MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

La nouvelle organisation du Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare

36
Publié le 15/10/2014

New COT COGCSouvenez-vous… En mai dernier, j’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la transformation qui était en cours au Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare. La transformation a eu lieu. Une toute nouvelle tour de contrôle a vu le jour fin août…

 

 

Un Centre Opérationnel à la pointe…

L’ambition de ce nouveau Centre Opérationnel, c’est de répondre à 3 objectifs majeurs :

  • améliorer la ponctualité de vos trains et donc la vôtre sur les lignes L, A et J
  • améliorer la prise en charge et l’information des voyageurs des lignes L, A, J
  • unifier le commandement du RER A en créant des liens forts entre l’équipe SNCF et RATP.

Une organisation par ligne pour plus d’efficacité

Pour répondre à ces objectifs « clefs », une nouvelle organisation par ligne a été mise en place. C’est la grande nouveauté pour plus de réactivité et d’efficacité. Les postes de Gestionnaires de Moyens (ce sont les personnes qui se chargent de trouver un conducteur pour chaque train en circulation) et de Gestionnaires d’Information Voyageurs (GIV) sont désormais regroupés par ligne. Ils sont donc plus proches du régulateur dédié à la ligne au sein d’une équipe resserrée et pilotée par le Gestionnaire du plan de transport et de l’Information Voyageurs (GTI). Sur la ligne J comme sur les autres lignes, cette organisation resserrée doit permettre :

  • un meilleur suivi du plan de transport,
  • une réactivité accrue en situation perturbée,
  • une prise en charge client plus efficace,
  • une information voyageurs de qualité.

Des scénarios élaborés en cas de situations perturbées…

Lors d’une situation perturbée, dès les premières minutes, tous les agents concernés par la production (matériel, conduite, circulation…), l’information et la prise en charge sont avisés du scénario choisi. Ils peuvent ainsi mettre en place toutes les actions prévues rapidement.

Les scénarios permettent à chacun de connaitre précisément le rôle qu’il a à jouer.

La mise en place de ce nouveau Centre Opérationnel fait partie d’un vaste champ d’actions engagées pour redresser durablement la production de nos lignes. J’aurais l’occasion dans les prochaines semaines de vous proposer des visites de ce nouveau lieu.

En attendant, je vous invite à le découvrir en avant-première et en images…

à lire aussi

Ligne J, le Centre Opérationnel Transilien se transforme…

#LIGNEJ, nouveauté : des tweets info trafic en direct du Centre Opérationnel Transilien

36 commentaires pour “La nouvelle organisation du Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare”

  1. Erik LECLERC dit :

    Bonsoir M. Langé,

    J’attends de voir les conditions de transports dans les jours à venir car tous ces titres « centre opérationnel à la pointe », « organisation par ligne pour plus d’efficacité », « scénarios élaborés en cas de situations perturbées » semblent bien éloigné de la réalité où le moindre aléa semble l’emporter chaque jour sur le plan de transport établi …

    Pouvez-vous présenter de façon détaillée cette « organisation » et ces « scénarios élaborés » pour savoir si nous partageons les définitions et si une analyse critique de cette nouvelle organisation permet d’entrevoir une amélioration ?
    Pour info, j’attends des détails : des justifications sur le caractère suffisant des moyens mis en oeuvre pour atteindre l’objectif contractuel, une évaluation des besoins (humain et matériel) et des ressources, un travail sur les incertitudes, sur les marges, etc.
    Si vos spécialistes ne comprennent pas pas le sens de ma question et de mes attentes, qu’ils me contactent pour échanger plus précisément…

    Sans réponse étayée présentant un raisonnement construit, je considérerais que ce post et cette « réorganisation » ne sont qu’un n-ième « plan com' » et qu’aucune amélioration tangible n’est à prévoir.
    Sans réponse -ce qui traduit l’incapacité de Transilien à produire rapidement une synthèse détaillée de sa méthode globale d’organisation-, je comprendrais également que le *** que nous vivons chaque jour est bien le résultat d’une absence totale de réflexion en amont pour la résolution d’un problème industriel (comme ils en existent tant que nous parvenons à résoudre dans d’autres secteurs) avant d’être la conséquence d’un manque de moyens, de matériel etc… (que Transilien n’aurait pas quantifié).

