MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)
Contribuer

Est Ouest Liaison Express ou EOLE pour plus de simplicité – Partie 2/2

23
Publié le 24/01/2019

Seconde partie du billet dédié au projet EOLE. Dans ce volet on aborde les défis du projet, les chantiers démesurés mais aussi, et surtout, on zoome sur les impacts concrets sur notre ligne J5.

Suite et fin dans ce billet de la présentation du projet EOLE.

Je vous parlais la semaine dernière de la genèse du projet et de son but. Nous rentrerons cette fois plus en détails dans ses chantiers, et plus spécifiquement sur notre ligne J.

Suivez le guide !

 

>A LIRE OU A RELIRE SUR LE BLOG<

 

Les défis d’EOLE

Comme tout projet titanesque qui se respecte, le projet EOLE est constitué d’une série de défis de savoir-faire et d’innovation.

Tour d’horizon des défis d’EOLE :

 

Des créations d’envergure

Un simple coup d’œil à la carte du tracé de la future ligne du RER E suffit à mesurer l’ambition du projet :

 

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

 

 

Plusieurs points d’orgue à ce défi :

 

Le tunnel de raccordement de la Défense à la gare souterraine Haussman Saint-Lazare

Le projet de prolongement repose sur la réalisation d’une liaison directe entre la gare Haussmann – Saint-Lazare et La Défense, et même jusqu’à Nanterre. Cela implique le creusement d’un tunnel sur 8 km entre 30 et 40 m de profondeur. Ce tunnel passera sous des zones très denses, notamment en plein coeur de Paris. Le défi est double ici : réaliser des travaux d’envergure dans des zones denses tout en maintenant l’activité économique des secteurs tels que celui du CNIT de la Défense !

Un tunnelier a d’ailleurs été spécifiquement construit pour le projet EOLE. Baptisé Virginie, long de 90 mètres et lourd de 2500 tonnes, il entrera en action au mois de février et progressera de 10 à 15 m par jour en moyenne.

 

Crédit photo : Yves CHANOIT

 

Le creusement de la première partie du tunnel a, toutefois, d’ores et déjà commencé entre Courbevoie et Nanterre avec une méthode classique. Plusieurs centaines de mètres sont déjà creusés.

 

La création d’un pont ferroviaire au-dessus de la Seine entre Nanterre et Bezons pour rejoindre le réseau de la ligne J

 

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

 

Une passerelle pour les piétons et pour les cyclistes y sera également intégrée.

 

La création de 3 nouvelles gares

(cliquez sur les images pour en connaitre plus sur chaque projet)

 

La Défense – CNIT

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

Porte Maillot – Neuilly

Crédit photo : Setec / Egis / Duthilleul / Arep /
Studio Grenade

 

Nanterre la Folie

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

 

Ces nouvelles gares seront conçues avec de grands volumes pour favoriser les déplacements et la gestion des flux importants de voyageurs.

 

Une nouvelle façon d’exploiter le réseau pour plus de régularité

Le système de gestion opérationnelle par recouvrement

La nouvelle ligne du RER E sera composée de 2 branches totalement autonomes dans leur fonctionnement :

La branche Est : Chelles/Tournan <> Nanterre la Folie qui sera mise en service en 2022

La branche Ouest : Mantes la Jolie <> Rosa Parks qui sera mise en service en 2024

Ces deux branches fonctionneront en toute autonomie et se juxtaposeront dans la partie souterraine entre Nanterre et Rosa Parks. Elles desserviront donc indépendamment les gares du tronçon central : Nanterre-la-Folie, La Défense-CNIT, Porte Maillot-Neuilly, Haussman Saint-Lazare, Magenta et Rosa Parks.

Dans ces 6 gares, les plus fréquentées, les voyageurs pourront continuer leur voyage plus à l’est ou plus à l’ouest en changeant simplement de train sur le même quai. Grâce à ce système, les effets des incidents ne seront pas répercutés d’un bout à l’autre de la ligne. La régularité et la qualité de services s’en trouveront largement améliorées. C’est d’ailleurs un point qu’évoquait Franck en commentaire de la 1ère partie du billet :

 

 

Le développement de NeXTEO : un nouveau système d’exploitation automatisé pour faire rouler plus de trains de manière plus rapprochée

Prochainement utilisé dans le tronçon central Nanterre la Folie – Rosa Parks (où le trafic sera plus dense du fait de la juxtaposition des deux branches Est et Ouest), ce nouveau système devrait optimiser la fréquence, la vitesse et la régularité des trains. Il intègre la réduction des espacements entre le passage des trains qui permettra la circulation de plus de trains (22 contre 16 actuellement) à une vitesse élevée (120 km/h) en toute sécurité. C’est la 1ère fois que ce système sera déployé en France sur une ligne RER.

