MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

Tchat en direct sur l’arrivée des portes de validation à Paris Saint-Lazare

13
Publié le 14/11/2018

Relisez en intégralité les échanges du 27 novembre consacrés à l’arrivée des portes de validation à Paris Saint-Lazare.

 
11:55 Jennifer (Blog ligne L)

 Bonjour à toutes et tous, Delphine et Olivier nous rejoignent. Le tchat va commencer dans 5 minutes.

12:01 Delphine Bazin

 Bonjour à tous,
Ravie d’être parmi vous aujourd’hui et d’échanger sur le projet des portes de validation à St Lazare !
Je me présente un peu : je suis responsable de ce projet depuis 2016 ,et également des autres programmes de déploiement de ces portes et des bornes de validation.
C’est un très beau projet d’équipe : non seulement un projet technique mais un grand projet de transformation de la gare. Rentrons dans ses détails ensemble !

12:02 Olivier Locatelli

 Bonjour !
Très content d’être à vos côtés pour répondre à toutes vos interrogations sur ce projet qui va modifier votre quotidien, et le nôtre. Je suis le « directeur exploitation » de la gare St Lazare depuis février dernier : en gros, cela veut dire que je dirige les agents que vous voyez dans la gare, ceux qui vous accueillent, vous orientent, vous vendent les billets, vous contrôlent…. Comme le disait Delphine, c’est un projet technique mais aussi managérial : nous avons et allons beaucoup travailler avec les agents en terme de formation pour répondre au mieux à vos attentes autour de ce changement majeur pour votre gare.

12:03 Commentaire de la part de Vonne

Dommage que l’investissement soit réalisé pour réduire les fraudes ou autres plutôt que de travailler à la fiabilité au respect des horaires et au confort des utilisateurs. Je ne comprends pas en quoi cela améliore la sécurité des usagers. C’est un investissement lourd et l’on peut se poser la question de sa rentabilité. Beaucoup d’entre nous payent chaque mois leur abonnement et risquent de se retrouver retardés devant un portillon.

12:03 Commentaire de la part de Visiteur

Avant de positionner des portillons, il serait plus important que tous les trains de la ligne L ne soient plus supprimés, qu’il n’y ait plus de problème électrique à Acheres.

12:04 Commentaire de la part de R

Comment osez-vous prétendre que ce dispositif est principalement fait « pour nous » alors qu’il n’est qu’un outil de contrôle de la population et d’enrichissement de la SNCF ?

12:04 Commentaire de la part de Julien Charbon

Pourquoi tant d’argent et de temps dépensés alors que les principaux problèmes de signalisation , techniques , de fluidification du traffic ne sont pas réglés !! Ce sont pourtant là des problèmes qui nous concernent quotidiennement contrairement à la validation des titres de transport. !

12:10 Delphine Bazin

 J’en profite avant de vous répondre pour rappeler les étapes précédentes à ceux d’entre vous qui peut-être n’ont pas suivi depuis le début, et se remettre dans le bain : ce projet a démarré en 2016. Plusieurs études avaient déjà été réalisées, depuis quasiment 20 ans en fait. En 2016 nous avons donc relancé une étude de flux, et une étude de faisabilité technique de ce projet : elles ont confirmé que nous étions maintenant en capacité d’installer ces portes à St Lazare. En juillet 2017, IdFM a validé ce projet, confirmé son déploiement et organisé son financement. Depuis nous avons donc réalisé un cahier des charges complet, consulté des entreprises et attribué le projet début 2018. En parallèle, nous avons bien sûr consulté les clients à plusieurs reprises, notamment lors de la conception des portes de validation.

12:10 Jennifer (Blog ligne L)

 Vous pouvez retrouver la vidéo tournée lors des tests réalisés avec certains d’entre vous dans ce billet > https://malignel.transilien…

12:14 Delphine Bazin

 Alors pourquoi ce projet, pourquoi maintenant ? D’abord parce qu’on est en capacité de le faire, avec des équipements plus performants qui n’existaient pas avant. Et on le fait pour lutter contre la fraude parce que ces équipements sont plus hermétiques et dissuasifs. 10% des clients aujourd’hui déclarent être en fraude. Ca représente 63 millions de pertes par an pour l’Île de France. Et on le fait aussi pour mettre en place avec IdFM des nouveaux services de « paiements à l’usage » : à horizon 2021, vous serez amenés à valider en entrée et en sortie et serez débités a posteriori de votre voyage. Pour cela, il faut donc équiper les gares et St Lazare était la dernière grande gare parisienne à ne pas disposer de portes de validation.

12:17 Olivier Locatelli

 Il y a un cercle vertueux de la lutte anti-fraude : moins il y a de la fraude, plus il y a d’investissements, plus on peut justement améliorer le service, plus il y a de nouveaux clients, de nouvelles recettes etc. Donc oui : c’est important, parce que ces améliorations que vous attendez, elles viennent aussi de ces investissements possibles.

