MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Une gestion du flux plus efficace en gare de Paris Saint-Lazare

74
Publié le 29/01/2015

Paris Saint-LazareBonjour à tous,

Aujourd’hui, je souhaite aborder un sujet qui vous et nous tient à cœur : la gestion du flux voyageurs en gare de Paris Saint-Lazare tout particulièrement en situation fortement perturbée. C’est le cas notamment aujourd’hui avec des répercussions du mouvement social RATP survenu sur la ligne A.

Comme nous le savons tous, il est difficile de bien gérer et de contrôler le flux voyageurs sur Paris Saint-Lazare au regard de la taille de la gare et du grand nombre de voyageurs qui y circule.

 

Paris Saint-Lazare détient  le record de la plus petite plateforme (quai transversal) des gares parisiennes (4334m2) avec 450 000 voyageurs qui y transitent tous les jours (2ème trafic le plus important d’Europe après gare de Nord).

En travaillant sur un projet de gestion de flux, notre objectif est de trouver des solutions pour canaliser et gérer au mieux les mouvements de foule, particulièrement en situation fortement perturbée. Notre objectif étant également d’éviter les situations de blocage.

Un état des lieux et des solutions d’amélioration

Depuis la rénovation de la gare, les flux et les accès ont été améliorés (ajout d’escaliers mécaniques et d’ascenseurs), en particulier au cœur de la gare (espace commercial sur 3 niveaux). Certains d’entre vous peuvent s’étonner de la création d’un centre commercial en lieu et place d’un quai transversal qui aurait pu être élargi. Vous pensez sans doute que cela aurait permis d’éviter le regroupement des voyageurs près des quais. Or, l’expérience nous montre que les voyageurs souhaitent être toujours au plus près des trains. Extension ou pas, les voyageurs attendent leur train près des quais, et cela est tout fait compréhensible. Nous avons donc centré nos pistes de réflexion sur le quai transversal.

Malgré les améliorations apportées, et en situation perturbée, nous connaissons toujours des situations récurrentes de mouvements de foule. Le nombre de voyageurs en gare de Paris Saint-Lazare ne cesse d’augmenter. Il était donc nécessaire de monter un projet centré sur la gestion du flux en situation perturbée.

L’idée est donc venue de créer des scénarii nous permettant d’agir au plus vite. Un groupe de travail nous a aidé à développer des dispositifs sans cesse améliorés par retours d’expériences : signalétiques disposées sur l’ensemble de la gare, gestion des sens de circulation (monté/descente) au niveau des escaliers mécaniques, équipes positionnées à des points stratégiques de la gare…

Des scénarii pour agir efficacement

En septembre, un document reprenant différentes situations critiques en gare de Paris Saint-Lazare a été élaboré.  Ce document présente les scénarii à mettre en place en fonction des situations fortement perturbées les plus probables ainsi que les acteurs et les moyens mis à disposition.

Les scénarii répondent aux critères suivants :

  • Nombre potentiel de personnes impactées
  • Nombre de circulations touchées
  • Durée prévisible de la perturbation
  • Tranche horaire dans laquelle la perturbation se situe
  • Sensibilité du contexte.

En prenant en compte ces critères, nous avons identifié 4 scénarios :

  • Interruption des circulations et/ou perturbations sur le RER A
  • Interruption des circulations et/ou perturbation sur les axes Paris/Ermont, Paris/Mantes via Poissy, Paris/Mantes via Conflans
  • Interruption des circulations et/ou perturbations sur les lignes Normandes
  • Interruption des circulations totale : toutes les lignes sont touchées
photo gilets rouges cartographie

Une autorité régionale en charge de l’information et de la prise en charge prend la décision d’activer le dispositif. Une fois que la décision a été prise, nous prenons contact avec tous les acteurs nécessaires à la mise en place du scenario (par exemple le Centre Opérationnel Escale).

Les moyens et les acteurs pour mettre en œuvre le scénario retenu

Les réunions et les visites terrain ont permis :

  • d’établir 4 cartographies simulant l’emplacement et le rôle de chacun selon les 4 scénarios identifiés,
  • de déterminer les moyens humains (Qui/Combien) et les moyens matériels (Radio/Gilets oranges et rouges/porte voie/…) nécessaires à la bonne application du dispositif.

