MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Que s’est-il passé vendredi soir dernier gare Saint-Lazare ?

88
Publié le 29/08/2016

Rail_loupeUne nouvelle paralysie de la gare Saint-Lazare est survenue vendredi dernier en pleine heure de pointe du soir et en pleine chaleur….

« Beau bazar », « situation de crise », « calvaire », voici quelques expressions empruntées à vos différents commentaires.

Je reviens donc dès aujourd’hui sur la chronologie des événements pour tenter d’y voir plus clair…

A 17h07, un train Transilien qui assure la liaison Boissy/Paris (train n°131110) s’arrête à l’entrée de la gare de la gare Saint Lazare suite à une panne survenue sur sa motrice. Le conducteur effectue une demande de secours (impossible pour le conducteur de se dépanner tout seul, il faut qu’un autre train vienne le remorquer).
Au bout d’une vingtaine de minutes, quelques voyageurs descendent – de leur initiative – sur les voies pour rejoindre la gare Saint- Lazare. Une alerte radio est alors émise et la circulation est interrompue sur l’ensemble de la gare pour permettre l’acheminement des clients à pieds vers la gare en toute sécurité.

Deux trains Transilien un train Ermont/Paris (n°137632) et un train Cormeilles/Paris (n°137912) sont engagés derrière ce train arrêté. Il s’agit de deux trains Francilien, climatisés. Dans un premier temps, les voyageurs sont restés dans ces deux trains en attente du secours du train en panne.

A 17h43, l’autorisation de reprise des circulations est donnée et le trafic reprend progressivement sur l’ensemble des axes.
Entretemps, l’organisation des secours se poursuit pour dégager les 3 rames : un locotracteur est programmé pour venir tracter le train en panne et permettre aux deux autres trains de pouvoir rejoindre la gare Saint-Lazare.

Cependant, à 18h12, une seconde alerte radio est émise par le conducteur d’un des trains Francilien immobilisés car des personnes sont parvenues à ouvrir les portes et commencent à descendre sur les voies.
Immédiatement, pour des raisons de sécurité, le trafic est à nouveau arrêté et il est décidé de faire évacuer rapidement les 500 voyageurs répartis sur les deux trains. Cette opération a pris une trentaine de minutes pendant laquelle la circulation n’a pu être maintenue à vitesse réduite que pour les trains de la ligne L. Il a fallu en revanche s’assurer de l’évacuation complète des voyageurs pour reprendre la circulation sur l’ensemble des lignes.
La circulation sur l’ensemble des voies a repris progressivement à partir de 19h tout en restant perturbée tout au long de la soirée.

Côté gare Saint-Lazare, dès 17h, des renforts sont arrivés avec des gilets rouges pour informer de la situation (encore une fois très évolutive), une distribution de bouteilles d’eau a été organisée. Et puis, à 18h, la présence d’un colis suspect a également compliqué la situation sur la plateforme de Paris Saint-Lazare…

 

A l’instar du 17 août, cette situation a été une fois de plus très évolutive. Les difficultés rencontrées vendredi soir étaient-elles les mêmes que celle du 17 août ? En avez-connu de nouvelles ? A travers vos commentaires, je n’ai rien lu par exemple sur le manque de prise de parole à bord contrairement au 17 août. Est-ce que c’était mieux ? Merci d’avance pour tous vos nouveaux retours que je me chargerai de transmettre à qui de droit en interne.

88 commentaires pour “Que s’est-il passé vendredi soir dernier gare Saint-Lazare ?”

  1. titi6029Passer au statut dit :

    bonjour Pascale. Pour commencer, il fallait se positionner au bon endroit pour entendre – comprendre les communications faites, reste à patienter jusqu’en 2018 …
    Ce qui serait intéressant de savoir c’est : les voyageurs du train en panne ont-ils été informés au fil de l’eau de l’évolution du dépannage ? car sans aucune info, il est clair qu’on ne souhaite pas rester 2 heures coincé dans un train sans clim, c’est humain.

    • PascalePasser au statut dit :

      Peut-être que l’un-e- d’entre vous se trouvait à bord de la rame en panne et pourra témoigner de l’information qu’il/elle a reçue à bord.

    • scalamn dit :

      Bonjour Pascale, avec ou sans clim, notre temps est précieux, personne ne veut perdre 2 heures (ce qui corespond à mon temps libre de toute une journée) coincée dans un train.
      le problème est claire, il faut accélerer la livraison des trains neufs pour diminuer le nombre de panne mécanique et améliorer nos conditions de transport.
      Informer c’est bien, mais nous informer sur des problèmes réccurents sans les corrigés, c’est inacceptable, personnelement je deviens de plus en plus stressé à cause de nos problèmes de transport sur cette ligne, et je ne suis pas le seul.

      Heureusement, j’ai un travail assez félxible au niveau horaire, et j’imagine même pas le stress et la galère des gens qui sont pas dans mon cas.

      Courage à vous tous chers transiliens.

    • PascalePasser au statut dit :

      Scalamn, cette situation est en effet totalement anormale (d’autant qu’elle a plutôt eu tendance à se répéter au cours des 10 derniers jours). Concernant le renouvellement de matériel, je ne sais rien de plus pour l’instant que les infos fournies par le STIF le 13 juillet dernier. Je vous mets en lien leur communiqué de presse.

    • PascalePasser au statut dit :

      Titi6029, quand vous écrivez « il fallait se positionner au bon endroit pour entendre… », avez-vous repéré des endroit(s) où le son est meilleur, plus audible et compréhensible ? Si oui, pourriez-vous me/nous les indiquer (je pense que vous faites référence à la gare Saint-Lazare) ?
      J’ai lu par ailleurs des témoignages sur la prise de parole du conducteur du train en panne : apparemment, il a tenu ses voyageurs régulièrement au courant de l’évolution de la situation.

    • RENAUT dit :

      Bonjour.

      En effet, la climatisation n’est pas connue de la SNCF. La justesse des horaires en est de même (merci pour les statistiques mensongères sur le respect des horaires). Les indemnisations non plus avec une grève qui n’aurait duré qu’une semaine en Juin alors qu’elle a duré un mois sur la ligne J. Les vacances des agents de la sncf et les travaux ont été salutaires cet été car le servie a été à peu près correct (hormis les trains à 40 45 °C). Depuis la rentrée la sncf a repris ses bonnes habitudes, trains en retard, annulés (avec allongement du trajet car il faut bien ajouter des arrêts pour que les pauvres usagers puissent rentrer chez eux, toujours sous 40 45 °C) pour raisons de maintenance (mais oui mais oui toujours annoncé quelques minutes avant l’horaire prévu mais merci de votre patience et de votre compréhension). Vendredi dernier les usagers ont d’ailleurs eu bon dos ;-). En revanche, des gilets rouges en nombre sur les quais qui ne servent à rien vu qu’ils regardent les gens passés (je ne parle pas pour ceux de la Gare St Lazare qui les pauvres feraient bien office de punching ball si les usagers se laissaient aller ce qui n’est évidemment pas souhaitable). Bref, une qualité de service toujours aussi scandaleuse et indigne qui ferait fermer toute entreprise autre. Ce blog n’est qu’une autre preuve que la SNCF pense que la communication peut remplacer une prestation normale.