12:18 Commentaire de la part de R

Comment pouvez vous mettre QUATORZE MILLIONS d’euros dans ces portiques rien qu’à St Lazare alors que les transports d’Île-de-France sont encore extrêmement peu accessibles aux personnes à mobilité réduite ?

12:21 Delphine Bazin

 Oui le projet est bien estimé à 14 millions (financés par IdFM). Ce chiffre englobe non seulement les travaux, l’achat des 140 équipements mais aussi un meilleur dispositif d’info voyageurs avec de nouveaux écrans dans toute la gare (et mieux répartis), la refonte totale de la signalétique de la gare aux abords des accès pour mieux orienter les voyageurs, et une optimisation des distributeurs en gare.

12:23 Delphine Bazin

 Donc il faut bien mettre ce coût de 14 millions en regard des millions de perte due à la fraude chaque année. On rejoint finalement le cercle vertueux dont parlait Olivier précédemment.

12:24 Delphine Bazin

 Sur la dernière partie de votre question : un tel projet n’empêche en aucun cas la poursuite des programmes de mise en accessibilité des gares en idF.

12:27 Commentaire de la part de Calvaire sncf

Lutter contre la fraude? Soit! Sinon qu’elles sont les avantages pour les usagers? Cela fera t il baisser le prix du transport si vous augementez vos recettes?

12:28 Olivier Locatelli

 De notre côté, on ne peut pas préjuger de cela, cette problématique du prix des transports est portée par IdFM, qui est notre autorité organisatrice, et reste décisionnaire là-dessus. Le bénéfice dont je parlais tout à l’heure est néanmoins réel : une baisse de la fraude induira plus de facilités pour investir dans de nouveaux services pour vous.

12:30 Delphine Bazin

 Je reviens 1 minute sur cette question de l’accessibilité qu’a posée Lucile aussi :

12:30 Commentaire de la part de Lucile

Ce système sera-t-il accessible pour les personnes malvoyantes ou aveugles se déplaçant seules ?

12:33 Delphine Bazin

 Oui :la signalétique très contrastée sur l’équipement a été travaillée pour les malvoyants. Par ailleurs les portes de validation sont prévues avec 3 largeurs différentes (60cm en standard, 80cm pour les personnes avec poussettes et bagages et 90cm spécifiquement pour les personnes à mobilité réduite, les personnes en fauteuil roulant notamment). Cet équipement a d’ailleurs été travaillé à plusieurs reprises avec les associations représentant les PMR, et validé par elles.

12:34 Commentaire de la part de Charlie

Bonjour ! Quand seront installées ces portes de validation ?

12:34 Commentaire de la part de Thomas

Bonjour, Est-ce que les contrôles vont reprendre sur TOUTE la ligne ? quand est-ce que les portiques seront opérationnels ?

12:35 Commentaire de la part de Z

Bonjour, quel est le calendrier de déploiement de ces portes ?

12:37 Delphine Bazin

 2 protoypes sont déjà visibles en gare au niveau de la 3ème arcade mais les 140 portes de validation seront déployées progressivement de janvier à juillet 2019 dans 8 accès différents.

12:40 Cédric (Blog ligne J)

 Pour rappel vous avez une photo parlante du futur emplacement des portes dans ce billet : https://malignej.transilien…

12:40 Olivier Locatelli

 Il faut juste préciser que la mise en service interviendra progressivement pendant l’été 2019, avec une finalisation prévue vers l’automne. Vous allez voir l’avancée des travaux d’arcade en arcade du dispositif, mais il n’y aura pas d’exploitation partielle pour des raisons évidentes d’étanchéité.

12:42 Delphine Bazin

 Pendant l’été on va aussi faire beaucoup de tests pendant ce déploiement progressif : heures creuses, heures pleines, jours ouvrés, dimanche, etc. pour tester toutes les situations.

12:43 Commentaire de la part de Usager12

Où seront placer ces portes dans la gare?

12:44 Delphine Bazin

 Les 140 portes seront déployées dans 8 accès : sous les 4 arcades face aux voies 1 à 21, en perpendiculaire devant la voie 21, dans le souterrain, et à l’accès rue de Rome.

12:45 Jennifer (Blog ligne L)

 Pour vous donner une idée de leur emplacement, je vous invite à consulter les « vues projetées » sur le blog > https://malignel.transilien…

12:46 Commentaire de la part de Client PSL

Ces portiques ne seront pas placés sous l’arcade Grandes Lignes si j’ai bien lu… Vous confirmez ? Si oui, n’avez-vous pas peur que des clients fraudent en passant là-bas ? Je pense surtout à ceux qui viennent du RER E, métro 12/13 dont les sorties sont juste en-dessous.

12:48 Delphine Bazin

 En effet ils ne seront pas placés sour l’arcade Grandes lignes. Mais l’accès à la zone Transilien sera fermé au niveau de la voie 21 avec une ligne de portes de validation transversale. (C’était cette ligne là à laquelle je faisais allusion quand je disais « perpendiculaire »).