Pour en savoir plus sur ce système consultez la page dédiée sur le site EOLE ou visionnez cette vidéo :

 

 

Focus sur la renaissance du réseau de la ligne Mantes la Jolie via Poissy

Nouvelles infrastructures ferroviaires et relooking des gares

La rénovation des gares de la branche J5 a déjà commencé. Ces travaux ont pour but de rendre vos gares totalement accessibles, plus confortables et capables d’accueillir les nouveaux trains qui circuleront sur la ligne.

Au premier rang des gares les plus transformées, celles de Mantes la Jolie et de Poissy.

A Mantes la Jolie, les travaux concernent aussi bien le réseau ferré que la gare. Je vous parlais dans le billet sur J5 de la création d’un « saut de mouton » pour mieux réguler les croisements des trains normands en avant gare. La liste des travaux prévus est cependant bien plus longue ! Y sont prévus pêle-mêle : la construction de nouveaux bâtiments d’exploitation, la construction d’un nouveau Bâtiment Voyageurs ou encore la construction d’une passerelle de sortie.

 

Pour accéder à la page de présentation des travaux EOLE  en gare de MLJ cliquez sur les photos

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

 

 

A Poissy, l’infrastructure ferroviaire (voies et appareil électriques comme les caténaires) est totalement revue pour s’adapter aux futures cadences des trains du RER E. Les travaux en gare sont également nombreux, citons par exemple la réalisation d’un passage souterrain pour l’accès aux quais. Pour accéder à la page des travaux EOLE de la gare de Poissy c’est par ici.

 

Les autres gares de la ligne ne sont pas non plus en reste.

Les gares de Villennes sur Seine,Vernouillet-Verneuil, les Clairières de Verneuil, les Mureaux, dAubergenville – Elisabethville et dEpône-Mézières font ou feront toutes l’objet de travaux de rénovation et de mise en accessibilité. (Cliquez sur les noms de chaque gare pour accéder à la page travaux EOLE spécifique).

Côté réseau ferré, j’ai également évoqué dans le billet sur J5 la création d’une 3ème voie entre Epône et Mantes qui devrait vraiment améliorer la régularité.

 

Retrouvez tous les travaux prévus sur le 1er semestre 2019 sur cette carte projective consultable sur le site EOLE.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Crédit photo : Direction de projet Eole – SNCF Réseau

 

Je ne vais pas détailler tous ces travaux dans ce billet qui est déjà plutôt long. Je vous tiendrai en revanche régulièrement informé des prochaines échéances travaux, pour chaque gare, dans les billets « Vie J » ou dans les billets Travaux Hebdo ! Restez donc attentif.

 

Un grand soir un grand matin ?

Beaucoup reste à faire ! Ce billet ne suffira pas à lever toutes les réserves que vous exprimez sur le projet !

J’ai cherché à vous en présenter le contexte et les objectifs.

N’hésitez pas à me faire part des aspects que vous auriez aimé voir développés ! Je le ferai en réponse aux commentaires ou dans un autre billet selon la portée des sujets.

 

 

 

Pour approfondir :

https://www.rer-eole.fr/

 

 

A vos contributions !

23 commentaires pour “Est Ouest Liaison Express ou EOLE pour plus de simplicité – Partie 2/2”

  1. nico78Passer au statut dit :

    Bonjour Cédric ou Franck

    Pourquoi il n’y a pas une 3 ou 4ème vois entre Epône Mézières a Les Mureaux ???
    Pourquoi il-aurait 3 voie entre Epône Mézières a Mantes la Jolie et non 4 voie ???
    Pourtant nous sommes en bordure de Seine .
    La Gare d’Hausmann Saint Lazare sera t-elle refaite durant c’est traveaux ???
    Y-aura-t-il encore des interruptions les weekends entre Paris Saint Lazare à Mantes les Jolie ces prochains anneés ??

