MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur l’incident du mercredi 17 août

111
Publié le 18/08/2016

Rail_loupe[Billet mis à jour le 24/08/2016 à 12h10 avec ajout d’informations relatives à l’individu à l’origine de l’incident en bas du billet]

Vous avez été nombreux hier soir à être concernés par l’arrêt de la circulation des trains sur le réseau de Paris Saint-Lazare.

Les commentaires postés sur Twitter (très nombreux) et sur le blog expriment un fort mécontentement et des incompréhensions qui réclament quelques explications détaillées sur ce qu’il s’est passé hier soir et sur les perturbations qui demeurent encore ce matin…

Pourquoi la présence d’une seule personne sur les voies paralyse-t-elle le trafic aussi longtemps ?
Pas d’infos notamment dans mon train… Conducteur muet ?
Quid de vos estimations de retard ? Toujours en deçà de la réalité…

A suivre donc une chronologie des événements nécessaire pour apporter des réponses à vos principales interrogations…

Retour sur la chronologie des événements

Vers 17h15 (début de l’heure de pointe !), la présence d’un voyageur récalcitrant à bord d’un train a été signalée par l’un de nos contrôleurs. L’intervention de la police ferroviaire a alors été demandée. A leur arrivée, le voyageur a pris la fuite sur les voies en direction de Pont Cardinet. En pareille situation, les règles sont très strictes : le conducteur du train concerné par l’incident lance une « alerte radio ». Cette procédure a pour effet immédiat de stopper la circulation de tous les trains sur le périmètre concerné par l’événement. Cette mesure permet d’éviter un accident de personne.

La police ferroviaire est alors partie à la recherche de la personne en fuite… Cette recherche a pris du temps… Et quand on se trouve en gare avec du monde ou dans un train à l’arrêt en pleine voie (et qu’il fait chaud), le temps parait très très long…

Une fois la personne interpellée (ce qui a été le cas hier), la procédure de reprise des circulations a pu être envisagée… Mais, à 18h56, alors que la situation allait se débloquer, une nouvelle alerte radio est lancée par le conducteur d’un train situé au-delà de Saint-Lazare : deux personnes sont signalées comme cheminant le long des voies… La circulation des trains est donc restée encore à l’arrêt pour les mêmes raisons de sécurité.

A 19h14, une troisième alerte radio est émise par un conducteur de train cette fois-ci sur la zone d’Asnières : un voyageur aurait chuté sur les voies et d’autres personnes sont également sur les voies…

A 19h25, la reprise normale des circulations est ordonnée sur la ligne J.

A 20h00, idem sur la ligne L.

Toutefois, une reprise normale ne signe pas la fin des perturbations. Cette succession d’incidents, en pleine heure de pointe du soir, va désorganiser la circulation des trains jusqu’à la fin de service mais aussi celle de la pointe de ce matin : les trains ne se trouvent pas là où ils devraient se trouver, idem pour les conducteurs…

Ce matin (vers 4h45, juste avant la pointe !), alors que l’on savait que des perturbations allaient perdurer, un nouvel incident (un problème électrique) sur Asnières a nécessité l’intervention des pompiers et a gêné la sortie de rames du garage…

Du côté de l’information voyageurs…

Vous imaginez bien que cette succession d’événements est la situation la plus compliquée qui soit à gérer : les informations sont évolutives, les incidents se succèdent. Du coup, il peut y avoir risque de confusion, brouillage de l’information… A bord du train, c’est la même chose. Les conducteurs sont parfois démunis pour prendre la parole et expliquer la situation alors que les événements se succèdent…

N’hésitez pas à me faire part de vos témoignages sur le sujet : en gare ou à bord, certaines prises de parole ont été « compliquées » (notamment sur les itinéraires « bis »), d’autres ont peut-être été plus « claires » en gare comme dans les trains. N’hésitez pas à me/nous les faire partager. Situation évolutive et successions d’incidents expliquent aussi l’évolution du temps de retard et la réactualisation des messages d’information…

 

Voilà pour les éléments complémentaires que je suis en mesure de vous apporter ce matin.

Pour ma part, je reste preneuse de vos retours sur tout ce dont vous auriez eu besoin hier soir… Bref, ce qui vous a manqué…

 

Les suites de l’événement du 17 août : individu interpellé et dépôt de plainte par la SNCF

L’individu qui est descendu dans les voies la semaine dernière après avoir endommagé les toilettes d’un train et gêné fortement les autres passagers présents à bord a été jugé samedi matin en CRPC (Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité, la procédure de « plaider coupable » française).
Il a été condamné à 6 mois de prison ferme.
Le juge l’a également condamné à indemniser SNCF Mobilités.

111 commentaires pour “Retour sur l’incident du mercredi 17 août”

  1. DenisJL dit :

    Les incidents ayant eu lieu à la Gare Saint-Lazare, à Pont Cardinet et Asnière : pourquoi le RER a été impacté ?

    • stephadc dit :

      Le RER A est fermé pour travaux!

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Pour stephadc

      Non en plus de l’interruption pour travaux entre NATION et LA DEFENSE, hier le RER A a été interrompu entre LA DEFENSE et CERGY pour « Personnes sur les voies » entre 19h00 et 19h30 environ,
      Cela a rajouté à la confusion générale !!

    • PascalePasser au statut dit :

      Les rames de la ligne L3 étaient bloquées et ne pouvaient plus « s’écouler » : les rames du RER A étaient coincées entre…

    • Certes Pascale, mais il y a quelque chose qui m’échappe quand même. Il m’est arrivé de vivre une situation similaire par le passé (alerte radio dans le secteur de Paris = interruption des circulations). Puis il y a eu une reprise partielle sur L3 et la ligne A, alors que c’était toujours interrompue sur Paris. Les Z6400 déjà en ligne qui se trouvaient après Maisons-Laffite ont été réceptionnées voie centrale à Houilles et Sartrouville et rendu terminus. Elles sont repartis à vide au dépôt d’Achères. Quant à celle qui se trouvaient à Cergy, elles ont été garées sur les voies tiroirs, une fois vidées de leur voyageurs. Enfin celles qui étaient en ligne entre Cergy et Achères, ont été rendu terminus Achères-ville, et sont ensuite parties à vide pour le dépôt d’Achères. De cette manière, les voies ont été libre pour le RER A qui pouvait circuler sans encombre entre Nanterre-Prefecture et Cergy.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Franck, je n’ai pas eu plus de détails de la part de Jacques-Guy Langé…

  2. LB dit :

    Bonjour,

    Tout cela n’explique pas la communication défaillante, pour ne pas dire inexistante hier.

    La SNCF et les conducteurs de trains se doivent d’avoir la décence de nous informer un minimum, surtout quand on attend plus de 2 heures dans des trains condamnés par des chaleurs torrides, jusqu’au point de ne plus pouvoir respirer. Nous transpirions comme je n’ai jamais vu des gens transpirer. Une dame s’est évanouie. Nous étions tous inquiet pour nourrisson en pleur et qui risquait la déshydratation et l’asphyxie. Des usagers dépassés se sont mis à frapper sur les portes pour sortir.

    C’est honteux.

    • PascalePasser au statut dit :

      Je suis d’accord avec vous pour la prise de parole à bord. Même si le conducteur dispose de peu voire pas d’informations, il doit parler à ses voyageurs. C’est une condition pour éviter notamment le sur-incident avec la descente de voyageurs sur les voies…

    • LB dit :

      « Même si le conducteur dispose de peu voire pas d’informations… »

      1 – Il doit impérativement disposer de plus d’informations et c’est une partie du problème, l’information doit absolument être transmise. Je vous renvoie donc la question : Pourquoi ne disposerait-il pas de l’information ?
      2 – Il doit impérativement communiquer ces informations aux usagers (Clients payant un service). La RATP ne nous offrent pas le transport à titre gracieux. Nous exigeons d’être respectés.
      3 – Même s’il le conducteur ne dispose pas d’informations, il doit impérativement communiquer avec des personnes, qui attendent des heures otages d’une situation qu’ils ne comprennent pas.

      Merci

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Pour LB

      Tes interrogations sont pertinentes mais malheureusement, mon sentiment après plusieurs années comme passager c’est que le conducteur ne sait jamais rien.
      Et cela pour plusieurs raisons :

      – 1- il ne reçoit aucune information du Centre opérationnel, qui considère que c’est une perte de temps de communiquer sur les causes,

      – 2 – une quantité importante de conducteurs (majoritaire ?) considère que l’information voyageur c’est tout à fait secondaire. Les conducteurs sont « concentrés sur leurs gestes de conduite (tuuuuuuuut) et sur la sécurité » (ne me demandez pas quels sont les gestes que peut faire un conducteur est à l’arrêt pendant 1h30);

      -3- les moyens de communications sont en train d’évoluer (radio sol-train vers GSM-R) mais passer ce genre d’infos encombre les réseaux actuellement, et la pratique et de le laisser libre « au cas où ».

      Par contre en lisant les documents sur le site du STIF je crois comprendre qu’un projet est en cours et qu’il sera possible dans les prochaines années de faire des annonces dans les trains de la ligne J, depuis 1 poste de commande distant, un peu comme sur la ligne 14 ou la ligne 1 du Métro.

    • PascalePasser au statut dit :

      Maxximanu, vous trouverez des infos sur le dernier point que vous évoquez dans ce billet : https://malignej.transilien.com/2016/01/19/le-conducteur-de-train-et-linformation-de-ses-voyageurs/ Nous aurons probablement l’occasion d’en reparler sur le blog d’ici la fin de l’année.

