MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les secrets de la nouvelle grille

14
Publié le 26/10/2017

Vous maîtrisez désormais les grands principes de la refonte d’offre J Nord, mais en connaissez-vous les secrets ?

Je vous propose maintenant de vous dévoiler quelques éléments qui nous ont permis de construire la nouvelle grille et ce que nous avons fait, concrètement, pour en améliorer sa fiabilité et permettre de réduire les retards et les suppressions de trains.

Espacement, temps de stationnement, réserve montée,… je vous explique cela tout de suite.

 

Un espacement suffisant entre les trains pour permettre une circulation sans ralentissement

Aujourd’hui, l’espacement entre les trains en heures de pointe est trop faible par rapport à ce que permet l’infrastructure. C’est notamment le cas le matin où, sur une heure, 14 trains doivent circuler (en théorie) pour une capacité réelle du réseau de 12 trains.

En effet, à l’instar de ce qui peut se produire sur autoroute lorsqu’il y a trop de véhicules en même temps et où l’on rencontre des phénomènes de circulation en « accordéon », les trains peuvent, eux aussi, être ralentis : ils sont gênés par les circulations des trains les précédents et, par conséquent, la signalisation leur impose de limiter leur vitesse, pour des raisons de sécurité.

A noter également que, contrairement aux véhicules, les trains n’ont pas de possibilité de dépassement.

A cela s’ajoute une autre difficulté de la grille actuelle qui amplifie les conséquences de l’espacement insuffisant : l’hétérogénéité des dessertes effectuées par chaque train (on compte sur une heure 14 trains pour… 9 missions différentes).

De ce fait, les missions desservant peu de gares sont en réalité « domestiquées » par les trains les précédents, c’est-à-dire qu’elles sont dépendantes de la circulation des trains précédents et peuvent être ralenties, avec des effets en cascade d’accumulations de pertes de temps.

Vous connaissez la suite : retards, suppressions et/ou limitations de vos trains.

 

La refonte d’offre sur l’axe J Nord corrige cette problématique grâce à :

  • Un espacement entre les trains augmenté pour permettre une circulation sans ralentissement ;
  • et une grille cadencée, avec la répétition des 4 mêmes missions toutes les 20 minutes, permettant de pouvoir supporter des petits aléas sans effet « boule de neige ».

 

Un temps de stationnement suffisant dans les gares pour plus de confort à la montée et à la descente du train

Comme évoqué dans le premier billet, l’axe « JNord » c’est 110 000 voyageurs au quotidien dont 73% entre Conflans et Argenteuil dans 240 trains quotidiens. Actuellement, les temps de stationnement sont très hétérogènes, et parfois inadaptés à la réalité du nombre de voyageurs montant et descendant réellement dans chaque gare.

Avec le nouveau cadencement, le temps de stationnement est standardisé par gare et est surtout évalué sur la base de la réalité de la fréquentation de chaque train.

Ainsi, il n’y aura plus de retard pris en gare, et vous serez plus sereins à la montée et à la descente du train.

 

Par ailleurs, la densification des arrêts dans les gares les plus fréquentées permet de mieux répartir le nombre de voyageurs par train.

Autrement dit, cela limitera le phénomène actuel que vous connaissez bien : dans certaines gares, lorsqu’un train s’y arrête, trop de monde essaie de monter dedans, ce qui, outre des conditions de voyage désagréables, bloque le train en gare et créé des retards sur toute la ligne.

 

Un temps de stationnement suffisant dans les gares origine/terminus pour permettre les opérations de retournement de la rame et du conducteur

Avec la nouvelle offre, les temps de retournement dans les gares origine/terminus ont également été ajustés afin d’absorber les légers retards et de repartir à l’heure.

 

En situation perturbée : Une réserve montée supplémentaire

La réserve montée c’est une rame et un conducteur disponibles, prêts à partir pour éviter de supprimer un train. Cette réserve est très utile en cas de défaillance sur un matériel nécessitant un rapatriement en centre de maintenance, ou pour remplacer un train bloqué en amont.

Il existe actuellement une réserve montée disponible en pointe de matinée à Mantes la Jolie, ainsi qu’une réserve matin et soir sur le centre de maintenance de Val Notre Dame.

