MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Des régulateurs de flux pour la ligne J

75
Publié le 7/11/2016
regu1-redim-mini

Certains d’entre vous l’ont fait remarquer sur le blog… Depuis début septembre, en heures de pointe gare Saint-Lazare, des régulateurs de flux (habillés en bleu après avoir été « en orange ») ont fait leur apparition lors des départs de trains de la ligne J.

A quoi servent-ils ? Comment se positionnent-ils ?

Réguler pour une meilleure ponctualité

Il suffit de se positionner et d’observer…

Saint-Lazare, en heure de pointe : un train est à quai, prêt au départ. Spontanément, les voyageurs sont tentés de monter dans les toutes premières voitures accessibles. Que se passe-t-il alors ? Les premières voitures se remplissent vite. Les chances de trouver une place assise se raréfient… La place tout court (on ne par le plus de places assises…) commence à manquer… Le départ est prêt à être donné, les derniers voyageurs arrivent et tentent de monter dans des voitures déjà bien chargées.

Dans ces conditions, difficile pour l’agent de départ de respecter l’heure de départ prévue. Et, on le sait, du retard pris au départ est difficilement rattrapable en cours de route (il aurait même tendance à s’accroitre).

Voilà pourquoi et pour limiter ce phénomène sur des trains à la ponctualité « plus fragile que d’autres », un dispositif de régulation des flux a été mis en place. Il a d’abord été expérimenté côté ligne L depuis décembre 2015 (dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle grille horaire), ce dispositif a été étendu à la ligne J.

 

regu3-redim

Réguler pour une meilleure ponctualité

 

Quelles recettes pour une régulation efficace ?

Les régulateurs de flux sont présents en gare Saint-Lazare et en heures de pointe, de 7 à 10 h et de 17 à 20 h. Ils sont amenés à intervenir des voies 1 à 15. Ils sont organisés en 4 équipes de deux personnes et orchestrés par un chef d’équipe. Ce chef d’équipe peut, en fonction des situations, choisir de repositionner/redéployer ses équipes là où il le juge le plus pertinent.

En situation dite « normale » et dès l’affichage de « leur train » ou en cas d’affichage particulièrement tardif, les régulateurs de flux se positionnent sur le quai annoncé. Le premier membre du binôme prend alors place au niveau de la première voiture accessible et le second au niveau de la suivante. Chaque régulateur, à son niveau, invite les voyageurs « candidats à la montée dans le train » à remonter en direction de la tête du train.

Lors du début de la séquence de départ, les régulateurs laissent les derniers voyageurs accéder aux voitures de queue.

Enfin lorsque le signal sonore de fermeture des portes retentit, les 2 régulateurs de flux se positionnent au niveau de la voiture de queue et bloquent l’accès. Ce positionnement est couplé avec l’apparition sur les écrans du visuel «  Accès interdit » en entrée de quai. Le rôle des régulateurs est avant tout dissuasif.

 

regu4-redim

Dans un premier temps, les régulateurs vous orientent vers les voitures suivantes

regul5-redim

Dans les secondes qui précèdent le signal sonore, ils vous font monter dans la voiture de queue

 

Quel positionnement des régulateurs en cas de situation perturbée ?

Une perturbation survient…

Sur Saint-Lazare, la plateforme est rapidement envahie par des flux voyageurs impressionnants.  Dans ce cas, les régulateurs de flux sont d’autant plus sollicités et utiles pour limiter/éviter les encombrements/engorgements.

Leur périmètre d’action peut alors s’étendre au-delà de la voie 15.

En fonction de la situation, il se peut aussi qu’ils soient amenés à gérer des flux voyageurs dits « descendants », c’est-à-dire à l’arrivée d’un train. Ils peuvent ainsi accélérer l’évacuation du quai (afin de pouvoir ré-afficher le départ d’un autre train au plus vite et perdre le moins de temps possible).

 

 

Et vous, avez-vous déjà été « régulé » au départ de votre train ? ;)

Avez-vous spontanément compris le rôle et l’utilité des régulateurs ?

Avez-vous vécu leur présence comme une contrainte que l’on vous impose ?

75 commentaires pour “Des régulateurs de flux pour la ligne J”

  1. EncoreUnPseudoEncoreUnPseudo dit :

    Dans le métro autrefois, il y avait justement des portillons automatiques pour empêcher les gens de forcer le passage :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9nagement_des_stations_du_m%C3%A9tro_de_Paris#Portillons_automatiques

    • PascalePasser au statut dit :

      Aujourd’hui, sur le métro, on trouve aussi des régulateurs de flux en heures de pointe ;) Notamment sur les quais de la station du métro Saint-Lazare (ligne 13).

    • Allyie95 dit :

      Bonjour.
      Je prends la j et la L 2 X / jour et j’ai des difficultés à marcher. A Saint lazare vous avez pris le pli de retenir l’affichage du quai jusqu’à 2 minutes avant les départs. Cest bien joli pour les gens valides mais pour moi cela signifie rater ma correspondance plusieurs fois par semaine et attendre 20 minutes les prochain train. Cette semaine je suis même tombée dans la bousculade consécutive à cet affichage tardif. Pouvez vous svp tenir compte des gens pour qui courir à la dernière minute est impossible ?