  3. Elisabeth dit :

    bonjour,
    pour ma part, absolument aucune info dans le train à quai hier soir à saint lazare. Aucune prise de parole du conducteur, annonces inaudibles depuis l’intérieur de la rame. 2h pour rentrer au lieu de 25 minutes. Comme d’hab…
    Et ce matin, idem. Le plus drôle c’est qu’à Villennes, en ce moment, avec les travaux, on se croirait à Beyrouth… pas d’écran, aucune information, donc. Même le chef de gare nous disait ce matin qu’il n’arrêtait pas de téléphoner pour savoir pourquoi il n’y avait aucun train, et il n’arrivait pas à avoir la moindre réponse!!!!!!

    • PascalePasser au statut dit :

      « Aucune prise de parole du conducteur, annonces inaudibles depuis l’intérieur de la rame »… Là, je ne comprends pas : vous avez des annonces ou pas Elisabeth ?

    • LB dit :

      Pourtant Elisabeth est très claire, je me permets donc :
      Il n’y avait à son niveau aucune prise de parole du conducteur (car elle était dans le train) et les annonces faites à la gare (ou pas) étaient inaudibles depuis l’intérieur de la rame.

    • Elisabeth dit :

      je parle des annonces qui sont faites en gare, inaudibles quand on est à l’intérieur du train. Et oui je confirme, pas une seule annonce faite par le conducteur du train en l’espace de 2 heures.

    • jery dit :

      Effectivement, j’étais moi dans une rame à quai voie 15 à PSL, dans la 3e ou 4e voiture. Entre les echos dans la « cathédrale » et le ronronnement des Franciliens sur les voies d’à côté il était rigoureusement impossible de comprendre quoi que ce soit aux annonces faites en gare.
      Côté conducteur, une seule prise de parole pour nous dire qu’il n’avait toujours pas d’info surle départ du train, puis plus rien pendant une heure (au moins, car j’ai fini par descendre de guerre lasse).

  4. Floriane dit :

    Bonjour,

    Je peux comprendre les problèmes avec les gens sur les voies. Ce n’est pas de votre ressort.

    Toutefois, j’aimerai savoir si vous n’avez pas honte de proposer des trains sans climatisations alors que c’est une des lignes les plus fréquentées?

    Il faisait plus de 40 degrés à l’intérieur des trains, les gens étaient entassé comme du vulgaire bétail. Nous n’avions pas le droit d’ouvrir les portes, j’ai attendu plus d’une heure et demi debout, serrée contre trois personnes, j’ai faillit m’évanouir plus d’une fois.

    En plus de ça vous oser augmenter le tarif du Navigo.

    Dites moi simplement si vous vous fichez de nous et si cela vous procure du plaisir? Que ça serve au moins à l’un d’entre nous.

    Et ne venez pas me sortir que les trains vont être rénovés en 2035 ou 2025.
    En attendant servez des bouteilles d’eau, distribuez des lingettes rafraichissantes.

    Cela me brûle les doigts de porter plainte pour mauvais service contre vous.

    Bonne journée.

    • PascalePasser au statut dit :

      Aujourd’hui, seules les rames Francilien (le matériel le plus récent) sont climatisées. Les autres sont réfrigérées et ce n’est pas la même efficacité, je suis d’accord avec vous. Il faudra malheureusement attendre le renouvellement du matériel pour voir cette situation s’améliorer. Quant à la distribution d’eau hier sur Saint-Lazare, nos stocks n’auraient pas été suffisants pour approvisionner l’ensemble de nos voyageurs en attente…

    • yondas dit :

      C’est une réponse un peu naive que je vais avoir, mais il y a des relay, des monoprix, carrefour et d’autres supermarchés dans le quartier de la gare. Ces commerces ont leurs stocks aussi et, puisque la SNCF perd déjà de l’argent dans ce type d’événement, racheter quelques stocks aux commerces…. A situation de crise, décisions qui donnent au moins l’impression d’essayer de sauver les meubles.

      Celà dit, avec le monde en gare, une distribution d’eau aurait pu provoquer des sur-incidents, si géré sans préparation. A mes yeux, ce ne sont pas ici vos problèmes de stock qui sont en cause mais plut[ot la nécessité de mettre au point des plans de crise, avec gestion de la santé et de la sécurité d’une foule fatiguée et impatiente. Ca ne s’improvise pas…

      Pour ma part c’est autant la santé des voyageurs que la sécurité qui m’a posé problème. Je n’ai vu passer que 5 agents de la police ferroviaire, pas de militaires, pas d’autres policiers malgré la présence d’un commissariat dans l’enceinte de la gare. Avec le nombre de gens devant les quai, sur la place de la gare, a la sortie du métro ou encore dans la galerie marchande, une présence aurait pu au moins en rassurer quelques uns. Une personne énervée qui hausse le ton ou qui commence à agresser les gens autour d’elle, sur le quai ou dans les wagons, c’est vite arrivé, surtout un soir comme celui d’hier. On aurait pu avoir encore 1 ou 2 « alertes radio » comme ce qui est à l’origine du tout premier incident ? Ca a fini à 21h, mais ça aurait aussi pu durer jusqu’à la fin du service.

    • LB dit :

      Vous appelez ça une réponse ?

      Plusieurs personnes ont failli s’évanouir enfermées dans des rames surchauffées, pendant des heures !!!!

      Il n’est plus question de gestion de stock de petites bouteilles de plastique. La SNCF se doit d’envoyer des agents dans les trains voir si tu va bien. C’est le minimum de la décence.

      Je comprends tout à fait Floriane et je serai prête à porter plainte pour « mauvais traitement » également.

      Quelle honte.

    • SubyPasser au statut dit :

      « Aujourd’hui, seules les rames Francilien (le matériel le plus récent) sont climatisées. Les autres sont réfrigérées et ce n’est pas la même efficacité »

      Efficacité dont vous vous abstenez de parler quand vous donner les chiffres sur le taux d’équipement du matériel aux médias. La ligne J est à 100% avec le départ des RIB.
      Si vous preniez un peu plus souvent les VB2N, vous sauriez alors que le problème principal n’est pas l’efficacité du système mais tout simplement le fait que dans de nombreuses voitures le système est HS. Je vous avais fait la proposition de faire une petite tournée d’inspection des VB2N à PSL; j’attends toujours une proposition de date, tout comme d’ailleurs le n° de la rame qui n’a aucun voyant bleu allumé…

    • scalamn dit :

      Je suis d’accord avec vous, il faut comprendre que chez SNCF, un simple échange d’idée ne suffira pas, il faut prendre le taureau par les cornes et faire avancer les choses, donc c’est à nous les usagers de la ligne J (ou autre) de nous mettre ensemble et déposer des plaintes contre la SNCF (STIF), c’est le seul moyen pour améliorer les choses.

    • Lolo78 dit :

      Il faudrait que les pouvoirs publics se réveillent. Paris s’en fout totalement…Là ils lancent la semaine sans voiture mais rien n’est réellement fait pour les transports Paris Banlieue. S’ils veulent que les gens utilisent moins la voiture, il faut vraiment améliorer les transports en commun et arrêter de faire de la comm’ de m….. !

  5. Jessicangl dit :

    Quand une chose comme ça ce passe, on aimerait que le conducteur du train NOUS INFORMES IMMÉDIATEMENT qu’il y a un problème. On a entendu la voix du conducteur du train de 17h59 direction Gisors 1h10 après. Pour 73€ par mois l’information client est plus que minable.

    • PascalePasser au statut dit :

      D’accord avec vous, ce n’est pas normal. Le conducteur, même s’il n’a pas d’infos précises, doit prendre la parole pour « accompagner » l’attente de ses voyageurs…

  6. LB dit :

    Une phrase de votre présent billet m’interpelle : « Et quand on se trouve en gare avec du monde ou dans un train à l’arrêt en pleine voie (et qu’il fait chaud), le temps parait très très long… »

    Le temps « parait » très très long ?

    On attend de 17h à 20h dans des trains fermés sans la moindre information, et vous osez dire que le temps pouvait paraître long.
    Le temps « ETAIT » long sans la moindre contestation, scandaleusement long et cela n’est pas une question d’appréciation personnelle. Nous sommes restés dans des conditions indignes et cauchemardesques et cela sans la moindre annonce.

    C’est honteux

  7. scalamn dit :

    Pourquoi les trains ne sont pas climatisés?

    Pourquoi les places assises sont trop serrées?

    Avez vous le moindre respect ou la moindre considération pour :
    – Les gens handicapés.
    – Les parents avec bébés
    – Notre temps et nos familles?

    Arrêtez de nos communiquer nos galères vécu à cause de votre incompétence, il nous faut du concret.

  8. Voyageur CeP dit :

    Ce qui a manqué, c’est pourtant assez simple, voire évident.
    Pour hier soir : des informations fiables et un minimum complètes ! Outre le fait que les canaux de communications soient perfectibles, savoir qu’il n’y a pas eu un mais trois incidents successifs aurait permis de comprendre un peu.. numérotez les, donnez des précisions géographiques, faites une différenciation quelconque. Là on est resté de 18h hier à 10h ce matin avec « personne sur les voies », comment voulez vous qu’on soit compréhensif.

    Pour ce matin (car les soucis ne se limitent pas à hier soir) d’un point de vue global, que les trains et les conducteurs ne soient pas à leur place à cause des soucis de la veille j’ai envie de dire, tout en ayant conscience que ça peut sembler rude, que ce n’est pas mon problème. Quand on assure un métier de production industrielle, avec une certaine criticité de service, on se donne les moyens de tenir ses engagements. Embauchez des conducteurs supplémentaires « de réserve » avec des marges plus grandes qu’actuellement, faites un système d’astreinte y compris de nuit, trouvez des solutions propres à vos métiers, mais assurez vos missions.

    Et toujours pour ce matin, mais localement sur Cormeilles, eh bien.. c’est normal de se faire trimballer deux fois d’un train à l’autre ? Que la régulation change d’avis comme de chemise, tout en laissant à la fois les voyageurs ds l’ignorance (voire sur le quai si ils ne sont pas assez rapides) et le pauvre conducteur qui a du faire la seconde annonce de changement totalement en porte-à-faux vis-à-vis des voyageurs déjà à bout à 8h le matin, qui viennent déjà de prendre 30 minutes de retard sur leur journée ?

