MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Plan de transport adapté cette semaine : zoom sur les détails de son élaboration

13
Publié le 9/02/2018

Comment le plan de transport a-t-il été établi cette semaine ? Voici quelques explications.

En raison des conditions météo, vous aviez, par exemple ce jeudi, environ 1 train sur 2 en moyenne sur votre ligne, ou aujourd’hui 2 trains sur 3 en moyenne.

Je vous propose de revenir sur l’élaboration du plan de transport adapté : les préparations, les conditions de circulation et la communication des informations.

 

Des préparations nécessaires pour faire circuler vos trains

Comme évoqué dans le billet sur « Le plan grand froid », et dans le point sur les circulations du mercredi 7 février, les conditions météorologiques ont un impact aussi bien sur les infrastructures, les trains, vos déplacements dans les gares…

Afin d’assurer votre transport en toute sécurité, nos équipes sont mobilisées :

  • pour votre confort : un pré-chauffage des trains est réalisé dans tous les sites de garage équipés avant les premières circulations

  • pour déneiger, jour et nuit, les voies, dégivrer les aiguillages…

En effet, avec le gel, les aiguillages peuvent être pris dans la glace, les agents doivent intervenir avec des chalumeaux pour les débloquer.

 

 

Pourquoi ne pouvons-nous pas prévoir la circulation des trains à l’avance ?

Il existe des plans de transport que nous travaillons et appliquons en cas de situation perturbée « prévue ». D’ailleurs, certains d’entre vous m’ont demandé pourquoi nous n’avions pas de plan de transport déjà préétabli comme lors d’un mouvement social.

La particularité du plan grand froid est que nous sommes tributaires des conditions météo, donc imprévisibles, et que nos contraintes se situent principalement sur nos infrastructures.

Elles peuvent ainsi impacter la circulation des trains ou le garage/dégarage des rames.

 

Comment est décidé le plan de transport ?

Après avoir fait un premier état des lieux des infrastructures, l’Etablissement Infra Circulation (EIC) détermine le nombre de trains qui peuvent circuler.

Avec le plan grand froid, nous évitons de manœuvrer certaines aiguilles pour ne pas les fragiliser et en perdre le contrôle, et privilégions les itinéraires principaux.

Les aiguilles nous sont utiles pour permettre le changement de direction et les dépassements entre les trains circulant à des vitesses différentes ou des trains directs par rapport à des omnibus. Ne pas pouvoir réaliser ces dépassements se traduit par une perte de capacité sur le réseau. C’est comme s’il manquait une file sur l’autoroute.

Déplacer une aiguille alors qu’il neige ou qu’il gèle nous expose au risque qu’elles dysfonctionnent et qu’elles ne permettent plus de circuler. Nous faisons le choix, lorsque des conditions comme celles que nous rencontrons actuellement se présentent, de définir des itinéraires prioritaires limitant le nombre de manœuvre d’aiguille. Cela réduit le nombre de trains admissibles sur un axe.

Le saviez-vous ?
Il faut aussi avoir à l’esprit que lorsqu’on parle de dysfonctionnement d’une aiguille, il peut s’agir d’une « perte de contrôle » : c’est que l’aiguille ne nous renvoie pas sa position exacte. Nos instructions et les automatismes de sécurité nous interdisent de permettre à un train de franchir une aiguille sans avoir vérifié physiquement la position exacte de l’appareil.

Avec les conditions de neige que nous rencontrons actuellement, la position de l’aiguille est, dans la majorité des cas, sur une position intermédiaire, c’est-à-dire que la lame de l’aiguille n’est plus complètement plaquée contre le rail.

 

La présence de neige et de glace empêche le contact entre l’aiguille et le rail et, par conséquent, le mouvement complet de l’appareil. Nos agents interviennent pour redonner à l’appareil toute la mobilité qui est nécessaire à son bon fonctionnement : c’est le « dégelage » et le déneigement réalisé par nos agents Infrastructure dans les voies.

 

Avec une réduction du nombre de voies disponibles à la circulation, tous les trains ne peuvent plus circuler et nous devons revoir et adapter notre offre de transport.

En fonction des données et contraintes fournies, un plan de transport est établi : il exploite 100% des capacités de circulation exprimées par l’EIC.

Malheureusement, plusieurs événements (incident affectant la voie, arbres sur les voies, affaires oubliées…) nous ont empêché de tenir les différents plans de transport établis cette semaine.

Quand est-il décidé ?

Comme je vous le disais précédemment, nous sommes contraints par l’évolution des conditions météo et par les événements (imprévisibles) qui peuvent s’y ajouter.

Nous ne pouvons donc connaître 24h en avance le plan de transport précis pour le lendemain.

