MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Un incident sur le A, une gestion des flux difficile !

17
Publié le 16/06/2011

Bonjour à tous, vous avez eu besoin de beaucoup plus de temps que d’habitude pour vous rendre à votre bureau ou sortir de la gare St Lazare ce matin. Pourquoi ?

Tout a commencé vers 7h05, suite à un dégagement de fumée en gare de La Défense (RER A). Un court-circuit semble-il. Dans un premier temps, les trains ont circulé. Peu de temps après à la demande des pompiers la RATP a interrompu les circulations entre La Défense et Charles de Gaulle Etoile ainsi que les circulations de la ligne de métro n°1.

La gare de La Défense RATP a été fermée de 8h à 8h55. Les circulations des RER A (branches Cergy et Poissy) et des trains des axes Paris St Lazare/Cergy Le Haut et Paris St Lazare/St Cloud/Versailles-RD/St Nom La Bretèche ont été évidemment fortement perturbées.

Nous avons rapidement dirigé les trains impactés vers Paris St Lazare,  quand cela était possible. Hélas, ce ne fut pas le cas pour l’ensemble des trains.  Seuls 2 RER ont été rendus terminus/Origine Paris St Lazare. Des arrêts supplémentaires ont été mis en place sur l’axe Paris St Lazare Mantes La Jolie via Poissy.

Suite à la fermeture de la ligne de métro 1 et du RER A de très nombreux clients se sont reportés sur les trains de la ligne L. Cet afflux de voyageurs a rapidement créé des engorgements en gare de Paris St Lazare. La capacité d’accueil de la gare a été dépassée, le nombre de voyageurs étant deux fois plus nombreux qu’à l’habitude. Cette situation a également provoqué des malaises de voyageurs à St Lazare et Bécon les Bruyères. Les pompiers ont dû intervenir.

La fin de l’incident en gare de la Défense est intervenue aux alentours de 9h15. La gare St Lazare étant saturée de voyageurs, pour des raisons de sécurité, nous avons dû retenir à quai la plupart des trains ce qui a bien évidemment créé des retards et des suppressions. Le trafic a repris de façon très, très progressive vers 9h30.

Je viens d’apprendre à l’instant que nous avons un nouvel incident en cours sur la ligne J, il s’agit d’un problème de caténaire au niveau de Poissy et/ou Villennes. Je manque pour le moment d’informations pour vous en dire plus. Je reviens vers vous dès que possible.

17 commentaires pour “Un incident sur le A, une gestion des flux difficile !”

  1. StephanePasser en mode normal dit :

    Pourrions-nous savoir combien de trains de la ligne J ont été impactés ce matin et quels arrêts supplémentaires ils ont dû marquer ?
    Par ailleurs, est-ce vrai que, parmi les automotrices circulant sur le RER A, seuls les MI 84 peuvent, en cas de situation perturbée, être dirigés vers St-Lazare ? Sachant que, dans un proche avenir, il n’y aura plus que des MI 2N sur le A, cela ne va-t-il pas poser problème ?

    • Freddy dit :

      Bonsoir Stéphane,

      Ce incident à « couté » 1507 minutes de retard cumulées sur l’ensemble des lignes impactées par l’incident à La Défense-RATP.
      5 trains de sens Mantes-Les Mureaux-Paris ont marqué des arrêts supplémentaires dans les gares d’Achères GC, Maisons-Laffitte et Sartrovuille pour épauler les missions Groupe III et permettre aux clients de gagner massivement la gare Saint-Lazare.

      Il est vrai que seuls les éléments MI84 peuvent être reçus en gare de Paris-Saint-Lazare (Pb de hauteur et de longueur de quais). Le tout MI2N va naturellement poser des problèmes d’exploitation. A court terme, il est recherché un point de limitation aisé pour les échanges de voyageurs et le retournement des rames vides : La Garenne, Sartrouville, Argenteuil-Triage).

      A moyen terme, les acteurs souhaitent aboutir à une organisation qui éviterait des ruptures d’interconnexion ou, au pire, d’envoyer des RER à Paris Saint-Lazare.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Merci pour ces réponses.
      Vous dites que 5 trains de sens Mantes-Les Mureaux-Paris ont marqué des arrêts supplémentaires dans les gares situées entre Poissy et Houilles mais pouvez-vous préciser votre propos selon qu’il s’agissait d’origines Mantes ou Les Mureaux ? Par ailleurs pourquoi dans un seul sens ?
      N’aurait-il pas été possible de prolonger les missions PSL—Nanterre-U. (et retour) jusqu’à Poissy ?
      Pour ce qui est des MI2N, je suis à peu près sûr d’en avoir vu en gare St-Lazare il y a quelques années mais c’était peut-être avant qu’un règlement ne l’interdise, à cause du pb de la hauteur de quai. Le confirmez-vous ?

