MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La ponctualité des voyageurs au mois de janvier

58
Publié le 4/03/2013

2012.11.27---picto-loupeBonjour à tous, vos commentaires l’ont confirmé, et je sais que ceux à venir liés à ce billet le feront encore, la situation sur la ligne J n’a pas été bonne sur ce premier mois de l’année.

Il a été marqué par deux éléments importants :

  • le manque de matériel, beaucoup de rames étant indisponibles
  • et un épisode neigeux très fort sur l’Ile-de-France.

D’ailleurs, de nombreux modes de transport ont connu de très fortes perturbations, jusqu’à être totalement à l’arrêt.

Pour autant, cela ne signifie pas que la mobilisation de tous n’était pas réelle. Nous n’avons jamais interrompu le service et nous avons permis à de nombreux voyageurs, même occasionnels, de se rendre au travail et d’en revenir. Sur notre ligne qui souffrait déjà, il y a eu des retards mais les trains ont en grande majorité circulé.

En tenant compte de ces périodes neigeuses, le résultat de ponctualité de la totalité de la ligne n’est pas représentatif, il est de 82,5%. Si l’on décompte ces périodes, il est de 85,8% (sur 31 jours). Et concernant les résultats par axes sur le mois, ce n’est pas une surprise, puisque vous en témoignez tous les jours, mis à part l’axe Paris – Ermont qui tire son épingle du jeu, les résultats des autres axes ne sont pas bons :

  • Paris – Ermont : 90,5%
  • Paris – Mantes-la-Jolie via Poissy : 84,8%
  • Paris Mantes via Conflans (incluant Paris – Gisors) : 82,7%

Les incidents les plus marquants sont à noter les jours suivants :

  • Le 03 janvier, une voiture a traversé un passage à niveau à Eragny malgré sa fermeture, un peu plus de 13100 voyageurs ont été retardés et 36 trains ont été impactés.
  • Le 09 janvier, un rail cassé à Maisons Laffitte a provoqué des perturbations, retardé un peu plus de 16 700 voyageurs et occasionné des problèmes sur 41 trains.
  • Le 11, c’est à nouveau un rail cassé sur une voie au Val d’Argenteuil, conséquences, 94 trains impactés et près de 34 700 voyageurs retardés.
  • Le 14, c’est une alerte radio (lien vers billet : c’est quoi une alerte radio) émise suite à l’émission d’un signal d’alarme au départ de la gare St-Lazare qui a eu des impacts sur 42 trains et retardé près de 16 200 voyageurs.
  • Le 24, un accident de personne à Colombes a provoqué des difficultés de circulation. Ce sont près de 24 900 voyageurs retardés et 87 trains impactés.
  • Et pour finir, le 25, le problème lié au manque de matériel a été plus important sur l’ensemble de la ligne J : 109 missions en ont subies les conséquences et il y a un peu plus de 40 000 voyageurs retardés.

58 commentaires pour “La ponctualité des voyageurs au mois de janvier”

  1. BC78 dit :

    Bonjour ,
    Ca serait interessant de voir le détail des calculs , car on a l’impression que les trains ne sont presque jamais en retard (ligne PSL , les mureaux ) en autre … au quotidien .

    • JP dit :

      C’est le problème des chiffres. Si on les tourne autrement, cela veut dire qu’il y a un train sur 5 en retard ou supprimé ou si l’on se place dans la salle des pas perdus de St Lazare en heure de pointe avec une vingtaine de trains à quai, il y en a eu 4 en retard ou supprimés, avec une forte participation des voies 9 – 10 – 11 (destination Ermont – Cormeilles).

  2. sebastien.f dit :

    J’aime beaucoup l’expression « ponctualité des voyageurs », alors qu’on parle plutôt de celle des trains. Une très jolie pirouette linguistique.

    • Y. dit :

      Ça semble être une spécialité à là scnf… La dernière fois que je me suis plaint d’une suppression en gare l’agent au guichet m’a répondu que si j’etais arrivé avec plus de 5-10 minutes d’vance j’aurais eu l’information en gare.
      Plus de 10 minutes à l’avance quand il y a normalement 1 train toutes les 10 minutes ? On croit rêver.

    • Kethu dit :

      Justement non, le calcul est fait en fonction de la fréquentation théorique des trains, donc le pourcentage donné représente le nombre de voyageurs arrivés à l’heure / le nombre de voyageurs total, et non pas en nombre de trains…

    • JP dit :

      Et alors qu’est-ce que ça change, que l’on compte un train en retard ou mille voyageurs pour un train en retard, sauf si on prend en compte que dans le train suivant deux mille voyageurs vont s’entasser et qu’il sera aussi en retard.

    • écoeurée dit :

      JP,

      C’est vrai mais des fois le deuxième train est à l’heure… Du coup moi ce que je comprends c’est que si le premier train à moins de 1000 voyageurs (genre 999), ce train en retard ne rentre pas dans les statistiques. Si le train suivant compte plus de 1000 voyageurs et qu’il est à l’heure alors c’est un train à l’heure (il y a alors une fête organisée dans la gare pour les salariés de la SNCF). Maintenant madame Larrouy pourrait nous préciser , puisque la SNCF parle de ponctualité voyageurs, comment sont comptés les voyageurs du train à l’heure : le nombre prévisionnel (1000 voyageurs à l’heure) ou alors les usagers entassés suite au retard du 1er train (1999 voyageurs à l’heure ce qui serait encore une belle arnaque à la statistique, surtout quand on sait que les trains supprimés dans le plan de transport allègé ne rentreront pas dans les statistiques.) Enfin, dernière question comment sont déterminées les minutes de retard d’un train quand on sait que dans une même gare les horloges ne sont pas forcément toutes synchronisées ?

