MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Travaux de nuit : circulation interrompue sur l’axe Paris Poissy Mantes-la-Jolie

67
Publié le 1/07/2013

Logo-pelle-travaux-vertBonjour à tous,

J’ai publié dernièrement un billet : Les travaux à prévoir cette dernière semaine de Juin expliquant qu’il y a en ce moment un gros chantier travaux entre Epône Mézières et Rosny. Toujours dans la continuité de ce chantier durant les trois semaines à venir (du 1er au 19 juillet), du lundi au vendredi, de 21h à 6h du matin, la circulation de certains trains est interrompue entre Les Mureaux et Mantes-la-Jolie, et entre Mantes-la-Jolie et Vernon.

Pour connaître les trains concernés, cliquez sur l’affiche travaux en cliquant sur le lien ou sur Transilien.com dans la rubrique Etat du trafic et travaux.

Un service de bus de substitution est mis en place entre Les Mureaux et Mantes-la-Jolie, et entre Mantes-la-Jolie et Vernon, avec desserte des gares intermédiaires. Un allongement du temps de parcours de 30 minutes environ et de 20 minutes est à prévoir pour les transbordements par bus entre Les Mureaux et Mantes-la-Jolie, et entre Mantes la Jolie et Vernon, respectivement.

 N’oubliez pas de consulter les prochains trains avec vos départs.

67 commentaires pour “Travaux de nuit : circulation interrompue sur l’axe Paris Poissy Mantes-la-Jolie”

  1. Jérôme_ dit :

    Petite précision car apparemment l’affiche ne reprend pas l’info.

    Le train intercité 3133 départ de PSL à 19h50 va également à Vernon. Censé être direct Rouen, il desservira finalement les gares normandes intermédiaire pendant tout l’été. Arrivée à Vernon à 20h37.

    Le bus MLJ-Vernon de 21h ne semble donc plus nécessaire.

  2. Thomas L. (@ookook) dit :

    Madame Larrouy, laissez-moi vous raconter le contrôle que j’ai subis ce soir en gare du Val d’Argenteuil.

    Ce train est arrivé en gare à 18h31, parti à 18h12 (initialement prévu pour 18h10).

    Comme vous pourrez le voir sur la vidéo surveillance, je suis le premier à me présenter à la sortie Bd de la Résistance. Laissez-moi vous le raconter comme je l’ai vécu:

    Je descend du quai, je vois des gens fixer le quai d’en face et ne s’engageant pas dans le tunnel: sans me retourner, je sais déjà qu’un contrôle nous attends. N’ayant pas envie. J’en émerge le premier, et sans surprise: une armée de contrôleur (une vingtaine) et une dizaine d’agents de la SURGE (à croire qu’il n’y a que les contrôles à surveiller) sont soit en train de discuter, soit le nez dans leur smartphone, personne ne prête attention à moi.
    Je m’approche du PCA le plus proche, une dame me salue et me demande mon titre de transport, je le sors et m’adresse alors à cette personne (vous pouvez croire cet échange romancé, mais croyez-moi, je parle effectivement comme j’écris). Pour plus de lisibilité, je préfixe mes textes de TL. La dame sera F1, l’homme de 50ans H1, le trentenaire H2 (vous les découvrirez ci-dessous) :

    TL: Bonsoir, (je sors mon titre de transport bien en vue) puis-je vous demander si vous êtes titulaire madame?
    F1: Euh… Pardon?
    TL: Vous êtes titulaire ou stagiaire?
    F1: Oui, mais pourquoi?
    TL: Vous pouvez me présenter votre carte d’assermentation s’il vous plaît?
    (elle roule des yeux dédaigneusement, mais cherche tout de même un document
    H1: C’est quoi ça, vous vous prenez pour qui?
    TL: Juste un client, monsieur
    F1 sort de sa besace une carte : ça vous ira? (il s’agit d’un simple morceau de carton usé avec un numéro marqué « carte d’assermentation » mais rien qui puisse justifier que F1 en est titulaire)
    TL>F1 : ça ira, mais ce n’est pas réglementaire (je tends ma carte à F1, qui la scanne et constate que je suis en règle)
    H1>TL : vous vous prenez pour qui? (je l’ignore, il me barre le chemin du PCA) Ca ne va pas se passer comme ça! On va se mettre sur le coté (je vois ici que H1 a bien retenu ses éléments de langage, reste plus qu’à lui apprendre ses devoirs…)
    TL > H1 : J’en doute fort cher monsieur (je refuse tout contact physique avec H1).
    H2 passe dans mon dos, pose une main sur l’épaule de F1 et cherche à entrer en contact avec H1, son ton est impératif
    H2> H1 + F1 : monsieur a son titre de transport, on le laisse passer

    J’ai pu alors passer, tremblant.

    Pourquoi tremblant?

    Parce que je me suis senti agressé.

    Agressé parce qu’il y a moins d’armes et de contrôleurs aux checkpoints d’un pays en guerre.

    Agressé parce que deux agents assermenté par l’état (MON état) se sont sentis offusqués que je leur demande de faire leur devoir (présenté leur carte d’assermentation) que j’ai été méprisé dans ma demande, alors qu’ils leur semblaient tout naturel de me demander de faire mon devoir (leur présenter mon titre de transport payé à prix d’or) alors qu’ils savent très bien que la SNCF est en faute tous les jours sur cette ligne.