  2. Shalas dit :

    A bord des trains attendant en gare, si on était pas sur les quais, il n’y avait aucune information. A un moment, le train dans lequel j’étais et qui devais partir dans une direction donnée a brutalement changé de parcours. Comment je m’en suis rendu compte ? En regardant par tout hasard le panneau d’information. A aucun moment le conducteur n’a pris le temps de le dire aux passagers déjà assis et attendant depuis 40 minutes dans le train.

    Le changement de voie et de train est probablement logique, mais si personne ne le dit DANS le train qui change de direction, c’est quand même un peu fort. Plutôt donc que de communiquer uniquement dans le hall de la gare, pensez également au train déjà en attente avec des passagers dedans, qui n’entendent pas l’info.

    • PascalePasser au statut dit :

      Le renouvellement du matériel a été acté par le STIF en juillet dernier. Il est prévu que j’aille aux nouvelles sur ce sujet. Il est prévu également que je vous tienne au courant dès que j’en sais plus Shalas ;)

  3. Rod dit :

    Ma femme qui était dans le francilien en provenance d’Ermont m’a dit que le mécano les a tenu informé assez régulièrement…
    A part çà:
    – Pas d’excuses
    – Pas de Retour d’expérience
    – Pas de plan d’action
    – Pas de remboursement d’abonnement
    – Pas de transparence sur la disponibilité du matériel, qui m’a l’air bien basse en ce moment aussi bien sur la J que sur la L.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci Rod pour ce retour… Sur Twitter, je n’avais en effet pas vu de mécontentements s’exprimer de la part des voyageurs qui se trouvaient dans le train en panne.

    • titi6029Passer au statut dit :

      des voyageurs pas mécontents se trouvant dans le train en panne ?

  4. MathieugrgPasser au statut dit :

    Merci pour ces infos. Une chose m etonne: le premier incident a lieu a 17h07. Vous savez rapidement qu il faut faire venir une train de remorquage pour debloquer la situation et que donc cela va prendre un certain temps. Mais vous ecrivez : a 18h12 « Il est décidé de faire évacuer rapidement les 500 voyageurs répartis sur les deux trains ». Pourquoi attendre 1h et d avoir les voyageurs de maniere desordonnee sur les voies plutot que de preparer l evacuation ordonnee des qu il est connu que la resolution de l incident prendra du temps? Ca faiit bloquer les voies (avec un peu de chance pas les 27 de la gare mais peut etre seulement le quart, ce qui serait deja un progres) quelques temps. En gros, ca permet aux passagers de gagner en confort et d eviter un blocage generalise de la gare pendant une duree indeterminee. A mon avis c est une question de procedure et d organisation plutot que d investissements a plusieurs millions d euros.

    • Arnaud27Passer en mode normal dit :

      Bonjour

      Vous avez touché le point sensible, la prise de décisions…

      Pourquoi faut-il attendre que la situation empire avant de réagir ?

      Dans ce genre de pagaille, ne vaut-il pas mieux en effet bloquer un certain temps toutes les circulations et évacuer les voyageurs des trains bloqués en pleine voie ?

      Cela éviterait que les difficultés viennent s’accumuler…

    • Jaa dit :

      Exactement. Avec ou sans clim, il n’est pas possible de rester une heure dans un train, alors que manifestement il est presque arrivé à quai. Une évacuation des trains dès la panne du précédent aurait été plus logique. Mais nous ne sommes que du bétail, c’est le sentiment que j’ai à la lecture de cet article… Ça devient vraiment épuisant.

    • Mg2, on ne peut pas bloquer qu’une partie des voies. Des lors qu’il y a ne serait ce qu’une seule personne sur les voies, on paralyse les 27 voies. Pourtant oui, ça serait plus pratique, on paralyse par exemple les voies 1 à 15, et on maintient les circulations sur les voies 16 à 27. Mais imaginez qu’un jeune enfant, lors de l’évacuation des trains, échappe à la surveillance de ses parents, et s’en va sur les voies non interrompues, car il juge par exemple qu’il y a moins de monde sur ces voies et qu’il rejoindra la gare plus vite. Un drame arrive. Les parents se retournent contre la SNCF. On lui reprochera d’avoir maintenue les circulations sur les voies contiguës. La SNCF ne veut donc prendre aucun risque, et ça je peux le comprendre.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  5. railleriePasser au statut dit :

    Alors comment vous dire…dans votre monde de bisounours…
    Pour commencer c’était avant 17h, car je voulais prendre le train pour Pontoise de 16h43, qui n’a jamais été à quai… mais puisqu’il y avait un train pour Mantes Via Conflans, suis montée dedans…mais voilà après avoir patienté 1/2 heures à l’intérieur, sans aucune annonce de la part du conducteur, nous en sommes sortis pour voir ce qu’il se passait, et une annonce a été faite qu’il y en avait pour jusqu’à 18h30 ! Ne me sentant pas particulièrement bien dans la fournaise de la gare, j’ai donc préféré retourner au bureau (y a la clim !) et après 18h30, en allant sur le site, j’ai vu qu’il y en avait pour jusqu’à 20h…Vers 19h50, suis retournée à la gare et rien pour Pontoise/Gisors/Mantes via Conflans sur les panneaux….Seules les TER et Grandes Lignes y figuraient. Obligée d’aller à la pêche aux infos dans la gare. Et comme d’habitude le gilet rouge que j’ai interrogé ne savait pas s’il y aurait ni quand un train pour Pontoise ou Conflans…Puis une annonce dans la gare signalait le départ d’un train pour Gisors alors, j’ai pris ce train parti au moins 20 à 30 mn après l’annonce !
    Il est tout de même déjà 20h30 !!! Sauf que le train pour Gisors ne s’arrête pas à Eragny…mais heureusement qu’à Conflans il y avait Franck…. Il a négocié un arrêt supplémentaire afin que nous ne soyons pas comme des couillons à attendre encore 1 h à Conflans…un train Pontoise qui dessert ERAGNY. Partie pour le 16h43 et Arrivée vers 21h15 !!!!

  6. scalamn dit :

    Pascale, j’ai une question, au totale, quel est le nombre de trains utilisés sur la ligne j?

    • PascalePasser au statut dit :

      Vous voulez connaitre le parc de la ligne J c’est ça ?

    • scalamn dit :

      Oui.

    • PascalePasser au statut dit :

      Je me renseigne scalamn…

    • PascalePasser au statut dit :

      Scalamn, voici les infos demandées :
      Nous avons sur la ligne J pour contrat nominal : 35 rames VB2N et 28 rames Z50000 (Francilien).

    • scalamn dit :

      Ok, Merci pour l’information Pascale, le STIF et la région IDF ont prévu 51 trains neuf sur la ligne J d’ici 2021, donc soit:
      Les 35 rames VB2N seront remplacées par des rames neuves, et on aura 16 rames neuves de plus sur cette ligne.
      Ou bien vue qu’il ya déja 28 tames récentes sur cette ligne on aura droit qu’aux (51 – 28) 23 rames neuves, ce qui nous laisse avec 12 rames anciennes de type VB2N.

      avez-vous des informations sur ce sujet?

      Merci!

    • PascalePasser au statut dit :

      Scalamn, je ne peux pas vous confirmer cette information à ce jour. D’autant que les « bons de commande » de ces nouvelles rames ne sont toujours pas signés à ma connaissance.