    Évidemment on pourrait aussi parler de la topologie de la gare et de son souterrain unique et étriqué, sans accessibilité PMR, sans facilité pour les poussettes, valises et autres, mais vous répondrez que c’est un autre sujet qui a malencontreusement empiré les difficultés du jour..

    • PascalePasser au statut dit :

      Voyageur Cep, quand vous parlez de numéroter les incidents, vous parlez de l’info disponible via quel canal ? Embaucher des conducteurs supplémentaires n’aurait pas apporté de solution dans le cas que nous avons connu. La production industrielle ferroviaire n’est pas la moins contraignante. Pas facile de faire rouler des trains, notamment avec un mouvement de train toutes les 26 secondes en heure de pointe sur Saint-Lazare… Et oui, celles et ceux d’entre vous qui ont pu voir côté coulisses l’organisation sont souvent très impressionnés… d’autant qu’il faut faire avec des installations (infrastructures d’un âge certain), des gares historiques (qu’il faut rendre accessibles par exemple)…

    • Voyageur CeP dit :

      Bonjour Pascale,

      les canaux permettant le plus de détails et avec la meilleure pérennité ET réactivité devrait être l’application mobile (que vous vantez régulièrement) et le site transilien. Il y a la place de s’y exprimer (contrairement à un message sonore qui doit être bref pour garder l’attention), c’est accessible pour beaucoup de gens (et le bouche à oreille peut faire le reste dans les groupements comme hier/ce matin), et on peut y assurer un certain suivi.

      Les conducteurs supplémentaires que je suggère ne sont pas pour assurer les pointes qd de toute façon tout est bloqué, mais bel et bien pour remettre le bazar en l’état pour qu’il soit prêt à fonctionner « correctement » le lendemain matin, plutôt que de fusiller aussi la pointe matinale. Et si je parle d’ajouter du personnel c’est parce qu’on me renverra forcément aux contraintes légales du temps de travail si je propose de faire faire des extras plus d’une fois toutes les 3 semaines aux conducteurs en place.

      Je ne nie absolument pas la complexité du problème, du contexte, ou les contraintes internes ou externes qui peuvent vous être imposées.. et si je conçois que la situation d’hier soir pouvait être délicate à régler *à cause d’un enchainement spécifique* dont on aurait souhaité être mieux informés, je n’arrive pas à comprendre pourquoi le capharnaüm de ce matin a eu lieu (indépendamment du début d’incendie) et qu’on ne nous propose que des excuses au lieu d’essayer au moins de nous dire que des solutions sont à l’oeuvre, ou le seront un jour.

      Comme je le disais précédemment, si les trains ne sont pas à leur place le soir en fin de service, ce n’est « pas mon problème » d’usager/client de savoir qui doit ou peut les déplacer, ou comment.. de mon point de vue et en forçant le trait consciemment, on a juste laissé la situation en l’état toute la nuit en pensant à mettre un petit mot le matin (quoiqu’il était déjà là, suffisait de changer l’heure de fin) et zou, ça suffit bien comme ça. C’est sans doute ma plus grande source d’agacement de ces dernières 24h.

    • SubyPasser au statut dit :

       » des gares historiques (qu’il faut rendre accessibles par exemple)… »

      La gare d’Euston à Londres a été ouverte la même année que PSL et elle est accessible PMR depuis bien longtemps…

    • PascalePasser au statut dit :

      Saint-Lazare est accessible aussi…

    • Missy dit :

      Accessible quand les ascenseurs fonctionnent. Ils sont en panne à chaque fois que je passe.

    • PascalePasser au statut dit :

      Vous parlez de quels ascenseurs Missy ?

    • Missy dit :

      Bonsoir Pascale,

      Ah bon, vous ne pouvez avoir l’information au sujet des ascenseurs qui ne fonctionnent pas à la gare Saint-Lazare ?
      Il s’agit en ce moment par exemple de l’ascenseur principal, celui le plus utilisé de la gare. Il est en panne depuis des semaines et des semaines.

      Photo prise début août http://img15.hostingpics.net/pics/76591220160819161105600.png

      L’écriteau affiche : « Intervention en cours : Fin d’intervention prévue le 01/09/16 ».

      De qui se moque-t-on ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Désolée Missy mais je n’ai pas le temps de faire le tour des installations de l’ensemble des gares de la ligne J. Je m’appuie sur des collègues qui le font. Et pour pouvoir les interroger, j’ai besoin d’infos précises. Maintenant que vous me les avez fournies, je me renseigne. Merci à vous.

    • PascalePasser au statut dit :

      Missy, sur la base de votre témoignage, voici les infos que j’ai obtenues : cet ascenseur est à l’arrêt depuis le 24/07/2016 jusqu’aujourd’hui et sans doute jusqu’à début Septembre, voire plus…). Il avait déjà été arrêté en juin. En cause une pièce HS : le variateur de fréquence. Suite aux fortes chaleurs et à l’augmentation significative des passages dans la gare (liée notamment travaux RER A) au mois de juin, le variateur a surchauffé et a fait disjoncter l’ascenseur. Les techniciens de Schindler ont démonté la pièce et l’ont envoyée en réparation mais pour le moment, nous sommes toujours dans l’attente d’un retour de la pièce.

    • LB dit :

      Je ne comprends pas Pascale. Il ne s’agit pas de faire vous-même le tour de la gare, mais de demander une information que vous pouvez communiquer aux usagers.

      Donc sans la photo de Missy. Vous nous auriez juste dit, tout fonctionne dans le meilleur des mondes ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Désolée LB mais à mon tour de ne pas comprendre le sens de votre message. Ne trouvez-vous pas normal d’avoir besoin d’infos précises pour obtenir des retours précis ?

    • LB dit :

      J’ai du mal à vous suivre. À la question de savoir s’il y a des ascenseurs fonctionnels ou en panne à la gare Saint-Lazare la SNCF ne peut pas répondre ? Nous parlons d’une panne de plusieurs semaines.

      Donc si un usager ne prend pas une photo, la comm’ officielle reste : tout est fonctionnel ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Où avez-vous lu ça LB ?

    • LB dit :

      Vous dites « Désolée Missy mais je n’ai pas le temps de faire le tour des installations de l’ensemble des gares de la ligne J. Je m’appuie sur des collègues qui le font. Et pour pouvoir les interroger, j’ai besoin d’infos précises. Maintenant que vous me les avez fournies, je me renseigne.  »

      Personne ne vous a demandé de faire le tour de la gare Saint-Lazare et encore moins celles de toutes les gares de la ligne J.

      On parlait des ascenseurs de Saint-Lazare. Pas besoin d’une photo envoyée par un usager pour admettre que certains sont en panne et en effet ils sont en panne souvent, trop souvent.

    • PascalePasser au statut dit :

      Avec la photo, j’ai appris que Missy parlait d’un ascenseur en particulier. Ce qui m’a permis de lui apporter une réponse concernant cet ascenseur.

    • LB dit :

      Et sans la photo, on nous bassine Saint-Lazare est accessible et tout fonctionne parfaitement bien.

      Pauvres de nous, réduits à devoir vous envoyer notre désarroi par des messages qui ne seront jamais pris en compte.

    • LB dit :

      Pascale,

      Votre réponse au sujet de l’ascenseur en panne depuis plus d’un mois est est formidable. Réponse : « 25 août 2016 à 11:46 »

      C’est « Schindler » les fautifs. Nous allons leur transmettre notre « liste » de doléances.

    • Missy dit :

      Un mois et demi pour réparer un ascenseur ? Ce n’est pas sérieux.

  9. L'inconnu du 8h33 dit :

    Il faudra quand même un jour se poser la question de l’information des voyageurs en gare en situation perturbée, et particulièrement à Saint Lazare, qu’ils soient sur le quai transversal, sur les quais, et surtout dans les trains.
    Non seulement le personnel de bord (conducteur ou chef de bord) ne prend quasiment jamais la parole, mais les annonces en gare sont totalement inintelligibles pour les passagers. Pourquoi ne pas mieux sonoriser les quais ? Pourquoi n’y a-t-il aucune prise de parole à bord ?
    Je serais prêt à participer à des rencontres usagers/SNCF sur ces points. Il me semble qu’il y a dans ce domaine une marge de progression gigantesque !

    • PascalePasser au statut dit :

      La sonorisation en gare de paris Saint-Lazare est problématique, nos équipes comme nos voyageurs le savent bien : les annonces ne sont pas toutes audibles selon l’endroit où l’on se situe sur la plateforme transversale par exemple, pas de haut-parleurs sur la partie découverte des quais… Cette situation est d’autant plus incompréhensible que l’information voyageurs est une de nos priorités ! Mais on peut dire aussi que cette situation évolue (lentement j’en conviens) avec l’arrivée récente d’une nouvelle baie sono. Reste maintenant à aménager les équipements annexes. Concernant les échéances annoncées : amélioration de la sono du quai transversal en 2017 et des quais en 2018-2019. Il restera ensuite la sonorisation du souterrain…

    • Mg2 dit :

      Ce sui ne sert a rien va pourtant beaucoup plus vite: commécez par reallouer le budget de la direction farces rt atttapes (jeu, concours, sorties, embauche de sportifs, bureaux dans les gares qui ne serviront qu a 0,0001% des voyageurs) a ce qui compte vraiment. Revoyez vos procedures: faire qu un des nombreux agents en gare monte dans un train et prenne le micro pour dire ce aui se passe quand le train a quai n a pas de conducteurs ne coute que du bon sens. Mieux identifier/decouper les perimetres d alerte radio pour essayer d en limiter les consequences. N est il pas possible de prevoir une marche tres lente a vue jusqu au prochain quai pour permettre au moins l ouverture des portes? Quand on est bloque a 20km de la prochaine gare, ca ne sert a rien, mais quand on est a 300m d un quai pendant 2h par 40• ca a probablement du sens et evite fristrations et surincodents. Parfois, meme a quai vous ne savez pas gerer: j ai en souvenir d avoir ete dans jn train totalement a quai a houilles carriere avec la moitie des passaagers debout pendant une heure avant l ouverture des portes car le conducteur ne voulait pas prédre jne decision a la place du controleur qui avait decide de ne rien faire… La on ne parle ni de techniqies ni de sous, juste de procesures et de bon sens.