    • JP dit :

      Et surtout quand c’est le deuxième train supprimé ce n’est plus mille mais deux mille personnes qu’il faut entrer dans le troisième.

    • écoeurée dit :

      JP,
      et si ce troisième train bondé est à l’heure alors ca serait 2998 voyageurs à l’heure :-) on est en en train de mettre à jour une conspiration !!!! Le mois prochain on va tout exploser avec le peu de train qui a roulé et vu comment ils étaients bondés on va être à 98% de ponctualité voyageurs !

    • JP dit :

      J’irai même jusqu’à 102%
      Puisque l’on arrive a faire voyager tout le monde en supprimant des trains, c’est qu’il y a trop de trains.

    • Bonjour écœurée, pour mieux comprendre, je vous invite également à lire le billet De la régularité à la ponctualité. Et vous comprendrez donc que nous ne parlons pas de trains mais de voyageurs. La direction Transilien réalise régulièrement des comptages de voyageurs en gare. Ce sont ces chiffres qui sont utilisés pour le suivi de la ponctualité. Pour finir, des balises se trouvent sur les voies et ce sont elles qui recalculent automatiquement la position de la rame, ce sont elles qui nous informent sur l’heure de départ d’un train et sur son heure d’arrivée, et c’est aussi grâce à ces balises que nous pouvons proposer des informations réactualisées en temps réel dans les gares (Infogare, les écrans qui se trouvent sur les quais).
      Pour finir, vous qui me faites souvent remarquer que je n’ai jamais répondu à votre question sur les suppressions de trains, voici des exemples parmi d’autres de réponses datant d’il y a près de deux mois :
      réponse à Christophe
      réponse à vous-même

    • Jérôme_ dit :

      Bonjour Hélène,

      Est-ce que l’ancienne version de la ponctualité (quand vous comptiez les trains et non pas les voyageurs) est encore calculée ? Si oui, est-ce qu’il serait possible d’avoir ces chiffres ?

      Merci.

    • écoeurée dit :

      Merci beaucoup madame Larrouy pour cette réponse. Désolée pour l’autre je ne l’avais pas vue. Mais comme vous l’avez déjà expliqué l’erreur est humaine.

    • écoeurée dit :

      Madame Larrouy,

      pouvez aussi répondre à cette question, : « Enfin, dernière question comment sont déterminées les minutes de retard d’un train quand on sait que dans une même gare les horloges ne sont pas forcément toutes synchronisées ? »

    • Écœurée, ce sont des balises installées le long des voies qui nous fournissent les informations, les mêmes balises qui renseignent Infogare.

  3. Usagé Blasé dit :

    Bonjour
    Ce post m’interpelle sur trois points :

    1/ Pourquoi le résultat de 82.5% n’est-il pas représentatif ?
    2/ Devrait-il être supérieur ? Inférieur ?
    3/ Vous faites référence à un épisode neigeux très fort sur l’Ile-de-France, quand ce dernier a-t-il eu lieu ?

    Par avance merci pour vos réponses, cordialement.

    • Bonjour, la ponctualité voyageurs mesurée pendant ces périodes ne reflète pas la performance globale de la ligne, ce résultat aurait du être supérieur. Pour finir, il me semble qu’il a neigé du 18 au 23.

  4. BenoitPasser au statut dit :

    Petite remarque en passant par là :
    En général les voyageurs sont ponctuels, ils arrivent à l’heure pour prendre le train (même quand il neige, pleut, vente, fait soleil, fait chaud etc)… Ce sont plutôt les trains qui ne le sont pas…

  5. olivia dit :

    j’ai l’impression que le mois de février devrait etre meilleur en termes de chiffre (cependant j’étais en vacances une semaine et des trains ont été supprimés de façon systématique pendant 15 jours)

    • Y. dit :

      A moins que cela ai changé depuis 2 ans, les suppressions dont un autre problème… En effet, un agent en gare de St-Lazare m’aviat indiqué que les trains supprimés n’entrent pas dans les statistiques de retard.

    • écoeurée dit :

      Olivia, et il n’y avait que 28 jours en février :-)

  6. sgug95 dit :

    Remarque très pertinente de Benoît… Le titre de ce post est une « pure entourloupe de communication » ou un euphémisme de bienséance.

  7. Thomas L. (@ookook) dit :

    Attention, ne critiquez pas la comm’ de la SNCF, sinon ils vont missionner des experts à 10K€ la pige pour leur faire embaucher des communiquants qui ne servent à rien au lieu d’entretenir et réparer le matériel.

    Pire encore, ils pourraient ajouter des CAB derrière les CAB (oh tiens, ça fait 4 mois aujourd’hui que mes questions sur les CAB sont sans réponses, c’est tabou à ce point le coût et l’inutilité de ces portiques ? )

    • écoeurée dit :

      Thomas L, non ne vous inquiètez pas le service COM et ses experts consultants bossent déjà sur un autre sujet, et c’est de votre faute ;-) ils cherchent à savoir ce qu’est un CAB, à quoi ça sert et si votre idée d’en ajouter une deuxièle série pourrait être exploitée d’une façon ou d’une autre.

