MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)
Contribuer

LUCILE QUESSART VOUS PRÉSENTE SES VŒUX POUR 2019

7
Publié le 31/01/2019

Bonne année 2019, de la part de la directrice des lignes L,A et J

En ce début d’année, je vous présente mes meilleurs vœux pour 2019 !

 

J’ai conscience que l’année 2018 a souvent été compliquée pour vous, j’ai suivi vos retours avec attention. Aussi, avant de présenter les grands axes de développement qui nous guideront tout au long de l’année 2019, je souhaite partager avec vous le bilan 2018 en toute transparence.

 

Notre année fut rythmée par 3 mois de plan de transport réduit du fait de la grève liée à la réforme ferroviaire, 2 mois de travaux d’été intensifs sur vos lignes puis 7 autres mois de l’année marqués par des travaux quasi quotidiens de régénération de nos voies. Au-delà de quelques événements climatiques défavorables (la tempête Eleanor de janvier, des épisodes neigeux en février), cette année a également été marquée par des actes d’incivilité (jets de pierres, feux de talus) et des accidents graves de personne qui ont eu des incidences sur l’exploitation des lignes.

 

Concernant les travaux, il s’agit de travaux de différentes natures :

  • De régénération classique (avec le renouvellement des voies sur l’axe Pontoise/Gisors en début d’année par exemple) ou avec un train usine dit « suite rapide » (permettant de réaliser jusqu’à 500 m de renouvellement de voie par nuit) sur la ligne LSud avant l’été et sur la ligne LNord Paris/Nanterre Université à l’automne.
  • De développement avec les travaux EOLE permettant de prolonger le RER E vers l’Ouest jusqu’à Mantes-La-Jolie (via Poissy).
  • D’adaptation des infrastructures nous permettant d’accueillir le nouveau matériel Francilien : sur la ligne LSud sur l’axe Saint-Nom-la-Bretèche et sur la branche de Mantes-la-Jolie de la ligne JNord.

 

Ces travaux sont une source de fragilité pour notre exploitation au quotidien et avec de possibles restitutions tardives le matin ou des aléas de chantier inévitables pour vous, malgré la mobilisation des équipes SNCF Réseau. Cependant, ces travaux sont gages d’un réseau plus fiable dès à présent et pour l’avenir.

 

Concernant le matériel : il faut savoir que pour l’exploitation de nos 3 lignes et de nos 6 branches, nous utilisons 7 types de matériel différents qui sont entretenus sur nos 4 sites de maintenance sur la région et 5 autres sites dont nous sommes dépendants en Ile-de-France et en province.

Cette fragilité structurelle, à laquelle nous remédions peu à peu, s’est accentuée en 2018 avec les travaux d’adaptation de nos ateliers pour accueillir le Francilien. En effet, qui dit travaux dit à la fois diminution temporaire de la capacité de maintenance mais aussi possibles aléas de chantiers associés (par exemple le sectionnement d’un câble électrique sur notre site d’Achères en novembre).

Ces investissements se conjuguent avec des évolutions organisationnelles garantes d’une performance accrue dans les années à venir pour la fiabilité, la disponibilité du matériel et donc la garantie d’une bonne tenue du plan de transport prévu.

 

La décision de la Région Ile-de-France d’investir massivement dans le matériel roulant est une très bonne nouvelle pour nos lignes L&J qui se voient progressivement équipées de Francilien. Cela a été le cas sur la ligne de Versailles en décembre 2017, puis progressivement sur la ligne de Saint-Nom-la-Bretèche depuis septembre dernier. Le renouvellement du viaduc de Marly a d’ailleurs  été une belle prouesse technique de SNCF Réseau et une vraie réussite en termes de gestion des flux de voyageurs, malgré la complexité réelle du dispositif travaux et sa durée.

 

Cette année a aussi été celle de la mise en place de nouvelles offres sur les lignes du RER A, de LNord et de JNord afin de permettre plus de robustesse et simplifier les dessertes. C’est une étape dans la trajectoire d’amélioration de ces lignes, nous  resterons attentifs pour continuer à adapter l’offre à vos besoins.