    • SubyPasser au statut dit :

      La sono à PSL ne serait pas si problématique si au lieu de mettre des HP sur le parvis pour diffuser de la musique classique et de dépenser 91 millions d’euros pour faire un centre commercial, vous vous étiez d’abord concentré sur ce qui est selon vous « une de vos priorités »!!

  10. Voyg95 dit :

    Ce que chacun à déjà écrit est le ressenti de tous : pas d’informations audibles en gare, et pour celles qui parviennent à nos oreilles, celles ci sont trop incomplètes et ne permettent pas d’anticiper sur un choix de trajet alternatif. Ne parlons de l’absence hier de personnel pour nous renseigner.

    Nous sommes régulièrement traités comme du bétail dans des trains trop pleins et souvent en ces périodes surchauffées, sans que rien ne vienne remédier à ces problèmes récurrents et inadmissibles. Tout se passe exactement comme si la prestation des transports d’ile de France était une faveur qui nous était faite et dont nous devions nous contenter quelque soit la piètre qualité de service rendue.

    A l’époque des technologies qui accélèrent le temps, et des règles d’audit et de sécurité permanentes ,il reste curieux que le client demeure dans nombre de domaine, dont les transports de notre quotidien qui nous intéressent ici, la variable d’ajustement du système, la donnée mineure qui passe après le fonctionnement et les places de ceux qui ne parviennent pas à remplir leurs obligations à notre égard.

    Excusez ce long papier, peut être plus vaste que le problème lui même, mais après la soirée d’hier et le problème de ce matin qui en découlait, cela soulage.

    • PascalePasser au statut dit :

      Voyg95, pourriez-vous me préciser dans quelle gare vous étiez hier soir ? Paris Saint-Lazare ? Je retiens un point important dans ce que vous écrivez : il concerne notamment les trajets alternatifs. Je me demandais s’il ne serait pas judicieux de proposer cette idée à l’équipe en charge du développement de l’application Mon Transilien. Si oui, dites-moi comment vous auriez aimé trouver l’info concernant des itinéraires de substitution ? Qu’elle vienne à vous directement via votre téléphone portable par exemple ? Dites-moi…

    • StephanePasser au statut dit :

      Pascale, par ex, était-il possible hier soir de prendre le RER A jusqu’à Conflans fin d’Oise puis un train pour Mantes ? Ceux-ci circulaient-ils au moins entre Conflans (voire Argenteui) et Mantes ?
      A ce propos, votre billet devrait faire le bilan des sections de la ligne qui ont pu tout de même être desservies pendant la longue interruption au départ de PSL…

    • PascalePasser au statut dit :

      Oui Stéphane mais, avec les travaux du RER A, il fallait récupérer ce dernier à La Défense, avec le cheminement métro 14 + métro 1.

  11. yondas dit :

    La branche Poissy n’a pas d’itinéraire bis étant donné que le RER A est en travaux tous les étés pour encore X années. Comme tous les trains pour Poissy partent de saint-lazare, forcément ça bloque au moindre petit problème.

    Que peut-on demander à la SNCF dans de telles conditions ? Ils n’ont pas les moyens techniques de nous proposer de plan de rechange… Et la navette qui fait le tour du monde avec 200 personnes serrées comme des sardines dedans, franchement, non merci. J’aime bien rentrer chez moi le soir mais pas à ce prix.

    • Lolo78 dit :

      Il y a une solution c’est le RER A St Germain ! Il fonctionne toujours et Poissy n’est pas très loin. Il faudrait juste que la SNCF mette quelques bus…
      Ou un système de vélo en location, ça serait toujours plus rapide que le reste ;)

  12. Pascaal dit :

    Ces évènements ont démontré une fois de plus, l’incapacité de la SNCF à gérer de manière efficace des incidents mineurs. La présence d’une personne sur les voies est un incident mineur, qui fait partie de la vie ordinaire d’un réseau ferroviaire. Ce genre d’incident doit pouvoir être géré sans arrêter le traffic. Les mesures de sécurité sont souvent disportionnées, inefficaces, et montrent à la fois l’incompétence des responsables et le mépris de la SNCF vis à vis des usagers. Aucune entreprise ne pourrait se permettre de maltraiter ses clients comme le fait la SNCF.

    Mais quand je vois que l’accident de Brétigny n’a toujours pas de responsable, je suis sûr d’une chose, jamais rien ne changera à la SNCF tant que les hauts (ir)responsables politiques de droite comme de gauche qui dirigent la région IdF, seront réélus.

    • PascalePasser au statut dit :

      Pascaal, en heure de pointe sur le réseau de Paris Saint-Lazare, un incident qui vous apparait mineur a des conséquences majeures !!! Les mesures de sécurité prises peuvent vous apparaitre disproportionnées mais pour éviter un accident de personne, elles doivent être respectées (c’est bien la responsabilité de l’entreprise qui est engagée). En l’occurrence, l’alerte radio qui a déclenché l’arrêt immédiat de toutes les circulations a permis aussi à nos équipes d’intervenir (et ce,en toute sécurité). Rappelons ici que la police ferroviaire a ainsi pu procéder à l’interpellation de la personne à l’origine des perturbations…

    • wagoman dit :

      Bonjour Pascale,
      Vous dites : » Les mesures de sécurité prises peuvent vous apparaitre disproportionnée… »

      Oui elles le sont, on ne bloque pas des milliers de voyageurs dans des wagons, debout, sans clim et sans commodités pour un pauvre illuminé qui prend la tangente par les voies.

      Vous arrivez à comprendre ?

    • LB dit :

      « un incident qui vous apparait mineur a des conséquences majeures »

      C’est exactement ce que pascaal dénonce, un incident mineur (on parle d’une personne sur les voie, et non pas d’un raid d’avions de chasse ou d’un bombardement en armes de destruction massive) ne devrait pas, s’il est bien géré, avoir ces conséquences.

      Beaucoup le rappellent des mesures de bon sens étaient de mise.

      – Information de la part des conducteurs
      – Intervention d’agents dans les trains pour rassurer les usagers
      – Conduite de certains trains doucement et de façon sécurisée jusqu’à prochain quai.
      – Distribution d’eau.
      – proposition de trajets alternatifs

    • Lolo78 dit :

      Mais pourquoi est-ce que ça a pris autant de temps ? La personne s’est caché ? a couru pendant des dizaines de kilomètres ?

      Sinon, comme d’hab, la SNCF et la RATP ne se parlent pas. Pourquoi ne pas utiliser le RER A St Germain pour les gens de Poissy en mettant des bus entre St Germain et Poissy ???

  13. tardyz dit :

    pas de train a épone-mézieres pour aller aux mureaux de toute la matinée et boien sur gare fermée donc pas de renseignement aucun respect pffff

  14. Aimede dit :

    Bonjour,

    Pour avoir été pris dans la mélasse comme beaucoup d’entre nous ce soir là (destination Poissy), voici mon retour :

    – Je suis resté sur le quai transversal, près des écrans et des hauts parleurs. Les annonces répétaient les informations les plus fiables qu’ils avaient, à intervalles très réguliers, concernant seulement la dérivation des voyageurs de Versailles Rive Droite et Saint-Nom à la Défense en prenant le métro jusque là bas.
    – Les agents d’orientation ont tenté de faire du mieux qu’ils pouvaient avec des relais des annonces de voie et des trains au départ au mégaphone, même si vu la taille de la halle et le brouhaha général, il était difficile de les entendre.
    – L’absence de sonorisation sur les quais en eux-même est préjudiciable
    – Quand un train a fini par être mis à disposition pour la branche Poissy vers 20:45, il n’y a pas eu d’autres confirmations à part l’écran de desserte, dans ce genre de situations, des relais par prise de parole des conducteurs seraient fortement appréciés
    – Les relais d’information via les applications sont toujours autant à la masse, ou une fois que l’incident est bien installé, depuis une bonne heure et demie (Vianavigo n’a rien annoncé pendant un bon moment par exemple), en revanche les informations des comptes Twitter ont relayé assez rapidement le problème.

    Au total, j’ai pas réfléchi assez, j’aurais mieux fait de me casser par le métro pour la Défense, prendre un RER A et descendre à Saint Germain en Laye pour attraper un éventuel bus pour Poissy.
    Ou bien tenter l’Express La Défense jusqu’à Orgeval et redescendre par un autre éventuel bus ou en stop… Pour le coup, quatre heure porte à porte pour rentrer chez moi et une belle soirée en vrac.

    J’ose espérer que le « voyageur récalcitrant » soit traduit en justice pour le bazar qu’il a causé.

  15. matkka dit :

    2h30 hier soir dans la fournaise, sans place assise et sans eau entrain d’attendre que l’on veuille nous délivrer une info fiable.
    et ce matin même discour en gare d’argenteuil: « retard suite incident d’hier soir « .c’est long pour attraper un homme!!!!
    service client et comunication déplorable!!!

  16. alexcalzone dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre effort d’explications qui est louable, mais de mon point de vue la situation aurait pu être mieux gérée, ce qui pose pbm c’est le déficit de communication en effet (une fois de plus!) :
    1/ pourquoi ne pas annoncer clairement que la police ferroviaire cherchait la personne en fuite et que cela pouvait durer ? Nous aurions fait autrement bien avant…
    2/ pourquoi certains chauffeurs faisaient l’effort de communiquer mais pas d’autres ?
    3/ Quelles sont les sanctions pour les personnes qui ont généré les incidents ?
    Bien à vous,

  17. scalamn dit :

    Si seulement on avait un système pour regrouper les plaintes des usagers de chaque ligne, faire un gros dossier et de l’envoyer au STIF et SNCF pour forcer les responsables concernés à gèrer correctement nos problèmes, ça serait génial.

