MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les déviations

20
Publié le 12/07/2012

Bonjour à tous, le paysage ne vous semble pas familier ? Mais par où passez-vous ? Peut-être que vous vous êtes déjà posé la question en regardant par la fenêtre.

En effet, lorsqu’un incident se produit, il est parfois possible de dévier les trains sur différents axes.

Par exemple, si quelque chose se produit en gare de Houilles – Carrières, les trains pour Mantes via Poissy peuvent toujours circuler : ils passeront par Argenteuil pour rejoindre Sartrouville. En revanche, certaines gares ne peuvent pas être desservies.
Des déviations, il en existe plusieurs et elles sont alors utilisées lorsque la situation le permet.
Pour mieux comprendre les chemins par lesquels les trains peuvent passer, vous pouvez consulter cette carte.

20 commentaires pour “Les déviations”

  1. Alain dit :

    Intéressant !

    mais il manque la bifurcation entre Puteaux et Bécon, qui a par exemple été utilisée le soir pour les travaux du T2 à la défense.

  2. Bonjour, je ne reprends que les déviations liées à la ligne J. Si incident, cette déviation est essentiellement utilisée pour la ligne L

  3. thierryPasser au statut dit :

    Pour completer votre carte.

    Il serait bien de présenté le racordement situé entre la ligne H et la ligne J entre les gares de St Ouen l’aumone et Eragny.

    Il pourait surement etre utilisé en cas de probleme en Gare de St Ouen l’aumone Eglise!!!

    • Elmer dit :

      Et il l’a déjà été, assez récemment, justement lors d’un accident en gare de St-Ouen-l’Aumône Eglise…

  4. EricBarthas dit :

    Du moment que les déviations ne se font pas au détriment des trains à l’heure, tant mieux.
    Sauf que c’est trop rarement le cas.
    Notez que je ne blame personne ici puisque ce n’est pas Transilien qui décide comment organiser le transport : le fameux régulateur du COGC.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Difficile de ne pas toucher les trains à l’heure d’une autre ligne!!
      Prenons l’exemple d’un problème sur le Gr V à Poissy(accident de personnes par exemple), les trains seront déviés par le Gr VI.
      Rajouter des trains sur un tronçon qui est saturé lui aussi en pointe mais sans que les trains du Gr VI ne soient touchés est impossible.

    • EricBarthas dit :

      Ce que je reproche c’est la déviation systématique du GrV vers le GrVI.

      En quel honneur les trains du GrV ne peuvent ils pas attendre la résolution de l’incident sans venir lettre le désordre ailleurs.

      C’est ça le problème.

      En plus avec un train chaque 20min vers mantes, il y a bien assez de temps pour intercaler un train, même s’il doit être omnibus, c’est pas grave.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Si sur votre ligne il y avait un incident qui empêchait toute circulation mais qu’il était possible de faire rouler votre train via un autre itinéraire, que diriez-vous? Non, notre train et tous les autres après le mien doivent attendre la fin de l’incident?
      Ne pas oublier aussi que les trains partent et…reviennent avec des voyageurs!

    • EricBPasser au statut dit :

      Si la déviation d’un train empeche un autre de rouler alors oui il faut accepter du retard voir des suppressions.
      Car c’est ce qu’il se passe dans la réalité!

      La SNCF supprime mon train pour permettre à un autre de rouler. Vous trouvez ça normal ?

      Pas moi.

    • EricBPasser au statut dit :

      En l’occurence, il s’agit des trains du soir qui ne reviennent pas avant le lendemain matin donc cela laisse le temps non ?

