MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Modernisation de la grande halle Voyageurs de Paris Saint Lazare

17
Publié le 9/06/2017

La rénovation de la gare de Paris Saint Lazare se poursuit. Une expérimentation va se dérouler du mardi 13 au vendredi 23 juin 2017, nous avons besoin de votre avis, de vos retours pour mener à bien cette phase de test.

[Billet commun L et J]

La gare Saint Lazare, le bâtiment voyageur tel que vous le connaissez existe depuis la fin des années 1880. Elle a depuis subi quelques transformations pour s’adapter au nombre de voyageurs de plus en plus nombreux : les escaliers mécaniques, les commerces et services… « C’est un véritable lieu de vie ouvert sur le cœur de ville et ses transports, accessible à tous, […] »

Jusqu’en 2012, la 1ère phase du projet de rénovation de la gare Saint Lazare avait été menée, en grande partie, du côté de la salle des pas perdus. La 2ème phase de ce projet va bientôt débuter et concernera la « partie voyageurs » (côté quais).

Avant de répondre à vos questions, nous vous invitons à (re)découvrir l’histoire de la 2ème plus grande gare d’Europe (en terme de fréquentation).

Une page d’histoire : de l’embarcadère à la gare d’aujourd’hui

C’est la plus ancienne gare de Paris. En 1837, elle achemine les 1ers voyageurs avec la mise en service de la ligne de Saint-Germain.

A l’époque, l’embarcadère, comme on l’appelait, était situé rue de Londres et les trains passaient sous la gare.

1842, un nouvel embarcadère est construit pour les Chemins de fer de Saint-Germain, Versailles Rive Droite et Rouen. Il est situé à l’angle des rues Saint Lazare et d’Amsterdam. Il s’étend, par la suite, jusqu’à la rue de Rome avec des bâtiments annexes construits en 1870.

Au début des années 1900 : le métropolitain arrive.

 

 

 

 

 

 

 

La salle des pas perdus côté Banlieue de la gare de Paris Saint-Lazare

 

Depuis, la gare n’a eu de cesse de s’adapter pour répondre aux besoins des voyageurs de plus en plus nombreux. Elle a évolué pour permettre l’arrivée de nouvelles technologies telle que l’électrification des lignes. Avant, les trains qui entraient en gare Saint Lazare étaient des trains vapeurs… aujourd’hui encore, elle continue de se transformer pour permettre l’arrivée des nouveaux trains Francilien.

La salle des pas perdus, les écrans d’information, les escaliers mécaniques, … il y a eu beaucoup d’évolutions tout en préservant le bâtiment historique.

 

C’est tout l’enjeu de cette 2ème phase, après un hall rénové, des services et commerces en gare, … place à la rénovation de la plus grande halle voyageurs (en m2). Cette rénovation sera aussi l’occasion de remettre à neuf l’éclairage artificiel et la sonorisation (que vous attendez depuis longtemps !)

Été 2017 : changement de certains haut-parleurs de sur le quai transversal.

2018/2019 : la sonorisation sur les quais sera revue.

Préserver le patrimoine

« Construites à partir du milieu du XIXième siècle, les « grandes halles voyageurs » apparaissent comme un des emblèmes de la première révolution industrielle (utilisation du métal pour la structure et pose de verrières), et du développement du réseau de chemin de fer en France. SNCF a la volonté de maintenir ce patrimoine et a donc initié depuis 2005 un ambitieux programme de renouvellement des centaines de Grandes Halles Voyageurs existantes en France. »

C’est un projet complexe, il faut traiter 25 000 m2 de couverture au-dessus des quais, soit 13 halles voyageurs dans la gare de Paris Saint Lazare. Et cela tout en maintenant la circulation des trains et l’ouverture de la gare le temps des travaux.

D’ailleurs, les travaux débuteront en mars 2019 et se poursuivront jusqu’à l’été 2023.

Un échafaudage sera mis en place au-dessus des voies en réduisant au maximum l’emprise au sol.