    • L'inconnu du 8h33 dit :

      scalamn, ce système existe : ce sont les associations d’usagers. Malheureusement, elles sont bien trop discrètes à mon goût…

  18. TF dit :

    Bonjour,

    Hier en gare pour le trajet Asnières direction Ermont j’arrive en gare à 18h~. J’ai pu monter dans un train à 19h50.

    Point positif (il faut savoir le dire): Plusieurs messages en gare pour informer que le trafic est interrompu. le son était pas toujours de qualité. Trois personnes différentes pour faire des annonces et seulement deux audibles. Pas d’information autre que le « mesdames et messieurs bonjour, l’intervention de police est en cours » mais en même temps on leur demande pas de nous chanter une chanson pour nous occuper.

    Par contre, une annonce a été faite pour prévenir qu’une prochaine annonce aurai lieu pour un itinéraire BIS. Elle n’est jamais venue.

    Nous avons eu à 19h et 19h30 deux « fausses » annonces pour nous dire que le trafic reprenait pour finalement se rétracter.

    Concernant l’affichage en gare, c’est catastrophique. Les écrans de signalisations annoncent une reprise du service estimé à 20h quand en gare on nous dit que ça va repartir (à 18h30). Sinon, un écran noir.

    A la reprise du trafic, le premier train passant par le quais est un train sans arrêt direct Argenteuil, plutôt frustrant.

    En plus, hier, il faisait chaud. Alors même si on peut s’abriter, il y avait des personnes âgées et des enfants sur le quais. Quand on dit que « ça va repartir » mais que « ça ne repars pas », on peut (peut-être) aller à la rencontre des gens et leur proposer un peu d’eau?

    Bref, je suis resté bêtement pendant 1h45 en gare et j’aurai fais le trajet aussi rapidement à pieds. Je suis arrivé en gare de Sannois à 20h15.

  19. MaxximanuPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Merci pour le message

    Je souhaite partager mon retour d’expérience d’un simple client, présent en gare de St Lazare à partir de 18:45 jusqu’à mon départ vers 20:00 (en VTC ! car j’ai fini par renoncer devant le manque de visibilité sur la possibilité d’avoir un train pour rentrer ou non).

    Je ne reviendrai pas sur la cause de l’incident (pouvait-on l’éviter ? Appréhender plus vite le fuyard, reprendre plus vite et mieux les circulations, etc) mais sur la communication voyageur autour de l’événement.

    Message toutefois pour Pascale : ce qui est certain, c’est qu’il est illusoire de croire que l’on peut maintenir 1h40 ( !) des voyageurs dans des rames, debout, sans clim par 40° comme hier. Et une fois de plus les témoignages convergent : pas d’informations dans les trains !

    Des évacuations ou des marches à vue auraient du être envisagées, seule solution pour éviter le sur incident amha. Vous semblez à la SNCF murés dans des procédures immuables qui datent de 50 ans.
    Mais bref comme indiqué, je ne vais pas m’appesantir sur les causes de cet incident.

    Voici donc quelques commentaires, par canal d’information :

    – 1/ Notifications mobiles (push)
    Lorsque j’arrive en gare ST LAZARE à 18h45 je découvre un bazar absolu. Je n’ai reçu aucune alerte sur mon mobile, je me jette donc dans la gueule du loup. J’avais pourtant la possibilité de me détourner plus tôt !
    > Proposition N°1 : fiabiliser les notifications push-mobiles pour quelles arrivent vraiment,
    > Proposition N°2 : faire annoncer dans les stations de métro du réseau RATP que la gare est paralysée et qu’il ne faut pas s’y rendre.

    – 2/ Les écrans en gare :
    A 19h00 (et ensuite) les écrans sont comme figés dans le temps, au moment de l’incident, stoppés vers 18:00.
    Des horaires de départ sont affichés avec des quais (exemple à 19h15 on peut lire des départs prévus à 18h05 par exemple !), mais ne correspondent plus à rien.
    En revanche, il n’y a aucun message explicatif qui ressort, précisant l’incident (cause, délais).
    La sensation c’est qu’aucune information d’aucune sorte n’est disponible et que rien n’évolue.
    > Proposition N°3 : retirer des écrans les informations de départ qui sont caduques puis ré-afficher progressivement les trains par destination, au fur et à mesure que vous les construisez,

    > Proposition N°4 : avoir un écran info trafic qui permettrai d’afficher une synthèse du problème en cours.

    Lors de la reprise, vers 19h30, les écrans seront donc dans les choux, les 4/5 premiers trains ne seront même pas affichés, les suivants je ne sais pas je n’étais plus là.
    En tout état de cause, ils n’ont été d’aucune utilité sur cet incident, pire ils apportent de la confusion pour tous.

    A noter aussi que plusieurs écrans étaient éteints hier (en panne ?), j’en ai compté au moins 3.

    – 4/ Annonces en gare ST Lazare
    Des annonces claires et régulières sont entendues de 18:45 (mon arrivée) jusqu’au début de reprise 19:35. Elles n’ont pas toutefois pas le niveau de détail que vous indiquez dans ce billet sur les différents incidents en cours, et ne parle que d’un seul incident. Dans le brouhaha général, la sono a toutefois montrée ses limites… à plusieurs endroits, la voix est juste inaudible. C’est la seule source d’info à ST LAZARE avec Tweeter.
    Pascale, soyons sérieux, annoncer 4 ans (2016-2020) pour reprendre l’installation sono de ST LAZARE et dire dans le même que c’est une priorité ? Non à d’autres ! Une priorité d’entreprise se gère en 6 mois, pas plus. Pas 4 ans !

    A noter qu’ entre 19:00 et 19:30 on continue d’envoyer les voyageurs vers le RER A à LA Défense, alors même que le trafic est aussi interrompu là bas dixit l’application RATP.
    > Proposition N°5 : vérifier à 2 fois les conditions de circulation du (A) avant d’envoyer les gens au casse-pippe.

    À partir de 19:30 le micro sera éteint ou quasi éteint et les voyageurs livrés à eux même. C’est en tout cas ma sensation.

    >Proposition N° 6 : les annonces auraient du permettre de préciser la stratégie de reprise : quelle ligne va reprendre ? Quelle branche(s) ? Dans quelle ordre ? Dans quel délais approximatif ? Au lieu de cela seul un message assez bateau « reprise trés trés progressive » est annoncée, mais rien n’est exploitable, c’est très floue. Il faut donner plus de visibilité à la reprise. Les trains seront parfois annoncés, au moment de la fermeture des portes.

    – 5/ Gilets rouges
    Présents en assez grand nombre, ils (semble ?) disparaissent vers 19:30 alors que les difficultés sont moins d’être terminées.
    > Proposition N°7: laisser les gilets rouge jusqu’à fin de service

    – 7/ Tweeter
    Les messages du Tweeter ont le mérite d’exister. Néanmoins au moins 2 améliorations seraient à faire.
    > Proposition N°8 : ne pas sous estimer la reprise, lorsque qu’à 19h30 on annonce un retour à la normale à 20h00, ce n’est pas possible, pas sérieux.

    Par ailleurs, l’information a été trop focusée sur PSL, aucune information a été échangée sur le reste de la ligne : est-ce que ça roule ? avec quel retard ? est-il intéressant de « sauter » ST LAZARE pour aller récupérer la ligne J plus loin ?

    >Proposition N 9 : proposer des informations sur l’état de circulation sur le reste de la ligne.

    -8/ Départ des premiers trains
    Il se sont faits dans des conditions difficiles d’excitation et d’énervement général. Ça court de partout. Ca se bouscule. On a, je crois, frôlé la catastrophe lorsque le premier Gisors est parti depuis un quai 7 ou 9 alors qu’une majorité de clients attendaient vers les voies 20/27. Mouvement de foule énorme dans la gare saturée.
    > Proposition N° 10 : Pourquoi ne pas réfléchir à annoncer 2 trains pour chaque destination, pour repartir la foule et facilité les départs ?

    Voilà en quelques points ce que j’avais à dire sur l’incident.

  20. Trexmaster dit :

    Pascale, ça fait des années qu’on entends les mêmes excuses ! On en a marre !

    Pour reprendre vos réponses et proposer des solutions quand c’est possible :
    – Distribution d’eau non effectuée pour cause de stocks insuffisants => Rendre l’accès aux sanitaires gratuits et mettre à contribution les différentes boutiques vendant des boissons dans la gare.
    – Rames non climatisées => Programme de remplacement à accélérer en urgence !
    – Sonorisation largement insuffisante à Saint-Lazare => Honnêtement le fait que le bâtiment soit un monument historique (excuse servie en MP sur Twitter) ça ne vous a pas dérangé pour mettre des panneaux publicitaires vidéo partout, et attendre 3 ans (!) l’amélioration de l’existant n’est pas acceptable. Là encore programme de remplacement à accélérer en urgence !
    – Communication sur incident => Mettre en place une communication multi-canaux (Mails, SMS, Facebook, Twitter, alertes push via les applis « Mon Transilien » et « SNCF », maj du site transilien.com, communication aux conducteurs pour qu’ils tiennent leurs passagers informés) et remonter les informations (beaucoup) plus rapidement, attendre 1 heure pour savoir qu’il y a des personnes dans les voies et que la circulation des trains n’est pas prêt de reprendre est inacceptable ! L’alerte radio aurait dû automatiquement déclencher une communication générale via tous les canaux possibles !
    – En parlant de l’application « mon Transilien », encore une fois toute la partie « Com/Marketing » (blogs, jeux concours, posts sur les réseaux sociaux, etc) on s’en fout, ce qui nous intéresse c’est nos trajets et rien d’autres ! Il est absolument incroyable que des fonctionnalités aussi essentielles que la recherche d’un trajet, d’horaires ou d’alternatives aient été retirées de la nouvelle application (par rapport à l’ancienne) pour faire la place à de la « Com/Marketing ».