  2. jossPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Bonne initiative mais bizarement utilisée : j’ai vu par 2 fois des régulateurs sur un KAZA, départ aux environs de 7h30, ce qui est simplement inutile (les Paris-Cormeilles en contre pointe doivent être remplis a a peine 40% je pense).
    Empêcher les gens de monter là où il le souhaite dans ce genre de train est une contrainte inutile et surtout une mauvaise utilisation de ces agents ;)

    Pour les trains chargé oui c’est une bonne chose, même si là a contrario 2 agents me semble bien léger pour le flux de voyageur à gérer et la longueur des trains.

    • PascalePasser au statut dit :

      Joss, je vais voir si je peux avoir l’explication sur le choix de la « régulation des flux » sur le train KAZA que vous mentionnez.

    • PascalePasser au statut dit :

      Empêcher de monter, c’est un bien grand mot. Orienter les voyageurs pour faciliter la montée et les flux serait plus juste. Il ne s’agit pas de 40% de remplissage ou 60 ou 80 mais surtout de laisser la première voiture accessible aux derniers voyageurs montants.
      Mais vous avez raison, nos équipes le savent, le dispositif est moins utile le matin que le soir. Elles ont pris en compte votre remarque et vont en faire part au prestataire – l’objectif étant d’être dans l’amélioration continue en termes de ciblage des trains ;)

    • jossPasser au statut dit :

      Bonjour Pascale,

      Désolé pour le retard, personnellement je n’ai rien contre leur présence puisque je monte en général vers le milieu du train en direction d’Argenteuil et en queue de train vers Saint Lazare (là où il y’a de la place ^^)

      Cela m’avait juste étonné de les voir sur un quai « vide » avec seulement quelques 10aines de passager se dirigeant vers la rame :P

      Un peu en rapport, j’aimerai aussi que vous vous penchiez sur le nb d’écran disponible dans certaines gares de banlieue, notamment à Argenteuil, pour inciter les passagers à se répartir sur l’ensemble du train. Je prend pour exemple la voie C qui accueille une grande majorité des trains direct à destination de Saint Lazare, les écrans ne couvrent que la rame avant lorsqu’il s’agit d’une Z50. Il n’y a aucun écran d’info sur la partie où se trouve la rame arrière lorsque c’est un train long.

      Même si ce n’est pas ça qui fera majoritairement changer d’avis les passagers sur l’intérêt de se ruer à l’avant (je le faisais avant ^^), je pense que c’est le minimum qu’ils aient de l’information peu importe à quel endroit du quai ils attendent, surtout maintenant que les Z50 en UM couvrent la quasi totalité du quai.

      On peux aussi imaginer que ces écrans, à terme, pourrait afficher des infos de remplissage en temps réel en heure de pointe afin de guider les gens dans les gares où l’accès au quai ne se fait qu’en 1 seul point (ex : voies B/C Argenteuil)

      Voilà merci de me lire :) et merci pour votre précédent retour.

    • PascalePasser au statut dit :

      Joss, je viens de relayer votre demande à l’équipe qui « orchestre » le déploiement des écrans en gare. Je reviens vers vous dès que j’ai plus d’éléments.

    • PascalePasser au statut dit :

      Joss, j’ai fait part de votre idée à mon expert « écrans » en local. Voici sa réponse :
      « Cette remarque est pertinente mais nous n’avons pas dans l’immédiat la possibilité d’ajouter un nouvel écran. Nous essaierons avec le projet d’accessibilité de voir si on peut intégrer cette amélioration dans le programme. »

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Je profite du message de JOSS pour rebondir sur le sujet des écrans. Sujet déjà évoqué mais sans avoir eu de réponse (ou alors je l’ai loupée !).

      – Problème 1 : dans les petites gares, lorsque les vieux écrans ont été démontés et remplacés par les nouveaux LED, il existait 2 écrans sur les quais : 1 avec présentant la liste des prochains trains et 1 présentant les arrêts desservis.
      Malheureusement, l’écran présentant la liste des prochains trains a été supprimé des quais. Il faut ressortir de la gare pour le consulter. C’est vraiment un choix regrettable, car lorsqu’un train est supprimé (chacun sait que c’est quasi quotidien) ou retardé, il faudrait connaitre l’heure du suivant. C’est aussi cet écran qui affiche le messages des perturbations. Donc une fois sur le quai, terminé plus d’information sur le trafic !! Absurde.

      – Problème 2 : beaucoup moins grave si je puis dire. Il es lié à la configuration locale de la gare de TRIEL SUR SEINE, le quai PARIS bénéficie de 2 entrées.
      Les 2 entrées bénéficient de l’écran des prochains trains.
      En revanche, sur le quai, il n’y a aucun écran en queue de train pour afficher la desserte. Il y a en a bien un en milieu de quai, mais il est tourné vers l’avant du train. C’est d’autant plus regrettable, que beaucoup de clients montent à l’arrière, car c’est là qu’est l’accès RER A à COnflans FI.

