MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La loi Savary pour aider nos acteurs sûreté…

82
Publié le 4/04/2016

Immersion-Contrôle-1Lors de vos déplacements, vous avez sans doute assisté à des scènes qui ont pu vous apparaître étonnantes : des contrôleurs confrontés à des refus de déclinaison d’identité par des voyageurs fraudeurs, ou à des déclinaisons d’identité fantaisistes. Des voyageurs sans titre de transport et qui repartent sans être inquiétés par des contrôleurs qui ne peuvent pas les retenir, faute d’un cadre législatif suffisant…

Mais la loi évolue…

Le mercredi 9 mars dernier, le Parlement a définitivement adopté la proposition de loi dite Savary, relative à la prévention et à la lutte contre les atteintes graves à la sécurité publique, contre la fraude dans les transports publics de voyageurs et contre le terrorisme.

Ce texte de loi est le bienvenu. Il prévoit des mesures très concrètes destinées à renforcer les pouvoirs des agents de la Sûreté ferroviaire (SUGE) et des contrôleurs.

Ce nouveau texte, applicable dès promulgation de la loi et publication des décrets, permettra de répondre à trois enjeux « clefs » en matière de sûreté :

  • la lutte contre les incivilités,
  • la lutte contre la fraude,
  • la lutte contre les risques d’attentats.

Je vous propose de faire le tour des principales dispositions prévues…

Une loi pour lutter contre les atteintes à la sécurité publique

Parmi les nouvelles procédures métiers instaurées par le texte de loi, deux d’entre-elles confèrent des pouvoirs accrus notamment aux agents de la SUGE (police ferroviaire) :

  • Les agents SUGE sont désormais autorisés à procéder à des inspections visuelles, des fouilles et des palpations de sécurité sur les voyageurs et leurs bagages. Cette nouvelle procédure ne sera possible qu’avec le consentement de la personne. En cas de refus, les agents SUGE auront la possibilité d’interdire à cette personne l’accès à bord et à la gare.
  • La nouvelle loi autorise l’élargissement du recours aux missions des agents SUGE, en civil et armés, dans les trains et les emprises ferroviaires. Ça, c’est une sacrée avancée. Aujourd’hui, les agents de la SUGE ne peuvent constater une infraction qu’en flagrant délit. La tâche n’est pas aisée en uniforme avec des contrevenants qui peuvent les identifier de loin. A l’avenir, ces agents pourront opérer en civil. En cas d’intervention, ils devront alors porter un signe distinctif (brassard, présentation de la carte professionnelle…) de façon à ne pas les confondre avec les forces de l’ordre.

 

SUGE LAJ

Une loi pour lutter plus efficacement contre la fraude

Le texte de loi adopté permet également de renforcer les dispositifs actuels en matière de lutte contre la fraude :

  • En cas de fraude, le contrevenant doit désormais systématiquement prouver son identité. En cas de déclaration intentionnelle de fausse identité ou de fausse adresse (et là, nos contrôleurs pourront confirmer que certains voyageurs ne manquent pas d’imagination), le contrevenant s’expose à une peine de 2 mois d’emprisonnement. Dans le cadre d’une procédure de relevé d’identité, le contrevenant doit rester à disposition des agents SUGE. Dans le cas contraire, il commet désormais un délit (dit de soustraction), passible de 2 mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende.
  • Tel que souhaité par la SNCF, la loi prévoit de punir plus sévèrement le fraudeur récidiviste. Il va y avoir un durcissement des modalités du « délit de fraude par habitude » qui est désormais abaissé à 5 infractions sur une période de 12 mois, contre 10 hier. Il est passible de 6 mois de prison et 7 500 euros d’amende.
  • Parmi les dispositions, il y en a une, et non des moindres, qui prévoit l’instauration d’un droit de communication entre la SNCF et les administrations publiques pour fiabiliser les adresses des contrevenants et ainsi permettre d’obtenir un meilleur taux de recouvrement des amendes.
  • Prévenir de la présence des contrôleurs ou d’agents de sûreté va désormais coûter cher ! La loi prévoit la création d’un délit passible de deux mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende pour incitation à la fraude ou à l’incivilité par le fait de signaler la présence de contrôleurs.
  • En ce qui concerne les « mutuelles des fraudeurs » (ce sont des groupes de voyageurs qui créent des cagnottes pour couvrir les risques d’amende), ce phénomène est désormais considéré comme un délit, passible d’une amende de 45 000 euros ou d’une peine d’emprisonnement de 6 mois.

 

Voilà pour les principales mesures… Êtes-vous surpris(e), interpellé(e) par leur contenu ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours sur le sujet…

82 commentaires pour “La loi Savary pour aider nos acteurs sûreté…”

  1. bbh75Passer au statut dit :

    J’aimerais une loi contraignante pour assurer des transports tels que spécifiés. Je prends un abonnement en connaissance d’un calendrier de transport. Celui-ci n’est pas respecté depuis des années. Il est impossible d’obtenir une vérité concernant la régularité (la SNCF mesure elle même et publie des stats que nul ne peut vérifier, de nombreuses fois des anomalies ont été relevées par quelques personnes rien que sur ce blog). Le coût pour les particuliers, pour les entreprises est bien supérieur aux coûts engendrés par la fraude selon moi. Et pourtant, il n’y a aucune pénalité contre la SNCF. C’est toujours à sens unique.

    • JerePasser au statut dit :

      « Et pourtant, il n’y a aucune pénalité contre la SNCF. » Et si, la SNCF est amenée à verser des pénalités au STIF quand des objectifs de ponctualité ne sont pas atteints.

  2. nono95240Passer au statut dit :

    Pascale,
    C’est encore de la « comm »:
    1/ Les décrets ne sont pas parus ni la Loi encore publiée sauf erreur….
    2/ Les poursuites ne seront pas suivies car les petits délits sont déjà souvent sans poursuite faute de moyens, les forces de police tribunaux sont sous l’eau et encore plus dans le contexte actuel….
    3/ la SNCF ne communique absolument pas sur les résultats escomptés de ces mesures.

    En conclusion, c’est bien beau d’agiter le chiffon rouge mais seuls les résultats comptes, rien d’autres à mes yeux….

    Bien à vous,

    • PascalePasser au statut dit :

      Comme indiqué dans le billet, la loi a été votée et promulguée, et ses décrets d’application et les arrêtés vont être publiés progressivement.
      Il faudra ensuite former les agents aux nouvelles pratiques et définir les conditions de réalisation des nouvelles missions.
      La nouvelle loi a le mérite de donner de nouveaux « pouvoirs » et marges de manœuvre aux équipes qui le demandaient depuis longtemps.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      Vous ne répondez pas aux points 2 et 3 de mon post.
      C’est bien de faire des annonces mais c’est mieux d’avoir des résultats concrets.
      Personnellement, je doute que les moyens suffisent en l’état même si cela est une première étape.
      L’assermentation est une chose, la répression et les poursuites sont une autre chose pour laquelle les agents ne pourront rien sans support humains (SUGE, police,…) pour faire efficace et sans s’exposer inutilement à des violences de certains resquilleurs…
      Bien à vous

  3. Johann95Passer au statut dit :

    Pascale: Question
    Si on dénonce la présence de contrôleurs ou personnels de la SUGE ne faisant pas leur boulot (voir post récent à ce sujet) qui risquons nous?
    Maintenant que vous et vos agents on toutes les clés en mains est ce qu’il continueront à baisser la tête et fermés les yeux ce les fraudeurs sont en groupe?
    Qu’elles sont les consignes à ce sujet, les contrôles ne sont effectué que quand le rapport de force est en faveur de la SNCF?

    • PascalePasser au statut dit :

      Je n’ai pas eu vent de consigne de ce type. Avez-vous été témoin récemment de ce que vous décrivez ?

    • Johann95Passer au statut dit :

      Récemment non vu que je n’ai vu les contrôleurs que 2 fois en activités depuis septembre et 1 fois en stand by dans une voiture.
      Je me base sur le regroupement de témoignage dans diverse source

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      Johann a raison : on voit souvent les contrôleurs ces derniers temps mais peu de fois en actions de contrôle (cf. nos différents posts, ne faites pas la personne qui découvre svp!).
      Si la SNCF lutte contre la fraude et les incivilités en mettant juste des personnes faisant acte de présence sur les quais et dans les rames,….cela sert à quoi?
      Quels sont vos premiers résultats concrets et chiffrés depuis vos annonces?

    • PascalePasser au statut dit :

      Je lis aussi un certain nombre de témoignages relatifs à des opérations de contrôle mais bon… Quant aux résultats concrets et chiffrés, cela me sera difficile de vous en fournir sur un sujet aussi « sensible ». L’entreprise communique sur des données globales (mais je ne pense pas que ce soit ces chiffres-là qui vous intéressent). Je vais quand même voir auprès de mes collègues de la sûreté…

    • PascalePasser au statut dit :

      Comme promis, je me suis renseignée pour savoir quels éléments chiffrés je pourrais vous fournir sur la fraude et les incivilités « locales ». Et, je n’ai pas reçu l’autorisation de partager les chiffres avec vous.

    • Johann95Passer au statut dit :

      oupssss apparemment sujet sensible au sain de la SNCF les résultats ne doivent pas être fameux sinon nous aurions déjà un max de tweet

  4. Bonjour,
    Beaucoup de com’, beaucoup de pub, beaucoup de campagnes dans les médias, beaucoup de bla-bla.
    J’espère simplement que cette MONTAGNE ENOOOORME na va pas accoucher d’une ridicule petite souris.
    Tout le matériel, tous ces travaux qui auraient pu être faits ou achetés avec tout cet argent dépensé en com’ ….
    J’espère aussi, comme d’autres blogueurs, que vous êtes aussi exigeants avec vous mêmes et vos résultats qu’avec les usagers. Frauder est nul, lamentable et hors la Loi, tout le monde est d’accord sur ce point.
    Mais refuser de donner de vrais chiffres de ponctualité, mettre face au public en gare des personnels SNCF qui ne savent rien sur rien et n’ont rien à dire, laisser des usagers en rade un peu partout sans info, avoir un système d’alertes qui ne fonctionne plus depuis des lustres, faire des promesses jamais tenues depuis des années (« vous allez voir, avec tout ce que nous faisons, vous verrez bientôt la différence » H Larrouy & JG Langé – ça doit faire 5 ans qu’on lit ça), supprimer toujours les mêmes trains, nous mettre en retard plusieurs fois par semaine à cause de la vétusté de votre réseau et de vos rames, mettre à mal nos vies professionnelles et familiales à cause de votre incapacité à gérer votre réseau, comment nommez vous cela ???
    On attend de voir ce que ça donner, tout ce fatras incohérent.

  5. La fouine dit :

    Pardonnez moi mais si je vois 4 ou 5 mecs qui patrouillent dans un transilien je vais tout de suite me dire « tiens voilà la Suge !  » D’autres voyageurs ne les ayant pas identifiés en tant que tel, pourront être indisposés par le passage de ces 5 mecs qu’ils trouveront douteux ! Maintenant si vos agents Suge sont en civil dans une gare, ils ne seront plus identifiés par les voyageurs, lesquels ne pourront plus les solliciter pour leur signaler un suspect, un objet suspect ou l’auteur d’un méfait !

    • PascalePasser au statut dit :

      Les interventions en civil viendront compléter le dispositif déjà existant. Ces interventions permettront notamment de prendre en flagrant délit les fraudeurs et/ou auteurs d’incivilités…

  6. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Dommage, le relookage du blog qui fait disparaître les notifications des derniers commentaires dans la colonne de droite ! Agrandir l’espaces des « Com’-Tweets » n’est pas forcément ce que les utilisateurs habituels du blog en attendent. Mais cela ne fait que confirmer l’orientation de plus en plus marquée de ce blog vers la communication, qui n’est pas forcément de l’information…

    • bbh75Passer au statut dit :

      +1

      Cela illustre la dérive sur l’ensemble des sites sncf. Un outil de communication à sens unique. Et non pas d’information.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      La mise à jour du site du blog ne permet plus de suivre les fils de discussions du blog!
      Nous pouvons en revanche toujours suivre le fil twitter dont on se fiche éperdument tant il est un outil de comm plein d’autosatisfaction pour vos services….
      Quelle est l’intention de cette suppression du fil de discussion? Cela dénature la raison d’etre de ce blog!

    • PascalePasser au statut dit :

      Normalement, la situation est rétablie…

    • MaxximanuPasser en mode normal dit :

      La lecture sur mobile en « full responsive design » est par contre au top.

    • PascalePasser au statut dit :

      Le message sera transmis à notre prestataire :)

    • PascalePasser au statut dit :

      Normalement, vous avez retrouvé le fil des commentaires ;)

  7. Johann95Passer au statut dit :

    +1 miss caramel Impossible du coup de suivre un sujet et de voir les réponses d’autre blogueur, a corriger SVP merci
    En revanche bien la partie « proposition de sujet » j’espère que les demandes seront écoutés et pas orienté au bon vouloirs de ce qui dérange ou pas.

    • miss caramelPasser en mode normal dit :

      J’ai des doutes…
      D’autant qu’on est obligé de donner son nom, et pas seulement son pseudo, pour pouvoir soumettre une idée !

    • PascalePasser au statut dit :

      Sur la proposition que j’ai reçue de votre part hier, vous connaissez déjà ma position :)

    • Johann95Passer au statut dit :

      Pour ne rien cacher ma proposition était d’avoir le détail des incidents par catégorie (nous sommes plusieurs en le demander sur ce blog il me semble)

      votre position:

      silence radio, car cela donnerait une image déplorable de la SNCF et montrerait les vrais carences que l’on tente de nous cacher en communiquant en priorité sur les incidents voyeurs (il suffit d’ecouter M.PEPY).

      bref pas grave je continuerais a faire la demande un jour peu être la sncf assumera la Transparence

    • SubyPasser au statut dit :

      Et pourtant Johann, ces données ne sont pas considérées comme confidentielles par le contrat SNCF/STIF. Pascale, la SNCF a t-elle quelque chose à cacher??

    • nono95240Passer au statut dit :

      Pascale,
      Je rejoins Suby et Johann: on doit avoir accès à ces données qui ne sont pas confidentielles et font bien partie des statistiques fournies à l’autorité de régulation qu’est le STIF!
      Quand on entend Mr PEPY et consorts dans la presse expliquer que la majorité des incidents sont du fait des voyageurs, avouez que l’on a de quoi s’étrangler !
      Qu’avez vous à cacher svp? Une extraction de vos bases d’incidents n’est pas complexe, non ?
      Bien à vous

    • Johann95Passer au statut dit :

      Si d’autres personnes intéressé par le sujet noté un +1 histoire que Pascale finisse par communiquer les infos. Car pour rappel et souvent exprimé par Pascale Elle même, ce blog est un lieu d’échange d’information et les sujets traité sont fait en fonction des demandes des usagers.

  8. Minibus dit :

    Les agents de la SUGE vont être contents d ‘ apprendre qu avant le vote de ce texte ils n’ont pas le droit de fouiller ou de palper une personne qui n ‘ a commis aucun délit car je pense qu’ils meconnaissent ce point. Et ça va permettre à certains de jouer encore mieux les cowboys
    Ce texte serait intéressant si en contrepartie la sncf s ‘ engageait réellement à assurer son service juste pour aujourd’hui à titre d’exemple le 6h59 de gisors supprimé et le 7h26 est arrivé avec 10 minutes de retard
    Je suis arrivée à mon boulot à 9h 30 en étant partie à 6h 30 de chez moi
    Ce soir le train traîne comme d habitude on arrive avec 5 minutes de retard à herblay et c’est comme ça tous les jours

  9. bbh75Passer au statut dit :

    Et ce soir à nouveau le rituel d’absence d’alertes alors que le trafic était perturbé(PSL Mantes via Poissy). News sur Twitter, appli transilien, mais 0 alertes. Après 15 minutes de ralenti/arrêt, dans le train on nous dit « personne sur les voies », très bien, sauf que la vraie cause est une fois de plus imputable à la sncf pour cause d’incident sur les voies à Epônes.

  10. bbh75Passer au statut dit :

    A propos du site transilien: j’ai crée un compte sur celui-ci pour avoir des alertes. Ce n’est pas pour recevoir du spam par mail concernant des places à gagner pour un quelconque match de foot dont je me moque éperdument.

  11. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Ce soir encore, c’était du grand n’importe quoi ! Non seulement les incidents, les mêmes, se répètent, mais on nous ment effrontément.
    J’attendais patiemment le train de 19h36 pour Les Mureaux. A 19h38, on nous annonce que le train vient d’entrer en gare. Or, la seule rame qui venait d’arriver était un TER…
    Le premier VB2N est arrivé voie 15 à 19h48, suivi immédiatement d’un autre voie 14. Le 19h36 et le 19h53 ont été affichés simultanément à 19h51, pour un départ réel à 19h56, soit 20 mn de retard.
    Et ne dites pas que c’était un problème de voie disponible, les voies 13 à 15 étaient désespérément vides…
    Les infos en gare parlaient de « personnes dans les voies » alors que l’alerte mentionnait un incident sur la voie à Epône… Qui croire ???
    Après le 25e re-paramétrage de l’appli Transilien, il semblerait que cela fonctionne à nouveau… Pour combien de temps ???

  12. Antoine.95 dit :

    Bonjour,
    Lorsque l’on fait des photos ferroviaires à titre personnel en gare (sans trépied ni flash), est ce que les agents de la SUGE on le droit de nous dire d’arrêter d’en prendre ou même de devoir les supprimer ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Est-ce que vous me pourriez me préciser le type de photos que vous souhaiteriez prendre ?

    • Antoine.95 dit :

      Des photos du matériel rouant, par exemple :)

    • PascalePasser au statut dit :

      Je suis en train de me renseigner. Avez-vous eu des soucis avec une équipe de la SUGE récemment en gare lors que vous preniez une photo ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Je vous transmets le retour reçu de la Direction de la Sûreté Ferroviaire…

      « Voici les grands principes liés à la prise de vue photographique.
      Depuis le 1er janvier 1989, les prises de vues de matériels et d’installations ferroviaires réalisées par le grand public et les amateurs sont tolérées sans formalité particulière dans les parties normalement accessibles au public des gares du réseau SNCF. Toutefois, afin que ces prises de vues n’entraînent aucune gêne, l’utilisation des pieds d’appareils photos, d’éclairages d’appoint ou de flashs ne peut être admise dans ces gares. J’ajouterai également que les photographies prises dans ce cadre doivent concerner des plans larges mais pas de zoom sur des parties spécifiques (morceau de rail, boulon, zoom sur des pièces de la motrice, …).
      Cette tolérance peut être suspendue momentanément par les responsables locaux des gares lorsque des évènements particuliers surviennent (travaux, manifestations particulières,…) ou que la gare est soumise à des mesures renforcées de sécurité (plan Vigipirate).

      Seules les prises de vues à caractère professionnel (presse, publicité, cinéma ou télévision) restent subordonnées à demande d’autorisation préalable auprès de la SNCF. »

      Je vous mets également en lien les recommandations/règles qui sont fournies aux journalistes.

    • Antoine.95 dit :

      bonsoir,
      Merci beaucoup pour ces informations :)

  13. LAMBERTPasser au statut dit :

    Bonjour Pascale
    Votre billet est très bien fait.
    Mais vous n’évoque pas le cas des personnes qui nous « collent au corps » pour franchir les CABINES sans ticket.
    J’en ai marre de subir ce préjudice.
    Un contrôleur ou deux en civil ne porraient ils pas être présents, aux Vallées par exemple ?

    • PascalePasser au statut dit :

      Ceux qui franchissent les tourniquets de cette manière-là sont bien entendu verbalisables. N’hésitez pas à demander à Jennifer, mon homologue de la ligne L, pour une opération plus ciblée aux Vallées si cette pratique est récurrente…

  14. Bonjour,
    Bizarre cette refonte de la visibilité du blog ….
    Ca sent la réduction de possibilités de pouvoir s’exprimer en suivant les choses de façon logique.
    Enfin bon, ça doit être ça le progrès ferroviaire.

  15. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Et ça continue ce matin, avec un nouvel incident affectant la voie, des retards, suppressions et modifications de desserte en cascade. La première alerte reçue est arrivée à 8h56, soit au moins une heure après le début des incidents… +10/15 mn, comme le dit l’alerte, c’est le retard minimum : le PELE de 8h00 est passé à l’heure aux Mureaux, mais avec les arrêts supplémentaires et l’affluence sur les quais, + 15 à l’arrivée.
    Par contre, pour ceux qui, à Villennes ou aux Clairières ont eu plusieurs trains de suite supprimés, on est au minimum à +40 !!!

    • bbh75Passer au statut dit :

      Aucune alerte transilien reçue sur mon smartphone, une reçue par mail. Par contre, l’appli transilien m’a également envoyé une notification pour m »inviter à participer à un concours pour gagner des places pour un match de foot. C’est du spam pur et simple. Par contre, les alertes, niet entre hier soir et ce matin pour la même raison: incident voie.

  16. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • PascalePasser au statut dit :

      Pour que je puisse retrouver de quel train et quel conducteur il s’agit, pourriez-vous me préciser votre gare de montée et votre heure de départ ? Merci à vous.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • PascalePasser au statut dit :

      Merci pour votre retour. Je vais transmettre avec les éléments complémentaires que vous m’avez apportés.

  17. Johann95Passer au statut dit :

    PASCALE, merci d’avoir remis le fil de discussion en revanche il faudrait demander maintenant à votre webmaster de faire appel a Christina Cordula car niveau design c’est pas très lisible #macheriecestpaspossible lol
    mais beau début d’initiative mais peut mieux faire.

  18. miss caramelPasser en mode normal dit :

    Et ça recommence pour ce soir avec l’alerte qui vient d’arriver ! +10/20 mn, suppression des LOLA et autres missions rendues omnibus.
    On en a marre !!!

    • bbh75Passer au statut dit :

      +1000

      Depuis la semaine passée, c’est le retour des incidents à répétition matin et soir. Et aucun commentaire de la part de la sncf. On laisse les gens se débrouiller.

    • LAMBERTPasser au statut dit :

      @misscaramel

      Il s’agit d’un affaissement de la voie à Villennes-sur-Seine. Je vois très mal comment remettre la voie en état, si ce n’est d’interrompre le trafic de cette J5.
      En tout cas, il va bien falloir dévier les TER et Intercités par le groupe VI (qui n’a que 2 voies et quasiment aucune possibilité de dépassement).
      Je plains les pauvres voyageurs de la ligne de Mantes via Poissy.

    • PascalePasser au statut dit :

      Vous avez raison de le souligner, les incidents d’hier et de ces derniers jours ont particulièrement impacté les voyageurs de l’axe Paris/Mantes via Poissy.

    • bbh75Passer au statut dit :

      @Pascale

      Comment expliquez qu’avec ce gros bazar du soir aucune alerte n’est envoyée pour les gens ayant enregistré leurs préférences (sur smartphone)? Exemple: 18:53 PSL, 25 min de retard. Ce n’est pas anodin. Par mail, l’info reçue à 16:30, émise à 16:17, annonçait des perturbations jusqu’à 20 heures, avec retards estimés une fois encore (10/20 mn). Depuis 10 jours, c’est quasiment systématique: perturbations matin et soir. Jamais une alerte sur smartphone (par contre à peu près cohérent sur twitter et appli transilien). Dans le train ce soir, il a fallu attendre 30 minutes pour une prise de paroles annonçant des problèmes.

    • PascalePasser au statut dit :

      Désolée mais je veux comprendre… Quand vous parlez d’info à peu près cohérente sur l’appli Transilien et Twitter, ça veut dire que vous avez bien reçu, entre autres, une alerte par le biais de l’appli Transilien ? 2 alertes relatives à l’incident survenu au niveau de Villennes ont été envoyées : l’une à 8h45 et l’autre à 16h17 (faisant état des retards jusqu’à 20h).

    • SubyPasser au statut dit :

      Encore une fois des problèmes matin ET soir. On en a marre, vraiment marre. Il faut vous le dire comment???
      Hier soir impossible de monter dans le MELU de 1801 faute de place. 20 minutes à poireauter et retard à l’arrivée donc correspondance avec le bus ratée aussi et encore 20 minutes de plus perdues!!!!!!!!

      Déjà le niveau de production très en dessous de votre objectif est difficilement supportable mais votre comm infernale c’est vraiment la goutte d’eau qui fait déborder le vase!!!!!!!!!!!!!!!!

      Vous ne pouvez améliorer la production du jour au lendemain, soit. Par contre, la comm, elle peut se changer comme cela. ALORS SVP FAITES LE ET REPONDEZ AUX ATTENTES ET DEMANDES DE VOS CLIENTS. MERCI.

    • bbh75Passer au statut dit :

      @Pascale: l’info cohérente dans le sens où de mon propre chef je vais consulter les services. Il n’y a aucune notification push relative à une alerte envoyée malgré la répétition des incidents. Pourtant le mécanisme de push fonctionne puisque je vous ai indiqué avoir reçu du spam depuis transilien par ce biais (en plus du mail).

  19. miss caramelPasser en mode normal dit :

    @Franck : Je reçois à nouveau les alertes push depuis 2 jours, après un 25e re-paramétrage…
    @Pascale : alerte le matin à 8h45 alors que le problème durait depuis déjà une heure, c’est pas très réactif !
    Hier soir, c’était l’horreur totale pour monter dans un train !

    • bbh75Passer au statut dit :

      @miss caramel: j’ai bien reçu des spams via push de transilien. Donc ils savent envoyer. Le problème est que l’envoi semble aléatoire. J’en ai bien reçu quelques unes au mois de Janvier / Février.

  20. raoul folfoni dit :

    Bonjour

    Je surenchéris bravo ..Mr Fred
    usager gisors paris

    Fred-Usagers Révoltés dela ligne J
    4 avril 2016 à 12:21

    Bonjour,
    Beaucoup de com’, beaucoup de pub, beaucoup de campagnes dans les médias, beaucoup de bla-bla.
    J’espère simplement que cette MONTAGNE ENOOOORME na va pas accoucher d’une ridicule petite souris.
    Tout le matériel, tous ces travaux qui auraient pu être faits ou achetés avec tout cet argent dépensé en com’ ….
    J’espère aussi, comme d’autres blogueurs, que vous êtes aussi exigeants avec vous mêmes et vos résultats qu’avec les usagers. Frauder est nul, lamentable et hors la Loi, tout le monde est d’accord sur ce point.
    Mais refuser de donner de vrais chiffres de ponctualité, mettre face au public en gare des personnels SNCF qui ne savent rien sur rien et n’ont rien à dire, laisser des usagers en rade un peu partout sans info, avoir un système d’alertes qui ne fonctionne plus depuis des lustres, faire des promesses jamais tenues depuis des années (« vous allez voir, avec tout ce que nous faisons, vous verrez bientôt la différence » H Larrouy & JG Langé – ça doit faire 5 ans qu’on lit ça), supprimer toujours les mêmes trains, nous mettre en retard plusieurs fois par semaine à cause de la vétusté de votre réseau et de vos rames, mettre à mal nos vies professionnelles et familiales à cause de votre incapacité à gérer votre réseau, comment nommez vous cela ???

  21. Kévin.B dit :

    Y’a certaines personnes en gare de Poissy et aux Mureaux qui passe avec moi sans titre de transport et sans que je les remarquer .
    C’est chian .

  22. Barreau dit :

    A quand l amande à la SNCF pour les trains suprimes ou trafic ralenti
    On devrait être dédommagé pour le non respect des horaires.