    Agressé parce que le comportement de cowboy de H1 m’aurait coûté 45€ sans l’intervention de H2 (comme il y a deux ans, sans que ma réclamation ne reçoive une réponse, et fait l’objet de votre silence, Madame Larrouy) et encore, dans le meilleur des cas, j’imagine que la SURGE s’en serait mêlé pour le pire si j’avais dû leur expliquer le règlement de la SNCF et leurs obligations.

    Madame Larrouy, je vous demande de faire une copie des caméras de surveillance correspondant à cet incident, que vous m’en fassiez parvenir une copie.

    Je vous demander d’identifier les trois agents cités, pour:

    1) féliciter H2 d’avoir tenu le comportement correct
    2) encourager F1 à mieux acceuillir les demandes légitimes des clients
    3) rappeler d’urgence H1 à l’ordre, le renvoyer en stage de formation, lui rappeler ses obligations, voir le reclasser: il est actuellement clairement inapte à son travail

    Madame Larrouy, je vous demander aussi, en tant que directrice d’établissement et donc communiquante de front, ce que ce récit vous évoque, sur la réalité des lignes dont vous vous occupez, et quand vous pensez que la ligne J redeviendra une ligne digne.

    Thomas L.

    PS: je déclare sur l’honneur avoir retranscrit le plus fidèlement possible les faits qui se sont passé il y a une heure.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Hélène, les ACT sont-ils tenus de présenter leur carte d’assermentation à tout usager le demandant ? Si oui, cette obligation et la nécessité de la respecter avec courtoisie peuvent-elles leur être rappelées ?

    • LAMBERTPasser au statut dit :

      Bonjour, c’est la première fois que j’entends un voyageur exiger qu’un ACT présente sa carte d’assermentation. En effet, il me semble que ce n’est absolument pas une obligation pour eux. Ils sont toujours en uniforme, alors celui ou celle qui leur a demandé manque de confiance. Etant fis de cheminot, je trouve particulièrement choquant le récit de Thomas. Chaque fois qu’on m’a demandé de présenter mon titre de transport, je n’ai jamais refusé de le faire, bien au contraire. Et quant à la courtoisie des ACT envers nous, je n’ai jamais remarqué aucune agressivité de leur part. La gare de Val d’Argenteuil est peut-être dans un contexte particulier, mais je ne vois pas en quoi un simple contrôle par des brigades (ils font leur travail) a pu vous déranger, Thomas.
      Il me semblerait plus judicieux pour nous, usagers des lignes L et J, de réclamer la présence APRES 22 H d’un MINIMUM d’ACT au pied des quais des groupes II, III; IV, V pour renseigner les voyageurs en cas d’annulation d’un train. Actuellement, au-delà de 22 h, la gare Saint-Lazare est DESSERTE (le guichet Accueil Transilien est fermé). Bref, moi, je dirais que je me sentirais plus rassuré de voir circuler, de temps en temps, des ACT soit sur le quai de la gare, soit dans les trains.

    • EricBarthas dit :

      Mr Lambert,
      l’habit ne fait pas le moine et l’uniforme ne fait pas l’ACT !

      Et faire des contrôles après les abus d’avril et juin, n’est ce pas insultant envers les clients qui sont en règle ?

      De même je demande SYSTEMATIQUEMENT l’assermentation aux ACT qui font leur travail. Parce que moi (comme beaucoup sur ce blog, je suis en règle, contrairement à la sncf.

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Je n’ai rien à ajouter aux propos d’Éric, qui correspondent aux miens.

      Ah si, tout de même: tout droit est lié à des obligations de même valeur, c’est la base des contrats synallagmatique (en priant pour ne pas être trop « savant » pour nos amis ultra conservateurs).
      Je rappelle que M. Monnet lui-même reconnait le défaut de la SNCF sur la ligne J, mais refuse de nous payer les compensations. Je ne comprends toujours pas pourquoi l’état n’a pas encore forcé la SNCF à nous rembourser, à défaut d’améliorer le service.

    • Bonjour, tout agent SNCF est en droit de demander à une personne son titre de transport (agent de conduite, agent d’escale etc.…), pas seulement les contrôleurs. En revanche, seuls les agents assermentés et agréés peuvent dresser des procès verbaux. C’est uniquement dans ces conditions qu’une carte d’assermentation peut être demandée.
      Si vous refusez de lui présenter votre abonnement, vous serez considéré comme n’en ayant pas. Dans ce cas, il vous demandera de bien vouloir lui présenter une pièce pouvant justifier de votre identité. J’attire votre attention sur ce point: être en possession d’un titre de transport en règle ne vous fera pas échapper au procès verbal. Comme le prévois l’article 80-2 (Décret n°730 du 22/03/42), « sera puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe tout voyageur qui aura refusé d’obtempérer aux injonctions adressées par les agents de l’exploitant ». Cela n’a pas pour but d’ennuyer les voyageurs, mais il faut bien comprendre que si tout le monde fonctionnait de la sorte, son travail ne serait plus possible.
      @Thomas L., pour finir, au sujet du contrôle que vous relatez hier soir en gare du Val D’Argenteuil, je vous rappelle que je ne traite pas les demandes individuelles, le blog sert à discuter de sujets collectifs et non des événements concernant un client en particulier, il y a d’autres services qui sont faits pour cela.

