MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Gares de Boissy l’Aillerie et Gisors, les agents sonoristes viennent à votre rencontre

18
Publié le 21/05/2013

Haut-parleur.
Bonjour à tous,

Depuis plusieurs mois, nous faisons évoluer nos outils et, dernièrement, nous avons ouvert un PIVIF à Conflans Ste-Honorine. Depuis son ouverture, ce poste d’information voyageurs Ile-de-France diffuse des annonces dans les gares de Conflans Ste-Honorine, Conflans Fin d’Oise (gare haute ligne J), et toutes les gares jusqu’à Gisors.

La responsable de ce PIVIF souhaite aller à votre rencontre
le 24 mai à Gisors à partir de 06h00 et le 07 juin à partir de 06h30 en gare de Boissy l’Aillerie.

Les objectifs de ces rendez-vous sont multiples. Lors de ces échanges, les agents vous expliqueront comment fonctionne la chaîne de l’information. Qui sont les différents intervenants, comment l’information arrive au PIVIF, etc. Vous aurez aussi l’occasion de rencontrer les agents sonoristes. Mais vous pourrez également donner votre avis sur la forme des annonces que vous souhaiteriez recevoir en gare, l’objectif étant de progresser afin de mieux répondre à vos attentes.

Ceux qui le souhaitent pourront également s’inscrire auprès des agents
pour visiter le PIVIF de Conflans Ste Honorine.

 

18 commentaires pour “Gares de Boissy l’Aillerie et Gisors, les agents sonoristes viennent à votre rencontre”

  1. Lu dit :

    Bonsoir,
    Voyageant fréquemment du côté de Conflans Fin d’Oise, il m’arrive, lorsque j’attends le train en direction de Paris Saint-Lazare en fin d’après-midi, d’entendre une annonce sonore nous indiquant que « des trains sans arrêt circulent dans [n]otre gare ». Très souvent, je remarque que cette annonce est diffusée peu avant l’arrivée de mon train, sans qu’un train sans arrêt ne soit passé. Ayant constaté ce fait depuis plusieurs mois, j’aimerais savoir si les agents s’occupant de la sonorisation de cette gare pouvaient nous en dire plus ?

  2. fredo95 dit :

    il y a bien d’autres arrêts entre Pontoise et Gisors, dont Us et Chars où il y a beaucoup d’usagers aux heures de pointe.
    Pourquoi sommes-nous toujours « abandonnés » par la SNCF en terme de présence humaine ?
    La garde de Us est sensée être ouverte 5 jours par semaine de 06h00 à 12h30 et toutes les semaines, elle est fermée un, voire deux et même trois jours sur cinq ! Comment fait-on pour avoir un renseignement ou un billet de retard ? Sans CB, on ne peut plus acheter de billet, sans compter les pannes fréquentes des automates …
    La plupart des autres gares ont disparu depuis longtemps … Doit-on s’attendre au même sort ?
    Vos agents sont les bienvenus à Us et à Chars pour nous donner des explications. Et pas toujours aux mêmes endroits. c’est facile ça !
    Merci d’avance.

  3. Bonjour,
    Des annonces sonores et automatique ont effectivement été mises en place sur les petites gares sans présence de personnel SNCF de la ligne J depuis quelques semaines. Problèmes: la majorité des annonces ne nous sont pas utiles et diffusées plusieurs fois par heure pour des quais vides de voyageurs, weekend compris ! Soit après tout la SNCF est maitresse sur son domaine mais la ou nous sommes nombreux désormais à être exaspéré c’est que le volume sonore de ces annonces polluent de façon inacceptable la tranquillité des habitants dans un rayon de 200m donc hors de son domaine. La SNCF a investie dans de nouveau projecteur de son de bonne qualité et rien que sur notre gare de SANTEUIL on en dénombre une dizaine ! Elle doit régler intelligemment ceux ci pour qu’ils ne soient audibles que sur un périmètre restreint aux quais et si elle est en incapacité d’y arriver de limiter les annonces aux seules utiles liées aux problèmes de circulations des trains de notre ligne.
    J’ai déjà expliquer le problème à l’agent de gare qui passe journellement et bien qu’elle est la capacité de modifier le volume localement ne semble pas conscient du problème.
    Nous vivons cette nouvelle politique d’annonce comme une véritable agression et nous espérons ne pas devoir en arriver à une pétition voir un dépôt de plainte, il y a suffisamment de sujets polémiques en ce moment sur le tronçon Pontoise Gisors Serqueux.
    En espérant avoir trouvé un lecteur attentif.
    Sincères salutations,

    T.Vignaud
    (carte navigo annuelle)

    • Bonjour,

      Le sujet est complexe, il n’y a pas beaucoup d’alternatives. Il est vrai que les riverains ayant acheté un bien immobilier se situant près d’une gare n’avaient peut-être pas anticipé toutes les nuisances sonores qui s’ajoutent au bruit des trains. Le bruit est un véritable fléau, nous tentons de trouver des compromis, pour autant, ce sont malheureusement les désagréments d’habiter à proximité d’une gare.

