MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)
S'informer

LE RETOUR DU PLAN GRAND FROID : LES MESURES PRISES POUR LIMITER L’IMPACT SUR VOS CIRCULATIONS

11
Publié le 22/01/2019

Le plan Grand Froid est de retour. Revenons sur ce qu'il implique pour vos trains.

Le plan Grand Froid a été déclenché hier soir.

Pour rappel, une période de Grand Froid c’est  » une vague de froid qui se caractérise par sa persistance, son intensité et son étendue géographique « .

Alors quels impacts cela a-t-il sur vos circulations et quelles mesures mettons nous en place pour l’anticiper ?

 

QUELS IMPACTS SUR VOS TRAINS ?

 

SUR LES INFRASTRUCTURES DU RÉSEAU FERROVIAIRE

L’accumulation de neige peut empêcher la manœuvre des aiguillages et obstruer la voie, ce qui bloque la circulation.

L’accumulation de glace autour de la caténaire empêche le passage du courant ce qui prive les trains d’alimentation électrique, et donc, entraîne la paralysie de certaines lignes

 

SUR LA CIRCULATION ET L’ÉTAT DES TRAINS

Des blocs de neige glacés soulevés par le souffle des trains peuvent être projetés sur les vitres : c’est ce qu’on appelle le « phénomène de congère ». Chaque année, des vitres et des capteurs de signalisation situés sous caisse sont détériorés. Les véhicules deviennent alors indisponibles pour raisons de sécurité.

 

DANS LES GARES

L’enneigement et/ ou la formation de verglas sur les quais peut rendre l’accès des voyageurs difficile.

 

SUR LES ÉQUIPES SNCF

Comme dans toutes les entreprises, l’impossibilité pour certains opérateurs (conducteurs, aiguilleurs, contrôleurs) de rejoindre leur lieu de travail quand les routes sont impraticables peut causer de sérieuses perturbations.

 

LES MESURES PRISES EN PÉRIODE DE GRAND FROID

 

SURVEILLER LES INFRASTRUCTURES

En complément du déneigement des aiguillages et de leur réchauffement à distance, une veille est mise en place sur des sites ciblés de jour comme de nuit, pour permettre la fluidité du trafic.

 

PRÉSERVER LE CONFORT DU MATÉRIEL ROULANT

Pour améliorer la fiabilité du matériel et garantir une température agréable à bord, plusieurs actions sont nécessaires :

  • Les rames sont laissées sous tension toute la nuit pour éviter que le gel ne perturbe leur fonctionnement (par exemple, un agent est chargé de baisser et de lever régulièrement le pantographe  pour assurer la bonne alimentation électrique de la rame lors de sa mise en service).
  • Des housses de protection sont placées sur les attelages automatiques du matériel.

 

MAINTENIR UN ACCÈS AUX QUAIS

Les agents des gares salent et/ou sablent les quais et les accès au sein des emprises ferroviaires.

Des annonces d’appel à la vigilance sont également diffusées.

CETTE INFOGRAPHIE RÉSUME CES MESURES EN UN COUP D’ŒIL

Restez prudent lors de vos déplacements.

11 commentaires pour “LE RETOUR DU PLAN GRAND FROID : LES MESURES PRISES POUR LIMITER L’IMPACT SUR VOS CIRCULATIONS”

  1. KonylPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Ce matin en gare de la Frette Montigny vers PSL :
    Le 8:04 a été retiré de la circulation, ainsi que le 8:24 puis vers 8:35 un train marque un arrêt supplémentaire.
    Un superbe train de MLJ bondé avec une voiture condamnée, un délice.
    Nous avons compté 5 rames pratiquement vides nous passer sous le nez à partir de 8:04, donc l’engagement de monsieur Langé n’est pas tenu (ce qui est totalement inadmissible) et vous laissez les gens plus de 40 minutes sans train. Selon cet engagement, « si un train qui s’arrête à la Frette est supprimé alors celui d’après marque l’arrêt », notez qu’en sens contraire, de PSL à la Frette, cet engagement n’est jamais tenu. Donc pourquoi laisser passer 5 trains vides ou presque ? Juste pour ne pas trop changer vos plans ?
    Les précipitations neigeuses ont été beaucoup moins fortes que prévu c’est donc bien la panne du train en gare d’Asnières qui a été le plus impactant.

    • Cette constatation n’est malheureusement pas un cas isolé Konyl. Il a été constaté la même chose sur L3 axe Paris – Versailles/St Nom la Bretèche avec la gare du Val d’Or. Je mentirai si je disais qu’il n’y a pas d’arrêts supplémentaires décidés en cas de suppression, mais ils sont loin d’être systématique comme annoncé lors de la refonte de la grille horaire en décembre 2015… Même chose avec la gare de Poissy, dont les arrêts supplémentaires sont quasi inexistants. On a échangé récemment à ce sujet avec Cédric. Loin de moins de critiquer les décisions du régulateur, mais il n’est pas normal d’annoncer pour les gares du Val d’Or de Poissy et de La Frette-Montigny que des arrêts supplémentaires sont systématique en cas de suppression d’un train, alors qu’il est au bon vouloir du régulateur, dont je respect le travail, et en fonction du degré de perturbation. Ca serait bien si un régulateur pouvait venir s’exprimer sur ce blog pour nous expliquer les contraintes qui empêchent ces arrêts supplémentaires.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Franck,
      j’encourage un maximum les agents à venir participer à ce blog car beaucoup sont désireux de partager avec vous leur expérience et vous expliquer certains aspects de leur métier sur lesquels vous vous questionnez. Je remercie d’ailleurs Fresh qui contribue régulièrement ! Paulo Aquino (aiguilleur) est revenu récemment sur le blog et Cédric Gunther (conducteur) nous a rejoint depuis peu et je suis sûr que leurs compléments intéressera du monde ! Je pars en quête de régulateur de ce pas !
      Bonne journée.
      Cédric