    • saw dit :

      Mme Larrouy, bonjour,
      Le problème dont on vous parle, c’est quand on demande aux ASCTs de nous montrer leur carte d’assermentation, ils se braquent et montrent tout de suite une mauvaise attitude. En général, ils veulent pas la donner, et même s’il y en a qui la montrent, ils nous laissent pas le temps de s’assurer qu’elle est bonne (ils nous la reprennent vite fait des mains, ou ne nous laissent pas y toucher, ou la remettent vite dans leur poche..)
      La coopération, ça doit aller dans les 2 sens; alors pouvez vous rappeler à vos ASCTs que quand on leur demande leur assermentation, ils doivent nous la présenter et nous laisser le temps nécessaire de nous assurer qu’elle est bonne. C’est notre plein droit, et ils ne doivent pas faire preuve d’abus de pouvoir.

      Par ailleurs, il y a bcq d’ASCTs qui ne font même pas signer leurs PVs aux personnes, ou qui ne leur font pas lire avant impression; alors pouvez vous nous renseigner sur notre droit de lire et signer un PV avant son émission/impression ?

    • Bonjour, le contrôleur n’est pas obligé de donner sa carte, il est en droit de la conserver dans la main, et il doit laisser la personne lire son contenu. La signature d’un PV n’est pas obligatoire, cependant, le fait de la proposer doit être réalisé systématiquement. Maintenant, avec la mise en place des nouveaux outils de contrôle, il est effectivement délicat de faire lire le PV avant émission. Vous pouvez demander au contrôleur de vous soumettre la lecture du PV mais à aucun moment, il ne vous donnera son lecteur. Pour finir, on vient de me confirmer que régulièrement, nous veillons à ce que les agents appliquent et respectent le guide de déontologie existant.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Madame Larrouy,

      Et qu’en est-il par rapport à la vente des billets ?
      Si je demande à un conducteur de me vendre un titre de transport, le peut-il vraiment ???

      Merci

    • Bonjour, un agent de conduite n’a pas pour mission la vente de titre de transport.

    • saw dit :

      Madame Larrouy,
      Il vient d’y avoir un reportage pas très éloquent sur TF1 (téléjournal de 20h) sur les incivilités : Et c’est la ligne J qui a été prise comme modèle des incivilités ! (ils ont filmé sur un Paris-Mantes)
      Dans le reportage, ils ont dit que la SNCF ferme les yeux sur les incivilités, que les agents de la SUGE ne montent pas dans la 1ère voiture et pourtant ils savent qu’il y a des fumeurs, qu’il y avait des agents de la SNCF présents dans la voiture des fumeurs mais qu’ils n’ont rien dit;
      dans le reportage, il a été aussi que la direction (vous ?) n’a pas souhaité répondre (à TF1); mais heureusement, que vous nous répondez sur ce Blog ! On pourrait proposer aux reporters de TF1 de venir participer au blog de la ligne J !

    • Bonjour, nous mettons en place de nombreuses actions depuis des mois pour assurer la tranquillité des voyageurs, nous sommes loin de fermer les yeux.Quelques exemples concrets :
      – Opération Tranquillité J5 / J6 avec SUGE, UNIR, contrôleurs, agents de Médiation de janvier à juin 2013
      – Opération commune Police / SUGE tous les mois
      – Déploiement de la vidéo protection (100 % des gares vidéo protégées fin année prochaine)
      – Opération « Bien Voyager ensemble » pour rappel des règles de savoir vivre à bord
      – Opération LAJ Tranquille avec la SUGE, les contrôleurs et les agents de a médiation, à bord des trains aux heures creuses, là où nos voyageurs peuvent se sentir plus seuls, afin de mieux lutter contre les incivilités et renforcer la tranquillité de tous : 4 opérations par mois
      – Plus de 140 000 heures SUGE financées sur LAJ par an
      – Déploiement d’Agents de Sécurité dans nos gares
      – 40 médiateurs à bord toute l’année
      – 250 contrôleurs LAJ
      – 250 Agents de la Sûreté ferroviaire
      – 900 agents dans les gares
      – 127 000 régularisations ont été faites par les contrôleurs sur nos lignes en 2012
      – Déploiement du numéro d’urgence Transilien 31 17 pour alerter si vous êtes témoin d’un acte, 262 bornes d’appels d’urgence
      Donc, non, on ne peut pas faire un résumé rapide et dire que nous fermons les yeux, aucun train et aucune voiture ne sont des lieux oubliés par nos équipes. Toutefois, il sera toujours impossible d’avoir des agents dans chaque train.

    • Koalux dit :

      Bonjour Saw,
      En même temps, certains JT ne sont pas neutre, et je pense que TF1 en fait partie.

    • L.R.... dit :

      « synallagmatique » un de mes plus beaux score au scrabble avec « doryphore » bien sur…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Hélène, vous écrivez : « A ce moment la, vous pouvez lui demander de bien vouloir vous présenter sa carte d’assermentation, que chaque contrôleur à sur soi lorsqu’il travail. S’il devait ne pas l’avoir, il appellera les autorités territorialement compétentes (Police ou gendarmerie) qui se déplaceront. Vous serez alors dans l’obligation de présenter une pièce d’identité et un procès verbal pourra alors vous être délivré, accompagné des frais de dossiers inhérents à cette situation. ». Ces phrases ne sont pas très claires ! En effet, vous semblez dire à la fois que tout contrôleur doit avoir sur lui sa carte d’assermentation tout en prévoyant, dans le cas où il ne l’aurait pas, une procédure qui, alors, retarde et pénalise l’usager. Est-ce à dire que ce dernier doit alors « payer » la légèreté de l’agent qui travaillerait sans sa carte ?