    • SubyPasser au statut dit :

      Voilà donc le pourquoi de tant de suppressions liés au matériel sur J5. On a encore perdu 6 VB2N par rapport à la situation post départ des RIB. L’hémorragie s’arrête quand Pascale?

  7. VaN dit :

    Pas mal Pascale, on aurait presque l’impression que c’est les usagers les responsables, à la lecture de cet article. très fort, très très fort. Service comm au top.

    • Y. dit :

      C’est complètement comme ça que le problème a été annoncé dès le début dans les annonces en gare :
      17h13 : « … la présence d’une personne sur les voies en gare de Saint-Lazare nous oblige à interrompre la totalité du trafic »
      Aïe, mon train de 17h19 n’est pas prêt de partir (déjà que le quai n’était toujours pas indiqué)

      Mais rien dans cette annonce n’indiquait un train en panne, juste quelqu’un allé faire un tour pour embêter tout le monde …

    • PascalePasser au statut dit :

      Voilà aussi pourquoi il est important d’avoir une chronologie des faits a posteriori. Ce qui permet d’y voir plus clair. Mais vous avez raison, l’information qui est arrivée en premier était celle de la présence de voyageurs sur les voies… C’est du reste celle que j’ai moi-même relayée sur le blog (info nous provenant de la « tour de contrôle »).

    • Voyageur CeP dit :

      Je rejoins Y.

      Arrivé à PSL à 17h20, les messages audio annoncaient « personnes sur les voies, interruption totale du trafic jusqu’à nouvel avis ».. l’information sur le train en panne à corréler soi-même avec la première n’est venue que plus tard via l’application sous la forme « train en panne ET personnes sur les voies » (peut-être qu’un jour on osera écrire « DONC »).

      Heureusement c’était le tout début de la panique, j’ai pu me rerouter via le RER A déjà bien rempli avant que lui même ne défaille vers 18h00-18h15 et j’aurai (seulement) mis 2h et des poussières à rentrer.. j’ai eu une pensée pour les gens encore à PSL quand en traversant la gare de Cormeilles enfin atteinte vers 18h45 je n’ai vu que des écrans d’affichage totalement rouges avec le message d’interruption totale.

    • MissyPasser au statut dit :

      Encore une fois je suis dépitée. Ce que nous subissons avec la SNCF est scandaleux.

      Les annonces mentionnent à tord que la paralysie des trains serait à cause d’individus sur les voies, alors qu’en réalité ce sont des personnes qui n’en peuvent plus d’attendre de façon interminable dans des trains fermés, où l’on suffoque… d’attendre tous les soirs sans savoir quand est-ce qu’il pourront sortir. Car, il ne faut pas l’oublier, ce type d’incidents s’est répété plusieurs fois ces derniers jours.

      Honte à vous.

  8. MaxximanuPasser en mode normal dit :

    Merci pour ce billet.

    17h08 -> 18h12 : les passagers sont donc restés enfermés à l’arrêt 1h05 avant de sortir. Merci la clim (et sans doute des annonces du conducteur)

    Une fois de plus, c’est beaucoup trop long.

    Je crois que dans ce cas de panne, avec personnes sur les voies, on sait qu’il y en a pour au moins 1 heure, il faut immédiatement, soit évacuer les trains, soit les faire repartir dans l’autre sens.

    Les mêmes causes provoquent toujours les mêmes effets !

    • Arnaud27Passer en mode normal dit :

      Autre problème, les fenêtres ne s’ouvrent plus… Par sécurité !
      Il y a quelques années, il n’y avait pas de clim mais sûrement des pannes de temps à autre et nous pouvions respirer…
      On veut se couvrir et se dégager de tout dans ce pays, on en est là.

    • RenoPasser au statut dit :

      Arnaud27> A mon humble avis ce n’est pas une question de sécurité, les fenêtres ne s’ouvrent plus sur les VB2N car ils sont « climatisés ».

      Sur les Z2N, plus récent et rénovés, les fenêtres s’ouvrent toujours mais ils n’ont pas reçu la « climatisation » à la rénovation ; C’est un mal pour un bien finalement.

  9. jossPasser au statut dit :

    Bonjour,

    En ce qui me concerne j’aimerai savoir 1 chose assez ciblée : La motrice du VB2N en panne était une 27300 ou une 17000 ?
    C’est histoire de savoir si cet incident est de la responsabilité totale de la SNCF/du STIF (si c’est une 17K quinquagénaire qui ne devrait plus circuler, encore moins sur le réseau IDF en heure de pointe) ou si c’est de l’ordre du « ça peux arriver » (si c’est une 27300). Merci d’avance pour l’info ;)

    Concernant les annonces à bord, lors des 2 derniers gros incident j’ai eu des conducteurs très sympa, communiquant bien, notamment le vendredi soir (incident terminé) pour faire Argenteuil Paris :
    – Nous avons effectué Argenteuil Asnières au ralenti, puis avons du marqué l’arrêt au niveau de la gare d’Asnières, groupe 6.
    – Premier point positif, il n’a pas chercher a re-vérouiller les portes malgré que la gare d’Asnière n’était officiellement pas desservi par ce train (direct Argenteuil -> Paris).
    – Il a également pris la parole pour expliquer que le signal lui imposé l’arrêt, le temps que Saint Lazare absorbe le trop plein de trafic du à l’incident.
    – Il a contacté son collègue d’un Francilien arrivant d’Ermont quelque minutes plus tard en gare d’Asnières (groupe 4) pour lui demander si sa route était ouverte vers Saint Lazare.
    – Il a alors prévenu ses passagers que le Francilien de l’autre quai repartirai avant lui vers Saint Lazare.

    Résultat, cet ADC a d’une part maintenue le calme dans sa rame en communiquant et laissant les gens descendre de la rame (non climatisé) à Asnières, et d’autre part leur a fait gagner quelque (précieuses pour certains) minutes. Bref un ADC comme on aimerai en voir + !

    L’ADC du Francilien a lui pris la parole a l’arrivée à Saint Lazare, nous souhaitant, malgré cette galère et cet énorme retard, une bonne soirée… Idem, ce n’est pas grand chose, mais ça fait plaisir qu’il nous parle ;)

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci Joss pour vos retours sur les différentes prises de parole des conducteurs qui contribuent, comme vous le dites, à maintenir le calme dans les rames. Au sujet de la locomotive du train en panne de vendredi soir : renseignements pris, il s’agit d’une BB27330 qui a connu à la fois un problème de pantographe (le bras articulé qui permet de capter l’électricité) et un dysfonctionnement sur sa commande de freins.

  10. Eric P dit :

    Cette fois-ci la comm a été suffisamment rapide (l’incident a eu lieu plus tôt, aussi) et surtout sans sous-estimation du problème pour que j’attrape sans hésiter le RER C à Pontoise (au lieu du Gisors/Paris)
    Par contre, il me semble avoir vu celle-ci sur Twitter (je suis méfiant ces temps-ci et suis votre fil de près) et non en alerte Mon Transilien, auxquelles je me fie en période normale… À vérifier…

    Par contre, la panne ayant touché un vieux train Boissy/Paris, question : on m’a dit un matin d’incident que le Francilien ne pouvait pas circuler au-delà de Pontoise à cause d’un quai inadéquat à Boissy. Des travaux prévus un jour ?