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Toujours faire attention à ce qu’on dit, toujours… ^^;

  8. Y. dit :

    Les statistiques après coup peuvent avoir un certain intérêt, mais l’information au quotidien serait bien préférable…

    En effet, Aubergenville ce matin :
    • 8h12, le PELE de 8h14 est affiché pour 8h15
    • 8h14, retardé, pas d’annonce
    • 8h16, train affiché pour 8h25 pas d’annonce
    • 8h23 train à quai
    • 8h26 bien tassées fermeture des portes et départ.
    Aucune annonce faite.
    • 8h32, arrivée à Les Mureaux forcément le train de 8h29 est parti (suivant dans 20 minutes)
    • 8h41, train pour Poissy affiché pour 8h49.
    • 8h46, le train arrive a quai
    • 8h52, départ du train
    • 9h13, arrivée à Poissy.

    Positif: ce matin il fait beau.
    Négatif: temps de trajet 59 minutes, le temps normal étant de 33 minutes dont 9 d’attente à Les Mureaux piur la correspondance.

    • Bonjour, je ne dispose pas encore des rapports pour savoir ce qui a provoqué le retard de ces trains ce matin, et je viens de transférer votre commentaire à la responsable de l’information voyageur de la zone afin de comprendre pourquoi vous n’avez pas eu une annonce en gare d’Aubergenville. Sachez toutefois que, dans votre premier exemple, cette information ne peut pas toujours être dispensée de façon sonore. C’est bien pour cette raison que vous avez dans les gares des écrans reliés directement aux balises qui se trouvent le long des voies. Elles recalculent constamment l’heure de passage du train dans les différentes gares du parcours. C’est ce qui explique par exemple, le 8h14 affiché à 15, le 8h41 pour 49.

    • nic' dit :

      sauf que les écrans ne sont pas toujours mis a jour en temps réel et a aubergenville sa arrive de plus en plus d’avoir les écrans éteint !

    • Bonjour, je viens d’avoir des informations concernant le manque d’annonce que vous avez souligné en gare d’Aubergenville. Il y a eu une annonce à 8h11 qui informait les voyageurs que ce train circulait avec 10 minutes de retard. Je sais que cela ne va rien changer pour vous par rapport à ce moment vécu mais sachez que l’équipe du PIVIF avait anticipé et annoncé ce retard.

    • Y. dit :

      Comme c’est pratique, donc c’est de ma faute. En effet je ne sous arrivé en gare que 2 minutes avant l’heure du train.

    • Bonjour, ce n’est la faute de personne, je ne fais que vous renseigner concernant le manque d’informations que vous avez noté. Il est impossible de faire des annonces sonores « non stop », mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas eu d’annonce du tout.

  9. Florent dit :

    entièrement d’accord avec Benoit et sgug95 je crois que le terme « ponctualité voyageurs  » constitue une erreur de communication

  10. Bonjour à tous, nous parlons de ponctualité des voyageurs depuis l’année dernière avant c’était la régularité des trains.
    Pour en savoir plus, je vous invite à lire le billet : De la Régularité à la ponctualité.
    A la demande du Stif, nous avons mis en place cet indicateur de suivi (ponctualité voyageurs) plus proche du ressenti voyageurs que la régularité des trains.

    • écoeurée dit :

      Madame Larrouy, je prends mon trajet habituel pour exemple : quand le train de poissy de 8h27 est supprimé et que c’est annoné dans le plan de transport et que le train de 8h47 est à l’heure
      , nous sommes bien d’accord que tous les voyageurs du 8h47 seront considérés comme ponctuels, c’est bien cela ?

  11. Cédric dit :

    Bonjour,

    Selon Wikipedia, la ligne J compte 226.000 voyageurs par jour ouvrables, soit en janvier +/- 5.200.000 voyageurs.

    Avec la neige, cela donne 17.5 % de passagers « non ponctuels » ….. 910.000 personnes en retard en un mois sur une seule ligne …. une autre manière de faire parler les chiffres :(

  12. gribouille95 dit :

    Incident en ce moment, suppression de trains ….comme d’habitude et toujours aucune info sur Transilien….!!!

    • Bonjour Gribouille95, je ne suis pas d’accord, j’ai reçu une alerte via l’application SNCF Transilien quelques minutes après votre commentaire (avant 17h).

      Le site Transilien reprend cette même info depuis 16h45. Un incident affecte les installations à Asnières et pour le moment les missions Cormeilles sont supprimées. J’imagine que cet incident doit avoir une répercussion sur la circulation des autres trains. Avez-vous des informations à bord ou en gare ?

  13. ericbarthas dit :

    Je sais qu’il a neige (5cm grand max qui a tenu 8 jours) et fait froid mais le caractere exceptionnel de ces evenements meteo me parait un peu abusif. L’hiver 2012 a ete beaucoup plus froid et pourtant a provoque moins degats.
    Pour en revenir a la ponctualite voyageur le
    nouveau mode de calcul noie les retards parmi les voyages realises a l’heure.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Sans parler de caractère exceptionnel, il est tombé 2 fois de la neige en janvier en 2 jours et le tout cumulé faisait 10 cm, vidéo à l’appui.
      On est quand même loin des 2 cm de neige que certains ici n’arrêtaient pas de nous dire sans arrêt!
      Tout comme les – 2 degrés maxi que certains nous disaient, on a eu régulièrement du -5 sous abri donc dehors encore + et sous l’effet du froid pire.
      Certes il n’y a rien d’exceptionnel(même si pour la neige ce n’est pas tous les hivers qu’on a 10 cm) mais il ne faut pas non + minimiser les phénomènes météo que certains ont l’habitude de faire.

    • Usagé Blasé dit :

      Bonjour Fresh,

      Ce qui me dérange c’est la manière de présenter les chose ;
      Entre :
      – épisode neigeux très fort, qui me fait penser à un blizzard.
      et
      – il a neigé 10 cm sur 2 jours.

