MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

Ligne J : des scenarii établis en cas d’incident…

59
Publié le 3/03/2015

scenarios JUn incident survient sur la ligne J… Les 15mn qui suivent sont décisives !
Au Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare, le Gestionnaire du plan de Transport et de l’Information Voyageur (GTI), véritable « chef d’orchestre », doit répondre rapidement à 3 questions « clefs »…

 

Trois questions déterminantes pour décider (ou pas…) de l’application d’un scénario…

– Quelle est la nature de l’incident ?
– Y-a-t-il réduction de capacité ou interdiction de circulation ?
– Quelle est la durée prévisionnelle de l’incident ?

Des éléments de réponses lui sont fournis par le Centre Opérationnel de Gestion des Circulations (COGC) via les informations données par les conducteurs, les postes d’aiguillage, les agents de l’infrastructure… Une fois ces informations collectées, la décision est prise d’appliquer ou non tel ou tel scénario.

Dans quel cas choisit-on d’appliquer ou non un scénario ?

En règle générale, un scénario est appliqué dès lors que l’on connait une interruption des circulations sur un tronçon de ligne ou une réduction de capacité (c’est-à-dire moins de trains qui peuvent passer dans un secteur donné).
Plusieurs critères conditionnent l’application du scénario à commencer par la densité de circulation (par exemple, sommes-nous en heure de pointe ou non ?) et notre capacité à résorber ou pas les retards. C’est l’offre au client qui est déterminante et qui reste l’axe prioritaire dans la prise de décision…

Quel est l’avantage du scénario ?

Le scénario donne un cadre : tous les acteurs de « la chaîne du voyage » savent ce qu’ils ont à faire et le rôle qu’ils ont à tenir. Aucune place n’est laissée à l’improvisation : toutes les pratiques sont homogènes. Le scénario définit précisément les trains qui vont circuler.
En fin d’incident, on sait que l’on est capable de revenir plus rapidement à une offre de transport dite « normale ».

Les scenarii sur la ligne J

21 scenarii ont été définis pour la ligne J (17 d’entre eux correspondent à une interruption de circulation et 4 d’entre eux correspondent à une réduction de capacité).

index scenarii J

Ils sont appliqués depuis septembre 2014, date de la mise en place du nouveau Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare.
C’est le GTI qui prend la décision d’appliquer ou non le scénario en fonction de la situation.
A partir du moment où la décision est prise, tous les acteurs sans exception sont avisés de la mise en place d’un scénario précis (chaque scénario porte un nom de code) à partir d’un train précis (on parle là encore en numéro de train) : mise en œuvre du scénario X à partir du train Y.

Les scenarii sont construits sur un même modèle et se décomposent en 3 parties :

  • la première concerne les informations et décisions prises concernant le plan de transport à mettre en œuvre
  • la deuxième concerne l’information délivrée aux voyageurs avec des messages pré-établis destinés aux Gestionnaires de l’information Voyageurs (GIV), aux Postes Information Voyageurs (PIVIF) pour prendre la parole de manière cohérente…
  • la troisième partie concerne les moyens de prise en charge de la clientèle. Le Gestionnaire de la Prise en charge Voyageurs (GPV) déclenche au besoin des renforts (en moyens humains – équipes mobiles de lignes, contrôleurs, police ferroviaire -, substitution routière…).

Un scénario est-il immuable ?

Chaque scénario envisage le cas le plus restrictif mais peut être au besoin adapté. Cette adaptation est alors forcément synonyme de « plus » pour nos clients. Il peut être envisagé par exemple de rajouter des trains au programme de circulation prévu par le scénario initial.
On ne veut pas multiplier le nombre de scénarios. C’est volontaire.
Il existe par ailleurs des retours d’expérience sur les applications de scénarios pour éventuellement leur apporter des améliorations. Ainsi, depuis leur mise en œuvre, 2 scenarii ont été revus.

La mise en œuvre d’un scénario apporte-t-elle un réel « plus » à nos clients ?

Incontestablement, le scénario permet d’offrir un plan de transport structuré  : on sait par avance ce qui va rouler dans les prochaines heures et conséquence directe, on sait également communiquer plus facilement sur l’incident via les différents moyens dont nous disposons : écrans en gares, flashs trafics….