      Nous avons effectivement remplacé tous les haut-parleurs des gares et équipé certaines gares qui ne l’étaient pas. Nous avons certes la possibilité de régler le volume sonore mais ensuite ce sont les voyageurs qui se plaignent de ne pas entendre les annonces, il faut trouver le juste milieu.
      Ce que nous pourrions faire, c’est agir sur la fréquence de certaines annonces à certaines heures. Pour cela, pourriez-vous répondre à ces questions ?
      – A quels horaires est-ce le plus pénible (avant 8h, en journée, après 23h…) ?
      – Quel type d’annonces passent à ce moment (commerciale, sûreté, suppression/retard de train, information voyageurs…) ?

    • Je crois qu’il serait bien Madame Larrouy d’éviter les annonces dans les creux de dessertes, et de centraliser celles-ci quelques minutes avant et après le passage du train. Comme le dit Vignaux : la majorité des annonces ne nous sont pas utiles et diffusées plusieurs fois par heure pour des quais vides de voyageurs.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • JP dit :

      Dans un premier temps, ce qui serait le plus efficace serait de baisser le niveau sonore du petit jingle avant l’annonce qui est sur une tonalité aiguë, c’est ce que l’on entend le plus et de très loin. Les messages ont un ton plus grave et ne porte finalement pas très loin.

  4. Heliot dit :

    Bonjour, Je suis riverain de la gare de Santeuil et je suis agressé par les nuisances sonores générés par les messages commerciaux diffusés plusieurs fois par heures depuis la mise en service de ce PIVIF.
    Le projet PIVIF pars certainement d’un bon sentiment: mieux informer les voyageurs, mais dans ce cas il faut mieux cibler et arrêter la diffusion sonore systématique, à grande échelle.
    Posez vous la question: Où sont les voyageurs que vous voulez informer ?
    Ils sont dans les gares et dans les trains. sur les quais des petits villages, nada, personnes ne fait les 100 pas sur les quais…
    Ciblez mieux et Sonorisez vos locaux fermés, trains, mais pas les quais à l’air libre laissez les riverains tranquilles, l’image de votre société en sera bonifié. Un peu de bon sens, SVP !!!
    Quand je lis sur vos flyer, le prix que ce PIVIF a couté, que je vois le résultat, moins de personnel, les gares qui ferment, la centralisation de vos centres d’informations, je me dis que notre argent est vraiment mal dépensé.
    Ensuite, sur la teneur des messages diffusés, il est important que le niveau sonore soit suffisant et adapté à l’activité de chaque gare, pour que les messages importants relatifs à la sécurité, l’information sur le trafic et les retards, soient bien entendus. Mais qu’en est il des messages commerciaux ? sont ils bien important ? nécessaires ?
    Ces messages commerciaux n’ont aucun caractère d’utilité public, et peuvent donc être associés à des messages publicitaires. Leurs diffusion d’une manière systématique est donc une nuisance qui peut être attaquée.
    Pourquoi ne pas étendre votre réseau WIFI aux petites gares, réseau déjà existant dans toutes les grandes gares et donnant accès à un portail où vous auriez la possibilité de diffuser tous types d’informations ?
    Cela permettrait aux voyageurs de s’y connecter, si ils le désirent à partir de tout appareil mobile, sans déranger autrui.
    Merci

    • Entièrement d’accord avec vous Heliot. Il semblerait que ce problème ne se limite pas qu’à la gare de Santeuil. Je fais remonter votre message à la direction des lignes L, A, J, et le comité que je représente suivra cette affaire.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Heliot dit :

      Bonjour Franck, Merci pour votre réponse et la prise en charge de ce PB.
      Heureusement qu’il y a des volontaires comme vous, pour que l’on se sente entendu.
      Ce n’est pas le cas des employés de cette grande entreprise SNCF, qui pour l’instant, lorsqu’ils veulent bien répondre, se cantonnent à des:
      Ce n’est pas de notre ressort…
      Je suis en attente des éléments de réponses…
      Même le directeur de la communication régionale vient de me répondre ceci:
      Bonjour

      Le mieux est que vous écriviez vos observations sur le blog de la ligne J. Vous aurez une réponse (adresse sur transilien.com), il est fait pour ça.