    • PascalePasser au statut dit :

      Quand il y a non-respect des objectifs ponctualité, la SNCF est pénalisée financièrement par son autorité organisatrice, le STIF.

    • Johann95Passer au statut dit :

      A la fameuse pénalité financière au STIF. Elle me fera toujours rire (jaune) celle la. C’est le STIF qui galère matin et soir?

      C’est comme si je volais de l’argent dans le porte feuille d’une personne et que j’étais punis en donnant une partie du butin à mes parents.

    • c’est donc pour ça que la SNCF nous fait voyager dans des conditions inadmissibles du type :
      – rames courtes aux heures de pointe
      – VB2N totalement vétustes et en fin de vie
      – trains imaginaires, supprimés, puis remis
      – annonces d’horaires d’arrivée qui changent toutes les 2 minutes et en rallongeant puis se rétrécissant.

      Pour ne pas payer les amendes, la SNCF est prête à toutes les compromissions et les vérités triturées afin de présenter de beaux résultats au STIF.
      Ce qui me conforte dans le fait que je reste persuadé que vous et tous vos collègues chefs (M Langé en tête par exemple), ne prenez jamais le train aux heures de pointe dans ce type de rames dégradées et non conformes aux normes de transport de l’UE.

    • wagonman dit :

      Bonjour,
      La pénalité pour le contrat 2012-15 était de max 23 million sur un contrat global à 11 milliard càd 0.20%
      Rapporté au mois et au Navigo à 70€ ça équivaut à 14 centimes d’euro.
      Donc franchement, les pénalités ne vous coutent guère.

  23. linor9510 dit :

    Merci pour ce billet. Donc, si j’ai bien compris, les agents pourront travailler en civil, ce qui pourrait donc faciliter le flagrant-délit de fraude par exemple ou encore verbaliser les fumeurs à bord.Après ce que j’espère aussi, c’est que les agents qui s’occupent des verbalisations pourront se poster devant les CAB afin de repérer les fraudeurs, ceux qui nous collent également et leur dresser un PV car en plus de la fraude, il y a déjà eu des disputes entre fraudeurs qui collent et personnes en règle avec un titre de transport et celles-ci se font parfois bousculer par ceux qui fraudent ou encore insulter.

  24. linor9510 dit :

    Pascale, j’ai appris sur un autre blog, via un commentaire d’un contributeur que, la loi sur la mendicité évoluerait éventuellement dans les mois avenir.

    • PascalePasser au statut dit :

      Je me renseigne Linor sur ce point…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      linor9510, Pascale, en effet, depuis la publication du décret n° 2016-541 du 3 mai 2016 relatif à la sûreté et aux règles de conduite dans les transports ferroviaires ou guidés et certains autres transports publics, la mendicité est à nouveau pénalement sanctionnable dans les trains.
      6 ans pour corriger une erreur de plume commise par un décret de 2010 c’est pas mal !

    • PascalePasser au statut dit :

      L’évolution a eu lieu en mai dernier (comme l’indique précédemment Stéphane) et voici le texte qui le prouve :
      « Le décret du n° 2016-541 du 3 mai 2016 relatif à la sûreté et aux règles de conduite dans les transports ferroviaires ou guidés et certains autres transports publics prévoit :
      – Article 11 : La mendicité est interdite sur le domaine public ferroviaire et à bord des trains.
      – Article 20 : Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe le fait, pour toute personne de pratiquer la mendicité sur le domaine public ferroviaire et à bord des trains, en méconnaissance du dernier alinéa de l’article 11. »
      L’indemnité forfaitaire liée à la mendicité est aujourd’hui fixée à 45 euros.

    • linor9510 dit :

      Merci Pascale et Stéphane.

    • JeanF dit :

      Notez d’ailleurs que le tarif a évolué lui aussi : auparavant une C5 sans montant qui renvoyait devant le tribunal de Police, c’est maintenant une contravention de 45 euros.

  25. linor9510 dit :

    Cet après-midi à PSL, j’ai aperçu un fumeur, mais qui fumait dans le centre commercial et la gare!D’habitude, j’en vois mais pas dans le centre, ni sur le quai transversal.

Les commentaires sont fermés.