      … il y a quand même une grande différence. La sncf déforme les faits pour justifier un service exécrable.

      On retrouve ces abus de langage l’été quand vous dites : le lundi 30 juin avec le pic de chaleur qui clôt ce mois de juin (http://malignej.transilien.com/2011/07/11/un-sujet-delicat-les-resultats-du-mois-de-juin-sur-la-j/) alors que la température max ce jour était de 22° (www.wunderground.com/history/airport/LFPV/2011/6/30/DailyHistory.html?req_city=Houilles&req_state=&req_statename=France)

      Bref la manière qu’a Transilien de présenter son bilan ne renforce pas sa crédibilité.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Je n’ai jamais parlé d’épisode neigeux très fort, ni la SNCF d’ailleurs!!
      Ce que je dis c’est que certains ici disent qu’il n’y a eu que 2 cm de neige cet hiver et qu’il a fait que – 2 degrés en température mini, ce qui n’est pas vrai.
      A aucun moment j’ai dit que c’était le grand froid, etc…..
      D’ailleurs, je me souviens du 1er jour de l’épisode de neige, je travaillais ce soir là, il y avait des annonces à Saint Lazare disant que suite à des « conditions climatiques exceptionnelles »….., j’étais avec des collègues et on s’était tous regardés en se disant « n’importe quoi », il ne neigeait pas encore en+!!

    • Fredo95 dit :

      oui oui on sait Fresh ! C’est jamais de votre faute (mais de la nôtre : mauvaise foi, mauvaise humeur, réponses diproportionnées …Etc …. On connait la chanson). Et 10 cm de neige (je ne me souviens pas trop de cette journée mais bon il y avait peut-être un micro climat dans votre ville ! ) et – 5° sont des conditions parfaitement normales en IdF en hiver. pourquoi votre matériel n’est jamais adapté ?
      Bizarre ….
      Et au fait, il y a eu bien plus de neige et de froid en 2009, 2010, 2011et 2012. Alors si 5 hivers de suite avec de la neige ce n’est pas la norme, faites-vous muter en PACA ! Là vos allégations correspondront avec la réalité.
      Et comment font les gens qui ne travaillent pas à la SNCF quand il neige pour faire en sorte que ça n’impacte pas leur quotidien ? Expliquez-moi ? Ce sont certainement des surhommes ou des gens dotés de super pouvoirs (comme celui d’anticiper, de prévoir, de préparer les gens et les choses à l’avance, de se lever plus tôt, d’ASSURER leur service …..)
      Chez transilien, vous ne savez pas lire une carte météo 48h à l’avance ? Vous n’avez pas la radio ? La TV ? Aucune presse écrite ?
      Là j’avoue qu’en effet, vous manquez réellement de moyens ….
      La météo, tout le monde la connait au moins 24h avant et c’est à vos services de faire en sorte qu’elle n’impacte pas la continuité du SERVICE PUBLIC, ou le moins possible.
      On n’atteint pas du tout des conditions extrêmes, affirmer ça, c’est vraiment se défosser.

    • Z6441 dit :

      Il est vrai qu’il ne faut pas se cacher derrière les conditions climatiques pour justifier les difficultés actuelles sur la ligne J. Cependant, il serait de mauvaise foi de dire qu’elles n’ont aucun impact sur les circulations.
      @fresh et Fredo95, il y a du vrai dans vos deux commentaires.

      @Fredo95, lorsqu’il fait froid, il se peut que votre voiture ne démarre pas. C’est aussi le cas pour certaines de nos rames qui « couchent » dehors et dont l’équipement peut être sensible. Cela peut entre autres affecter les voies ; des aiguilles, des pédales, et autres installations nécessaires à la circulation des trains en toute sécurité. L’adhérence de trains peut aussi être touchée.
      Autant d’éléments qui peuvent provoquer ralentissements, pannes et donc retards et suppressions.
      Je ne dis pas que c’est normal mais je vous expose les faits. Et il est vrai qu’il y a eu beaucoup de neige, notamment le week-end des 19 et 20 janvier si je me souviens bien.

      Bref de toute façon, les beaux jours reviennent ! Nous pourrons reprendre ce débat l’année prochaine ;)

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Fredo95
      Ou ai-je dit que c’était votre faute? Retrouvez la phrase ou j’ai dit ça, j’ai beau chercher, je ne trouve pas.
      Le 1er jour il est tombé 5 cm de neige, le suivant de nouveau 5 cm et cumulé avec la neige 2 jours avant, ca faisait 10 cm car la neige n’avait pas fondue entre temps. Vous n’avez eu que 2 cm chez vous j’imagine!!
      Lorsque sur des voies de service vous ne voyez + les rails, il y a bien plus que 2 cm de neige.
      Si le matériel n’était pas adapté, aucun train ne circulerait dès qu’il fait froid. J’ai travaillé ce week-end là de soirée et pas un train supprimé.
      Il n’y a que février 2012 qui a été très froid sur 15 jours avec peu de neige, le reste de l’hiver n’a pas été froid. Concernant les autres, à part décembre 2010 ou il a neigé au début du mois ce qui a provoqué le chaos…..sur les routes ha oui mais c’est normal là!!
      On ne peut pas prendre une moyenne de 5 hivers pour dire que tous les hivers il fait très froid et il neige tout le temps, dans ces cas là on peut parler des hivers 2004/2005 et tous ceux qui ont été « doux » et sans neige….
      Comment font les gens? Oui c’est vrai que lorsqu’il neige, ça n’impacte que le transport ferroviaire, les routes n’ont pas de neige, les gens n’ont aucun problème pour se déplacer, d’ailleurs, tout ce qu’on nous montre à la télé lors d’épisodes de neige est faux sauf s’il s’agit du ferroviaire bien sûr….
      la météo ne doit pas impacter la continuité du service public, donc s’il y a une tempête, etc…..les trains doivent quand rouler, même avec des obstacles devant…