12:50 Commentaire de la part de Jan

Bonjour, comment expliquer que les passes navigo ne passent pas sur tous les portiques vers les voies 22 et plus ? Obligé d’en faire plusieurs jusqu’à en trouver qui veuille bien accepter mon passe….

12:54 Delphine Bazin

 C’est un problème de paramétrage en cours de correction mais il est bien prévu que les portes Intercités acceptent les titres Transilien et les nouvelles portes Transilien accepteront, elles, les titres normands. Il y a un engagement de réciprocité entre les deux régions.

12:58 Olivier Locatelli

 J’en profite pour préciser aussi, comme on parle des trains des lignes normandes, que votre « expérience client » sera adaptée selon les besoins des différents types de voyageurs : un accompagnement au train, à chaque départ, est prévu pour la Normandie, alors que côté Transilien, on est plus sur un modèle de type « mass transit » du quotidien (une vigilance permanente, notamment en pointe).

12:58 Commentaire de la part de Client PSL

Ah oui je vois. Et du coup, concernant les trains de J6 qui partent de la voie 27 par exemple, pas de contrôle ?

13:02 Delphine Bazin

 Oui c’est une spécificité : aucune porte de validation ne sera installée sur la voie 27 en raison de la présence de commerces et services, mais nous y installerons des bornes de validation pour la validation entrée/sortie. Ces mêmes bornes seront d’ailleurs installées dans 180 gares des lignes d’Île-de-France, notamment 41 pour les lignes LAJ.

13:03 Commentaire de la part de phil2fer

Bonjour, je pense que cette installation était nécessaire depuis longtemps puisque d’autres grandes gares parisiennes sont déjà équipées. J’ai une seule crainte : que des bouchons se forment au niveau de la ligne de contrôle, car les arcades sont étroites. Par ailleurs, je constate un doux mélange entre les CAB Franciliens et les portiques de contrôle déjà installés pour les TER Normandie. En effet, actuellement, dans le positionnement des rames banlieue et grande banlieue, au-delà de la voie , il arrive que certains trains de la J6 CHANGENT DE QUAI au dernier moment et alors, que feront les voyageurs qui ont déjà validé leur titre pour les voies 9-10-11 et 12, voire 13, 14, 15 si brusquement, ils doivent RESSORTIR puis REVALIDER pour leur train muté aux voies 25-26 ? Et les trains mixtes, destination Vernon ou Evreux, qui desservent des gares franciliennes comme Bréval, Rosny et Bonnières, comment feront les voyageurs ? Est-ce que leur Passe Navigo pourra franchir les portiques Haute Normandie ? Et les voyageurs munis d’un titre Grandes Lignes pour Vernon ou Evreux, comment feront-ils pour franchir les CAB Banlieue alors qu’ils seront munis de billets cartonnés grand format où il faut scanner le code barres ? Je pressens une pagaille pour ces trains hybrides. Combien d’employés avez-vous prévu à proximité de ces 140 CAB pour aider les voyageurs en détresse ? Signé Philippe : association Plus de Trains et FNAUT AUT IDF

13:03 Commentaire de la part de camille

En cas d’annulation de trains pour conflans ou mantes comment gérer le flux de la voie 27 vers la voie 10 pour prendre le train pour pontoise?

13:03 Commentaire de la part de Maxximanu

Bonjour, je suis trés favorable à l’ensemble des moyens qui peuvent réduire les incivilités, et les portillons y participe. En revanche, je suis client de J6 Mantes Via Conflans, hors le soir les trains peuvent aussi bien partir des voies 20 ou 27. De ce fait nous allons attendre vers les voies 20 (par ce que c’est là que sont les écrans) puis bagder pour sortir et courir vers la voie 27. Surtout que les trains ne sont affichés que 3 à 5 minutes avant le départ. Ne pensez vous qu’il y a risque de saturation / cohue ? Pouvez vous aussi garantir que nous pourrons faire des aller/retour dans la zone controlée, ce qui n’est pas le cas à la RATP. Merci

13:04 Commentaire de la part de Visiteur

On a déjà parfois beaucoup de mal à accéder aux trains en heures de pointe, avec la foule sur les quais et des gens qui courent latéralement sur la plate-forme d’accès, et des trains souvent mis à quai à la dernière minute, des changements de voie indiqués au dernier moment, des trains de banlieue partant des voies 26 ou 27 qui devraient être réservées aux trains à destination de la Normandie . Ces portillons ne vont-ils pas compliquer encore plus l’accès aux trains ?

13:06 Delphine Bazin

 Techniquement, en cas de changement de voie de vos trains, c’est tout à fait possible de ressortir de la zone Transilien, de valider en sortie, et de revalider ensuite sur les portes d’embarquement « normandes ».

13:08 Olivier Locatelli

 Au niveau de l’orientation des clients nous avons également prévu, en cas de perturbation importante qui amène à changer de voie de départ au dernier moment, d’ouvrir exceptionnellement et momentanément les portes de validation pour vous permettre un meilleur accès à la voie affichée.

13:09 Commentaire de la part de Sylvère Leger

Bonjour, la vraie solution est de ne plus faire arriver /partir les J6 de la voie 26. L’affichage tardif des trains pratiqué en gare engendrera des mouvements de foules. Alors en plus si il faut valider aux bornes…

13:14 Olivier Locatelli

 En fait les voies sont faites de telle sorte qu’il est impossible de séparer 2 zones totalement hermétiques, l’une Transilien, et l’autre normande. La Gare St Lazare est très contrainte en terme de nombre, de longueur des voies, de cisaillements etc. (si les voies étaient de la même longueur et dédiées, vous avez raison votre solution serait idéale) : je ne peux pas entrer dans les détails ici mais Cédric a publié récemment un billet sur ce point là sur le blog ligne J.

13:14 Cédric (Blog ligne J)

 Olivier évoque ce billet où les contraintes de la gare sont expliquées : https://malignej.transilien…

13:15 Commentaire de la part de Client PSL

Concernant ces changements de quai justement, si on doit valider en sortie puis re-valider en entrée suite à un changement de quai. Cela ne va-t-il pas fausser les données de validation ? Vu qu’elles seront multiples.

13:17 Delphine Bazin

 Non ça ne faussera pas : c’est un sujet technique mais les services qu’IdFM sont en train de développer pour le « paiement à l’usage » dont je parlais plus tôt permettront dans les systèmes de reconstituer la trace des validations, et donc d’identifier celles qui sont en entrée et celles qui sont en sortie (et donc dans votre exemple de retracer précisément votre parcours client).

13:19 Olivier Locatelli

 Nous avons beaucoup de questions qui traduisent votre inquiétude sur la gestion des flux avec ces futures portes de validation : nous allons passer un peu de temps sur ce sujet crucial maintenant.

13:20 Commentaire de la part de kimdeal

Bonjour, la fluidité de déplacement des personnes est déjà problématique lorsqu’un train arrive à Saint Lazare alors qu’il n’y a aucune entrave au passage. Comment comptez-vous éviter les bouchons sur et aux abords du quai avec les portes? merci

13:21 Commentaire de la part de Client PSL

C’est un beau projet qui est nécessaire pour la lutte anti-fraude, il n’y a aucun doute. Question concernant ce fameux flux de passage. J’ai testé les portiques en libre accès. Je les aime plutôt bien à vrai dire. Première question, seront-ils réversibles ? C’est à dire, est-ce qu’il sera possible de changer le sens de validation suivant les heures de pointe (car il faudra plus de validations en sortie à 8h et plus en entrée à 18h par exemple). 2ème question, sur quels éléments vous êtes-vous baser pour conclure que le flux sera suffisant pour ne pas créer de bouchons ?

13:22 Commentaire de la part de Nathalie 92300

Compte tenu des nombreux problèmes rencontrés dans le quotidien sur la ligne L, en cas de fortes affluences si les portiques sont obligatoires pour la sortie cela va être un enfer. Déjà que l’on met beaucoup de temps pour remonter le quai et si en plus il fait refaire la queue nous allons perdre énormément de temps

13:22 Commentaire de la part de Bonjour,

Je suis assez pessimiste sur les bouchons supplémentaires que cela va générer. J’imangine que ça fonctionnera aussi bien que ce site sur mon iPhone…j’ha à Conflans-Sainte-Honorine et les portillons génèrent déjà de petits bouchons avec un nombre très faible de personnes…

13:22 Commentaire de la part de Ceessy

Je fais partie des inquiets sur les bouchons générés au début des quais. Comment assurerez-vous la fluidité des flux que ça soit à l’entrée vers un train ou à la sortie. Aujourd’hui il y a déjà des bouchons. Sangs portiques.

13:22 Commentaire de la part de R

Comment osez-vous prétendre que ces portiques vont être installés « pour notre confort et notre sécurité » alors qu’ils vont nous ralentir dans l’accès à nos trains, et créer des bouchons considérables qui seront au contraire très inconfortables /et/ nous mettront en danger ?

13:23 Commentaire de la part de Fludificator

Bonjour, pq mettre des bornes partout. Vous pensez sincèrement que la fluidité va être au rdv ?

13:23 Commentaire de la part de Flobus

En heures de pointe comment vont être gérés les flux??

13:23 Commentaire de la part de G

Comment a été pensé la gestion des flux?

13:23 Commentaire de la part de Eric_URJ

Bonjour, étant donné que les flux de voyageurs se croisent en pointe, comment allez vous gérer le sens de chaque porte ? Par ligne entière ou olus finement par porche ou section de porche ?

