MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

Point d’étape sur les fumeurs : vos idées font du chemin

72
Publié le 26/06/2015

picto interdiction de fumerJ’avais ouvert ce sujet de la présence de fumeurs dans les trains et les gares il y a un mois avec vous : « Ligne J, nos agents de la sûreté ferroviaire vous consultent ». Vos (nombreux) commentaires faisaient place à plusieurs propositions pour endiguer la montée de ce phénomène agaçant.

Mardi dernier, j’ai participé à une réunion de travail où tous les acteurs SNCF concernés par le sujet étaient représentés (SUGE, conducteurs, contrôleurs, services en gare et à bord), et où le fruit des échanges sur le blog – ainsi que de ceux que j’ai eus récemment sur Twitter avec plusieurs voyageurs – a été repris et discuté.

 

J’ai constaté que le sujet des fumeurs était un véritable casse-tête pour nos équipes, et qu’il était pris très au sérieux parce que, comme certains commentaires l’ont aussi noté sur le blog, les collègues ont l’impression que ce phénomène prend de l’ampleur depuis quelques années.

Un représentant de la Direction de la Sûreté présent m’a d’ailleurs appris que la réflexion là-dessus dépassait même aujourd’hui le cadre de la SNCF : des échanges réguliers existent avec des institutions comme le Pôle Emploi ou l’Assurance Maladie, qui disposent aussi d’espaces ouverts au public, et qui apparemment sont confrontés aux mêmes types de problèmes ! (C’est étonnant d’ailleurs, car ce ne sont pourtant pas des espaces aussi « étendus » et diffus qu’une ligne de train.)

Détecteurs de fumée : pas pour l’instant

J’ai relayé en premier l’idée de poser des détecteurs de fumée à bord des trains. Contrairement à ce que l’on pouvait anticiper, ce n’est pas le coût financier de l’opération qui a été le point d’achoppement, mais une objection à laquelle je n’avais pas pensé : « Si le détecteur se déclenche et émet une sonnerie stridente, comment fait-on ? Qui l’arrêtera ? »

La pose de détecteurs silencieux a bien été brièvement évoquée, mais les agents de la police ferroviaire présents ont expliqué qu’ils ne disposeraient pas toujours de « ressources humaines » disponibles pile au bon moment pour intervenir sur place : on retombait en fait dans les mêmes problèmes que maintenant.

Même si, comme nous en avons discuté la dernière fois sur le blog, on peut réorienter l’action de la SUGE là où elle serait la plus efficace en se mettant d’accord sur les zones et heures prioritaires, nos équipes cherchent aussi actuellement des solutions durables qui dissuadent les fumeurs de « passer à l’acte » dans les gares et les trains.

Or un détecteur silencieux ne sert qu’à la répression – puisque personne ne l’entend -, et son efficacité serait donc probablement assez faible de ce point de vue. L’idée a donc été mise de côté par les collègues pour l’instant.

Communication visuelle : est-ce que c’est suffisant ?

On m’avait fait remarquer aussi qu’il y avait certainement des améliorations à faire en matière de « communication visuelle ». Autrement dit : certains d’entre vous trouvaient que, finalement, l’interdiction de fumer, et son rappel, ne leur semblaient pas si présents que cela visuellement sur un parcours de voyageur.

Un avis unanimement partagé par les personnes présentes autour de la table  : elles avaient fait le même constat. Il a donc été décidé de réaliser un « état des lieux » de la présence notamment de pictogrammes dans nos gares et nos trains. Sont-ils en nombre suffisant ? Sont-ils suffisamment visibles ? En fonction de cet état des lieux, il sera alors décidé d’en mettre, d’en ajouter ou d’en remettre.

Du coup, cela peut être intéressant, pour ceux d’entre vous qui sont partants, que sur vos prochains trajets vous participiez parallèlement à l’exercice : combien de fois croisez-vous une mention de l’interdiction de la cigarette, en gare et dans le train ? Est-elle judicieusement placée ? Faites nous part de vos observations en commentaires.

Projet_Kakemono_cycles_courts

Pourquoi pas des annonces ?

L’opportunité de diffuser des annonces sonores sur le sujet avait également été soulevée lors de notre discussion sur le blog : elles pourraient être faites notamment par les Postes Information Voyageurs ou le Centre Opérationnel Escale pour Paris Saint-Lazare.