      Mon conseil pour avoir une réponse : restez respectueux dans l’expression

      Bien à vous

      ***

    • Bonjour, depuis le 22 juillet dernier, nous avons demandé au PIVIF de Conflans de passer des annonces en mode nuit à partir de 20h et de repasser en mode jour à partir de 08h. Nous avons fait réduire, voire supprimer les annonces commerciales après 20h. D’autre part, après vérification des journaux d’archive du PIVIF, nous ne diffusons pas d’annonce toutes les 15mn comme certains l’évoquent sauf si nous sommes en situation perturbée et nous avons également demandé de réduire les infos type Flash Trafic.

      De plus, à Gisors, nous avons débranché 6 hauts parleurs qui étaient à proximité des jardins des riverains.

      Enfin, pour les annonces sécurité qui sont passées chez nous, nous ne toucherons pas à leur diffusion car elles ont bien entendu un caractère obligatoire car si un client venait à traverser les voies alors qu’un train sans arrêt approche et qu’un accident se produit, nous serons pénalement et juridiquement responsables. Voici, le plan d’actions que nous avons mis en place sur la zone de Gisors pour réduire les nuisances dues à l’info des voyageurs dans les gares de la Ligne.

    • heliot dit :

      Bonjour Mme Larrouy,
      J’espère que vous avez passé de bonne vacances reposantes. Pour moi, comme pour certains riverains, restés à domicile, a proximité de la gare de SANTEUIL, ce fut un été exécrable. Les nombreuses annonces nous ont gâchés les moments de détente en extérieur. Hier encore, pourtant un dimanche, nous avons encore subit ces nuisances sonores, à de nombreuses reprises, avec par moment, 3 annonces commerciales qui se suivent, entrecoupées de Jingles, sans pour autant qu’il y est des passagers sur les quais. Par contre la veille, samedi soir vers 19h30/20h, le passage à niveau situé à côté de la gare, est resté fermé plus de 15 minutes, a la suite de quoi un train venant de Gisors est arrivé au ralenti, klaxon retentissant pour avertir les piétons qui traversaient les voies, Bizarrement, à ce moment là, aucun messages de sécurité n’ont retenti.
      Vous nous écrivez que 6 HP ont été débranché à GISORS, comment les messages d’urgence et de sécurité vont ils être diffusé, maintenant ?
      Vous voyez bien qu’a force de faire n’importe quoi on en arrive à des inepties. Alors, SVP, que les responsables du PIVIF retombent un peu sur terre, respectent leurs concitoyens et reprennent un peu de bon sens. Sonorisez vos locaux, vos trains, à votre guise, mais arrêtez ces tapages diurnes avec vos annonces commerciales systématiques.
      Arrêtez de nous faire croire que ce PIVIF a été conçu pour organiser une meilleure information de vos usagers. Ce grand PLAN a surtout comme but de « centraliser » les points de diffusion, d’automatiser les messages en mettant des systèmes informatiques et ainsi économiser du personnel.
      Merci

    • Madame Larrouy, à la lecture du commentaire d’Helliot, le plan d’action pour réduire les nuisances auprès du voisinage n’est pas suffisant. Qu’est ce que la direction des lignes L, A, J compte faire pour supprimer ces nuisances ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  5. • Bonjour, nous n’allons pas pouvoir faire beaucoup plus que ce qui est déjà en place. Nous sommes tenus d’informer les voyageurs dans toutes les gares quand nous pouvons trouver des solutions comme à Gisors, nous n’hésitons pas à le faire mais ce n’est pas possible partout. Il n’existe pas de solution miracle pour régler ce problème. Il faut trouver le bon compromis entre le besoin d’information, les attentes des voyageurs, les outils et les riverains, l’exercice est délicat. Vous êtes libre de penser ce que vous voulez concernant la mise en place des PIVIF mais notre objectif reste avant tout de progresser sur l’information des voyageurs qui est aujourd’hui notre priorité avec l’amélioration de la production sur nos lignes. D’autre part, les 6 HP qui ont été débranchés à Gisors, n’ont rien à voir avec les annonces sécurité pour la traversée des voies en gare de Santeuil. Ces HP étaient hors zone voyageurs à Gisors donc aucune incidence et aucune connexion avec Santeuil. En revanche, le fait qu’un train signal son arrivée par un coup de klaxon alors que des clients traversent les voies est tout à fait logique, d’autant que la gare de Santeuil n’a pas de vidéosurveillance et que donc le PIVIF ne peut pas voir ce qui se passe en temps réel sur les quais.