En revanche, nous travaillons activement à son élaboration tout au long de la journée.

Ce plan peut être réajusté à plusieurs reprises en fonction de l’actualité et des difficultés de traitement des incidents (par exemple, cette semaine les conditions d’acheminement de nos équipes techniques et de nos conducteurs ont été particulièrement difficiles compte tenu des conditions de circulation routières).

Il faut ainsi faire tout un travail d’assemblage et s’assurer :

  • que les voies que le train va emprunter sont utilisables et opérationnelles ;
  • qu’un train est disponible (il faut qu’il soit garé au bon endroit et en état de circuler) ;
  • qu’un conducteur est disponible et habilité à conduire le type de matériel.

Il faut que ces trois conditions soient réunies pour pouvoir faire circuler votre train.

Pourquoi ne pouvons-nous pas communiquer sur des horaires ?

Une fois de plus, en raison des conditions météo, nous ne pouvons pas prévoir que tel ou tel train circulera à son horaire prévu car nous ne maîtrisons pas les incidents qui peuvent être liés au froid.

Le plan de transport qui est établi est exprimé en capacité de circulation par heure et non en horaires précis.

 

Comment se tenir informé de la circulation de vos trains ?

Avant de vous rendre en gare, nous vous invitons à consulter l’appli SNCF rubrique « Gares » ou le site Transilien, « Prochains Départs ».

Vous êtes très nombreux à consulter l’application et le site Transilien, ils doivent donc supporter un nombre important de sollicitations. Nos équipes sont mobilisées pour vous fournir au mieux les informations nécessaires à vos déplacements.

 

Autant que possible, les équipes mettent à jour l’application lorsque les suppressions sont connues à l’avance. Malheureusement, les conditions climatiques combinées à des incidents divers déjà évoqués, peuvent provoquer des suppressions supplémentaires en « opérationnel », c’est-à-dire à la dernière minute. Restez attentifs aux annonces diffusées dans vos gares.

Pour un traitement plus rapide de vos retours, si vous constatez une incohérence dans l’information qui vous est fournie via l’application, vous pouvez faire un signalement en direct aux équipes techniques de l’application SNCF.

Depuis le menu de l’application, sélectionnez « Votre avis sur l’application ». Vous pourrez faire vos suggestions ou signaler une anomalie.

 

Un dernier conseil pour vos déplacements en gare

Nous prenons connaissance de vos retours sur Twitter et nous les partageons aux équipes sur place immédiatement (pour les gares à déneiger, les appareils en panne…).

Je sais combien il est difficile de se déplacer en gare, tous les agents sont sur le terrain pour sécuriser vos déplacements. Nos équipes réalisent plusieurs opérations de déneigement tout au long de la journée. Malgré leurs interventions, les quais et accès peuvent rester glissants. Je vous invite à la plus grande prudence lors de vos déplacements en gare.

 

Pour les prochains jours

Pour l’heure, je n’ai pas de vision complète sur les circulations pour les prochains jours.

Nous (« La Vigie » et moi-même) restons présents sur le fil Twitter de votre ligne pour tenter de répondre au mieux à vos questions. Nous mettons régulièrement à jour l’info trafic de votre ligne et retweetons des infos utiles pour vous (circulation des bus, information sur les secteurs par les équipes, explications du phénomène Grand Froid en vidéo…).

Dès que j’aurai plus d’infos à vous communiquer, je reviendrai vers vous sur le blog ou sur Twitter.

13 commentaires pour “Plan de transport adapté cette semaine : zoom sur les détails de son élaboration”

  1. JeanYvesPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    Ahah quelle plaisir de vous lire enfin.
    Tout d’abord bravo pour cette belle preuve d’autosatisfaction. Vous n’etiez pas à st lazare ces derniers jours ?
    Parce que je n’ai pas trop eu temps à perdre je vais juste vous raconter comment cela c’est passé ce soir.
    Les trains pour rosny bonnieres ont été supprimés. Par contre des Mantes Vernon circulaient. Pourquoi ne pas les avoir fait s’arrêter à ces 2 gares ? Cela semble être du bon sens ? Non ?
    Je n’ai plus la compréhension que le contrôleur supplie d’avoir à chaque annonce.