à lire aussi

Ligne J : Rencontre avec Pascal, Gestionnaire de la Prise en charge des Voyageurs (épisode 1)

Philippe, Gestionnaire de l’Information Voyageurs de la ligne J

59 commentaires pour “Ligne J : des scenarii établis en cas d’incident…”

  1. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Oups ! C’est vrai tout ça ? Si c’est du déjà vu, désolée de vous dire, M. Langé, que c’est uniquement dans vos rêves !
    – « Quelle est la durée prévisionnelle de l’incident ? »
    Entre ce qui est annoncé et la réalité, le rapport est parfois (souvent !) de 1 à 4… 30 minutes d’interruption annoncée, mais 2h en réalité…
    – « C’est l’offre au client qui est déterminante »
    Ah oui ? quand ?
    – « tous les acteurs de « la chaîne du voyage » savent ce qu’ils ont à faire et le rôle qu’ils ont à tenir. Aucune place n’est laissée à l’improvisation : toutes les pratiques sont homogènes. »
    Ah bon ? Un jour le train assure une desserte supplémentaire pour pallier l’incident, un autre non. Début janvier, par exemple le 18h41 pour Mantes était omnibus après la suppression du 18h36. Le 18h36 est toujours un train fantôme, mais le 18h41 n’est plus omnibus…
    – « le scénario permet d’offrir un plan de transport structuré : on sait par avance ce qui va rouler dans les prochaines heures »
    Non ? J’y crois pas ! Jamais vu !
    – « on sait également communiquer plus facilement sur l’incident via les différents moyens dont nous disposons »
    Alors là, je me marre ! Aucune info pendant 1h30 dans une gare, c’est le quotidien en cas d’incident. Et les applis sont toutes à la ramasse !

    • Bonjour, un scénario n’est pas appliqué, comme expliqué dans le billet, systématiquement. C’est la nature et la durée de l’incident qui sont « dimensionnants » et qui vont nous conduire à appliquer un scénario. Selon la nature de l’incident, il est très difficile de pouvoir faire des estimations de fin d’incident précises : un premier diagnostic peut être posé et un autre dysfonctionnement peut être détecté par la suite, ce qui rallonge d’autant la durée d’intervention et le retour à la normale de la situation.

    • un scénario n’est pas appliqué, comme expliqué dans le billet, systématiquement.

      Et c’est bien la le problème Monsieur Langé ! Si vous faites des scenarii qui ne sont pas systématiquement appliqués, je n’en vois pas l’utilité franchement !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • L Bertrand dit :

      Bonsoir ces événements ont ils eu lieu le 03 mars 2015 ?

  2. toni07 dit :

    Mr Langé, merci pour ce billet. Évidemment, c’est très joli sur le papier, mais la réalité est tout autre.

    > Pourrions-nous avoir un exemple d’application d’un de ces scénarios, sur une situation récente svp (ex: personne sur les voies à PSL la semaine dernière je crois, vers 7h, qui a entraîné des perturbations pendant plusieurs heures)?

    > C’est une très bonne chose de prévoir des actions de toute sorte en cas de situation perturbée, mais ne vaudrait-il pas mieux se concentrer sur les situations normales? Car, c’est mon point de vue en tant que client, je ne vois que très rarement mon train non supprimé, ou non retardé, ou non en US, ou non sale, ou non archi-bondé (à cause des trains d’avant qui ont été supprimés). En clair ce serait déjà bien d’avoir des situations normales qui en soient vraiment, après ok si vous voulez anticiper une chute de mamouth sur les voies à Epônes Mézieres…
    Par exemple (ce n’est pas forcément le meilleur exemple du monde), à la RATP, la plupart du temps, cela fonctionne normalement, on a des métros toutes les 2-3 minutes, 4-5 si il y a un petit problème. Par contre j’ai expérimenté beaucoup de situations où la gestion était assez catastrophique, mais c’était des cas difficilement prévisibles (départ de feu dans une station, etc…).
    Même type de comparaison: quand une personne est sur les voies dans le métro, celui-ci est coupé 5-10 min, quand c’est sur les voies du transilien, c’est perturbations en pagaille pendant 3-4 heures (je comprends bien qu’on ne parle pas du tout du même réseau, mais 10 minutes face à 4 heures…).