    Bonne soirée
    Erik

    • EricBarthas dit :

      Erik, comme d’habitude, une prose solidement batie.

      En fait de scénarios élaborés, cela se résume à 2 options :
      1- on garde le train en retard, il y a trop de monde qui attend (dixit le COE)
      2- on supprime le train pour tenter de reprendre le fil du plan (quand le retard atteint le cadencement)

      Les moyens (humains et matériels) n’ayant pas changé (sauf recrutements de dernière minute), il ne s’agit en effet que d’une réorganisation dans un nouveau local avec éventuellement des PC neufs.

      Restons lucides.

    • Bonjour, absolument pas. Nous avons construit 38 scénarii précis déterminant le plan de transport à appliquer en cas de situations inopinées à un endroit du réseau. Ces scénarii sont décidés par le COT, l’entité que je dirige, et qui a la responsabilité de gérer les situations perturbées. Je suis persuadé que ces scénarii nous aident à être plus réactifs dans notre manière de traiter les incidents, et nous continuons à en construire de nouveaux.

    • Bonjour, je pense que le plus simple sera que vous veniez visiter le nouveau Centre Opérationnel quand des visites seront organisées (j’attends que l’inauguration officielle ait eu lieu pour vous faire des propositions de dates). Vous aurez ainsi la possibilité de poser des questions précises et de juger sur place, c’est beaucoup plus parlant. Vous verrez ainsi que tout ce qui est indiqué n’est pas le fruit de l’imagination mais bien une réalité.

    • EricBarthas dit :

      Mr Langé, j’en serai ravi.

    • elisev dit :

      T’en loupes pas une toi !! ^_^

    • EricBarthas dit :

      Je te laisse la place si j’en ai une ;)

    • Erik LECLERC dit :

      Bonjour,

      Je viendrais visiter par curiosité bien que je doute de la compatibilité de mes horaires avec ceux des visites. A moins que vous ne proposiez des visites pour les matinaux vers 06.00 …

      Ceci dit, je pense que mes questions sur les choix d’organisation, les évaluations de fiabilité, les analyses de risques ne sont pas du ressort des opérationnels d’une « tour de contrôle » mais d’une équipe spécialisée dans la gestion de projet. De même, j’ai besoin d’un certain temps pour comprendre des explications et juger de la pertinence (ou non) d’une démonstration.

      Je note donc que Transilien ne peut produire ne serait-ce que le début d’une synthèse montrant une bribe de réflexion pour valider choix organisationnels, justifier l’adéquation de ses ressources par rapport aux besoins et préparer a priori des réponses efficace face à des situations dégradées.
      Finalement, cela confirme mon impression : Transilien n’a pas engagé de réflexion pour atteindre ses objectifs et aucun plan communication ne remplace réellement une méthode de travail sérieuse.

      Bonne journée
      Erik

    • EricBarthas dit :

      Erik,
      je confirme que ces visites ne sont pas faites pour débattre précisément et techniquement sur les points qui nous intéressent (de gré ou de force).

      Elles servent surtout à voir comment cela fonctionne.
      C’est une premier pas, il faut le reconnaitre.

      Et je ne connais pas beaucoup d’entreprises qui acceptent de donner le détail de leurs méthodes de travail.

    • Erik LECLERC dit :

      Bonsoir Eric,

      Nos points de vue se rejoignent.

      Comme vous dites, les entreprises cachent leurs secrets de fabrication. Dans le cas de Transilien, je me demande ce qu’il y a à cacher : ils sont sur un monopole. D’ailleurs, même dans une situation concurrentielle, qui serait suffisamment crétin pour s’inspirer d’une telle boite incapable d’atteindre ses objectifs ?
      Aucune entreprise désorganisée comme Transilien ne survivrait une seule année sur un marché concurrentiel.