Il s’avère que le soir, en cas d’absence inopinée d’un matériel, il est difficile de le remplacer au départ de Paris Saint-Lazare pour permettre d’assurer un train dans le sens de la pointe.

 

Avec la refonte d’offre sur JNord », une rame de réserve et un agent de conduite seront également disponibles sur le site de Batignolles, c’est-à-dire à proximité immédiate de Paris Saint-Lazare.

 

Des tests de robustesse positifs

Afin d’évaluer la fiabilité de la nouvelle grille, des tests de robustesse ont été réalisés via un outil de simulation dynamique permettant de comparer l’impact d’incidents sur la grille actuelle et sur la grille future.

Ceux-ci ont démontré une meilleure fiabilité de la future grille et un retour plus rapide à la normale après un incident grâce, notamment, à une gestion de la convergence des trains à Conflans revue et facilitée.

Je vous ai mis deux exemples de tests de robustesse effectués.

 

Un retard sur l’une des deux branches

Dans le premier, nous avons simulé des retards de l’ordre de 5 min sur une des deux branches (Mantes ou Gisors).

Résultats :

Sur la grille actuelle, nous nous rendons compte que l’autre branche ainsi que le tronc commun Conflans Sainte-Honorine – Argenteuil sont systématiquement « contaminés ».

A l’inverse, dans la future grille, grâce à l’intégration d’une gestion optimisée de l’ordre des circulations des trains à Conflans Sainte-Honorine, les retards ne se propagent pas d’une branche sur l’autre ou sur les missions « courtes » (à savoir les trains origine Conflans).

 

Un retard entre Conflans et Argenteuil

Sur le second test, nous avons simulé une perte de temps de 5 min pour l’ensemble des trains entre Conflans et Argenteuil (typiquement un incident de signalisation).

Résultats :

  • Sur la grille actuelle, il est nécessaire d’alléger fortement le nombre de circulations de trains en supprimant un train sur trois.
  • Sur la future grille, les retards ne s’accumulent pas, permettant d’éviter les suppressions et donc des pertes de temps supplémentaires pour les voyageurs ainsi que des conditions de voyage difficiles.

 

J’espère que je vous en aurez un peu plus appris sur les secrets de la nouvelle offre et vous redonne à nouveaux nos prochains rendez-vous digitaux :

  • En novembre : le Tchat et l’arrivée du Francilien

N’hésitez pas à déposer vos questions dès maintenant dans le billet dédié :

Tchat en direct sur les nouveaux horaires, le 9 novembre sur le blog

à lire aussi

Pourquoi un nouveau service sur la ligne ?

Qu’est-ce qui va changer avec le nouveau service ?

Nouvelle offre J Nord : Focus gare par gare

Tchat en direct sur les nouveaux horaires : relisez le tchat en intégralité

14 commentaires pour “Les secrets de la nouvelle grille”

  1. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Karine, peut-être que cette nouvelle grile va améliorer la régularité du service; on peut comprendre qu’un meilleur cadencement dans la partie commune des circulations (en particulier entre Paris Saint Lazare et Conflans Sainte Honorine) puisse être bénéfique, l’avenir le confirmera, ou non.
    La question que je me pose en voyant cette nouvelle grille concerne la zone comprise entre Pontoise et Gisors, surtout le soir; aujourdhui il ya en gros un train par heure semi direct et un train par heure omnibus qui part une vingtaine de minutes après le semi direct. Dans le nouveau service, on a pratiquement la même chose, sauf que tout est simplement décalé dans le temps, à quoi celà sert-il si ce n’est à chambouler l’organisation de tous les usagers de cette zone?
    Je prends un exemple, aujourd’hui je prends un omnibus qui part à 17h20 pour arriver chez moi à 18h33 soit après un parcours de 1h13; demain mon train mettra 1h18 (soit seulement 5mn de plus du fait des 2 arrêts supplémentaires) mais me fera arriver chez moi à 19h soit presque une demi-heure plus tard ce qui me laissera le sentiment d’un trajet beaucoup plus long pour seulement 5 mn…Ce n’est pas de nature à me faire apprécier ces changements.
    D’autre part, comme je l’ai déjà demandé par ailleurs, pourquoi ce choix du 10 décembre (qui ne correspond à rien) pour modifier en profondeur les horaires; ne serait-il pas plus judicieux de choisir par exemple la fin des horaires d’été pour cela, d’autant plus que cette nouvelle grille a été diffusée très tardivement?