  11. Mickey95 dit :

    Bonjour Pascale,
    Moi ce qui m’étonne vraiment dans ce genre de situation, c’est votre incapacité (incompétence ?) à communiquer. Comme beaucoup de voyageurs, j’ai poireauté dans un train qui devait partir, puis ne partait plus, puis qui repartait, et au final qui est resté à quai. Tout ça sur une période d’environ 1h30 avec 1 seul et unique message* du conducteur (*vers 18h15 pour nous informer qu’il y avait des gens dans les voies), mais après…silence radio !!! Vers 19h15, il a fallu changer de quai (message transmis par d’autres voyageurs = soit le conducteur a quitté le navire, soit il s’est endormi, mais il ne nous a pas alerté. Comme chacun le sait, lorsque nous sommes DANS le train, les messages de la gare sont inaudibles, par conséquent il semblerait logique que le conducteur relaye les informations). Mais la logique d’un usager n’est pas la même que la logique du Mammouth SNCF.
    Conclusion : encore un zéro pointé pour la communication et la gestion de situation particulière.

  12. Yondas dit :

    Bonjour, j’en profite pour faire mon retour, en écho du précédent problème rencontré le 17 août. La différence avec le problème de la mi-août étant que le rer branche Poissy à était, heureusement, remis en circulation à la fin de sa période de travaux d’été. J’ai donc rapidement opté pour l’itinéraire bis en sachant trop bien l’attente que j’aurais subis à st Lazare.
    Je ne suis pas restée assez longtemps en gare pour savoir s’il y avait encore des annonces d’itinéraire bis comme pour la fois précédente mais j’ai croisé des voyageurs dans le métro qui semblaient en difficulté pour rallier Pontoise alors que le rer c y est terminus. Il serait aussi intéressant que les annonces d’itinéraire bis incluent les bus qui relient des villes terminus impactées par les problemes bloquants, par exemple, comment se rendre de Cergy à Pontoise par le réseau bus (qui est un jeu d’enfant mais auquel tout le monde ne pense pas dans la galère du moment).

    Je voulais ajouter une remarque. Comme tout le monde ici, je constate un manque d’informations. Les sonores et aussi en affichage : les trains restent affichés avec plusieurs heures de retard et clignotent avec l’information »retard 20 minutes » laissant trop d’espoir aux voyageurs qui restent en gare plutôt que d’opter pour des solutions plus rapides comme les itinéraires bis. Il faut plus d’information écrite sur vos écrans jaunes et en bannière défilante, en support aux annonces sonores qui ne sont pas audibles partout (je pense notamment à l’extérieur de la gare). Ca éviterait d’avoir des rumeurs se propager entre les voyageurs, ce qui dénote un défaut de communication : j’ai entendu des gens dire que la gare était en cours d’évacuation… de quoi stresser des foules et risquer des incidents supplémentaires.

  13. mayeur dit :

    je suis voyageur régulier de la ligne J mantes la jolie-ST lazare. j’étais dans la pagaille vendredi soir une fois de plus et de trop en plus de mercredi soir, dans des trains sans climatisation. je devais prendre le train de 17H11 pour mantes-la-jolie en suis redescendue vers 18h pour aller à gare Montparnasse suis arrivée à mantes la jolie à 20H et 20H30 à Limay à mon domicile. les annonces sont inaudibles on ne comprend rien quand on est dans les trains. Malgré les travaux sur cette ligne J rien ne s’arrange bien au contraire. comment peut-on laisser des voyageurs descendre « de leur plein gré » comme il est dit dans l’article ? la sncf se couvre. effectivement attendre un certain temps dans un train sans clim ça va un temps. et les dédommagements je n’y ai pas droit pour ces incidents répétitifs.

  14. Djamel69Passer au statut dit :

    Bonjour Pascale qu’elle type de locomotive est tomber en panne survenue le 26 Aout 2016 a l’entree de la Gare de St Lazare je vous remercie et passer une bonne fin d’apres midi DJAMEL

  15. La fouine dit :

    @Pascale, à la suite de l’évacuation du 1er train, pourquoi a-t-on fait poireauter les voyageurs qui se trouvaient dans les 2 trains suivant juste derrière pendant plus d’une heure au lieu de les évacuer dans la foulée ? Ça aurait au moins évité la 2ème alerte radio une heure plus tard, vous ne croyez pas ?

  16. bbh75Passer au statut dit :

    Consultable ici, un témoignage de la soirée vernon45.blogspot.fr/2016/08/vendredi-soir-2h-sans-trafic-psl-suite.html?showComment=1472460227243#c3355069206026405220&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

    Copie:
    Vendredi soir, vers 17h30, nouvelle interruption totale du trafic à PSL.
    Ce que j’ai vécu:
    – 18h07: je reçois un sms d’IC m’indiquant 25mn de retard pour le 18h28 suite à train en panne (j’en reçois tellement que ça ne m’étonne plus).
    – 18h16: nouveau sms indiquant que le trafic est perturbé suite à personnes sur les voies (rien de plus). Je suis loin d’imaginer que le trafic est nul!
    – j’arrive à 18h20 à PSL et remonte à contre courant les escaliers. Vu la foule qui descend je me demande ce qu’il se passe. Là j’entends aux hauts parleurs que le trafic est totalement interrompu et qu’il faut prendre les trains à Montparnasse (!). Je suis fatigué, je préfère attendre.
    – un autre message est diffusé: suite à des personnes sur les voies, le trafic ne reprendra pas avant 19h30. 1h à attendre => je décide de descendre sur le parvis, où il fait plus frais et d’attendre.
    – je regarde l’appli SNCF sur mon smartphone et constate que les trains sont retardés et aucune voie n’est affichée.
    – j’attends… je reçois des sms indiquant que le 18h28 est retardé de 1h, puis 2h…
    – tout à fait par hasard, vers 19h15, je reviens dans la gare: pas grand monde. Je constate avec surprise que 3 trains sont affichés: Caen, Le Havre et Oissel (voie 27). Je tente ce train même si je pense qu’il sera bondé.
    – j’arrive voie 27: c’est un corail. Aïe, ça risque d’être plein. C’est le cas dans les premières voitures, des gens debout partout. Je remonte en tête pour voir sans trop de conviction. Finalement, je vois que les 3 voitures de têtes sont presque vides. Je monte dans celle de tête, le train part à 19h25. On est 6 dans cette voiture! avec la clim! Je constate sur les réseaux sociaux que la plupart des gens ne sont pas au courant de la reprise du trafic. Avec la chaleur dans PSL, ils sont tous sortis et n’ont pas vu les trains au départ.

    La raison de la pagaille? Selon les messages de la SNCF: des gens sur les voies (les vilains!, toujours la faute des gens!). Après recherche sur les réseaux, j’apprends qu’à l’origine c’est un train en panne (encore un) à l’entrée de PSL qui a bloqué 2 autres trains et c’est la SNCF qui a évacué les passagers bloqués dans ces trains. La descente sur les voies et l’interruption du trafic sont donc la conséquence d’une panne.
    Mercredi soir, c’était un train de travaux (en panne) qui avait bloqué les trains au départ de PSL.
    Pour une fois, les fortes chaleurs sur le réseau de PSL n’ont pas été synonymes d’arrachage de caténaire ni de panne de signalisation. On aurait pu dire qu’il y avait là une nette amélioration. Mais non, les pannes sur le matériel viennent tout gâcher. Comme d’habitude.