 

L’année 2018 a également été une année structurante sur l’information voyageurs et les services. L’information est plus fiable et réactive sur les divers canaux : application SNCF, blogs de nos lignes, mise en place d’un community manager Twitter au sein du COT, et en gare avec la mise en place de nouveaux écrans et un remplacement de la sonorisation en gare de Paris Saint-Lazare sur le quai transversal.

Les chantiers en gare ont permis de poursuivre la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (avec Bécon, 38ème gare du périmètre LAJ), des travaux de rénovation, de nouveaux services tels que les espaces de travail microworking, maintenant disponibles dans les gares d’Achères, Suresnes, Louveciennes et Colombes, la téléopération des équipements pour optimiser leur disponibilité, les stationnements vélos pour améliorer le « service porte à porte », et d’autres services comme le click & collect.

 

L’année 2019 s’inscrit dans la poursuite de ces chantiers avec pour le réseau : le renouvellement des voies en suite rapide sur la branche Paris Saint-Lazare/Ermont, des travaux EOLE conséquents sur le bassin Mantois, la poursuite de la mise à niveau de nos voies pour permettre la circulation du Francilien sur la ligne J vers Mantes-La-Jolie puis Gisors. Le déploiement du Francilien se poursuivra sur la ligne L et on notera l’arrivée des premières rames dans les prochains mois sur la ligne J entre Conflans-Sainte-Honorine et Mantes-la-Jolie.

Ceci permettra peu à peu de limiter l’utilisation des rames tractées VB2N qui sont, ces derniers mois, une source de difficulté importante en termes de fiabilité.

 

Par ailleurs, de nouveaux services apparaissent avec, notamment, la possibilité depuis la fin de l’année d’acheter en ligne le forfait Navigo et de l’activer sur un automate Transilien. Cela permet de gagner du temps au passage à l’automate : la validation consistant juste à apposer la carte sur le lecteur de l’appareil. Très rapide, l’opération réduit les files d’attente et les risques de panne au moment du paiement. En sus, une option de paiement en différé est également proposée avec un prélèvement 6 jours après la commande et au plus tard le dernier jour du mois.

 

En gare de Paris Saint-Lazare, les portes de validation seront installées durant le 1er semestre pour une mise en exploitation à la rentrée 2019 afin d’éviter la fraude et développer la validation. En fin d’année, des travaux de remplacement de la toiture « Grande Halle Voyageurs » démarreront pour 5 ans également au sein de la gare.

 

Enfin, je tiens à vous partager la nouvelle identité SNCF : « Apporter à chacun la possibilité de se déplacer facilement, en préservant la planète » dans laquelle les lignes LAJ s’inscrivent pleinement. Sachez que nos équipes seront en 2019 encore totalement mobilisées au quotidien pour garantir vos déplacements en toute sécurité, améliorer notre qualité de service et être toujours plus à votre écoute.

 

Mes équipes se joignent à moi pour vous souhaiter, à toutes et à tous, une bonne anée 2019.

 

Lucile QUESSART

Directrice des lignes L, A et J

7 commentaires pour “LUCILE QUESSART VOUS PRÉSENTE SES VŒUX POUR 2019”

  1. phdlPasser au statut dit :

    Chère Madame,
    j’ai lu attentivement vos vœux et j’ai compris que 2019 sera la septième année de galère pour moi…
    Je suis un utilisateur de la ligne Paris Saint Lazare Mantes La Jolie via Poissy avec un travail en horaire décalé, je rentre tard au moins les jeudi vendredi et samedi (après 22h).Si vous regardez en arrière en moyenne sur les 6 années passées les 3/4 de l’année j’ai subi le décalage des horaires lié au travaux et pourtant je paye plein pot mon forfait navigo. Je narre de temps en temps à Cedric mes aventures les plus extraordinaires, j’en tais beaucoup pas désespérance les ayant racontés moulte fois aux gestionnaires de blogs précédents sans aucun résultat tangible et visible pour moi et mes semblables. J’ai été force de proposition pour des petites améliorations pour les « abandonnés d’après 22h » , aucune n’a été mise en musique. De mon point de vue depuis 6 ans la situation se dégrade de plus en plus et quand je vois le mois de février qui s’annonce mon courage m’abandonne.
    Pour votre information j’ai rencontré une dame un matin qui déclarait prendre sa retraite plus tôt que prévu malgré une perte de salaire importante pour échapper à l’enfer que représenter pour elle le simple fait de se rendre en train au travail, et échangeant pas mal avec les gens je peux vous certifier que ce n’est pas un cas isolé !!! Est ce normal ? NON mais comme vous nous le faites comprendre c’est la vie … et nous on doit juste accepter et courber l’échine ……………………………………………………….
    Bonne année à vous et à vos proches Joie et Bonheur et Vivez Bien !!!