    • Freddy dit :

      Stéphane,

      Je n’ai pas noté précisément les missions qui se sont arrêtées, mais il y avait effectivement des missions « Les Mureaux » et des missions « Mantes ». C’est précisément dans le sens banlieue Paris qu’il y avait une forte demande de transport dans les gares pré-citées pour gagner Paris (en l’occurrence St-Lazare). Des arrêts supplémentaires de ces trains dans le sens Paris Mantes n’étaient pas utiles et fondés.

      Les crochets courts des missions Paris-Nanterre à leur terminus de permettent pas de les prolonger. En outre, la zone Maisons-Sartrouville-Houilles était largement obstruée par des rames RER en attente (celles qui ne pouvaient pas tourner à Paris ou qui étaient en attente de retournement vers Cergy/Poissy) : ajouter des sillons supplémentaires s’est avéré impossible.

      Les MI2N que vous avez effectivement pu observer il y a quelques années sont les Z22500, la version SNCF du Mi2N. 5 rames de ce type, aujourd’hui entièrement dédié au RER E, ont sillonné la ligne Paris-Nanterre-U en remplacement des vaillantes z6400 parties en opération de modernisation à Tours.

      Sur St-Lazare, ces éléments circulaient toujours en unité simple (un seul élément), elles pouvaient donc être reçues à Paris sur les voies courtes (et aux quais plus hauts) du « Groupe III » de la banlieue Nanterre/Cergy.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Et tant les origines Les Mureaux que les origines Mantes desservaient toutes les gares de Poissy à Houilles ?
      J’ai en effet pu observer, et même emprunter, des Z 22500 en « unité simple » sur la ligne de Nanterre-U il y a quelques années mais je suis presque certain d’avoir aussi vu une ou deux fois une UM de 2 Altéo à St-Lazare, vers la voie 17.

    • Il me semble en effet comme Stéphane avoir vu il y a quelques années une unité multiple de MI2N non pas voie 17 qui aurait été trop courte, mais voie 27. C’était lors d’une rupture inopiné de interconnexion à Nanterre-Préfecture.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  2. Docteur House dit :

    La RATP ne présente jamais ses excuses sur son site ni même auprès de ses clients. Ca en devient scandaleux de ne plus nous considérer comme des clients, mais comme de simples cartes bancaires qu’il faut débiter tous les mois du forfait navigo.

    Ecoeuré du comportement des agents aussi de la RATP à la Défense qui n’ont eu aucun respect pour nous, nous ont parlé pire que des chiens……

    La SNCF à le mérite d’en parler sur un site officiel via ce billet et de permettre de s’y exprimer…. Nada du côté RATP….

    Je suis toutefois étonné que le blog malignea.transilien.com n’en parle pas car c’était bien plus un incident du RER A.

  3. BEURIOT dit :

    Je vous signale que ce soir le train de 18h43 pour Pontoise n’est parti de St Lazare qu’à 19h20 et cela sans aucune explication aux voyageurs qui s’y trouvaient. Ensuite, toujours sans aucune explication, le train est resté bloqué sur le pont avant Asnières durant encore 10mn. En résumé le trajet Paris-Cormeilles en Parisis, qui doit durer 20mn, a duré en définitive 1H00. Et cela après avoir subi tous les aléas de ce matin à St Lazare. Par ailleurs, hier soir sur les tableaux d’affichage de La Défense un message précisait qu’un mouvement social perturberait les lignes le 16 juin. Alors votre feu, je pense qu’il est une fois de plus social !!!!

  4. Freddy dit :

    Ce 16 juin, le train 136635 pour Pontoise (départ théorique 18h43) a été supprimé en raison du mouvement social national. Le « Pontoise » suivant est parti à 19h07 (+4′ minutes de retard). Le suivant à 19h25 (+2′).

    Un problème dans l’information délivrée aux voyageurs doit expliquer la raison pour laquelle les voyageurs sont restés dans la rame du 18h43 et n’ont pas été invités par la sono de la gare à gagner une autre rame au départ. Cet évènement doit être vérifié.

    Par ailleurs, un train de mission Ermont a stationné de 19h08 à 19h22 en gare d’Asnières-sur-Seine pour un problème affectant les portes. Il est reparti vide vers le centre de maintenance d’Argenteuil. Une fois engagés, les trains qui circulent derrière ne peuvent être déviés, ce qui explique votre stationnement en amont de cet incident, sur le pont d’Asnières.