  17. qzerty dit :

    Pourquoi vous n’avez pas évacué les rames dès que le problème est survenu (à 17h07) ?

    Vous savez pertinemment que les voyageurs vont descendre …

    • qzerty dit :

      Vous l’avez dit vous même : à 18h12 « il est décidé de faire évacuer rapidement les 500 voyageurs répartis sur les deux trains. Cette opération a pris une trentaine de minutes ».

      Ne croyez vous pas que si cette décision aurait été prise dès 17h07, il n’y aurait pas eu autant de pagaille ?

    • MissyPasser au statut dit :

      Je plussois qzerty

  18. Eric.B dit :

    Bizarre que la soiree du 24 ne soit pas citée.
    Ce soir là aussi nous avions soufferts à cause d’un train en panne. Retard de plus d’1h au départ.

    Pour ce qui est de vendredi, comme tous ici je reproche à SNCF d’imputer aux usagers le blocage du trafic. La cause originale est la panne d’un train.

    Combien de temps aurait du prendre le secours des trains si personne n’etait sorti ?

    • MissyPasser au statut dit :

      C’est inexcusable. On doit avoir le droit de pouvoir consulter un journal en ligne de toutes les pannes du réseau avec toutes les infos nécessaires ainsi que les VRAIES raisons.

  19. Nico_p dit :

    Bonjour, en discutant sur twitter pendant l’incident, j’ai emis l’idée que le train qui était voie centrale a Becon soit prolongé en direction de Cergy, vu que sur St laz c’était encombré, et visiblement des agent SNCF ont repondu, qu’ils avaient demandé que la voie centrale soit aménagé pour désengorger PSL, mais justemnt si cette voie etait accessible des 2 cotés etds les 2 sens pour moi elle elle pourrait servir de voie de retournement dans les 2 sens plutot que uniquement pour PSL. De ce que je vois et comprend du reseau Cergy/PSL les trains ne peuvent faire demi tour entre cergy et Paris. Par contre au depart de Paris je vois Becon, Nanterre, maison laffite, poissy et peut-être Neuville, mais repartie sur cergy sans aller a PSL….je vois pas. Donc pourquoi ne pas ammenager les aiguillages pour que becon puisse desservir et désengorger PSL.

    Par contre entre les 2 interruption s de traffic comment ca se fair que au plus de 5 trains soit parti en direction de PSL, mais peu en soit parti? Parce que ca a du engorger PSL encore plus.

    • Le problème Nico_p, c’est qu’un conducteur qui conduit un train sur l’axe Paris – Ermont par exemple, ne va pas fait des allers/retours sur cet axe durant tout son service. Il fera donc un aller/retour Paris – Ermont, peut être 2. Puis il lassera son train pour en prendre un autre et faire Paris – Versailles. Puis ensuite un Paris – Mantes via Poissy. Lors des interruptions de trafic, les conducteurs qui doivent prendre la relève sont encore en ligne. Donc pas de conducteur pour prendre la relève. Ce qui explique que des trains entrent en gare, mais peu en sortent.

      Cela me rappel une annonce qui avait été diffusée en gare, et qui avait généré une grande incompréhension, et cela peut se comprendre. Un train pour Serquigny était encore à quai 20 minutes après son départ théorique. Puis une annonce sur les quais informa les voyageurs qu’en raison d’un accident de personne à Versailles Rive Droite, le train pour Serquigny allait partir avec un retard indéterminé. Vous comprenez l’incompréhension des voyageurs ! Mais ??? Notre train ne passe pas par Versailles ! En quoi cela nous concerne ? En fait c’était un conducteur d’un Versailles – Paris qui devait ensuite conduire le train pour Serquigny. Mais il était bloqué à Versailles !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  20. #usager95 dit :

    Ce soir distribution de tracts « alerte infos » pour nous expliquer (surtout nous rappeler sic !) tous nos problèmes de transport depuis plus de 10 jours … Mais rien pour nous rassurer que les choses vont changer, que ces incidents seront mieux traités à l’avenir… Apaiser un client s’est aussi lui dire que les problèmes vont être traités pour l’avenir… Bientôt l’automne arrive et on va nous dire que des feuilles perturbent la circulation des trains de la ligne J ! Que faut-il ? Alerter les medias ? Faire un sitting sur les voies ? … Je veux croire à la solution pacifique et à l’esprit tourné vers les usagers… Oui les gilets rouges ou bleus font leur possible… Mais à quand une visibilité sur les investissements et du concret pour satisfaire les clients … Nous travaillons pour payer nos impôts, ces impôts servent en partie à financer les transports publics et des routes sur encombrés… Qui nous obligent à prendre le train (sic !). Nous sommes pris en otages … Il est grand temps qu’une immense consultation se mette en place avec des assises pour le transport en île de France… En mettant autour de la table les politiques, les acteurs, des personnes qui pourront projeter sur l’évolution de la population. Le « en comptant sur votre compréhension » en signature du message ne me suffit plus !

  21. fab str dit :

    Retour du 7h47 la frette_psl depuis deux jours et… Deja une annulation ce matin. Ça faisait un mois que je n’avais pas fait un trajet debout le matin (pas grâce à la SNCF hein, grâce aux vacanciers qui laissaient plein de places vides). L’année dernière j’ai pu remarquer une à deux suppressions du 47 par semaine ( soit 4 jours car je ne circule pas le mercredi). Je m’étonne donc que devant un tel PB récurent, les causes n’aient pas été recherchées et identifiées afin d’y remédier. Allez, je vais me préparer psychologiquement à cette nouvelle année magique avec la SNCF (il ne reste que ça à faire). bonne rentrée à tous!

  22. PascalePasser au statut dit :

    Bonjour à tous,

    Nouvelle synthèse de l’ensemble de vos commentaires postés depuis hier à propos de l’incident de vendredi dernier.
    Je les résumerai en 3 points :
    – vos constats sur la gestion de l’incident,
    – des questions sur la gestion de l’incident,
    – de nouvelles idées qui sont proposées (merci notamment à Yondas).

    A propos de vos constats…
    – Le problème de sonorisation gare Saint-Lazare est à nouveau ré-évoqué (nous en déjà largement parlé et je vous ai répondu à ce sujet dans ce billet).
    – Également, le problème de l’information à bord d’une rame qui stationne à quai (les annonces diffusées sur les quais ne sont pas audibles quand on est à bord d’un train) : l’idée de doubler l’annonce par le conducteur (quand il est là) à l’intérieur de son train est ré-évoquée également.
    – Le renouvellement du matériel est également évoqué. J’espère avoir des éléments sur ce sujet prochainement et pouvoir vous les faire partager.
    – Vous soulignez des prises de parole de conducteurs plus nombreuses semble-t-il que le 17/08, plus satisfaisantes car plus fréquentes…
    – Vous évoquez également des informations plus rapides qui vous ont permis de prendre des décisions d’itinéraires « bis » (le RER A fonctionnant normalement, il existait aussi plus de solutions de repli que le 17/08).