    En bref je préfèrerais que ce soit le gros bazar en cas de gros problème, mais que quand tout va bien, on ait les trains qu’on est en mesure d’avoir au vu du prix de l’abonnement et des subventions que vous gagnez.

    • Bonjour, vous avez entièrement raison quand vous dites qu’il faudrait se concentrer sur les situations normales. Il ne faut toutefois pas se voiler la face : la densité du réseau de Paris Saint-Lazare est telle que la probabilité d’incidents y est plus forte qu’ailleurs. Voilà pourquoi, nous devons parer à toute éventualité et nous organiser en conséquence pour gagner en efficacité à tous les niveaux quand un incident survient (et c’est -trop- souvent le cas !).
      Quant à la comparaison avec le métro, vous le dites vous-même, ce n’est pas comparable… Pas d’horaire de passage des métros (vous n’avez pas de fiches horaires) mais plutôt un engagement de fréquence et la possibilité de mettre un métro sur voie de garage plus facilement. La RATP qui co-exploite avec la SNCF la ligne A du RER est confrontée aux mêmes problèmes (on n’est alors plus sur une problématique métro).

    • toni07 dit :

      Bonjour, merci pour votre réponse.
      > Quand vous dites « il faudrait se concentrer sur les situations normales », c’est donc que vous ne le faites pas?

      > Je suis d’accord avec vous: il ne faut pas se voiler la face. Acceptez donc que la majorité des incidents qui surviennent (et c’est -trop- souvent le cas !) sont de votre fait. Je parle des pannes, des problèmes de signalisation, des problèmes d’acheminement du personnel, des voitures condamnées, etc… Je veux bien reconnaître qu’il y a des vilains usagers fraudeurs, des vilains usagers qui rentrent dans le train qui sonne son départ, des vilains usagers qui font des malaises et que tout ceci est compliqué à gérer, entraine des petites perturbations, mais essayez donc de gérer vos propres problèmes avant de vous focaliser sur les problèmes externes.

      > J’attends également toujours la réponse à ma question simplissime: à savoir, quels sont les 3 derniers jours (pas forcément consécutifs) sans aucun train supprimé?

      Merci à vous

    • Il ne faut toutefois pas se voiler la face : la densité du réseau de Paris Saint-Lazare est telle que la probabilité d’incidents y est plus forte qu’ailleurs.

      Certes Monsieur Langé, mais il n’y a pas que ça ! Il y a aussi un gros problème d’organisation à Paris St Lazare ! Ce n’est pas moi qui l’a dit, mais Jean-Paul Huchon lui-même ! Il serait bien de savoir se remettre en question…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Pas d’horaire de passage des métros (vous n’avez pas de fiches horaires)

      Désolé de vous contredire Monsieur Langé, mais si il y a des horaires. Ils ne sont pas communiqué aux usagers, sauf pour les 1er et dernier métro en circulation.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • thierryPasser au statut dit :

      monsieur langé Franck a raison. Il y a bien des horaire pour le metro. Si vous voulez le verfier il sont disponible en open data!

      Par ailleurs la RATP defini des horaire beaucoup plis preci que la SNCF puisque les 10em de seconde sont defini!

    • thierryPasser au statut dit :

      Franck a Raison Il y a bien des horaires pour le metro.
      Il sont disponibles en Open Data!
      La RATP est meme plus pressise puisque elle defini des horaire a 10 secondes pres!

  3. Belgarath dit :

    La SNCF a vraiment le chic pour se contredire. Mr Langé a déclaré par le passé que le flux était tellement tendu que le moindre incident avait des répercussions jusqu’à la fin du service (au minimum la fin de l’heure de pointe).
    Et ça on le constate effectivement au quotidien : le moindre incident et son heure de fin recule d’une heure chaque heure !
    A chaque incident, les infos sont contradictoires (quand elles existent) entre l’appli (quand elle fonctionne), les annonces en gare (quand on les entend) et dans les trains (quand les chauffeurs daignent parler).
    Ce qu’on constate, c’est que vous usez (abusez) des terminus Argenteuil, suppressions diverses même quand les trains sont déjà remplis au départ de PSL,…
    On est en 2015 et on a l’impression que vous gérez encore le trafic avec un papier et un crayon (histoire d’être raccord avec l’âge des trains que vous nous proposez au quotidien).
    Suggestion vu que vous avez l’air de vouloir optimiser au maximum le nombre de gens dans les voitures avec l’augmentation des UMS : supprimez carrément les sièges, on gagnera de la place dans des rames, et de toutes façons les gens n’aiment pas voyager assis…