    • PascalePasser au statut dit :

      Maxximanu, j’interroge « mon » expert écrans sur ces différents points ;)

    • PascalePasser au statut dit :

      Maxximanu, voici un retour de « mon » expert pour vous :
      « Point 1
      Vous avez raison concernant les deux écrans qui existaient avant. Voici l’explication concernant le retrait d’un écran : les personnes qui ont déposé les écrans nous ont permis d’en repositionner aux accès (c’est le cas à Triel, à Vaux et d’autres gares) car il n’y en avait pas et seul les halls étaient équipés. De plus, avec le cadencement des trains, l’affichage en temps réel permet d’avoir le temps d’attente du prochain train. Il y a simplement un petit temps de coordination pour que l’information se synchronise.
      Point 2
      L’accès au quai 2 était un accès « sauvage » que nous avons rendu semi-officiel en faisant des travaux de clôture et de revêtement. Lors du redéploiement des écrans j’ai effectivement ajouté un écran à cet accès pour faciliter l’information de nos clients qui n’en avaient pas.
      Votre remarque Maxximanu est justifiée mais nous ne sommes pas en capacité de faire évoluer la situation de suite. Néanmoins, je prends en note ce besoin. »

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Bonjour Pascale,

      Même si c’est une fin de non recevoir, je vous remercie, ainsi que « l’expert » pour sa réponse.

  3. bbh75Passer au statut dit :

    A quand des personnes en charge d’une véritable info trafic prenant en compte le respect des voyageurs? Encore ce soir, entre 18h et 19h au départ de PSL pour Mantes, de nombreux trains ont subi des retards soit au départ, soit aux alentours de Poissy. 10 à 15 minutes de retard en moyenne. Pas un mot dans les trains, rien sur Twitter, rien sur appli … Dans le sens opposé pour le panneau des trains grandes lignes, on pouvait bien lire que de nombreux trains étant en retard à l’arrivée, et pourtant pas un mot, tout va bien dans le monde des bisounours de la sncf.

    A la descente à l’arrivée, hop, je découvre la petite affichette pour la fraude. J’ai bien aimé l’amende pour fraude avérée. Si seulement la loi pouvait permettre de condamner la sncf pour fraude avérée, ce serait là un grand progrès:
    – aucune garantie ni obligation de résultats
    – vous vendez un service que vous savez ne pas tenir
    – vous vous auto mesurez dans la mesure de la régularité qui sert de base contractuelle avec le STIF
    – les mêmes problèmes se répètent quotidiennement, problèmes auxquels il faut ajouter les incidents à répétition qui surviennent quotidiennement dus à une absence de gestion du matériel et des infra pendant des années

    • bbh75Passer au statut dit :

      Situation identique ce matin. A l’arrivée à PSL, l’affichage indiquait des retards pour les trains en provenance de Normandie. La J: rien. Pourtant les trains étaient à nouveau ralenti à hauteur de Poissy.

  4. SubyPasser au statut dit :

    « Enfin lorsque le signal sonore de fermeture des portes retentit, les 2 régulateurs de flux se positionnent au niveau de la voiture de queue et bloquent l’accès. Ce positionnement est couplé avec l’apparition sur les écrans du visuel « Accès interdit » en entrée de quai. Le rôle des régulateurs est avant tout dissuasif »

    Si vous preniez le train à PSL Pascale, vous sauriez que l’apparition sur les écrans du visuel « Accès interdit » a lieu avant le signal sonore de fermeture des portes…

  5. Let dit :

    Bonjour,
    Ce matin retards sur la ligne J suite un « incident de signalisation ». Quand le Mantes-Paris est arrivé à Conflans ste Honorine, le conducteur n’a pas attendu que tout le monde soit descendu de la rame pour déclencher le signal sonore et fermer les portes provoquant la chute d’un jeune homme heureusement sans gravité. Je précise que ça ne faisait pas 1 minutes que les portes étaient ouvertes et que nous nous sommes ensuite traines entre la frette et Argenteuil : quelle est la procédure pour porter réclamation et qu’enfin ce genre de comportement s’arrête ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Let, j’aurais besoin que vous me donniez plus de précisions pour que je puisse relayer votre message en interne. De quel train s’agissait-il ? Quel était votre parcours et votre heure de départ ? A quel niveau du train la chute a-t-elle eu lieu (tête de train ? Milieu de rame ?) ?

  6. Allyie95 dit :

    J’ajoute que je ne peux pas toujours « obeir » aux régulateurs qui me demandent d’avancer car chaque mètre de plus m’est très douloureux.

  7. Allyie95 dit :

    Et dernière précision les trains de la ligne J peuvent aussi bien partir du quai 9 que du quai 27. On ne peut pas se rapprocher en attendant l’affichage.