J’avais d’ailleurs raconté quand nous évoquions l’idée entre nous que j’avais moi-même fait l’expérience, lorsque je travaillais au poste d’aiguillage de Juvisy, de prendre le micro pour demander par exemple à une personne de descendre de son vélo lorsqu’elle était sur le quai, rompant ainsi le flux des annonces classiques : c’était assez efficace…

Cette idée a été jugée intéressante. Il faut désormais voir avec les équipes en local  pour étudier l’éventuelle mise en œuvre. Cela passe d’abord par un travail sur la rédaction d’annonces un peu différentes : comment faire pour que ces annonces aient un impact spécifique et ne soient pas « noyées » au milieu des autres messages diffusés ?

(La discussion a ensuite rebondi sur la possibilité de diffuser aussi des messages via les bandes défilantes dans les rames Francilien : c’est quelque chose qui va être étudié dans les prochaines semaines. Mais est-ce que cela a un vrai impact visuel ? A voir.)

Une surprise

La dernière idée abordée était une opération qui m’a été suggérée sur Twitter où j’ai également eu des discussions intéressantes sur le sujet récemment.

C’était une proposition d’une action de communication plus « radicale » que le reste de ce que j’ai rapporté et… que je ne peux pas vraiment dévoiler ici car l’effet de surprise y joue un rôle important ! (Je sais, c’est un peu bizarre, mais le blog est très lu sur la ligne et l’on m’a donc demandé de ne pas être trop bavarde là-dessus pour l’instant !)

Ce que je peux dire (si le client concerné nous lit…), c’est que l’idée, qui m’avait beaucoup plu, a également enthousiasmé mes collègues. J’espère qu’elle va se concrétiser (il y a encore quelques interrogations sur la faisabilité) : croyez-moi, vous la reconnaîtrez quand vous la verrez, mais nous en reparlerons sur le blog si ça se fait.

 

Voilà ce que je voulais partager pour l’instant avec vous suite à ma présence – et donc en quelque sorte la vôtre – lors de cette réunion. C’est important que nos discussions sur le blog et les idées qui en ressortent aient des issues concrètes sur la vie de la ligne : je vous tiendrai au courant de l’évolution de ces projets afin que vous ayez l’occasion d’y contribuer…

 

72 commentaires pour “Point d’étape sur les fumeurs : vos idées font du chemin”

  1. Fredo95 dit :

    Bonjour,
    Perso, je voudrais faire un retour positif au niveau de la politique anti-fumeurs sur PSL-Gisors.
    Je sais que je l’ai déjà écrit, mais peut-être que certains n’en ont pas eu connaissance. Depuis plusieurs années, il existe un groupe de picoleurs-hurleurs-fumeurs (tabac & joints) qui sévit dans le Paris-Gisors de 17h59 2e voiture, train que je prends régulièrement.
    Il y a un peu plus d’un an, j’ai harcelé M Langé à ce propos pas mal de fois avec des dates et des faits précis. Au bout de quelques semaines, on a eu des escouades de la SUGE avec des contrôleurs qui sont intervenus pas mal de fois dans ce train, et qui ont verbalisé plusieurs fois à la suite, et ont fait descendre la bande de sauvages bien avant leur destination à plusieurs reprises.
    Et bien : CA A FONCTIONNE ! Cette bande a fini par comprendre et on n’a plus eu de fumées et de vapeurs ethyliques dans ce train.
    Alors, ils ont peut-être émigré dans un autre train, je sais aussi que dans d’autres trains pour d’autres destinations, ça existe de façon récurrente et ça gêne beaucoup. Je ne prétends pas que tout a été réglé mais avec des infos précises, je pense que la SNCF peut tenter des choses.
    Donc, si vous ciblez un train et une voiture précise, n’hésitez pas à le dire et à le redire, pour nous et dans ce train, ça a fonctionné.

    • PascalePasser au statut dit :

      Quand vous dites, n’hésitez pas « à le dire et à le redire », comment nous conseilleriez vous de faire pour que « le message porte » ? C’est une de nos interrogations… Un message du conducteur dans le train concerné qui pourrait indiquer les opérations conduites ? D’autres idées ?

    • Fredo95 dit :

      je parlais aux usagers, dire et redire à vous et aux équipes de Céline si il y a une équipe de fumeurs bien ciblée à la même place et à la même heure depuis des mois voire des années.
      Nous c’était le cas dans ce train précis, et effectivement, les interventions des équipes de la SUGE à répétition pendant 2 ou 3 mois ont fini par décourager cette bande là dans ce train là.
      Je conseille juste à mes camarades-collègues-condisciples-compagnons usagers de faire la même chose que moi.
      Je suis au regret de vous dire que les messages enregistrés, les messages audio des ADC, les panneaux, ou même les réflexions des usagers non fumeurs n’ont pas d’effet sur ce genre d’individus. Et c’est bien dommage. Ils ne comprennent que la répression la plupart du temps.

    • Je suis au regret de vous dire que les messages enregistrés, les messages audio des ADC, les panneaux, ou même les réflexions des usagers non fumeurs n’ont pas d’effet sur ce genre d’individus. Et c’est bien dommage. Ils ne comprennent que la répression la plupart du temps.

      Je confirme les dires de Fredo95. Tout récemment, ça a faillit partir en bagarre lorsqu’un usagers est venu poliment demander à un fumeur d’éteindre sa cigarette. Quant aux messages enregistrés, leur diffusion déclenche des réactions hostiles : insultes à travers la porte, provocation en crachant de la fumée sur celle-ci…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • FreshPasser en mode normal dit :

      « Quant aux messages enregistrés, leur diffusion déclenche des réactions hostiles : insultes à travers la porte, provocation en crachant de la fumée sur celle-ci… »

      Moi j’m’en fiche si ces merdeux ont des réactions hostiles lors des annonces et si ces emmerdeurs n’ont pas compris, arrêt au premier quai avec appel des flics, le train reste là jusqu’à l’arrivée de la SUGE ou des forces de l’ordre et basta.
      Un jour on va leur éteindre leur merde avec les extincteurs en cabine comme ça ils ne nous feront + chier.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      fresh, et qui paie alors ? La grande majorité des voyageurs qui respecte l’interdiction de fumer et qui se trouve retardée. C’est comme quand il y a un dépôt de sac à cause d’un usager qui agresse un ADC…

    • Fredo95 dit :

      Faire payer tout le train par un retard indéterminé et 95 % des gens qui n’ont rien à se reprocher : c’est juste ça ? c’est logique ?
      @Fresh : vous vous rendez compte que vous faites subir une « punition » à tout une rame pour 2 ou 3 individus, et vous écrivez « je m’en fiche » ????
      Non mais là, on croit rêver quand même ….
      Où est l’égoïsme et le manque de considération envers les autres dans ce propos ?

    • PascalePasser au statut dit :

      En en discutant avec un conducteur la semaine dernière, c’est ce qu’il a semblé me dire aussi. Voilà pourquoi, l’idée des annonces par les conducteurs n’a pas été retenue pour l’instant sauf dans des cas spécifiques (opérations de grande ampleur en inter-métiers). Il se peut toutefois que certains conducteurs prennent la parole (là, ce sont des initiatives individuelles) ou choisissent de déclencher les annonces automatiques (ça, par contre, c’est bien prévu). C’est compliqué de répondre à ce phénomène. Une chose est sûre : nos clients nous demandent d’agir, de rappeler la règle et de sanctionner.

    • PascalePasser au statut dit :

      Le blog est là en effet pour que vous puissiez témoigner de ce que vous constatez. Il m’appartient ensuite de transmettre aux différents interlocuteurs. Avec Céline, on est sur du « circuit court » puisqu’elle lit vos commentaires sur les billets dédiés :) Lors de ma réunion, j’ai eu une info intéressante. Sur la ligne P où la problématique « fumeurs » est particulièrement ancrée, les équipes ont travaillé avec des sociologues pour essayer de comprendre le phénomène (comprendre pour mieux agir). Il s’avère qu’il existe 2 catégories de fumeurs : les fumeurs dits « d’aubaine » (qui profitent de la présence d’autres fumeurs pour fumer, c’est la majorité des fumeurs) et les fumeurs « irréductibles » (le plus souvent sans titre de transport en plus !). Une fois que l’on sait ça et que l’on a identifié où se trouvent les uns et les autres, il faut mener des actions adaptées. Dans le second cas, nous sommes d’accord, c’est la répression qui est la seule réponse.

    • JerePasser au statut dit :

      Ce sont tous des abrutis, d’autant plus qu’ils sont tous potentiellement violents (voir armé, cutter couteau…) d’autant que les habitués sont des fraudeurs et bien la fraude d’habitude c’est bien passible de prison et d’une forte amende.

    • Rod dit :

      Donc demain, je me fait attrapé en train de frauder, si j’explique au contrôleur que je suis un fraudeur « d’aubaine » , pourrais-je solliciter leur clémence ? Après tout je ne fait qu’agir comme les fraudeurs « irreductibles ».

    • antignat dit :

      Il y a certainement mieux à faire que courir après les fumeurs !! (je ne fume pas). Quel courage !! Pendant que des gens se font agresser et que personne ne bouge …

    • PascalePasser au statut dit :

      Si vous êtes un lecteur/lectrice du blog (et du fil Twitter), vous pouvez également lire à quel point la présence des fumeurs à bord des trains est un sujet très « irritant » et qu’il convient de le traiter.

  2. Mäx dit :

    Pascale, je reviens vers vous concernant la climatisation des rames à 2 étages. La semaine prochaine s’annonce très chaude avec des pics à 37° à l’ombre. J’espère que vous serez prêt de votre côté. Cette semaine je n’ai pas eu un train avec la climatisation qui fonctionnait, j’émet de gros doute pour la semaine prochaine. Pouvez vous nous rassurer ?

    bonne journée,

    • PascalePasser au statut dit :

      J’ai, comme vous, entendu parler de la vague de chaleur annoncée sur plusieurs jours en fin de semaine prochaine. Comme vous, je me suis posée cette même question. Je tente depuis plusieurs jours de joindre mes collègues de la maintenance… en vain ! J’ai réessayé ce matin (en prévision notamment de vos questions :)

    • Mäx dit :

      Je compte sur vous. Je pense également qu’il serait bon de demander aux conducteurs d’annoncer aux passagers de fermer les fenêtres quand la clim fonctionne. Ca coute 0€ de le dire et tout le monde voyage mieux !

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Cela fait des années que j’ai proposé que les ADC fassent des annonces concernant la nécessité de laisser fermées les fenêtres pour que la clim’ ne tombe pas en panne ! Cela dit, la signalisation “Défaut clim” n’est pas très visible et encore moins connue de la plupart des usagers…

    • SubyPasser au statut dit :

      Le problème c’est que la rame n’est pas toujours alimentée à PSL lorsqu’elle stationne et que donc le voyageur qui vient de monter ne sait pas si la réfrigération fonctionne ou non. Par ailleurs, pour peu que la rame ait stationné au soleil avant, il y fait encore chaud et donc le réflexe c’est d’ouvrir les fenêtres.
      Pour que l’ADC fasse une annonce il faudrait qu’il ait la certitude que qasiment toutes les voitures fonctionnent, ce qui est loin d’être le cas.

    • Mäx dit :

      d’où ma question à Pascale sur l’état des lieux sur la clim :)

    • Oui et puis les avis sont différents. J’ai vu un jour une personne fermer la fenêtre en s’installant. La personne derrière s’est levée, et la réouverte. Celle qui l’a fermée a tenté de lui expliquer que fenêtre fermée, la clim était plus efficace. Rien a faire. Le ton commençait même à monter. Heureusement, ils en sont resté la.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Mäx dit :

      si on avait un système fiable et entretenu de climatisation, on pourrait alors verrouiller les fenêtres

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Et comme il n’est pas fiable parce qu’on ouvre les fenêtres, c’est un cercle vicieux…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      En rapport avec le commentaire de Suby à 15h56 le 26 juin :
      Pascale, je croyais que le dispositif de maintien de service à quai était désormais généralisé sur les VB2N. Je me trompe ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Je me renseigne sur ce point.

    • PascalePasser au statut dit :

      Toutes les VB2N (rames à 2 niveaux) prévues être tractées par des BB27300 (le type de locomotive)sont équipées du Maintien de Service (MTS dans notre jargon).
      Une seule VB2N n’est pas équipée, celle prévue en permanence avec une BB 17000 (référence là encore d’un autre type de locomotive ). Par contre, lorsque une BB 17000 remplace une BB 27300, le MTS est inopérant.
      De plus, le MTS n’est pas prévu pour une rame ayant un stationnement long, mais seulement dans le cas de réutilisations courtes (maximum 10 à 15 minutes).
      En fait, le MTS maintien la réfrigération et l’éclairage pendant que le conducteur rejoint sa cabine de conduite. Mais, dans la plupart des cas, le train n’est pas arrivé à vide, les voyageurs sont descendus et … les portes sont restées ouvertes et la chaleur a pu rentrer…

    • PascalePasser au statut dit :

      J’ai transmis vendredi le message à la personne qui est en lien avec nos collègues tractionnaires pour que l’info soit passée aux principaux concernés.

    • Maxime13Passer au statut dit :

      Bonjour,
      Je suis un peu pessimiste quand au bon fonctionnement des clims le moment venu, en effet, nous sommes le 26, et les petits sévissent encore j’en ai vu passés deux ce matin l’un derrière l’autre…inquiétant pour la suite. Quand aux VB2N, je note une prolifération des voitures condamnés, comme hier le 17h59 pour Gisors avec un voiture vers le centre de la rame, condamnée….et hier les températures n’étaient pas encore extrême…et pourtant j’ai bien eu chaud.

      Sinon pour revenir au sujet, heureux de voir que ça bouge, néanmoins, je remarque la signalétique d’interdiction, que ce soit en gros sur le quai, ou en petit dans les trains, je pense que maintenant elles font partie du paysage, et que les fumeurs n’y font plus attention…de plus sachant qu’ils ne risquent rien……Ensuite difficile de faire comprendre à un fumeur de ne pas fumer sur les quai quand ceux ci sont en partie à l’air libre…

    • Pascaal dit :

      Bonjour,
      Comme il faisait chaud, j’ai voulu prendre le train climatisé (bombadier) de 18h23.
      Comme il fallait s’y attendre, la SNCF a remplacé le train climatisé par un vieux VB2N avec 30°C à l’intérieur.
      Pour la semaine prochaine, et la vague de chaleur qui annoncée, je m’attends au pire !

    • PascalePasser au statut dit :

      Sur ce type de matériel, il n’y pas de climatisation mais un système de réfrigération (qui fonctionne si les fenêtres sont maintenues fermées). Je vous mets en lien le billet, écrit l’an dernier, qui vous apportera de plus amples détails http://malignej.transilien.com/2014/08/28/climatisation-et-chauffage-sur-les-trains-de-la-ligne-j/

    • SubyPasser au statut dit :

      Pascale,
      si les voyageurs ouvrent les fenêtres, c’est qu’ils ont trop chaud…Aller donc tester la température d’une VB2N qui vient de passer une partie de la journée au garage. La réfrigération est-elle suffisament puissante pour faire baisser rapidement la température des voitures?

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      Je rejoins Suby. Le système de clim des VB2N est loin de fonctionner normalement sur la plupart des rames et je doute en effet que la température des voitures soient fraiches après quelques heures au garage en plein soleil…
      Quelles sont les dispositions techniques prises en ce sens?

      Allez, avec un peu de chance, j’aurai un RIB sauna…faut juste fournir l’eucalyptus svp pour assainir l’air svp ! :-)

    • PascalePasser au statut dit :

      Votre suggestion concernant la diffusion d’une odeur d’eucalyptus (tout comme tout autre parfum d’ailleurs) ne pourrait pas être mise en place. Vous savez pourquoi ? Je l’ai appris lors de mon passage sur les voyages Grandes Lignes (là où le problème des toilettes est également un vrai sujet…) : impossible de la mettre en œuvre parce que nous ne sommes pas à l’abri de risques d’allergies chez certains voyageurs.

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      J’ajoute ma voix pour indiquer, que de mes constatations, le problème n’est pas que la réfrigération est insuffisante, c’est surtout qu’elle est HS sur les 3/4 des voitures…
      Je ne comprends pas pourquoi sur un MI2N vieux de 20 ans sur la A, la réfrigération fonctionne et pourquoi sur un VB2N, elle ne fonctionne jamais.

    • Votre suggestion concernant la diffusion d’une odeur d’eucalyptus : impossible de la mettre en œuvre parce que nous ne sommes pas à l’abri de risques d’allergies chez certains voyageurs.

      Pascale, il y a des diffuseurs d’odeur (pomme je crois) dans le passage souterrain de Mantes la Jolie, tout comme dans d’autres gares. Pourquoi ça serait impossible ???

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Concernant le sujet « signalétique fumeurs », ce que vous évoquez a été discuté en réunion. Comment faire alors qu’il n’est pas rare de voir des fumeurs positionnés près d’une signalétique d’interdiction ?

    • Le Privatisateur dit :

      @Fresh vous vous en fichez des clients qui paient 116 euros par mois pour un service aussi merdique que vous proposez….vous avez tout compris : bloquer 300 clients qui paient pour 2 abrutis qui fument et ne paient pas…cherchez l’erreur !

    • PascalePasser au statut dit :

      Mäx, j’ai apporté des réponses à Arnaud27 sur ce même sujet. Je vous mets le lien pour que vous puissiez les retrouver plus facilement :) http://malignej.transilien.com/?p=14278/comment-page-1/#comment-63078

  3. miss dit :

    Bonjour,

    Focalisez-vous surtout aux fumées dans le train, sur le quai à la limite c’est en plein air et c’est pas bien grave, ça gêne juste 2/3 réfractaires de la cigarette.
    Le problème le plus important est l’incivilité dans les TER.

    Pour cela : pensez peut-être a mettre en évidence le numéro à contacter en cas d’incivilité que ça nous permette de faire des remontées efficaces et ciblées. Car je suis certaine que très peu de personne ne sache comment réagir et se sentir utile en cas d’incivilité.

    Très bonne journée à vous.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci miss pour votre retour. C’est exactement ce type de suggestions que nous recherchons :)

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      Mon expérience sur la prise en compte des incivilités.

      Il y a 1 an, Train Mantes via Conflans, déscente à Triel. Groupe de fumeurs de joints sur la plateforme (casquette, basket).
      Je previens l’agent en gare qui me réponds : « Merci, mais je ne peux rien faire ».
      Voilà où nous en sommes !

    • Je previens l’agent en gare qui me réponds : « Merci, mais je ne peux rien faire ».
      Voilà où nous en sommes !

      Ah bon ? Et la SUGE alors, elle sent le pâté ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Le « pouvoir » de cet agent est en effet très limité. Dans ce cas, il aurait pu effectivement contacter une équipe de la police ferroviaire comme le suggère très justement Franck.

  4. OBO dit :

    Pour le tabac sur les quai (hors zone Paris où c’est totalement interdit), voir Amélie Breton qui gère le blog de la ligne N&U pour un REX sur l’installation de cendriers avec zone fumeur sur les quais à SQY.

  5. linor9510 dit :

    Bonjour, je pense que c’est un sujet compliqué du fait que, malgré les annonces sonores, les visuels sur le quai ainsi que la plaque qui rappelle l’interdiction de fumer qui est aussi rappelée dans les écrans du Francilien, ce souci persiste. J’ai vu plusieurs fois des fumeurs sur les quais à PSL et partout! Je voulais dire que, un proche qui emprunte aussi la ligne J, a été enquiquiné par des personnes qui se sont installés à proximité de lui dans le train en fumant.

  6. justinFo dit :

    Bonjour,

    Nous effectuons déjà ce genre d’annonces sécurité demandant par exemple aux voyageurs qui circulent à vélos sur le quais de bien vouloir descendre de ces derniers pour la sécurité de tous.

    Nous faisons de même pour les traversées de voies en rappelant qu’il est interdit de traverser les voies et que pour les sorties et correspondance il faut emprunter les passages souterrains ou autres en fonction de la configuration de la gare.

    • Tiens justement la traversée des voies ça me rappel un témoignage d’un usager : à Houilles un RER en provenance de Paris est arrivé à quai alors qu’un train pour Mantes était en instance de départ. Une personne a traversé la voie 2 du groupe III et la voie 1 du groupe V pour rejoindre plus rapidement le quai central. Suivi ensuite d’une 2ème personne, et d’une 3ème… L’agent sono a fait une annonce rappelant l’interdiction de traverser les voies. Rien n’y faisait, ça suivait comme des moutons. Une alerte radio a été déclenché sans doute par le conducteur du RER, ou celui de Mantes, ou peut-être même par les 2. L’agent sono a ensuite fait une annonce pour informer qu’en raison de la traversée des voies par des personnes, la circulation des trains était totalement interrompue jusqu’à nouvel avis. Selon les usagers ayant entendu l’annonce, il avait un ton goguenard. Vous savez celui qu’on employait pour dire « Bah voila ! Bien fait pour toi ! »

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. StephanePasser en mode normal dit :

    Pascale, où en est la généralisation du dispositif de filtrage des fumées qui peuvent pénétrer dans la cabine de conduite de la voiture pilote des VB2N ? Car elle devrait permettre de réouvrir l’accès à cette voiture le WE…

    • PascalePasser au statut dit :

      Stéphane, ce sujet a été évoqué avec un des conducteurs en réunion la semaine dernière. A notamment été discutée la pose de joints isolants. D’après ce qui a été expliqué, ce système n’est pas efficace et aucun système n’a été jugé efficace. Ceci a été confirmé par un des collègues de la maintenance.

  8. Lolo78 dit :

    Seule la verbalisation marche…Quand il s’agit de jeunes fumant autre chose que de la cigarette dans le train les visuels d’interdiction n’auront pas d’effet.

    • herbain dit :

      Chère Pascale.

      Je suis consterné de votre « entetement juridique » relatif au vapotage!
      1 A ce jour,l’arret du 26/11/2014 établi l’ordre juridique applicable
      2 Ayez le discernement de ne pas dire que vous avez attentivement lu ce texte,
      ou convenez de la « légereté » de vos capacites de juriste!3
      3 Si vos controleurs persistent leurs victimes auront le meme « triomphe » que la Vapoteuse initiale
      4 Je vous rappelle,que ceux qui par « obéissance » contribuent à l’application d’un ordre illégal,ne peuvent s’exonérer et sont considéres comme co-auteurs5
      5 Quant à vous personnellement,je vous trouve bien chanceuse….dans de nombreux Etats de droit,votre désinvolture et votre entetement affiché face à un arret de notre Cour suprème,vous eut valut; despoursuites juridiques sévères (Contempt of Court) nonobstant un rigoureux rappel à l’ordre de votre employeur

      Conclusion: Malraux disait: La liberté n’a pas toujours bonne odeur,mais c’est la liberté…….j’ajoute qu’à ce jour,il en va de meme pour le vapotage!