Il aura pour objectif de créer une « plateforme provisoire » qui permettra d’isoler la zone d’intervention et de donner la possibilité aux équipes d’intervenir en toute sécurité.

Qui dit rénovation … dit étude

Aujourd’hui, vous êtes 450 000 voyageurs à transiter par la gare, un train toutes les 28 secondes en heure de pointe, c’est dire que les flux sont importants !

Il faut donc se préparer et étudier votre cheminement. En effet, pour mettre en place cet échafaudage, il faudra entre 13 à 27 poteaux sur chaque quais.

Une simulation grandeur réelle

Du mardi 13 au vendredi 23 juin, des gabarits (simulant les futurs poteaux) seront donc mis en place sur les quais pour étudier les impacts sur votre parcours voyageur et en vue d’éviter les engorgements.

Pendant cette période d’expérimentation, les poteaux seront implantés sur le quai des voies 10/11 puis sur le quai des voies 25/26.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le flyer

N’hésitez pas à nous faire vos retours sur les blogs afin que nous puissions transmettre vos retours aux responsables de ce projet.

17 commentaires pour “Modernisation de la grande halle Voyageurs de Paris Saint Lazare”

  1. EricBPasser au statut dit :

    Curieux de voir ça. Le summum serait de cumuler avec l’installation des CAB.
    Là ce serait complet. Au moins autant que oensant les travaux de renovation du centre commercial saint lazare (dénomination officielle : Coeur Saint Lazare).

  2. KonylPasser au statut dit :

    Avec les poteaux, je vous suggère également de prendre des notes, ça vous donnera aussi les chiffres d’engorgement pour là mise en place des bornes de validation. Borne qui j’imagine seront implémentées en même temps que le projet de rénovation. Déjà que c’est le boxon quai 10/11 le soir, ça va être beau.
    Avez vous prévenu les régulateurs qu’ils devront être plus attentif aux trains qui arrivent et partent ?
    PS : J’ai beaucoup de message qui sont restés coincé dans votre boite à censure Karine, ils n’ont rien d’offensant, c’est donc purement votre « humeur » qui décide.

  3. thierryPasser au statut dit :

    Des travaux similaires en gare de Bordeaux St Jean ont eu lieu.
    Quelle retour d’expertement avez vous de ce chantier?

    En tant qu’usager je doit avouer que l’espace a quai était considérablement réduit. Il était parfois difficile de trouver un place pour attendre son train.
    Les mouvement entres passages montant du train et passages descendant étaient parfois difficile.

    Je pense que sa se passera mieux a St Lazare car Bordeaux est un gare de passage ce qui implique parfois d’attendre du le quai. A St Lazare la configuration en impasse (pas d’attente sur les quai) devrait facilité les choses.

    Avez vous des infos sur l’installation des CAB a paris St lazare?
    Il parait que des protos ont etés présenté! Ce modèle sera il installer à Paris St Lazare?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour thierry, je me renseigne sur les retours que nous avons sur la gare de Bordeaux St Jean. En ce qui concerne l’installation des CAB, il y a effectivement eu des présentations sous forme de maquette. Et Saint Lazare serait la première gare à être équipée de ces nouveaux équipements de validations. Je viens d’ailleurs de répondre à un ensemble de questions à ce sujet.

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour thierry, voici la réponse du responsable de Paris Saint Lazare : « Le dispositif envisagé à Saint-Lazare encombrera moins les quais qu’à Bordeaux étant donné que les quais sont plus étroits et les flux plus importants. L’équipe qui a conçu ce projet a pris en compte ces éléments et prévu une méthodologie de travail très différente. »

    • thierryPasser au statut dit :