    • Fredo95 dit :

      Quand on connaît le fonctionnement de la gare Saint Lazare, la bureaucratie hallucinante, les différents services qui ne sont pas au même endroit pour gérer les flux, les arrivées et départs de trains, les annonces, les affichages …
      Ce fonctionnement est digne de la RDA de 1970 au mieux. On ne sait pas pourquoi une telle fourmillière, sachant que les infos n’arrivent pas aux usagers, les alertes sont envoyées 20 à 30 minutes après les incidents, dans les gares, les agents n’arrivent parfois par à communiquer avec les gares suivantes ou précédentes car ce n’est pas le même système de communication !!!
      Les ADC sont eux mêmes parfois prévenus de ce qui se passe des 10 à 15 minutes après.
      Pourquoi une telle complexité ? Pourquoi tant de postes en doublon, en triplon ? Pour satisfaire SUD et acheter la paix sociale ?
      On ne comprend pas .
      L’ouverture à la concurrence va faire du mal à ces pratiques d’un autre âge.

  4. bbh75Passer au statut dit :

    « Incontestablement, le scénario permet d’offrir un plan de transport structuré : on sait par avance ce qui va rouler dans les prochaines heures et conséquence directe, on sait également communiquer plus facilement sur l’incident via les différents moyens dont nous disposons : écrans en gares, flashs trafics…. »
    Les événements multiples de la semaine passée viennent contredire toute la théorie que vous exposez:
    – information néante
    – écrans: rien
    – personnel en gare perdu ne disposant ou ne voulant pas partager des infos
    – à posteriori, aucune trace des incidents

    Alors il serait bien d’arrêter avec la bonne vision parisienne théorique et centralisée de la bonne gestion des événements. L’organisation est défaillante à répétition sur ces événements. Mais vous semblez adepte de la méthode Coué.

  5. La Fouine dit :

    Pour ceux que cela intéresse, un préavis de grève a été déposé à la Sncf pour la journée du mardi 10 mars 2015.

  6. Belgarath dit :

    Pas besoin de scenarii pour incident concernant le train « PRLV SEPA NAVIGO ANNUEL », il est toujours à l’heure chaque mois, d’une régularité Suisse !
    Aucun plan d’allègement le concernant en vue dans l’avenir, rassurez-vous :-)

    Il y a au moins un service qui fonctionne à la SNCF !

  7. StephanePasser en mode normal dit :

    M. Langé, c’est bien de nous donner la liste des scénarii mais pourriez-vous les développer ?

    • Bonjour, j’ai bien pensé que certains d’entre vous seraient curieux d’en savoir un peu plus sur chacun des scenarii. Toutefois, pour des raisons de confidentialité (et de piratage industriel dont il faut se protéger), je ne peux pas vous livrer le détail de chaque scénario.

    • Nicolas LD dit :

      Visiblement un blogueur les avait trouvé, en tout cas en plus détaillés, sans « piratage industriel »… Vais
      http://www.stif.org/IMG/pdf/Deliberation_no2013-532_-_Schema_de_secteur_du_reseau_St-Lazare_Nord_-_programme_d_etudes_complementaires_pour_l_achevement_du_schema_directeur.pdf

    • StephanePasser en mode normal dit :

      En effet, Nicolas LD ! :) Sauf que ce n’est pas complet.

    • thierryPasser au statut dit :

      Effectivement sa n’est pas complet. Mais quand même beaucoup plus précis que les éléments fourni par Mr Langé!

      Mr Langé.
      Apres avoir parcouru ces éléments j’ai quand même 2 interrogations.

      1) Pourquoi lors d’interruption de trafic entre le Val d’Argenteuil et Conflans les trains déviés par Sartrouville n’empreinte il pas la grande ceinture pour rejoindre Argenteuil?