  2. phdlPasser au statut dit :

    Bonjour Madame,
    je vous dois des excuses c’est mars qui est un cauchemar, en février nous avons 3 semaines de répit sans bus .
    Un petit commentaire complémentaire sur les bus. Hier par exemple nous étions dans un bus (23h 25) pour personne de petites tailles sans doute car il était impossible d’appuyer sa tête sur le reposoir pour dormir n’ayant pas assez de place pour étendre ses jambes. Nous avons aussi abandonner des gens à Poissy notre bus étant plein à Sartrouville, ils ont surement du attendre 20 à 30 mn supplémentaires au froid puisque vos gares ne comportent plus d’espaces voyageurs chauffé …
    Voici sur le vif deux sujets ( état des bus qui nous transportent et organisation du trajet pour prendre en compte tous vos clients qui seraient faciles de régler avec un peu de volonté pour un meilleur confort de vos clients).
    Cordialement

  3. Bonjour Madame Quessart, je vous renouvelle mes vœux pour 2019.

    Je sais très bien que vous n’y êtes pour rien, et que les lignes LAJ ne sont pas concernées, (quoiqu’il en est question dans un avenir proche pour les petites gares entre Boissy-l’Aillerie et Gisors), mais je trouve utopique votre nouvelle identité : « Apporter à chacun la possibilité de se déplacer facilement, en préservant la planète » quand on voit que des lignes ont été fermées et transférées sur route en 2018. La décision de mettre en place des bus pour les élèves devant se rendre dans les lycées de la région de Gisors le matin, car le premier train arrive trop tard dans cette gare m’a également surpris. Plutôt que de faire partir le 1er train pour Gisors à 7h06 le matin, il serait plus simple de le faire partir un peu plus tôt. Reporter le terminus du train de 6h46 de Boissy l’Aillerie à Gisors ne doit pas être si compliqué, et cela fera moins de bus sur les routes…

    Quant aux travaux, sources de fragilité, vous argumentez en prétendant que cela rendra le réseau plus fiable. Or, des incidents se produisent toujours sur des zones rénovées. Les usagers ne sentent pas d’amélioration, au contraire…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  4. bbh75Passer au statut dit :

    Votre nouveau slogan, c’est bien loin de la réalité: la dégradation du service pour les gares au delà de Mantes est telle que vous poussez les gens à utiliser la voiture. Je n’ai jamais autant utilisé mon véhicule motorisé que lors de ces 12 derniers mois. Et rien ne change …

    Il y a également un manque dans votre message: la communication. C’est toujours l’anarchie: pas de cohérence entre les canaux, subdivision des responsabilités entre les entités de la sncf (gare de la J / desserte normande) etc. … année après année, aucune amélioration. Ce n’est pas un problème d’investissement de fond.

    A propos de la grève de l’an passé, vous la limitez à 3 mois, j’ajouterai les 2 mois qui ont suivi durant l’été avec un service dégradé, la raison d’alors étant les retards de maintenance.

    Enfin, dans un billet précédent, on nous annonçait que pour Mantes, il faudrait attendre Eole en 2024 pour constater « éventuellement » une amélioration. Mais vous clamez que les travaux permettent de robustifier l’offre actuelle. Il n’en est rien, mais vous continuez à vous auto persuader que tel est le cas.