    Des questions sur la gestion de l’incident…

    Une question revient quasi systématiquement : pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de procéder à l’évacuation des voyageurs alors que l’on savait que la demande de secours allait prendre du temps ? Je vous mets en lien une première réponse apportée par Jacques-Guy Langé à ce sujet, responsable du Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare. Il revient notamment sur l’organisation de l’opération d’évacuation : https://malignej.transilien.com/2016/08/23/lagent-a-casquette-blanche-metronome-de-gare/#comment-74332

    Vos idées…
    • A propos des itinéraires bis : « il serait aussi intéressant que les annonces d’itinéraire bis incluent les bus qui relient des villes terminus impactées par les problèmes bloquants, par exemple, comment se rendre de Cergy à Pontoise par le réseau bus »,
    • A propos des annonces sonores et de l’affichage : « les trains restent affichés avec plusieurs heures de retard et clignotent avec l’information ”retard 20 minutes” laissant trop d’espoir aux voyageurs qui restent en gare plutôt que d’opter pour des solutions plus rapides comme les itinéraires bis. Il faut plus d’information écrite sur vos écrans jaunes et en bannière défilante, en support aux annonces sonores qui ne sont pas audibles partout (je pense notamment à l’extérieur de la gare) ».

    Comme pour le 17/08, je relaie ces différents éléments en interne.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      Merci pour ce recapitulatif assez clair et complet.
      Si votre Direction en tire les conclusions rapides et les actions à faire, on aura fait un grand pas.
      Concernant les « itinéraires Bis » : je rejoins Eric.P, plus bas. En effet, il y a plein de connexions en bus affiliés au STIF qui sont souvent méconnues et qui pourtant permettent de rebasculer des voyageurs sur d’autres lignes SNCF (Ex: la Ligne 30-05 Car Lacroix partenaire STIF relie Montigny (RERC) à Sartrouville (L et A) en passant par Cormeilles (J).)
      Il y a un vrai effort à faire sur le sujet avec des idées simples :
      – diffuser les itinéraires Bis sur les écrans en gare et à bord des NAT : à Zurich, par exemple, les trains affichent avant chaque station les connexions Bus et Tram, ce qui est vraiment top!
      – faire des annonces et/ou prévoir des flyers avec les itinéraires
      – pousser les itinéraires bis via notifications sur l’application ‘Mon transilien ».
      En anticipant ces communications, on évite les phénomènes d’attroupements et de saturation de la gare st lazare comme la semaine passé, ce qui est assez dangereux par moments (notamment quand 500 personnes doivent changer de quai via le souterrain en un temps limité).
      Voilà pour les idées! :-)
      Bien à vous

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, merci pour vos propositions. Des éléments de réponse :
      – A propos de la diffusion des itinéraires bis via les écrans dans les NAT. Je ne sais pas si ça répondra complètement à vos besoins mais, dans la deuxième version du Sive communicant Francilien, sur les écrans, seront affichés à chaque gare importante les correspondances en temps réel (bus, RER, …). Pour nos rames c’est à l’horizon 2017 : changement de version et toutes les rames qui seront livrées ultérieurement seront déjà équipées de ce Sive.
      – Des itinéraires bis peuvent être proposés par le biais des annonces sonores (on l’a bien vu/lu au travers de vos témoignages concernant les évènements récents). Des flyers existaient aussi mais cette solution n’est pas pleinement satisfaisante notamment quand vous êtes nombreux à être concernés par des incidents.
      – La meilleure idée à mon sens, ce serait effectivement (et là je vous rejoins) de pousser ces infos par le biais des applis/sites. Avant la refonte du site Transilien.com, les itinéraires alternatifs étaient consultables. Désormais, ils peuvent être proposés par le biais des alertes émises par le PC info. Je viens de les réinterroger sur leur pratique en la matière pour vous les faire partager. Suite à mon billet de synthèse sur les événements du 17 août, et comme je m’y étais engagée, j’avais également interrogé l’équipe projet « Mon Transilien » sur les itinéraires bis. Je viens de les relancer…

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, je viens d’avoir un retour de l’équipe Mon Transilien sur les itinéraires alternatifs :
      « Le sujet des itinéraires alternatifs a été abordé plusieurs fois dans le cadre de l’application. La difficulté est que, lorsque nous recevons une info de perturbation, elle n’est pas précisément localisée (de manière compréhensible par l’appli), on ne peut donc pas proposer d’alternative pertinente dans l’application.
      Des fiches d’itinéraires alternatifs existent sous forme de pdf, mais le format est très lourd (nombreux cas traités, au départ de chaque gare de la ligne) et peu adapté au mobile…

      Des évolutions sont néanmoins prévues sur l’outil de gestion des perturbations pour affiner les infos, mais cela va demander un peu de temps. »
      Certaines lignes (comme la H, la E et la B) ont fait remettre leurs itinéraires alternatifs sur le site Transilien.com, pensez-vous que ça pourrait déjà être une première solution ? Voir le lien ici en exemple : https://www.transilien.com/lignes/rer-trains/ligne-H#tcm:12-7691

    • PascalePasser au statut dit :

      Complément à la synthèse :

      A la question posée par la plupart d’entre vous « Pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de procéder à l’évacuation des voyageurs alors que l’on savait que la demande de secours allait prendre du temps ? », voici des éléments de réponse complémentaires apportés par Jacques-Guy Langé, responsable du Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare :

      – L’évacuation de la rame VB2N 131110 (le train en panne) aurait été faite rapidement si quelques voyageurs n’étaient pas descendus très rapidement dans les voies (moins de 15 min). Et l’évacuation s’est faite dans la foulée.
      – Pour les 2 rames derrière, 3 scénarii étaient à l’étude : secours du 131110, mouvements à contrevoie pour ramener les 2 trains à Pont-Cardinet ou évacuation. Dans tous les cas, l’évacuation ne pouvait se faire tout de suite, car il fallait reprendre un peu de circulations pour remettre d’autres trains à quai (suite à la première alerte radio et la reprise très progressive du trafic)… Là encore, si un voyageur n’était pas descendu, l’évacuation aurait été faite plus rapidement car la seconde alerte radio a de nouveau bloqué d’autres trains en pleine voie, trains qu’il a fallu faire repartir.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      C’est un bon début mais on pourrait aussi imaginer à terme de pousser les itinéraires bis selon les profils de voyageurs qui sont enregistrés dans l’appli par exemple? (critères : trajet favori, heures favorites,…).
      Je conviens sinon que les PDF sont lourds à gérer pour les applis, peut être pousser des liens URL avec des pages html.
      Bien à vous,

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, je me renseigne auprès de l’équipe projet pour voir si, techniquement, vos propositions seraient réalisables. Je vous dis dès que j’ai un retour. Je vois aussi en interne s’il serait possible de réintroduire nos itinéraires alternatifs sur le site Transilien.com.

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour Pascale,

       » quelques voyageurs n’étaient pas descendus très rapidement dans les voies (moins de 15 min) »
      ça c’est bien la réponse d’une personne bien tranquillement installé dans un bureau climatisé!! Hors dans une VB2N dont la réfrigération est HS c’est autre chose! Après avoir roulé 20 minutes fenêtres ouvertes dans une VB2N sans clim j’ai relevé une température de 37.9°c. Donc imaginez un peu ce que cela doit être au bout de 10 minutes sans air « frais » rentrant car le train est arrêté…

      Enfin, cet incident montre une fois encore (je l’ai déjà écrit la semaine dernière) que les WC en gare ne sont pas une substitution satisfaisante aux WC à bord. Nous vous serions reconnaissant de faire remonter l’info à la direction Transilien et au STIF.