      2) Au regard des plans des installations fourni il n’y à pas beaucoup de possibilité de faire demi tour au delà de Conflans.
      Ne faudrait il pas ajouter des installations permettant de faire demi tour entre Boissy et Gisors (par exemple à Chars) et entre Conflans et mantes.
      Idem au stade ou il y a 4 voies mais ou il n’est pas possible de faire demi pour en venat et pour repartir vers Argenteuil.
      De tel projet sont il prévue?

    • toni07 dit :

      Du piratage industriel pour savoir ce qu’il ne faut surtout pas faire? Je ne savais pas que ça se faisait, mais l’idée n’est pas mauvaise.

    • SubyPasser au statut dit :

      Franchement je vois pas qui voudrait pirater la SNCF sur son exploitation de Saint Lazare…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Du piratage industriel, Jacques-Guy ? Mais la SNCF n’a pas de concurrent en France pour l’activité voyageurs !

    • Belgarath dit :

      Votre réponse est tout simplement hallucinante ! comme si quelqu’un pouvait avoir l’idée de piquer les idées de la SNCF, en raison de son fonctionnement exemplaire…
      On aimerait bien les vrais raisons : c’est parce qu’ils sont loin d’être parfaits ?

    • thierryPasser au statut dit :

      C’est vrai je ne voit pas quel autre compagnie de chemin de fer irait piquer les idées de la SNCF!!

      Voyageant de temps en temps à l’étranger il on l’air vraiment plus efficace!!
      Par exemple la plupart des réseaux européennes disposent de poste d’exploitation centraliser. Les fonctions régulations et aiguilleurs sont réunis au même endroit. Les aiguillages d’une même ligne sont tous piloté du même endroit. Il sont donc plus réactif. Et bien souvent des scenarii sont mis en place depuis bien longtemps.

  8. Merci Monsieur Langé pour avoir donné les explications sur vos fameux scenarii. Je lis dans votre article que les scenarii ne sont pas forcément toujours appliqués. Je comprends donc mieux pourquoi cela va si mal ! Pour être utile, il faut que vos scenarii soient appliqués SYSTÉMATIQUEMENT ! Sinon, je n’en vois pas l’utilité !!!

    Quand je lis que lorsqu’un véhicule a été heurté sur le passage à niveau de Herblay, les usagers pour les gares situées entre Conflans et Mantes n’ont pas été pris en charge, je me pose des questions sur vos scenarii !!! Ou alors on n’a pas jugé bon de l’appliquer !

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • thierryPasser au statut dit :

      Tout a fait d’accord avec toi Franck!
      Ces scenarrii doivent etre appliqué systematiquement et au maximum dans un delais d’un quart d’heure.

      Mr Lagé:

      Lors de l’application de ces scenarii avez vous senti une ameliration par rapport à leur non utilisation?

      Si non je suis surpris d’un oubli. Il existe J42 trafic interompu entre Bois Colombes et Argenteuil. En gare du stade il y à passibilté de faire demi tour.
      Pourquoi n’y a il pas de scennarii « trafic interompu entre Le Stade et Argenteuil »?

      Avez vous penser à mettre à la dispostion dans chaques gares des affiches infomant de la situation et des itineraires de remplacement pour chaque scennarii? Ces affiches préimprimer pourraient etre affichés par les agents d’acceuils dés qu’un scenarii est choisi!

    • Bonjour, les scenarii sont appliqués très régulièrement. Cependant, il y a des cas de figure où le scénario ne peut pas être appliqué, par exemple quand il y a plusieurs incidents simultanés contraires. Pour le cas du passage à niveau d’Herblay, la prise en charge n’a pas été correcte et nous avons fait un retour d’expérience dessus en interne. Pour dire vrai, un scénario a bien été appliqué, mais a été contrarié par le fait qu’à cette heure-là s’ajoutaient les travaux en parallèle. Mais la prise en charge n’a pas du tout été satisfaisante ce soir-là, je suis d’accord.

    • Jurteille15 dit :

      Bonjour M.Langé,
      Vous avez précisé plus haut que vous ne pouvez pas détailler les scénarios pour des raisons de piratage industriel mais comme le dit Stéphane, la SNCF n’a pas de concurrent en France, on ne comprend pas bien…

    • S’il y avait seulement ce jour la…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  9. Nicohobbes dit :

    En direct de Psl.

