MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La F.A.Q. Grève/Mouvement social sur Transilien

67
Publié le 16/04/2018

De nombreuses questions relatives à la grève nationale sont posées. Ce billet est là pour y répondre.

[Billet mis à jour le 04/07/18 à 18h10]

Retrouvez toutes les informations sur le dédommagement en suivant ce lien.

Suite à vos nombreuses questions, il nous est apparu indispensable de faire un point d’étape. Voici une F.A.Q. de la grève nationale qui a pour but de condenser toutes ces questions qu’elles soient globales, et donc valables à toutes les lignes, ou spécifiques à une ligne. Ce billet peut évoluer au gré des nouvelles questions et/ou informations.

 

Le Service Minimum en résumé

Adoptée le 21 août 2007, la loi sur « le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » vise à garantir la mise en œuvre d’un service minimum en cas de grève ou de perturbation prévisible.

 

Concrètement, la loi prévoit deux mesures spécifiques :

  • L’obligation pour les agents de déclarer leur intention de faire grève 48 heures à l’avance (ce sont les déclarations individuelles d’intention, DII) ;
  • La possibilité d’organiser, à l’initiative de l’employeur ou d’une organisation syndicale, un vote indicatif à bulletin secret sur sa poursuite.

 

Elle demande que l’entreprise établisse un « plan de transport adapté » 24 heures en amont du début de la grève et en informe les voyageurs. Ce Plan de Transport est donc établi au regard des ressources dont dispose le transporteur selon le nombre de DII déposées 48 heures en amont.

 

Dans les faits, le « service minimum » tel que défini par la loi ne garantit pas une obligation de transport et n’interdit pas au personnel de se déclarer gréviste. Si l’appel à cesser le travail est très suivi, rien ne peut garantir une circulation des trains (la réquisition de personnel n’étant pas prévue dans la loi de 2007). L’obligation tient donc à faire le service de transport annoncé la veille.
Vous pouvez retrouver une vidéo qui explique cette obligation. Donc, en résumé, il n’y a pas d’obligation de faire rouler les trains mais bien de vous informer.

 

Les informations relatives au plan de transport adapté

Dans le cas d’un mouvement reconductible, les informations sur les trains qui circulent sont données 24 heures avant le 1er jour. Les jours suivants c’est au plus tard la veille à 17h.

Nous mettons, ligne par ligne, les plans de transport à jour sur nos blogs dès réception de ceux-ci. Donc parfois c’est à 12h, d’autres fois à 14h, et au plus tard à 17h.

Pourquoi cela met du temps ? Parce qu’il faut avoir le temps de prendre en compte les personnels disponibles, de les réaffecter puis de bâtir le plan de transport adapté :

Pour rappel les informations sont disponibles :
– sur l’application SNCF (téléchargeable gratuitement)
– sur le site Transilien.com
– sur le blog de votre ligne
– sur le fil Twitter de votre ligne (@LIGNEJ_SNCF)

à lire aussi

Grève/Mouvement social : comment avoir les bonnes informations sur les circulations ?

67 commentaires pour “La F.A.Q. Grève/Mouvement social sur Transilien”

  1. StephanePasser en mode normal dit :

    Karine, ce billet est une très bonne initiative mais il ne répond hélas pas aux questions que je vous pose depuis le 25 mars dernier sans la moindre considération de votre part !
    En effet, il est surprenant que, dans un tel article, vous ne nous expliquiez pas quels sont les différents niveaux du service garanti (S1, S2 et S3) au sens et pour l’application des art. 13-1 et annexe I-C-3 du contrat passé entre IDFM (ex-STIF) et SNCF mobilités et les 2 obligations qui s’imposent dans le cadre de l’élaboration des grilles horaires correspondantes, l’une portant sur l’ensemble des trains de la ligne circulant pendant les heures de pointe (ce nombre doit représenter au moins 50 % de l’offre de référence) et l’autre sur la desserte de chaque gare pendant ces même périodes (au moins 33%, au moins 50% ou au moins 60% de l’offre du service normal et ce, selon le niveau de conflictualité).

    • StephanePasser en mode normal dit :

      miss caramel, savez-vous jusqu’à combien de trains par jour exactement ont été supprimés pendant l’application du S3, à destination des Mureaux par ex ?
      Karine, cette proportion correspond-elle à une « inexécution avérée » du PDA (cf mon commentaire de 17h11) dont il s’agit selon Transilien ?

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      Je ne peux témoigner que de ce que j’ai vécu ou de ce qu’une amie qui circule à peu près dans le même créneau horaire a pu me dire mais cela fait déjà beaucoup !!!
      Lundi 9 : LOLA de 17.35 et 19.15 supprimés. Les MELU DE 18.01 et 19.22 ont été omnibus.
      Mardi 10 : le PELE passant à 8h aux Mureaux a débarqué ses passagers à Houilles.
      Jeudi 12 : LOLA de 19.15 supprimé.
      Lundi 16 (ou mardi ?) PILA de 8.09 supprimé et PELE de 8.22 omnibus.
      C’est pas mal pour un service « garanti » !

  2. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Karine, vous « oubliez » dans ce billet, un élément fondamental pour PSL : l’alternance 2 jours de grève/ 3 jours travaillés se double d’un mouvement social reconductible de 24h. Ce qui fait que la grève est PERMANENTE sur les lignes de PSL depuis le 3 avril !
    Contrairement à ce que vous aviez dit il y a quelque temps, citant M. Peppy, « tous les trains annoncés circuleront », on est loin du compte ! Pour le S1, ça tient encore à peu près malgré quelques mésaventures. Mais le S3 ne tient pas du tout !!!