    • Bonjour, désolée, une erreur dans la tournure de ma phrase. Rien à voir avec la carte de l’agent. Dans le cas, d’un refus de présentation d’une pièce d’identité de la part d’un client qui n’est pas en possession d’un titre de transport, c’est une possibilité qu’a l’agent. Je vais modifier ma première réponse.

    • Koalux dit :

      @ Stéphane,
      Vous pouvez le lui demander uniquement si il vous verbalise.
      Dans le cas ou vous le faite, soit il vous la montre et vous l’ammande, soit il appelle les autoritées.
      « une procédure qui, alors, retarde et pénalise l’usager »
      Je dirait plutot que si le contrevenant (car il se fait verbaliser) y perd a sont propre jeux…

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Madame Larrouy, permettez-moi de remettre en cause vos propos: vous me renvoyez vers les services de la SNCF, services qui ne répondent pas au courrier quand cela les arrange.

      Votre message démontre plusieurs point:

      1) il y a un déséquilibre avéré entre les obligations des clients de la SNCF (paiement du titre, justification de l’identité, double contrôles entre contrôleurs et machines automatique) et celles des contrôleurs (on ne peut leur demander de prouver leur qualité que s’ils nous alignent et ne sont pas tenus de le faire)
      2) le comportement de cowboy de vos contrôleurs ne vous indigne pas.

      Je vous prenais pour une personne libre dotée de jugement tentant d’améliorer les relations entre la SNCF et ses clients, je constate aujourd’hui que vous ne servez que les intérêts personnels des cadres supérieurs de la SNCF et de sa comm’ cassée.

      Vous me décevez profondément.

      Je vais d’ici quelques mois mettre à disposition une application permettant à chaque client de vous montrer factuellement les retards que le SNCF nous fait vivre au quotidien. En espérant que cela vous ouvre les yeux.

    • Bonjour, je vois que vous n’avez jamais pris le temps d’écrire au service clientèle Transilien. Chaque courrier reçoit une réponse qui peut certes convenir ou pas mais tout le monde a une réponse. Pour vos autres remarques, comment voulez-vous que je prenne position sur un cas particulier avec un agent. Je ne dispose pas de toutes les informations pour juger et je ne peux pas mener une enquête pour chacune de vos demandes. Il y a un service qui existe pour cela. Une enquête est menée et un retour est fait au voyageur. Concernant le reste de votre commentaire qui n’est pas lié aux agents mais à la production, je vous invite à relire mes différents billets sur la ponctualité dans lesquels j’évoque la mauvaise production sur la ligne J. Je suis la première à vous en parler, je doute du fait que je vais ouvrir les yeux sur ce sujet grâce à votre outil.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Madame Larrouy,

      Vous dites « Bonjour, un agent de conduite n’a pas pour mission la vente de titre de transport. »
      Pourtant il est explicitement indiqué par la SNCF que le conducteur peut nous vendre des tickets ! Donc quelle est la procédure pour lui en acheter ?

      Aussi, vous expliquez que le contrôleur n’a pas à nous « mettre en main » sa carte / son lecteur. Il en est donc de même pour le Navigo ? Je peux lui montrer, le tenir pour qu’il scan ma carte… mais je n’ai pas à lui donner ?

    • Lolo78 dit :

      Ce n’est pas un rappel à l’ordre qu’il faut mais une suppression de ces contrôle qui emmerdent les gens honnêtes, nous font perdre du temps le soir et n’arrêtent pas les fraudeurs…

      Après, ils vont venir se plaindre que certains usagers s’ennervent…Il y a de quoi ! Non seulement on subit retards ou annulations chaque matin quasiment, voir même matin et soir (ce matin train encore annulé), mais en plus il faut se taper des contrôles qui n’en finissent plus où l’on nous traite presque comme un terroriste…

    • Koalux dit :

      Si la SNCF n’organise plus de contrôle, quelles sont les moyen de lutter contre la fraude?

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Lutter contre la fraude ok, pas en gênant les gens honnêtes: il faut choisir entre les PCA et les contrôleurs: la SNCF manque de moyens , virer l’un des deux dispositifs de contrôle. Point barre.

    • Koalux dit :

      Je suis inculte, mais Quesque un « PCA »? Ne voulez vous pas plutôt dire CAB (Control de Automatique de Billet), plus communément appelée Tourniquer?

    • Lolo78 dit :

      Ne pas les faire en gare aux tourniquets ce serait déjà un bon point ! Il y a déjà une saturation à ce niveau et ils en rajoutent encore, 5 mn perdus c’est raté un train, loupé l’horaire de la garderie etc….Et puis les Robocop en armure, c’est sans doute trop…
      Pour le reste, je pense que leurs contrôles leur coûtent plus chers que la fraude réellement combattue. Il faudrait sans doute passer à une gratuité totale pour les franciliens et un paiement par la taxe d’habitation ou autre. Mais c’est un autre sujet ;)

    • Bonjour, oui, les agents sont présents aussi devant les lignes de Contrôle automatique de billets (CAB) afin de de contrôler tous les types de fraude non couverts par les CAB. Exemple : sauts au-dessus de la barrière de CAB, réductions non justifiées mais qui permettent le passage ou bien encore titres utilisés par un tiers.
      Pour ce qui est des contrôles en gare ou à bord des trains, ils sont utiles pour plusieurs raisons, ils permettent de réduire le niveau de fraude même s’ils ne sont pas systématiques. Ils ne se déroulent pas uniquement aux heures de pointes mais bien en pleine journée (heures creuses) et les samedis. L’objectif d’une opération de contrôle est bien de contrôler un maximum de clients dans les gares ou dans les trains. Il nous arrive de contrôler une gare plusieurs fois par semaine, cela fait totalement partie de notre stratégie de Lutte Anti-fraude afin de combattre les fraudeurs « calculateurs » pour qui un procès verbal de temps en temps n’est pas financièrement dissuasif. Plusieurs amendes en une semaine permettent à ces clients de revenir dans le droit chemin. En outre, nous avons pu constater que la présence des contrôleurs permet de maintenir un certain niveau de sûreté dans nos gares et dans nos trains.