  2. KonylPasser au statut dit :

    Bonjour Karine,
    Avez vous également fait des tests avec des perturbation plus significatives ? SI oui quels sont les résultats ?
    D’autre part, et je vous cite « C’est notamment le cas le matin où, sur une heure, 14 trains doivent circuler (en théorie) pour une capacité réelle du réseau de 12 trains. »
    Je comprends que vous vendez du rêve depuis des années alors que le plan de transport n’est pas applicable. Est ce que les personnes qui ont validé un plan de transport inapplicable sont encore en poste ? Non parce que personnellement, ça me choque.
    Vous êtes en train de nous dire qu’avant (et jusqu’au 10 décembre) le plan de transport en pointe était impossible à tenir, donc que le service ne PEUX et ne POUVAIT pas être rendu tel qu’annoncé. Il n’y a rien qui vous choque ?

  3. Karine, vous dites que le matin il y a 14 trains qui circulent sur une heure, alors que les infrastructures n’en permettent que 12. Lors de la précédente refonte des horaires en 2006, lors de la mise en service de la liaison Paris – Ermont, les concepteurs du plan de transport ne se sont pas rendu compte de leur erreur ? Ils ont mis 11 ans pour s’en rendre compte ? Ne me dites pas qu’ils ont fait exprès de faire un plan de transport avec 14 circulations par heure… C’est donc normal que ça aille si mal sur J6…

    Par ailleurs, le blog affiche encore les billets n’importe comment : l’annonce du tchat publié le 13/10, votre billet du 26/10, et on revient ensuite au 13/10 avec l’annonce de vos congés. Quel b***** !

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  4. Seb bPasser au statut dit :

    Personnellement je suis persuadé que la nouvelle grille va profiter à tout le monde sur la régularité, même si effectivement la branche Gisors paye très lourd cette réorganisation.
    Par contre là où je tombe sur les fesses c’est de lire votre aveu d’un cadencement actuelle iréaliste. Si cet état est réel alors pourquoi les pénalités du STIF ne sont pas plus violentes ? Parce là il y a tromperie sur toute la ligne sur les engagements (moyens de transport au regard des objectifs fixés).
    Et pour appuyer le commentaire précédent : le format du blog en l’état c’est un peu n’importe quoi sur l’ordre d’affichage des sujets.

  5. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Je crois au contraire que l’organisation actuelle du blog est tout à fait cohérente avec ses objectifs de communication et non d’information. Le chat avec Lucile Quessart et Jacques-Guy Langé dont il ne sortira probablement rien de concret (cf. rencontre de mars 2017) est bien plus important que les réponses aux questions que nous posons…

  6. hblyPasser au statut dit :

    Ces précisions montrent assez clairement les améliorations auxquelles nous pouvons nous attendre mais également les motivations de cette nouvelle organisation de la ligne: Plus de trains là où les gens montent et descendent massivement et pour de faibles allongements de parcours. Si la régularité est au rendez vous, cela profitera à tout le monde , y compris aux territoires ruraux hors région Ile de France qui chaque jour grâce à cette ligne J peuvent ralier la Ville Lumière.

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je plussoie les propos de Fresh. Ne nous vendez pas du rêve…Souvenez-vous du départ des RIB!
      Je rejoins aussi Fresh sur la disponibilité du matériel. La réserve supp c’est bien, mais vu que l’on n’a déjà limite en VB2N pour assurer le service J5, comment comptez-vous faire pour libérer une rame de plus? Ou alors cette réserve supplémentaire sera tjs une NAT, et dans ce cas inutile sur J5??
      +1 avec Miss Caramel sur le chat…