  3. StephanePasser en mode normal dit :

    Karine, s’agissant du droit à indemnisation des usagers, les art. 14 et annexe I-C-2 du contrat précité stipulent que :
    – « SNCF Mobilités s’engage à rembourser les voyageurs en cas de défaut d’exécution du plan de transport adapté »,
    – « En cas de grèves (..), le client qui n’aura pu utiliser le titre de transport qu’il avait acheté, du fait d’un manquement imputable à l’entreprise dans la mise en oeuvre (…) du plan de transport (…) pourra bénéficier du remboursement partiel ou total »,
    – « pour les abonnements : les modalités et le montant de ce remboursement sont définis en fonction du type du titre et de la durée pendant laquelle son utilisation a été empêchée »,
    –  » L’inexécution sera appréciée par branche. Le remboursement sera effectué sous forme d’une réduction de prix de vente de titres, appliquée dans les gares de l’axe concerné.
    Pour les abonnements vendus en gare (abonnements Navigo Mois et Semaine, Navigo Solidarité Transport Mois et Semaine …), les prix des abonnements en vente dans les périodes suivant la grève seront réduits à due proportion des jours d’inexécution (par jour d’inexécution du service, 1/ x ème de l’abonnement mensuel ou hebdomadaire, x = nombre de jours du mois si abonnement mensuel ou 7 si abonnement hebdomadaire).
    Pour les abonnements annuels de type Navigo Annuel ou Imagine’R, la mensualité du mois M+1 (ou M + 2 selon le temps disponible pour préparer la mise en oeuvre des traitements) sera réduite selon la proportion évoquée ci-dessus pour l’abonnement mensuel. »
    Puisqu’il existe 3 plans de transport adaptés (en fonction du niveau de conflictualité, cf commentaire précédent), il me semble logique d’affirmer que le droit à remboursement est ouvert à tout usager des gares concernées par une « inexécution avérée » (expression que le contrat ne définit toutefois pas précisément) du S1 lorsque les 33% de l’offre normale n’ont pas été effectifs, du S2 lorsque les 50% de l’offre normale ne l’ont pas été et du S3 lorsque les 60% de l’offre normale ne l’ont pas été. A fortiori, lorsque le plan rendu public n’est même pas le S1, c’est-à-dire lorsque l’on sait avant même la grève que des portions de la ligne ne pourront pas du tout être desservies — mais ce n’est pas encore arrivé cette année sur la J —, il y aura indemnisation.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      à savoir bien sur comme vous le précisez bien que l’inexécution avérée n’est pas clairement définie (quel dommage, ça aurait été l’occasion de préciser bien des choses !), et que si une ou plusieurs lignes permette(nt) de pallier une ligne en S0, ce palliatif est-il pris en compte du point de vue de l’engagement, et si oui, dans quelles conditions de comparaison de report d’acheminement ?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane, comme indiqué dans le billet : « Avec Ile-de-France Mobilités, il est prévu que le service minimum devra garantir la circulation de 33% des trains sur le réseau. […] À la fin de la grève nationale, les modalités de remboursement seront communiquées […], un billet dédié sera ouvert sur les blogs des lignes concernées. »

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Karine, pourquoi ne répondre qu’à ce commentaire parmi plusieurs restés sans réponse (depuis le 25 mars s’agissant du premier) ?
      Et pour répéter ce que vous avez déjà écrit dans le billet ! Dans une discussion, quand votre interlocuteur estime contestable votre propos de départ, il attend que vous ayez des arguments pour réfuter sa démonstration. Sinon ce n’est pas constructif…
      Pour le dire autrement, Transilien estime donc que le S3 ne garantit pas plus de trains que le S2 qui lui-même ne garantit pas plus de trains que le S1 ? Dans ce cas, à quoi bon prévoir 3 niveaux de service minimum, plus exactement appelé garanti ? Ou alors faut-il comprendre : remboursement quand un tiers des trains prévu par un des trois PDA n’a pas circulé (ce qui ferait donc 1/9 pour le S1, 1/6 pour le S2 et 1/5 pour le S3) ? Serait-ainsi que vous définiriez l’ « inexécution avérée » ?

  4. JohannPasser au statut dit :

    @karine pourquoi continuez vous a appeler jour de grèves les 3 jours où il n’y a pas « officiellement » grèves…car comme vous l’expliquez les perturbations pendant les 3 jours sont liées à dès besoins d’ordre technique…
    Le mot grèves a une signification en France, ce n’est pas un mot four tout…
    Donc merci de bien dissocier les 2 éventuellements dans vos différentes COM et INformation sur la circulation des trains…
    A moins que vous utilisez volontairement Le mots grèves pour neutraliser les données de ponctualité?
    J’aimerais votre retour sur ce point?
    La ponctualité sera t’elle comptabilisée sur les 3jours « OFF » et sur quelle base?
    Plan normal/Plan modifié?
    Merci

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      Non, grève à bien un sens précis. Mais les 3 jours (entre les 2 jours de grève nationale) sont également des jours de grève à PSL grâce à un préavis de 24h reconductible d’un certain syndicat…

  5. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :

     

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Seb b

      Question pertinente formulée régulièrement.

      Tout d’abord, il est bien sur impossible à un voyageur de déterminer le nombre de voyageurs embarqués en charge normale. On peut avoir l’impression qu’il y a un risque de surcharge alors qu’il n’en est rien.

      Prenons l’exemple des Z50000 (NAT), qui reste le matériel voyageurs le plus large et offre le plus grand espace au sol permettant la station debout (plateformes sièges relevables en position relevée et espace couloirs) compte tenu de son intercirculation.