    • PascalePasser au statut dit :

      Dans le cas présent Suby, ce qui a motivé la descente des voyageurs sur les voies, ce n’est pas tant la chaleur à bord mais surtout la proximité quasi-immédiate des quais…

  23. titi6029Passer au statut dit :

    @Pascale
    bonjour, ce que je peux vous dire c’est que devant les quais, face aux voies 12 à 15, on n’entend strictement rien, j’ai dû me rendre plus à l’intérieur de la gare par la suite.

  24. Eric P. dit :

    A propos des itinéraires bis, il y a de grands principes constants mais souvent méconnus qui pourraient peut-être être documentés à l’avance sur des pages du site, prêtes à être citées dans vos Tweets et alertes, voire imprimés à l’avance sur des affiches prêtes à être déployées (?).

    Par exemple (en parlant des secteurs que je connais) :
    – Secteur Cergy/Pontoise : lignes A et L depuis Cergy, lignes J, C, H depuis Pontoise. Entre Cergy et Pointoise bus 45. En cas de problème généralisé, les lignes J, L, mais aussi souvent A (bloquée par les trains de la L) sont impactées
    – Conflans : possibilité de commuter entre A/L et J à Conflans Fin D’Oise
    – Entre Conflans et Cormeille, je ne connais pas le détail des bus, mais il y a des bus reliant certaines gares de la ligne J et certaines gares de la ligne C
    – Entre Saint Cloud / Nanterre et Saint Lazare, bus et/ou marche à pieds permettent de relier le métro de l’autre côté de la Seine

    • PascalePasser au statut dit :

      Eric P., des itinéraires bis sont déjà proposés dans les alertes que vous recevez. Je viens d’interroger le PC Info qui les émet pour connaitre plus en détails leur façon de procéder. Je vous tiens au courant.

    • PascalePasser au statut dit :

      J’ai eu un retour du PC info et voici leur réponse : « lorsqu’il y a interruption des circulations, nous regardons si nous avons le scénario de prise en charge correspondant. En effet, nous avons préparé des infos toutes faites avec cette prise en charge qui indique des itinéraires alternatifs dans le texte et nous mettons des liens vers les marque pages des gares non desservies.»

  25. Guibane dit :

    Aucune information , j était dans la train de 17h16 direction mantes via Conflans ce vendredi et jusqu’à 18h le train est toujours afficher et petit à petit on a compris la situation et que vers18h 20 que j ai pu quitter la gare SNCF saint Lazare pour prendre RER a. Je vous assure que les gens prenaient encore les couloirs pour accéder à la gare sans aucune information que le tarific est perturbé ou même arrêté. Pas lapine de vous parler des trains le samedi soir surtout de 19h42 qui sont annulés sans aucune information. Merci pour le service rendu au usagers

  26. Aline Doo dit :

    Bonsoir Pascal, je reviens sur les différents incidents de vendredi en gare St Lazare. Je vous confirme que les annonces sonores sont inaudibles et incompréhensibles lorsqu’on se trouve devant les quais au niveau des panneaux d’affichages. Je pense que les annonces étaient faites sur les hauts parleurs se trouvant sur les quais. De plus je n’ai vu aucun gilet rouge quand j’étais à St Lazare, pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayer de les trouver… Pour ce qui concerne la distribution de bouteilles d’eau à St Lazare, alors effectivement la palette était bien là par contre elle était entouré de film plastique et personne n’était là pour la distribuer !!
    Je prends la ligne J Mantes-la-Jolie via Houilles tous les jours. Vendredi après 45 min d’attente sans solution apporter aux voyageurs je me suis rabattu sur le rer A terminus Poissy. Je ne comprends pas pourquoi il n’a pas été mis en place des trains entre Houilles/Carrières et Mantes-la-Jolie (même omnibus toutes gares) en sachant que cela a déjà été mis en place auparavant !! Cela aurait pu désengorger St Lazare pour cette ligne et aurait moins perturbé le trafic car les trains seraient repartis en sens inverse pour assurer un minimum de service aux voyageurs

    • PascalePasser au statut dit :

      Aline Doo, je ne sais pas à quelle heure vous étiez présente en gare vendredi dernier… Les palettes d’eau sont positionnées à l’avance et la distribution d’eau ne se fait pas avant 17 heures (ce qui correspond au début de l’heure de pointe).
      Difficile également de répondre à votre interrogation concernant les choix qui ont été faits par la régulation dans la mesure où, encore une fois, je ne sais pas à quelle heure vous étiez en gare…

    • Aline Doo dit :

      Pascal, je suis arrivée à St Lazare à 17h15 et repartie vers 17h50 car je n’ai trouvé aucun gilet rouge pour nous indiquer quoique ce soit pour aller à Aubergenville/Elisabethville ! (Mantes-la-Jolie via Houilles/Carrières)Je suis passée à plusieurs reprises devant la palette de bouteilles d’eau et il n’y avait personne pour les distribuer.
      Par contre aujourd’hui j’ai eu la réponse quand à ma recherche des gilets rouge sur St Lazare, il y a actuellement en gare de St Lazare des suppressions de train pour aller sur Cergy. Vos gilets rouge se planquent (il n’y a pas d’autre mot) sur les quais et discutent entre eux. Quand on les trouve enfin et qu’on leur pose une question ils ne savent pas !! Leur réponse est aberrante en sachant qu’ils sont censés être en gare et non sur les quais pour répondre aux questions des voyageurs.

    • PascalePasser au statut dit :

      Aline Doo, les gilets rouges ne sont pas statiques et peuvent évoluer en gare, sur les quais, bref là où se trouvent les principaux besoins en matière de prise en charge. Dans le cas présent, s’il y avait un problème sur Cergy, normal qu’ils soient positionnés là où les perturbations existent. Pour avoir été moi-même gilet rouge, normal aussi de ne pas avoir réponse à tout. Maintenant, il est tout aussi normal de faire le maximum pour trouver les éléments de réponse (c’est la même chose sur ce blog). Là, désolée mais je manque de matière pour pouvoir enquêter davantage. D’après ce que je comprends, vous faites référence à la fois à ce que vous avez vécu vendredi soir et hier soir.

    • Aline Doo, d’après les informations que j’ai eu, il y aura eu au moins un train origine Houilles, desservant toute gare de Houilles au Mureaux. C’était vers 19 heures.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  27. Fallot dit :

    Un train en direction de pontoise est arrivé vers 17h a conflans. Il a fallu 45 minutes pour que la sncf décide de faire partir ce train, bien loin des problemes a saint lazare !!!! Quelle explication douteuse allez vous pouvoir nous servir ????

  28. Fallot dit :

    Autre fait. Alors qu’aucun train ne circule. Les passagers attendent sous une chaleur tres forte, un hypothétique train pour terminer la semaine bien chargée, ils voyent passer un train tout neuf, climatisé et tout et tout. Surpris, ils se renseignent et… On leurs explique que ce train doit rentrer au garage et qu’il ne peut pa prendre des passagers. Merci la sncf pour votre souplesse s’adaptation lorsque l’on est face a une galere. Un jour, peut etre il faudra a notre tour géner les salariés de la sncf pour les empecher d’aller au travail ou rentrer chez soi !!!!