Des check listes ont été aussi élaborées pour les différents intervenants. Le but de ces fiches est de vérifier si le dispositif installé est conforme à ce qui est prévu et si tous les acteurs identifiés assurent la réalisation prévue des actions à mener sur leur périmètre.

Ces scénarii ne peuvent être appliqués à chaque situation perturbée en raison des moyens techniques et humains importants à mobiliser. De même, les moyens externes (police/pompiers) ne peuvent être associés à chaque situation perturbée.

Deux scénarii ont déjà pu être testés. Pour ces deux scénarii (Interruption des circulations et/ou perturbations sur le RER A, Interruption des circulations totale), nos agents postés en gare ont reçu des compliments de la part des voyageurs le jour même, leur faisant part spontanément de leur avis positif sur cette nouvelle prise en charge.

 

 

à lire aussi

Ligne J : Faten et son expérimentation « Gestion des flux » en gare de Cormeilles

74 commentaires pour “Une gestion du flux plus efficace en gare de Paris Saint-Lazare”

  1. RémiDE dit :

    C’est vrai que ce matin c’était bien géré……. ironique..

  2. nono95240Passer au statut dit :

    Bonjour Mr Langé,
    C’est une bonne initiative mais il faudrait peut-être l’étendre au souterrain à St Lazare entre la rue de Rome et la Rue d’Amsterdam qui donne accès aux quais car ce matin cela bouchait pas mal à 8h55…
    Bien à vous,

    • Bonsoir, vos retours « en live » nous sont précieux… Merci

    • RenoPasser au statut dit :

      Bonsoir,
      les escalators du souterrain sont toujours en panne depuis bientôt deux ans… A quand leurs réparations ?

    • Bonjour, je vois avec ceux qui sont à l’origine du dispositif. Peut-être que c’est une piste qui a été explorée… ou pas… Je vous tiens au courant.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonsoir Mr Langé,
      Merci de votre retour. Ce serait bénéfique pour nous d’avoir enfin les escalators du souterain réparés d’autant qu’il n’y a pas d’accès pour les personnes à mobilité réduites et que cela désengorgerait fortement le flux le matin et le soir qui est très dense aux entrées et sortie côté rue de Rome.
      Bien à vous

    • Bonjour, je viens d’apporter des réponses à patrickchirac64 en réponse à son commentaire qui rejoint le vôtre http://malignej.transilien.com/?p=12674/comment-page-1/#comment-58765

    • J’ai lu quelque part que ces escaliers avaient été mis à l’arrêt, car ils ne répondent plus aux normes de sécurité. Ils sont en attente de remplacement.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, vous avez entièrement raison mais le dispositif tel qu’il a été réalisé a mobilisé déjà énormément de volontaires (un peu plus d’une centaine de personnes avec les acteurs sûreté) et pour gérer les flux sur d’autres périmètre de la gare, il aurait fallu mobiliser au-delà. Or, nous n’étions pas les seuls à avoir besoin de monde ce jour-là, la gare de Paris Lyon avait également besoin de « forces vives ».
      Nous avons donc fait des choix pour concentrer les gestionnaires de flux aux endroits jugés les plus stratégiques.

  3. linor9510 dit :

    Bonsoir, merci pour ce billet. C’est vrai qu’aujourd’hui, je devais me rendre à la faculté et, j’ai décidé de ne pas m’y rendre au vu des perturbations. Pour les gens n’ayant pas eu le choix, via le journal, j’ai pu me rendre compte à quel point ça a été difficile. En effet, j’ai vu des photos et images montrant une foule rocambolesque à PSL et franchement, j’aurais été mal probablement et d’autres gens ont du aussi se sentir mal.

    • linor9510 dit :

      J’avais oublié de rajouter qu’il y a l’itinéraire alternatif qui effectivement serait une solution mais le bus aux heures de pointes en raison des embouteillages aurait demandé plus de temps pour rentrer. De plus, en apprenant que la ligne J était sur-saturée ce matin, j’ai préféré manqué la journée à l’université. C’est vrai que j’aurais stressé en me rendant sur Paris de plus que j’emprunte le RER A.