      Sans entrer sans les données techniques du matériel:
      — en norme dite « de confort », à savoir basée sur la norme de 4 voyageurs au m², un élément de 7 caisses (NAT 7v « courte », en service sur PSL) a une capacité nominale de 667 voyageurs. 4 voyageurs au m² sur absolument toute la surface au sol couloirs et plateformes, sur toute la longueur de la rame bien sur.
      — en charge maximale, on admet la possibilité d’embarquer 8 voyageurs au m², ce qui donne une capacité maximale théorique de 1073 voyageurs.

      on a donc sur ce matériel une marge supérieure à 400 voyageurs sur un peu moins de 90m linéaires, avec une surface « station debout » supérieure aux autres matériels.

      en pratique, on a donc sur une UM Z50000:
      – 1334 voyageurs en capacité nominale
      – 2146 voyageurs en capacité maximale

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :

       

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bien sur Seb b, vous pouvez compter les voyageurs mais vous ne pouvez pas
      « déterminer le nombre de voyageurs embarqués en charge normale », c’est-à-dire que quel que soit votre décompte, il vous est impossible de savoir si le nombre constaté est inférieur ou supérieur à la charge normale (soit la capacité optimale, dite « norme de confort », à savoir 4 voy/m²) .

      Je ne suis donc pas entré dans les détails techniques, mais il m’est apparu nécessaire de répondre à votre question qui résume bien les interrogations récurrentes:
      « D’ailleurs quid du tonnage max autorisé dans ces conditions ? »
      qui pose une question purement sécurité (sujet sensible bien sur) concernant la notion de surcharge.

      Il ne s’agit donc pas de donner une capacité maximale en tant que telle, mais de dire qu’avec une densité fortement improbable (d’où la formulation « on admet la possibilité d’embarquer 8 voyageurs au m² »), la probabilité de se retrouver en surcharge est infinitésimale, pour ne pas dire nulle.

    • Paulo Aquino, une situation vécue par un usager de Bréval qui m’a été rapportée.

      Un TER desservant Bréval, Bueil et Évreux est tombé en panne en gare de Mantes la Jolie. Suppression du train, évacuation de la rame aux remises banlieue. Les usagers ont été invités à prendre le train suivant. Problème : c’était une navette Mantes – Bueil assurée par un AGC. La rame tombée en panne était assurée par un VO2N de 7 voitures poussée par une BB 15000. L’AGC ne comptait que 3 voitures ! Il était bourré à craquer, et encore tout le monde n’avait pas pu monter. Le conducteur de l’AGC a dit qu’il ne partirait pas comme ça. Des annonces ont été faite à l’intérieur de la rame et sur le quai expliquant que l’AGC ne pouvait pas partir dans ces conditions. Le train suivant étant dans 30 minutes, le chef de train a demandé à ce que certains voyageurs descendent pour alléger la rame et que le train puisse partir. Personne n’a bougé. La décision est tombé du régulateur de Rouen : suppression de la navette, tout le monde prendra le train suivant dans 30 minutes.

      Quelques mois plus tard le même scénario s’est répété. Ayant probablement tiré les enseignements de la fois précédente (les usagers ont faillit en venir aux mains, et la SUGE a été appelée de toute urgence), l’AGC a été supprimé dès sa mise à quai.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Franck

      j’ai pris comme exemple les NAT (Z50000) car elles roulent (entre autres) sur J et L, et donc ce qui est cité ne concerne que les NAT.

      pour les autres matériels, il faut se référer aux caractéristiques techniques qui leur sont spécifiques: ce qui est vrai sur Z6400 (et qui est différent des NAT) ne l’est pas forcément sur Z2N, et l’AGC a ses propres données techniques.

      Comme vous le rapportez, dans ce cas rare, si le conducteur estime une probabilité de surcharge, le train ne part pas. (il ne se retrouve donc pas à circuler en surcharge)

  6. Murphy13Passer au statut dit :

    Jusqu’à présent je n’ai pas subi de problèmes liés au mouvement de grève. Un peu d’organisation et je m’en sors. En revanche,( et c’est là où le bât blesse avec la Sncf et où même vos soutiens vous lâcheront) ce soir, le dernier train pour Mantes via Conflans de 20h43 ne partait pas. Tous entassés dans ce train qui n’en finissait plus de se remplir. Aucune annonce. Rien du tout. Pour apprendre à 21h15 qu’il n’y avait pas de chauffeur. Encore aucune annonce. Puis finalement une voix qui invite les gens allant à Argenteuil, Cormeilles, La Frette et Conflans à prendre le train pour Pontoise. Et les autres ? Et ben on n’a jamais su comment rentrer chez nous. Les pauvres personnes vêtues d’un gilet rouge envoyées dans la foule sans plus d’informations. Alors pour faire ça moi je le veux bien le salaire de Guillaume Peppy !!!

  7. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Ce matin, je viens manifester mon épuisement et ma COLÈRE !!! En ce début de 4e semaine de grève, même le S1 n’est pas respecté !
    Le PILA de 8h50 a été tout simplement supprimé. Et le PELE de 9h01, annoncé avec une modification de desserte pour pallier l’absence du train précédent, n’était toujours pas passé à 9h30 quand j’ai quitté la gare des Mureaux. Il était prévu au mieux pour 9h40… Pendant ce temps, bien sûr, pas le moindre gilet rouge, pas la moindre annonce, pas la moindre alerte information. Le train de 9h01 a disparu de l’application après son heure théorique de passage, alors qu’il n’était pas parti de Mantes.
    Les itinéraires alternatifs proposés par l’application étaient tout simplement stupides. 1ère possibilité : prendre un bus jusqu’à Parly, puis un autre bus jusqu’à la Celle-Saint-Cloud et enfin le train ligne L. 2e possibilité : prendre le train jusqu’à Mantes et ensuite l’express A14 Mantes-La Défense. De qui vous moquez-vous ??? Pourquoi pas un contournement de la lune ???
    Ce matin, la gare des Mureaux n’a eu aucune desserte entre 8h22 (si ce train a effectivement circulé) et au mieux 9h40, soit un créneau de 1h40. Et je ne parle même pas des gares comme Villennes qui n’ont eu aucune desserte pendant au moins 2 heures après le PILA de 7h49.
    Même en s’organisant en fonction des trains annoncés comme « garantis », on n’y arrive pas !!!