    J ai quitté mon travail a 17:45 pour recuperer mon fils a la creche.

    Je monte a 18:00 dans le 18:10 pour Cormeilles, voie 12…

    A 18:22, le trainest toujours a quai, aucune communication du conducteur, mouvement de voyageur pour rejoindre le train d en face, le 18:30…

    18:28, aucune communication, autre mouvement de voyageurs vers le 18:10, dont la porte se referme devant mon nez, et qui part rempli a 25%…

    Le train de 18:30 part a 18:36… Je discute avec d autres voyageurs aussi degoutés que moi … « Surprise » ils n etaient pas dans le meme wagon du 18:10 mais n ont pas non plus entendu d annonce du conducteur…

    Je vais arriver en retard pour recuperer mon fils… Encore…

    Bravo

    Seul point positif, on sait maintenant a quoi ressemble le conducteur muet du 18:10… La suite demain, on le promet

    • nico92 dit :

      Je ne sais pas si c’était le cas hier, mais souvent l’absence de communication du conducteur au départ à St Lazare est simplement due à l’absence du conducteur lui même, retardé sur une mission précédente.
      Bien sûr ça n’explique pas l’absence de communication sur le quai…

    • Bonjour, vous avez raison. C’est bien une des raisons qui peut expliquer le manque d’informations à bord du train au départ de Paris Saint-Lazare avec la problématique que les annonces soient bien diffusées sur le quai mais restent inaudibles pour nos clients déjà installés à bord du train. Nous devons progresser sur ce point.

    • Nous devons progresser sur ce point.

      Il serait temps Monsieur Langé ! Ça fait des années qu’on en parle !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • stephadc dit :

      Le STIF a accepté et financé un projet permettant la prise de parole dans le train par d’autres opérateurs , mais la réalisation va prendre un peu de temps , mais cela sera fait!

    • Usager Lignej dit :

      Tout simplement parce que la sonorisation est trop vieille et que la sncf se refuse à la rénover.

  10. stenaclo dit :

    Bonjour. 7h16 ce matin Sannois. Un Francilien réduit de moitié, des gens debout alors qu on est en quasi début de ligne. Pourquoi ? Est ce le confort qu on nous avait promis ?

  11. LaGeekette dit :

    Bonjour, une question sur les trains à direction de psl qui passent par Argenteui, depuis deux jours nois avons droit à des trains courts bondés, et cerise sur le gâteau, ils ont annoncés longs sur les écrans donc on doit courir et jouer des coudes. Trouvez-vous cela normal, et pouvez-vous nous dire à quoi cela est dû car les personnes sur le quai ne nous disent rien et nous disent de courir d’une manière méprisante…

  12. stenaclo dit :

    Et voilà. Bois Colombes. Les gens commencent à se friter. « Poussez vous dans les couloirs. …. » etc. .. Mr Lange je lis que la question des trains courts est posée à de nombreuses reprises. Votre réponse sport.

  13. Fredo95 dit :

    M Langé,
    Ce matin, vous avez inventé un concept inédit : le VB2N court ! 06h47 en gare de Us, Gisors-PSL. Rame n° 250.
    2e voiture condamnée et 3e voiture sans chauffage. Inutile de vous préciser que les usagers se sont entassés dans les autres voitures de cette rame encore une fois, défectueuse.
    Quand on lit le nombre de messages et de posts consacrés aux rames défectueuses et aux trains trop courts sur l’ensemble de la ligne J sur ce blog, on a bien compris votre politique :
    Maintenir des trains sur le papier quelles que soient les circonstances. Peu importe les conditions de voyage et la médiocrité du service rendu, rien à carrer de l’avis des gens qui se démennent pour s’organiser pour ne pas être en retard au boulot ou aux garderies. Du moment que vous et vos amis « chefs » pouvez rendre une belle copie au STIF et assurer du maintien des trains, c’est bon pour votre carrière.
    Alors excusez-moi par avance du propos dicté par la colère croissante, mais on s’en fout de vos chiffres, on s’en moque de vos stats, vos chiffres de ponctualité sont FAUX, et vos services de billets de retards mentent tous les jours.
    Avez-vous encore une once d’humanité dans vos bureaux et au COT ? Savez vous que vous transportez des personnes ? Vos trains ne sont pas des traits sur les écrans, ni de beaux tableaux à rendre aux autorités, ce sont de rames avec des GENS. Des êtres humains.
    Mettez des trains, suffisants en taille et en capacité, avec de la lumière et du chauffage. S’il vous plaît. Ca devrait être la base et ça ne l’est plus. Et arrêtez, de grâce, par pitié, arrêtez avec votre langue de bois et vos phrases creuses merdiques à 2 balles. De l’action s’il vous plaît.
    Bien à vous M Langé.