    • xavier dit :

      Le problème de ces contrôles en gare est effectivement la perte de temps et le côté cow boys des gars face à leur clients.
      Un exemple: arrivant en gare de Conflans normalement à 18h56, le bus Véolia me ramenant chez moi part à 19h ! (entre parenthèse, tout le monde s’y met pour nous pourrir la vie avec des correspondances aussi courtes)
      L’autre jour, le train arrive comme d’habitude en retard, 18h59. Il me reste une minutes pour sortir et attraper le bus. Là, comme des dizaines de personnes je cours, traverse le couloir et me fais bloquer par les contrôleurs plus SUGE AVANT les barrières pour un contrôle. Je leur fait remarquer que quand les trains sont en retard, un contrôle n’est pas franchement opportun et que grâce à eux je vais devoir attendre 15 minutes le prochain bus. Là les contrôleurs et la SUGE me controlent (je suis en règle comme 99% des voyageurs à cette heure), ils rigolent entre eux de ma remarque et me font « va y, cours pour attraper ton bus, sur le ton Forrest Gump!????!!!!! Je dois dire que ce comportement est irrespectueux, non professionnel et m’est vraiment resté en travers de la gorge.
      J’ai perdu 20 minutes supplémentaires pour rentrer chez moi et en plus la SNCF se moque ouvertement de moi, au sens propre comme au sens figuré. Ca résume tout je pense…

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      La SNCF a totalement perdu le respect du client. S’ils ne veulent plus de client, ils peuvent démissionner.

      Au Japon, les contrôleurs se glissent dans un costume totalement neutre: ce sont des « quasi robot » sans état d’âme. Ils saluent, demandent le titre de transport… et portent leur assermentation sur eux, avec photo, nom et prénom. Ah oui, précision utile: il n’y a pas de contrôleurs à Tokyo, seulement 1 agent par portique de contrôle automatique qui n’intervient qu’en cas de fraude.
      Les seuls contrôleurs « mobiles » sont sur les lignes (donc dans le train en mouvement, pour ne pas faire perdre de temps aux clients) où il n’y a pas de contrôle automatique.
      Étrangement, il y a moins de fraude qu’en France… Décidément, la SNCF a beaucoup à apprendre de nos amis nippons.

    • Koalux dit :

      Il y as certainement moins de fraude au Japon, car il y as du respect…
      C’est bien de tout comparer au Japon, mais la mentalité n’est pas la même!
      Avez vous déjà vue un Japonais jeter un papier par terre? Avez vous déjà vue un clients SNCF jeter un papier par terre a PSL? moi oui, et fréquemment!
      Je pense pas qu’il n’y que la SNCF qui as beaucoup à apprendre sur nos amis nippons, mais une grande partie de la France!
      C’est bien de toujours critiquer, en prenant des exemples, mais rappeler mois, pourquoi y as t’ils des CAB (tourniquets)? ce n’est pas pour limiter la fraude?

      En France, un contrôleur est identifiable grâce a son uniforme, il n’as donc pas a vous montrez sont assermentation, il peut le faire tout de même a sont bon vouloir. En cas de refue de montrer votre titre de transport sans son assermentation, vous prenez quand même une amande, et dans le cas de votre refus, le contrôleur peut (et fait généralement) appelle a la police national.

      Je vous l’accorde, que d’arriver dans une gare, ou il y as beaucoup de contrôleur et de SUGE peut être oppressant, mais honnêtement, si il n’y as qu’un contrôleur pour vérifier les sorties de cette gare, il serrais vite débordée, et vous perdrez plus de temps!

      De plus, les risque d’agressions sont plus faible, car soyons honaites, si lors d’un contrôle, il y as une agressions, nous savons tous ce qui ce passe a PSL.

    • GP dit :

      C’est certes facile à dire, mais le respect est basé sur une notion de réciprocité
      On croirait voir deux gamins dans une cour d’école : c’est lui qu’a commencé
      Le problème c’est qu’entre la SNCF et ses usagers, l’un est client de l’autre et paye pour un service, pas pour se faire manquer de respect

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      @Koalux, merci de stigmatiser ma ville, elle ne l’a pas été suffisamment. Brillant esprit.

    • Koalux dit :

      @Thomas L. (@ookook):

      Je ne stigmatise pas, je repond a vos comparaisons.