    • SubyPasser au statut dit :

      Tout comme le PILA de 0709, supprimé lui aussi…Non seulement les trains affichés ne sont pas respectés, mais les horaires non plus!!

      Miss Caramel, manifestez tant que vous le voulez; cela ne changera rien…Souvenez-vous du billet spécial J5 qui devait être publié du temps de Pascale. Il doit être en grève lui aussi…

      « il n’y a pas d’obligation de faire rouler les trains mais bien de vous informer »
      Karine, quand vous annoncez un train et qu’il est supprimé, considérez vous votre obligation comme remplie??

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Karine, permettez-moi tout d’abord de vous dire que votre itératif silence suite à la quasi-totalité des questions que j’ai posées depuis le 25 mars dernier sur le « service minimum ou garanti » est déplaisant voire méprisant.
      Visiblement, s’agissant du jour évoqué par misscaramel, la SNCF n’aura pas assuré le S1 donc pas assuré 33% des trains sur l’axe J5. Pouvez-vous d’ores et déjà nous confirmer qu’il y aura indemnisation pour les usagers de cet axe ayant un abonnement en vigueur hier ?

    • Je ne comprends pas pourquoi l’application ne vous a pas proposé les bus de l’A14 Les Mureaux – La Défense…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  8. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Il serait bien d’arrêter de nous mentir sur le service minimum, le service garanti et l’application mise à jour en temps réel…
    Ce matin, à 7h49 précises, le PILA de 7h49 disparait de l’application. « Petit problème », la rame n’était toujours pas arrivée… A 7h50, nous avons eu droit à une première annonce selon laquelle la rame arrivait « dans quelques instants »… A 7h55, « la rame a du assurer un service supplémentaire, elle vient de dépasser la gare des Clairières de Verneuil et sera là dans quelques minutes. L’affichage passe alors sur « prochain train dans 5mn ». Au bout du délai, toujours pas de rame, et l’affichage indique « train retardé ».
    La rame arrivera finalement à 8h05 pour un départ à 8h11. + 22 au départ, avec une accumulation de raisons dont on ne sait plus si elles sont vraies ou si elles servent à masquer votre incapacité à assurer ne serait-ce que le S1 en cette 4e semaine de grève…
    Vous semblez oublier que si nous prenons le train, c’est pour aller TRAVAILLER ! Actuellement, il est impossible de planifier le moindre rendez-vous ou la moindre réunion de travail puisqu’on ne sait même pas si on parviendra à rejoindre son lieu de travail !!!
    Hier, partie de chez moi à 8h30, en utilisant finalement un itinéraire alternatif bien plus simple et plus rapide que les propositions de l’application (le bus A14 Les Mureaux-La Défense, tout simplement, qui ne semble pas être répertorié chez vous puisque ce matin encore on me proposait comme itinéraire alternatif d’aller à Mantes pour prendre ce même bus…), je suis arrivée au travail à 10h40…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      miss caramel, je relisais votre message
      https://malignej.transilien.com/2018/04/16/f-a-q-grevemouvement-social-transilien/#comment-81406
      et hormis l’information (qu’on peut scénariser, changements de décision, la décision 2 prise avant que la 1 n’arrive au client, en gros l’info va moins vite que le train qu’elle concerne mais là il faudrait voir ce que les décisions représentent en nombre de voyageurs acheminés dans l’absolu), le reste est lié au fonctionnement d’Infogare, qui ne gère pas les réutilisations

      Je ne connais pas bien la J mais je parie 2 colones que le PILA de 07h49 est origine Les Mureaux (on peut préciser et aussi scénariser, c’est un cas plus que récurrent dans les gares origine. Versailles-RD doit avoir le record…)

      ce qui n’excuse rien bien sur.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      Exact, le PILA est origine Les Mureaux. C’est pour cela que je le prends les jours de S1 : je suis sûre d’avoir une place assise…

  9. ElisabethPasser au statut dit :

    Bonjour,
    habitant à Villennes sur Seine et prenant chaque jour le train, je ne peux que confirmer les écrits de Miss Caramel. Hier et aujourd’hui, pour aller travailler à Paris, il nous a fallu à tous beaucoup de courage. le summum fut atteint en effet hier matin avec le train de 9h05 (Villennes) carrément supprimé, et le PELE prévu à 9h12 et passé à … 9h50 à Villennes. Je suis donc arrivée au travail à 10h50!!
    Et ce matin rebelote avec le train de 8h04 (ben oui je m’étais dit qu’il valait mieux éviter le 9h05 du coup), pas de bol, il est arrivé à 8h25 à Villennes….
    Je n’arrive pas à comprendre comment on peut en arriver là: avec la grève, il y a pourtant moins de trafic, donc moins de soucis matériels et autres. Alors comment expliquer cette pagaille? C’est tout de même plus que pénible de devoir organiser toute sa vie en fonction de la SNCF…..