    • PascalePasser au statut dit :

      Allyie95, je comprends parfaitement les difficultés qui sont les vôtres sur Saint-Lazare. L’affichage y est tardif et parfois, les voies de départ sont amenées à changer (notamment quand nous rencontrons des situations perturbées). Nos équipes du Centre Opérationnel Escale savent que le temps d’affichage est très court avant le départ. Ils font au mieux pourtant. Je vous mets en lien un billet qui vous explique pourquoi cet affichage tardif sur Saint-Lazare : https://malignej.transilien.com/2015/11/23/laffichage-des-trains-gare-saint-lazare-comment-ca-marche/
      Vous faites également référence aux régulateurs de flux… Si vous leur expliquez la situation, je pense qu’ils seront à même de comprendre que vous êtes en difficulté pour avancer et qu’ils vous « autoriseront » l’accès aux premières voitures. Peut-être qu’un régulateur de flux présent sur ce blog pourra aussi vous le confirmer ;)

    • Exact Pascale. Les régulateurs de flux ont pour consigne de laisser l’accès aux premières voitures pour les personnes qui ont des difficultés. N’hésitez pas à leur dire Alyile95.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  8. bbh75Passer au statut dit :

    Et la semaine continue avec 100% de retard matin et soir sur l’axe PSL / Mantes la Jolie dans les deux sens en heure de pointe.

    Hier soir: des retards de 40 minutes – 0 infos hormis un affichage détaillant un retard bien moindre, des ralentissement comme chaque soir vers Poissy.

    Et ce matin, on reprend le bazar. Première fois de la semaine où il y a une communication car les deux précédentes journées, silence complet matin / soir, y compris vous Pascale. Première alerte (la 1ere de la semaine) à 7:15 pour une info datant de 6:26 (50 minutes de décalage) pour un incident à Maison Lafitte, puis remplacer ensuite par « multiples incidents ».

    Votre système d’envoi d’alerte est défaillant: il est sous dimensionné, c’est la raison probable pour laquelle les alertes, lorsqu’elles sont émises (ce qui n’est pas systématique), mettent un temps considérable à l’envoi, et c’est également la raison pour laquelle il y a du timeout / mise à la poubelle au delà d’un certain temps.

    • PascalePasser au statut dit :

      Onnattendpaspatrick, au risque de me répéter, inutile de chercher sur ce blog des infos relatives au trafic ici en temps réel… Ce n’est pas le lieu. Il existe des outils d’infos à distance pour ça : appli SNCF et Mon Transilien (avec possibilité d’abonnement aux alertes info trafic) et fil Twitter de 6h à 21h.

    • bbh75Passer au statut dit :

      @Pascale

      De grâce, arrêtez avec cette réponse copier / coller systématique. Je vous remonte depuis des semaines des défaillances, des anomalies et des incohérences dans la façon dont les outils que vous mentionnez renvoient l’information, et votre seule réponse c’est de me renvoyer vers les dits outils. Prenons l’exemple de Lundi / Mardi: matin et soir, les grandes lignes normandes indiquaient des retards, il y avait (et probablement toujours) un souci sur Poissy puisque tous les trains passent au ralenti dans le secteur. Une info sur la J: non. Pourtant les retards étaient sur tous les trains de la j également.

      Quant aux problèmes d’information temps réels, ce n’est pas l’objet de ma remarque: je vous donne depuis des semaines des exemples de créneaux horaires pour lesquels un nombre significatif de trains furent impactés sans aucune information présentée aux voyageurs, vous n’avez pas fait la moindre réponse hormis des demandes d’info complémentaires, données et restées sans suite.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci de prendre connaissance de la réponse que je vous ai apportée à ce sujet ici : https://malignej.transilien.com/?p=17980/comment-page-1/#comment-75795

    • Onnattendpaspatrick vous parlez d’un ralentissement sur Poissy, mais dans quel sens ? Sens Paris -> Mantes ou Mantes -> Paris. Si c’est dans le sens Mantes -> Paris, sachez qu’il y a depuis plus d’un an maintenant une limitation à 100 km/h. Des aiguillages avaient été remplacés, ce qui avait imposé une limitation à 40 km/h. J’ai souvenir que la limitation a été prolongée de 24 heures, suite à un problème sur un aiguillage nouvellement posé. Depuis, nous le franchissons à 100 km/h. D’ailleurs si quelqu’un de l’infra ou un conducteur qui l’info pouvait nous dire pendant combien de temps encore cette limitation temporaire de vitesse subsistera sur Poissy, je suis preneur.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Arnaud27Passer en mode normal dit :

      Sûrement encore de longs mois…

    • PascalePasser au statut dit :

      Onnattendpaspatrick, selon l’endroit où vous vous trouvez géographiquement, nous savons que vous pouvez ne pas réceptionner les alertes. Nous savons aussi (ce sont des limites de l’outil qui ont été identifiées) que certaines alertes mettent parfois du temps à arriver (trop de temps arriver) entre le moment où on déclenche son envoi et le moment où elle est réceptionnée (dans ce cas-là, il y a aussi risque de conflits entre alertes… brouillage et risque de confusion des messages).

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Sur iphone 7, ios 10, je n’ai plus aucune alerte push mobile notification sur la ligne J depuis plusieurs jours/semaine.

      Ça ne fonctionne ni avec l’application MON TRANSILIEN ni avec l’application SNCF. Je suis bien entendu en zone de couverture (wifi et/ou 4G). Le tout à cessé de fonctionner du jour au lendemain.

