MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

Ligne J : nos agents de la sûreté ferroviaire vous consultent…

134
Publié le 18/05/2015
intervention à bord policeferroviaire2

Vous ne connaissez pas encore Céline et son équipe…
Céline et son équipe sont agents de la sûreté ferroviaire, basés à Mantes la Jolie. Ils interviennent quotidiennement sur les trains et dans les gares de l’axe Paris/Mantes via Poissy…
Parlez-leur des « cow-boys » de la ligne J… Ils vous répondront alors qu’ils préfèreraient une autre image.Ils assureront aussi qu’ils sont là avant tout pour garantir votre sûreté et tranquillité… C’est leur priorité numéro un, ils tiennent à le réaffirmer et à vous le prouver…

Céline et son équipe suivent de très près les commentaires reçus sur le blog et le fil Twitter, notamment ceux qui concernent votre tranquillité ou plutôt à ce qui nuit à votre tranquillité. Ils sont également interpellés par vos témoignages qui semblent dire qu’il manque des actions visibles des équipes de la sûreté ferroviaire « au bon moment » (quand les fumeurs sont là notamment…).
Partant également du constat que nous sommes tous acteurs de notre tranquillité, Céline et son équipe ont eu une idée : vous consulter via le blog pour que les équipes soient présentes au maximum quand vous estimez en avoir besoin.

En quoi consiste cette consultation ?

Durant cette semaine, Céline et son équipe vous invitent à identifier les problèmes récurrents qui nuisent à votre tranquillité à bord des trains et dans les gares de l’axe Paris/Mantes via Poissy.
Il ne s’agit pas vraiment de nous dire « tiens il y avait un fumeur à côté de moi », mais de se mettre d’accord sur les endroits et les heures où vous êtes le moins tranquilles sur la ligne (par exemple, une gêne due à certaines incivilités…).
L’idée, par le biais de vos témoignages, c’est donc de repérer avant tout des sujets redondants et de pouvoir ensuite et rapidement conduire des opérations ciblées pour faire diminuer/disparaitre des incivilités constatées par la majorité d’entre vous.
Ces opérations pourront être aussi menées avec l’appui des équipes de contrôleurs.

Parce que la tranquillité est l’affaire de tous…

Nous restons convaincus qu’ensemble nous pouvons agir efficacement…
Avec vous, nous allons établir un diagnostic qui aura émergé de vos commentaires.
Nous vous expliquerons ensuite ce qui a été modifié/mis en place suite à ce diagnostic…

134 commentaires pour “Ligne J : nos agents de la sûreté ferroviaire vous consultent…”

  1. EricBarthas dit :

    Bonjour,
    le problème récurrent reste évidemment les fumeurs qui monopolisent les places sur les plateformes (au niveau des portes entre chaque voiture) pour leurs petites affaires.

    Sur le mantes via conflans, vendredi 15 mai, entre la 1ere et la 2nde voiture en partant de la loco, il y avait un comité de 8 personnes qui préparaient leur cône spécial 12 feuilles, et croyez moi ce n’est pas eux qui étaient génés par le passage.

    Pour répondre à la question posée, il faudrait en pointe du soir surtout se placer pas trop loin des entrées/sorties de chaque gare pour éviter les signaux d’alarme intempestifs (dernier exemple en date courant mai à Chanteloup).

    • Maxime13Passer au statut dit :

      J’abonde dans le sens d’EricBarthas, ils ne sont pas vraiment gênés par leur environnement….L’idéal serait un type des gros bras de la SUJE, en civil pour constater…puis la cavalerie qui rapplique en tenu.
      çA, ça serait un vrai pouvoir de dissuasion….
      En général heure de pointe du soir, en tête de train, en bas ou sur le plateau lorsqu’il y a du monde, dès fois que la fumé soit confiné au plateau….Mais déjà senti sur les mantes paris par conflans le matin en heure de pointe également

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour,
      je plussoie les commentaires de mes co-voyageurs, ainsi que l’idée de Maxime d’avoir une personne de la SUGE en civil. Les fumeurs sur les quais de PSL sont nombreux.
      Je pense que je ne vais pas vous l’apprendre, le compartiment bas de la voiture pilote est un lieu de prédilection pour les fumeurs. Il est extrêmement rare, aux horaires auxquels je voyage, d’être importunés par ceux-ci autre part que dans la VP. Il ne semble pas y avoir d’horaires spécifiques, j’ai déjà vu des fumeurs lors de la pointe du matin. Commentaires valables sur J5.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bon,jour,
      Entièrement d’accord avec EricBarthas et Maxime13!
      Le fléau numéro 1 reste la consommation de tabac et autres substances interdites par les fumeurs qui sont habitués de certains trajets….
      De mon point de vue, la SUGE devrait faire des descente sur les quais de st-lazare pour verbaliser les trop nombreux fumeurs qui fument avant la fermeture du train et pollue l’air des rames….quand ils ne fument pas durant le trajet aussi!

      Je pense que de la sensibilisation sur les quais des gares devraient être renforcée car trop de personnes fument alors que cela est interdit.

      Bien à vous,

    • EricBarthas dit :

      A PSL, malgré les caméras (coucou le COE), les annonces sonores et les agents en uniforme, on voit trop de fumeurs sur les quais. Et pas la peine d’appeler le 3117, le temps de répondre aux questions du préposé, la clope est déjà écrasée.

  2. Mathieu P. dit :

    Bonjour Céline et son équipe ;)

    Très bonne initiative, bravo !

    Je rejoins EricBarthas pour dire que le problème n°1 concerne les fumeurs, que ce soit dans les voitures et sur les quais. A St Lazare notamment mais pas uniquement. A Poissy c’est également le cas.

    Je me risque une petite question : est-il nécessaire qu’une équipe chargée de faire une ronde sur les quais de St Lazare soit composée de 8 à 10 agents ? Ne serait-il pas possible de scinder cette équipe de sorte qu’elle agisse sur plusieurs quais à la fois. En cas de gros problème il serait bien sûr possible d’appeler des renforts très rapidement, ces derniers étant situés sur les quais adjacents.

    Autre question : est-il possible de savoir combien d’agents sont en patrouille à un instant T à St Lazare ? Car clairement à mon sens on est face à un problème d’effectif. Je ne vois que trop rarement des agents chargés de faire respecter les règles de civisme alors que je fréquente la ligne J quotidiennement.
    Peut-être serait-il possible d’engager plus d’agents de médiation et de ne faire appel à la SUGE qu’en cas de problème.

    • EricBarthas dit :

      Mathieu,
      bonne idée que de faire plus d’équipes, moins étoffées. Si les saonctions sont appliquées. Car on sait tous que la prévention, ben ça ne marche pas (ou plus). La répression est necésaire histoire d’envoyer un signal un peu fort.
      En revanche je ne partage pas l’avis sur les médiateurs.
      Bien souvent ils se trouvent un coin discret dans une rame pour ne pas faire trop de vague. A mon avis, ce service reste assez inefficace.