    • KonylPasser au statut dit :

      Franck,
      J’imagine bien que d’autre gares sont concernées oui.
      Je rappelle comme ça que La Frette Montigny est une des seule gare à avoir moins de train en pointe que le week-end.

      Cédric, ce matin c’était encore et toujours le chao, peut-être un peu plus que les autres jours.
      Les messages en gare parle d’un accident de personne en gare de Paris Saint-Lazare.
      Du coup j’ai trois questions :
      1) Comment un accident de personne à PSL peut bloquer les 27 quais de la gare ? Au pire 2 non ?
      2) Si l’annonce était erronée et que l’accident ai eu lieu à Pont Cardinet, ce qui semble plus probable, pourquoi dire que c’est à PSL, personne ne comprendrait que toute la gare soit stoppée.
      3) Comment expliquez vous la reprise aussi tardive du trafic ?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Konyl,
      je compte revenir plus en détails sur cet incident dès la semaine prochaine. En attendant vous trouverez certaines réponses dans le flyer de ce billet.

  2. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Chaque année, la SNCF semble découvrir qu’il fait froid l’hiver, qu’il gèle et qu’il peut même neiger…
    Et chaque année on nous dit que tout est prêt pour affronter toutes les situations… Et chaque année c’est la même galère pour les usagers.
    Alors qu’il n’y avait pas un flocon en vue, pourquoi tous les PILA ont-ils encore été supprimés ce matin ? PELE en retard + desserte omnibus = retard supplémentaire !!!
    Sans compter les usagers vraiment délaissés de Villennes et des Clairières qui font les frais, depuis quelques mois, de suppressions qui me semblent totalement abusives et injustifiées.

  3. Cédric, je ne mets pas en doute que les agents se mobilisent, car je les ai vu à l’œuvre. Le problème c’est qu’ils se mobilisent trop tardivement. Si les escaliers de la gare de Mantes et les quais de la gare de Bréval on bien été salés, ils ne l’étaient pas aux premiers trains. C’est souvent le cas pour les gares au-delà de Mantes : Rosny, Bonnières, Bréval. Pour cette dernière gare, les quais et les escaliers sont très souvent déneigés vers 10 ou 11 heures, bien après la pointe du matin. Il serait plus logique qu’ils soient déneigés avant le premier train du matin…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  4. thierryPasser au statut dit :

    Cédric,

    Merci pour cette article avec une jolie photo de chasse neige en pleine action face à presque 2 m de neige.

    Ne nous y trompons pas ce matériel n’est pas affecté à la ligne J et bien avant 2 mètres de neige la ligne serait interrompu. je ne met pas en doute vos efforts mais il faut avouer que qu’avec beaucoup moins de 2m le trafic est perturber.

    En parlant des quais il faut avouer que même avec 3 cm il ne son pas toujours déneigées.

    Comment expliquer cette différence de traitement entre les lignes d’altitudes et nos lignes. Les moyens fournis sont il suffisants en Ile de France?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour thierry,
      effectivement, cela ne vous a pas échappé, cette image d’illustration a été choisi pour son côté équivoque ! Cela vous choque t il ? Si oui j’y resterai attentif !
      Quant à votre question sur les moyens alloués selon les régions, l’IDF dispose effectivement des moyens suffisants pour réaliser les actions prévues lorsque le Plan Grand Froid est déclenché.
      Je comprends néanmoins votre commentaire car les aléas climatiques perturbent tout de même, et de manière parfois importantes, les conditions de circulations des trains ! Cela est dû aux chutes de neige exceptionnelles qui sont pourtant bien anticipées.
      Cédric

  5. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Vous êtes vraiment des charlots !!!
    « nous vous conseillons de consulter l’info trafic sur l’application SNCF ou Transilien.com avant vos déplacements » écrivez-vous. Mais ce matin, l’application était totalement inutilisable. La page d’accueil ne donnait que des itinéraires de substitution par bus. Et pour le temps réel, c’était probablement celui d’une autre galaxie, car rien ne fonctionnait correctement. La plupart des PILA ont été supprimés, comme trop souvent ces dernières semaines. Il fallait jouer le quitte ou double en allant à la gare…
    Et franchement, vous auriez pu garder votre personnel au chaud : un contrôle ce matin, c’est vraiment de l’abus de pouvoir !!!

Laisser un commentaire

Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)