    • Fredo95 dit :

      on prend ses précautions quand il neige, quand il vente, quand il pleut, quand il fait très chaud. Oui, oui. Ca existe.
      Moi je me lève 30 mn plus tôt si c’est nécessaire pour être à l’heure dans ma gare et avoir mon train. Et je vous promets que c’est déjà tôt en temps normal.
      Et oui, quand il y a 5 hivers d’affilée où il neige et où il fait très froid, on peut parler de tendance, oui, oui, oui.
      Et je ne sais pas où vous étiez en 2009, 2011 et 2012 mais pas en IdF !! Ou alors bien au chaud !
      Quand à l’encombrement des routes en cas de neige, je trouve ça aussi lamentable quand la DRIR n’est pas capable de faire son job. Ce qui est le cas au moins une fois chaque hiver.
      Enfin, je vous prie humblement de m’excuser platement, mais moi, j’utilise la ligne J du transilien pour aller travailler, en espérant justement que j’y serai moins pénalisé qu’en prenant ma charette polluante. Alors oui, c’est le ferroviaire qui m’intéresse le plus, en effet.
      Et quand on sait que les conditions climatiques vont s’aggraver, on fait tout pour que le service public puisse fonctionner le plus normalement possible. Mais pour ça, il faut parfois travailler en plus, mobilisre des personnels et des moyens, et en amont.
      Mais je pense que vous avez raison une fois encore, je dois me tromper de sujet.
      Et pour répondre à votre collègue Z6441, heureusement oui, nous arrivons au printemps, plus de feuilles mortes, plus de neige et moins de tempêtes diverses …enfin on espère.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Lorsque vous devez prendre votre voiture pour aller travailler le matin à 4h que les routes ne sont pas toutes déneigées, vous faites attention mais parfois c’est impraticable, accident, etc….vous avez peut être la chance de ne pas devoir utiliser votre véhicule pour vous rendre jusqu’à la gare ou votre travail mais certains n’ont pas le choix et malgré les précautions qu’ils prennent, le risque 0 n’existe pas, sauf peut être chez les « vrais » travailleurs vous aller me dire!!
      Selon vous, s’il y a 5 hivers doux, on peut en faire une tendance? Heureusement que les spécialistes météo ne vous lisent pas!!
      Hiver 2011/2012, il n’y a que le mois de février qui a été très froid, vous pouvez regarder les archives météo pour les températures si vous voulez.
      Selon vous il faudrait mobiliser du personnel tous les combien? 2 km pour vérifier les installations? Trouver du personnel en +? On en supprime, ça va être dur d’en trouver d’autres…
      Par contre je vous rejoins que certaines dispositions pourraient être prises en amont mais même cela n’empêchera pas d’avoir un service potentiellement perturbé.
      Le + souvent à cause des aiguillages qu’à cause des trains eux-mêmes!

    • Usagé Blasé dit :

      Fresh,

      Juste pour remettre dans le contexte :

      Hiver 2011-2012 bordel partout à cause d’un peu de neige. Les transports aérien, la route et le fer ont été touchés. Le pourquoi du comment a été analysé à Roissy ils ont acheté le matos pour déneiger, la DDE a acheté plus de sel et à mis des équipes d’astreinte dès la première alerte météo et la SNCF a sorti sont plan grand froid.

      Résultats hivers 2012-2013 on n’a pas eu de gros soucis sur les routes, l’aérien n’a été que peu impacté par la neige mais a la SNCF on n’a pas vu de différence.

      Quand je regarde ce qui est prévu au schéma directeur pour pallier à ce genre d’aléas c’est le grand néant. Alors effectivement je n’en veux pas au cheminots, mais j’ai quand même l’impression que le service Transilien est dirigé une joyeuse bande de clown.

      ps : « Je n’ai jamais parlé d’épisode neigeux très fort, ni la SNCF d’ailleurs!! » est tiré de l’article de Mme Larrouy qui représente la SNCF.

    • Amaury dit :

      « Résultats hivers 2012-2013 on n’a pas eu de gros soucis sur les routes, l’aérien n’a été que peu impacté par la neige mais a la SNCF on n’a pas vu de différence. »

      Pas de gros soucis sur les routes ? Il ne faudrait peut être pas faire de généralité car pour ma part, chaque moindre épisode neigeux, les routes ne sont pas dégagées, c’est impraticable et pourtant les alertes météo sont déclenchées 24h avant donc il n’y a pas qu’à la Sncf que la météo perturbe la circulation. Sur ce point je rejoinds Fresh, quand c’est les autres c’est normal, quand c’est la Sncf c’est inadmissible…

  14. Maxime13Passer au statut dit :

    Aller c est reparti….hier suppression pour les trains en direction de cormeilles….et la on recommence…17h10 supp….c est quoi l excuse cette fois ci. Il fait plus doux que le moi dernier ou il faisait moins froid que le moi d avant?