  3. sertre78Passer au statut dit :

    Un Simple ex, hier après midi je suis revenu avec un groupe de randonneur de Meaux par un train direct Paris ( ligne p )
    L’étage supérieur de la dernière voiture était littéralement réservé pour les fumeur et « amateur de musique contemporaine ». Les jeunes nous ont carrément dit ( gentiment) qu’ils se regroupe ici pour ne pas gêner les autres voyageurs.
    Cela laisse rêveur non ?

    • JerePasser au statut dit :

      Il est connu qu’il ne faut pas monter en première voiture dans le sens Paris-Château Thierry et dans la dernière pour Château Thierry-Paris, ce problème est également connu, ils n’hésitent pas à virer les gens de cette voiture, ils sont très violents.

  4. teed dit :

    C’est possible de mettre un détecteur de fumée ?

    Hop, dès une détection, les agents de sécurité les plus proches seront avertis.

  5. chris78Passer en mode normal dit :

    J’aurais souhaité savoir si le message que l’on entend à bord du train relatif aux fumeurs est un message qui est déclenché par le conducteur lui-même averti par des capteurs ?
    S’agissant de la présence à bord de la SUGE, il serait souhaitable de les voir « en action » et non en mode « consultation de messages, d’internet, ou que sais-je ». Je sais bien que tous ne sont pas à mettre dans le même panier mais je trouve déplorable l’image qui est renvoyée par un tel comportement. Un voyageur peut très bien être importuné dans une voiture et la SUGE stationnée dans une autre. Enfin tout le monde sait bien que les perturbateurs jouent au jeu du chat et la souris et qu’ils ne sont nullement intimidés. Un tract remis par les équipes de Valérie Pécresse ce matin en gare de Vernouillet fait état de la disparition de 300 policiers au moins dans les transports en Ile de France. Qu’en est-il des effectifs de la SUGE à long terme ? S’agissant des incivilités rencontrées, on peut noter les discussions téléphoniques à très haute voix également, les pieds sur les sièges. j’ajouterai également les mangeurs de macdo et autres qui font régner dans les voitures une odeur vraiment désagréable. Mais bon tout ça relève d’un savoir vivre ensemble qui fait défaut à beaucoup.

    • Guil95Passer au statut dit :

      Bonjour,
      Oui, chris78, j’avais obtenu ici cette info, c’est bien le conducteur qui déclenche cette alerte, et il le fait avec ses propres capteurs humains (quand les fumeurs sont juste derrière lui et qu’il est importuné).
      A l’époque, j’avais écrit ici ma surprise d’avoir entendu 3 fois de suite cette alerte, et de ne remarquer aucune réaction de la part de l’équipe de sûreté ferroviaire qui était présente dans ma voiture (où ne se trouvaient pas les fumeurs). Mais si l’équipe de sûreté ne sait pas elle-même que c’est le conducteur qui lance un appel (en quelque sorte), elle ne peut pas y répondre.

  6. PascalePasser au statut dit :

    Je viens de lire vos premiers retours (merci, c’est déjà très riche en infos)…
    Je résume et je mets en regard les questions que ça pose pour creuser davantage avec vous…
    – Certains d’entre vous parlent d’incivilités constatées sur l’axe Paris/Mantes via Conflans. Céline en prend note mais elle reste surtout intéressée par vos retours sur l’axe Paris/Mantes via Poissy, son périmètre d’action. Avez-vous des témoignages à apporter sur cet axe là ?
    – Je note ensuite que la problématique fumeurs semble être la plus gênante. Viennent ensuite les signaux d’alarme intempestifs, les pieds sur les banquettes et les mangeurs de MacDo… Pour que les interventions gagnent en efficacité, peut-être faut-il revoir le positionnement des équipes et leurs heures d’intervention? Si oui, à votre avis, qu’est-ce qui serait le plus pertinent, en citant des lieux et des périodes sur la base de vos voyages (sur les plateformes, dans la voiture pilote, en soirée, les WE …) ?
    – Certains d’entre vous ont entendu des messages dans le train, une initiative conducteur sans doute… Vous aimeriez qu’il y en ait davantage ? Aimeriez-vous que le COE (Centre Opérationnel Escale) prenne davantage la parole sur le sujet en gare de Paris Saint-Lazare ? Si oui, de quelle manière pour que ce soit efficace ?

    Et puis, à la lecture de vos commentaires, voici des questions que je retiens et auxquelles je répondrai dès que j’aurai les éléments :
    – Quel est le pouvoir d’action des équipes SUGE par rapport aux différents types d’incivilités ? Toutes les incivilités sont-elles verbalisables par la SUGE ?
    – Pourquoi les équipes SUGE n’interviennent-elles pas en civil ?
    – La présence de détecteurs de fumée à bord des trains est-elle envisageable ?
    – Les effectifs des équipes sont évoqués : est-il possible de scinder les équipes en deux pour occuper davantage le territoire… « plus d’équipes, moins étoffées » ?
    – Quid des agents de médiation ? Des renforts d’effectifs sont-ils prévus ?
    – A quoi sert le 31 17 ? Tiens, une idée me vient… il faut que je creuse…

    • EricBarthas dit :

      Le COE avec le point de vue sur les quais dont il dispose devrait clairement annoncer qque chose : « le fumeur voie 27 en pull orange à capuche et la casquette ünkut noire est prié d’arrêter sa fumette. »
      Croyez moi qu’il arrêtera vite, mort de honte…

    • PascalePasser au statut dit :

      Je vais vous faire part d’une anecdote… Ce que vous préconisez, je l’ai personnellement mis en pratique sur Juvisy. Du poste d’aiguillage en hauteur où je travaillais et avec les retours caméra dont je disposais, j’avais la possibilité de voir en temps réel ce qui se passait sur les quais. Il m’est arrivé plus d’une fois de prendre le micro et de demander par exemple à « la personne, quai A, de descendre de son vélo ». Le résultat était instantané : la personne concernée s’exécutait en jetant des regards rapides autour d’elle pour savoir d’où venait « la voix » et qui avait bien pu la voir.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Pascale,
      Ce serait en effet à étendre comme le propose EricBarthas à juste titre!
      Cela ne coûte rien et reste très efficace car dissuasif.
      En terme de civisme et de respect d’autrui cela permet aussi d’avancer, on montre par là même qu’il faut respecter les biens et personnes.

    • SubyPasser au statut dit :

      L’idée est bonne; malheureusement vu que l’on entend peu ou pas les HP sur le quai, l »efficacité en serait fortement diminuée.

    • linor9510 dit :

      Je pense aussi que c’est une bonne solution. C’est sûr que la personne qui serait prise en flagrant délit et à qui on fera la demande via le micro de cesser de fumer par exemple en essayant de décrire le plus possible si bien qu’il n’est pas facile de donner des détails comme par exemple la couleur du t-shirt sera à mon avis surprise et aura tellement honte qu’elle cessera immédiatement de fumer. De plus, j’ai déjà vu aussi quelqu’un qui ne respectait pas le panneau de la gare qui interdisait ce comportement pour son bien et celui des autres et en plus, qui en avait l’air fier!