  4. Pallou dit :

    … nos retours a posteriori vous intéresseront sûrement aussi ! :) Bravo pour ce dispositif et les explications…

  5. Jean-Marc O dit :

    Bonjour Jacques-Guy,

    La prise en compte de cette problématique de flux était plus qu’attendue. Nous savons tous à quel point Saint-Lazare est une gare étroite (cela s’illustre par l’absence de ligne de CAB), et que les flux sont naturellement difficiles à gérer.

    Suite à cet article, pourriez-vous nous livrer un compte-rendu de la mise en oeuvre de ces différents plans de gestion, tant d’un point de vue interne que d’un point de vue client ? En particulier, avez-vous un bilan synthétique (mais avec un niveau de détail pertinent) sur la gestion de la journée d’aujourd’hui ?

    Merci !

    • Bonjour, nous allons réunir tous les éléments pour vous fournir un bilan de la mise en œuvre de ce dispositif. Ce que je peux d’ores et déjà vous dire, c’est qu’il a été plébiscité sur le fil Twitter hier soir où nous avons reçu de nombreux messages positifs. A titre personnel, avez-vous pu expérimenter ce dispositif hier soir ?

    • Jean-Marc O dit :

      Bonjour,
      Effectivement, ayant transité par le pôle Saint-Lazare jeudi, je peux attester du fait que la gestion était bien meilleure le soir que le matin. Les agents se sont rendus visibles, par leurs tenues et leur nombre !

    • Bonjour, merci pour votre retour qui confirme la plupart des témoignages reçus via le blog et le fil Twitter « en live »…

  6. EricBarthas dit :

    Ce matin et ce soir je n’ai pas eu de problème a saint Lazare. Je ferai toutefois une remarque sur la présence des boutiques sur le quai transversal : tabac, restauration. Elles gênent en temps normal. Vous imaginez donc aujourd’hui. Ce n’est pas faute de vous avoir prévenu avant leur installation. Tant pis.

  7. LantarPasser au statut dit :

    @EricBarthas, c’est évident, elle dénature l’espace, empêche la circulation, le nettoyage etc … On peut se demander quels sont les flèches qui encombrent à loisir cette Gare.

    Mr Langé a cru bon de préciser (il débute, il faut un commencement à tout) que le réseau PSL avait une forte densité, j’en profite pour lui faire la même remarque, les aménagements, ailleurs, dans des pays de même rang, sont il aussi mal conçus ?.

    Je connais déjà la réponse, pas celle du blogueur, qui a conduit à cette sur-utilisation commerciale de l’espace.

  8. LantarPasser au statut dit :

    Consolons nous, en se disant qu’ils sont des centaines (et oui) à avoir planché la dessus, architectes, service commercial, services techniques en tout genre et ils sont nombreux a la SNCF etc …

  9. SubyPasser au statut dit :

    La rénovation de PSL a été faite avec une optique: maximiser les revenus immobiliers pour la SNCF. Ce qui veut dire augmenter les surfaces commerciales, d’où la création des 10000m² en collaboration avec Klépierre. Si, à la place des boutiques vous aviez mis des sièges avec des écrans d’informations vos clients auraient eu qq part ou attendre confortablement. Autre facteur qui contribue au regroupement des clients devant les quais, l’affichage tardif des trains. Cela aussi c’est du ressort de la SNCF, pas des clients.
    En ce qui concerne la journée d’hier, il y avait effectivement foule de gilets rouge, dont bcp étaient en train de discuter entre eux. Un homme avec un gilet jaune criait parfois mais sans porte-voix on ne l’entendait pas. Effectivement je peux comprendre que bcp de monde était agglutiné devant les quais quand moins de 2 minutes avant l’heure indiquée de départ du train le quai n’est toujours pas affiché. Une rame VB2N c’est 1500 personnes donc oui cela fait du monde.

    • LantarPasser au statut dit :

      @Suby je plussoie.