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      bonsoir Elisabeth

      « Je n’arrive pas à comprendre comment on peut en arriver là: avec la grève, il y a pourtant moins de trafic, donc moins de soucis matériels et autres.  »

      en fait, c’est exactement le contraire.
      du point de vue utilisation/ réutilisations rames et conducteurs par exemple, la transition entre service normal de semaine et service normal du samedi est, déjà, souvent délicate.
      idem pour la transition entre samedi et dimanche, ainsi qu’entre dimanche et lundi.
      encore plus compliqué lorsque survient un jour férié.

      sur un service spécial, aucun prévisionnel de réutilisations en local, mais une gestion qui se fera entre permanents du COT et agents-circulation, à court terme, voire en temps réel (de jour comme de nuit, plus compliqué de nuit, notamment compte tenu des opérations travaux), au mieux de ce qui peut être fait .

      moins de matériel en circulation =
      — des rames qui ne pourront pas passer en maintenance (et donc parfois non-utilisables)
      — des rames qui seront restées en stationnement prolongé (remise en service parfois problématique)
      — des rames qui ne pourront pas assurer la maintenance des circuits de voie (mise en action des enclenchements de certains itinéraires à intervalles réguliers, assurée par les aiguilleurs selon un plan qui n’est plus adaptable parfois et nécessite des mesures restrictives)
      — beaucoup moins de possibilités en terme de gestion matériels et conducteurs évidemment, notamment en cas d’incident (croisements, substitution, …)

      le tout avec une marge de manœuvre au mieux très faible bien sur, à laquelle chaque site concerné pourra ajouter certaines particularités locales (il y en a sur L, il n’y a pas de raison qu’il n’y en ait pas sur J)

  10. miss caramelPasser en mode normal dit :

    J’ai également entendu dire que le PILA de 7h09 avait été supprimé lundi 23 ET mardi 24 avril. Quelqu’un pourrait-il confirmer ?

    • StephanePasser en mode normal dit :

      misscaramel, vous pouvez vérifier cela dans la rubrique « Bulletins de retard » du site Transilien.
      Cela dit, Karine, ne pensez-vous pas que, pour les jours de grève, vous pourriez publier, ici par ex, la liste de tous les trains de la ligne qui ont été supprimés et la cause de cette suppression (relevant de la responsabilité de la SNCF ou externe) afin que vos usagers puissent avoir une meilleure vision de l’exécution du service garanti et de leur éventuel droit à indemnisation ?

  11. StephanePasser en mode normal dit :

    Dans un article du Parisien on peut lire :
     » Certes, Guillaume Pepy, le président de la SNCF, s’est engagé à faire un geste auprès des usagers. Fin juin, le cas de chaque ligne sera étudié de près, et les abonnés pourront déposer des demandes d’indemnisation lorsque le service minimum n’aura pas été assuré. Soit 33 % des trains aux heures de pointe. Mais c’est insuffisant pour François Durovray, président (LR) du conseil départemental de l’Essonne qui a déposé l’amendement.  »
    Karine, faut-il donc comprendre que ce n’est même pas l’ensemble du S1 (toute la journée) qui est garanti mais uniquement les trains de pointe, ce qui veut dire, au passage, que si aucun train ne circule le samedi ou le dimanche, il n’y a aucun dédommagement pour les jours du WE ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Attention aux interprétations (voire extrapolations) journalistiques, car ce texte n’est pas une citation, contrairement aux propos, eux, bien cités entre guillemets dans les deux derniers paragraphes de ce même article. De plus il ne cible pas de région particulière
      http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/greves-retards-et-si-les-penalites-augmentaient-pour-la-sncf-24-04-2018-7681599.php

      une info cependant (Adrien BORNE sur LCI ce matin à 07h05, parlant de Guillaume PEPY)
      « quelques détails dans la Voix du Nord ce matin: demain il reçoit les associations d’usagers… associations nationales d’usagers; vendredi il donnera les détails de ces indemnisations »

      à voir si ce qui concerne l’île-de-france sera évoqué…

      ========================

      je reprends par ailleurs vos propre termes:

      « il me semble logique d’affirmer que le droit à remboursement est ouvert à tout usager des gares concernées par une « inexécution avérée » (expression que le contrat ne définit toutefois pas précisément) du S1 lorsque les 33% de l’offre normale n’ont pas été effectifs, du S2 lorsque les 50% de l’offre normale ne l’ont pas été et du S3 lorsque les 60% de l’offre normale ne l’ont pas été. A fortiori, lorsque le plan rendu public n’est même pas le S1, c’est-à-dire lorsque l’on sait avant même la grève que des portions de la ligne ne pourront pas du tout être desservies — mais ce n’est pas encore arrivé cette année sur la J —, il y aura indemnisation. »

      exact, sauf que pour ma modeste part je dirais plutôt ceci:

      jusqu’en 2007, étaient annoncés (annoncés et donc affichés) des services dits de « 1ere, 2ème et 3ème urgence (U1, U2, U3), qui comportaient, par extension:
      — un ensemble de trains dont la circulation est garantie
      — un ensemble de trains susceptibles d’être mis en circulation

      depuis 2007 et les mesures mises en place (complétées en 2012), fini: les décisionnaires ont fait le choix de l’information.
      Un niveau minimum de ressources essentielles à la circulation des trains est établi pour chacun des 3 niveaux officiellement référencés (les S1+, S2+, S3+ et S4 ayant toutefois réellement circulé, par le biais d’ajouts de circulation notamment en soirée, voire en journée… mais de manière anecdotique apparemment depuis 2-3 ans, et de toute façon absolument indétectables pour les clients)

      traduction: « on » veut un plan de transport clair et net, sans adaptation intermédiaire.
      on annonce donc le service spécial (S0, qu’il ne faut pas oublier, et qui correspond à « aucun train », S1, S2 ou S3) qu’on peut assurer.
      Et rien de plus.