    • GP dit :

      Ces contrôles en amont des tourniquets à Conflans sont insupportables
      On nous a installé ces tourniquets qui ralentissent déjà énormément le flux à la sortie des trains du soir
      Qu’en plus on nous impose des contrôles parfaitement inutiles car effectivement à ces heures, 99% des gens sont en règle, c’est une double peine
      Pourquoi dans ce cas, les contrôleurs ne se placent-ils pas DERRIERE les tourniquets pour contrôler les voyageurs fraudeurs dont le billet ne passe pas, et en même temps aider les gens qui bien qu’ayant des billets en règle se font rejeter par la machine (cas assez fréquent), ça fluidifierai le trafic et leur donnerai un rôle utile et plus positif que de la pure répression

    • Lolo78 dit :

      Ils sont surtout inutiles car trop peu fréquents de toute façon. Il est toujours plus rentable de ne pas payer pour celui qui fraude car le risque de contrôle est extrêmement faible…
      Je pense que cette politique est ridicule. Elle emmerde fortement les gens honnêtes qui sont en règle et ne gênent absolument pas les autres…
      Les contrôles devraient être derrière les tourniquets et attraper ceux qui sautent…

    • C’est ce qu’ils font à Haussmann St Lazare. Les contrôleurs n’interviennent que quand les billets ne passent pas. C’est d’ailleurs amusant, car lorsque l’on monte les escaliers, ont les voient qu’au dernier moment. Et la vous voyez tous les fraudeurs faire demi-tour, et feindre s’être trompé de direction. Mais les contrôleurs sont malins, et à ce moment la il en sort un de je ne sais ou, et il demande à la personne ayant fait demi-tour de lui présenter son titre de transport. La suite vous la connaissez bien sur.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • JP dit :

      J’ai vu ce genre de controles intelligents dans le métro également où il n’y a pas de CAB à la sortie. Ils sont avant les portillons et ne controlent que les billets simples. Pour les navigo, il suffit de montrer son pass.
      Par contre pour les gares transilien, je pense que le problème est que une fois passé le CAB, on n’est plus dans l’obligation d’avoir un titre de transport, on est sur le voie publique.

    • Koalux dit :

      Pour infos:
      http://questions.sncf.com/questions/302527-justificatif-d-identite-du-controleur

      Donc, pour résumer, il n’est pas obliger de vous présenter ça carte d’assermentation.
      La réponse, plus en profondeur dans le lien plus haut!

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Juge et parti, c’est magique ils sont d’accord avec eux-mêmes. Si ça pouvait être la même chose pour les départs des trains…

  3. Thomas L. (@ookook) dit :

    J’ajoute à mon récit une étape que j’ai oublié, à replacé juste avant que H1 me demande de m’écarter:

    H1: Nous n’avons pas les mêmes valeurs! (vous comprenez pourquoi cet échange m’a marqué…)
    TL: Certainement pas! (je me retiens de préciser que mes valeurs comprennent la ponctualité et le respect des clients)

    Voilà pour cette précision.

  4. marie324 dit :

    Bonjour Madame Larrouy,
    une vraie question qui appelle, je l’espère, une vraie réponse. Depuis hier soir, en gare d’Epône-Mézières, de nombreuses affichettes nous signalent que du 1er juillet au 31 août (soit tout l’été), tous les trains en direction de Saint-Lazare partent avec 4 minutes d’avance. Le 7h29 deviendrait ainsi un 7h25… heure à laquelle le bus nous dépose devant la gare. Petit souci… Cela étant, ce matin, le 7h29 fut en en fait un 7h31… Nos trains partent-ils avec 4 minutes d’avance ou non ? Merci de nous éclairer sur la question.
    Bien cordialement,

    • Bonjour Marie324, je me permets d’intervenir concernant votre remarque. Je suis étonné que Transilien SNCF ait mis des affiches informant que les trains pour Paris sont avancés de 4 minutes à Épone, car cette gare n’est pas concernée ! Je m’explique :

      Des travaux de renouvellement des voies ont lieu tout l’été entre Rosny sur Seine, Mantes et Épone. À cause de ces travaux, les trains roulent à 60 km/h entre ces gares au lieu de 140 ou 160 km/h. Cette limitation de vitesse engendre forcément un allongement du temps de parcours. Afin que les trains arrivent à l’heure habituelle à Paris, tous les trains ont eu leurs horaires avancés de quelques minutes à Mantes. Les trains omnibus Mantes -> Paris par Poissy partent 4 minutes plus tôt de Mantes, car ils perdent 4 minutes à cause de la limitation de vitesse entre Mantes et Épone. Leurs horaires sont inchangés à Épone, car au-delà d’Épone ils reprennent leur vitesse normal. En revanche, dans le sens Épone -> Mantes, ils arrivent 4 minutes plus tard à Mantes la Jolie, toujours à cause des travaux.

      Je pense Madame Larrouy qu’il y a eu un méli-mélo avec les affiches. Les affiches annonçant le départ avancé de 4 minutes ne concerne que la gare de Mantes la Jolie. Quand aux autres gares, elles doivent annoncer un retard de 4 minutes à l’arrivée à Mantes. Il serait bien de corriger pour éviter d’induire en erreur les usagers.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, oui, il y a un décalage des horaires. A cause des travaux à Epône-Mézières, une limitation de vitesse provoque des ralentissements qui se traduisent par un départ ou une arrivée décalés quelques minutes à Mantes.

    • polaire dit :

      Bonjour
      Vous distribuer des horaires déte sur une feuille ou c’est ecrit tellment petit qu on ne peux les utiliser.. et sur votre site c’est toujours les horaires habituel
      controle dans le train …
      peut on réserver des places sur les TER de saint lazare à rosnysur seine
      en seconde ou en premier?
      merci de bien vouloir répondre!