    • nono95240Passer au statut dit :

      +1 Suby!!
      Et j’ajoute le souterrain qui est laissé à l’abandon : escalators HS depuis 1 an, attroupement par endroits du fait des écrans d’informations pas très bien disposés, couleurs assez glauques,…

    • Belgarath dit :

      +1 Suby
      C’est effectivement l’intérêt financier qui domine tous les projets de ces dernières années, et la SNCF n’échappe pas à la règle. Si on avait voulu améliorer le confort et le flux des voyageurs, on aurait eu beaucoup moins de boutiques (notamment la boulangerie à l’angle qui engorge le flux avec l’aide de l’escalator,…)
      Les usagers sont en partie responsables : ça me sidère de voir nombre de personnes flâner au gré des boutiques au lieu de rentrer chez eux, s’arrêter en plein milieu en pleine heure de pointe, changer d’un coup de direction car une vitrine attire leur attention,…
      Je propose une action concrète : le boycott pur et simple de toutes les boutiques de Saint Lazare : Mettez des œillères en rentrant chez vous et vous allez très vite constater une amélioration !

    • Vous savez Belgarath, à un moment ou à un autre, on gênera toujours quelqu’un. N’y voyez pas une attaque personne envers votre personne, loin de moi cette idée. ;) Un exemple concert : jeudi 29 janvier dernier, lors de l’arrêt de travail inopiné des conducteurs de la ligne A, je me poste devant le tableau départ pour voir de quel quai partira mon train. C’est alors que j’entends derrière moi une femme dire : « Bon quand tu veux tu passes la 2ème ! » Puis elle me dépassa en me bousculant au passage. Elle était bloqué derrière moi, mais je ne le savais pas. Je n’ai pas des yeux derrière la tête ! Et inversement si j’étais à sa place, je m’en serai plaint moi aussi. Mais j’aurai gardé ma réflexion pour moi, car ce n’est pas mon genre de faire des remarques à voix haute aux personnes qui me gênent dans ma progression, et encore moi de les bousculer.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  10. L'inconnu du 8h33 dit :

    Je me souviens que, dans un passé pas si lointain, des lignes au sol délimitaient les zones d’attente et de circulation au niveau du quai transversal. Cela laissait les abords des voies dégagées et les échanges voyageurs étaient moins problématiques qu’aujourd’hui.
    Pourquoi ne pas avoir conservé ce système ?

    • Bonjour, vous faites peut-être allusion à des lignes de couleur (bleue/rose/jaune) qui devaient guider les voyageurs à leur descente du train. Ces lignes devaient permettre de fluidifier les flux et de guider vers la sortie. Ce système n’a pas fait ses preuves. Voilà pourquoi il n’a pas été pérennisé. Quant aux lignes qui marquaient les zones d’attente, elles n’étaient pas du tout respectées (vous faisiez sans doute partie des rares personnes à les respecter…).

    • Mathieu P. dit :

      Monsieur Langé,
      Je me permets d’apporter une piste de réflexion à propos des lignes marquants les zones d’attente.
      Peut-être aurait-il été possible, au lieu d’abandonner le projet, d’inciter le public à respecter les différents espaces.
      Car selon moi c’était une bonne idée et je trouve dommage qu’elle ait été abandonnée si vite à cause de l’incivisme de certaines personnes.

    • Belgarath dit :

      Si le plan de transport était respecté et que les trains partaient tous à l’heure, il n’y aurait pas autant de personnes en attente devant les voies, et le flux de voyageurs serait grandement amélioré dans cette partie de la gare.
      En ce qui concerne le côté marchand, une fermeture des boutiques règlerait bien des problèmes… Il y a suffisamment de commerces en dehors de la gare pour assouvir tous les besoins des acheteurs compulsifs…

  11. Bonjour,

    Même question que renaud, les escalators du souterrain rue de Rome sont à l’arrêt depuis des mois, et celui de la rue de Londres je ne saurais dater tellement cela fait longtemps! Y’a t-il une réparation de prévue ?