      Je reçois correctement les notifications RATP.

      J’ai désinstallées ces 2 applis ce jour et les réinstallerai lundi en espérant que cela refonctionne… Sinon, qui puis-je contacter pour de l’aide ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Maxximanu, tenez-moi au courant via le blog après les opé de désinstallation/réinstallation…

    • PascalePasser au statut dit :

      Maxximanu, suite à votre commentaire, j’ai demandé à ce que des tests soient réalisés et… tout a bien fonctionné. Nos équipes ne reproduisent pas ce qu’il se passe sur votre smartphone… N’hésitez pas à me dire ce qu’il en est…

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonsoir Pascale,
      Même souci sur Android, mon S5 ne me notifie plus les push de Mon transilien, j’ai dû refaire une passe sur les paramètres de l’appli qui étaient corrects mais rien non….
      Bien à vous

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, vous me confirmez que vous ne recevez plus rien malgré le re-paramétrage ?

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Pascale,
      Je reçois à nouveau les notifications mais pas toujours en temps réel (parfois avec du décalage)
      ceci étant, je ne comprends pas ce qui s’est passé pendant près de 10 jours, je n’ai rien reçu…

    • PascalePasser au statut dit :

      Nono95240, le décalage au niveau de la réception des notifications est malheureusement connu de nos équipes. Pas de solution technique immédiate semble-t-il…

  9. bbh75Passer au statut dit :

    @Franck
    En ce moment, les pbs sur Poissy sont quasi quotidiens, incluant des quasi arrêts. Chaque soir, c’est environ 5 minutes de perdu dans cette zone. Si cela était le résultat d’une réduction de vitesse dorénavant permanente, je pense que l’on aurait une mise à jour des horaires d’arrivée. Ce qui n’est pas le cas.

  10. RenoPasser au statut dit :

    @ Pascale

    Bonjour, est il possible d’avoir une explication sur le bazar de ce matin sur la branche Paris Gisors ? L’alerte prévoyait un allongement du temps de trajet de 10 à 20min en réalité, j’ai eu une heure de retard. Je vous retrace la chronologie au départ d’Herblay :

    7h55 Le quai d’Herblay est rempli et les trains sont supprimés
    8h10 un train passe s’en s’arrêter
    8h20 le quai est maintenant bondé, facilement 500 personnes attendent
    8h30 un Francilien omnibus s’arrête mais il est déjà bien remplis, impossible de monter dedans
    8h34 le Francilien s’en va laissant encore beaucoup de monde sur le quai
    8h40 un train passe s’en s’arrêter
    8h50 Le quai est de nouveau bondé, un train arrive mais à moitié rempli !
    9h20 J’arrive à PSL

    Si j’avais eu le 8h00 j’aurais été à PSL à 8h20, une heure de retard à attendre dans le froid.

    Donc mes questions :
    1- Pourquoi dire 10 à 20 min de retard quand en réalité c’est beaucoup plus ?
    2- Pourquoi les VB2N quasiment vides ne se sont pas arrêtés ?

    Notez que le flux voyageurs à Herblay ne cessent de croitre, la ville de 28000 habitants (insee 2015) gagne 1.2% de population en plus chaque année et ça ne va pas s’arranger avec les nouveaux quartiers.

    • PascalePasser au statut dit :

      Renaud, ce matin, il y a eu deux incidents consécutifs sur deux passages à niveaux (PN) différents dans le secteur de Chars : d’abord le PN 19 puis le PN 18. Le PN 19 a eu un problème d’ouverture et le PN 18 un problème de fermeture. Ces deux incidents n’ont pas eu les mêmes conséquences. Autant le premier a pu se résoudre assez vite (avec gardiennage du PN), autant le second a pris plus de temps pour être résolu et a surtout nécessité une coupure d’électricité dans le secteur.
      Voilà pourquoi, les premières estimations via les alertes n’ont pas tenu (une reprise était annoncée à 7h30) et les estimations de retards non plus. Certains trains ont été concernés par les 2 incidents avec de gros retards à la clef… J’ai réévoqué ce matin avec les équipes présentes les sous-estimations des retards via les outils à distance…

  11. Thaliepp dit :

    Je confirme : Sur la ligne J Mantes via Conflans, nous avons également des suppressions récurrentes le matin vers PSL 8h40 à Thun et parfois même 2 trains d’affilée sans alerte Transilien. Le soir dans l’autre sens celui de 17h56 souvent aussi et toujours pour des avaries matérielles !
    Les alertes sont inexistantes. Parfois la suppression n’est même pas affichée en gare !!
    Quant aux régulateurs de flux, c’est bien gentil mais je ne vais pas m’amuser à aller en tête du train alors que ma sortie est en queue, surtout lorsque je suis chargée.
    C’est ne pas prendre en compte le fait que tout le monde ne peut pas se permettre de prendre beaucoup de marge entre les différents transports nécessaires.
    Compte tenu de la hausse constante des abonnements, il serait normal que la qualité suive la même courbe ascendante..