    • scalamn dit :

      Je suis d’accord avec vous, mais il faut comprendre que chez SNCF, un simple échange d’idée ne suffira pas, il faut prendre le taureau par les cornes et faire avancer les choses, donc c’est à nous les usagers de la ligne J (ou autre) de nous mettre ensemble et déposer des plaintes contre la SNCF (STIF), c’est le seul moyen pour améliorer les choses.

  21. Einnaginivir dit :

    Bonjour
    Pour moi hier soir le gros souci a été le manque d’informations aussi bien sur la situation que sur les itinéraires alternatifs. Pour rentrer sur Cergy je me suis dans un premier temps rendue à Saint Lazare à 18h45 : aucun train. 1ère tentative d’alternative = La Défense (métro environ 15-20mns). L’application « Mon Transilien » ne l’avait toujours pas signalé mais à La Défense aucun RER pour Cergy. A mon arrivée les annonces sonores nous conseillent de prendre un autre itinéraire…mais sans nous dire lequel…sur l’appli rien non plus. Je crois même une voyageuse qui doit rentrer sur Poissy et à qui à St Lazare on a conseillé de se rendre à La Défense alors que pendant tout l’été aucun RER ne part pour Poissy…(pas de communication entre SNCF et RATP ?!?). A La Défense beaucoup de personnes veulent tenter de se rendre à St Lazare dans l’espoir de prendre un train. Ceux comme moi qui en viennent leur expliquent que cela ne sert pas à grand chose (il est alors 19h45). Sur les écrans les trains habituels continuent de s’afficher en donnant un espoir à chaque fois puis disparaissent. Un message nous indique ensuite reprise du trafic à 20h puis 21h puis 20h puis s’efface…Et puis tout d’un coup une annonce sonore (que peu de personnes semblent avoir entendue dans le brouhaha et mécontentement général) parle de la Ligne C du Rer pour se rendre à Pontoise. L’application m’indique le trajet en métro et l’horaire du prochain RER. Je me décide et prend le RER de 20h11 (à l’arrache et en courant dans les couloirs…). Résultat : départ du bureau à 18h40 et arrivée à Cergy à 21h30…dure soirée…

  22. Passager : les mureaux-Paris en 4h dit :

    Bonjour,

    Au regard de toutes ces publication, toutes les contestations possibles et imaginables ont déjà été faites.
    Je souhaite donc ne pas en rajouter et simplement dire qu’avec la mise en place d’un tel système (point très positif à souligner et surligner)il serait dommage de ne pas ré-investir ce contenu afin de mettre en place une démarche d’amélioration quant à la gestion de crise.
    Outre la régulation implicitement effectuée par ces échanges de commentaires et l’intervention d’une régulatrice.
    Je parle de changement concret pour éviter et appréhender au mieux de nouvelles crises.
    C’est ce que je fais dans mon travail et les résultats sont toujours satisfaisants….

    A bon entendeur salut.

    Bonne fin de journée et bonne lecture !

  23. Un eragnienPasser au statut dit :

    Enfin entre 17h15 et 18h56 heure du 2e incident il s’est passé plus d’1h30 ca veut dire qu’ils vous a fallu tout ce temps pour interpellé 1 seul homme y’a aussi un probleme de ce coté la. Ca veut dire que le jour ou y’a 2 personnes on ferme toutes les lignes pendant 3 jours??
    Et pour revenir sur les annonces pareil que les autres inaudible suivant ou on se trouvait et vos écrans d’informations a la gare saint lazare va falloir les mettre a jour plus rapidement parce que la 1ere alerte que j’ai vu c’est celle de 19h soit 1h apres le début d’incident!!
    Quand aux écrans annonçant les quais alors la fallait mieux les éteindre parce qu’ils ont du avoir une surchauffe pour etre rester sur des horaires dépassés et non mis a jour quand des trains étaient a quai.

    • Un éragnien, il est normal que les écrans affichaient des horaires dépassés, car plus aucun train ne partaient. L’affiche ne s’efface pas à l’heure du départ, mais seulement lorsque le train est parti. Si le train de 19h15 n’est toujours pas parti une heure après, il sera donc toujours affiché, bien qu’il soit 20h15.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Missy dit :

      Normal dites-vous ? La logique SNCF dont vous parlez n’a aucun sens. Pourquoi ne pas afficher un message qui indique le retard et sa raison ? Pourquoi ne pas afficher l’heure à laquelle le train pourra repartir quand l’info est dispo ? Pourquoi ne pas afficher des trajets de substitution ?

      Permettez-moi de vous dire que vous êtes l’exemple-même de l’immobilisme borné de la SNCF. « c’est normal paske c’est comme ça » sans remettre votre logique tordue en question. En temps qu’usagère il m’importe peu de savoir que le train sur le quai est celui d’il y une ou deux heures. Tout ce que je veux savoir est l’heure à laquelle il part.

      Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée, ou pas.

    • PascalePasser au statut dit :

      Missy, j’ai eu un retour du Centre Opérationnel Escale (COE) concernant les trains qui sont restés « accrochés » :
      « Normal ou pas, on affiche l’horaire du train qui circule même en retard…
      Ensuite, nous n’avions que très peu d’informations sur cet incident et, dans un premier temps, la circulation devait reprendre assez rapidement.
      Après avoir eu l’information que l’incident allait prendre du temps, les équipes au COE ont retiré tous les trains de la période de rétention des trains. »

  24. Faanny78 dit :

    Bonjour,

    Personnellement, j’étais dans le 18h11 qui est parti avec 1h30 de retard (comme la plupart des autres trains). Je tiens tout de même à souligner que la conductrice du train à fait tous les efforts qu’elle pouvait pour nous tenir au courant de ce qui se passait régulièrement (enfin du moins, ce dont elle avait été informée).
    Le fait de partir avec du retard ne plait à personne, et je pense que pour les conducteurs de train, ce n’était pas une partie de plaisir non plus.
    Je comprends qu’on puisse s’énerver contre les retards, mais les agents SNCF n’y sont pour rien si des personnes vraiment débiles descendent sur les voies. Je comprends aussi que de tels dispositifs de sécurité soient mis en place. Il faut être patient, même si ce n’est pas la premiere fois que nous subissons de tels retard.

    Cependant, je tiens tout de même à souligner que les trains n’ont (toujours) pas la clim, qu’hier soir il faisait vraiment très chaud dans les trains (c’est à se demander s’il n’y avait pas le chauffage), et aucun agent SNCF n’a daigné proposer des bouteilles d’eau.
    L’année dernière, au mois de juillet, il y avait des distribution de bouteille d’eau gratuite sur les débuts de quais. Je ne comprends pas que cette année cette opération n’ai pas été réitérée. C’est bien dommage.
    Même si cela peut coûter cher à la SNCF d’acheter des bouteilles d’eau pour tous les passagers, s’ils ne veulent pas accélérer le remplacement des rames rapidement, c’est la moindre des choses.

    Merci à Pascale de prendre le temps de nous répondre et de nous tenir informés, vous avez vraiment du courage pour nous supporter, nous les mécontents et les impatients :)

  25. StephanePasser au statut dit :

    Pascale, en quoi cette personne était récalcitrante ? Qu’est-ce qui a fait qu’elle n’est pas restée à bord ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Désolée mais je n’ai pas plus de détails sur l’incident qui est survenu sur un train Intercités.

    • PascalePasser au statut dit :

      Stéphane, j’ai trouvé des informations susceptibles de vous intéresser, au-delà même de votre question initiale :

      L’individu qui est descendu dans les voies la semaine dernière après avoir endommagé les toilettes d’un train et gêné fortement les autres passagers présents à bord a été jugé samedi matin en CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, la procédure de « plaider coupable » française).

      Il a été condamné à 6 mois de prison ferme.

      Le juge l’a également condamné à indemniser SNCF Mobilités.

    • StephanePasser au statut dit :

      Et pourquoi a-t-il endommagé les toilettes ? Parce que leur porte ne voulait pas s’ouvrir ?
      Il a été condamné uniquement pour dégradations ou aussi pour entrave à la circulation des trains ? Quelle somme devra-t-il à la SNCF comme dommages et intérêts ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Stéphane, vous trouverez des éléments de réponse dans la presse ici : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/le-fauteur-de-trouble-de-saint-lazare-condamne-24-08-2016-6066361.php
      Pas plus de détails à vous fournir.

    • SubyPasser au statut dit :

      Pour les toilettes, la nouvelle mode consiste à enlever la poignée de la porte. Allez hop on condamne! J’ai le sentiment qu’aucun effort n’est fait pour trouver une solution pour avoir des WC fonctionnels dans les VB2N. Je me trompe peut être mais les faits sont là: quasiment plus aucun WC d’accessible.

    • LB dit :

      Rester enfermés deux heures dans un train, sans la moindre info et sans pouvoir aller aux toilettes (pensez aux gens malades) est inacceptable.

    • COLOMBOROL92 dit :

      a propos de toilettes , effectivement ça fait un moment que dans les VB2N elles ne sont plus accessibles . Je vois les arguments de la SNCF quant à cette condamnation mais est il inacceptable qu’au délà d’un certain de trajet il n’y ait pas de possibilité de toilettes à bord pour des trajets dont certains excèdent quand même plus d’une heure vers Gisors ou Mantes Par Conflans ou bien je pense à Montparnasse et les missions allant jusqu’à Dreux .
      Paradoxalement de nombreux TER dont les temps de trajet ne sont pas de plus d’une demi heure d’un bout à l’autre offrent un confort ( mais bon ce n’est pas la même fréquentation je vous l’accorde ) et surtout des toilettes accessibles et qui fonctionnent .