    Pour revenir sur ce sous-terrain, qui est très pratique d’ailleurs justement pour éviter la foule, je trouve qu’il manque cruellement d’écrans informant des voies de départs, causant des attroupements de personnes aux heures de pointes sur les quelques endroits où il y en a…

    Merci de votre réponse

    • Bonjour, nos « experts » Gare Saint-Lazare m’indiquent que les escaliers mécaniques sont « doublés » d’escaliers fixes, au final très peu utilisés. Les escaliers mécaniques côté rue de Rome et rue de Londres sont à l’arrêt pour des raisons de sécurité. L’accès rue de Rome sera rénové au 2ème semestre 2015 avec de nouveaux escaliers mécaniques. Concernant l’accès Londres, il s’agit d’un projet de réaménagement plus global de cette zone. Le début des travaux n’interviendra pas avant courant 2016.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Mr Langé,
      Il faudrait aussi prévoir un ascenseur pour les conformité PMR des accès en principe, non?
      En tout cas, côté rue de Rome, remettre en état les escalators ne serait pas du luxe.

    • Belgarath dit :

      Et encore des experts ! Communiquez nous donc votre organigramme Mr Langé, qu’on vous donne des pistes d’économies à réaffecter dans des trains neufs…

  12. linor9510 dit :

    Bonjour, il me semble aussi vers 2011 qu’il y avait une zone attente délimitée par bande au sol. Mais, il y a aussi autre chose: par exemple, quand un train vient d’arriver et que des gens en descendent pendant que des gens montent dans celui qui doit partir et qui partagent le quai( par exemple voies 8 et 9), on peut avoir du mal à avancer.

    • Bonjour, la situation que vous décrivez (à savoir flux important dû au croisement de voyageurs qui descendent d’un train avec ceux qui montent dans un train à quai en attente de départ) se produit de moins en moins depuis que le Centre Opérationnel Escale a repris l’affichage des trains en local. Avez-vous du reste constaté un mieux à ce sujet depuis quelques mois ?

    • Avez-vous du reste constaté un mieux à ce sujet depuis quelques mois ?

      Me concernant non ! Toujours des affichages erronés, des modifications de voie (ça n’est plus tolérable), et j’en passe !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, vous n’avez vu aucune amélioration concernant la gestion des flux ? Vous constatez toujours des télescopages entre des voyageurs en descente des trains et d’autres voyageurs, sur le même quai, qui vont prendre leur train ?

    • Ah ! Pardonnez-moi j’étais focalisé sur l’affichage et les modifications de voie. Pour le flux, il est vrai qu’il y a moins de télescopage entre la montée et la descente. Mais pour les erreurs d’affichages et les modifications de voie, il y en a encore trop !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, je transmets votre message qui va à la fois encourager les équipes et les inviter à poursuivre les efforts notamment sur les derniers points que vous mentionnez.

    • Belgarath dit :

      Pour ma part, il n’y a aucun changement et toujours autant de télescopages dûs à de nombreux facteurs : trains annulés qui se vident vers une voie à l’opposé + arrivée de divers côté de la gare + achats compulsifs + personnes en attente devant les panneaux + descentes de trains + mauvaise gestion des quais (arrivée d’un train pendant qu’un autre est affiché au départ,… et j’en passe)
      Vous avez déjà mis les pieds dans la gare aux heures de pointe ???

    • Nicolas LD dit :

      De moins en moins ? Je dirais que je n’ai pas constaté d’amélioration. La circulation dans la gare côté quai est mauvaise.
      Surtout quand vous afficher un train qui par en général voie 26, voie 9 et l’inverse en même temps pour un autre tain ça fou le bordel en deux seconde, et je ne parle pas des gens qui se déplacent moins facilement.

    • Bonjour, vos différents témoignages sur le sujet m’interpellent. Je vais voir si le Centre Opérationnel Escale dispose d’un bilan sur la reprise en main du téléaffichage quasiment un an après sa mise en place… Peut-être un billet à venir… Et sur la qualité des annonces sonores, avez-vous constaté un mieux ?

    • Belgarath dit :

      Où l’art de chercher le 1% positif dans cette immensité de problèmes…

    • SubyPasser au statut dit :

      Belgarath,
      il ne vous aura pas échappé que lorsque nous mettons qq chose de positif, un(e) commentaire/réponse est immédiatement donné. Par contre, quand on pose des questions qui ne vont pas dans le bon sens, on attend les réponses des jours voire des semaines.