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Manger dans le train, y compris des produits Mac Do, n’est pas encore pénalement sanctionné tant qu’on ne fait pas de saletés !

    • teed dit :

       » – La présence de détecteurs de fumée à bord des trains est-elle envisageable ?  »

      Au niveau de la remontée de l’information, on peut envisager la 2G avec des sms, l’ultra narrow band (principe similaire aux sms, voir sigfox), ou une alarme/signal au conducteur.

      Au niveau de l’intégration maintenant, ça risque d’être compliqué (et donc coûteux ?) car cela doit être discret et résistant au vandalisme.

      Ce sera très certainement des détecteurs sur mesure pour la sncf, et donc coûteux aussi ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Vous avez parfaitement identifié les principaux freins à la pose de détecteurs de fumée dans les trains… :)

  7. MathieugrgPasser au statut dit :

    Experience vecue la semaine derniere pendant l heure de pointe en semaine: je suis assis tranquilement en tete d une voiture, un type vient poser sa biere sur le siege, va chercher du feu et revient fumer en s asseyant en face de moi. Quand je lui dis d arreter, il fait semblant de ne pas comprendre et m insulte de tous les noms quand je pars en lui disant que je dois bouger a cause de lui.

    Experience plusieurs fois vecue dans les trains du soir: les vigiles restent a un endroit, et ne bougent pas. Comme ils parlent souvent fort dans leur telephone, ils importunent les passagers les rntourants. Les fumeurs sont parfaitement tranquiles ailleurs. Y a t il un deal sur le theme on ne vous embrouille pas et vous ne tirez pas le signal d alarme? En tout cas je n ai jamais vu un fumeur se faire embeter par qui que ce soit d officiel. Un controleur m a meme dit que c etait aux passagers eux meme de regler le probleme… La seule vraie solution est de retablir des equipes de controle dans tous les trains sensibles, qui se deplacent entre les wagons pendant me voyage et qui aient un vrai pouvoir de sanction (cad capable d arreter les delinquants en flagrant delit, de les remettre a la police qui leur collerait une nuit au poste). Ce sont des gens qui n ont rien a faire des regles tant qu il n y a pas de rapport de force et qui ne paient pas les amendes. Certaines pratiques comme le controle des billets par des agents avant l entree sur le quai, ou le reain comme c est le cas pour les tgv peuvent aussi contribuer a eloigner certaines personnes.

    Verrouiller le wagon de tete ne sert qu proteger le conducteur et degrade les conditions de voyage, car les fumeurs vont simplement fumer sous le nez des autres passagers.

    • PascalePasser au statut dit :

      Mg, vous parlez des vigiles. Pour être certaine de bien comprendre, vous ne parlez pas des équipes SUGE ? Vous distinguez les deux, c’est bien ça ?

    • MathieugrgPasser au statut dit :

      Tout a fait. J ai l impression qu ils sont systematiquement presents sur certains trains du soir (je vois ces vigiles chauqe fois ou presque que je les prend) mais ils sont chaque fois immobiles et passifs dans la rame.
      Je vois rarement les equipes de la suge.

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci Mg pour cette confirmation. Nous aurons l’occasion de revenir sur les différents acteurs de votre tranquillité dans un prochain billet.

    • Lucas Lepain dit :

      J ai eut pour ma part une experience assez positive avec les vigiles en gare de saint lazare, que je suis regulierement du regard dans l attente du dernier train, dans une ambiance pas toujours tres sereine.
      Une jeune fille venait de se faire voler son sac et le vigile a reussit a le recupere et calmer la jeune fille assex eprouvée.
      Je ne sais pas si ceux ci sont preferables a la suge, mais la necessite d avoir des personnes visibles et vues de tous sont indispensables le soir ou les incivilitées et personnes moins bien intentionnées sont relativement presentes..

    • PascalePasser au statut dit :

      Si je comprends bien, peu importe le type de personnel présent, l’essentiel, c’est qu’il y ait du personnel. C’est bien ça ?

  8. Lolo78 dit :

    Le problème c’est qu’on les croise souvent plus en Robocop lors des contrôles que le soir tard ou le week-end là où on aimerait plus les voir…

    • PascalePasser au statut dit :

      Lolo 78, vous avez l’habitude de prendre le train en soirée ? Si oui, sur quel axe en particulier ?

  9. fredo95 dit :

    Vaste débat en tout cas.

  10. Fredo95 dit :

    Pour les fumeurs du 17h59 vers Gisors, il y a eu plusieurs interventions de la SUGE cet hiver. En fait, à la suite, pendant plusieurs semaines.
    Et de fait, on voit moins la bandes des fumeurs-picoleurs-hurleurs dans ce train. Il semble que ces verbalisations à répétition aient eu un effet dissuasif.

    • flodu27 dit :

      Bonjour Fredo95,

      Tout à fait d’accord avec vous, sauf que la semaine dernière, ils ont remis ça et en début de semaine aussi.
      Ces personnes se sauvent quand elle voit les contrôleurs arriver ça veut tout dire !
      Très bonne fin de semaine sur la ligne J

    • PascalePasser au statut dit :

      Voilà pourquoi il convient pour nos équipes d’être visibles régulièrement pour « occuper le territoire ». Qu’est ce qui, selon vous, permettrait de rendre plus visibles nos équipes et leurs interventions ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Je vous confirme que cette initiative a des effets longue durée. Nous cherchons avec vous des solutions comme celle-ci pour faire reculer certaines incivilités. Merci pour votre témoignage que je transmets aux équipes concernées.

  11. Damien78 dit :

    En fait, il est très pénible de voir le renoncement généralisé face aux incivilités.
    La fermeture du premier wagon en heures creuses pour la tranquillité du conducteur (et pas des passagers contrairement à ce qui est copieusement indiqué sur les rames) en est un parfait exemple.
    Ce renoncement est très pénible, mais malheureusement, n’est pas limité au transilien.
    Les Robocop, qu’ils soient un, deux ou dix, ne font plus peur à personne.
    C’est bien dommage tout ça.

    • PascalePasser au statut dit :

      En ce qui nous concerne, pas de renoncement ! Nous continuons d’œuvrer … La preuve avec ce billet :)

  12. Guil95Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Le fameux message « il est interdit de fumer… » a justement été lancé par le conducteur du 17h50 pour Cormeilles avant hier (ou mardi soir, je ne sais plus). J’en ai déduis qu’il avait détecté la présence de fumeurs à bord.
    Plutôt que de fermer la voiture pilote, pourquoi ne pas donner au conducteur la possibilité de prévenir une équipe pour cueillir les fumeurs à la gare suivante ?!
    Le message à bord, c’est bien, mais je ne pense pas que cela incite qui que ce soit à éteindre sa cigarette.
    Maintenant on va me répondre qu’il n’y aura pas de flagrant délit… certes, mais ce sera toujours une action de plus.