  15. Yaël dit :

    Bonjour,

    J’aimerais comprendre… Depuis au moins le début janvier, tous les matins ou tous les deux matins (ça dépend des jours) le même train de 07h47 (à la gare de la Frette Montigny) est supprimé. On nous annonce qu’il y a un problème matériel, une fois même, que le train sortie trop tard des ateliers de maintenance ne pourrait pas assurer son trajet. Conséquence pour ceux qui doivent se rendre à Cormeilles, c’est que le train de 07h52 ne s’y arrête pas et donc le suivant est à 08h07, pas très sympa pour eux. Personnellement je me rends à Paris St Lazare. Ce qui me dérange tout autant que pour ceux désirant se rendre à Cormeilles par le train, c’est que nous avons cette curieuse impression qu’on se moque de nous. Tous les matins le même message (problème technique…) c’est vraiment indécent. Je préfère qu’on assume le fait de le supprimer sur une période de manière officielle (car problème de matériel ou autre), plutôt que de se dire en partant le matin et en regardant son portable appli SNCF qui le confirme, que le train sera présent. C’est chiant et vraiment insupportable.

    Une chose est certaine, c’est que le prélèvement mensuel (en janvier de 94.00 euros, en février de 99.00 euros et en mars de 96.50) eux ne sont pas en retards ou supprimés. Je veux bien comprendre les problèmes technique, je veux bien comprendre les problèmes liés à la météo ou encore du fait de certain voyageurs, mais par pitié arrêté de nous dire « veuillez nous excuser de la gêne occasionnée ». Pour beaucoup ça sonne comme de la provocation. Nous sommes nombreux à avoir un rictus nerveux à l’entente de ce message.

    C’est vos agents en gare qui se prennent la colère des voyageurs (qui accessoirement sont passés du statut de passager à celui de client [= on pense plus à son argent qu’au fait de le transporter]) alors que ces derniers n’y peuvent absolument rien. Ce qu’on demande c’est de nous dire concrètement ce qui va se passer par la suite.

    Plusieurs week-ends sans train, des soirs où le dernier train est à 21h57 de St Lazare pour Pontoise, des travaux (il était temps) en gare de la Frette pour mettre à niveau les quais (mais c’est simplement parce que le nouveau transilien viendra en 2014, sinon on s’en moque que depuis plusieurs années de nombreuses personnes ont des difficultés pour accéder au train), et puis ensuite viendront les gares d’Herblay ? Cormeilles en Parisis ?… Donc de nouveau des week-end entiers ou soirées ?

    Ce n’est pas à vous personnellement que je m’adresse, mais en tant que représentante de la SNCF, directrice de notre ligne.

    De plus, on m’a fait savoir que désormais vous alliez (transilien en général) infliger des amendes à ceux qui ne valide pas leur passe sur vos bornes en gare qui ne sont pas vraiment visibles et surtout il n’y en a qu’une pour un quai parfois bondé. Vous souhaitez en plus que l’on fasse cela alors même que l’on a nos passes avec nous ? Personnellement je ne le ferai pas par principe, car vu certaines conditions de circulation il ne va pas falloir me le demander et encore moins d’infliger une amende. Si cette information est erronée et bien dites le nous de manière à ce que cette information ne circule pas inutilement et ajoute à notre agacement. Cela sera une manière officielle d’écarter cette inquiétude.

    Le soir maintenant : ce que j’adore par-dessus tout, c’est quand on vous affiche le train en voie 27, et que d’un coup on vous demande d’aller en voie 12, que le train est blindé au point de devoir circuler dans des conditions pas top, d’arriver lentement à Argenteuil et d’attendre 6 bonnes minutes que le train reparte sans informations de la part de qui que ce soit. Six minutes debout tassé les uns contre les autres je vous assure que c’est long. Certes ce n’est pas tous les jours que cela arrive, mais par contre tout ce que je vous ai décrit plus haut arrive tous les jours et tous les mois on se fait prélever de 95.00 euros en moyenne. Comprenez que cela ajoute à notre agacement.

    J’ai toujours eu une grande patience et souvent expliqué au gens qu’il fallait relativiser, mais il y a un moment il faut agir… alors agissez et expliquez nous clairement sans détoures ni pirouettes ce qu’il en est, ce qu’il se passera pour notre ligne.

    Merci de votre lecture attentive.

    • Bonjour à vous deux, je comprends votre agacement concernant les suppressions inopinées que vous devez subir au quotidien. Oui, en effet, nous avons des problèmes liés au matériel. Il est vieux et les pannes sont régulières. Nous n’avons pas de rame en stock et nous devons régulièrement supprimer des trains. Pour assurer un service, il faut 49 rames et pour la journée d’hier, il en a manqué. La raison invoquée pour ces suppressions est réelle, il ne s’agit pas de se moquer de vous mais bien de vous donner la vraie raison qui nous pousse à supprimer ce ou ces trains. Il en va de même concernant les excuses, les différents intervenants présents sur ce blog, on tous un avis différent, certains souhaitent des excuses et d’autre pas. Que faire ? Il ne s’agit pas de faire de la provocation, je peux vous l’assurer.
      Quand nous savons que le problème risque de durer, nous mettons dorénavant en place un plan de transport adapté afin de donner un peu de souplesse aux centres de maintenance mais aussi pour que vous puissiez de votre côté vous organiser au mieux.
      Nous savons que les agents des gares sont en première ligne et je peux vous assurer que tous les agents qui travaillent à la production font le maximum pour tenter de les préserver mais ce n’est parfois pas toujours possible.
      Au sujet de la validation des passes, la mise en place des lignes de CAB est une volonté du STIF de rendre les gares hermétiques. Cet appareil permet également de contrôler le nombre d’entrants, le nombre de porteurs de Pass ce qui permet ensuite de réaliser des investissements sur les infrastructures d’une gare qui verrait sa fréquentation augmentée. Quand la gare n’est pas équipée de CAB, il faut valider sur les bornes. Les voyageurs munis d’un ticket doivent le composter, il en va de même avec le pass. Pour le moment au niveau de la régularisation, il n’y a rien de décidé, sur le réseau RATP, le sujet est plus avancé. Au niveau de Transilien, c’est à l’étude mais je ne peux pas vous dire aujourd’hui sur le quand et comment.
      Pour finir, il est vrai que vous devriez recevoir plus d’informations lors d’un incident à bord. Nous travaillons sur ce point, d’ailleurs si vous le souhaitez nous organisons une rencontre avec des agents de conduite prochainement et je vous invite à y participer.
      Enfin, l’application SNCF Transilien est reliée directement au système Infogare (écrans dynamiques sur les quais). Les informations qu’il reprend sont transmises par des balises qui se trouvent sur les voies et par les informations que les gestionnaires de l’information (GIV) mettent à jour.
      Je viens de faire un essai avec ces agents. Nous avons supprimé un train au départ de Gisors de la base. Cette information a été répercutée immédiatement sur l’appli SNCF Direct et 3 minutes après sur l’application SNCF Transilien. Pourriez-vous m’indiquer le temps qui s’écoule entre le moment ou vous consultez cette application de chez vous et votre arrivée en gare ?