    • PascalePasser au statut dit :

      Thaliepp, les suppressions de trains ne donnent pas forcément lieu à une alerte (surtout quand elle est isolée – à l’exception de l’axe Paris/Gisors où la fréquence des trains est moindre).
      Concernant les régulateurs de flux, je comprends que vous puissiez avoir vos propres contraintes à la descente mais faites l’expérience : pas certaine en effet que vous gagniez du temps pour rejoindre votre escalier (comparé à quelqu’un qui sera monté plus loin) alors que vous serez par ailleurs nombreux à vouloir descendre de la même voiture (pour la même raison que la vôtre…).

  12. O2_92 dit :

    Quelle est l utilité des régulateurs sur une ligne qui bénéficie des nouveaux trains composés de deux grandes voitures ? Bien souvent vos usagers montent dans le train par la première porte de la première voiture pour rejoindre des places plus centrales. La circulation est plus aisée à l intérieur du train que sur le quai bondé et envahi brutalement suite à l annonce tardive du lieu de départ.
    Si les deux premieres portes sont « gardées », et qu ils accèdent au train par la troisième porte rien ne les empêchera de repartir dans l autre sens pour regagner les places de début.

    Vos usagers tentent tous les jours de ralier travail et maison en respectant les horaires imposés par leur employeur, leur nounou,les écoles, leur client..
    Beaucoup de ceux qui choisissent délibérément de s entasser dans la première voiture s organisent ainsi pour descendre du train plus vite à leur gare d arrivée et éviter à nouveau une trop lente évacuation du flux humain qui peut-être leur fera rater un bus….et arriver en retard.

    Disposer des régulateurs, guides de troupeaux humains, sur les quais de gare est une belle idée bucolique, un peu de campagne Paris, mais n est qu un paliatif à la résolution de dysfonctionnements ou résorption d’ engorgements.

    Peut- être faut-il s’attaquer aux causes et non à leurs conséquences.

    • PascalePasser au statut dit :

      O2_92, réguler au départ de Saint-Lazare permet de contrôler et d’améliorer la ponctualité au départ… En effet, désaturer les premières voitures permet d’éviter des pertes de temps au départ… On s’attaque bien là à une cause de « non respect » des heures de départ. Tout le monde ne remonte pas la rame à l’intérieur de la rame… Comme indiqué à Thaliepp (et pour en avoir fait personnellement l’expérience), pas certaine que vous gagniez du temps à l’arrivée si vous vous positionnez pile poil à l’endroit où se trouve votre sortie à l’arrivée…

  13. DrJym dit :

    Bonjour. Je prends les trains PSL -Pont Cardinet. La sortie à Cardinet est en queue de train. Je n’ai bien évidemment pas envie d’avancer d’une ou deux voitures, pour ensuite revenir sur mes pas en sortant. Les régulateurs sont-ils à même de comprendre cette argument ?

  14. CrissiePasser au statut dit :

    Bonsoir,
    J’aimerais savoir pourquoi il y a des trains supprimés tous les jours sur la ligne L aussi bien le matin que le soir ? Du coup on peut à peine monter. C’est fatiguant et stressant et en plus on a jamais d’explication.
    Merci pour la réponse.

  15. Rondh dit :

    Trop de trains ont été acceptés dans le plan de transport, ça se voit. Au moindre pépin, c’est vite compliqué.

  16. LeBarbu-ligneJ-95Cormeilles dit :

    Le probleme cest que vous metez pas les bons trains. Où sont les trains a deux etages???
    Pourquoi ma gare a que un seul escalier pour sortir du quai, ni equipement autre.
    Un super beau et rapid transilien oui maisont est debout.
    …. Tu aide les retardataires a avoir une place assise. Ils courts tous pareil quavant,, Moi je veut que dé que ça sonne, plus personne tente de monter… ce qui est pas le cas.

  17. Eragny 95 dit :

    Bonjour Pascale, encore une magnifique idée! Deux régulateurs de flux pour le train de 8h08 direction Pontoise! Ce sont des trains que vous annonciez en contre pointe cet été… si les trains étaient annoncés plus tôt, nous n’aurions pas besoin de ces régulateurs.
    Incompétence de la personne qui annonce les trains= 2 régulateurs de flux avec nouvel equipement par train= tress et course pour les voyageurs + augmentation des tarifs!

  18. Delignières Jérôme dit :

    Bonjour,

    Je pense qu’il serait judicieux d’avoir des régulateurs de flux en gare de Mantes la Jolie, surtout pour les trains TER Normandie qui sont directs de Mantes la Jolie à Paris Saint-Lazare. Étant donné que ces trains sont déjà chargés de passagers (car venant de Vernon, Rouen, etc…), les usagers qui montent à Mantes se ruent (il n’y a pas d’autre mot…) aux portes, ne laissent jamais descendre ceux qui veulent descendre en gare de Mantes et on se retrouve avec une situation parfois assez dangereuse. Exemple, lorsque j’ai pris le direct de 13h08 cet après-midi, les personnent n’avaient même pas le temps de descendre que ceux qui montaient à Mantes se ruaient, une personne âgée a failli tomber… Bref ça serait pas mal d’avoir du personnel pour réguler tout cela car visiblement les usagers de Mantes sont incapables de se discipliner par eux-même en laissant les personnes descendre avant de monter dans le train. Et c’est tout autant valable tous les matins, vu que je fais le trajet Mantes PSL tous les jours.