13:24 Commentaire de la part de iloveligneJ

concrètement, quel impact sur les flux (notamment aux heures de pointes) auront ces portiques. comment a été pensé la gestion de ces flux pour éviter un agglutissements ?

13:24 Commentaire de la part de Client

Bonjour, la circulation des personnes étant déjà très compliquée à Saint-Lazare (au regard des flux de voyageurs), l’installation de portes n’aura à mon avis que des effets négatifs pour les clients payants, Les fraudeurs n’étant pas arrêtés par des portiques. Quelles solutions pour ne pas encore plus engluer les clients dans la gare ?

13:27 Delphine Bazin

 Le sujet des flux est clairement fondamental. C’est la clé de voûte de ce projet. Au tout début du projet, nous avons réalisé des études de flux pour modéliser vos déplacements dans la gare, en intégrant une projection de la position des portes de validation. Ces études montrent qu’avec un débit de passage de 32 à 35 personnes par minute le système fonctionne : il est compatible avec la fréquentation de Paris Saint Lazare.

13:29 Delphine Bazin

 Donc c’est possible ! Et c’est ce que va permettre ce nouvel équipement. A titre de comparaison, les anciens tourniquets avaient un débit de 20 passages par minute, et les portes de validation actuellement en service (les portres rétractables) ont un débit de 25 passages par minute. Les nouvelles portes nous font donc faire une vraie avancée technologique sur la fluidité.

13:30 Delphine Bazin

 C’est aussi une manière de dire que je comprends bien toutes ces questions mais elles viennent aussi d’une perception que vous avez de l’existant. Là on va quand même faire un bond considérable dans ce que permettent ces nouveaux équipements, et que nous constatons déjà sur le site pilote de Pereire, sur la ligne C.

13:35 Delphine Bazin

 En complément ces nouveaux équipements seront bidirectionnels (passage dans les deux sens), programmables (on choisit le sens en fonction des densités des flux entrée-sortie), et avec un mode « portes ouvertes » permettant un débit élevé lorsque les validations s’enchaînent très rapidement les unes derrière les autres en heures de pointe.

13:35 Delphine Bazin

 Pour finir, je rappelle aussi qu’on en installe 140 dans l’ensemble de la gare, soit une moyenne de 24 par accès.

13:39 Olivier Locatelli

 Au niveau de la vie de la gare, les éléments techniques qu’a exposé Delphine seront complétés par une série d’actions de nos agents. On aura toujours une présence d’agents de l’ouverture à la fermeture de la gare. Et nous allons aussi confronter les données de Delphine à la réalité observée sur le terrain. Lors de l’installation progressive à l’été 2019, nous allons observer les flux arcade par arcade, et donc savoir combien de portes ouvrir dans un sens entrée ou sortie, et à quel moment.

13:41 Olivier Locatelli

 Nous sommes aussi allé observer comment ça fonctionnait à Gare du Nord, Gare de Lyon, Châtelet, pour s’imprégner des modes de fonctionnement dans des gares de densité comparable, et positionner au mieux nos agents.

13:42 Commentaire de la part de Visiteur

En d’autres termes: on aura beau avoir les meilleures lois et les meilleurs dispositifs de contrôle, si on ne met pas des êtres humains dotés des moyens physiques et juridiques nécessaires pour les faire respecter, cela ne réduira ni fraude ni aucun autre type d’infraction !

13:43 Olivier Locatelli

 Vous avez parfaitement raison, et je tiens à préciser que l’implantation de ces portes de validation ne déshumanisera aucunement la gare. Tant sur notre présence en gare qu’à bord des trains. Les opérations de contrôle se poursuivront comme aujourd’hui, et il pourra toujours vous être demandé de présenter votre titre de transport à un contrôleur.

13:43 Commentaire de la part de Visiteur

Bonjour, ces portillons permettront probablement aussi de réduire le nombre des contrôles dans les trains et donc le nombre de ces contrôleurs…

13:43 Commentaire de la part de Souleymane

Ce nouveaux systèmes va crée des bouchons en heur de pointe et aussi je trouve que cela diminuera le nombre de contrôleur

13:46 Olivier Locatelli

 Je voulais encore insister là-dessus : non, cela ne signifiera pas moins de contrôleurs. La lutte contre la fraude continuera de s’appuyer sur plusieurs dispositifs : en gare avec des agents assermentés aptes à dresser des PV, et à bord des trains avec les contrôleurs.

13:50 Commentaire de la part de LE MOISAN

De nouveaux portiques c’est bien pour lutter contre la fraude mais cela n’empêchera pas les fraudeurs d’aller à une station après Saint Lazare et de frauder quand même et l’insécurité . Pourquoi ne faire que sur Saint Lazare ?

13:51 Delphine Bazin

 Nos équipements seront plus hermétiques et dissuasifs, mais effectivement ils n’empêcheront pas seuls toute fraude. Cependant, elle se verra, avec un signalement par une alerte lumineuse ou sonore en temps réel. Cela permettra donc comme le disait Olivier de faire des opérations de contrôle plus ciblées.