  5. Jérôme dit :

    @Freddy

    « Le suivant à 19h25 (+2?). »

    + quelques autres minutes au ralenti avant Argenteuil, pour laisser passer le direct de Gisors qui n’est pas parti à 19h20 il me semble et/ou pour cause d’autres trains au ralenti derrière suite à celui en panne en Asnières.

  6. crafou dit :

    Bonjour, je fais partie des (malheureux) voyageurs du train st lazare-pontoise de 18h43 hier soir. j’ai donc mis 1h05 pour aller à Cormeilles en Parisis, au lieu de 20min.

    Je cite Freddy :
    « Un problème dans l’information délivrée aux voyageurs doit expliquer la raison pour laquelle les voyageurs sont restés dans la rame du 18h43 »
    Le problème est effectivement qu’on nous a signalé que le train partirait « dans quelques minutes » suite à un problème d' »exploitation » et non suite à un mouvement social. Et que nous n’avons été informé à aucun moment de l’évolution de la situation, ce qui nous aurait permis de nous diriger vers d’autres trains.
    Encore une fois, amis grévistes, ce sont bien les usagers qui pâtissent des mouvements de grève et non la SNCF, puisque dans tous les cas nous payons notre abonnement, qui soit dit en passant, va encore augmenter…
    Alors, merci beaucoup pour cette fabuleuse soirée…

  7. Arnaud Martins dit :

    Bonjour,

    entre 17h30 et 18h30, de nombreux trains ont également connu des retards, bien entendu aucune information n’a été communiquée en gare ou dans les trains.

    encore une fois, le relooking du blog, l’équipement en Ipad et Iphone, l’information sur facebook, paraissent être des projets totalement en décalage avec la réalité et le quotidien vécu par les clients du Transilien et en particulier de la ligne J.

  8. pierreb dit :

    Idem, hier j arrive à St Lazare, le 18h50 pour Cormeilles est a quai. Mais je vois que le 18h43, en retard, est toujours à quai. Et je me dis, vite on courre et je prend le 18h43 car le 18h50 on va lui faire le coup du « terminus Argenteuil ». Et une fois dans le 18h43 (quai12), je vois le 18h50 (quai 10) qui part à l’heure, ou presque. Je dois être maudit, je tombe toujours dans le train à emm–des. Mais je râle plus, çà fini par etre comique cette ligne J.

  9. Docteur House dit :

    J’attend toujours un communiqué de la RATP sur son site pour s’excuser auprès de ses clients….

  10. J’ai contacté la RATP il y a quelques temps pour un incident similaire. La personne au téléphone m’a répondu que la RATP ne publie pas de communiqué sur son site pour s’excuser. La seule chose qui a été faite, c’est l’annonce en temps réel sur son site lors des perturbations, ou la le message était accompagné d’un mot d’excuse. Toujours selon l’agent, lors des annonces dans les gares, il était rajouté : la RATP vous présente ses excuses pour la gène occasionnée. Selon elle c’est suffisant…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  11. Rolando dit :

    Je voudrais revenir sur un fait en particulier.

    Ce matin la j’etais donc present en gare de saint lazare et le service Transilien n’a pas su mettre en oeuvre une vraie assistance pour tous les clients deportes.

    Ne peut-on pas esperer une meilleure entente entre la RATP et la SNCF pour deployer plus de personnel en gare?

    Saint lazare est deja surpeuplée en temps normal, un plan de crise devrait etre prevu des qu’il arrive ce type d’incident.

    Mme LARROUY pourrait’elle nous eclairer sur les procedures envisagées dans de telles situations ?

    • Bonjour Rolando, nous avons cette fois là, cumulé 2 problèmes simultanément (incident RER A + ligne métro n°1 fermée) , c’est une situation particulièrement exceptionnelle. Il était difficile de l’anticiper, aucune organisation humaine ne pourra gérer de manière acceptable de tels fluxs de voyageurs.

      La seule solution ultime serai de fermer les accès aux transports, ce qui provoquerai un mécontentement général chez les voyageurs.

      Nous avons des procédures qui existent à la SNCF pour renforcer nos équipes en cas de situation fortement perturbée : volontaires de l’information , renfort Surveillance Générale , personnel de la gare mobilisé, ect. et d’ailleurs ce personnel a bien été mobilisé lors de cet incident.

      Ces procédures méritent d’être régulièrement réactivées, réapprises par les opérateurs, voire testées : nous y travaillons. Nous nous posons la question de l’organisation de tests à blanc de situations très perturbées.

      En ce qui concerne les rapports avec la RATP, vous avez raison de le souligner, nous devons progresser. Une réunion a déjà eu lieu récemment sur ce thème et nous ne sommes qu’au début du travail.

Les commentaires sont fermés.