    • Nicolas LD dit :

      Je vais vous répondre Fredo95.
      Non monsieur langé se moque de nous, la ligne J est bel et bien à l’abandon.
      Cela fait des mois que je le dis, rien ne s’arrangera sans action forte. mr langé est bien au chaud et rigole en voyant nos messages.
      mr langé ? vu que vous n’êtes pas capable de vous excuser vous ne devez pas être capable de gérer une situation de crise. Votre gestion de la ligne est minable.
      Mr langé, vos résultats sont mauvais, vous n’êtes jamais inquiété par vos supérieurs ? Ou à eux aussi vous leur faites croire que tout va bien ?

    • Fredo95 dit :

      Tiens d’ailleurs, là, ce bon M. Langé a répondu à plein de questions super factuelles et a proposé, vis à vis des problèmes évoqués, « d’en parler à qui de droit » pour le citer.
      Les sonos, les infos en gare, oui, c’est super important. En tout cas, plus que nos trains pourris ou trop courts visiblement.
      Mais il persiste et signe en plus, il préfère mettre des trains courts et des rames défectueuses, pour qu’il y aient des trains qui correspondent aux promesses faites au STIF.
      Que nos conditions de voyages deviennent déplorables, voire insupportables, ne le soucient pas.
      C’est un métier que d’être « CHEF » !!!!

    • Belgarath dit :

      Totalement d’accord avec vous, Fredo95 & Nicolas LD
      Mr Langé tente de montrer qu’il sert à quelque chose en s’occupant de problèmes à la marge dont le coût financier est négligeable.
      Pour le reste, c’est une vaste opération de com destinée à nous contenir et nous faire patienter, pendant qu’il rend des chiffres bidonnés au STIF le temps d’être promu à un poste meilleur.
      C’est comme en politique : il partira avant qu’on ai vu le moindre changement, et ce sera reparti pour un tour !

      Comme disait Nono95240, les élections qui arrivent peuvent être une façon de nous faire enfin entendre…

    • JD dit :

      Pour ma part, j’ai déjà voyagé dans des VB2N encore plus courts, 2 voitures condamnés pour raisons indéterminés (pas de bris de glace apparent) + 2 autres sans chauffage (même pire, la « soufflerie » fonctionne mais crache de l’air gelé …), sinon, c’est du quotidien également, surtout quand on est obligés de descendre et de changer de voiture pendant un arrêt en gare (souvent très court).

  14. natali dit :

    8:46 sannois train court… Pourquoi doit on voyager entasses? C’est de la provocation??? Train de 8:54 a argenteuil supprime… Annonce sur quai inaudible

  15. CSannois dit :

    Je me joins aux réactions suite à la mise en place des trains « courts » (ou devrais-je dire demi-trains). C’est tout simplement lamentable. Et vous allez aussi accepter des demi-paiements pour les cotisations mensuelles? Le service s’est considérablement dégradé depuis plusieurs années, au point d’en devenir médiocre la plupart du temps. Vous comptez le rendre encore pire? A quoi sert de mettre des trains neufs si c’est pour diviser ensuite la capacité de transport par 2? Avec cette mesure inepte, vous venez tout simplement d’éliminer 1 train sur 2.

    Et en plus, vous osez annoncer une énième grève la semaine prochaine?

  16. Nicolas LD dit :

    Monsieur Langé,
    Le fait qu’il y ait des NAT en unité simple me fait dire qu’il y a un problème de fiabilité non ?
    Les transiliens avaient lors de leur début un taux de panne non conforme, bien trop élevé, qu’elle a été l’action correctrice à ce moment ? Ma question surtout c’est est ce que quelque chose a réellement été fait ou c’est encore du vent ?