  29. nono95240Passer au statut dit :

    Retour des trains courts!
    Bonjour Pascale,
    Quel est l’état du parc roulant svp?
    Ce matin: train de 6h47 à Cormeilles pour PSL en unité simple sachant que le 6h58 est annulé faute de matériel. Arrivé à St Lazare, un autre NAT part à 7h04 en Unité simple lui aussi!
    Conclusion: vous ne répondez pas à nos questions sur l’état du parc et nous, voyageurs, nous voyons bien qu’il y a un souci au quotidien…et je ne parle pas de l’état des VB2N dont on parle tous le jours ici…
    Bien à vous

    • Guil95Passer au statut dit :

      3 trains en panne en 2 semaines, forcément, ça réduit le nombre de trains disponibles. Est-ce qu’on n’avait pas prévenu, à la disparition programmée de tous les RIB, qu’il vaudrait mieux en garder en rab au cas où ? Si, mais le bon sens n’a pas sa place à la SNCF.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      C’est déjà juste en matériel roulant pour assurer le quotidien, mais c’est sans compter l’impact des 30 jours de grève (aussi pour la maintenance) sur l’état du parc. A mon avis, il y en a encore (hélas, 3 fois hélas, ggrrrrrr…) pour au moins deux mois avant de revenir à un état à peu près « normal » (en mode SNCF, bien sûr…) des rames.

    • PascalePasser au statut dit :

      J’ai effectivement lu plusieurs témoignages en ce sens notamment via Twitter. Je me suis renseignée sur ce point : une tension existe actuellement sur le parc des VB2N (en fait plus précisément sur leurs locomotives, les 27300 – problèmes sur les groupes moteurs propulseurs -) et non sur les Franciliens.
      La circulation en rames courtes des Francilien est liée au fait que l’on compense l’indisponibilité VB2N avec les NAT sur les axes qui le permettent. Comme vous l’écrivez dans un autre commentaire, cette solution « dégradée » permet d’éviter des suppressions.

  30. Un eragnienPasser au statut dit :

    En ce moment c’est pire que d’habitude encore une fois ce matin train de 6h50 a Eragny pour St-Lazare supprimé et le prochain a 7h20 sans aucune annonce et toujours pas décidé a arrété un train direct venant de Gisors.
    Et cette apres-midi train de 15h57 a St-Lazare pour Eragny supprimé, le prochain a 16h36, déja on a pas beaucoup de trains mais en plus on les supprime. Bref tout va bien encore une fois.
    Encore une fois heureusement que la gare de Neuville est a 15 min a pied sinon on y serait encore.

  31. marre marre marre dit :

    Je n ai vu que UN SEUL gilet rouge … (entre 17h45 et 18h15)

    … qui m a indique un mauvais itineraire !

    Pour Ermont / Eaubonne, il conseillait d’aller prendre le RER C a Clichy ! Alors qu avec le RER E, j ai rejoint gare du Nord ou un train ma emmene en 30 min a Destination !!

    ET ZERO BOUTEILLE D EAU !!!

    Autre question : pourquoi ne pas faire des annonces sonores et visuelles dans TOUTES les gares Metro de Paris quand St Lazarre a des soucis ? Ca eviterais qu on fasse 30/45 min de correspondance pr y arriver … pour rien … => prevoir un « plan B » directement !

  32. Potier Stéphanie dit :

    Bonjour,

    Pour ma part, je n’ai pas du tou vécu l’expérience ainsi.
    Arrivée à la gare à 16h50, je suis montée à bord du 17h03 à destination de Pontoise, heureuse de voir qu’il partait à l’heure vu que j’avais eu à subir des retards et suppressions les deux jours précédents et que mettre 1h40 au lieu de 40 min pour rentrer chez soi, c’est très rageant.

    Ma joie a été de très courte durée car le train a fait 40 mètres et c’est arrêté : j’étais dans le troisième wagon de tête et je voyais le quai par la fenêtre.
    Au bout de quelques instants, nous avons été informés par le conducteur qu’il y avait des personnes sur les voies et que nous étions bloqués jusqu’à l’intervention des forces de police.

    45 minutes plus tard, dans un train non climatisé en plein soleil, il nous a été annoncé que l’incident était réglé et que nous allions partir probableme dans les 10 minutes.

    Au bout de 10 minutes, le conducteur a indiqué qu’il allait essayé de revenir à quai et que nous devions descendre du train. Il est alors 18h. Dans la gare, des annonces sonores indiquent qu’il n’y aura plus aucun trafic avant 19h30.

    Je vous passe le périple qu’à été la suite pour arriver jusqu’à la Frette sur Seine, ma destination. Finalement j’arriverai à la frette qu’à 19h30.

    3 heures pour rentrer chez moi. On avait largement battu les retards de la veille.

    Je ne vais même pas demandé si nous serons indemnisés pour cela puisque j’ai appris récemment qu’il y avait une indemnisation pour les très nombreux retards subis en juillet mais que bien évidemment il fallait remplir un formulaire. Bizarre, aucune communication sur le sujet dans les gares.
    J’ai subi, j’ai pas su, tanpis pour moi.

    Aujourd’hui, le train de 17h03 a été supprimé.

    En fait, désormais les suppressions sont quotidiennes, nos temps de parcours sont rallongés et nous devons faire avec sans compter sur un quelconque geste.

    Je suis dépitée.

    • SubyPasser au statut dit :

      Merci pour ce récit, édifiant une fois encore.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Edifiant en effet!
      Hier le pour Pontoise a aussi été supprimé et le NAT de pour Cormeilles était archi bondé…
      Il y a beaucoup de suppressions en ce moment et cela fait un certain temps qu’il y a des soucis de maintenance.
      A quand le retour à la « normale » Pascale svp?

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, vous êtes nombreux à vous interroger sur la maintenance de trains, l’état du parc. J’ai déjà apporté des éléments à ce sujet de mémoire la semaine dernière (problèmes sur les locs notamment). J’ai demandé un point à date au centre de maintenance. J’attends leur retour.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci pour votre témoignage Potier Stéphanie. Vous faites par ailleurs référence à une indemnisation pour « les très nombreux retards subis en juillet ». Personnellement, je n’en ai pas eu connaissance ni sur notre réseau, ni sur un autre. Je pense qu’il y a probablement confusion avec le dédommagement accordé à certaines lignes dans le cadre du mouvement social et intempéries de juin dernier. A ce sujet, vous trouverez des informations dans ce billet : https://malignej.transilien.com/2016/08/02/je-reprends-le-fil/

  33. Lilli228 dit :

    J’étais dans le premier train en panne. Sans clim avec facilement 40 degrés. Deux bébés pleuraient. Le conducteur qu’on entendait très très mal nous a informé être en panne, puis plus rien. Une seule information : « ne descendez pas c’est dangereux »… Quand au bout de 10 minutes dans une chaleur étouffante, on ne nous dit que « ne descendez pas! »…
    Les gens descendent. La situation était très dangereuse pour nous. Nous avons du assister une femme enceinte et porter des poussettes sur une longue distance. Les individus descendus en premier l’ont fait à leur risque et péril. Nous ne savions pas si le parcours était électrifié, la seule chose que nous savions c’était que nous ne pouvions pas rester plus longtemps dans ce train, pardon four.

Les commentaires sont fermés.