    • kabal dit :

      Bonjour

      Je viens de lire les commentaires de yael,maxime,usager blaser etc ….. et je réitère ce que je dissait il y a plus d un mois le matériel roulant est arriver a sa fin et quand on y est on prend sa retraite ! 45 ans de bon et loyaux service on ne peut en demander plus, la solution est celle ci changer immediatement de calendrier d attribution des rames Z50000 pour les mettre en premier sur la ligne J qui est prioritaire en ce cas de figure . La ligne L a la difference une substitution la ligne A du ReR beaucoup plus de transport en commun de remplacement que la notre . Je le dit et je le répète les problemes de la lignes ne cesseront que quand le materiel sera remplacer !!!!

    • Yaël dit :

      J’entends tout à fait cela, c’est logique, mais c’est à la SNCF de prévoir. Tout matériel roulant arrive à terme au bout d’un certain temps, ce n’est pas cela que je critique, c’est la gestion de cette situation par la SNCF. On prévoit, on prévient, on s’adapte, mais quand plusieurs problèmes se rencontrent sur la durée et bien c’est fatigant car personnellement c’est de l’énergie perdu dès le début de la journée et quel que soit les activités de toutes les personnes empruntant cette ligne, et bien ça fini par devenir lassant.
      Personnellement, je pense que leur carence est liée à la question de la gestion des évènements, et à la communication. Il faut expliquer clairement les choses sans emprunter des détours. Ici on peut s’exprimer, voir certaines informations, mais tout le monde ne peut pas prendre le temps d’aller sur le blog de la ligne j pour chercher les infos. On passe du temps dans nos gares, alors utilisons ce lieu pour cela. Et surtout, la communication commence auprès de ses propres agents. Souvent ils découvrent le problème en même tant que nous et ne savent pas vraiment quoi faire, de toute manière on ne peut pas faire grand chose au moment de la survenance du problème. Peut-être que la solution se trouve dans le calendrier de l’attribution des nouvelles rames, et bien si c’est cela il faut agir, nous informer, nous rassurer… Personnellement c’est tout ce que je demande. Soit on a un trop plein d’informations qui s’enchevêtre et qui sont incompréhensibles, soit on a rien. Je ne veux pas passer 20 minutes à lire les affiches parce qu’il y en a dans tous les sens vu que tout se cumule.
      Je pense que de nombreux passagers comprennent que le matériel est viellissant, mais dans l’immédiat qu’est ce qu’on nous propose ? C’est cela la question.

      Merci kabal pour votre réponse, il me semble qu’effectivement cela peut être une solution envisageable.

    • kabal dit :

      Bonsoir Yael

      Tout le plaisir est pour moi je partage parfaitement votre point de vue et je pense beaucoup d autres usagers qui emprunte la ligne il est idnamissible de ne pas remedier a un calendrier alors que la population investisseur souffre sur leur deplacemements quotidien le probleme des rames Z50000 qui arrivent sur la ligne L en premier est scandaleux .Quand je vois sur le blog de la ligne L le sujet de la ponctualité 7 commentaires et la notre plus de 50 sa montre comme la difference de soucis .Ensuite quand on regarde le plan de la L elle pratiquement sur toute les stations doubler par le RER A et C – la Ligne J – la Ligne U et le T2 pour
      •40 gares desservies
      ••86 km de ligne
      •690 trains par jour
      .Tandis que la notre La ligne J est doubler
      4 stations du RER A
      2 stations de la ligne H N L
      2 stations du RER C pour
      •522 trains par jour
      •256 km de voies
      •52 gares
      Mon choix est pus qu evident pour cette analyse mais aussi parce que la ligne L ne souffre pas d un manque de materiel important d ou leur rames Z64000 fonctionne parfaitement bien .
      2014 c trop long le changement c est maintenant ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

    • Yaël dit :

      Tout d’abord merci de votre réponse.