      Par contre, le principe d’indemnisation apparaît applicable à 33% ni du S1, ni du S2, ni du S3, mais bien 33% du service normal pour le jour considéré, ce qui veut dire au moins 9 services possibles sur J (les 3 services garantis pour les trois régimes de circulation classiques: lun-ven sauf fêtes, sam sauf fêtes, dimanches et fêtes)

      Avec l’engagement particulier au réseau IdF acté à 50% des circulations en pointe, qui vient en sus.

      Sur L Sud, c’est un peu plus compliqué car les matériels L/U ne sont pas interchangeables et la mixité L/U entraîne 32 services possibles (passons les détails, je viens juste de me rappeler avoir eu S0 L Sud et SN ligne U, cas rare il est vrai)

      tout ceci n’engage que moi, bien sur…

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :

       

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Le codage des services n’apparaît pas sur les infos clientèles, mais comme des intervenants avisés les utilisent, il est utile de rappeler que le S0 existe, même s’il ne concerne que très peu de lignes en réalité.
      Une fois de plus on en revient à la U, pour laquelle, toujours cas particulier, il y a un choix à faire du point de vue des ressources, afin de ne pas avoir l’obligation absolue d’assurer S1 sur cette ligne pouvant être suppléée (pas dans des conditions normales de confort bien sur), par N, L et T6.
      Car cela pourrait, par exemple, entrainer S0 sur L2bis (branche St-Nom de L Sud), ou un transfert voyageurs à St-Cloud, ou une limitation à Versailles-Chantiers…

      Pour la clientèle, l’indication n’est bien sur pas S0, mais « aucun train »

      En ce qui concerne Réseau Circulation, la répartition des personnels disponibles est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît car il faut jongler avec beaucoup de paramètres et les conséquences réelles de la tenue ou non de tel ou tel poste, service par service et sur 24, 48, voire 72 heures compte tenu notamment des engagements de rames, évolutions et mesures liées aux circuits de voie.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      Si, les codages du niveau de service apparaissent sur toutes les fiches horaires mises en ligne sur ce blog et affichées en gare. En tout petit, en bas à gauche du document, une mention à la verticale…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Exact, misscaramel ! Cela dit, je ne pense pas que ce qui est affiché soit toujours exactement ce qui a été élaboré par la SNCF et transmis au STIF en janvier 2018, c’est-à-dire au début du nouveau service annuel pour notre ligne J. En effet, ces grilles doivent être réadaptées en fonction des travaux (ce qui peut d’ailleurs, comme un WE récent sur J5, offrir plus de trains car ils étaient terminus/origine Houilles au lieu de PSL) et puis il y a aussi ce curieux S3+ dont on peut douter de son élaboration « dans l’absolu » puisque le contrat IDFM-SNCF ne demande que 3 niveaux.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      exact, mea culpa, la mention des services spéciaux est bien inscrite, y compris pour le « S0 » que j’ai sous les yeux pour la U (avec toutes les gares de la ligne barrées d’une croix, la mention « aucun train ne circule sur la U » et l’indication des moyens de substitution ferroviaires C/N/L)

      reste qu’il y a effectivement un contrat qui prévoit 3 niveaux, et il y a les modifications dues au flux opérationnel (ce qui donne des services non définis, mais bien réels sur le terrain) qui intervient aussi bien pour les circulations voyageurs que pour les autres, et qui nous fait dire, en poste, parfois, qu’on a une sorte de S1+, S2+, etc…
      car sur les affiches autres que « S0 » figure en bas la mention:
      « ces horaires sont susceptibles d’être modifiés en cours de journée »

      avec en plus, bien sur, tout ce qui a trait aux travaux, exceptionnellement « lourds » au moins jusqu’à mi-juillet, avec des adaptations tout aussi complexes.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      bonjour à tous
      j’avais un doute… j’ai préféré rechercher dans mes documents et donc je confirme:
      les services S1+, S2+ et S3+ sont bien des services non seulement adaptables en opérationnel (en plus des travaux) mais aussi bel et bien prévus, mis en place et affichés tels quels à la clientèle, j’ai là en mains (merci Miss Caramel, c’est effectivement bien écrit)
      un S1+ pour la journée du 24 Avril et un S3+ pour la journée du 27 avril .

      On a donc en réel 7 niveaux + 1 qu’on n’a vu que sur une seule ligne:
      S0, S1, S1+, S2, S2+, S3, S3+ et S4 que je n’ai pas retrouvé par contre (il a été utilisé sur la C)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      (précision:le S3+ du 27 avril était bien pour J5 Mantes via Poissy, L Sud était en S1 ce jour-là)

    • La mention « ces horaires sont susceptibles d’être modifiés en cours de journée » me fait toujours sourire Paulo Aquino, car les horaires sont envoyés à Ile de France Mobilité, et ne peuvent pas être modifié ensuite. À moins que les règles ont changé…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Eeh oui Franck, mais les impératifs de garages/réutilisations/maintenance/gestion des conducteurs/particularités locales/transitions entre services restent des adaptations dont les conséquences ne peuvent être palliées (délais trop courts, restitutions de matériels, et ce qui est prévisible à telle heure peut changer x fois, de jour comme de nuit) difficiles à apprécier mais bien réelles.

      Ce sont les horaires déterminés en fonction des personnels disponibles… et c’est tout.