    • Nicolas LD dit :

      mr langé c’est votre rôle de répondre au questions posées sur ce blog non ?
      Pouvez vous répondre à cette question s’il vous plait ?

  17. SubyPasser au statut dit :

    Mr Langé,
    voua avez mis en place quel scénario ce matin? Suppressions en cascade? Retards à gogo?
    Par ailleurs je voudrais comprendre qq chose:
    Le train PELE de 0640 MLJ – PSL est censé arriver à 0732 à PSL selon vos fiches horaires. Hors sur le site des bulletins de retard il est indiqué comme heure d’arrivée normale 0735 !!! Pourquoi une telle différence?

  18. miss caramelPasser en mode normal dit :

    C’était quoi, le scénario de ce matin ? Bazar organisé et informations contradictoires ?
    A la gare des Mureaux, un bandeau orange annonçait des retards jusqu’à 30 mn et et retour à la normale à 9h.
    Le 8h20 passe à l’heure. Annonce automatique dans le train de la desserte normale (Vernouillet-Houilles). Arrêt aux Clairières quelques minutes plus tard. Annonce de l’ADC : « En raison de difficultés de circulation, notre train sera omnibus jusqu’à Poissy. »
    Cette annonce n’aurait-elle pas pu être faite dès les Mureaux ? Parce qu’il y a un scénario qui fonctionne à tous les coups : 8h20 omnibus + difficultés de circulation = suppression du 8h29 !
    A Vernouillet, long arrêt, et annonce automatique : « Notre train desservira la gare de Houilles-Carrières et sera sans arrêt jusqu’à PSL ». L’ADC n’aurait-il pas pu désactiver l’annonce automatique pour la remplacer par la bien connue : « Attention, notre desserte est modifiée… » ou prendre à nouveau la parole ?
    A 9h, à l’occasion d’un long arrêt après Houilles, j’ai consulté Transilien qui annonçait le retour à la normale pour 10h30… soit 1h30 plus tard que l’horaire initial…
    Vous vous moquez de nous tous les jours ! Par contre, la fréquence des contrôles (2 en une semaine) est en nette augmentation !

    • Belgarath dit :

      Pour les contrôles, c’est vrai qu’on a récemment évoqué l’idée de ne plus présenter nos titres afin d’exprimer notre mécontentement… Scénario d’incident appliqué immédiatement et avec efficacité !

    • Thomas78Passer au statut dit :

      Oui ce matin il y avait un incident affectant la voie a la garenne colombes, j’ai eu 1/4 d’heure de retard a l’arrivée a saint lazare avec un arret en pleine voie apres houilles sans infos.

    • SubyPasser au statut dit :

      Avec 1/4 d’heure vous vous en êtes bien tirés. Moi, mon train, il est jamais allé jusqu’à PSL…

  19. Maxime13Passer au statut dit :

    Ce matin encore un exemple de la communication baclé et de m**** de la sncf.
    Train de 7h24 au départ d’Herblay (Mission PICO), supprimé d’après le Guss au micro, au motif que le train est, je cite « encore dans les ateliers de maintenance »….or depuis de début de la semaine cette mission est assurée. Dans l’hypothèse ou c’est réellement le cas, pourquoi attendre le dernier moment pour diffuser l’info? On est au 21eme siècle, y a l’appli sncf transilien, le fil twitter, et riennn…nada walouuuuuuuu, pas une info, sauf pour deux train de gisors qui ont une avarie.
    La sncf n’assure pas un service, elle vend des excuses et des promesses…..du vent en fait.
    Mr Langé, vous allez faire l’effort de me répondre, pas comme d’hab en m’ignorant.
    Je vous replace une autre question pendant que j’y suis, toujours rien comme résultat d’enquete sur le train qui ne s’est pas arrêter en gare d’Herblay y’a quelque temps deja?

  20. LantarPasser au statut dit :

    Langé répond à ses avatars.

    • L BERTRAND dit :

      Bonjour Monsieur Langé pour ai je avoir des détails sur les événements qui ont eu lieu le 03 mars 2015 s’il vous plaît? C’est pour mon employeur. .Merci

    • Bonjour, pouvez-vous préciser votre demande ? Quel était votre parcours ? A quelle heure ? Faites-vous référence à un événement particulier ? Merci pour votre retour.

Les commentaires sont fermés.