    • A cause des travaux à Epône-Mézières, une limitation de vitesse provoque des ralentissements qui se traduisent par un départ ou une arrivée décalés quelques minutes à Mantes.

      Donc on est bien d’accord que les horaires sont inchangés à Epône, et que par conséquent les affiches à Epône n’ont pas lieu d’être.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour Franck, je suis passée au COT comme convenu. Il y a plusieurs phases concernant la limitation de vitesse, elles peuvent varier en fonction de l’évolution, de l’avancée du chantier. Certes, aujourd’hui, Epône réceptionne les trains aux horaires habituels mais c’est susceptible de changer. Les trains Transilien partiront donc en avance des gares de Mantes la jolie et Mantes Station durant toute la durée des travaux mais au niveau d’Epône, il y aura des changements. Mettre en place une information pour les voyageurs ne sera pas toujours possible et nous risquons de créer encore plus de mécontentement. Afin de ne pas perturber encore plus les voyageurs qui voient leurs horaires modifiés par ces travaux, nous avons fait le choix d’annoncer ce décalage également sur Epône sur toute la durée du chantier. Les voyageurs ne devraient donc pas louper leur train quand ce décalage sera en place. Il s’agit d’un décalage de quelques minutes, les trains partiront 4/5 minutes plus tôt que l’horaire habituel.

    • J’ai bien compris vos explications Madame Larrouy, et je vous en remercie. Cependant en mettant des affiches qui annoncent un décalage des horaires alors que celui-ci n’est pas encore effectif, vous fait perdre en crédibilité. Les usagers vont prendre leur disposition les premiers jours, puis voyant que rien ne change, vont revenir à leur habitude en se disant qu’on leur raconte n’importe quoi. Et le jour ou les horaires changeront, beaucoup se feront avoir.

      Ces travaux ne se sont pas préparés à la dernière minute, et vous avez reconnu dans un autre message que les horaires modifiés étaient connus des services de la SNCF depuis longtemps. Ils n’ont pas été communiqué à temps, mais je comprends que vous n’y êtes pour rien. Cependant il serait facile de mettre sur les affiches des dates. Exemple :

      Attention : en raison de travaux, les horaires des trains en direction de Paris seront avancés de 5 minutes du XX juillet 2013 au XX août 2013.

      De cette manière l’information sera plus crédible pour les usagers, car ils connaitront la date d’entrée en vigueur des horaires modifiés.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, c’est bien parce que nous ne connaissons pas de façon précise toutes les dates que nous ne l’avons pas fait.

    • D’accord. Dans ce cas la il serait bien de faire un rappel au service concerné. Je ne comprends pas ce manque de communication.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Hélène, et pourquoi cela n’est pas signalé sur le site Transilien alors ? Vous n’avez pas répondu à ma question d’hier sur ce point…

    • Bonjour, comme indiqué, il y a eu un loupé. les horaires sont à jour dans la base Infogare, outil qui permet d’avoir des infos à partir des rubriques « les prochains trains » et « itinéraires ».
      Dans les gares concernées les voyageurs sont dorénavant informés de changement.

  5. chris78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,
    juste une question sur le site qui permet d’éditer les bulletins de retard.
    je suis surprise ce matin de ne pas trouver le train que j’ai emprunté initialement prévu à 7h28 (départ de vernouillet/verneuil) mais qui n’est finalement passé qu’à 7h42. Je suis donc bien arrivée en retard mais je ne peux pas imprimer de justificatif.
    merci par avance pour votre aide.

    • Jérôme_ dit :

      Vous pourrez l’imprimer quand ils auront pris le temps de mettre à jour tous les sites pour les horaires d’été, c’est à dire à partir du 1er septembre (humour).

      Sur infolignes.com c’est pareil, pas à jour, les trains qui partent avec 3 minutes d’avance à cause des travaux sont encore indiqués avec l’ancienne heure.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Hélène, pouvez-vous nous dire à quelle date les horaires d’été de la ligne seront publiés sur le site Transilien ? En espérant que ce soit avant le changement du 14 juillet, quitte à mettre en ligne pendant quelques jours les deux services…

    • Bonjour, je vous conseille de vous rendre en gare lors de votre retour pour obtenir ce bulletin.

    • Jérôme_ dit :

      Et pour les gens qui se renseignent avant pour essayer de trouver des horaires sur internet, vous conseillez quoi ? De revenir plus tard, une fois que le train est parti ?

      A chaque fois c’est pareil, il faut attendre le 20 juin pour avoir les horaires du 1er juillet, et encore, la majorité des sites ne sont toujours pas à jour le 02 juillet, et des affiches-erratum viennent corriger des horaires qui ont déjà été publiés.

      Vous croyez qu’on part tous en vacances du 01/07 au 31/08 et que vous pouvez faire ce que vous voulez pendant ce temps là, qu’on ne le remarquera pas et/ou qu’on s’en fichera parce que c’est l’été et qu’il fait beau ?

      Nous on continue de payer pendant ces 2 mois, avec des trains en moins et des horaires qui se contredisent entre les sites/affiches/gares. C’est lassant.