    • Merci pour l’info Pascale. Justice est faite !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  26. FABRE SEVERINE dit :

    Pour aider les voyageurs, je propose que la SNCF propose dés le début des perturbation un itinéraire bis

  27. OberstMammuth dit :

    MOn retour d’experience sur le trajet retour d’hier soir.
    18h je quitte le bureau a La Garenne Colombes, direction la gare pour prendre le train de Cergy de 18h15.
    A la gare de la garenne, un VB2N Gr5 a quai sur les voies Gr5, mauvais signe. Mon train est retarde sur Infogares.
    Je descend sur mon quai, j’entends les annonces, j’attends un peu, voyant que tout semble bloqué, je retourne au T2 pour aller prendre le rer a la defense.
    J’arrive sur le quai du A a la defense, 2 mins avant le depart, un MI2N est la aux 3/4 pleins, je le prends, trajet quasi normal jusque Cergy le Haut.

    Mais mais, entre nanterreP et MaisonsLaf, on voit ce qui se passe chez les voisins et a chaque fois direction paris un train L est a quai, voir des trains J a Houilles.

    Bien sur que le A a fini etre impacté de l’incident PSL par un simple effet mecanique, les L bloquent les voies sur la L3/A, les A vont pas passer au dessus, du coup les A sont bloques vers Paris

    Avec les travaux RATP, pour alimenter la branche cergy faut bien les trains en provenance de cergy arrivent a la defense. ah ba non ils sont bloques derriere les L

    Et dernier point ba les rares A vers Cergy qui ont pu partir, ne peuvent rentrer en gare de cergy le haut, les quais sont occupes par les trains au depart qui peuvent.

    Bref ou comment un quidam qui veut echapper aux forces de l’ordre arrive a emm…. toute la banlieue ouest, et son betail qui demande juste a pouvoir rentrer chez lui apres une journee a bosser !!!!!

    Et la glorifiante communication de la SNCF va nous parler d’itineraire de substition, de perturbation limites, etc etc …
    Pour aller a cergy en ete avec les travaux vous nous expliquerez les itinieraires de substitution, si PSL est bloqué c’est la merde voila tout.
    Seul soluce; c’est la H a gare du nord pour pontoise, qui doit absorber ses clients, + le L, le J et le A !!!!!

    Arretez votre comm a 2 balles, et employez vous a fournir de vraies solutions pour ameliorer nos conditions de transports, messieurs les pontes du stif et de la sncf !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  28. scoulou dit :

    Du coup, étant donné les nombre de rames pourries encore en service sans climatisation ni aération, on sait qu’un problème intervenant par forte chaleur (disons à partir de 28-30°) va FORCEMENT entraîner la présence de voyageurs sur les rails, car peu de gens apprécient d’être cuits à l’étouffée. Ca s’est passé exactement de la même façon l’année dernière, quand des caténaires ont fondu par 35°.
    Donc en attendant que toutes les – trop nombreuses – rames grises moisies soient remplacées, est-ce que la sncf ne gagnerait pas à apprendre un peu de ces expériences en faisant enfin preuve de pragmatisme, à savoir, en cas de perturbation majeure par temps de forte chaleur :
    – déconseiller très TRES fortement aux gens d’attendre le train, car ils risquent de s’y retrouver coincés pendant un temps indéterminé, et leur enjoindre de choisir un autre trajet
    – mettre en place une procédure permettant aux gens coincés dans un train gris en pleine voie de sortir pour stationner à côté de celle-ci, car on sait que certains le feront DE TOUTE FACON (et sans être encadrés), tellement ces rames sont insupportables

    Tant que la sncf se voilera la face en espérant en vain que les gens acceptent de conditions qui ne sont pas tolérées pour le transport de bétail (à savoir attendre 1h, ou même 30 mn, dans un train à 40°), ce genre d’incident perdurera… Et un jour on verra des employés sncf se faire carrément tabasser par des voyageurs excédés (ce qui a failli arriver hier, comme l’année dernière).

    • Scoulou, si je peux me permettre, la caténaire n’a pas fondue l’année dernière? Elle s’est détendue, et a été arrachée au passage d’un train (à cause de la détente trop importante).

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  29. Lolo78 dit :

    La vraie question c’est comment une seule personne sur les voies a t-elle pu générer un tel bordel ???

    Ensuite comme d’habitude, les trains sont inconfortables au départ de St Lazare, toujours trop de monde, pas de clim ou même de refroidissement (sur la ligne J c’est rare quand ça fonctionne)…

  30. Thomas78710 dit :

    Il n’y jamais une information claire. Le plus souvent pas d’information du tout. Les annonces faites en gare ou sur les quais ne sont pas relayées dans les trains. On loupe son train si on reste dedans. On le loupe si on en sort.
    Les clients ne sont que des usagers. Les usagers ne sont pas des personnes. Nous ne représentons rien aux yeux des chefs de gare ou des agents. Peut-être sommes-nous mieux considérés par les chefs de bord dont le métier est d’assurer sécurité et tranquillité. Les pauvres ne sont pas en mesure de faire leur travail.
    Si il y avait une concurrence au niveau feroviaire, les choses seraieny grandement différentes.
    L’Etat étant actionnaire majoritaire, cela ne peut qu’agraver encore la situation.
    La SNCF est la parfaite incarnation d’une société merdique.

    • protoss dit :

      concurrence ? je vous renvoie au modèle anglais dans les années 90, pas une très bonne idée..

  31. MarineRop dit :

    Bonjour,

    Pour la première fois de ma vie je vais laisser un commentaire pour tenter d’améliorer le service de la SNCF plutôt que de râler dans mon coin. Voici mon expérience de la soirée du 17 août. Je vais m’attarder sur les trois points qui me semblent améliorables.

    Je comprend bien que les règles de sécurité sont stricte et sur ce point c’est peut être une bonne chose même si, bon, vous nous connaissez, on aime bien râler aussi et qu’on trouve ça dingue qu’un seul kiki arrive à bloquer des milliers de personnes.

    Mon objectif : Saint Lazare – Val d’argenteuil

    1- Les Annonces Sonores
    18h10, j’arrive à Saint Lazare, le train de 18h03 est affiché mais pas de numéro de quai à l’horizon bref on comprend assez rapidement que tout est bloqué. Enfin rapidement … Façon de parler, en effet, le système de micro de la gare devrait être revu. On entend RIEN ! Le son est mauvais, il suffit d’être a proximité d’un train pour qu’on n’entende même pas l’alerte. Et sur les quais, c’est encore pire. J’ai eu la bonne idée de me rendre dans le sous-terrain : ici le son était bien meilleur. Je ne m’attarderai pas sur la première femme au micro, qui bégayait, semblait paniquer : dans ce genre de situation, il faut mettre au commande quelqu’un de compétent et confiant plus rapidement car quand on ne sait pas à quelle heure on va arriver chez soi, c’est déjà énervant mais quand on ne comprend rien à la personne qui parle car elle bégaie, c’est exaspérant (désolée, je sais bien, on a tous débuté quelque part).
    Bon voilà pour le premier point qui m’a VRAIMENT gêné pendant cette soirée.

    2- La climatisation.. Pitié Agissez…
    Ensuite, depuis cet été, j’ai l’impression que les nouveaux trains Rose ont déserté la ligne J (notamment direction Pontoise et Cormeilles en Parisis.) Bref toujours est-il que les vieux trains, sans climatisation… C’est un enfer, sans parler de l’odeur et des sièges mouillés de transpiration quand on s’assoit (Yummyyyy). Une femme enceinte au bord de la crise de nerf a passé plus d’une heure bloquée dans ces trains/fours… Je sais que le renouvellement des trains doit prendre du temps… Mais je rajoute ma voix à celle des autres utilisateurs : IL FAUT DES NOUVEAUX TRAINS PARTOUT. J’ai l’impression que plusieurs personnes ont même évoqué le fait que les -méchantes-personnes sur les voies (à 18h56 et 19h14) souffraient de la chaleur et on fait le choix d’ouvrir les portes pour .. euh revivre ? Si c’est le cas, j’espère que cela boostera vos supérieurs à prendre les mesures nécessaire pour CHANGER LES TRAINS. Allez je le redis une dernière fois, CHANGEZ LES TRAINS s’il vous plait, on adore le rose ! :)

    3- Le naufrage du Titanic
    Enfin, dernier point. A 19h35, j’ai réussi à m’échapper de cet enfer … Devinez comment ? Dans un train -rose #tropdechancetasvu – direction…. SUSPENNNNS Ermont Eaubonne !!! Alors pourquoi je râle ? En fait ce train avait été affiché à 18h(et quelques) puis supprimé du tableau d’affichage. Mais il était resté à quai (je précise que le panneau d’affichage devant le train était également vierge). Sauf que depuis 30 minutes, les speakers demandaient aux utilisateurs d’emprunter un itinéraire de substitution via Gare du Nord.. Donc au début je me suis dis que peut être que les agents ne voulaient pas créer de mouvement de foule en annonçant le départ d’un train très attendu. Oui sauf que cela ne tient pas debout car 20 minutes plus tôt vous aviez annoncé le départ d’un train pour Gisors, dans la même situation, créant la course folle en mode Usain Bolt aux Jeux Olympiques. Donc voilà, d’un coup ça sonne, les portes sonnes, j’ai couru, je l’ai eu, trop top !
    Enfin en fait ce qui me gène, c’est de partir de la gare dans un train quasiment vide.. Tout le monde était assis – ce qui est plutôt cool- ! Mais je me sentais comme dans le Titanic en laissant en souffrance tout ceux qui n’avaient malheureusement pas eu écho de ce train ! Haha … Ha..