      Peut-être cette mention prend-elle aussi en compte les conséquence des travaux (je ne sais pas sur J, mais sur L service spécial ou pas il y a certains trains qui ne peuvent pas rouler, et si ça tombe par exemple un jour de « S1 », le compte n’y sera pas)
      ce qui est difficile à estimer puisque les opérations voie et/ou caténaires sont quotidiennes (y compris en ce moment, bien sur, y a pas de 8 mai, d’ascension et autres), lourdes et blindées de conséquences circulation (et donc garages, évolutions, vides voyageurs, etc… sans parler des trains travaux et autres circulations qui viennent complexifier le tout)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      bonjour à tous

      je corrige une petite erreur, j’ai oublié un service spécial, le S1- (S1 moins, qui s’intercale entre S0 et S1, et qui est applicable aujourd’hui sur L Sud St-Nom et Versailles-RD)
      ce qui donne donc dans l’ordre S0, S1-, S1, S1+, S2, S2+, S3, S3+ (et S4 mais pas sur notre région apparemment)

  12. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Avec au mieux 1 train sur 3, c’est-à-dire des « trous » de desserte d’une heure dans certaines gares « grâce » au S1, il est absolument SCANDALEUX de faire circuler des rames avec une voiture condamnée en plein milieu !!! C’était le cas du MELU de 19h22 hier soir et du PILA de 7h49 ce matin. Probablement la même rame…
    Je remercie l’adc de ses longs arrêts à Villennes et Poissy (plusieurs minutes) pour laisser à tout le monde le temps de se répartir dans les wagons ouverts et de monter. Son annonce avant la fermeture des portes était également une bonne idée, pour que personne ne se fasse coincer.
    Mais cela n’enlève rien au fait que cette grève permanente depuis un mois est vraiment épuisante physiquement mais surtout très stressante !!!

  13. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Et ça continue ce soir, avec l’annonce de la suppression du MELU de 17h00 et donc un S1 non tenu. La SNCF se considère-t-elle comme quitte par le simple fait d’avoir envoyé une alerte ?
    Il est absolument anormal que les gares entre Poissy et les Mureaux restent sans desserte pendant 1h30. Et je n’ose imaginer le cas des voyageurs au-delà des Mureaux qui, eux, vont subir un « trou » de plus de 2h.

  14. miss caramelPasser en mode normal dit :

    A quoi cela sert-il d’annoncer un S3+ pour supprimer finalement 2 LOLA sur 3 (17h56, 18h16, 18h56 et 19h15) ? Ce soir, la desserte des gares entre Poissy et les Mureaux sera assurée par 1 train par heure (17h35, 18h36 et 19h36). Bien loin du S3+ !!!

  15. Mathilde08Passer au statut dit :

    Effectivement, à quoi cela sert d’annoncer les trains du jour de grève la veille si le service n’est pas respecté!!! je suis fatiguée de vérifier tous les soirs les trains pour ma fille qui va au lycée et de prier le lendemain pour que le train passe bien à l’horaire prévu!!! Encore ce matin, le train de Gisors (direction PSL) qui passe à Us à 7h46 (indiqué sur le site Transilien la veille et indiqué 5 minutes avant son passage sur mon portable) n’était pas encore parti de Gisors à …. 7h46, ce qui se résume à dire qu’il a été supprimé. Nous sommes pris en otage tous les jours, les étudiants et les lycéens vont arriver dans une période d’examens mais cela n’émeut personne!! Il sert à quoi le service minimum?
    Qu’est ce que l’on peut faire??????

  16. KonylPasser au statut dit :

    Bonjour administrateurs de blog, Karine de la ligne J, community manager…
    Quand aurons nous une compensation financière, compte tenu de la qualité minable du service à tout niveau ? Les trains en retards, les annonces en gare moqueuses et volontairement humiliantes, les mensonges en ligne, les blogs déserts, les plans de transport « adaptés » en fonction des week-end des cheminots grévistes… QUAND ? Le service SNCF est mauvais d’un bout à l’autre de la chaine d’exploitation, combien de millions allez vous encore dépenser (ou faire perdre pour peu que vous en ayez quelque chose à faire) pour faire croire que la situation est maitrisée ?
    Je post aussi sur Facebook :)

  17. flophib27Passer au statut dit :

    Bonjour Karine,

    Je constate que depuis plusieurs jours maintenant le train de 7 h 24 départs Gisors fait des arrêts supplémentaires, est-ce que l’on peut savoir pourquoi ces arrêts supplémentaires en gare de Saint-Ouen l’aumône église et Éragny Neuville.
    Est-ce que cela va devenir récurrent pour nous ou est-ce que cela va rester de l’exceptionnelle dans le langage SNCF, c’est-à-dire tous les jours ! .
    Car nous arrivons tout de même avec 10 à 12 minutes de retard à st Lazare et douze minutes sur un parcours de 1 h 10 tous les jours cela commence à bien faire en fin de semaine!!

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour flophib27, en fonction du plan de transport de la journée, des arrêts supplémentaires sont en effet peuvent être marqués par ce train là car les gares d’Eragny et de Saint Ouen ne sont pas desservies pendant 40 minutes. Les arrêts supplémentaires sur ce train là n’ont pas vocation à subsister lorsque le plan de transport est normal.

  18. KonylPasser au statut dit :

    Pouvez vous dire aux conducteurs d’éviter les phrases du type :
    « Attendez le prochain train, nous sommes déjà en retard à cause de l’affluence voyageur ».
    SI on est en retard c’est à cause des grèves.

  19. KonylPasser au statut dit :

    Karine,
    1) Encore des messages radio totalement en décalage avec la réalité : « A vous tous qui passez des examens, la SNCF vous accompagne dans vos déplacements » comment pouvez vous laisser passer ce genre de message alors que tout prouve que les employés de la SNCF n’en n’ont rien à faire ?