    • Jérôme_ dit :

      (oui bon ok, je parle plus de TER et d’Intercités ici que de Transilien, mais bon, c’est pareil hein, plein de sites qui ne disent pas la même chose)

    • Je suis d’accord avec Jérôme_. La SNCF a toujours du mal a communiquer les nouveaux horaires en temps et en heure. Par exemple : une distribution des horaires du 1er juillet au 30 août a été faite en gare de Bréval jeudi dernier. C’est très bien, et je remercie la SNCF d’avoir mis sur pied cette initiative. Seulement c’est un peu tard de prévenir les usagers du changement d’horaire 4 jours avant celui-ci. Certains usagers ont dû modifier leur horaire d’arrivée ou de départ de leur travail, afin de correspondre avec celles des garderies. Ce genre de demande ne se fait pas le vendredi pour le lundi suivant ! Il aurait été bien de faire la distribution en gare de Bréval 15 jours avant le changement d’horaire, le temps que les usagers s’organisent. D’autant plus que les nouveaux horaires étaient visible sur le site TER depuis le 15 juin…

      Autre exemple : j’ai fais remarquer aux employés de la gare de Mantes que si nous avions une information sur les changements d’horaires des trains direct Mantes -> Paris ou Paris -> Mantes, nous en avions aucune sur les omnibus Mantes -> Paris par Poissy. Après quelques recherches, ils m’ont dit avoir aucune info sur ces trains, et en ont déduit que leurs horaires n’étaient pas modifiés. Et voila que vendredi de grandes affiches informaient que tous les trains Mantes -> Paris par Poissy avait leur départ avancé de 4 minutes. La encore, des informations bien tardive, et il n’est pas normal que les employés de la gare de Mantes n’est même pas été informé des départs avancé des omnibus.

      Des travaux de renouvellement de voie ne se programme pas une semaine avant. La SNCF avait connaissance des horaires modifiés depuis fort longtemps, et je ne comprends pas qu’elle attend les derniers jours pour les communiquer. Comme je l’ai dit dans l’exemple pour Bréval, les usagers doivent s’organiser en fonction des nouveaux horaires, et ça ne se fait pas 3 jours avant !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Jérôme_ dit :

      A Gaillon, les fiches horaires (nouveaux horaires commencés lundi) ne sont toujours pas disponibles, ni sur des affiches en gare, ni en version papier. Lundi soir à PSL, il n’y avait plus non plus de version papier.

      Il y a quand même beaucoup de trains qui sautent dans la grille TER (et Paris-Mantes direct) et ce alors que les enfants sont encore à l’école, comme le dit Franck c’est vraiment compliqué de s’organiser dans ces conditions, pour ma part cela décale complètement ma journée d’une heure.

      Les moteurs de recherche TER et Infolignes ne sont pas encore entièrement mis à jour (on est le 3 !) et quand on écrit au service TER, on nous invite à télécharger les fiches horaires… qui ne sont pas non plus à jour et qui comporte des erratums introuvables.

      C’est toujours la même histoire, que ce soit TER ou Transilien. Chacun fait son truc dans son coin, distribue ses flyers, colle ses affiches, met à jour ses sites, jamais tout ça en même temps, et au final il manque cruellement un discours cohérent/anticipé/global/clair pour les usagers.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Une remarque qui me vient en lisant Franck et Jérôme :
      Bien que le service soit annuel sur l’axe Paris-Mantes par Poissy et puisque les horaires des trains directs entre Paris et Mantes et desservant les gares les plus lointaines (jusqu’à Bréval et Vernon) changent pendant l’été, il conviendrait d’éditer tout de même une fiche horaire différente pour cette période.

    • Bonjour à tous, je suis d’accord pour dire qu’il y a eu un loupé sur les horaires des Transilien de l’axe Paris Mantes via Poissy, vous auriez dû avoir ces informations bien en amont. Au sujet des horaires des autres transporteurs, je sais que c’est un véritable problème concernant les dessertes en bout de ligne. J’ai d’ailleurs alerté à de nombreuses reprises mes différents interlocuteurs pour tenter de trouver des solutions. De notre côté, le responsable de la gare de Mantes reste vigilant afin d’éviter ce manque d’informations, c’est pour cette raison qu’il a souhaité informé les voyageurs vendredi dernier dès qu’il a été informé de ces changements d’horaires.

      Au sujet de la mise en ligne des horaires sur Transilien.com, j’ai pris contact avec la direction Transilien depuis quelques jours pour accélérer la mise en place de ces infos, j’attends en ce moment une date de mise en ligne. Dès, que je reçois les fichiers, je compte les mettre en ligne au plus vite de mon côté.

      Stéphane, je sais que dans le cadre du stand travaux en gare St-Lazare, nous avons distribué des fiches horaires pour les Intercités et les TER (trains directs de Mantes). Transilien ne va pas éditer d’autres fiches pour les omnibus Paris Mantes via Conflans, car pas de changement. Il y a sur cet axe les travaux en cours et des adaptations horaires à partir de 21h30.

    • chris78Passer en mode normal dit :

      merci pour cette idée. malheureusement lors de mon retour le soir, le guichet est fermé !

  6. chris78Passer en mode normal dit :

    d’où le côté pratique de pouvoir les imprimer en arrivant au bureau. je ne comprends pas pourquoi cependant la mise à jour n’est pas faite sur le site transilien.

  7. fourni dit :

    Ces travaux durent tout l’été.
    Sur Paris-Rouen-Le Havre, la SNCF a publié des horaires spéciaux pour ces travaux valables du 01/07/2013 au 30/08/2013.

    Par contre pour la ligne J, il n’y a que les horaires jusqu’au 19 juillet !!!
    Qu’attendez-vous pour publier les horaires pour la période du 19/07 au 31/08 ???
    Vous arrivez bien à le faire sur Paris Le Havre !

Les commentaires sont fermés.