MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)
Contribuer

Le développement durable : une démarche collective et ouverte aux contributions

13
Publié le 2/06/2017

Consciente de sa responsabilité en tant qu'entreprise nationale de transports, la SNCF s’est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche environnementale et de développement durable : comment cela se traduit-il sur notre ligne ?

Comme vous le savez certainement, nous sommes au beau milieu de la semaine du développement durable et c’est d’ailleurs un sujet qui fait beaucoup parler ces derniers temps…

Je ne vous apprends rien si je vous dis que vous contribuez déjà à votre manière à la réduction des gaz à effet de serre en prenant le train, mais aussi en gare en faisant le tri lorsque vous mettez vos déchets à la poubelle.

Je voulais donc saisir l’occasion, car c’est un sujet auquel vous êtes de plus en plus sensibles, qui concerne une multitude de gestes quotidiens en gare et dans les trains… et auquel nous n’accordons pas toujours la place nécessaire pour en discuter.

 

Zoom sur la plateforme de déchets de Meulan

Charité bien ordonnée commence par soi-même : j’ai fait le tour de mes collègues en gare pour savoir s’il y avait des projets en cours, des idées, et il y en a une que nous venons justement de mener à bien… pour l’interne.

Une plateforme de stockage a en effet été installée en gare de Meulan-Hardricourt dans le but d’entreposer certains déchets que nous pouvons recycler ou valoriser (les nôtres, ici, pas ceux des voyageurs).

 

L’idée : un point de stockage unique pour collecter plus, et moins cher

Dans chaque gare il existe des espaces mis à disposition pour collecter les déchets : cela fait 88 points de collectes potentiels différents pour nos prestataires.

Avec la plateforme de stockage, il s’agit donc de regrouper sur un même lieu l’ensemble de ces déchets afin de réduire les déplacements des prestataires qui collecteront ces matériels et diminuer ainsi sensiblement le bilan carbone lié à ces transports.

Dorénavant ce sont nos agents eux-mêmes qui saisissent l’opportunité d’un déplacement pour pouvoir « rapatrier » les déchets sur le site de Meulan.

Pour le moment, des déchets informatiques ont principalement été stockés et collectés mais tous les équipements électriques et électroniques sont également concernés. En fonction de leur état, ils sont ensuite réparés, recyclés ou valorisés). D’ici la fin juin, des contenants seront également mis en place sur chaque secteur pour collecter les cartouches/toners ainsi que les piles.

 

Le saviez-vous
En partenariat avec l’entreprise d’insertion APTIMA, qui contribue au retour à l’emploi des personnes fragilisées, certains matériels collectés sont réparés et remis à disposition par APTIMA pour les personnes les plus démunies.

 

Et vous dans l’histoire ?

Il n’y a pas qu’en interne qu’on a des idées… ni des déchets !

C’est pourquoi, dans la continuité de ce que nous essayons de faire en interne, je souhaitais me tourner vers vous sur ce que nous faisons, et pouvons faire, pour faciliter la participation collective des voyageurs à cette démarche de développement durable :

Est-ce que vous-aussi, il vous est déjà arrivé lors de vos trajets, ou d’une attente en gare, d’imaginer des petites améliorations que nous pourrions mettre en place – ou tester localement – pour éviter des comportements polluants, et encourager les bonnes pratiques ?

Certes, chacun est responsable de son comportement, et les mentalités évoluent. Mais c’est aussi le rôle des installations que nous empruntons quotidiennement d’encourager ces évolutions – ou au moins de ne pas les freiner, de les accompagner.

A vos claviers !

A lire également
Ce n’est pas parce qu’on s’ouvre aux idées de tous que nous n’en avons pas déjà mises quelques unes en place ! Pour s’en remémorer certaines, il y a le numéro de « 96 minutes » dédié à l’action environnementale.