    Merci de votre compréhension .

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour nico78,
      je n’ai pas compris vos 2 premières questions : pouvez vous les préciser svp ?
      Concernant la question sur la gare Saint Lazare : des travaux de réfection sont bien prévus dans le courant de l’année : je vous en dirai plus dès que j’aurai des précisions !
      Il y a également fort à parier qu’il y aura encore des week end d’interruption sur la branche MLJ via Poissy dans les prochaines années au vu du programme travaux conséquent sur cet axe particulier.
      Bonne journée.
      Cédric

  2. StephanePasser en mode normal dit :

    Cédric, je suis surpris que vous ne répondiez pas dans ce second billet sur EOLE à mes questions précédemment publiées :
    « Cédric, pourriez-vous publier un tableau comparatif présentant les temps de trajet actuels et ceux envisagés pour 2024 entre St-Lazare et les gares actuellement desservies par les trains J5 ? Ce tableau pourrait distinguer heures creuses et de pointe et utiliser des fourchettes si un temps n’est pas fixe.
    Par ailleurs, quels principes de desserte (en terme de gares desservies, fréquence et nombre d’éléments RER NG) sont envisagés pour ce prolongement du RER E à l’ouest ?
    Quant aux futures rames, le PDF ici téléchargeable ne dit rien sur le nombre de places (assises dont strapontin et debout) et sur l’éventuelle présence de commodités. Qu’en est-il ? »

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,
      je n’ai malheureusement pas d’éléments sur chacun des points que vous citez ! Raison pour laquelle ils n’apparaissent pas dans le billet. Ces éléments seront sans doute bientôt communiqués par le projet EOLE et je ne manquerai pas de les relayer au moment opportun.
      Bonne journée. Cédric.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Cédric, je suis très surpris par votre réponse !
      En effet, je me souviens avoir déjà vu des documents comparant les temps de trajet présents et à venir pour relier, notamment, La Défense et les gares de J5 alors cela m’étonnerait que vous ne soyez pas en mesure de nous donner aussi la comparaison avec St-Lazare qui, dès lors, on peut le craindre, ne doit pas être très réjouissante…
      Pour être plus direct, nous en avons assez que SNCF et STIF ne mettent toujours en avant que les avancées de leurs projets et jamais leurs reculs !
      Transparence et honnêteté ne sont-elles pourtant pas ce que nous, usagers, attendons ?
      Quant aux dessertes envisagées et fréquences, il y a aussi des choses certainement déjà connues. Ca va avec le reste, ça fait système…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,
      je regrette sincèrement que ma réponse vous surprenne, je le répète pourtant encore : je n’ai aucune intention, ni d’intérêt, à être opaque dans les réponses que je vous livre. Vous le savez, mes réponses dépendent des éléments que l’on me transmet. Mon but est d’être aussi transparent que possible sur tous les sujets et d’aborder les thématiques qui vous intéressent, il arrive malheureusement que je n’ai pas la primeur des informations et je le regrette autant que vous !
      Pour revenir sur le sujet du billet. Concernant le tableau comparatif des temps de trajet, je vous rejoins il en existe certainement ! Je n’en ai malheureusement aucun à vous communiquer en dépit de mes sollicitations. Je suis, à ce propos, preneur des documents que vous voudrez bien partager, n’hésitez donc pas ! Il en va de même pour l’offre de dessertes.
      Je vous souhaite une bonne journée.
      Cédric

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Cédric, je n’ai aucunement voulu mettre en cause votre bonne volonté mais celle de vos interlocuteurs !
      Quant aux documents que je pourrais retrouver, je vous tiens au courant dès que possible.

    • CédricPasser au statut dit :

      C’est noté Stéphane !
      Merci d’avance pour les documents
      Cédric

  3. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Cédric, vous écrivez : « la création d’une 3ème voie entre Epône et Mantes qui devrait vraiment améliorer la régularité dès la fin de l’année ». Or, d’après la carte des travaux, la 3e voie sera opérationnelle au 3e trimestre 2023. Disposez-vous d’un accélérateur de temps ???
    Pour la gare des Mureaux, il est question de « travaux de rénovation et mise en accessibilité des quais à partir de T3 2018 ». Pas vu le moindre signe d’un début de commencement de travaux ! Vu l’état des quais, du souterrain et des escaliers, « rénovation » me semble bien faible !!! Mais il est vrai que ce n’est que les Mureaux…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour miss caramel,
      vous avez raison ! j’ai modifié la phrase que vous citez le temps de confirmer les éléments que l’on m’a transmis. Merci pour ce retour.
      Cédric

  4. flotransilienPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Pour rebondir sur un commentaire précédent sur les futurs temps de trajets.
    Actuellement entre Houilles et PSL, il y a un direct en 11 minutes. Sauf qu’avec la disparition annoncée de ce train, le temps de trajet Houilles PSL va s’allonger… ce qui parait totalement aberrant : ajouter des trains / prolonger la ligne pourquoi pas, mais diminuer le service c’est un retour en arrière dommageable…
    Surtout qu’à PSL la ligne E est très profondément enterrée, il faudra ajouter 3/4 minutes pour remonter sur le parvis.
    Qu’en pensez-vous ?
    Pourquoi le direct ne peut pas perdurer pour éviter les pertes de service ?
    Merci d’avance

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour flotransilien,
      je ne peux pas encore me prononcer sur l’allongement des temps de parcours et sur la desserte finale de la future ligne EOLE vers l’Ouest. Aussi je ne saurais vous dire si entre HCSS et PSL la durée du trajet sera beaucoup plus longue du fait des nouvelles gares intermédiaires de La Défense, Porte Maillot et de Nanterre. Ce qu’il faut néanmoins mettre en balance c’est les gains de temps qui découleront du nouveau système de gestion opérationnelle qui permettra d’ajouter des trains. Autre élément important, l’interconnexion plus importante. En effet, PSL n’est pas la destination finale de la majorité des voyageurs de J5 qui doivent ensuite, pour la plupart, rallier un autre point de Paris par le métro, le bus, le RER ou une autre ligne Transilien. Les connexions plus nombreuses avec la majorité des autres lignes de transport permettront aussi de réduire le temps de trajet porte à porte pour beaucoup de clients !
      Je reviendrai bien sûr très vite vers vous lorsque l’offre du futur RER E sera mieux connue.
      Bonne journée
      Cédric

    • StephanePasser en mode normal dit :

      flotransilien, Cédric,
      PSL—Houilles prendrait au moins 5 min de plus, selon un document de 2014 mais, Cédric, je n’ai pas fini mes recherches pour vous concernant les temps de trajet EOLE par rapport à J5. Je peux toutefois d’ores et déjà dire que jusqu’à la décision d’ajouter, ou plutôt de maintenir, un arrêt entre Poissy et Nanterre-La Folie, ces temps n’étaient globalement pas pires.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Pour être plus exact, on pouvait tout de même avoir 1 à 5 min de plus pour les gares d’Epone, Aubergenville, Les Clairières, Vernouillet, Villennes et Poissy, pouvant varier entre matins et soirs. Cédric, je vous envoie un document de novembre 2010 par mail. Et je précise que, si je me souviens bien, cela a pas mal empiré après la décision d’ajouter l’arrêt à Houilles mais je n’ai pas encore revu les documents postérieurs à 2015 inclus.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonsoir Stéphane,
      merci beaucoup pour ces recherches je vais regarder de près vos documents.
      Bonne soirée.
      Cédric

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Cédric,
      J’ai retrouvé un document encore plus récent (2015) que je vous adresse par courriel.
      Il y aurait, en pointe, seulement 1 omnibus sur 2 desservant Houilles (17 min entre cette gare et St-Lazare), donc 2 trains par heure. Le temps de trajet pour les autres gares de J5 pourrait prendre jusqu’à 5 min de plus que lorsque cet arrêt ne sera pas marqué.
      Je pense que vous disposez maintenant de quoi réaliser ce tableau comparatif que j’appelais de mes voeux entre J5 aujourd’hui et le RER E demain.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,
      merci pour le document où j’ai donc pu constater vos dires.
      Il s’agit cependant de l’avant-projet daté d’environ 4 ans. Pour info, une autre version de cet avant-projet (daté également de 2015) est aussi disponible sur le site du projet EOLE ici. N’hésitez pas à le consulter !
      Le projet définitif devrait être en place dans 5 ans. Dans ce laps de temps, c’est en substance le sens de ma 1ère réponse, les choses peuvent encore bouger. Je publierai sans hésiter, sur le blog, les informations consolidées que je recevrai, ce n’est en revanche pas le cas de l’avant projet.
      Cédric