    • FreshPasser en mode normal dit :

      En Ile de France, la déviation d’un train empêcherait pratiquement toujours un autre de rouler normalement.
      Si on reprend l’exemple du Gr VI qui servirait de déviation au Gr V, il est clair que les Mantes/Pontoise/Boissy l’Aillerie/Gisors/Cormeilles, seraient touchés vu que c’est une ligne saturée en pointe.
      Vous voulez retenir des trains alors qu’il y a possibilité de les faire rouler via un autre itinéraire?
      Pensez-vous vraiment que « tous » les voyageurs bloqués penseraient la même chose que vous à ce moment là?
      Imaginez, un problème à Conflans Saint Honorine empêche toutes circulations au-delà d’Herblay, les trains du Gr VI passeraient par la ceinture puis le Gr V et le Gr III, soit 2 lignes différentes pour ce nouvel itinéraire, si je vous comprends bien, vous préféreriez attendre plutôt que d’avoir la possibilité que votre train roule via un autre itinéraire? Il faudra aussi expliquer aux voyageurs des gares dans l’autre sens que leur train est supprimé car il y avait possibilité qu’il roule mais les voyageurs préféraient rester bloquer en gare.
      Tout dépend à quelle heure cela arrive.
      Si c’est en pointe, les trains reviennent ensuite avec des voyageurs ou sans et les conducteurs assurent aussi d’autres trains ensuite.

    • EricBPasser au statut dit :

      Je compredns votre explication. Maintenant mettez vous à ma place.
      Je dois me rendre à Juziers, alors je n’ai pas trop le choix : 1 seule ligne existe.
      Je prends mon train à PSL. En arrivant à CSH, le conducteur annonce : terminus, tout le monde descend.
      Vous trouvez cela normal de supprimer mon train, de m’empecher de rentrer chez moi ?

  5. Exact Fresh. Je me souviens d’un détournement via Conflans de mon TER. On c’est trouvé derrière un Transilien à partir de Conflans. Il faut 45 minutes pour un Transilien pour faire Conflans -> Mantes en s’arrêtant à toutes les gares. Alors nous nous avons trainé derrière lui. Nous avons fait Conflans -> Mantes à une moyenne de 60 km/h, avec des ralentissements à l’approche des gares du faite que nous rattrapions le train arrêté en gare. À Mantes ça râlait ! Ils ont demandé pourquoi ne pas avoir retenu le Transilien pour le faire dépasser par nous. L’ennuie c’est qu’il était déjà retenu depuis 15 minutes pour laissé passer les directs qui nous précédaient. Ils ne pouvaient pas le retenir indéfiniment. Ca peut se comprendre, mais quand on est dans le train en question…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • EricBPasser au statut dit :

      Mettez vous à la place de ceux qui sont dans le transilien. Avoir une interruption de trajet, devoir changer de train pour un autre déjà plein, qui de plus arrive en retard. C’est mieux que de rouler au ralenti d’après vous ?

      Au moins votre train roulait.

  6. EricBarthas dit :

    Les déviations c’est bien.
    En abuser c’est mal.
    Quels sont les critères utilisés par le régulateur pour choisir d’interrompre le service transilien (incident le 28/08 à 18h30 à CSH) au profit des ter et autres trains direct ?

    Aurez vous le courage de les expliquer ici ?

    Je gage que l’argent (c’est à dire la ligne la plus rentable financièrement) est le premier. Ensuite surement la ligne utilisé par une connaissance ou la famille du big boss certainement. Et enfin le nombre de voyageur…

  7. Freddy dit :

    Je gage que l’argent (c’est à dire la ligne la plus rentable financièrement) est le premier. Ensuite surement la ligne utilisé par une connaissance ou la famille du big boss certainement. Et enfin le nombre de voyageur…

    Vous oubliez les enveloppes et dessous de table, éléments imparables de toute régulation réussie !!!

    J’apprécie depuis la vingtaine de mois que ce blog existe expliquer les ficelles de mon métier (je suis CRC à Paris St Lazare). J’avoue par contre que votre volonté de discussion est peu engageante. Aussi je passe mon tour !!!

    • EricBarthas dit :

      Au contraire j’attends impatiemment des éléments concrets, les règles. Même s’il s’agit de cas par cas.

      Le problème est que de mon point de vue, le transilien n’a pas la même priorité que les autres services en cas d’incident.

      Donc si vous ne voulez pas divulguer ces informations (secret professionnel ?) dites le.

      C’est l’absence de réponse que laisse mon discours déraper.

Les commentaires sont fermés.