    • Heliot dit :

      Bonjour Madame Larouy,
      Ce grand plan d’information est certainement une très bonne chose pour les voyageurs et usagers de la SNCF. Maintenant, il reste certainement des améliorations à apporter concernant la mise en place de ce PIVIF.
      Le côté systématique de la diffusion des annonces sur une multitude de gare, en même temps, n’apportent aucune qualité à l’information que vous chercher à diffuser, bien au contraire.
      Votre priorité est d’apporter une meilleure information à vos usagers, alors respectez cette priorité et pensez à mieux cibler la diffusion de vos informations, en vous limitant aux locaux réservés à l’accueil du public et à l’intérieur des trains.
      Dans les petites gares, dont les locaux ont été condamnés et où il n’y a plus d’accueil au public, les voyageurs ne viennent sur les quais que si ils ont un train à prendre, donc a des horaires bien précis, facile à cibler.
      Il serait donc de bon sens de coupler la diffusion de vos messages de sécurité avec ces horaires en personnalisant les programmes informatiques qui déclenchent ces diffusions.
      Je ne dénonce surtout pas les coup de Klaxon, les sonneries des passages à niveau, qui ont une utilité évidente pour la sécurité de tous les concitoyens. Je déplore seulement la diffusion bruyante de messages inutiles aux moment où ils sont diffusés.
      Que penser de la diffusion, plusieurs fois par jour, d’un message  » dit de sécurité », prévenant qu’il est dangereux de s’approcher du bord du quai, lors du passage d’un train direct sans arrêt, alors qu’aucun passage de train n’en est suivi ?
      Ne pensez vous pas que la diffusion de ce type de message, ne pourrait-elle pas être adaptée en fonction de la fréquentation de chaque gare ( horaires des trains avec arrêts connus ainsi que les horaires de passage des directs )
      Bien sur, pour cela, il faudrait plancher un peu plus sur la programmation du système informatique du PIVIF et mettre les moyens financiers en corrélation avec cette volonté de mieux informer vos usagers.

      Concernant les messages publicitaires ou, comme vous les appelez  » commerciaux », nous continuons de les subir de 8h à 20h, plusieurs fois par jours, et même parfois avec 3 annonces à la suite, entrecoupées de jingles bruyants.
      Ces messages atteignent peut-être, par coïncidences horaires, certains voyageurs présent sur les quais d’une des gares de la ligne, mais n’atteignent toujours pas la majorité de vos usagers, puisque non présent sur la totalité des quais de l’ensemble de la ligne. Je continue de penser que ces messages « commerciaux » n’ont aucune utilité publique et ne devraient donc être diffusé que dans l’enceinte de vos locaux. Diffusés à l’air libre, ils n’ont d’autre utilité que de générer ces nuisances sonores pour les riverains et ainsi « noircir  » l’image de votre société, en soulignant la désinvolture avec laquelle vous considérez ces riverains depuis la mise en place de ce PIVIF.
      Heliot – votre voisin de la gare de Santeuil

  6. Je suis d’accord que les PIVIF sont une amélioration, et je félicite Transilien pour cet investissement. Je comprends également que l’information voyageurs est une priorité. Cependant je ne vois pas l’utilité de faire des annonces sur un quai vide, hormis gêner les riverains. En étudiant les horaires des trains desservant Santeuil, je me suis rendu compte qu’il y a grosso modo un train par heure et par sens. Un peu moins en milieu de matinée et d’après-midi. Il serait bien de centraliser les annonces dans les minutes précédents et suivant le passage d’un train. Le reste du temps, silence complet. Ce n’est qu’une suggestion qui me semble à mon avis le meilleur compromis pour Transilien, comme pour les riverains.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, je ne sais pas si techniquement, il est possible de le faire, je vais transmettre votre proposition à la personne qui gère la mise en place des PIVIF et des outils.

    • C’est possible de le faire ! Quand on voit tout ce qu’on peut faire aujourd’hui avec un simple ordinateur et un simple programme, même si je reconnais qu’un PIVIF doit être lourd à gérer, il parait inconcevable que cela ne soit pas possible.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. Heliot dit :

    Mme Larrouy, en même temps, pouvez vous transmettre à vos collègues responsables, qu’ils ne sont pas au-dessus de simples règles de politesse, et qu’un réponse aux mails reçus directement dans leur messagerie, serait la bien venue.
    Je ne remets pas leur noms ici, puisque vous les effacez, comme censuré plus haut, Ils se reconnaitront.
    merci

Les commentaires sont fermés.