    • Bonjour, je suis loin d’être expert dans tous les domaines… Certaines questions méritent des réponses fouillées fournies par des collègues. Il faut leur laisser le temps de me répondre. Je pense que sur ce blog, vous trouvez bon nombre de réponses à vos questions… La preuve, vous y êtes fidèle ! :)

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Quand on vous demande quel est le parc actuel de la ligne J, point besoin d’être spécialiste. Car il faudra m’expliquer comment vous pouvez construire un plan de transport sans connaître quotidiennement le nombre de rames dont vous disposez. D’ailleurs vous suivez au jour le jour le % de circulations par type de matériel car vous êtes capable de nous dire combien il y a de circulations de RIB en moins.
      C’est comme pour les chiffres de la ponctualité. Pas la peine de nous faire croire que vous attendez la fin du mois pour « découvrir » les chiffres. Ils sont eux aussi suivis quotidiennement.
      Quant aux réponses que l’on trouve sur le blog, je me permets de vous rappeler que bon nombre de questions sont en suspens depuis décembre.
      Je suis désole de n’être que négatif, mais force est de reconnaître que les raisons de se réjouir ne nous sont pas encore parvenues et que nos conditions de transport sont toujours en deça de nos attentes.

    • linor9510 dit :

      Bonsoir, en fait, ces dernières semaines , je prends le train surtout en heure creuse. Ce que je peux vous dire, c’est que je ne me rappelle plus la dernière fois que j’ai rencontré cette situation, mais c’est vrai que personnellement, je crois que ça fait quelques temps que je n’ai pas vu cette situation en tout cas, en heure creuse. Pour la pointe, ça fait un moment que je n’ai pas emprunté le train à ces heures.

  13. Nicolas LD dit :

    Bonjour, ce matin j’ai expérimenté un truc bizarre, le train de 8:00 Herblay PSL est arrivé en retard mais ce n’est pas ça le truc bizarre… Il est arrivé sur la voie 26 mais il c’est arrêter très très loin de la butée, il y avait de quoi mettre une autre VB2N presque.
    Est ce qu’il y a une explication à ça ?
    L’effet bénéfique, étrangement, j’ai eu l’impression que la descente et la marche était plus fluide jusqu’à la zone commerciale.

    • Bonjour, le train est arrivé en gare à faible vitesse, ce qui fait que les portes se sont déverrouillées et que les voyageurs ont commencé à descendre du train. Pour éviter des accidents, le conducteur a préféré arrêter son train loin du butoir. Une fois que tout le monde a été descendu, il s’est remis en route jusqu’au butoir.

    • Nicolas LD dit :

      Merci pour l’explication.

    • Arnaud27Passer en mode normal dit :

      moi j’ai entendu parler d’un soucis de veille automatique (qui controle la présence active du conducteur) ayant provoqué un déclenchement de l’arret d’urgence. le train semblait être à quai grace à la grande longueur du quai de cette voie. c’est bien là l’essentiel.
      la dernière phrase de Nicolas LD est intéressante, on voit ici que la fluidité est meilleure lorsque les gens sont répartis sur l’ensemble d’une rame ou d’un quai …
      ceci est valable autant en descente que lors des montées (moins de perte de temps et personne de coincé dans les portes comme déja évoqué sur ce blog).
      j’ai eu l’occasion d’accompagner un conducteur en francilien où l’on peut voir les voyageurs sur écran voiture par voiture : résultat, les gens étaient entassés dans les 3 premières voitures alors que sur les 2 dernières, il n’y avait absolument personne !!
      c’est à nous tous de changer nos comportements à condition d’en être convaincu…

    • Nicolas LD dit :

      Après réflexion, je me demandais si cette façon de faire était lié a une procédure ?
      En effet c’est la première fois en 10 ans que cela se produit et il arrive parfois que le train ouvre ses portes alors que l’allure est rapide et évidemment trop dangereuse pour tenter de descendre.

