MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

SNCF : partenaire du sport de Haut Niveau

0
Publié le 14/09/2017

Zoom sur le dispositif « Athlètes SNCF ».

[Billet commun Blogs ligne J et ligne L]

« Le Groupe SNCF, Partenaire Officiel de la candidature de Paris 2024, est heureux de vous annoncer, qu’à l’instant même, le Comité International Olympique vient d’attribuer l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 à la Ville de Paris. Toutes les équipes SNCF sont fières d’avoir contribué à cette victoire. Bravo Paris 2024 ! »

Peut-être avez-vous vu ou entendu ce message dans vos gares, vos trains, ou sur les réseaux sociaux, depuis hier soir mais en tout cas, difficile d’échapper à cette actualité : la ville de Paris a été sélectionnée pour l’organisation des Jeux Olympiques de 2024.

C’est l’occasion pour moi de vous parler d’une action mise en place depuis 35 ans pour les sportifs de haut niveau : le dispositif « Athlètes SNCF ». Il s’agit d’un échange « gagnant-gagnant » entre des jeunes sportifs souhaitant exercer une activité professionnelle en parallèle de leur carrière sportive et une entreprise qui souhaite affirmer les valeurs de cohésion, de performance et de diversité qu’elle partage avec les athlètes de haut niveau.

SNCF recouvre une quantité de métiers et de profils divers et variés. D’ailleurs, en 1982, SNCF a signé avec le Ministère des Sports une convention prévoyant un quota de 35 athlètes de Haut Niveau en Contrat d’Insertion Professionnelle (CIP).

Les Athlètes sont recrutés en CDI et libérés selon leurs besoins de préparation et compétitions sportives sur un temps qui varie de 50 à 70%.

L’objectif de ce dispositif est donc de permettre aux Athlètes de concilier leur vie sportive et leur carrière professionnelle. Ils sont formés et exercent leur métier avec un emploi du temps aménagé spécifiquement pour ne pas entrer en conflit avec leurs multiples entraînements hebdomadaires.

Cela leur permet ainsi de s’entraîner et participer aux compétitions en toute sérénité. Mais aussi d’apprendre un métier, de recevoir la formation nécessaire à l’exercice de leurs fonctions et de bénéficier d’un accompagnement spécifique depuis leur entrée jusqu’à leur sortie du dispositif.

Lorsqu’ils perdent leur statut d’athlète de haut niveau, ils intègrent l’entreprise à 100% et poursuivent leur carrière en lien avec le projet professionnel qu’ils se sont construits.

Au total, on dénombre, à ce jour, 31 sportifs appartenant au dispositif « Athlètes SNCF » sur tout l’hexagone et trois d’entre eux travaillent sur le périmètre LAJ

 

Peut-être les avez-vous déjà croisés en gare ? Coup d’œil sur ces athlètes.

 

Teddy Atine-Venel

Spécialiste du 400 mètres et du 4×400 mètres, Teddy a 32 ans. Il débute sa carrière en athlétisme en 1999 et rejoint l’équipe de France dès 2006. Après s’être expatrié en 2008 aux Etats-Unis pour perfectionner ses entraînements, il revient en France en 2015 et intègre l’entreprise en juin 2016 en tant qu’Agent Commercial en gare de La Défense.

 

Haby Niaré

Vice-championne olympique de Taekwondo à Rio (catégorie -67 kg), Haby a 24 ans. Elle découvre la discipline en 2003 et intègre l’équipe de France cinq ans plus tard. Elle rejoint SNCF en janvier 2015 en qualité d’Agent Commercial en gare de Paris Saint-Lazare.

 

Vincent Limare

Judoka dans la catégorie -60 kg, Vincent a 25 ans. Il débute sur les tatamis dès l’âge de 4 ans et intègre l’INSEP en 2011. Agent commercial en gare d’Asnières-sur-Seine depuis cet été, il est, à date, le dernier arrivé de nos trois athlètes SNCF sur le périmètre LAJ.

 

Et vous, fan de sport ou non, dites-moi si vous connaissiez le dispositif, ce que vous en pensez, si vous avez déjà croisé ou vu ces athlètes, mais aussi si vous avez d’autres questions à leur poser.

Aussi, pour découvrir l’ensemble des sportifs ayant intégré le dispositif, cliquez ici pour consulter la page dédiée sur le site SNCF.

 

Il reste encore un peu de temps pour les qualifications mais souhaitons-leur le meilleur pour représenter la France aux prochaines olympiades, et peut-être leur donner rendez-vous en 2024 !

 

 

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire