MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Travaux en gare du Stade

84
Publié le 16/05/2017

Une nouvelle phase de travaux débute dans votre gare à partir du 19 mai.

Depuis octobre 2016, des travaux ont été entrepris dans le but de la rendre accessible à tous : voyageurs en fauteuils roulants, avec des poussettes ou des bagages, personnes âgées…

 

Quelques changements pour accéder aux quais

Le passage souterrain sud sera fermé à partir du 19 mai après-midi (pendant environ 11 mois) : il faudra ainsi emprunter le nouveau passage souterrain nord pour accéder aux quais 1 et 2.

Pour certains d’entre vous, le trajet sera quelque peu rallongé car il faudra passer par le passage central pour rejoindre le passage souterrain nord.

Des agents seront ainsi positionnés sur les quais et aux différents accès pour vous aiguiller :

  • 19 mai pendant la pointe du soir ;
  • les 20 et 22 mai en pointes du matin et du soir.

Pour acheter vos billets

Le bâtiment voyageurs sera également fermé : un bungalow d’accueil sera provisoirement installé sur le parvis de la gare.

Je souhaite attirer votre attention sur la vente de billets qui se fera uniquement au distributeur et par carte bleue, et vous invite donc à anticiper autant que possible vos déplacements et vous rendre dans une autre gare si vous souhaitez utiliser un autre moyen de paiement.

 

Pour finir : certaines interventions bruyantes sont à prévoir en semaine au niveau du passage souterrain sud, et ce jusqu’à fin juillet.

84 commentaires pour “Travaux en gare du Stade”

  1. fmonginPasser au statut dit :

    Je trouve que l’annonce passe un peu trop vite sur les désagréments que génèrent ces travaux. Le trajet ne sera pas « quelque peu rallongé » pour « certains » voyageurs, il l’est de plusieurs centaines de mètres pour la majorité d’entre eux: le nouvel accès nord se trouve au fond d’une impasse (il fallait le faire), si bien que les voyageurs qui descendent à la gare du Stade (et qui, pour la plupart, viennent de Saint-Lazare, où l’accès au quai se trouve côté sud) doivent marcher jusqu’en tête de train (environ 200m), puis revenir vers l’arrière de la rame en suivant l’impasse pour gagner leur destination à Colombes (environ 200m de plus), puisque, bien évidemment, personne ne travaille dans l’impasse en question, et faire de même en sens inverse au retour (400m). Je n’appelle pas cela un petit allongement du trajet.
    Par ailleurs, onze mois de fermeture pour construire deux ascenseurs et ajouter quelques portiques contrôlant l’accès aux quais, c’est tout simplement inacceptable. Ce sont des travaux très modestes qui ne sauraient exiger plus de quelques semaines. Combien d’ouvriers compte-t-on employer sur ce chantier? Si l’on veut faire des économies, qu’on se contente d’installer des portiques d’entrée et un deuxième escalator vers le quai des trains pour Argenteuil: les usagers sont prêts à s’en contenter!

    • clementhenryPasser au statut dit :

      Tout a fait d’accord avec le post de fmongin. Moi, je monte dans le train à Asnières, donc je n’ai pas autant de marche en plus, mais la difference, je la sens vraiment. Et d’accord aussi sur le ft que les travaux sont prevus pour durer beaucoup trop longtemps: a la fin de l’ete, ca devrait etre bon!!

    • jmPasser au statut dit :

      Moi j’ajoute que le nouvel escalier à l’extrémité du quai n’est absolument pas protégé, contrairement à celui du sud: aucune structure pour le couvrir. Et même, aucune structure pour couvrir le quai à cet endroit! Ce n’est pas normal. Hors de question d’accepter ça pendant un an, avec l’automne et l’hiver qu’on a à Paris (sans parler du printemps, souvent venteux et pluvieux). Il faut rouvrir l’escalier sud au plus tard en octobre!

    • VincePasser au statut dit :

      D’accord sur tout. Pas possible de continuer comme ca pendant un an

    • SoniaPasser au statut dit :

      Bien dit, fmongin!

  2. ericPasser au statut dit :

    La différence de trajet est vraiment importante, c’est un fait. Et je suis désolé de devoir le dire, mais le chantier de l’accès sud est DESERT: je ne vois VRAIMENT pas pourquoi je devrais subir les désagréments de ces travaux pendant une éternité simplement parce qu’ils sont assurés par un nombre insuffisant d’ouvriers!!!

  3. benPasser au statut dit :

    On n’est à l’abri de rien sur la moitié nord du quai: plein soleil ou pluie ou vent, et il faut marcher sur un revêtement éventré par les travaux et sale. Et le nouvel accès nord! On nous annonce que les travaux visent à rendre la gare plus accessible, mais là, il n’y a aucun escalator, alors qu’à l’entrée sud, au moins, il y en avait un! En somme, la situation est bien pire et on nous annonce qu’elle va s’éterniser!!!

  4. marcoPasser au statut dit :

    Et pourquoi on n’instale pas tout simplement un monte-escalier pour fauteuils le long des deux escaliers sud, comme il y en a dans pleins de gares RER ou transilien? Beaucoup moins cher et beaucoup plus rapide et surtout inutile de fermer les acces (meme pour 1 semaine) et de nous ajouter 700/800m chaque jour (perso, j’en ai deja assez).

  5. thierryPasser au statut dit :

    Comment acheter un billet quand on a pas de carte bleu?

    • KarinePasser au statut dit :

      Thierry, malheureusement, la seule solution pour le moment est de vous rendre dans une autre gare pour acheter votre titre de transport.

    • thierryPasser au statut dit :

      Karine,
      En procèdent de tel manière il ne faut pas s’étonner que les gens fraudes.

      Croyez vous qu’une personne en interdit bancaire qui veut se rendre occasionnellement a Argenteuil va aller dans un autre gare (par exemple colombes pour acheter un billet!