13:52 Delphine Bazin

 Par ailleurs nous étudions effectivement la possibilité d’installer des portes de validation à Pont Cardinet et dans certaines autres gares.

13:53 Commentaire de la part de camille

Est-il envisagé un affichage des trains plus précoce? Et notamment ceux partant voies 25 26 27? Et comment envisagé vous la gestion des flux de la zone principale vers ces quais ci?

13:55 Commentaire de la part de Stéphanie

Qu’est-ce qui sera prévu lorsque les trains seront affichés tardivement ? Car quand on voit le système normand, c’est une catastrophe : une grande affluence, tout le monde se bouscule, les billets ne passent pas toujours, alors on reste bloquer. C’est très désagréable.

13:58 Commentaire de la part de Éric_78

Flux de personnes, trains affichés tardivement…

13:59 Olivier Locatelli

 On ne peut pas forcément afficher des trains plus tôt (on le ferait déjà sinon !). L’affichage est aussi une question de sécurité : il faut laisser les gens descendre, et donc avoir une petite marge entre l’arrivée d’un train et son affichage au départ sur un même quai.

14:00 Commentaire de la part de Djauni

Sera t on plus en sécurité dans les trains ligne j?

14:02 Olivier Locatelli

 Oui ! Les voyageurs seront plus en sécurité puisque l’on sait que 2/3 des situations d’insécurité dans les trains sont le fait de personnes sans titre de transport.

14:03 Commentaire de la part de Maxximanu

Troisième question : à l’usage les portillons ne risquent-ils pas d’être une gène pour les « honnêtes gens » qui payent leur abonnement ou leur ticket. En effet les fraudeurs, ne vont-ils pas une nouvelle fois se faufiler et se coller à ceux qui valident ? On le vit déjà à la ratp

14:03 Commentaire de la part de Thècle

Bonjour à vous, ce projet me paraît absolument nécessaire !! On ne voyage pas sans payer en effet, l’accès aux quais est réservé aux voyageurs. Bravo ! Cependant, il peut exister des fraudeurs qui profitent de l’ouverture lors d’un passage pour passer quand même. C’est très dangereux et comprommet la sécurité des personnes honnêtes. Comment les nouvelles portes peuvent-elles eviter cela ? Il faudra donc des agents régulateurs pour les 1ers jours de fonctionnent ! Merci à vous, hâte de voir ce projet se concrétiser, on en a vraiment marre des fraudeurs !!

14:04 Delphine Bazin

 On l’a dit, on ne peut pas complètement empêcher la fraude. Mais ce dispositif va attirer l’attention sur elle, de manière visuelle et sonore, et donc sera plus dissuasif que les dispositifs préexistants.

14:04 Olivier Locatelli

 Le système pourra donc alerter un agent en gare habilité à verbaliser l’infraction.

14:08 Jennifer (Blog ligne L)

 Merci à tous pour votre participation et ces échanges. Vous l’avez remarqué, nous n’avons pas pu aborder toutes les questions posées lors du tchat. Certaines « hors sujets » mais nous reviendrons sur les blogs pour vous apporter des réponses. A bientôt Jennifer

14:10 Olivier Locatelli

 Merci à tous pour cet échange intense et riche ! J’espère que nous avons pu répondre à vos questions sur les nouvelles portes de validation et que vous comprenez mieux ce projet. La Gare Saint Lazare était la dernière grande gare parisienne non dotée de portes de validation, et cette situation ne pouvait pas perdurer dans le cadre des priorités de lutte contre la fraude en Île-de-France. Mais ces nouveaux équipements doivent nous permettre de franchir ce pas sereinement.

14:10 Delphine Bazin

 Bonne journée à tous et à très vite dans notre belle Gare Saint Lazare :)

 

13 commentaires pour “Tchat en direct sur l’arrivée des portes de validation à Paris Saint-Lazare”

  1. bbh75Passer au statut dit :

    Que représente en coût les jours de grèves, les retards quotidiens, les suppressions quotidiennes pour les usagers et les entreprises? Vous n’en parlez jamais. Par contre, vous écrivez que c’est un cercle vertueux qui vous permettre d’aller gratter des millions. Tant mieux, mais c’est une goutte d’eau par rapport au gouffre annuel que nous subissons collectivement et contre lequel rien n’est fait, pour preuve le récent billet sur J5 qui déplore (un peu) un état de fait et renvoie à un futur lointain un espoir d’amélioration avec EOLE.

  2. thierryPasser au statut dit :

    Cédric

    Je n’ai pas vraiment trouvé de réponse à mes questions.

    1er point:

    C’est très bien d’installé des CAB pour lutée contre la fraude d’habitude. (les usagés que voyage volontairement sans billet).

