MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Ligne J : Valider, les enjeux et le jeu !

159
Publié le 12/05/2014

ImpressionSur le blog, nous avons régulièrement l’occasion de parler de l’obligation de valider et composter son titre de transport.

Une campagne sera d’ailleurs lancée très prochainement dans vos gares et vos trains avec comme message principal « Valider c’est le début du voyage » …

En attendant, et pour que vous ayez un temps d’avance sur le sujet, je vous propose de lire attentivement la suite de ce billet…

Pourquoi c’est important de valider son titre de transport ?

D’abord parce que c’est la règle en Île-de-France et que tout le monde doit s’y conformer.

Ensuite, la validation est un moyen qui vous permet de vérifier que votre titre de transport est valable (notamment qu’il n’est pas périmé…).

Vous le savez sans doute moins mais la validation systématique de vos titres de transport nous permet de mieux connaître les trafics sur l’ensemble de l’Île-de-France. Ces données permettent aux transporteurs et au STIF d’adapter l’offre au plus près des besoins.

La validation dans les gares, c’est aussi un moyen d’uniformiser les pratiques : que ce soit dans le métro, le tram, le bus ou le train, le geste de validation est systématique !

Comprendre et jouer, le duo gagnant !

Pour vous aider à mieux comprendre ces enjeux et connaître les outils de validation qui sont à votre disposition, nos agents en gare vous attendent sur des stands à Asnières (le13/05/2014 de 7h à 9h) et à Mantes la Jolie (le 15/05/2014 de 7h à 9h) et proposent également de vous aider à trouver les bonnes réponses du jeu concours lancé pour l’occasion.

Le jeu est possible sur les stands mais aussi dans toutes les gares de la ligne.

A cette occasion, vous allez faire équipe avec un agent SNCF pour obtenir les bonnes réponses. Vous aurez alors la possibilité de gagner un Aller/Retour pour vous et la personne de votre choix sur le réseau Grandes Lignes au départ de Paris Saint-Lazare (3 voyages sont en jeu).

 A vous de jouer… Parce que valider, c’est gagné…

à lire aussi

Le dézonage « Petites Vacances », c’est parti !

159 commentaires pour “Ligne J : Valider, les enjeux et le jeu !”

  1. challenger_frPasser au statut dit :

    @ PSL, on fait comment pour valider son Pass Navigo ?

  2. sniper92013 dit :

    JACQUES-GUY LANGÉ ARRÊTEZ AVEC VOS COUPS DE COMM Y EN AS ASSEZ À LA FIN,VOUS VOUS CROYEZ ÊTRE UN GÉNIE AVEC SA??QU’EST CE QUE SA NOUS APPORTE SUR NOS CONDITIONS DE VOYAGES PENDANT QUE VOS COPAINS S’AMUSE À NOUS FAIRE CIRCULER DANS DES BÉTAILLÈRES??ZUT ET RE ZUT À LA FIN POURQUOI LAISSER LES FRANCILIENS AUX GARAGES ALORS QU’ILS POURRAIS SERVIR EN APPUI??ZUT ET FLÛTE VOUS ÊTES UN INCAPABLE DOUBLÉ D’UN INCOMPÉTENT TROP PAYÉ –« 

    • nico92 dit :

      Le troll est de retour…

    • sniper92013 dit :

      Ho vous ont vous as rien demander –« 

    • fredo95 dit :

      Sniper92013, même si vous pouvez avoir raison dans votre colère, que je partage en grande partie, l’agressivité n’est pas bonne conseillère, faites attention à votre français et évitez les majuscules.
      C’est douloureux à lire et SVP : faites vous corriger vos fautes, ça occulte tout ce que vous voulez exrimer, la forme tue le fond. Franchement.

    • kabal dit :

      +1000000000000000000 sniper92013

  3. Youyou dit :

    Composter son billet ok mais lestrains à l’heure ? Cela serait intéressant d’avoir des statistiques ! Ce jour et vendredi dernier plus d’une heure de retard cumulée ! C’est cela qui intéresse les usagers, vos clients …. Merci d’avance pour votre reponse

    • Bonjour, l’un n’empêche pas l’autre… Le respect des heures est une priorité de tous les jours pour vous comme pour nous.