    Merci d’avance de faire remonter l’information ! ;)

    • D’accord avec vous Jérôme. C’est surtout en heures de pointe qu’il y a ce problème. En ce qui me concerne, je prends le train dans une gare située avant Mantes la Jolie. Arrivé dans cette gare, je vois souvent des personnes voulant descendre se faire bousculer. Certaine se font littéralement pousser contre la porte opposée sans avoir pu descendre. Tout ça pour avoir une place assise…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Delignières Jérôme, j’ai fait part de votre suggestion aux responsables en local qui partagent entièrement votre point de vue notamment avec des besoins sur la pointe du matin (entre 6h et 9h30) et en particulier sur les trains directs… Votre idée chemine. A voir pour la concrétisation… A suivre donc. Merci :)

    • L'inconnu du 8h33 dit :

      Tant que la SNCF normande continuera de mépriser les usagers de Mantes, en persistant à ne faire circuler que des trains courts, la situation que vous décrivez n’est pas près de s’arranger. Les régulateurs de flux seront bien vite remplacés par des agents de la Suge, croyez-moi, et certains matins ça va sentir la lacrymo sur les quais de la gare de Mantes…

    • Delignières Jérôme dit :

      Bonsoir Pascale,

      Merci d’avoir pris compte de mon commentaire, ça serait d’autant plus utile en situation souvent perturbée au niveau des TER, on se retrouve souvent avec des trains surchargés, et parfois même des trains courts ce qui n’arrange en rien une situation souvent très tendue en gare de Mantes.

      Bonne soirée, Jérôme.

  19. PascalePasser au statut dit :

    De rien… Affaire à suivre…

  20. CyrilL dit :

    Bonjour,
    Je me permet de réagir.
    Je vais pas revenir sur votre logique Pascale, que je comprends pas, à savoir comment on peut arriver dans la rue, en étant dans un partie du train plus loin de la sortie de la gare. J’ai beau faire tous les schémas possible dans ma tête, surtout avec des gares avec des tout petits accès/sorties, je ne comprends pas comment c’est possible mais vous avez l’air d’en être persuader, alors je vous crois (sauf si vous prenez l’exemple, ou vous êtes assises dans le train dans la partie saturé, prêt de la sortie, et que vous comparez avec une fois ou vous étiez debout, vers les portes du train, mais loins de la sortie).
    Bref je voulais pas réagir la dessus, mais sur mon aventure de ce matin. Certes c’était sur la ligne L, mais ils n’ont pas d’article sur leur blog concernant les « régulateurs de flux » .
    Alors ce matin, mon train arrive à Saint Lazare à 8h45/50 (un d’origine de Versailles RD il me semble), sur la voie 2. Mais que voit-on sur la voie 3? un train qui vient d’être annoncé au départ (enfin qu’on vient d’annoncer la voie je veux dire) … Je pensais ce genre de mésaventure ne plus arriver. Mais le pire dans cette histoire, d’annonce d’un train alors qu’un train bondé arrive, c’est qu’il y avait vos « régulateurs de flux » qui interdisaient au gens de monter à l’avant de ce train…
    Alors là je comprends pas… Ils aurait pas pu par exemple demander aux gens d’attendre que le quai se vide pour leur demander d’avancer sur le quai? Là, la SNCF va à l’encontre de toute logique, de demander aux gens d’avancer sur un quai, quai lui-même qui se rempli de gens descendant du train de la voie d’en face qui vient d’arriver…. Vraiment je ne comprends pas à quoi ça rime.

    • PascalePasser au statut dit :

      CyrilL, peut-être qu’il serait intéressant d’aller discuter de ce sujet avec ma collègue Jennifer sur le blog de la ligne L. Elle est plus au fait que moi des spécificités de la ligne et se fera, j’en suis sûre, plaisir d’échanger avec vous sur ce que vous évoquez.

    • CyrilL dit :

      Je pense que le problème doit aussi arriver sur la ligne J ;)
      Et vu qu’il n’y a pas d’article précis, sur son blog (sauf si je me trompe), je ne vois pas ou l’écrire.

      Cdt,

    • PascalePasser au statut dit :

      CyrilL, Jennifer a l’habitude (comme moi) de lire des commentaires qui ne sont pas en lien avec le billet posté, soyez rassuré… Elle vous répondra…

    • Cyril Lisiecki dit :

      J’écrirai la même chose sur le blog de la ligne L.
      Mais aujourd’hui, train J en destination d Ermont, à 18:47, voie 9, un train est arrivé vois 8 et presque même scénario que celui vu sur la L: les régulateurs invitaient les gens à avancer sur le quai rempli…. Point positif c était que oral, et laissaient quand même monter les gens à l arrière.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci pour votre témoignage Cyril :)

  21. Guil95Passer au statut dit :

    Bonjour,
    17h43 pour Pontoise hier soir mardi 29/11.
    Procédure de départ lancée à l’heure puis… rien.
    La machine s’est mise en route, avec l’annonce des gares desservies, à 17h47, et le départ à eu lieu à 17h48.
    Il y avait eu des échanges sur le blog récemment (que je ne retrouve pas) à propos des départs et parfois des ratés entre agent de départ et conducteur…

    Je suis persuadé à 99% que le conducteur n’était pas en cabine quand la procédure de départ a été lancée. Pourtant, il indique sa présence en appuyant sur la borne en début de quai…
    Et s’il était là, alors pourquoi 4 minutes d’attente en silence avant le démarrage ?!