  7. FreshPasser en mode normal dit :

    Il y aura une nouvelle réserve montée, c’est bien mais……aurons-nous assez de matériels ?
    Je prends l’exemple de la réserve montée du Val actuellement, à chaque fois que je l’ai faite(celle de matinée ou de soirée), je n’ai jamais eu de rames(tensions sur le matériel)….
    A partir du 10 décembre, normalement, moins de trains en ligne = plus de trains de disponible. Et donc toutes les réserves montées devraient normalement être pourvues de rames. J’aimerai avoir raison.
    Quant aux tests de robustesse faits en simulation, je reste très perplexe…lorsqu’il y aura justement un incident de signalisation(un carré qui ne s’ouvre pas par exemple), je doute que les trains n’auront que 5 minutes de retard et que très peu de trains seront supprimés.
    Attention à ne pas trop vendre du rêve car la douche risque d’être bien froide…..parce que là, on a l’impression qu’on nous promet la lune.
    On va faire de notre mieux mais si les problèmes d’infrastructure et de matériels sont aussi récurrents qu’aujourd’hui, c’est mal barré.

    • phn60Passer au statut dit :

      J’avoue pour l’instant rester assez perplexe quant aux résultats espérés de ce nouveau service…L’expérience que j’ai en temps qu’usager de la branche Gisors depuis 25 ans m’incite à la prudence même si je veux rester aussi optimiste que Karine!
      Attendons donc de tester cette nouvelle grille au moins jusqu’au printemps pour nous faire une idée plus précise du bénéfice que nous en tirerons. Je suis usager des « territoires ruraux » dont parle si poétiquement hbly et je pense effectivement que nous seront intéressés par une meilleure régularité même si pour cela il nous faut accepter d’avoir moins de trains et plus d’arrêts.
      Néanmoins il reste indispensable que conservions ce service minimum dans le futur afin que nous puissions continuer à retrouver quotidiennement la civilisation en raliant « la Ville Lumière »…sans qu’un imaginaire problème de hauteur de quais nous en prive un jour…
      Bon week-end à toutes et à tous.

    • Seb bPasser au statut dit :

      A vous lire Fresh je comprend vos réserves mais moi j’ai envie d’y croire que ce cadencement peut vraiment améliorer le quotidien. Après peut-être que je me trompe et que la majorité des problèmes qu’on subit ne sont pas du au « petit retard ». Mais en prenant le problème positivement je suis persuadé que c’est la surcharge de la ligne qui génère le plus gros des problèmes, même si le matériel est hors d’âge et que les voies méritent largement des investissements de fond.
      Après on aura toujours des gros bazars sans explication ou avec des communications comme on le vit déjà, mais là c’est difficile à supprimer comme problème. Par contre le soucis de communication avec une vrai volonté ça peut largement s’améliorer.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      J’ai aussi envie d’y croire tout comme vous.
      Il y aura moins de trains en pointe donc une meilleure fluidité sur la ligne, les temps de retournement sont un peu plus long qu’aujourd’hui(sur 4 roulements que j’ai consulté), des arrêts en gare tenable apparemment…..il faut juste qu’il y n’y ait pas d’incidents d’infrastructure et de matériels comme on en a actuellement(ils auront disparu au 10 décembre par magie) et ça sera bon.

    • Fresh, s’il est vrai que la régularité s’est amélioré sur L2 (Paris – Versailles/St Nom) depuis la refonte des horaires, quand il y a des problèmes d’infrastructures, c’est toujours pareil. Ça rien n’y changera. En revanche, le retour à la normal se fait plus rapidement. De plus, comme je disais à Karine, les arrêts systématiques du train suivant en cas de suppression d’un train précédent, sont au bon vouloir du COT. Enfin c’est ce que j’ai constaté en tout cas sur L2. Espérons que pour l’axe Paris Conflans – Mantes – Gisors les arrêts systématiques seront bien respectés…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  8. flat6Passer au statut dit :

    Bon, au moins la SNCF accepte d’avouer qu’elle a raconté n’importe quoi depuis 2006. Des trains qui ne font jamais 17mn de St LAzare à Herblay, des suppressions régulières pour des motifs pre enregistrés et un plan de transport impossible à tenir. ça c’est fait. Maintenant, c’est quoi notre garantie que cela fonctionne ? Que je ne soit pas obligé de prendre le trian d’avant quand j’ai un RDV important et que je veux être sur d’arriver ? Et d’avoir des trains propres, ce qui devrait être le minimum que vous nous devez surtout sur des trains sortant de garages…On jugera sur pièces à partir du 10/12, mais ne vous loupez pas. Flat6

Laisser un commentaire