  2. phdlPasser au statut dit :

    Bonjour ,
    samedi 10 02 je me rends à la gare d’epone pour prendre comme d’habitude le 08h49 afin de faire ma journée de travail sur Paris. Et la surprise tout est annulé au dernier moment le 8h49 plus le train pour aller à Mantes la Jolie tout est remis à 40 mn ou 50 mn plus tard.
    J’ai donc pris ma voiture …
    Comment est ce possible d’être aussi nul ? Je ne connais pas la cause de l’annulation du train mais elle n’est pas admissible quelle quelle soit . Vous saviez que le froid était là ( et encore il faisait -4 ce matin à 8h40. Qu’avait fait dans la nuit pour vous permettre d’assurer le service ? Aviez vous des équipes d’astreinte qui sont intervenues pour pallier au froid ?
    J’avais bien lu les mots de Mme Quesard pour ses voeux, deux semaine plus tard on voit bien que ce n’est que des mots rien derrière !!!
    Etant un voyageur quotidien depuis plus de 6 ans je ne peux que noter une dégradation rapide et continue du service alors que vous faites des travaux depuis toutes ses années pendant les 3/4 de l’année.
    Je note aussi une dégradation encore plus rapide depuis que Mr Monnet est parti sous d’autres cieux.
    Il n’y a pas de mots assez durs pour décrire ce que je ressens si non de voir mon commentaire censuré,
    je suis DEGOUTE

  3. Olivier_RPasser au statut dit :

    Bonjour très bien de nous montrer ce que les agents SNCF sur le TERRAIN ont tenté pour faire face aux intempéries. Même sans ce « reportage », les usagers peuvent très bien comprendre que les conditions exceptionnelles ont forcément des répercussions sur le matériel et donc sur le trafic. Par contre, ce que votre article omet et ce que les usagers ne comprennent toujours pas (et cela quelques soient les conditions, exceptionnelles ou pas) est la médiocrité du service d’information. Les agents en charge de ces fonctions étaient pourtant bien être au chaud dans les bureaux mais chaque situation de crise amène son lot de dysfonctionnement et d’incohérence à tour de bras ! Comment se fait-il que les CM du fil twitter à partir de mercredi ne communiquaient (sur Twitter donc) les horaires des trains confirmés par les plan de circulations de ces jours-là, au lieu de renvoyer toutes les 5mn les personnes vers un lien qui ne fonctionnaient pas ou au mieux renvoyaient des fausses informations (et cela malgré les interpellations des gens qui notifiaient sans cesses ces problèmes) ? Pourquoi autant d’informations contradictoires peuvent circuler au travers de vos différents canaux « d’informations » (train annulé en local mais confirmé sur le site internet ou inversement) ? Pourquoi ne pas avoir une communication claire (pendant 3 jours, vous stipuliez « les trains entre Argentueil et Conflans sont supprimés » => tout le monde comprenait qu’aucun train ne pouvait circuler entre ces 2 gares, quelques soient leurs parcours, et pas uniquement les « missions » Argenteuil / Conflans) ? Et je garde le « pire » pour la fin : comment un train mardi soir a pu être oublié en pleine gare de Saint Lazare ? Je parle du 17h11 pour Pontoise, archi bondé dont les usagers ont été OUBLIES pendant plus d’une heure alors que 3 autres trains sont partis pour Herblay (gare qui me concerne) avant 18h00 ! Aucun agent, aucun responsable du COE ou COT a pris l’initiative de passer sur le quai pour informer les personnes coincées à l’intérieur que ce train ne partirais jamais (ADC manquant) ! Comment cela est possible ? Comment ce type de situation dangereuse puisse avoir lieu en plein milieu de votre gare ?

  4. bbh75Passer au statut dit :

    Sut Twitter, circule déjà une annonce concernant un plan de transport allégé à partir du 12 Février. Il serait bon de le mettre en avant sur ce site. Nous avons entendu une annonce similaire sur le quai ce matin à Rosny en attendant un train qui était en retard, volontaire, pour prendre des passagers à Vernon suite à la suppression d’un autre train. Il serait bon que nous soyons informés à ce propos. La communication a été défaillante la semaine passée et le renvoi vers votre appli et les prochains trains en gare n’échappe pas à la règle. Les exemples ont été multiples la semaine passée pour vous dire que les résultats de l’appli étaient faux et peu utiles. Ce constat n’est pas propre à la J mais à l’ensemble des lignes du Transilien. Si je prends l’exemple du 7:42 de Rosny ce matin, c’est à 7:45 que l’appli annonce un problème, les gens étaient déjà sur le quai. Si je prends les alertes enregistrés pour mes trains, à la même heure, je pouvais déjà voir apparaître des perturbations régionales pour les trains de ce soir et de demain matin. Or en cliquant sur chacune de ces alertes, j’étais redirigé vers la fiche du prochain train circulant à Rosny à 8:26. Donc aucune idée du contenu des alertes. Deux heures plus tard, une correction a du avoir lieu, je peux lire le contenu des alertes. Et là, pour chacun de mes trains enregistrés, je lis que cette semaine, pour chacun d’eux, je dois vérifier les horaires avant de me rendre en gare. Pensez-vous sincèrement que l’information est « utile ». Si je reformule l’alerte, je la lis comme « cette semaine, nous ne pouvons vous garantir que vos trains circuleront. Plus d’info sur le quai après le passage théorique de vos trains ».