  5. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Madame Quessart, merci pour ces bons vœux auxquels je suis particulièrement réceptif en temps qu’usager de la ligne J branche Gisors depuis plus de 27 ans.
    Je ne doute ni de votre sincérité ni de votre réel souhait de voir enfin une amélioration dans le fonctionnement de vos services; cependant ce n’est pas le sentiment qui se dégage de ces dernières années et peu d’usagers remettront entre les mains de la SNCF la réussite de leur année.
    Nous avons connu par le passé quelques réelles améliorations consécutives à de vrais travaux comme le doublement du pont sur la Seine entre Argenteuil et Le Stade ou encore les ponts sur l’Oise entre Pontoise et Saint Ouen l’Aumône; voilà des travaux qui ont contribué à un meilleur service dans une période où l’on dit aujourd’hui que rien n’était fait pour justifier la médiocrité du service actuel…Depuis des années, nous subissons des périodes interminables de travaux en tous genres visant à fiabiliser le fonctionnement du réseau, le matériel roulant est remplacé progressivement (les RIB ont par exemple été remplacées par les VB2N supposées beaucoup plus fiables…et dont vous dites ici qu’elles ne le sont pas, les rames Bombardiers sont de plus en plus présentes) et malgré tout les pannes et autres dysfonctionnements se multiplient occasionnant toujours plus de difficultés pour les usagers; c’est à rien n’y comprendre…
    Beaucoup de moyens sont également mobilisés pour des opérations de communication toutes plus agaçantes les une que les autres comme cette nouvelle « identité SNCF »…: « Apporter à chacun la possibilité de se déplacer facilement, en préservant la planète »
    De qui se moque-t-on?
    « Chacun » n’y trouve absolument pas son compte, à commencer par les usagers des « petites gares » qui on vu le nombre de leurs trains encore diminué à la mise en place le 11 décembre 2017 de la fameuse grille magique qui devait régler tous les problèmes, même l’amplitude horaire à été revue à la baisse avec des derniers trains encore moins tardifs.
    Cette menace, même si elle semble pour l’instant écartée, de fermeture de ces mêmes gares ne concoure pas à améliorer la vie de toutes ces personne qui pourraient se voir contraintes d’investir dans un véhicule pour se rendre à une autre gare alors qu’aujourd’hui une simple paire de baskets leur suffit amplement.
    Décidément, la SNCF a une bien curieuse manière de mettre en application cette « belle nouvelle identité ».

  6. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Mme Quessart, inutile de vous dire que le slogan me fait rire… jaune… même si je n’ai pas de gilet de cette même couleur…
    Ce que je vis au quotidien dans les trains en retard, bondés, supprimés, aux voitures condamnées parmi une information aléatoire, défaillante ou contradictoire m’amène à une version personnelle d’un de vos anciens slogans : « SNCF, vous me faites détester le train » !
    Cela fait des années que l’on nous promet [que vous nous avez promis, en particulier lors d’une rencontre dont seule une petite partie du compte rendu a été publiée sur le blog] des améliorations, sans que rien ne vienne jamais. Et maintenant, il y a la nouvelle baguette magique de la fée Eole qui doit résoudre tous nos problèmes en 2024. Mais c’est aujourd’hui, et demain, et après-demain que chacun des milliers d’usagers de la ligne J doit se rendre au travail, rentrer chez soi le soir et, éventuellement, avoir une vie sociale possible grâce à la circulation des trains. Mais ça, visiblement, ce n’est pas votre problème…
    Comme vous l’aurez compris, les promesses non tenues de la SNCF me mettent toujours en colère. Je suis incapable de me résigner devant la dégradation des conditions de transport au fil des années qui entraînent une dégradation de ma vie personnelle : plus de vie sociale le soir (pas de train 40 semaines par an) et même plus le week-end (15 week-ends sans train entre janvier et juillet 2019)…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour à tous,
      je profite de votre commentaire, miss caramel, pour vous informer que je transmets, bien sûr, tous ces retours à Lucille QUESSART.
      Bonne journée à tous.
      Cédric

Laisser un commentaire

Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)