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Le compostage se doit d’être à l’image du service rendu: en retard et défaillant.

      Faites votre boulot correctement, et les compostages se feront spontanément.

    • Guillaume_S dit :

      Sauf que pour nous, y’a sanction.
      Pour vous, y’a juste aucune conscience professionnelle =)

    • Bonjour, un peu hâtif comme jugement non ?

    • gamzatti dit :

      bonjour,
      Le train de 8.42 à villennes a encore été supprimé ce matin. Comment voulez vous, dans ces conditions, ques les usagers soient incités à composter leur ticket?

  4. bruyerre dit :

    Si On Valide on a droit a des trains??
    perso je valide quand j ai le temps c est a dire souvent vu que mes trains sont « supprimés-retardés-arrivé tardivement en gare-incident d exploitation-et présences de feuilles-de températures hivernales polaires extrêmes… »

  5. Chris92700Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Je n’ai jamais vu de borne de validation de Pass Navigo à Paris-St-Lazare… pourriez-vous m’indiquer où elles se trouvent ?
    En cas de réponse négative, doit-on considérer que la SNCF pousse les clients à l’illégalité ?

    • Bonjour, un projet de mise en place d’équipement (borne, CAB ou les 2 technologies en même temps) est actuellement à l’étude.

    • Une victime de la Sncf dit :

      Sérieusement?
      A St Lazare ce serait une source de ralentissement et d’accumulation de voyageurs monstrueuse…
      mais vous en etes bien capables, apres tout, vous avez bien massivement investit dans des train plus petits et avec moins de place assises pour la ligne j.

      A ce propos, je vous invite a faire un Paris-Cormeilles aux heures de pointes avec moi.
      Un jour sur deux, je recupere mon fils chez la nounou et je prends le 18h23…toujours blindé.
      Et a chaque fois je me rememore votre réponse ‘il est plus petit mais dispose d’une plus grande capacité d’accuil’… quand je passe 20 minutes debout serré contre des inconnus…

    • Chris92700Passer au statut dit :

      M. Langé,
      Le budget de cette étude pourrait-il être employé à des points plus prioritaires : sécurité, accessibilité, propreté, ponctualité, … ?

    • louise dit :

      Oh non pitié, j’imagine déjà le passage au compte-gouttes comme le matin à Neuilly Porte Maillot sur la ligne C….. Prévoyez alors 10 minutes en plus de retard !

    • Bonjour, c’est bien pour cela qu’il faut que des études préalables soient réalisées et que tous les aspects du sujet soient bien analysés avant de mettre une solution en place…

    • Nicolas LD dit :

      Des études… Comme pour des trains trop long pour les quais ?
      ou celles qui mènent à fermer un wagon ?
      Soit ça sera le bordel soit personne ne validera pour ne pas perdre de temps.

    • Jérémy dit :

      Et les même études que pour les nouveaux écrans PIGD (cf. Asnières) ?
      Qui intègrent aussi bien les besoins et contraintes utilisateurs ?

      On a pas fini de rigoler …

    • Nicolas LD dit :

      Sinon on pourrait nous implenter des puces dans le bras dès la naissance, des puces Intra-Navigo qui seraient liées à notre compte bancaire dès le plus jeune age. Comme ça on passerait des immenses portiques qui nous bombarderaient d’onde pour venir identifier la pupuce. En cas de problème de facturation lié a un compte débiteur par exemple, de gros projecteurs viendraient se braquer sur nous et on nous éliminerait discrètement…
      Ligne J : Le soulèvement des machines

    • Des CAB à Paris St Lazare ? Mais cela sera possible que pour les groupes II, III et IV Monsieur Langé, soit les voies 1 à 12. Car après les autres voies sont utilisées autant par des Transilien que des TER ou trains Grandes lignes.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, vous mettez effectivement le doigt sur une des difficultés du projet et ce n’est pas la seule…

  6. Gafarel dit :

    “Valider c’est le début du voyage”

    Ben non, « Avoir un train, c’est le début du voyage ».
    Il serait de bon aloi de plutôt bosser sur ce slogan, vous ne trouvez pas?