  5. KonylPasser au statut dit :

    Karine,
    Avez vous bien noté qu’il y avait un fort risque de neige aujourd’hui ?
    Et si oui, allez vous faire quelque chose de cette information ?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Konyl, comme vous l’avez constaté, le plan grand froid n’a pas été déclenché. Bonne journée.

    • KonylPasser au statut dit :

      Oui et d’ailleurs les sols n’étaient pas si glissant que ça malgré la neige qui est tombée.
      Preuve simple que le pré salage n’est pas inutile comme on le cri partout, c’est juste pour faire des économies.
      Et merci, encore une fois, de m’enlever mon droit de réponse en censurant.

  6. MatthyeuxPasser au statut dit :

    Bonjour Karine, j’espère que vous allez bien.
    Je me permets de vous écrire pour obtenir des informations sur mon train matinal.
    Voici en effet une semaine que le train de 8h19, direct entre St Lazare et Mantes la Jolie est régulièrement annulé (en fait il n’est même pas affiché). Les retours des agents en gare différent de l’un à l’autre, mais quelqu’un m’a dis ce matin qui était à priori définitivement supprimé. Pourriez vous s’il vous plait confirmer ou non cette information? Et si c’est le cas, est ce que d’autres directs sont supprimés (7h19 par exemple) ?
    Merci par avance pour votre réponse.

    • Bonjour Matthyeux, je me permets de répondre, ayant la réponse à vos questions.

      En raison des fortes chutes de neige il y a 15 jours, le matériel a beaucoup souffert (vitres brisées, infiltration de neige dans les blocs moteurs, etc). Ceci immobilise une partie du matériel dans les centres de maintenance. En conséquence des trains sont supprimés temporairement, et non pas définitivement comme on vous l’a laissé entendre.

      Le direct de 7h19 est également supprimé. Cependant pour palier à ces suppressions, des trains directs Paris – Rouen marquent des arrêts supplémentaires en gare de Mantes et au-delà. C’est le cas pour les trains partant à 6h51 et 8h53 de Paris Saint Lazare.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. KarinePasser au statut dit :

    Bonjour Matthyeux, les trains que vous évoquez sont des Intercités, et je publie exceptionnellement votre commentaire. Je n’ai aucune vue sur la circulation des trains et ne peut répondre au cas par cas, c’est pourquoi je vous propose de consulter le site TER Normandie, et plus précisément ces deux fiches horaires pour connaître les trains qui circulent :
    Paris – Rouen – Le Havre
    Paris – Lisieux – Caen – Cherbourg
    Egalement, savez-vous que vous pouvez recevoir des alertes info trafic en vous abonnant au numéro de train ? Je vous mets en lien un billet pour vous aider dans le paramétrage.

    • Karine, les trains qu’évoquent Matthyeux sont certes des Intercités, mais ils desservent Mantes ! Mantes est une gare de la ligne J, il est donc logique que vous lui donniez l’information. Matthyeux n’en a que faire que son train soit un Intercité, un TER ou un Transilien.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      Karine, vous qui défendez tant la communication… il serait quand même bien qu’un jours les usagers de ces lignes (mi-Normandie mi-Transilien) aient un lieu unique d’information (fiable, bien sûr !) et que chacun ne se refile pas la patate chaude en disant que cela relève de la responsabilité de l’autre ! Depuis combien d’années ce problème est-il connu ? Encore une belle inertie qui ne témoigne pas de l’attention de la SNCF aux voyageurs…

    • Seb bPasser au statut dit :

      @Miss Caramel,
      La SNCF communique soyez en sur. C’est moins évident pour dire quelle informe. Quand je vois le nombre de messages qui se terminent par un « je me renseigne et je reviens vers vous » il y a de quoi s’inquiéter sur le fait qu’une réelle cellule information voyageur existe.
      Vue de l’extérieur ça ressemble sacrément à un beau paquet de nœuds/
      Ce n’est pas gagné pour que 2018 soit l’année du changement comme on nous le rabâche à la TV depuis les événements de Montparnasse de fin 2017.
      Le chantier est tellement énorme et l’inertie certaine, qu’il va falloir une sacré volonté pour faire bouger les choses. Et avec les potentielles réformes qui risquent de tomber, je doute que ces sujets soient une priorité dans la tête des opérateurs.
      Dommage parce que c’est probablement un enjeu majeur qui serait très visible des voyageurs si la SNCF se donner les moyens d’aller dans la bonne direction.

Laisser un commentaire