  14. R-icPasser au statut dit :

    Bonne remarque,

    C’est pour que le train ait moins de distance à parcourir lorsqu’il repartira vers Mantes… Ainsi, la SNCF économise les quelques précieuses secondes que met ce train à parcourir la centaine de mètres en moins…
    Bon we

  15. CyrilLisiecki dit :

    Il y a un truc que je comprendrais jamais à saint Lazare. C’est le fait d’indiqué voies X un train destination Y, alors que les quaies de la voies X sont encore saturé (voir le train vient juste d’arriver). Cela crée une cohue et des « bouchons » insensé.
    C’est beau d’avoir fait un centre commercial sur 3 étages, mais on aurait pas pu pensé à une plateforme sur 2 niveau au pied des quais, une pour les arrivées, une pour les départs? Avec par exemple des portes fermé pour le départs tant que ceux qui arrivent d’un train n’ont pas vidé le quai? (Création d’une mezzanine, ou long tunnel jusque de la gare jusqu’au tunnel centrale? )
    Cela éviterait les croisement de flux…

    • Bonjour, votre remarque concernant la gestion de flux est tout à fait pertinente. Avec la reprise de l’affichage par le Centre Opérationnel Escale l’année dernière, ce type de situations ne doit plus se reproduire beaucoup… Est-ce que vous constatez un mieux ou pas ?

    • CyrilLisiecki dit :

      Perso, j’ai remarqué aucun changement :(
      Des trains à peines arrivé à quai (quand il y a du retard) qu’ils ont déjà leurs destinations d’annoncées, j’en ai encore vu ces derniers temps.

    • J’en ai vu encore notamment le soir du 29 janvier lorsque le RER A ne fonctionnait pas ! J’ai vu aussi des voies s’afficher sans train à quai, et ensuite l’annonce habituelle : « Contrairement à ce qui a été affiché, votre train partira non pas de la voie 11, mais de la voie 20. » Et allez, encore une fois !

      Et puis depuis quelques temps, tous les écrans marquent par moment « Appareil momentanément indisponible », comme si la liaison entre le COE et le terrain était rompue.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, concernant le 29/01, on peut dire que la situation était loin d’être normale. On peut même la qualifier « d’exceptionnelle »… qu’il y ait des modifications d’affichage ce jour-là pouvait se comprendre aussi…

    • Il n’est quand même pas compliqué de se renseigner pour savoir de quelle voie partira tel train avant de l’afficher, situation exceptionnelle ou non ! À moins que les informations données aux COE soient erronées. Chose qui ne me semblerait pas impossible quand je sais que par le passé, 2 fois un train direct Paris – Mantes a été envoyé via Poissy alors que la voie était interceptée par des travaux…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  16. trexmasterPasser au statut dit :

    On pourrait déjà imaginer 3 choses pour fluidifier le flux voyageurs à st-laz :
    1) Virer les boutiques sur la zone d’attente
    2) Virer les écrans qui annoncent tous les trains qui se trouvent en tête des quais pour éviter les attroupements à ce niveau
    3) Installer des panneaux au niveau des escalators pour expliquer que quand on se laisse porter il faut tenir sa droite pour permettre à ceux qui sont pressés de marcher si ils le souhaitent (cf métro de Londres par exemple).

    • La Fouine dit :

      @Trexmaster un jour où je remontais un escalator dans le métro de Londres, à une personne qui ne tenait pas sa droite je lui ai dit « bonjour, vous êtes français ?  » et cette personne l’était ! elle n’en est pas revenu de mon intuition. Authentique mdr !

    • Une autre anecdote La Fouine, venant de mes parents. Ils participaient à un voyage organisé en Russie. Ils visitaient un musée. Le guide avait demandé au groupe de ne pas le dépasser, mais porté par leur enthousiasme, ils le précédait dans chaque salle. Le guide à alors dit : « Français pas discipliné ! » Véridique !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, pour vous répondre point par point :
      – Impossible pour l’instant d’envisager le retrait des boutiques situées sur la zone d’attente.
      – Les écrans sont situés là où nos clients veulent les trouver. Des études prouvent que les clients souhaitent attendre à proximité des voies de départ et d’arrivée.
      – Des panneaux sur les escalators ? Cela viendrait rajouter une signalétique supplémentaire alors que nous n’en manquons pas par ailleurs dans la gare…
      Merci néanmoins pour les suggestions faites.