      En tant que contribuable et usagers de Transilien, il me semble légitime de demander des comptes à un EPIC.
      Et au-delà du ras-le-bol quotidien, je pose la question à M. Langé par compassion : je comprends la difficulté de ce type de problème à flux continus (des trains et des conducteurs) conjugué sur un espace de lignes. Par curiosité intellectuelle, je suis presque prêt à les aider (donc à m’aider moi-même à rentrer le soir) pour comprendre où Transilien fait des erreurs d’appréciation et ensuite pour trouver une méthode.
      Malheureusement, la SNCF est suffisante, archaique et convaincue de la perfection de son organisation, ce que nous constatons chaque jour :( .

      Bonne soirée et bon week-end.
      Erik

  2. R-icPasser au statut dit :

    Super… donc à partir de demain tout ira bien sur la J…

    • Nicolas LD dit :

      Pas vraiment, la journée commence avec un pb de passage a niveau +15 minutes en moyenne sur la ligne J
      Annonce sur Brésilien.fr

  3. SubyPasser au statut dit :

    Bonjour Mr Langé,
    un bien beau film, bien orchestré par la comm de la SNCF (qui ne chôme jamais), mais concrètement les clients vont gagner quoi?
    Car les rames vont toujours tomber en panne, les VB2N ne vont pas devenir confortable du jour au lendemain et avec tous les équipements qui fonctionnent, les grèves illégales vont continuer, il va faire trop chaud ou trop froid, le rail va être glissant, les feuilles mortes vont tomber, des chèvres vont se trouver sur les voies, etc….

    • Nicolas LD dit :

      Si on a gagné des grèves l’année dernières parce que les gens voulaient pas changer de bureau suite à la réorganisation. Ce fut tout à fait concret ça.
      Ne rêvez pas, la SNCF communique beaucoup mais ne fait que le contraire de ce qu’elle dit pour servir le grand syndicat tout puissant, et pour surtout ne pas gêner les merguez parties des SudRaillistes incapables de travailler comme tout le monde.

  4. R-icPasser au statut dit :

    Bon, les opérateurs du COT ont dû vouloir de nouveaux locaux… après tout, c’est normal, nous on a bien eu une rénovation de notre gare… ce que je ne comprends pas c’est que dans la tour de contrôle personne n’ait pensé à mettre des boutiques et des escalators de travers … discrimination !

    Pour le reste… c’est pareil… rien ne va mieux !

  5. fredo95 dit :

    M Langé,
    On connaît bien la grande estime que la SNCF porte au tronçon Pontoise-Gisors (surtout pour le fret ! parce que pour les usagers ….)
    Ce matin, Us, 6h44, j’attends mon train de 6h48. Celui d’avant (6h22) n’est toujours pas passé. La personne de la gare (qui était ouverte MIRACLE !!!!   !!) nous a indiqué que le passage à niveau de Santeuil était défaillant et que les trains avaient tous de 15 à 30 minutes de retard. A 7h, ne pouvant plus attendre, j’ai décidé d’aller à Boissy l’Aillerie en voiture pour prendre le 07h18, qui lui arrive de Paris, donc en théorie, il doit être là.
    Arrivé à Boissy, le 07h18 est bien à quai, nous sommes une bonne cinquantaine à vouloir monter dedans quand une annonce est faite sur le quai : « le train en provenance de Gisors et à destination de Paris Saint Lazare arrive finalement à 07h15, vous pouvez le prendre ». Et tout le monde monte dans ce train (on ne sait même plus lequel était-ce d’ailleurs, le 06h22 ? le 06h48 ?)
    Tout le monde s’installe confiant, et voilà-ti pas qu’à Osny, station suivante, on nous annonce que notre train « étant trop en retard, il sera terminus Argenteuil et non Paris Saint-Lazare !!!! »
    Trop fort !!!! Quelle communication exemplaire ! Quelle qualité de service rendue ! Ca fait vraiment plaisir d’être considérés comme des êtres humain et non comme des convois ou des vecteurs logistiques …
    Heureusement, et là, bon point pour lui, le chef de train (ne sachant d’ailleurs pas du tout pourquoi on avait tronqué sans raison notre trajet), a indiqué aux personnes situées dans sa voiture, qu’il fallait mieux changer à Pontoise ou à Conflans, plutôt que d’attendre Argenteuil, où la foule des grands jours serait au rendez-vous et où les trains en direction de PSL seraient déjà blindés à mort de monde.
    Résultat de cette belle matinée ubuesque : 33 minutes de retard à l’arrivée à PSL. Et 15 minutes pour moi au boulot.
    On n’a vu AUCUN contrôleur ce matin sur notre ligne, disparus … envolés …
    Sans doute étaient –ils « affectés à d’autres tâches d’accueil et d’information » selon la formule consacrée, mais pas pour les usagers qui étaient dans le merdier en tout cas.
    Belle semaine M Langé, vraiment, là, on est au sommet.