    Bref en tout cas, heureusement qu’un incident comme celui ci est arrivé la semaine du 15 août parce qu’en pleine période de pointe pendant l’année.. Je pense que cela aurait été très dangereux. Je préfère ne pas y penser et espère que les trajets en Ile de France se feront plus facilement que pendant cette année 2016. (Pas la peine de me rabâcher le couplet sur les 90% de trains à l’heure, je le connais bien..)

    Bon point (allez car je suis tout de même sympa et je veux surtout que ma critique reste constructive et qu’elle soit utile à la SNCF) : je tiens à féliciter tous les agents en gare qui ont le courage et la force de rester souriant face à des gens plutôt agressifs.

    J’espère très sincèrement que ce commentaire vous sera utile et qu’il permettra une NETTE amélioration des conditions des usagers dans ce genre de situations ! Et oui, on est plus patient dans un train climatisé (priorité number one please). :)

    Bien cordialement,
    Marine

  32. SubyPasser au statut dit :

    Bonjour Pascale,

    j’ai lu ce matin le pseudo mot d’excuse publié par la SNCF. Il se finit par une phrase du genre « nous devons continuer à progresser ».

    Pouvez-vous donc svp nous expliquer PRECISEMENT et de manière CONCRETE où sont les améliorations dans la gestion de l’incident de mercredi par rapport à la dernière fois qu’il y a eu quelque chose de similaire? Les milliers de voyageurs qui ont attendu ce soir là ont bien le droit à une réponse. Merci.

    • PascalePasser au statut dit :

      Suby, je suis en train de rédiger un billet récapitulatif sur la base de vos témoignages qui mettra en lumière certains sujets où nous devons encore progresser…

    • SubyPasser au statut dit :

      Pascale,
      Je ne demande pas les sujets sur lesquelles vous devez encore progresser; ceux-là je les connais très bien!!

      Ce que je demande c’est le détail précis des améliorations qu’il y a eu mercredi soir (par rapport au dernier incident de ce type)puisque vous devez « encore progresser » selon vos propres mots. Donc où sont les progrès de mercredi soir??

  33. Delphine 95220 dit :

    Bonjour,
    Hier matin (18/8/16) je prends le train de
    7h51 à Herblay, arrivé à Cormeilles en parisis on nous demande de descendre de ce train car finalement le prochain départ se fera 10 min après sur la voie centrale.
    8h00 tous les voyageurs s’installent dans le train à quai voie centrale, le train qui nous a emmené jusqu’à Cormeilles est toujours à quai à coté de nous.
    8h15 nous sommes toujours à quai, on nous annonce que finalement c’est le train à quai voie 1 qui va partir.
    Nous repassons donc par le sous-terrain et en bas des marches qu’est-ce qu’on entend? Les portes du train qui se ferment pour partir!
    Alors non le train n’est pas parti alors que nous étions je ne sais combien de 10e de personnes encore dans le souterrain, car les gens qui sont arrivés à temps ont retenus les portes, et je les remercie.
    Le bon sens aurait quand même été de laisser le temps à tous les gens (qu’on prend pour des girouettes) de remonter du souterrain non?
    Mais reste-t-il du bon sens à la SNCF au milieu des consignes de sécurité, des détails pratiques? Nous sommes tous sortis d’un train à étage pour aller nous entassé dans un bombardier de plus!
    Reste-t-il des humains qui travaillent à la SNCF ou est-ce que tout le monde est lobotomisé? Du bon sens… Ça vous éviterai de vous faire insulter pour un oui ou pour un non. Les usagers, car nous ne sommes pas des clients ou nous le répète assez, sont des humains vous savez? Des humains qui en ont marre d’être traité comme du bétail qu’on entasse dans les trains et qu’on mène d’un quai à un autre comme des moutons.

  34. PascalePasser au statut dit :

    Bonjour à tous, je suis en train de rédiger un billet qui fait la synthèse de tous vos témoignages, idées… Je fais tout pour le publier aujourd’hui…

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Bonjour Pascale,

      Merci pour le travail d’analyse et de synthèse :-)

      Notez toutefois que l’urgence n’est pas de le publier ici.
      L’urgence c’est de le diffuser en interne, et que des groupes de travail se mettent en place, en face de chacun des sujets en souffrance, et viennent ici partager avec nous, leurs avancées et proposition.

      Dans le monde « merveilleux » du conseil en entreprise-que je connais bien, on mets aussi en place des Comité de pilotage qui suivent l’avancée des chantiers. Et si on y mettait des clients dans ce comités ? Chiche ? ;-)

    • PascalePasser au statut dit :

      D’accord avec vous Maxximanu mais il est aussi important que je continue d’échanger et de partager un maximum avec vous pour diffuser le plus possible d’infos et rapidement en interne… :)

    • LB dit :

      Le plus important serait d’apporter des solutions concrètes.

      Nous ne sommes ici qu’à cause de réels problèmes rencontrés lors de nos déplacements et nous avons asseez de faire face à de la comm’.

    • PascalePasser au statut dit :

      J’ai écrit par exemple dans ce billet https://malignej.transilien.com/2016/08/19/retour-vos-suggestions-apres-lincident-17-aout/ : « Il ne faut pas se le cacher, sur ces différents sujets, la résolution des problèmes/irritants prendra du temps. Il faut l’avoir en tête. Toutes les idées récoltées, vos contributions sont précieuses même si elles ne seront pas à effet immédiat… » Vous appelez ça de la com ? Moi, je dis que c’est plutôt du « parler vrai » mais bon… chacun sa définition. ;)

  35. sab dit :

    Mais alors là je crois rêver ! Des contrôleurs sur la J !!! J’ai refusé de présenter mon pass Navigo parce que j’ai un peu un sentiment de mépris voire d’humiliation de la part de la Sncf. Il me semble que ça suffit de nous traiter comme des vaches à lait. Les voyages que nous effectuons depuis des années ne valent pas 73 euros par mois.
    Bonne journée

  36. Jenaimarre dit :

    Bonjour,

    je crois que les problèmes sur la ligne J sont récurrents. Entre les trains trop petits, pas de clim. Des annonces complètement farfelues. Nous parlons du mercredi mais nous pouvons aussi parler du vendredi, quand le contrôleur nous fait descendre du train en nous expliquant qu’il ne partira pas et nous dit de nous rendre sur une autre voie. Et miracle 5 minutes après le train qui ne devait pas partir s’en va pratiquement vide et nous laisse sur un autre quai!! Aucune annonce n’a été faite. En plus il doit y avoir une fatalité avec les mercredis: 17 août et ce soir le 24 août encore des problèmes! Enfin cela ne sert à rien de se plaindre depuis 10 ans , il n’y a aucune amélioration sur cette ligne c’est de pire en pire.

  37. LB dit :

    Et voilà hier soir, même scénario. J’arrive à Saint-Lazare vers 19h après une longue journée de travail. Aucun train direction Mantes via Conflans. Je demande des infos, personne ne sait me répondre.
    L’incident va-t-il durer ? Allons-vivre le calvaire de la semaine passée ? Je me décide d’aller à Opéra et prendre le RER A jusqu’à Conflans-fin-d’Oise, après une longue attente je le prends. Arrivée à Conflans-fin-d’Oise je me dis comme des dizaines d’autres usagers qu’on pourrait reprendre le train dans la gare du haut et qu’il fonctionne peut-être pour cette section (tjs celui de Mantes via Conflans). Les écrans sur place n’affichent aucun train. C’est bientôt la nuit, aucun train en vue, aucune info sur place. Les gens réinterrogent entre-eux, ne sachant pas comment rentrer. Je décide de sortir de la gare. Et là mouvement de foule, tout le monde court, des parents avec leur enfants dans les bras. Un dame tombe, on l’aide à se relever. Il y aurait à priori un train en direction de Mantes dans 5 minutes. la foule traverse les quais de la gare de Conflans-fin-d’Oise pour aller à la gare du haut. Arrivée sur place, j’attends comme les reste des usagers, aucune mention d’un train attendu sur les écrans, seule un message au sujet de l’incident est affiché. Les minutes prévues passent. Des personnes repartent. Je redescends dans la gare du bas, je me décide de ressortir et de voir si je peux avoir un taxi (on n’est pas à Paris, il faut le trouver le taxi). Des personnes expriment leur ras-le-bol, d’autres sont démunies. Je lève les yeux vers la gare du haut avant de m’éloigner, le train que nous attendions est arrivé. Certains courent, les plus jeunes. Ils ne l’auront jamais. Le train qui venait de passer sera le dernier pour Mantes via Conflans cette nuit-là.

    Ce matin je reprends le train exténuée de la nuit d’hier. J’arrive à la gare d’Andrésy. Le train de 8h54 est supprimé. J’en demande la cause, car ce n’est pas affiché, on me répond que c’est en raison des perturbations de la veille.

  38. ArnaudB dit :

    Pourquoi le train de 7H52 à Andrésy pour Gare Saint Lazare est presque supprimé tous les matins? Idem pour le train de 20H12 à Saint Lazare vers Mantes. Sans aucune information sur le site Vianavigo. Passer ses journées d’été dans les gares car les trains sont supprimés sans raison, merci la SNCF!

  39. nono95240 dit :

    Bonjour Pascale,
    Vu les nombreux incidents récents sur le réseau dont encore vendredi dernier, il est vraiment urgent que la Direction St Lazare revoit :
    1/ les scenarios de gestion de crise car du point de vue voyageurs on a souvent l’impression d’un chaos,
    2/ mette les moyens sur la sonorisation qui est lamentable à St Lazare (cela devient critique),
    3/ la communication : indiquer les itinéraire bis au plus tôt afin de ne pas créer de bouchons à st lazare et que les voyageurs attendent trop.
    4/ le matériel : la réfrégiration des VB2N est très largement déficiente sur la majorité des rames. Ne serait-il pas opportun d’accélerer le programme de remplacement de ces rames qui arrivent à bout de souffle?
    Bien à vous

Les commentaires sont fermés.