    • PascalePasser au statut dit :

      Normalement Guil95, la voiture pilote n’aurait pas dû être fermée ce jour-là, à cette heure-là. Dans le cas évoqué, le message du conducteur n’est pas incompatible avec une intervention SUGE. Il faut qu’il la demande et qu’une équipe SUGE ne soit pas trop loin pour pouvoir intervenir aussi. Personnellement, je trouve que l’action du conducteur par le biais d’une annonce est déjà à souligner. Qu’en pensez-vous ? Savez-vous si l’annonce du conducteur a eu un effet sur les fumeurs (mais peut-être que vous n’étiez pas à bord de la voiture où ils se trouvaient…) ?

    • Guil95Passer au statut dit :

      Je suis d’accord, lancer l’alerte dans le train est une action, et elle peut s’avérer utile, mais je n’étais pas dans une voiture avec des fumeurs donc je ne peux en mesurer l’impact.
      Quant à la voiture pilote, j’en parlais seulement pour généraliser le propos, car dans ce train elle n’était probablement pas fermée, et les fumeurs devaient justement s’y trouver, d’où le message du conducteur.
      Le message du conducteur devrait automatiquement s’accompagner d’une demande d’intervention, selon moi. Ensuite, une équipe serait disponible ou non, mais cela devrait être la procédure, et cela pourrait engendrer des interventions ciblées.
      On dit aux voyageurs de faire le 3117, les conducteurs sont parfois encore mieux placés que nous, la preuve, ce jour-là, je n’ai moi-même pas rencontré de fumeurs à bord.

    • Pascale, les fois ou j’ai assisté à la diffusion du message pour les fumeurs, et bien celle-ci a été à chaque fois superbement ignoré par les concerné ! J’ai même vu une fois un fumeur se diriger vers la porte du conducteur, et cracher sa fumée contre celle-ci ! Un autre a crié des insultes à travers la porte ! Pour moi les annonces sont inefficaces…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Dans ce cas-là, que préconiseriez-vous ? Une intervention de la SUGE systématique au risque de voir le train supprimé par exemple ? Autant de questions que nous nous posons en interne…

    • Pourquoi une intervention de la SUGE aurait-elle obligatoirement pour conséquence la suppression du train ? J’ai entendu un conducteur demandé l’intervention de la SUGE à Houilles. Ils étaient à l’arrivée du train à Poissy. Ils sont montés, et sont intervenu sans gêner la circulation du train.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Tout dépend de la nature de l’intervention et si les individus concernés par l’intervention sont coopératifs ou pas…

  13. Mäx dit :

    Bonjour,
    Je prend le train Vernouillet-PSL quotidiennement, et je peux vous dire qu’il y a énormément de fraudeurs qui passent par dessus les portillons des navigos, devant le personnel de la gare à l’intérieur ou depuis l’extérieur, mais personne ne leur dit quoique ce soit. Je pense que les contrôles devraient être renforcés en gare, et plus discrètement ! Combien de fois j’ai vu les contrôleurs et la SUGE à la descente du train, ou en gare en étant bien trop visibles ! Les fraudeurs (qui sont souvent ceux qui salissent et empoisonnent nos vies à bord) attendent en général qu’ils partent pour prendre le train. Il y a deux solutions : Soit les contrôles sont systématiques à bord, soit les contrôleurs ou la SUGE doivent se faire plus discrets, on peut par exemple imaginer des agents en civil

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci Mäx pour votre témoignage. Il a été transmis. Voilà du concret qui permet de monter des actions concertées notamment avec des équipes de contrôleurs et des agents SUGE. Ce sera peut-être le cas à Vernouillet… Tenez-nous au courant :)

    • Mäx dit :

      Bonjour,
      Depuis mon post précédent, je n’ai jamais autant vu la SUGE à Vernouillet. Je serai curieux de savoir si leur présence a été fructueuse. Cependant, je le redis, tant qu’ils ne seront pas plus discret, et présent de manière significatives, rien ne changera

    • PascalePasser au statut dit :

      Et oui Mäx ! C’est bien votre post qui est à l’origine de cette présence en gare de Vernouillet… Les équipes de Céline étaient présentes hier matin 7h20 à 9h00. Très concrètement, à la suite de cette action, 12 procès-verbaux d’infraction ont été établis pour « franchissement irrégulier des lignes de contrôle SNCF » indemnité forfaitaire à 60 euros + 30 euros de frais de dossier.
      Céline m’a précisé que la majorité des contrevenants étaient des clients avec un titre de transport valable mais qui ne sortaient pas leurs cartes pour gagner du temps ou par… fainéantise. !
      Il faut savoir que cette infraction reste verbalisable même lorsque le client est en règle. Pour franchir les tourniquets, ces contrevenant utilisent plusieurs techniques :
      1. Ils « collent » le client qui les précède pour passer à deux le tourniquet.
      2. Ils sautent par-dessus le tourniquet avec un risque de dégradation du matériel.

    • Mäx dit :

      Bravo ! Il faut juste espérer que ça dure :) Par leur présence nous n’avons pas de fumeurs dans le tunnel, et les fraudeurs passent leur chemin. Après, pour être efficace sur le long terme, il faut impérativement renforcer ce type de contrôle à quai et à bord des trains.

    • Fredo95 dit :

      Mäx, à l’automne dernier, j’ai insisté lourdement auprès de M Langé pour une bande de fumeurs-picoleurs-hurleurs dans le 17h59 vers Gisors.
      Ils étaient en fin de 2e voiture et gonflaient tout le monde depuis des mois avec leur comportement d’ados débiles et mal élevés.
      Et bien, la SUGE et les contrôleurs sont venus 4 fois en 6 semaines dans ce même train et ils ont verbalisé à chaque fois.
      Franchement ça a fonctionné car on ne les voit quasiment plus depuis.
      Parfois, nos demandes sont prises en compte. si si …

    • PascalePasser au statut dit :

      Ah ben ça fait plaisir de vous lire… Mais oui, toutes vos demandes sont prises en compte. Il faudrait que l’un d’entre vous vienne partager mon quotidien pour s’en rendre compte… :)

    • Toutes les demandes sont prises en compte ? Permettez-moi d’en douter Pascale. Ca fait plusieurs années que je signale les trains gratuits d’extrême matinée, et d’extrême soirée. Ils sont dénommés ainsi par certaines personnes, car il n’y a jamais de contrôle. Il fut un temps ou je prenais tous les jours le 4h45 pour Argenteuil ou le 4h50 pour Paris via Poissy. Et en effet, malgré mes multiples signalements, je n’ai jamais vu l’ombre d’une casquette de contrôleur ! Maintenant j’ai arrêté de le signaler, car j’ai la ferme impression que la SNCF s’en fou ! Pourtant une opération de contrôle à bord des trains de 4h20, 4h45 et 4h50, et plus particulièrement ceux de 0h23 et 1h03, serait fructueuse, je peux vous le garantir !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Je fais confiance à Céline et ses équipes pour que votre message soit entendu… On a quand même eu un exemple très concret récemment avec Mäx qui a pu voir des agents SUGE à Vernouillet… :)

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour Pascale,

      de même nous vous invitons nous aussi à venir partager notre quotidien, tout comme nous avions inviter JGL. Et je suggère que vous commenciez par une semaine de Gisors -PSL le matin et le soir. Puis faites nous un billet pour partager vos impressions…

    • PascalePasser au statut dit :

      En fait, à la lecture de vos messages, j’ai l’impression que les commentateurs les plus fidèles du blog sont surtout ceux d’entre vous qui empruntent la ligne Paris/Gisors (et qui expriment par ailleurs un certain mécontentement). Plutôt que de faire un voyage avec vous, je réfléchis à une rencontre spécifique sur ce sujet. Pour l’instant, c’est une idée que je n’ai pas partagée en interne. J’aimerais bien qu’elle se concrétise. Dans l’idée, Suby, Nono95240, vous seriez partants ?