    • tiger dit :

      Moui, alors si une étude prouve que l’attente des clients est d’avoir des chichas sur le quai de départ, vous allez les installer ?

      Les études sont faites pour éclairer une prise de décision, pas pour décider des aménagements inadaptés !!!

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour,
      « Impossible pour l’instant d’envisager le retrait des boutiques situées sur la zone d’attente »
      Peut-on connaître le motif svp?

    • Bonjour, les commerces en gare font l’objet de contractualisations notariales et juridiques. Les commerces ne peuvent donc pas être retirés unilatéralement.

    • Il faut espérer qu’une fois le bail arrivé à terme, une réflexion sur le déplacement des boutiques soit mené, avant de le renouveler. Ces boutiques sont véritablement un frein au flux montant et descendant. J’ai pu le constater moi-même sur place.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • SubyPasser au statut dit :

      Je m’en doute, mais si vous indemnisez les commerces ils pourraient être retirés bcp plus rapidement.

    • Je l’avais bien dit qu’installer des boutiques sur le quai central déjà pas bien large serait une bêtise. On en a la preuve aujourd’hui ! Cependant la SNCF n’y est pour rien, puisque c’est du ressort de Gares & connexions. Madame Larrouy avait expliqué que la décision d’implanter des boutiques sur le quai central datait d’au moins 10 ans. À l’époque le trafic voyageur n’était pas si dense. D’accord, mais c’était prévisible. Encore une fois cela fait preuve d’un manque d’anticipation.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • SubyPasser au statut dit :

      Sauf que maintenant tout est regroupé sous la même entité.
      Oui cela fait au moins 10 ans que la SNCF cherche à maximiser les revenus immobiliers et continue à le faire.

  17. Belgarath dit :

    Je ne comprend pas :
    – Impossible d’enlever les boutiques ? déplacez les dans des zones moins concernées par les flux de circulation…
    – Pour les écrans, « des études prouvent ». Lesquelles ? pouvez vous nous les communiquer où faut-il encore vous croire sur parole ?
    – Pour les escalators, je ne comprend pas non plus : ils n’auraient pas la même destinations que ceux que vous évoquez en gare.

    On ne vous comprend pas/plus Mr Langé. Soyez pragmatique !

  18. Solvejg dit :

    Je dois admettre ne pas bien comprendre la logique de PSL : gestion de flux, c’est très bien, mais les barrages de dizaines de contrôleurs et de gars de la SUGE en sortie de quai, en quoi ça sert le désir d’une bonne gestion de flux de voyageur?.
    J’ai failli tomber sur la voie d’en face, j’ai mis plus de 5 minutes à sortir du quai, j’ai été mise en retard alors qu’exceptionnellement le train était dans les temps. Et en plus la contrôleuse, à qui j’ai dit bonjour dans un soucis de politesse et de bonne conduite, était bien trop occupée à papoter avec sa collègue pour me rendre la pareil.

    Personnellement, quand je travaillais à l’escale de PGL, le client avait toujours la priorité…

    Alors les contrôles, je suis pour mais dans le respect des passagers, c’est mieux :)

  19. lerigoleur dit :

    Madame, Monsieur,
    Je m’appelle Jonathan Lerigoleur.
    Je suis en fauteuil, à mobilité réduite, depuis la naissance. J’ai 22 ans bientôt 23 ans.
    Dans ma vie j’ai une passion : j’aime bien tout ce qui touche le domaine ferroviaire, notamment le métier de conducteur de train.
    Savez-vous, si on peut monter en cabine avec le conducteur de train afin d’effectuer un voyage pour qu’il explique les boutons de la locomotive?
    Je serais très heureux de vivre cette expérience.
    Je cherche un conducteur de préférence sur Toulouse.
    Pouvez-vous répondre à ma demande ?
    Cordialement.
    Jonathan Lerigoleur

Les commentaires sont fermés.