13 commentaires pour “Le développement durable : une démarche collective et ouverte aux contributions”

  1. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Karine; que vont penser les personnes concernées de ce billet alors qu’il est question dans un avenir plus ou moins proche de supprimer la desserte ferroviaire de leurs villages ce qui les obligera à utiliser un véhicule pour se rendre dans une autre gare?
    Vous avouerez qu’en matière de « développement durable » il y a mieux à faire…

  2. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour, même si le sujet ne semble pas déchaîner les passions, je ne résiste pas à commenter ce que j’ai vu hier soir.
    En effet, en gare de Paris St Lazare, des équipes avaient pour mission de déposer sur chacun des sièges de la rame à destination de Gisors que j’ai empruntée, un superbe document d’auto-congratulation de Transilien relatif aux interventions de la veille ayant fait suite à la chute d’un arbre sur les installation près de la gare de Santeuil – Le Perchay.
    Cela représente quand même près d’un millier d’exemplaires (pour chaque rame concernée) de ce document imprimé sur du beau papier format A4 qui pour la plupart ont dû finir à la poubelle ou dans la nature…
    Cette démarche me semble peu en phase avec le thème du présent billet et bien inutile du fait qu’elle se rapporte à un incident clos.
    Il me semble aussi qu’un usager qui laisse à sa place un journal à disposition des usagers suivants est volontiers accusé d’incivilité…

  3. kgPasser au statut dit :

    Par rapport au commentaire de phn60 concernant les journaux : c’est vrai que c’est une pratique qui se fait et qui peut être appréciable (notamment pour les personnes qui arrivent par des gares ne proposant pas de journaux ou plus tard en journée), d’autant que ça réduit virtuellement la quantité de journaux à distribuer.
    Néanmoins il est difficile de faire la différence entre un journal lu et abandonné, qui va très vite se retrouver par terre / souillé et un journal laissé volontairement.
    Il pourrait être une bonne idée de prévoir des emplacements (genre poches verticales sur les parois internes des trains, il ne faut pas que ça ressemble à une poubelle cela dit…) accompagnés d’un affichage où les usagers pourraient y glisser le journal du jour ?
    Cela simplifierait peut-être également le travail des personnes s’occupant du nettoyage.

    Remarque sans rapport : j’ai un compte sur le blog de la ligne L, et j’ai dû recréer un compte pour celui-ci, ce qui est dommage… La tendance est à l’OpenId et à la réduction du nombre de comptes et de mots de passe. Le partage de compte sur tout le site Transilien me parait un minimum !

    • Kg, votre proposition de poches verticales me semble très bonne. Je vous invite à la soumettre dans la boite à idée.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour kg, comme Franck le suggère : vous pouvez me soumettre cela dans la boîte à idée. En parallèle, je transmets votre suggestion en interne.
      En ce qui concerne votre remarque, effectivement nous avons déjà eu cette réflexion… Pour l’instant, nous n’avons malheureusement pas de solution…

  4. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour, je me demande si c’est dans le cadre de cette même démarche que les lampadaires restent allumés par grand soleil en gare d’Herblay.

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour phn60, j’ai bien transmis votre commentaire aux responsables de la gare.

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour phn60, c’est maintenant réglé. Il y a eu une erreur dans la programmation de l’éclairage qui était en « marche forcée », c’est-à-dire qu’il ne respectait plus les horaires programmés et est resté allumé en permanence.

    • phn60Passer au statut dit :

      Bonjour Karine, merci pour votre réponse mais ce matin l’éclairage était toujours allumé…

    • phn60Passer au statut dit :

      Bonjour Karine, et encore ce matin….

    • phn60Passer au statut dit :

      En fait, je pense qu’une programmation selon un horaire n’est pas du tout adaptée à moins quelle ne soit modifiée régulièrement pour être en phase avec les heures de lumière naturelle réelles.
      Une simple cellule phot sensible à quelques euros devrait permettre une automatisation du système; la personne affectée à la programmation actuelle pourrait être libérée de cette charge et se rendre plus utile à d’autres tâches comme la maintenance du matériel par exemple…

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonjour phn60, le service électrique a été avisé et nous attendons maintenant une intervention…

    • phn60Passer au statut dit :

      Bonjour Karine, si ce service est aussi réactif que celui sensé remettre quelques tuiles sue le toit de la gare de Trie-Château, on peut s’attendre que l’éclairage soit coupé l’hiver prochain quand il n’y aura plus de lumière naturelle…

Laisser un commentaire

Le blog est en pause ! On se retrouve le 19 août :)