    • nono95240Passer au statut dit :

      +1 Suby: on avait en effet proposé cela à Mr Langé, sans succès hélas!
      Il faudrait en effet que Pascale et ses collègues viennent avec nous sur le terrain, on ne mord pas! :-)
      On a vraiment l’impression qu’il y a un fossé à la SNCF entre les Décideurs et leurs salariés sur le terrain…

    • Fredo95 dit :

      je trouve ça cocasse que vous refusiez de faire des voyages Paris-Gisors !!!
      En fait, vous êtes comme vos collègues contrôleurs et de la SUGE, ainsi que les personnes travaillant dans les gares, après Pontoise et Boissy, personne de la SNCF ne veut s’y rendre !!!
      C’est une véritable unanimité dans votre grande maison, une profession de foi : Personne entre Pontoise et Gisors, que les usagers se démènent avec les automates et le site transilien !

    • PascalePasser au statut dit :

      Qui vous parle de refuser le voyage Paris/Gisors ? Vous aimeriez que l’on emprunte un train en particulier ?

    • Pascale, vous dites que mon message a été entendu. C’est ce que l’on m’a toujours répondu lorsque je parlais de ces fameux trains gratuits… Mais rien de concret sur le terrain. Je serai vigilant ces prochains jours, et je ne manquerai pas de vous interpellez si une fois de plus, rien ne bouge.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Fredo95, ce n’est pas seulement pour la ligne Paris – Gisors, c’est pour toutes les lignes. Nous avons invité des directeurs de ligne et des dirigeants à faire avec des usagers des trajets tel Bréval – Paris ou Bonnières – Paris. Refus systématique !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • SubyPasser au statut dit :

      Pascale,
      toutes les branches de la ligne J sont présentes sur le blog, pas uniquement la branche Gisors. Moi même je suis sur J5.
      Bien sûr que je suis partant pour une rencontre, mais sur quel sujet exactement? Je n’ai pas bien compris.

    • PascalePasser au statut dit :

      Je proposais éventuellement une rencontre destinée à celles et ceux d’entre vous qui effectuent des voyages sur l’axe Paris/Gisors…

    • SubyPasser au statut dit :

      @Fredo95: c’est où ça, Gisors? C’est en France?? :-))))

    • Fredo95 dit :

      @ Suby : on ne sait même plus …
      Pour la SNCF, c’est dans une autre dimension.

    • Fredo95 dit :

      Je ne vous demande pas de prendre un train en particulier, mais vivre ce qu’on vit au quotidien, de faire, par exemple, de vraies statistiques sur un mois complet, juste sur Paris-Gisors (mais il paraît que c’est impossible), comme sur d’autres branches d’ailleurs. Sur Mantes ou Poissy, ils ont quelques récriminations légitimes à faire je pense !
      Avec le nombre de RIB aux heures de pointe, le nombre de VB2N avec une, voire deux voitures condamnées, ou sans chauffage l’hiver, ou sans lumière, ou les deux (je l’ai vécu).
      Prendre les horaires réels de départ et d’arrivée le matin entre 6h00 et 9h00 et le soir entre 17h et 20h.
      Tout ça a été demandé maintes fois à Mme Larrouy et à M Langé qui ont, soit botté en touche, soit ont dit que c’est impossible, soit ont refusé de répondre.
      Notre vécu n’a absolument rien à voir avec vos chiffres. Alors où est le décalage ?

    • Qui vous parle de refuser le voyage Paris/Gisors ?

      Pascale, à la lecture de cette phrase : Plutôt que de faire un voyage avec vous, je réfléchis à une rencontre spécifique sur ce sujet. beaucoup d’entre nous on compris que vous souhaitiez plutôt une rencontre qu’un voyage sur la ligne.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      En fait, voilà le cheminement de mon idée… Effectivement, il n’était sans doute pas suffisamment explicite… Je me disais que je pourrais toujours faire un voyage avec certains d’entre vous. Ce serait l’occasion de nous rencontrer pour de vrai (même si on peut toujours le faire par ailleurs :)). Maintenant, si lors de notre voyage, il ne se passait rien, quelles conclusions pourrions-nous en tirer ? Voilà pourquoi, j’essayais de proposer une autre alternative…

    • Il faudrait également programmer un voyage avec les usagers de Bréval et Bonnières. Ceux-ci on à plusieurs reprises invités des dirigeants, sans succès ce qu’ils déplorent !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Fredo95 dit :

      Aaah vous savez, on est prêt à dégainer quand ça ne fonctionne pas, mais on peut aussi signaler quand ça fonctionne. Et s’en féliciter.

    • PascalePasser au statut dit :

      Et je vais vous faire part d’une petite indiscrétion… Nos agents de la SUGE et contrôleurs sont aussi contents de savoir que vous êtes contents… :)

  14. Le Privatisateur dit :

    Ce message sur la fumette, lancé par le conducteur, devient insupportable. A quoi cela sert ? Nous autres, clients et voyageurs qui payons 116 euros par mois, nous connaissons les lois et le respect. Un conducteur nous a même mis terminus Poissy une fois à cause de ces « fumeurs-fraudeurs » du dernier wagon, sans aucune réflexion sur les 99.9% autres voyageurs qui souhaitaient juste rentrer chez eux après une journée de travail.
    Arrêtons de parler d’un sujet qui est connu de tous sans jamais d’actions. La médiation c’est bien mais passons à autre chose maintenant.
    Vous évoquez les « cow-boys ». Comment cela peut-il être perçu autrement ? La sûreté ferroviaire est bien souvent agressive et ne savent pas parler correctement, quelques formations et cours de français ne leur feraient pas de mal !
    De plus, à quoi servent-ils dans les trains le matin de 7h à 9h ? A part, prendre de la place dans des trains surchargés ?

    • SubyPasser au statut dit :

      Je ne suis pas d’accord avec vous. Il y a aussi des fumeurs pendant la pointe du matin. Le PELE de 0640 en est un exemple.

    • PascalePasser au statut dit :

      D’après ce que je comprends, la présence des agents SUGE, selon vous, n’est pas opportune à bord des trains surchargés du matin ? Il faudrait qu’ils soient en gare plutôt ? Quels seraient les « meilleurs » moments et les « meilleurs » lieux selon vous ?