    Vous savez, 4 minutes, ça n’a l’air de rien, mais c’est très long dans ces moments-là, surtout qu’on se met à penser que le 17h50 est capable de partir à l’heure pendant qu’on va nous laisser en plan dans un train sans informations (c’est déjà arrivé par le passé).

    Si le conducteur n’était pas là, pourquoi lancer la procédure de départ ?
    S’il était là, pourquoi ne pas nous dire « je n’ai pas fini mes procédures [ou autre chose] nous allons partir avec un léger retard » ?

    Voilà le genre de petits moments de 4 minutes qu’on n’a pas envie de vivre mais qui sont malgré tout récurrents, et qui, en 4 minutes, ont le temps de générer du stress, surtout quand on a attendu 20 minutes le matin sur un quai de gare par -1°c à regarder passer des trains « sans arrêt » pendant que d’autres étaient supprimés.

    Nous sommes donc partis avec 5 minutes de retard que nous n’avons jamais rattrapées. Je suppose donc que le 17h50 pour Cormeilles a dû être supprimé avec pour cause « avarie matériel » alors que la cause était toute autre.

  22. SubyPasser au statut dit :

    Il est possible que l’ADC venait juste d’appuyer sur le bouton signalant sa présence. Et que le temps de remonter le quai et d’effectuer les vérifs de sécurité, l’agent de départ a lancé la procédure…

    • Guil95Passer au statut dit :

      Suggestion tout à fait juste à laquelle je n’avais pas pensé.

    • SubyPasser au statut dit :

      Cela irait dans le sens d’ailleurs de ce que Fresh nous avait écrit ici: que parfois les agents de départ donne le départ alors que l’ADC n’a pas forcément eu le temps de remonter tout le quai ou bien de finir les tests de sécurité.

  23. Gogive dit :

    Bonjour, je découvre ce blog et je le trouve vraiment bien. J’en profite donc pour temoigner de mon expérience des regulateurs de flux sur la ligne J :
    Je prends tous les matins le Mantes via Poissy de 7h56 ou 8h23. J’ai compris assez vite le but general des regulateurs mais j’ai été surpris qu’ils soient employés sur ces trains là : en effet sur ce train la grande majorité des gens descend à Poissy, et choisissent les wagons du milieu du train pour être plus proche de la sortie sur le quai de Poissy. Moi qui continue mon chemin après Poissy, j’ai justement pris l’habitude demonter dans le premier wagon car c’est un des moins remplis ! La présence des regulateurs est donc plutôt désagréable, car les gens qui comme moi ont l’habitude de monter là ignorent leur recommandation et montent dans le premier wagon sous leur nez. C’est désagréable pour eux et pour nous, et c’est une situation plutôt ubuesque : ils nous recommandent d’avancer parce qu’on leur à demander de le faire, et on ne le fait pas parce qu’on sait que les wagons suivants sont pleins. Et ca dure depuis plusieurs mois. J’avoue qu’ils me font de la peine. Peut être seraient ils mieux employés sur d’autres trains, ou bien pourraient ils se contenter de gérer le depart sur celui ci.
    Cordialement,
    Gauthier

  24. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Je viens d’attraper au vol le train de 19h21. J’ai dû courir sur le quai parce qu’à 19h20 les régulateurs empêchaient encore de monter dans les 2 voitures de queue qui étaient quasi vides…
    Je croyais qu’ils devaient au contraire faciliter l’accès pour ceux qui arrivent à la dernière minute. Mais je n’ai pas dû bien comprendre leur mission…

    • C’est normalement le cas Miss caramel : les régulateurs de flux doivent laisser l’accès à la dernière minute.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • SubyPasser au statut dit :

      Au lieu de dépenser de l’argent dans des régulateurs de flux, il vaudrait mieux concentrer les efforts financiers sur du personnel en gare par exemple…Cela fait des dizaines d’années que l’on monte dans le train sans avoir besoin de leur aide. Il y a bcp plus urgent que les régulateurs de flux.

    • PascalePasser au statut dit :

      Situation étonnante en effet miss caramel… Je transfère votre témoignage en interne…

    • KonylPasser au statut dit :

      En même temps si la SNCF mettait le budget ou il fallait les problèmes s’estomperaient plus rapidement.
      Plutôt que des régulateurs employez plus de conducteurs de trains, agent de réserve pour les gares fermées, bref ça serait si simple si votre boite était moins politique.
      Notre argent n’est pas un jouet et la SNCF fait bien mumuse avec pourtant.

Les commentaires sont fermés.