    Par contre il existe aussi des fraudeurs par dépit. Ceux qui n’arrive pas à obtenir un billet. C’est particulièrement le cas des voyage a destination des gares de la ligne situé dans les hauts de France ou en Normandie.
    Quand améliorerez-vous la vente et la distribution des billets?
    comment exiger que les client respecte les réglés si la SNCF n’est pas en mesure de vendre des billets dans des conditions normales?

    2em point:

    Je n’ai pas de réponse quand à la proposition d’affiche de la zone de départ par une couleur sur les écrans d’informations. Cette proposition est elle trop stupide pour que la SNCF s’en occupe?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour thierry,
      Je vous ai répondu ici :
      « j’ai effectivement pensé à vos questions. Vous l’avez sans doute remarqué en relisant les échanges du tchat : le temps a manqué pour aborder toutes les questions ! Ces questions non traitées feront l’objet d’un billet qui paraîtra dans quelques semaines.
      Pour vous répondre tout de suite concernant la vente de billets pour certaines destinations non encore prévue par les automates : Delphine BAZIN a assuré que les automates allaient être mis à niveau pour intégrer ces destinations manquantes pour toutes les gares desservies par les lignes Transilien !
      Je développerai bien sûr cette réponse dans le prochain billet après avoir reçu plus d’éléments.
      J’espère aussi vous répondre clairement sur votre 2ème proposition pour laquelle je n’ai pas de réponse à date. Je la trouve loin d’être stupide. »
      Cédric

    • Vous faites bien de soulever le problème des fraudeurs par dépit Thierry, car oui il y en a, et pas seulement dans les Hauts de France et en Normandie, mais aussi en Ile de France. Il y a des années que l’on alerte la SNCF sur les problèmes de chargement des Navigo. En effet, on réduit les heures d’ouverture des guichets, mais on vous répond qu’il y a les automates. C’est très pratique en effet. Mais le problème c’est qu’à la fin et en début de mois, face au nombreuses sollicitations, ils n’arrivent pas à suivre et tombent en panne. Cela génère des situations tendues dans les gares. Des usagers se sont entendus répondre par des agents SNCF qu’ils n’avaient qu’a anticiper le rechargement. Sauf que beaucoup vivent sur le fil du rasoir, et sont obligé d’attendre le 1er jour du mois pour charger leur Navigo. Me concernant par exemple pour ce mois de décembre, j’ai dû passer devant 4 machines et refaire 3 fois la queue pour enfin réussir à charger mon Navigo….

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  3. MaxximanuPasser en mode normal dit :

    Bonjour Cédric,

    J’ai une question complémentaire suite au T’Chat concernant l’absence de titre de transport.

    Dans « nos petites gares » situées en bout de branche, la gare est assez peu ouverte (Lundi au Vendredi de 06h15 à 20h30. Fermée samedi, Dimanche et Fêtes., sans compter les nombreuses fermetures inopinées dues aux absences…) et il n’y a qu’un seul automate installé sur 1 des 2 quais. Or, il arrive assez souvent qu’il soit en panne (vieilles machines, vieilles technos). Actuellement la consigne est que si des contrôleurs sont rencontrés pendant le trajet, les clients ne sont pas verbalisés (et encore heureux !)

    Qu’est-il prévu demain avec les CABs, pour qu’arrivé à PSL, ces voyageurs sans titre, puissent sortir et ne pas être verbalisés ? Et cela y compris hors heures de pointe ?

    Merci

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Maxximanu,
      j’ai transmis votre interrogation (légitime) pour avoir une réponse claire sur ce point (qui peut certainement se poser dans d’autres gares !).
      Je reviens vers vous dès que possible avec des éléments.
      Bonne journée.
      Cédric

    • thierryPasser au statut dit :

      Aux commentaires de Franck et de maximanu j’ajouterait les interrogations suivantes.

      Les gares sont régulièrement fermées. Les distributeurs transilien globalement n’accepte que les pièces et les cartes bleu.

      1) Comment faire quand un à pas de monnaie ou de carte bleu. Certaine personnes précaires n’ont pas la possibilités d’avoir de carte de paiment. D’autres ne souhaite pas effectué de paiment de faible montant avec leur CB.

      ==> Un partie des distributeur RATP accepte les billets. Cette option est elle envisagé pour les distributeurs SNCF?
      ==> Quelle est l’attitudes des contrôleurs face à des client n’ayant pas de monnaie ou de carte bleu?

      2) Autre situation désagréable. Comment faire quand l’itinéraire souhaité n’est pas présent?
      Par exemple en gare du Val d’Argenteuil on peut obtenir un billet pour Villiers le Bel via Ermont et Sannois. Par contre le distributeur ne propose pas de billet via Paris.

      ==> Est il prévu d’ajouter les itinéraires manquant?

      Dans ces situations pas entonnant que des voyageurs soient en infraction.