    • Le Privatisateur dit :

      Les fumeurs se concentrent dans le 1er wagon (vers Mantes) ou le dernier (vers Paris), jamais ailleurs. Concentrez vous sur ces 2 wagons et tout ira mieux !
      Le débat n’est d’ailleurs pas sur la présence ou pas de la SUGE ou bien encore des contrôles effectués, mais plutôt sur le taux de recouvrement….les types peuvent avoir 15 amendes de suite, il ne les paient jamais vu qu’ils ont donné une fausse identité ! On en revient à des décisions politiques à prendre !
      Pas de sanctions, pas de civilités de la part de ces contrevenants !
      @Suby, je n’entends jamais d’annonces le matin de la part du conducteur. Cela voudrait dire que le conducteur est en fait le seul importuné lorsque la cabine donne sur le wagon de tête ?

    • SubyPasser au statut dit :

      @Le privatiseur: je ne crois pas que qq1 d’autre est le moyen de déclencher l’annonce. Hors, en direction de PSL, le conducteur étant dans sa loco, il n’est pas gêné par la fumée.

      D’ailleurs une petite suggestion pour Céline: pourquoi, au départ de PSL, ne mettriez-vous pas un ou deux agents de la SUGE, sagement assis au fond dans le compartiment du bas de la pilote. Et qui serait rejoint par le reste de l’équipe en cours en de trajet ?

    • teed dit :

      Au contraire, si le conducteur est insupporté par les odeurs de fumée cela doit très certainement nuire à sa concentration et à sa vigilance. C’est donc par mesure de sécurité pour les 99.9% autres voyageurs qu’il a du s’arrêter.

  15. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Je prends assez régulièrement le 21h23 pour Mantes (au moins une fois par semaine). Des « vigiles » sont très souvent présents à bord mais en mode « stationnement sur la plateforme » et quasiment jamais en déplacement dans le train.
    J’ai eu aussi l’occasion de signaler la présence de médiateurs en gilet rouge, en bande sur la plateforme, le téléphone vissé a l’oreille, parlant fort et ne se rendant même pas compte que leur troupeau gênait la montée et la descente des voyageurs.
    En heure tardive, mon sentiment d’insécurité tient plutôt au fait qu’après Poissy, il m’est arrivé d’être la seule femme dans le wagon, au milieu d’une population d’individus (dont je tairai la couleur pour ne pas être politiquement très incorrecte) parlant fort au téléphone ou regardant la fin d’un match de foot a plusieurs sur leur téléphone sans écouteurs bien sûr.

    • Mäx dit :

      +1
      Avec les Mureaux et Mantes sur la meme ligne, ce n’est pas étonnant. J’ai moi meme vécu des situations de ce genre sur cette meme ligne

    • PascalePasser au statut dit :

      Je rebondis sur votre témoignage. En tant que femme, vous vous sentez encore plus en insécurité ? Si oui, de quoi auriez-vous besoin pour être davantage rassurée ?

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      J’ai tout à fait conscience que le sentiment d’insécurité est relatif et bien différent selon les personnes. Cependant, je ne me suis jamais sentie en insécurité dans les trains en direction de Mantes en journée. Des gens mal élevés, il y en a partout et là aussi : conversations téléphoniques intempestives, musique qui « déborde » des écouteurs… On se sent en général entre gens « civilisés », hommes et femmes rentrant du travail.
      Ce n’est pas du tout la même impression dans les trains du soir comme le 21h23. Population très majoritairement masculine et taux d’incivilité très important. Comme s’il n’y avait plus de règles. Rien que cela est insécurisant pour une femme seule.
      Par contre, dans la pointe du soir, j’ai renoncé à prendre les omnibus pour Les Mureaux. D’abord pour leur manque de fiabilité. Ensuite parce qu’après Poissy, c’est parfois insupportable : bandes de singes hurleurs, musique à fond et odeurs de verte prairie…
      Une réelle présence d’agents (à condition qu’ils circulent dans la rame) pourrait être une première amélioration. Une chose est sûre, j’ai définitivement renoncé au train à partir de 22h même si cela me complique la vie…

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci pour ces précisions précieuses pour les équipes SUGE :)

    • Mäx dit :

      Bonjour,
      De la vidéo surveillance est elle prévue à bord des trains ? (je ne parle pas du Francilien)

    • PascalePasser au statut dit :

      Pour l’instant, seules, les rame Francilien en sont équipées sur la J. Des projets de mise en place de vidéosurveillance sont à l’étude à la Direction Transilien. Je n’ai malheureusement pas réussi à obtenir plus de détails pour notre ligne.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      J’ai pris le 21h23 hier soir. J’ai découvert la présence de vigiles à bord à l’arrivée aux Mureaux, lorsqu’ils nous ont fait retraverser le wagon à la dernière minute parce qu’une porte ne s’ouvrait pas… Mais avant, pas vus…

    • PascalePasser au statut dit :

      Finalement, ils vous ont été utiles même si vous ne les aviez pas vus auparavant. Tant mieux.

    • teed dit :

      Il me semble que j’avais vu une photo, posté par un conducteur, d’un système de vidéo surveillance a bord des VB2N

    • Il me semble que j’avais vu une photo, posté par un conducteur, d’un système de vidéo surveillance a bord des VB2N

      Il s’agit du système EAS (Équipement Agent Seul). Il ne s’agit en aucun cas d’un système de vidéo surveillance, mais d’un système qui renvoi en cabine les images de ce qui se passe sur le quai, car c’est le conducteur qui ferme les portes de son train.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • teed dit :

      oups, c’était pas depuis une VB2N mais d’une Z2N :

      C’était cette photo que j’avais vu =) :
      https://twitter.com/TchouTchouMan/status/547863899576737792/photo/1

    • Ah oui en effet. Mais il n’y a pas sur le réseau de Paris St Lazare hormis les NAT.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  16. Il y a les trains gratuits du matin et du soir. J’entends par la les trains d’extrême matinée, et d’extrême soirée. Une certaine catégorie de personne les dénomme comme cela, car il n’y a jamais de contrôle. Je confirme ! Les fois ou j’ai pris ces trains, jamais vu d’opération de contrôle malgré mes signalements multiples !

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PascalePasser au statut dit :

      Vous parlez Franck, de l’axe Paris/Mantes via Poissy spécifiquement ?

    • Je parle aussi bien de l’axe Paris/Mantes via Poissy (J5), que celui de Paris/Mantes via Conflans (J6).

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • stephadc dit :

      Bonjour Pascale , es tu magicienne ou y a t’il une faille spacio temporelle sur le blog ?
      Regarde l’horaire des posts!
      Bonne journée à tous!

    • @AgentSncfLigneJ dit :

      Tu parles de quel(s) post(s)?

    • PascalePasser au statut dit :

      … ah si seulement, je pouvais être dotée d’une baguette magique ! :) Non, pas d’erreur à ma connaissance… Il y a des posts de mai qui cohabitent avec ceux de juin… Certains sujets sont discutés sur la durée…

    • stephadc dit :

      « Pascale

      26 mai 2015 à 11:53

      Vous parlez Franck, de l’axe Paris/Mantes via Poissy spécifiquement ? »
      11H53 alors que 8h53 !
      Aujourd’hui la ligne J avance!