  6. miss92123 dit :

    bonjour tous les matins en gare de bois colombes notre train part en retard parce qu’on doit passer un autre train sur la gauche.
    pour quell raison ce n’est pas le notre qui est prioritaire sachant qu’on etait là avant??

    • juls dit :

      parce que le votre s’ arrete a asnieres et que celui qui vous double est direct psl donc meme s’il est un peu en retard il passe devant.
      si vous partez devant, le train direct reprend 4-5 mn et arrive avec 10mn a psl et sa réutilisation sera egalement en retard et les trains suivants aussi.
      donc pour eviter des limitations/suppressions par la suite vous attendez qq minutes a bois co.
      j’espere avoir été clair.

    • miss92123 dit :

      merci pour la réponse mais pourquoi depuis des semaines des retards de 5 à 10 min systematiquement??? a cause des travaux??

  7. thierryPasser au statut dit :

    Bonne question.

    Votre train n’est pas prioritaire car il doit s’arrêter a Asnières.
    Si le direct passait derrière. Votre train le retarderait!

  8. thierryPasser au statut dit :

    Merci monsieur Langé pour ces éléments.

    Y a il des plans de transports spécifiquement prévu en fonction de différents scenarios prédéfini? (Par exemple trafic interrompu entre Conflans et Cormeilles dan un seuil sens).

    Ou sera basé ce COE? A St Lazare même?
    Quel équipement à été mis en place dans l’ancien B.V. (Bâtiment voyageur) d’Asnières?

    Cordialement,

    • elisev dit :

      Un peu comme la lumière dans mon train le matin… ;-)

    • Bonjour, il y a certainement confusion. Nous avons le Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare que je pilote dans sa composante Transilien et le Centre Opérationnel Escale. Ce sont deux entités distinctes. Pour simplifier, la première gère le plan de transport, la seconde a en charge la gestion du téléaffichage de la gare de Paris Saint-Lazare, les annonces dans cette même gare… Ses locaux vont bientôt aussi faire l’objet d’une transformation/rénovation mais son emplacement géographique restera le même.
      Concernant les scénarios et pour répondre à votre question. Selon le type d’incident, il existe effectivement un plan de transport adapté. Pour une meilleure efficacité et en fonction de l’événement, tout le monde (c’est-à-dire tous les acteurs de la chaîne du voyage) applique ce qui est écrit dans le cadre de tel ou tel scénario.

  9. LantarPasser au statut dit :

    « Mais c’est bien sûr » … Pour ceusses qui ont l’âge; je me demandais à quoi servait le blog, pour le mérite agricole ou bien les palmes académiques ? Non cela ne convient mais il reste l’ordre national du mérite.

  10. JUNIAT Stephanie dit :

    Nouveau Centre opérationnel de la Gare St Lazare, et bien je ne vous félicite pas !
    Y en a marre de vos retards perpétuels et je ne parle même pas ceux de cette semaine !
    2h de retard mardi soir et 2h30 pour rentrer chez moi hier soir. Dû à un mouvement de grève depuis 14h, et vous ne trouvez pas de solution en plan b ! C’est scandaleux !
    Je suis maman et ma fille de 10 ans était seule hier soir. je suis rentrée à 21h40 chez moi.
    Parlons de votre organisation, il y avait des trains pour Gisors, 3 ou 4 sont partis en 19h00 et 20h et aucun train pour Mantes via Conflans. Trouves l’intrus.
    Et aucun service, pas de café ni de thé pendant l’attente !
    Si nous travaillions comme vous, la France irait encore bien plus mal !
    Nous sommes tributaires de la SNCF et vous nous le faites bien payer. En revanche, pas de grévistes pour les contrôles dans les trains. C’est tout simplement scandaleux !

Les commentaires sont fermés.