      Tout les monde est d’accord pour dire que la fraude doit être réduite.
      Mais pour cela la SNCF devrait commander a résoudre ces différents problèmes.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour thierry,
      comme pour vos précédentes interrogations, je relais ces nouvelles questions et j’y apporterai des réponses dans le prochain billet sur les questions non traitées pendant le tchat.
      Bonne fin de journée.
      Cédric

  4. Olivier_R dit :

    Bonjour est ce que vous ressentez derrière les questions des usagers le manque de confiance (que je partage complétement) qu’ils peuvent avoir en vos projet liés à la production et au confort ? (je ne parle pas de la distribution de roses pour la journée de la femme ou de stands cuisines dans le hall de la gare). Le « pitch » bien rodé, dicté lors du tchat, me rappelle étrangement celui communiqué lors du nouveau plan de transport dont nous allons fêter le premier anniversaire ce mois de décembre: « tout est sous contrôle », « tout est prévu », « vos conditions de transport vont être améliorées »…en réalité, de la pure fiction, un beau mirage ! Donc lorsque vous reprenez ce même discours plein de promesses face aux incertitudes des usagers sur l’installation des portiques, votre parole totalement décrédibilisée n’est plus entendue. Attendez vous donc à de fortes tensions lors de l’inauguration des portiques au premier couac (qui se produira rapidement à n’en pas douter). Bien cordialement Olivier

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Olivier_R,
      je répond à votre commentaire bien que je n’y ai pas trouvé de question concrète sur les portes de validation en elle-même.
      En revanche, la question du manque de confiance et des inquiétudes qui en découlent que vous abordez me semble primordiale et je ne veux pas l’éviter !
      Bien que le parallèle que vous faites avec d’autres projets, tel que celui de la refonte horaire, trouve rapidement ses limites (aucun point de comparaison sur l’aspect technique, financier, raison du projet et buts poursuivis, gestion du projet, etc…), il explique assez clairement la méfiance ressentie vis à vis de ce type de projet !
      Il est évident qu’un projet de cet envergure nécessite également une période de rodage non négligeable pour trouver les modes de fonctionnement qui couvrent absolument tout les champs ! Le but de la communication (en gares et sur les espaces digitaux) et des échanges (sur le blog, Twitter, tchat ou tout autre espace interactif) et de préparer au mieux ce changement important en gare et d’éviter un maximum la découverte tardive de certains points importants pour éviter les écueils au démarrage !
      Il est vrai que le tchat a été « préparé » dans le sens où nous avons évidemment recensé les questions posées en amont pour sonder les préoccupations les plus importantes. Les réponses apportées, en revanche, ont toute été formulées en « live ».
      Vous nous faites remonter des sujets sur lesquels nous vous apportons une réponse s’il y en a une ou qui est remontée et prise en compte si elle soulève un point non traité !
      Ce projet en particulier marque un impact sur vos habitudes de déplacements dans la gare et suscite donc beaucoup de réactions. C’est normal, mon but est de diminuer un maximum ces inquiétudes sans vous faire de fausses promesses pour autant !
      N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques sur lesquelles vous n’avez pas trouvé de réponse !
      Bonne journée.
      Cédric.

  5. StephanePasser en mode normal dit :

    Cédric, je lis « Oui c’est une spécificité : aucune porte de validation ne sera installée sur la voie 27 en raison de la présence de commerces et services, mais nous y installerons des bornes de validation pour la validation entrée/sortie. ». Cela ne va-t-il pas poser des pb d’évacuation de cette voie lors de l’arrivée d’un train, je veux dire encore plus que pour les autres voies car j’imagine que le débit de ce dispositif « manuel » ne sera pas aussi important que celui des nouvelles barrières et que ne pas valider en sortie sera une infraction ? Et, au départ aussi, cela peut saturer, dans un moindre mesure, l’accès au train. Pouvez-vous rassurer sur ce point les usagers de J6 ?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,
      ici encore, j’ai transmis vos interrogations pour être certain de la réponse que je vous transmettrai. Si la question des flux semble « réglée » par la souplesse induite par ce type de dispositif (zone non « étanchéifiée), la question de l’infraction en cas de non validation en entrée et en sortie reste entière !
      Je reviens vers vous dès que possible.
      Bonne journée.
      Cédric

  6. KonylPasser au statut dit :

    Bonjour, les réponses données n’apportent pas beaucoup de chose au débat.
    Le flux de voyageur sera un vrai cauchemars et vous le savez très bien, c’est simplement que la satisfaction voyageurs ne rentre jamais en ligne de compte de vos études préalables, si c’était le cas ce choix n’aurait pas été fait. En plus ça ne changera pas tant que ça pour la fraude, le fraudeurs se colleront derrière les voyageurs muni de billet et ça créera des conflits, encore une fois ça ce n’est pas pris en compte.
    Il faudrait mettre en place un système intelligent avec de la RFID ou autres, mais non la SNCF préfère diminuer la largeur du passage par deux.

Laisser un commentaire

Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12