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour Franck,

      J’ai pris en compte votre post sur ce que vous appellez « les trains gratuits »; Je travaille sur le sujet, je reviendrai vers vous dès que possible. Mon coeur de métier étant la sûreté et non la lutte anti-fraude, les opérations sont plus complexes à organiser. Merci de votre compréhension

    • Merci Céline pour votre réponse. Je comprends que votre métier est la sûreté, mais je ne comprends pas qu’après plus de 3 ans de signalement, rien n’a encore été fait.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  17. nono95240Passer au statut dit :

    Bonjour Pascale,
    La videosurveillance fonctionne t’elle vraiment à bord des NAT et sur les quais????
    Je pose la question car dimanche soir, revenant de weekend de province, j’ai emprunté un NAT pour Pontoise à 22h27 départ de PSL et quelques fumeurs s’adonnaient sans gêne à la consommation de leur « cigarette » (voire autres….) sur une plateforme du train avant le départ de celui-ci.
    Je me permets de poser la question sur la vidéosurveillance car on voit de plus en plus de fumeurs sur les quais et à bord des trains avant le départ, alors mê que des moyens techniques existent et permettent de verbaliser efficacement avec capture d’écran à l’appuie les incivilités!
    En conclusion, je m’étonne vraiment de la volonté de mettre fin à ce types d’incivilités vu les moyens en présence….
    bien à vous

    • Le Privatisateur dit :

      Moi qui pensait que la vidéosurveillance était une solution….
      C’est évidement une décision politique qu’il faut, le reste c’est du blabla pour rien.
      Des verbalisations systématiques avec vérification de l’identité, si pas de carte d’identité, c’est au poste direct.
      Tout le monde sait où le wagon fumeur se trouve, si la SNCF veut faire des opérations coup de poing, c’est pas compliqué, encore faut-il vouloir le faire ! et avoir les moyens de ces engagements ! Quand j’entends que le contrôle d’identité n’est pas possible….

    • nono95240Passer au statut dit :

      Sur les fumeurs, je suis tout à fait d’accord : cela est inadmissible dans la mesure où l’on sait très bien où et quand les verbaliser….la vidéosurveillance n’est pas assez exploitée à tel point que je me demande en effet si elle marche vraiment car les délinquants se sentent réellement à l’abri….
      Exemple : ce matin encore à 8h25, au moins 5 fumeurs à l’entrée des portes du VB2N de 8h25 à la vue de tout le monde….

    • PascalePasser au statut dit :

      Actuellement, la vidéo n’est utilisée que dans le cas des crimes et délits. Dans ces cas-là, le traitement judiciaire réclame qu’une réquisition judiciaire soit établie par un officier de police judiciaire et soit transmise à nos services.
      Il est donc difficile de se lancer dans une telle démarche pour tenter de sanctionner a posteriori toutes les infractions qui relèvent d’une « simple » contravention. Enfin, il faut avoir à l’esprit qu’aujourd’hui, toute infraction contraventionnelle doit être constatée par un agent assermenté en tenue d’uniforme.
      La vidéo constitue aussi pour nos acteurs sûreté un moyen d’investigation et un outil préventif dans le cadre d’une veille active.

  18. JerePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Est qu’on peut porter plainte contre ces gens?

  19. Céline et ses équipes dit :

    Bonjour

    Mes équipes et moi même lisons avec attention vos commentaires postés depuis une semaine. Nous vous remercions de l’interêt que vous portez à ce sujet.
    Nous avons bien pris note des incivilités qui gènent votre quotidien. Vos informations vont nous aider à améliorer et à mieux cibler nos actions. N’hesitez pas à nous donner des informations précises ( heure du train, lignes et gares concernées….) Nous reviendrons régulièrement vers vous.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour,
      Et bien venez par exemple le samedi après-midi et soir entre conflans et PSL avec une armada de contrôleurs et là vous ferez carton plein si vous le voulez : fumeurs, passagers sans titre de transport, musique à fond la caisse, agressions verbales voire physiques, détériorations des rames…. le paradis des bandes de délinquants !

      Les derniers trains pour Pontoise en semaine sont pas mal non plus….à tel point que je ne prends plus le train quand je sors sur Paris en soirée ou weekend avec ma famille…..

      Bien à vous

    • PascalePasser au statut dit :

      Céline est en contact avec son homologue de l’axe Paris/Mantes via Conflans. Elles travaillent toutes deux en synergie et partagent les informations que vous pouvez nous transmettre pour monter des opérations ciblées.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Chère Pascale,
      J’espère sincèrement que l’on passera des mots aux actions car les contrevenants se sentent chez eux à ces moment là….
      Je trouve très dommageable pour les clients de devoir recourir à des transports personnels, plus polluant, car l’on ose plus rentrer à certaines heures ou encore que l’on doive supporter les odeurs de cigarettes ou autre… Le sujet est que l’on voit très peu la SUGE hélas : faute de moyens?
      Idem sur les contrôleurs : j’ai été contrôlé ces 5 dernières années à peine une fois par an…est-ce normal? Là encore, faute de moyens?
      Je pense que si votre Direction s’en donne les moyens, elle va rentabiliser assez vite les coûts par les contraventions car il y a vraiment de quoi faire.
      bien à vous

    • PascalePasser au statut dit :

      C’est transmis…

    • sertre78Passer au statut dit :

      Céline, il est tout de même incroyable que vos équipes ne découvrent que maintenant,grâce à ces blogs, la présence des fumeurs ( et autres troubles du même genre) dans la dernière voiture de tout les trains du soir.
      Et cela est valable pour pratiquement tout les lignes de grande banlieue et en fait à n’importe quelle heure.
      Il faut peut-être ouvrir les yeux car n’importe quel voyageur sait cela depuis des années

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour,

      Je vous rassure, nous ne decouvrons pas aujourd’hui le problème des fumeurs. Mes agents travaillent sur le sujet au quotidien. La verbalisation est systematique et nous utilisons l’ensemble de nos prérogatives pour combattre ce fléau. Mais c’est difficile, ces contrevenants sont tres vigilants, et s’adaptent rapidement à nos actions.Vos commentaires me sont utiles et pas uniquement pour mener des actions de terrain. l’oeil du client est essentiel.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Céline,
      Juste pour notre information, vous êtes combien d’équipes à la SUGE sur la ligne J?
      J’ai vraiment l’impression qu’il y a un manque de moyens humains sur le sujet…
      Bien à vous

    • Céline, vu récemment à bord d’une voiture pilote d’un VB2N. Entre Houilles et Poissy des fumeurs de substances illicites s’en donnaient à cœur joie. Peu avant Poissy, une personne est arrivé en courant et a crié : « La ferro ! Il y a la ferro ! Les joints on disparu rapidement, les fenêtres ont été ouvertes pour créer un courant d’air et faire disparaitre l’odeur. La brigade est arrivé alors que le train entrait en gare de Villennes. Plus de joint, plus d’odeur, l’équipe ne s’est pas attardé, et est reparti vers l’arrière de la rame.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • JerePasser au statut dit :

      Comment ils savent ça?