      Merci pour ce retour,

      Sa veut dire quoi une méthodologie de travail différente?
      Le type d’échafaudage sera diffèrent?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour thierry, voici un complément à ma réponse précédente : « Pour la conception du chantier de Paris Saint Lazare, nous nous sommes appuyés sur les retours d’expérience des rénovations des halles de Bordeaux, de la gare de Lyon et de la gare de Valence ville.
      Nous utilisons des données de flux datant de novembre 2016. Nous avons modélisé le futur échafaudage sur l’ensemble des quais, et simuler le flux avec des données réelles.
      Le choix des deux quais d’expérimentation 10/11 et 25/26 :
      – cibler un quai Intercités et un Transilien ;
      – au niveau conception ils sont représentatifs de l’ensemble de la gare ;
      – on simule aussi une fermeture d’escalier d’accès au passage sous-terrain.
      Le choix d’échafaudages avec des poteaux tous les 8 m, au lieu d’échafaudages classiques qui correspondaient à ce qui a été installé à Bordeaux, est le fruit des analyses de flux, des retours d’expérience et de la configuration de la gare de Paris Saint Lazare. Cette expérimentation a pour but de confirmer les analyses de flux déjà réalisées.»

  4. bbh75Passer au statut dit :

    Si je peux me permettre, votre article qui est un copier / coller du flyer introduit discrètement quelques informations supplémentaires à propos de la sonorisation:
    – Été 2017 : changement de certains haut-parleurs de sur le quai transversal.
    – 2018/2019 : la sonorisation sur les quais sera revue.

    Je vous propose de faire un article uniquement sur le sujet de la sonorisation. En effet, votre article a pour objet une expérimentation pour une évaluation du chantier à mettre en place pour la rénovation de la lumière et de la couverture. Attendre encore deux ans pour refaire une sono, point défaillant remonté depuis des années, c’est incompréhensible. Cela mériterait un meilleur traitement en terme d’information.

  5. PhilhallPasser au statut dit :

    « Elle a depuis subit quelques transformations »
    Le participe passé de Subir est Subi.

  6. Olivier_RPasser au statut dit :

    Bonjour, je n’ai pas vu, sur les quais où sont réalisés ces tests, d’information relatives à l’autorisation de filmer et l’exploitation des images enregistrées sur cette période. En effet, on peut constater la présence de plusieurs caméras qui fonctionnent à de nombreux endroits sur le quai, mais aucun affichage ne signale leurs présences. Pouvez vous svp nous revenir sur ce point ?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Olivier_R, je me renseigne et reviens vers vous.

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Olivier_R, je reviens vers vous suite à votre commentaire. Voici la réponse obtenue : « La reproduction de l’image d’un groupe ou d’une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l’image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres. Cependant, la jurisprudence émet deux réserves :
      – Il ne faut pas individualiser un ou quelques sujets, et la publication ne doit pas excéder les limites du droit à l’information.
      – Pour ce qui est de l’individualisation, la jurisprudence rappelle que « nul n’a le droit d’individualiser une personne d’un groupe sans son consentement ». La personne est dite individualisée si elle est le sujet principal de l’image et si elle est reconnaissable.

      Aussi, les vidéos effectuées ne sont pas diffusées, elles ont juste pour objectif d’étudier le flux voyageurs. Ce n’est pas l’individu qui nous intéresse, mais le flux, à savoir un groupe de voyageurs qui se déplace. »

  7. MaxximanuPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Finalement je trouve l’impact des poteaux assez limité. En même temps, je suis favorable à carrément « découper les quais » en 2 via des barrières afin de séparer, donc facilité les flux lorsque 2 trains sont à quais.

    Est que une vidéo-surveillance, sonorisation et un éclairage temporaire sont prévus ?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Maxximanu, merci pour votre retour. Je transmets votre suggestion et me renseigne. Bonne journée.

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour Maxximanu, je vous transmets la réponse reçue : « Un éclairage et une sono provisoires seront installés pendant la phase travaux. A l’issue des travaux l’éclairage et la sonorisation seront refaits à neuf.
      La vidéo surveillance sera impactée sur les quais en courbe, et une mise en place provisoire de certaines caméras sera nécessaire.
      L’idée de fermer les quais par la moitié avait été proposée, mais n’a pas été retenue. En effet, en termes de flux : c’est intéressant avec des trains croiseurs, mais c’est dommage de se priver de toute la largeur dans les autres cas. »

Laisser un commentaire