  9. Arnaud27Passer en mode normal dit :

    Bonjour

    Quelles mesures sont prévues pour cette semaine ?
    En effet, à partir de 37 ° à l’ombre, la signalisation ne fonctionne plus…
    Prenons nos précautions.

    Concernant le sujet « tabac », la première solution est d’imposer au STIF la condamnation de la petite salle basse en voiture de tête des VB2N…
    On a vu les résultats positifs lorsque les fourgons ont disparu des Z6400 (ligne L) ou autre RER.

    Par ailleur, avancée positive sur ma ligne de Pontoise où je profite de nombreuses NAT.

    • Le Privatisateur dit :

      Pascale, j’abonde dans le sens de Arnaud27 : quid de la circulation des trains cette semaine ? Quand il y a 32 degrés, vous supprimez tous les trains Les Mureaux via Poissy, on peut craindre le pire quand on annonce 40 degrés….de plus, vous nous confirmez toujours que les RIB petit gris ne sont plus de ce monde à partir de mercredi ???

    • PascalePasser au statut dit :

      Je viens d’apporter une réponse à Arnaud27 sur le sujet « chaleur ». Quant aux rames inox, je n’ai pas eu de contre-information les concernant.

    • PascalePasser au statut dit :

      Normalement les rames inox ne sont plus dans le programme de circulation des trains dès aujourd’hui… 3 rames sont conservées en réserve jusqu’à la fin de l’année au cas où… Et, comme par hasard, nous connaissons cette semaine un épisode de fortes chaleurs (qui, nous le savons, fait aussi « souffrir nos installations et nos trains…).

    • SubyPasser au statut dit :

      « la première solution est d’imposer au STIF la condamnation de la petite salle basse en voiture de tête des VB2N… »
      Je ne pense pas que cela solutionne forcément le problème; les fumeurs iront simplement autre part dans la rame, probablement en commencant par l’autre petite salle inférieure.

    • Arnaud27Passer en mode normal dit :

      C’est l’endroit le plus utilisé. Il faut aussi installer une vidéosurveillance visible dans tous les trains ayant pour effet d’en dissuader la majorité.

    • SubyPasser au statut dit :

      Oui je suis d’accord que l’endroit est souvent un fumoir, et est délaissé par les autres voyageurs. Mais je ne crois pas que sa condamnation soit une solution efficace. Par contre, si la vidéo surveillance marche, pourquoi pas?

    • PascalePasser au statut dit :

      Dès la fin de semaine dernière, je me suis renseignée auprès de Jacques-Guy Langé, responsable du Centre Opérationnel Transilien pour savoir si des mesures spécifiques allaient être prises en raison des fortes chaleurs annoncées : a priori pas de plan de transport adapté prévu comme en début de mois. En revanche, le point de fragilité reste les trains. Le plan canicule est enclenché avec des vérifications faites sur le matériel en amont. Nous ne sommes pas à l’abri de dysfonctionnement malgré les mesures préventives qui sont faites. Je mets en lien le billet qui avait été rédigé l’an dernier sur ce sujet avec des procédures qui sont appliquées à l’identique cette année : http://malignej.transilien.com/2014/08/07/ligne-j-un-plan-canicule-au-cas-ou/
      Concernant le sujet « condamnation de la petite salle », l’entreprise SNCF ne peut rien imposer au STIF mais peut proposer au STIF. C’est bien le STIF qui est le décideur final (lors de notre réunion, le sujet a également été évoqué et noté pour transmission à notre autorité organisatrice – les personnes autour de la table restaient toutefois bien sceptiques quant à la concrétisation de cette proposition).

    • Mäx dit :

      Bonjour,
      je connaissais déjà ce lien. Il y est dit : « Les équipements de climatisation ou de ventilation des trains sont vérifiés. En cas de panne, une permanence des services de dépannage est mise en place et le stock de pièces de rechange est augmenté ».

      Je veux bien vous croire, cependant j’ai du mal à m’imaginer que les réfrigérations seront ttes opérationnelles d’ici mercredi, date du pic de chaleur. Toutefois, j’insiste sur le point, que les conducteurs soient vigilant sur la fermeture des fenêtres. Je me demande même s’il ne faudrait pas laisser les clim allumés sur les trains au dépôt pendant la journée pour éviter la fournaise lors de la pointe du soir (je parle des rames à deux étages).