      Croyez vous également qu’une personne âgé qui veut prendre le train au stade va marcher a pied jusque a Colombes pour acheter un billet!

      Comment un adolescent mineur peut il acheter un billet puisqu’il n’est pas en age d’avoir une carte de paiement?

      La SNCF a un mission de service public et doit offrir le même service à tous (Qu’il soit jeune, âges en interdit bancaire ou non).

      En procèdent de cette manière la SNCF enfreint les principes de notre devis nationale.

      Liberté: Les client n’on plus le choix du mode de paiement!
      Egalité: Tous les clients ne sont pas traiter de la même manière. Les possesseurs d’une carte de paiement sont favorisé!
      Fraternité: Face à cette situation La SNCF répond « Malheureusement » en claire tempi pour ceux qui non pas de carte de paiement. Quel signe de fraternité pour nos plus ancien qui parfois n’utilise pas de carte de paiement?

      Ne devriez vous pas renommer vos songent publicitaire.

      – « Le propret ne vaut que si il est partager par tous » pourrait devenir « Le propret ne vaut que si il est partager par les plus riche »!

      – « A nous de vous faire préférer le train » pourrait devenir « A nous de vous faire préférer la fraude »!

    • SubyPasser au statut dit :

      Karine,
      Deux questions:
      – comment proposez-vous que les clients qui n’ont pas de carte bancaire se rendent dans une autre gare?
      – Les équipes de contrôleurs sont-elles au courant de cette situation et ont-elle reçu des consignes à cet égard?

  6. slimPasser au statut dit :

    D’accord avec tout ce qui précède et surtout que ça n’est pas normal que ça dure aussi longtemps. D’ici la fin des vacances d’été, ça devrait être fini. Et si c’est pas possible, il faut choisir une autre solution (monte-escalier ou 2e escalator). Pas question d’avoir cette situation pendant UN AN!

  7. ricardoPasser au statut dit :

    Je m’adresse aux responsables de la ligne, qui évacuent effectivement de façon un peu cavalière les désagréments provoqués par les travaux. La plupart d’entre nous n’habitent pas à proximité de la gare où ils prennent le train de la ligne J. En ce qui me concerne, je dois faire deux correspondances dans le métro parisien avant d’arriver à la gare Saint-Lazare. Si aux pannes et retards divers du métro et aux suppressions de trains de la ligne J s’ajoutent les 700/800m supplémentaires à faire à Colombes, ça devient INTENABLE: nous ne pouvons pas nous permettre d’arriver en retard au travail et nous ne pouvons pas nous lever sans cesse plus tôt. Ces travaux NE PEUVENT PAS se prolonger au-delà du mois d’octobre. Ou alors il faut y renoncer et se contenter d’installer, comme le proposent très judicieusement mes compagnons de galère, un deuxième escalator ou/et des monte-escalier.

  8. philippePasser au statut dit :

    Pour moi aussi, c’est le ras-le-bol! Aucune concertation avant les travaux, une solution de rechange inepte et source de problèmes et de désagréments et que nous devons, en plus, subir durant près d’un an?! La SNCF se doit de corriger le tir, et vite!

  9. KarinePasser au statut dit :

    @tous, je peux concevoir que cela ne soit pas pratique pour vous, mais il ne faut pas oublier toutes les personnes qui habitent de l’autre côté et qui ont un accès plus proche désormais.
    Les travaux entrepris dans votre gare ne se limitent pas à la simple création d’ascenseurs et de portiques. C’est un projet à près de 10 millions d’euros qui concerne (entre autres) :
    – La reprise totale de tous les quais ;
    Et plus précisément un extrait des travaux pour le souterrain sud :
    – La mise en conformité des deux escaliers (revêtement des marches par exemple) ;
    – Le ravalement des murs, sols et plafonds du souterrain ;
    – La dépose et repose d’un escalier mécanique ;
    – La création de deux ascenseurs traversant ;
    – L’éclairage ;
    – La couverture des escaliers (abris de quai – démolition et reconstruction) ;
    – La couverture des zones ascenseurs ;
    – La couverture escalier mécanique ;
    – La création de la zone de CAB (portillons, zone clôturée, accès de nuit, infogare…).

    NB : il n’est pas prévu de couvrir les escaliers du souterrain nord.

    Tout cela ne se fait pas du jour au lendemain, d’autant plus que la gare est toujours exploitée et que des trains sont toujours en circulation pendant la durée de ces travaux.
    Cette durée se retrouve rallongée car certains travaux se font uniquement de nuit (dont la fenêtre de travaux se trouve très réduite car le dernier train circule vers 1h et le premier train du lendemain reprend vers 5h) et les week-ends.
    Je peux comprendre que ces travaux vous paraissent longs et contraignants mais nous ne faisons pas cela pour vous « embêter » car je sais aussi qu’ils étaient très attendus…

    • fmonginPasser au statut dit :

      Merci pour votre réponse à mon post du 23 mai. L’argument du rapprochement de l’accès aux quais dont bénéficieraient « toutes les personnes qui habitent de l’autre côté » ne tient pas la route: les seules personnes qui peuvent se réjouir du déplacement de l’entrée sont les habitants de deux des immeubles de la copropriété de l’impasse au bout de laquelle se trouve le nouvel accès. En dehors de ces quelques personnes, aucun habitant du quartier ni aucun des autres usagers de la ligne n’a de quoi se réjouir.
      Pour ce qui est du montant des travaux, il n’a rien d’impressionnant compte tenu du coût de la vie et des prestations des professionnels du bâtiment. Quant à la nature des travaux, elle ne justifie pas un an de désagréments: il ne s’agit pas de gros oeuvre, mais de simple réfection (des escaliers, des écrans, de l’éclairage, des parois) et de la pose d’installations légères (couvertures, portillons, clôtures…). Les ascenseurs? Pas indispensables: des monte-escalier ou un deuxième escalator auraient fait l’affaire, comme le font observer d’autres internautes. Et pour ce qui est du gros morceau, à savoir la réfection des deux quais: en quoi le fait de sortir par le nord plutôt que par le sud rend-il les choses plus faciles pour les ouvriers? Et surtout, encore une fois, pourquoi cela doit-il durer aussi longtemps? La fin du printemps et les mois d’été suffisent. La SNCF semble vraiment ne pas avoir conscience de l’ampleur des conséquences de ces travaux, qui n’étaient absolument pas « attendus ».

    • SteevePasser au statut dit :

      Je ne sais pas si fmongin connaît le btp aussi bien que moi, mais il a raison. Ils ne sont pas bien lourds, ces travaux. Un an pour refaire cette gare, même en profondeur, c’est délirant sauf si on y va piano piano, comme c’est le cas depuis le début du chantier, qui est très propre, très silencieux et pas très fréquenté…
      Et les 10 millions, c’est de la menue monnaie à côté du Grand Paris qui a commencé et où les chantiers se chiffrent en milliards: c’est peut-être parce qu’on y met les moyens. Pendant qu’on creusera des km de nouvelles lignes de métro, on arrivera tout juste à refaire la pauvre gare du stade. Pitoyable.

    • SashaPasser au statut dit :

      fmongin et Steeve ont raison sur toute la ligne…

  10. PascalPasser au statut dit :

    Depuis le début des travaux, je n’arrive pas à prendre mon train habituel, mais celui qui passe 10 ou 15mn plus tard. Ca peut paraitre peu, mais j’ai 1h de transports entre chez moi et mon lieu de travail et là, je passe à 1h10 ou 1h15. Qu’il y ait des travaux, je le comprends. La gare était vieillotte. Mais que ça dure une année, ce n’est pas possible, surtout qu’il n’y a vraiment pas grand chose a faire et qu’on aurait pu choisir des solutions beaucoup plus économiques et rapides, comme le disent les autres contributeurs. Il faut vraiment que la SNCF exige de ses prestataires d’avoir fini pour l’automne (le début de l’automne). Soit dit en passant, le chantier est toujours désert…

  11. KarinePasser au statut dit :

    Fmongin, Pascal, voici la réponse du porteur de projet : « Il s’agit de la mise en accessibilité de la gare, qui doit répondre à des normes strictes et surtout aux respects des utilisateurs à mobilités réduites ou les personnes en fauteuil roulant.
    Nous rappelons de nouveau que malgré les travaux la gare reste en exploitation avec, il est vrai, un détour de 250m (longueur de quai) voire par deux si vous revenez vers le souterrain sud.
    La conséquence et l’ampleur des travaux que vous exprimez est donc le rallongement de votre parcours de 500 m, en revanche nous estimons que la mise en accessibilité de nos gares est prioritaire et aussi une obligation légale (loi n° 2005-102 du 11 février 2005 (article 45)).
    Ayez bien conscience que si nous pouvions réduire le temps des travaux nous le ferions bien évidemment, sachez aussi que si vous ne voyez pas d’activités sur certaines zones lors de votre passage c’est qu’il y a des travaux réalisés de nuit qui ne se voient pas forcément (dévoiements de câbles par exemple…).
    Nous n’avons pas décrit tous les travaux qui doivent être réalisés dans cette gare, mais sachez qu’un investissement d’une dizaine de millions d’euros reste pour nous et nos partenaires très important au vu des difficultés économiques du moment comme vous le faites remarquer. »

    • SubyPasser au statut dit :

      Karine,
      puisque vous citez la loi, vous devez savoir que l’acceptation du paiement en espèces est une obligation légale ?

    • AnisPasser au statut dit :

      Détour de 500m le matin. Et autant le soir, ne l’oubliez pas! Et la loi 2005-102 que je viens de lire sur Legifrance (merci le net) ne dit pas qu’il faut forcément installer des ascenseurs pour que les installations soient accessibles. Il y a plein d’autres moyens de les rendre accessibles et le monte-escalier est le moins cher. En plus, pour rendre la gare accessible aux handicapés vous la rendez complètement inaccessible pour eux pendant un an (pas même un escalator dans les nouvelles sorties).
      Pour finir, moi aussi j’ai vérifié: il y a jamais personne sur le chantier au niveau du passage sud, càd autour de l’entrée bouchée: c’est quand même pas là qu’on déplace les câbles: ou bien ils sont sous les quais et alors pourquoi les quais ne sont pas démolis, ou bien ils sont sous les voies et on ne voit rien non plus; parce que si les câbles sont dans la cage d’escalier, il y a aucune raison pour faire les travaux de nuit. Vous dites que vous allez refaire tous les quais sans fermer la gare, alors vous pouvez refaire les escaliers sans fermer l’accès.

    • thierryPasser au statut dit :

      Je ne comprend pas ce qui empêche les guichetiers de vendre des billets?

  12. Une voyageusePasser au statut dit :

    Etant souvent amenée à rentrer seule tard le soir, je ne me sens pas du tout rassurée à l’idée d’emprunter cette impasse souvent déserte et pas très bien éclairée pendant toute l’année qui vient. Je le dis en quelques mots brefs, mais c’est un autre vrai problème. Et je n’insiste pas sur le fait que l’impasse en question est venteuse: je le sens ces jours-ci, alors qu’est-ce que ce sera cet automne et cet hiver. Non, vraiment, je ne vois pas comment vous pouvez envisager de laisser perdurer cette situation: un an comme ça, c’est ne faire aucun cas de vos voyageurs.
    P.S.: Quand comptez-vous nous honorer d’un sol bétonné à l’entrée de l’accès nord? Il y a de la terre, et du gravier: les gens qui prennent le train pour aller travailler ou à une réception ne veulent pas arriver à destination avec les vêtements pleins de poussière ou les souliers crottés!

    • SandrinePasser au statut dit :

      Bien dit. Une impasse n’est pas un lieu où on veut se retrouver à la nuit tombée. Et aujourd’hui, avec l’orage, non seulement l’accès nord était dégoûtant (terre mouillée, graviers), mais en plus il y avait plusieurs fuites importantes dans le plafond: souliers crottés et douche. Ce ne sont pas des conditions que l’on est prêt à supporter pendant une année. Après avoir lu les réflexions des autres internautes, je trouve aussi qu’octobre prochain est une date plus que généreusement tardive pour la fin des travaux. Les solutions ineptes imposées autoritairement et sans concertation, ça suffit! On est tous fatigués par le temps de trajet, les retards, les suppressions de trains dissimulées (ce matin encore, un train qui part à l’horaire du suivant sans qu’aucune annonce de suppression soit faite: la ficelle est bien grosse): pas étonnant qu’on soit révoltés par des désagréments supplémentaires, à plus forte raison quand ils sont importants, injustifiés et censés durer UN AN!!!

    • MaryPasser au statut dit :

      Voilà une inquiétude que je partage entièrement!!!

  13. RobertPasser au statut dit :

    Un autre problème, en plus de tous ceux dont on a parlé plus haut: j’habite un pavillon du côté Est des voies, à 200m du franprix du bd de Finlande… en passant par le tunnel de l’accès sud, car maintenant je suis à 400m! Je suis un ancien du btp et je ne comprends pas la durée des travaux, compte tenu de leur nature. Quand on cause de tels désagréments à des usagers et aux habitants du quartier, même ceux qui ne prennent pas le train, la moindre des politesses est de faire le plus vite possible. Là on traîne en longueur, tout simplement parce qu’on ne veut pas y mettre les moyens humains et qu’on se dit que personne ne protestera. On a bien compris que la vitrine, c’est les chantiers du Grand Paris Express.

    • thierryPasser au statut dit :

      Je ne comprend pas quand la gare St Lazare à été rénové les travaux étaient beaucoup plus lourd que ceux du stade. Un nouveau parking avait été creuser sous le bâtiment. Pour autant les accès principaux n’on pas été fermer pour autant. Vous n’avez pas obliger les client a faire un long détour par le souterrain sortie rue de Londres et rue de Rome.
      Des moyens provisoires on été mis en place pour que les usagées continu a accéder à la gare et aux quais.
      Je suis sure qu’en mettant en place les protections nécessaires l’accès coté nord pourrait rester en activité!!

      En parlant de « grand Paris » Le travaux en cours prévoient ils la correspondance avec le futur métro?

      D’autre travaux seront ils nécessaire à cette occasion?

    • alinePasser au statut dit :

      J’ai le même problème! En tant qu’usagère ET voisine de la gare, je ne peux pas accepter que cette situation perdure. D’ici la fin de l’été il faut que l’accès sud soit rouvert. Ça fera 4 mois de fermeture et je pense que c’est déjà beaucoup!

  14. LivioPasser au statut dit :

    Pareil que tout le monde: le déplacement de la sortie, c’est n’importe quoi, ça embête tout le monde et ça dure bcp trop longtemps! Ca doit s’arrêter en octobre, grand maximum! Et il serait temps que les travaux commencent, parce que ça devient ridicule de voir tous ces gens marcher en plein soleil ou sous l’orage en file indienne pour faire un énorme détour alors que personne n’est au travail sur le chantier.

  15. alinePasser au statut dit :

    Marre de chez marre! Je reviens tout juste de la gare et c’était comme marcher dans une soufflerie! Dans cette fichue impasse, on a TOUJOURS le vent de face, même quand il y en a peu. Aujourd’hui c’était tout simplement insupportable! Et on n’est qu’en juin! Hors de question d’accepter cette situation encore onze mois. C’est vraiment traiter les usagers comme du bétail!

  16. smichelsPasser au statut dit :

    Est-ce que la SNCF a prévu un budget pressing? Parce que tout à l’heure, il m’a suffi de monter les escaliers vers le quai en direction de Paris pour être éclaboussé jusqu’à mi-cuisse d’un mélange de terre et d’eau que je n’ai toujours pas réussi à faire partir après 20mn de brossage énergique: la faute à la pluie qui tombait avec force sur les marches et constellait de taches les jambes de tous ceux qui devaient monter ou descendre l’escalier (il aurait sans doute fallu que je tienne un deuxième parapluie devant mes jambes, mais que voulez-vous, j’avais aussi une serviette en cuir à porter). Les escaliers n’étant pas couverts, il est inévitable que la même chose se reproduise à chaque fois qu’il pleuvra, c’est-à-dire en moyenne un jour sur deux, puisqu’il pleut 170 jours par an à Paris. Maintenant je voudrais savoir une chose: est-ce que nous sommes considérés comme des usagers de second rang? Est-ce que la SNCF comprend que nous sommes censés arriver propres sur notre lieu de travail? Est-ce que la SNCF envisage la possibilité que nous ayons après le travail une vie sociale, c’est-à-dire des activités qui imposent d’avoir des vêtements propres? Est-ce que la SNCF considère que nous pouvons nous permettre d’envoyer dix pantalons au pressing par mois? CA NE PEUT PAS DURER!!! L’accès sud doit rouvrir AU PLUS VITE!

    • GillesMerryPasser au statut dit :

      Même mésaventure que smichels hier après-midi. Inacceptable!

    • SashaPasser au statut dit :

      Il m’est arrivé la même chose, probablement le même jour. Et vendredi, les marches étaient toujours aussi sales, comme d’ailleurs le hall d’accès (dont le plafond fuit abondamment en deux ou trois endroits) et les 5 ou 6 mètres de chaussée qui y mènent (!)

    • KarinePasser au statut dit :

      Sasha, pourriez-vous me dire à quels endroits le plafond fuit ?

  17. CyrilleMejeanPasser au statut dit :

    Je suis à bout!!! Marre d’avoir 15mn de trajet en plus, de marcher 1km de plus, de me prendre le vent de face et la pluie et la boue sur les vetements!!! Ca s’arrete quand?!!! pas question de patienter 11 mois!

  18. KarinePasser au statut dit :

    @tous, je comprends votre mécontentement. Néanmoins, nous faisons notre maximum pour que ces travaux soient terminés le plus rapidement possible. En ce qui concerne le sol au niveau du passage souterrain nord, j’ai bien conscience de la gêne que cela peut occasionner. J’ai bien transmis vos messages et attends un retour pour savoir s’il est possible de faire quelque chose au niveau du sol.

    • SubyPasser au statut dit :

      Bonjour Karine,
      vous n’avez pas répondu à ma question, à savoir quand la SNCF compte se mettre en conformité avec la loi et accepter les paiements en espèces?

    • JeanCPasser au statut dit :

      Je me doute que lire et répondre à tous ces avis négatifs n’est pas agréable et je crois que nous avons tous conscience que vous n’y êtes pour rien, mais il est essentiel que ce mécontentement général soit remonté au(x) responsable(s) des travaux et que le calendrier du chantier soit remanié de fond en comble. 20 à 30mn de trajet en plus, c’est énorme. 800m en plus chaque jour, c’est énorme. Et par conséquent, ça ne peut pas durer un an! Il faut que le prestataire choisi par la SNCF propose un délai beaucoup plus court et, pour ce faire, qu’il y mette les moyens (plus d’ouvriers) ou qu’il réorganise les tâches (à quoi bon fermer l’accès sud un an si c’est pour refaire le bâtiment de la gare, qui est à côté, ou les quais, dont la réparation ne va même pas empêcher les trains d’y déposer des voyageurs). Qu’une telle situation se maintienne ne peut qu’être préjudiciable à l’image de la SNCF, surtout maintenant qu’elle (ou sa filiale Keolis) est en concurrence avec d’autres opérateurs pour l’exploitation des lignes du Grand Paris. Les usagers savent se faire entendre des médias quand il le faut.

    • KarinePasser au statut dit :

      JeanC, je lis bien toutes vos remarques et je peux vous assurer qu’ils sont retransmis en interne. A l’heure actuelle, je n’ai pas d’informations sur la suite qui a été donnée.

  19. thierryPasser au statut dit :

    Avez vous des réponses à mes questions?

    • KarinePasser au statut dit :

      Thierry, pour des raisons de sûreté nous avons pris le parti de ne pas accepter les paiements par espèces. Comme vous le savez certainement, la gare est totalement en travaux : nous n’avons plus la possibilité d’assurer le ravitaillement en monnaie, de mettre en sûreté les fonds et de mettre en place les dispositifs d’expédition adéquats. C’est pourquoi, je vous invite autant que possible à anticiper vos achats de billets dans les autres gares.

    • Karine, pour acheter un billet dans une autre gare, il faut pouvoir y aller ! C’est le chien qui se mord la queue non ? Je comprends votre problème de sécurité concernant la monnaie, mais demander à un usager d’aller dans une autre gare pour acheter son billet ça n’a pas de sens…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • thierryPasser au statut dit :

      Tout a fait d’accord avec toi Franck.

      Quand la RATP rénove une gare ou une station de metro elle installe des guichets provisoire et la vente continu a se faire de la meme maniere.

      Je ne comprend pas que la SNCF n’arrive pas à faire de meme alors qu’elle a les memes contraintes.

      Karine si non vous n’avez pas répondu à mes questions?

      En parlant de « grand Paris » Le travaux en cours prévoient ils la correspondance avec le futur métro?

      D’autres travaux seront ils nécessaires à cette occasion?

    • KarinePasser au statut dit :

      Thierry, je me renseigne mais n’ai pas encore la réponse au sujet de la correspondance.

    • thierryPasser au statut dit :

      Avez vous une réponse?

    • KarinePasser au statut dit :

      Thierry, voici la réponse obtenue : « La vente provisoire est parfois prévue en fonction du nombre d’entrants dans la gare, nous nous conformons à un référentiel qui prévoit les différents scénarios.
      En termes de vente, la RATP ne fonctionne pas forcément comme SNCF (exemple à la gare de Nanterre U le guichet RATP n’accepte pas les paiements en espèces). Dans le cadre du projet actuel il n’est pas prévu d’accès au métro. En revanche, dans le cadre d’autres travaux il pourrait être envisagé de rendre débouchant le passage souterrain nord côté métro. »

    • thierryPasser au statut dit :

      Merci de votre réponse.

      Effectivement la RATP ne travail pas comme la SNCF mais les distributeurs acceptent les pièces et les billets contrairement à la SNCF.

      La SNCF a elle comme projet d’installer des distributeurs qui accepte les billets?
      Selon la règlementation actuel la SNCF ne peut pas refuser un paiement en espèce!
      La SNCF demande aux usagés de respecter les règles en voyagent avec un billet pourtant de sont coté la SNCF ne respecte pas la loi qui normalement doit s’appliquer à tous. Est ce logique?
      Quand la SNCF montre elle l’exemple?

  20. MyriamPasser au statut dit :

    Trop de désagréments pour que ça dure jusqu’à mai 2018. Il faut rouvrir l’accès habituel au plus vite! Octobre paraît être un maximum…

    • GFPasser au statut dit :

      Tout a été dit: allongement de la distance à parcourir et du temps de trajet, exposition aux intempéries… On ne tiendra pas un an comme ça.

  21. KarinePasser au statut dit :

    @tous, bonjour, voici les dernières informations obtenues :
    – La fermeture du passage souterrain sud résulte de la difficulté de concilier travaux lourds et sécurité des voyageurs/piétons. Ce délai de travaux sur le passage souterrain sud est nécessaire car il concentre les travaux de gros œuvre mais aussi les interventions connexes (désamiantage, ascenseurs, escaliers mécaniques, travaux ville…)
    – La ville entame des travaux sur les rues Menelotte et Jaures. Ces travaux connexes ne sont pas maitrisables par SNCF malgré les multiples relances faites à la ville pour l’obtention des plannings d’intervention. Ces travaux ont un impact sur l’organisation et les interventions avec notamment la perturbation de livraisons.
    – Nous avons relancé la ville sur l’aménagement des abords du passage souterrain nord et la sécurisation de la rue (éclairage, interdiction de stationnement, retrait des encombrants…)

    Soyez sûrs que les intervenants sur le projet font au mieux pour limiter que cette situation ne perdure.

    • Je n’ai pas trop bien compris votre message Karine, vous voulez dire que la ville a planifié des travaux aux abords de la gare en plus de ceux prévus par SNCF Réseau, et que les délais anormalement long de la fermeture de l’accès sud sont dû aux travaux engagé par la ville ? Est-ce bien cela, ou ai-je mal compris ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • PatrickPasser au statut dit :

      Trois points:
      – l’avenue (et non la rue) Jean Jaurès n’est pas une voie d’accès ou de dégagement indispensable au transport des matériaux du chantier de la gare du stade: il suffit de regarder un plan du quartier pour s’en rendre compte. D’ailleurs, le gros camion de livraison de Franprix n’a jamais eu aucun problème pour manoeuvrer dans les rues du coin.
      – à propos du passage sud: s’il y avait vraiment des travaux de gros œuvre, aucun train de pourrait passer (ou alors ce serait irresponsable de ne pas interrompre la circulation sur les voies, vu que les travaux de gros oeuvre concernent la solidité d’une construction); et même s’il fallait des travaux de gros oeuvre, ce n’est pas un pont suspendu, mais un petit tunnel d’une 30aine de mètres sous une levée de terre : c’est qqch qu’on fait en 4 ou 5 mois (à la rigueur), pas en un an.
      -le coup du désamiantage, encore une fois(!), pour justifier des délais inacceptables. N’essayez pas de nous faire croire que le passage sud est bourré d’amiante, ce n’est quand même pas la tour Montparnasse ou la fac de Jussieu! Et le bâtiment de la gare non plus! Les rares ouvriers qu’on voit ne portent ni masque ni combinaison et il n’y a aucun matériel de décontamination (je sais à quoi ressemble un chantier de désamiantage et je connais les équipements qu’on y utilise).
      En bref, rien, vraiment rien ne justifie que l’accès sud reste fermé après septembre/octobre: il faut le dire au sous-traitant qui s’occupe des travaux!

    • GaelPasser au statut dit :

      Il y a des choses que la ville ne pourra jamais faire: l’impasse est trop étroite pour qu’on puisse élargir les trottoirs. Or cet élargissement est indispensable pour éviter d’avoir à marcher sur la chaussée, ce qu’on est toujours obligé de faire (quand un train arrive, on croise ou on doit dépasser pas mal de monde), mais qui est désagréable et dangereux, parce que tout le monde dans la copropriété qui donne sur cette impasse semble avoir une voiture et circuler avec: il y a donc toujours des voitures qui y passent! Soit dit en passant, les habitants de la copro ne semblent pas avoir souvent besoin de prendre le train, donc dire que le nouvel accès leur profite n’est pas justifié…

    • Karine, avez-vous lu mon message du 12 juin à 12h14 ? Merci d’y répondre, car comme je l’ai dit, je n’ai pas trop bien compris ce que vous vouliez dire, et je ne suis pas le seul.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • KarinePasser au statut dit :

      Franck, la ville a bien planifié des travaux aux abords de la gare en plus de ceux prévus par SNCF. Par conséquent, les travaux organisés par la ville peuvent avoir un impact sur ceux engagés par SNCF et rallonger le délai initialement prévu.

    • Finalement j’avais bien compris. Merci Karine.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  22. SCotlinPasser au statut dit :

    Tout est dit. Les travaux sont à accélérer/abréger/réorganiser au choix. En tout cas à finir avant l’automne.

    • RickPasser au statut dit :

      Oui. Octobre au plus tard. Trop c’est trop. Le fond de l’impasse a aussi tendance, ces derniers jours, à se transformer en dépotoir des immeubles voisins. J’aimerais bien ne pas avoir à passer par ce coin malpropre trop longtemps.

  23. FabPasser au statut dit :

    Toujours pas d’engagement sur l’accélération des travaux ou sur leur recalibrage (renoncer à ces ascenseurs inutiles pour des monte-escaliers, par exemple…). C’est pourtant ça que nous attendons tous, pas des informations sur les difficultés du chantier (ce n’est quand me^me pas le viaduc de Millau)!

    • SashaPasser au statut dit :

      Exactement. Le prestataire n’a qu’à mettre plus d’ouvriers sur le chantier ou à les y affecter plus souvent, car les lieux sont vides la plupart du temps (je ne parle pas seulement des journées de canicule). Inconcevable que les travaux durent au-delà d’octobre: ce serait ridicule!

    • VincePasser au statut dit :

      C’est ce qu’on attend tous. il faut une réponse concrrete et vite. La sncf ne peut pas se contenter d’attendre que les gens partent en vacance pour faire retomber la contestation.

    • fmonginPasser au statut dit :

      J’ai rédigé le premier post de cette désormais très longue liste de doléances et je ne peux que constater que, comme le dit Fab, la SNCF laisse pourrir la situation. Vous êtes unanimement sceptiques quant à la nécessité des travaux et à leur durée délirante? Peu importe: continuez à écrire sur ce site où vos avis s’affichent en vain. Cette page n’existe-t-elle que pour fournir un exutoire à notre agacement, pour ne pas dire à notre révolte? Ce n’est pas ce que nous attendons! Quel mépris pour les usagers de cette modeste gare!

    • MatthiasPasser au statut dit :

      Et la dépêche est reléguée dans les profondeurs du site internet, alors qu’elle a plus de 70 réactions, toutes récentes. Elle mériterait pourtant d’être en une!

  24. KarinePasser au statut dit :

    @tous, je lis bien tous vos commentaires et vois bien qu’il y a une contestation.

    Je vais refaire un point complet sur ces travaux, qui sont un gros sujet, j’en ai bien conscience. D’abord, ils ne sont pas compris, ou en tout cas pas les délais. J’ai essayé de relayer les explications – car il y en a, ce n’est pas pour vous « embêter » que les périodes de travaux sont choisies ! – mais on ne se comprend pas. Je ne suis pas sûre par exemple que chacun perçoive ceci : nous aurions pu mener les travaux dans les deux passages souterrains en même temps pour réduire le délai, mais vous n’auriez pas pu accéder aux quais, aucun train n’aurait marqué l’arrêt, et vous auriez dû vous rendre dans une autre gare pour prendre un train.

    Bien entendu je suis d’accord : ce détour est une gêne importante. Mais éviter toute gêne avec de tels travaux n’est pas possible : cette solution était plus raisonnable que des travaux plus rapides mais sans accès possible aux quais.

    Néanmoins, certaines affirmations que l’on peut lire au fil des commentaires sont inexactes et cela n’aide pas, je pense, à avancer sereinement. Je reprends les principales, quitte à me répéter par rapport aux réponses précédentes, pour que l’on puisse au moins se dégager des fausses évidences :
    – Il ne suffit pas de poser deux escaliers mécaniques pour que la gare soit considérée comme « accessible ». Si nous prenons l’exemple de personnes devant se déplacer en fauteuil roulant : il leur est impossible d’emprunter l’escalier mécanique et un ascenseur s’avère indispensable. Nous ne définissons pas les règles de mise en accessibilité, c’est la loi qui le fait (loi n°2005-102 du 11 février 2005 (article45)) ;
    – On ne peut pas affirmer que tous les habitants de la copropriété possèdent une voiture et qu’ils ne prennent jamais le train. Lors de ma dernière visite en gare, j’ai bien vu des personnes entrer/sortir de la résidence pour se rendre/revenir de la gare ;
    – Lorsque je lis que selon certains il n’y a personne sur le chantier, là encore ce sont des conclusions hâtives : il y a bien des ouvriers (que j’ai donc bien vus, de mes propres yeux !) qui travaillent soit dans le bâtiment voyageurs soit au niveau du passage souterrain sud ;
    – La présence d’amiante a été remise en question : effectivement, comme cela a été noté, ce n’est pas la tour Montparnasse. Toujours est-il que qu’il y a bien de l’amiante, et que nous installons des compartiments confinés pour pouvoir travailler en toute sécurité. Certains d’entre vous les ont forcément vus !

    Je vous assure donc, à nouveau, que les délais prévus pour ces travaux sont incompressibles selon mes collègues qui travaillent sur ce chantier.

    Tout ceci étant dit, vous nous avez fait remonter l’inconfort du passage sur la grave. et je m’appuie régulièrement sur les détails de vos descriptions pour pousser ce dossier. Où en est-on ?
    Il faut savoir que ce passage n’est pas terminé : un auvent doit encore être installé. Les travaux liés à la pose de ce auvent auraient détérioré le sol s’il avait été dans son matériau définitif et nous aurions dû le réparer. Néanmoins, suite à vos commentaires, nous avons envisagé de poser une chape en béton… sauf que le problème aurait été le même car il aurait fallu la poser, puis la déposer pour installer le sol définitif. Un autre revêtement temporaire est donc envisagé et j’attends des nouvelles à ce sujet.

    Par ailleurs, d’autres commentaires me signalaient l’état de propreté du passage souterrain nord : l’entreprise de nettoyage doit passer pour remédier à cela, cette intervention est bien commandée.

    Enfin, je suis en train d’essayer d’organiser une rencontre entre les personnes chargées des travaux, et les usagers de la gare. Cela n’enlève pas les 500m de trajet en plus, mais cela peut contribuer à avoir une discussion plus constructive.

    • Mais Karine, il y a aussi des travaux programmés par la ville qui retardent une mise en service plus rapide, je vous avais questionné sur ce sujet, vous m’aviez répondu que oui.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • KarinePasser au statut dit :

      Franck, effectivement, il y a aussi des travaux programmés par la ville qui peuvent avoir un impact sur la durée des travaux engagés par SNCF.

    • fmonginPasser au statut dit :

      1°Le reproche (et le problème) majeur, auquel vous ne répondez pas, c’est la durée des travaux: UN AN!!!, alors que ceux-ci n’ont rien d’impressionnant.
      2°La plupart des posts ne proposent pas de se contenter d’escaliers mécaniques pour rendre la gare accessible aux handicapés, mais d’installer des monte-escaliers, ce qui ne requiert pas le creusement de deux puits pour les cages d’ascenseurs, d’où un gain de temps. Et au risque de répéter ce qui a déjà été dit: pour construire ces deux malheureux ascenseurs, vous rendez la gare complètement inaccessible aux handicapés pendant un an, puisqu’il n’y a pas d’escalier mécanique dans l’accès nord. Par ailleurs, la loi, que j’ai consultée, ne dit pas qu’il faut un escalator: ça peut être un autre moyen!
      3°Bien sûr que certains habitants de la copropriété prennent le train, mais il ne faut pas, comme vous l’avez fait dans votre réponse du 29 mai, dire que le nouvel accès est bien commode pour ceux qui habitent près de son emplacement, parce qu’ils ne sont franchement pas très nombreux (je ne reviens pas sur le fait qu’il est au fond d’une impasse, car c’est quelque chose d’injustifiable).
      4°Il a été fréquemment constaté, à des heures différentes de la journée et plusieurs jours de la semaine, que le chantier était désert. C’est un fait établi et reconnu par de nombreux usagers. Par ailleurs, beaucoup remarquent que quand on voit des ouvriers, ils sont très peu nombreux. Voilà une autre explication (sans doute la principale) de la durée des travaux, explication qui n’est pas très reluisante. J’ajoute que la mode des chantiers qui s’étirent dans le temps faute d’embauche d’ouvriers en nombre suffisant est très répandue (le chantier du tram des maréchaux, où, sur des km, on voyait des dizaines de pelleteuses à l’arrêt et quelques rares ouvriers, est resté célèbre pour cette particularité).
      5° Le désamiantage de la tour Montparnasse a duré dix ans. Personne ne trouve raisonnable qu’il faille plusieurs mois pour désamianter une installation aussi modeste que la gare du Stade, où le seul bâtiment est celui de la vente de billets. Là encore, si la durée des travaux est aussi longue, c’est parce que les équipes affectées sont insuffisantes!
      Conclusion: si les délais sont incompressibles, pour les améliorer, c’est tout bête: il faut simplement augmenter le nombre d’ouvriers!
      P.S.: fermer la gare complètement pour les deux mois d’été, comme on le fait pour le RERA ou le RERC (pour quatre à six semaines), ce n’était pas une mauvaise idée. Il aurait peut-être fallu réaliser une enquête auprès des usagers…

    • MatthiasPasser au statut dit :

      Mais oui! Fermer la gare et boucler les travaux pendant les mois d’été était une excellente idée! Pourquoi ne pas l’avoir fait?

    • MatthiasPasser au statut dit :

      Par ailleurs, la distance en plus est de 800m, pas de 500m. Et il faut la faire tous les jours. Soyons exacts sur les données chiffrées.

    • MoniquePasser au statut dit :

      fmongin a raison. Matthias aussi.
      P.S.: Pourquoi cette depeche sur les travaux de la gare du stade est si difficile a troiver? Il ya plein de reactions et des gens reagissent encore. J’ai cru un temps qu’il n’y a avait rien sur ces travaux sur le site de la ligne j.

    • MoniquePasser au statut dit :

      Et oui, la fermeture de la gare pendant deux ou trois mois à l belle saison était une bonne idee. Quel dommage de n’y penser que mlaintenant!

    • SoniaPasser au statut dit :

      J’ai longtemps cherche voir sur le site s’il y a vait des commentaires sur les travaux de la gare et j’ai eu beaucou de mal a les trouver alors qu’il y en a 81!

  25. timgvhPasser au statut dit :

    Moi je trouve les commentaires un peu durs de manière générale.
    La gare était quand même dans un mauvais état et ce n’est pas en ne faisant rien que nous allons pouvoir améliorer notre cadre de vie.
    Pour la durée des travaux, je me met à la place des entreprises qui doivent travailler dans un espace minuscule tout en nous laissant prendre le train tous les jours. Évidemment si toute la gare était fermée ils auraient pu aller plus vite mais je pense qu’il y aurait encore plus de commentaires négatifs si cela avait été le cas.
    Ensuite les personnes travaillant sur le chantier ont toujours répondu à mes questions et avec beaucoup d’amabilité. Ils essayent de faire au mieux comme nous tous dans notre travail.
    Je ne connais en tout cas aucune entreprise qui préfère faire les travaux en 1 an si cela pouvait se faire en 4 mois.
    Et pour finir, je pense à toutes les personnes à mobilité réduite qui pourront enfin prendre le train comme tout le monde et j’ai hâte d’avoir enfin des nouveaux quais.

    • MatthiasPasser au statut dit :

      Faites-vous partie de ceux qui mettent 15mn de plus pour rentrer chez eux? Qui font 800m de plus chaque jour? Qui n’habitent pas au fond de l’impasse face à la nouvelle entrée?
      Et pour ce qui est des ouvriers, ils ne sont évidemment pas en cause: qui leur reproche de ne pas assez travailler? On veut juste qu’ils soient plus nombreux pour que les travaux finissent plus vite. A ce propos, si on ne donne pas les moyens humains à une entreprise de faire les travaux en 4 mois plutôt qu’en un an, elle n’aura d’autre choix que de les faire en un an: ce n’est pas une question de préférence…

    • MatthiasPasser au statut dit :

      15mn de plus pour rentrer et autant pour venir…

  26. KarinePasser au statut dit :

    @tous, deux informations pour compléter ma réponse précédente.
    – Suite à vos remontées : un nettoyage haute pression du souterrain nord est planifié pour le 18/07 ;
    – Les travaux de remplacement de la grave au sol, de la zone parvis, seront réalisés entre les semaines 30 et 32.

  27. SoniaPasser au statut dit :

    La semaine derniere, j’arrive sur le quai pour prendre le dernier train vers Paris au momen ou le train entre dans la gare. Surprise, car je n’ai pas l’habitude de rentrer tard du travail: c’est un train court et il s’arrete à l’autre bout du quai!!! Est-ce que la sncf va me rembourser les 50euros de taxi que j’ai du peyé pour rentrer à Paris?! C’est vraiment delirant de faire s’arreter les trains au meme endroit alors que plus personne n’entre par l’acces du sud!!! il n’y a aucune raison de continuer a le faire vu qu’il n’y a pas de cameras sur le quai pour que le conducteur voie ce qui se passe comme sur les quais de rer!!! N’importe quoi de bout en bout, ces travaux!

Laisser un commentaire