    2) Ce matin je regarde l’application pour voir quand partir et les trains sont bien là sur l’écran, j’arrive en gare 20 minutes plus tard et le train est supprimé, le 8h06 Cormeilles – PSL, le but est de prévenir le plus tard possible pour faire payer les gens ou quoi ?

  20. miss caramelPasser en mode normal dit :

    C’est la catastrophe totale en matière d’information ce mercredi !
    Où trouver les informations sur les trains qui vont réellement circuler ce soir ? Le fil Twitter nous dit que le plan de transport prévu pour aujourd’hui (S2, seulement !) est opérationnel, mais l’application est à la ramasse depuis ce matin.
    Pas la moindre alerte depuis tôt ce matin. Il faut aller soi-même à la pêche et croiser les différentes sources pour savoir si on pourra rentrer chez soi ! Lamentable !

  21. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :

     

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Seb b, pourriez-vous me dire quels sont les horaires enregistrés sur votre application pour recevoir les alertes de la ligne J ?

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :

       

  22. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Après deux mois et demi de grève, c’est officiellement le premier jour « normal », en attendant de retrouver la grève demain. Trains supprimés, retard matin et soir, tout est normal !
    Par contre, oser un contrôle ce soir, ça c’est vraiment gonflé ! Malgré tout le mépris que vous avez pour les usagers, je ne pensais pas que vous auriez osé !
    LAMENTABLE !

    • phn60Passer au statut dit :

      Bonjour Miss Caramel, j’ai vu assez souvent des groupes fournis de contrôleurs voyager dans les trains en particulier entre Conflans Sainte Honorine et Paris mais sans effectuer de contrôle; ils se contentent d’envahir les plateformes des VB2N et voyagent ainsi groupés en faisant souvent beaucoup de bruit.
      Faire un contrôle en cette période de grève prolongée est effectivement très indécent et bien en phase avec le mépris que la SNCF manifeste envers ses « clients » même si elle s’en défend ; ce n’est qu’une preuve supplémentaire que nous sommes vraiment pris pour de la m…. et cela ouvertement.
      Je serais curieux de savoir comment ces agents ont été reçus par les usagers…

    • KonylPasser au statut dit :

      Les gens se sont laisser contrôler ?

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      J’ai été abasourdie de voir que personne, absolument personne ne disait rien… Sauf moi, bien sûr !!! Chacun a sorti son titre de transport sans un mot, comme s’il était absolument normal de se faire contrôler le premier jour de circulation « normale » (mais « normale SNCF », avec des trains supprimés quand même !).
      Je crois franchement que les gens sont tellement épuisés qu’ils ne réagissent plus. Et la présence du renfort ultra-visible de la Suge n’incitait pas à élever la voix…

    • mcun1968Passer au statut dit :

      Aucune considération pour les usagers ! contrôler alors que nous avons un service déplorable avec ces grèves à répétition… et refus de dédommagement Navigo pour ma part :-(
      je n’aurais certainement pas présenté mon titre de transport, ou j’aurais pris un malin plaisir à les faire attendre un certain temps tout comme ils nous font perdre notre temps et notre argent !

  23. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Karine, la « grève nationale » s’est terminée hier remplacée aujourd’hui par une « grève locale »…
    C’est une blague?
    Cela change quoi exactement pour les usagers?

    • KonylPasser au statut dit :

      C’est simple ça veut dire que nous, petits chanceux que nous sommes, nous allons encore avoir des grèves locales, à PSL, parce que PSL c’est SUD RAIL.
      C’est une forme de personnalisation du traitement.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      La grève nationale étant finie, c’est le terme que nos « amis » (!!!) syndicalistes jusqu’au-boutistes ont trouvé pour continuer le mouvement… Et je crains que ce ne soit pas encore la fin de nos ennuis : le préavis de grève de 24h, reconductible de manière illimitée, déposé le 2 avril, court toujours…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour phn60,
      L’adaptation du plan de transport pour la journée de vendredi 29/06 est la conséquence directe du mouvement social de la veille. Comme il est précisé sur le billet, certaines rames doivent impérativement repasser en atelier de maintenance avant leur réutilisation.
      Il n’y a pas eu de mouvement « local » vendredi en dépit des alertes que vous avez reçu sur l’application. Ces alertes étaient erronées.

  24. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Cédric, merci pour votre réponse; je suis quand même étonné du caractère erroné des alertes dans la mesure où même des affiches en gare annonçaient ce mouvement local du vendredi 29…
    Souhaitons quand même que nous ayons enfin un peu de répit, bienvenue à vous qui allez avoir beaucoup de questions et de commentaires à traiter; la refonte des horaires n’a pas fait que des heureux et ne produit pas les résultats attendus du fait des trop nombreuses pannes subies ces derniers temps, ceci malgré les budgets considérables qu’on nous dit avoir été investis depuis de nombreuses années dans des travaux de modernisation du réseau.
    Nous sommes également nombreux à attendre des réponse claires quant à l’évolution future de la desserte de certaines gares menacées aujourd’hui d’abandon pur et simple.
    Bon courage.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour phn60,
      merci pour l’info, je n’ai pas vu les affiches dont vous parlez et je vais remonter ce point car, je vous l’affirme encore, la gare Paris St Lazare n’était pas touchée par un mouvement local (en revanche d’autres gares l’ont été).
      J’ai pris bonne note de vos sujets d’interrogation. Je les connaissais déjà un peu car j’ai reçu vos contributions pour le tchat de demain avec Lucile QUESSART.
      Vous vous doutez sans doute que je n’ai pas toutes les infos pour répondre, j’espère que les échanges de demain clarifieront certains points.

Laisser un commentaire