    • Bonjour Flotransilien,

      En 2024 la ligne J Paris St Lazare Mantes via Poissy n’existera plus, et sera remplacée par la ligne E. Il n’y aura donc plus de train direct Paris Houilles comme vous le dites si bien. Les direct ne pourront pas perdurer, car seuls les trains Normands utiliseront cette liaison direct. Les faire arrêter à Houilles sera impossible, car cela provoquera une gêne pour le RER E et l’on sera obligé de diminuer le nombre de train. Il vous restera la ligne L qui fait le train omnibus Paris Houilles en 20 minutes, ou le RER E. Je ne connais pas le temps exact pour faire Haussmann Saint Lazare Houilles, mais j’ai entendu dire que le trajet Haussmann Saint Lazare La Défense mettrait 8 minutes. Avec l’arrêt en plus à Nanterre la Folie, je pense que le temps de trajet tournera autour de 15 minutes. Ce ne sont que des estimations. Attendons les temps de trajet définitif.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Pour revenir sur l’intérêt de maintenir un arrêt à Houilles sur le futur RER E :
      1) Pour les usagers de cette gare et ceux des autres gares SNCF du RER A, moyennant une correspondance à Houilles, qui pouvaient ainsi rejoindre PSL plus vite que par la L : il n’y aura plus d’intérêt
      2) Pour ceux des gares J5 des terminus/origine Mantes qui y correspondent pour rejoindre Cergy : cet intérêt demeure mais un arrêt à Maisons-Laffitte serait préférable et le double changement (à Poissy et dans cette dernière gare) ne sera pas tellement plus contraignant.
      3) Pour ceux des gares SNCF du RER A qui voudront rejoindre la Porte Maillot ou la gare du nord ou ceux des gares actuellement J5 qui voudront rejoindre CDG Etoile ou Châtelet, une correspondance à La Défense ou à Auber/HSL sera toujours possible
      En revanche, cela fera sûrement perdre du temps aux usagers des gares de Poissy à Mantes pour rejoindre St-Lazare alors que déjà le projet initial n’offrait pas d’amélioration par rapport à J5.

  5. flotransilienPasser au statut dit :

    Bonjour
    Question annexe à la Défense la ligne E sera-t-elle bien interconnectée avec le T2 ?

    Sinon je confirme les 5 minutes de plus entre Houilles et PSL c’est aussi ce que j’avais vu. Du coup tous les gens qui prennent le J à Houilles (et ils sont nombreux le quai est bondé tout le temps) vont perdre du temps – car l’enterrement très profond du E à St Lazare ne va pas faire gagner du temps sur les correspondances… Cela reste donc dommage. On va à peine gagner du temps sur la ligne L actuelle qui est fréquente / on va en perdre sur la J qui est rapide

  6. Flotransilien, il y a eu des précédents : dans les années 90 les trains à destination de Cergy étaient direct Paris – Nanterre en heure de pointe, et faisait le trajet en 9 minutes ! Aujourd’hui, il faut 18 minutes pour faire Paris – Nanterre…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. nico78Passer au statut dit :

    Bonjour Cédric ou Franck

    Si je comprends bien seul les Ter Normands pourront partir de la Gare de Paris Saint Lazare et non les trains de branche J5 . Est ce bien ça ???
    Et pourquoi les Ter Normands ne marquerait pas des arrets supplémentaires sur la branche J5 ??
    Alors pourquoi ont ne met pas un train de ligne L sur l’axe Paris Saint Lazare Les Mureaux : voici mon ideé desserte :
    Paris Saint Lazare , La Garenne Colombes puis toutes les gares de Houilles Carrieres sur Seine à Les Mureaux sauf la Gare de Achéres Grand Cormier .
    Merci de votre compréhension .

  8. Bonsoir Nico78 c’est bien ça. Et il ne sera pas possible de faire arrêter des TER à Houilles, car cela provoquerait une gêne pour les trains suiveurs (TER comme RER E). Il faudra revoir tous les temps de parcours et proposer moins de train. Je ne pense pas que ce soit la meilleurs des solutions…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

Laisser un commentaire

Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)