      Je comprends, j’entends et serais ravi d’assister à cette rencontre.
      Je regarde l’application 2 minutes avant de sortir de chez moi, le train est présent. Je mets 10 minutes pour me rendre à la gare et là le train est supprimé. Soit défaut de ma part soit manque de lisibilité, soit défaut de votre part. Finalement je me moque de la responsabilité, je voudrais juste savoir si effectivement c’est l’application (ou le site transilien) qui n’est pas assez réactif ou bien si effectivement cela se fait en dernière minute et donc difficile de prévoir en l’espace de 10 minute la suppression ou non d’un train.
      Je sais bien qu’il ne s’agit pas de provocation de votre part, je veux juste que vous compreniez que c’est comme cela que je le ressens et certainement d’autres personnes à voir leur réaction sur le quai.
      Comment se fait-il que la sncf n’apporte pas de solutions temporaires en ce qui concerne le manque de rame ? Va-t-on rester dans cette situation jusqu’à l’arriver des nouvelles rames en 2014 ? Pourquoi n’y a t-il pas eu un échelonnement sur une durée plus grande des travaux ? En ce moment je ne vois que cela partout, des affiches de travaux, pour les quais, pour les voies…

    • Yaël dit :

      PS: veuillez m’excuser pour les coquilles orthographiques, le traitement de texte sur ordinateur n’est pas ma plus grande passion…

    • Bonjour Yaël, je reviendrai vers vous par mail pour vous donner tous les détails concernant cette rencontre.

      En cas de suppression inopinée, il est en effet probable qu’entre le moment où vous regardez l’application et celui de votre arrivée en gare, la suppression ait été décidée. Vendredi dernier, j’ai souhaité vérifier le temps que prenait la mise en ligne de cette information sur l’application SNCF Transilien. Nous avons supprimé un train du système et il y a eu un délai de 3 minutes avant que l’info soit reprise dans la liste des trains. Les suppressions inopinées sont nombreuses mais quand elles sont liées à un manque de matériel que nous pouvons prévoir quelques heures avant, vous devriez en être informé en consultant quelques minutes avant votre départ la liste des prochains trains.

      Si vous constatez à nouveau, ce genre de problème, n’hésitez pas à me le signaler. Je peux tenter de comprendre pourquoi en lisant les rapports afin de savoir si cette éventuelle suppression est due à un incident à ce moment-là ou bien si c’est un bug de l’application ou un défaut dans le process de mise en ligne. Pour cela, n’hésitez pas à me fournir des détails, heure de vérification, arrivée en gare, train, heure et date.

      Au sujet du manque de rames, nous fonctionnons à flux tendus et les autres lignes subissent la même chose. Les solutions temporaires ne sont pas nombreuses et nous n’avons pas trop de choix. Nous avons bénéficié d’un renfort de matériel au mois de janvier mais le parc n’est pas homogène, et tous les trains ne peuvent pas circuler sur toutes les voies. C’est grâce aux décisions prises, il y a quelques années maintenant, concernant la commande du nouveau Francilien, que les choses vont s’arranger. Bien évidemment en attendant cette arrivée, nous ne restons pas dans l’attente et les centres de maintenance sont très mobilisés. Au quotidien, nous avons de bonnes et mauvaises surprises et les équipes tentent de trouver rapidement des solutions. Ce n’est parfois pas toujours possible, c’est pour ces raisons que nous sommes parfois amenés à mettre en place un plan de transport allégé pour tenter de revenir ensuite à une situation normale sans attendre qu’elle s’aggrave encore plus.

      Pour finir les travaux, on nous a longtemps reproché de ne pas assez intervenir, aujourd’hui en effet, c’est différent. Depuis 2009, le rythme des investissements pour les infrastructures s’est fortement accru, passant de 35 millions d’euros en 2009 à 120 millions en 2012. Ces travaux nécessaires devraient permettre de diminuer de 30% les causes d’irrégularité des trains liées aux infrastructures. Il est impossible de concentrer tous les chantiers sur la seule période d’été. Nous tentons d’intervenir au maximum de nuit mais parfois ce n’est pas possible. L’effort se concentre en grande partie sur la régénération des installations, voies et ballast, appareils de voie, postes de circulation, circuits de voies… Sans ces travaux, la circulation des trains ne s’améliorera pas. Nous n’avons que des périodes très courtes pour intervenir et c’est pour cette raison que nous parlons d’années lorsque nous évoquons de la rénovation et modernisation du réseau. Il aussi tous les autres travaux liés à la maintenance que nous ne pouvons pas suspendre. Certes, nous aurions pu faire plus vite mais cela aurait impliqué des ruptures totales de circulations en pleine journée et en pleine soirée, ce qui est inconcevable quand on voit le nombre de voyageurs qui dépendent du train aujourd’hui pour se rendre sur leur lieu de travail.

  16. Yaël dit :

    Bonjour Mme Larrouy,
    Merci pour cette réponse. Je comprends que l’organisation de tels travaux et changement est difficile à mettre en place. A mon sens, il faut travailler plus en amont avec les voyageurs, en organisant, pourquoi pas, des rencontres dans les communes touchées par ces périodes difficile. Quand on m’explique les choses, je comprends et je pense qu’il en est de même pour tous les autres passagé.
    Ce que je comprends surtout c’est que la SNCF commence depuis quelques années à investir dans bonnes cases pour faire fonctionner le réseau, seulement j’ai l’impression que tout s’enchevêtre et c’est parfois difficile à comprendre tous les problèmes qui y sont liés. Ce qu’il faut comprendre c’est que nous prenons une ligne en l’occurence la ligne j, jusqu’à un point d’arrivé. A ce point d’arrivé, nous prenons d’autres lignes voir d’autres moyens de transports eux aussi affectés par des problèmes parfois très similaires. Une carte de transport coûte cher tant à l’employeur qu’au voyageur, c’est poour cela que l’incompréhension aussi se fait. Je pense vraiment qu’aller à la rencontre des gens lors de grands travaux peut appaiser les choses. Je ne sais pas ce que vous en pensez ?

Les commentaires sont fermés.