    • Et bien comme je l’ai dit Jéré, la personne qui est venu les prévenir venait du fond de la rame. C’est comme cela qu’ils ont su que la SUGE arrivait.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour Franck,

      oui nous savons, ils sont organisés et s’echangent même parfois l’info par texto. malgré ca nous arrivons quand même à verbaliser ces contrevenants. Cela demande juste une adaptation constante.

    • PascalePasser au statut dit :

      Votre témoignage Franck montre combien il est difficile pour nos équipes d’agir et de surprendre en flagrant délit les fumeurs, par ailleurs bien organisés.

    • sertre78Passer au statut dit :

      Céline, ; j’ai surtout l’impression , d’apres vos réponses, que vous découvrez que cela se passe principalement dans la dernière voiture. Pourtant, je vous assure vous pouvez entrer ( par surprise)dans cette voiture à n’importe quel heure d’une ligne de grande banlieue et vous faites carton plein
      Une fois en revenant de Meaux un dimanche apres midi, les « jeunes » m’ont même expliqué qu’il restaient dans cette voiture pour ne pas déranger les autres voyageurs …….

  20. R-icPasser au statut dit :

    A une époque j’avais pris des photos d’un fumeur à la gare de Conflans, juste sous le panneau annonçant qu’il était interdit de fumer… dommage que je ne les aies pas gardées, j’aurai pu vous les transmettre, c’était un agent de la SUGE qui fumait…. Vous retrouverez bien mon message à Monsieur LANGÉ à l’époque ;)
    R’ic

  21. JerePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Les agents de la SUGE pourrait se mettre en cabine de la voiture réversible et regarder par l’œilleton, ils constateront directement les délits.

    • linor9510 dit :

      Bonjour, ce serait bien. J’ai vu le témoignage de Franck, et je peux dire que c’est dommage qu’ils n’aient pas pu prendre en flagrant délit les responsables de ce délit.

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour,

      Je souhaiterai juste dire que « la violation de l’interdiction de fumer » dans nos emprises n’est pas un délit mais une simple contravention. Cela peut paraître un détail mais ça change beaucoup de chose en pratique.

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour Jéré

      Pour votre information, ils ont déjà la parade….

  22. MAYEUR dit :

    Bonjour,
    Ma fille a pris le train ce matin aux alentours de 6H à Poissy direction Paris St Lazare.
    Un homme de 35 ans environ assis aux portes d’entrée d’un wagon était en train de satisfaire un désir sexuel, son organe sexuel à la vue de tous.
    En espérant que l’info remonte au service de la sécurité SNCF et d’évincer ce malade, si cet habitué récidive.
    Prenant ce train chaque jour de la semaine à 6H51 à Mantes-la-Jolie, merci de faire le nécessaire pour la tranquillité des voyageurs.
    Cordialement
    M. Mayeur

    • PascalePasser au statut dit :

      Merci pour votre signalement. Je manque un peu de précision. Je vous envoie un message via la boite aux lettres du blog.

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour,
      Votre signalement est pris en compte. mes équipes sont informées, elles accompagneront le train ce matin. merci de prendre contact avec nous sur les quais ou dans le train.

    • Olivier_R dit :

      Bonjour le signalement a été posté le 19/6 et vous intervenez le 25/06. C’est un délai incompréssible ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Tout dépend du type d’intervention que Céline souhaite mettre en place. Pour des opérations « visibles », il faut un minimum de temps pour les monter et les mettre en place. Pour peu que cette opération soit couplée avec une opération de contrôle, il faut que les dirigeants se coordonnent. Là encore, il faut un minimum de temps. Céline est vraiment à votre écoute (via le blog notamment) pour déclencher des opérations là où certains d’entre vous en attendent tout particulièrement. Vous voyez bien, elle prend même la parole sur ce blog pour vous dire ce qu’il en est… :) Par ailleurs, si vous le souhaitez Olivier_R, et si ça vous intéresse de venir découvrir les coulisses, faites-le moi savoir. Je pourrai voir avec Céline pour vous organiser une découverte des équipes de la police ferroviaire.

    • Olivier_R dit :

      Merci Pascale pour vos commentaires. Il s’agit ici d’une personne exhibitionniste isolée, pas besoin de monter une opération « coup de poing ». Vue la nature de « l’infraction », une intervention urgente aurait nécessaire, de mon point de vue. Mais d’autres priorités sont certainement passées avant comme la « protection rapprochée » du personnel SNCF.
      En tout cas, merci pour votre invitation mais comme évoqué par un des intervenant ici, je perd trop de temps dans les transports du fait des problèmes pour me permettre ce type d’extra. Bonne journée

    • PascalePasser au statut dit :

      Bon alors là, pardonnez-moi, mais toute demande/signalement de ce type doit être pris au sérieux. J’ai d’ailleurs eu des échanges avec Mayeur à ce sujet. La personne qui est signalée peut très bien répéter ses agissements. Vous évoquez « une intervention urgente »… C’est vrai qu’il y aussi et très certainement de la pédagogie à faire autour du numéro d’urgence qu’est le 31 17 (merci à vous d’ailleurs de me donner la possibilité de le faire aujourd’hui via le blog). Je lis régulièrement que vous attendez une présence plus soutenue de nos équipes SUGE. Parallèlement, vous avez sur le blog Céline qui lit vos témoignages pour pouvoir positionner ses équipes de manière ciblée. Désolée mais là, j’ai un peu de mal à identifier vos attentes et à comprendre le sens de votre commentaire…

    • Céline est vraiment à votre écoute (via le blog notamment) pour déclencher des opérations là où certains d’entre vous en attendent tout particulièrement.

      Permettez-moi de mettre un bémol Pascale. Ca fait 3 ans que je ne cesse de signaler les trains d’extrême matinée et d’extrême soirée qui sont considérés comme gratuits par certaines personnes, car il n’y a jamais de contrôle. Moi même je peux le prouver, ayant pris pendant 2 ans les trains de 4h45 ou 4h50. Je n’ai jamais été une seule fois contrôlé dans ces trains en 2 ans ! Maintenant j’arrête de le signaler, car j’ai l’impression de parler à un mur. On assiste donc à une chose caduque : d’un côté la SNCF qui se plaint que la fraude lui coute cher, de l’autre des usagers qui signale des trains fréquentés par des fraudeurs, mais personne ne fait rien… Affligeant, vraiment affligeant !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Céline et ses équipes dit :

      Bonjour Olivier,
      Les faits signalés sont graves vous avez raison, et nous agissons. Par ce post je souhaitais entrer en contact directement avec la cliente pour des questions très particulières car nous avançons sur le sujet. Pascale avait déjà demandé des informations complémentaires par mail privée le 22/06 pour nous. Dans tous les cas n’hesitez pas à solliciter les agents sur le terrain. Vos signalements nous sont précieux.

Les commentaires sont fermés.