    • SubyPasser au statut dit :

      J’ y pensais aussi; ou au moins laisser les portes ouvertes pour que l’air circule un tant soit peu. Quand à la fermeture des fenêtres, cela ne solutionnera pas forcément le problème. Vendredi soir j’ai voygagé dans le compartiment inférieur d’une VB2N dont la réfrigération fonctionnaiT Je peux vous dire qu’il y régnait une forte chaleur, malgré le fait que les fenêtres aient été fermées. Il semble que la ventilation soit meilleure au niveau supérieur.

    • Je confirme Suby. Et pour le chauffage c’est la même chose mais à l’inverse (plus efficace au niveau inférieur).

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • SubyPasser au statut dit :

      De toute façon il s’agit de réfrigération et non de climatisation. Avec de fortes chaleur les limites de la réfrigération sont atteintes plus vites que celles de la climatisation.

  10. LantarPasser au statut dit :

    Dans quel pays d’Europe rencontre t on ? Tous ces problèmes, fumeurs, saleté, tags et j’en oublie, dans quel pays ? qu’avons nous de spécifique ?.

  11. chris78Passer en mode normal dit :

    … comme tous les autres j’apprécierai de savoir à quelle sauce je vais être mangée cette semaine … ça fait un peu peur non ? moins de 30 grosse comm de votre part et là 40 environ annoncés et pas un mot … vous savez bien pourtant que la pilule passe mieux lorsque nous sommes au courant des réjouissances à venir. merci par avance d’enquêter … si ce n’est pas trop tard !

  12. nono95240Passer au statut dit :

    Chère Pascale,
    38°c annoncé mercredi…quelles seront les réjouissances pour nous?
    Les RIBs de sortie? Les rails en dilatation soudaine?
    Quelles sont svp les dispositions concrètes prises par la SNCF pour assurer le service contractuel?
    Merci

    • SubyPasser au statut dit :

      Mon cher Nono, la SNCF est incapable d’assurer le service nominal. Ce matin encore un train PILA a été supprimé pour cause d’avarie matériel. Comme la semaine dernière.
      Mercredi c’est le premier juillet;jour de grande chaleur. Vous pouvz donc être sûr que les RIB seront de sortie…
      Pascale, il y a possibilité de laisser les portes des RIB/VB2N ouvertes pendant qu’elles stationnent au garage l’après-midi?

    • PascalePasser au statut dit :

      Portes ouvertes = chaleur accumulée. Pas de solution miracle malheureusement… :)

    • PascalePasser au statut dit :

      Nos collègues de la maintenance des trains et de l’infrastructure sont particulièrement vigilants sur tout ce qui reste sensible à la chaleur. Des contrôles sont pratiqués régulièrement par exemple avec les thermomètres de voies et les poids qui se trouvent près des poteaux caténaires (qui permettent de vérifier la tension du fil)…

  13. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Ce matin aux Mureaux, j’ai eu droit à une annonce qui m’a laissée sans voix : « Le train initialement prévu à 8h20 subit un allongement de parcours de 7mn environ en raison de la distance de sécurité nécessaire entre les trains. »
    Si, si, j’ai bien entendu et retranscrit ! Alors que l’agent SNCF sur le quai venait de dire que le train était en retard de 9 mn (ce qui correspondait à l’affichage)…
    Celle-ci, en 15 ans, on ne me l’avait encore jamais faite ! D’autant qu’aucun train n’est passé dans les 5 minutes précédentes. La chaleur aurait-elle déjà frappé quelques esprits ?
    Décidément, je découvre chaque jour l’infinie capacité d’imagination de la SNCF. Mais la seule qu’on lui demande, c’est d’imaginer comment tenir REELLEMENT le plan de transport nominal ! Ce qui, comme tant d’autres, ne laisse pas de m’inquiéter à l’annonce des fortes chaleurs. Prévoir son brumisateur et une réserve d’eau pour les trajets me semble une élémentaire précaution devant les défaillances diverses et nombreuses que nous subissons chaque jour.

  14. De Surèle dit :

    Depuis des années, la 1ère voiture des trains vers Mantes La Jolie partant le soir à partir de 19H00 est régulièrement condamnée.
    Je suis en fait certain, vu que cela se produit régulièrement depuis des années, que certains conducteurs la ferme aux voyageurs pour faire un sas de décompression vis à vis des fumeurs qui « sévissent » assez souvent.
    Cela m’agace profondément car il n’est pas normal de pénaliser les voyageurs qui dans leur grande majorité respectent l’interdiction de fumer.
    Donc, si les conducteurs ont des problèmes avec des jeunes qui fument, ils doivent faire appel à la police ferroviaire ou aux forces de l’ordre.
    Que comptez vous faire pour remédier à cette situation qui perdure de façon inadmissible depuis des années déjà ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    André

Les commentaires sont fermés.