  7. Gafarel dit :

    « Pourquoi c’est important de valider son titre de transport ?

    D’abord parce que c’est la règle en Île-de-France et que tout le monde doit s’y conformer. »

    Vous vous foutez de notre gueule ou quoi?! Si vous voulez jouer aux règles, on va en prendre une très simple: « tout service payé doit être honoré » et tout le monde doit s’y conformer.

    Un principe on ne peut plus simple, mais que la SNCF est strictement incapable de suivre la faute à une carence chronique de neurones chez les têtes « pensantes » du personnel.

    • Bonjour, je viens d’avoir des retours sur le stand qui s’est déroulé ce matin à Asnières. Les clients ont apprécié ce temps d’échange sur la validation et ont beaucoup appris de leur rencontre avec les contrôleurs présents sur place. Si certains d’entre vous, présents ce matin à Asnières, pouvaient nous faire un retour via le blog, ce serait l’idéal…

    • Marie dit :

      Je me demande qui vous fait vos retours…

    • Gafarel dit :

      Visiblement des gens ne travaillant pas le mardi matin. Un reflet parfait des usagers réguliers de la ligne J ! :)

    • Grangy dit :

      Personnellement, le matin, avant de prendre mon train, j’ai autre chose à faire que bavasser sur la validation des titres de transport avec des contrôleurs…

  8. La fouine dit :

    D’une part il me semble moi aussi, que depuis je fréquente la gare st lazare, je n’y ai jamais vu de valideur pour pass ! De plus avant de lancer ce sujet, je pense qu’on aurait pu attendre que la colère provoquée par le plan de transport ligne j de vendredi dernier, soit quelque peu atténuée !

    • lobalis dit :

      D’ accord avec cette remarque

    • Bonjour, le plan de transport est une réalité quotidienne. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue les autres sujets qui peuvent également vous apporter des informations utiles. Notre actualité est riche…

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Vous, vous êtes riche, le centre commercial St Lazare et ses animations coûtant des millions en est la preuve.

      Nous, nous essayons d’aller chercher de quoi payer vos services défaillants, la ruine qu’est la gare St Lazare et ses trains en ruines en sont la preuve.

    • Une victime de la Sncf dit :

      +1

  9. Erik LECLERC dit :

    Bonjour,
    Comme vous appréciez la validation, avez-vous imaginé une validation à l’entrée et à la sortie pour obtenir les temps de transports réellement vécus par les banlieusards !
    « valider c’est gagner » dites-vous… je préfère plutôt « arriver serein et à l’heure » ; mais ça, ce n’est pas gagné !
    Bonne journée
    Erik

  10. EricBarthas dit :

    Voici le bâton de la SNCF pour se faire frapper…

    Là on va rire.

    • SubyPasser au statut dit :

      Oui je crois que l’on va pouvoir rigoler un bon coup. D’ailleurs, si Ecoeurée lit ce message, il nous tarde d’avoir une nouvelle prose de sa part. Je pense qu’entre le 9 mai et ce billet, l’inspiration ne devrait pas lui manquer…

  11. Mäx dit :

    Bonjour,
    Ce post montre le décallage entre la SNCF et ses clients. Déjà d’une, si vous pensez qu’une campagne de ce genre va faire prendre conscience aux fraudeurs d’acheter leur pass, vous vous trompez. De deux, le service rendu est loin d’être suffisant ! On valide (et surtout on paie) pour des conditions de transport digne d’un pays en voie de développement avec du materiel vetuste (le francilien n’est pas pour tout le monde), des conditions d’hygiènes moyenâgeuses (trains sales et qui puent la pisse), et du personnel qui ne pense qu’à faire grève. Alors oui je fais mon devoir en validant mon navigo systématiquement, mais vous, faites vous le votre ?

    • Bonjour, il est bien entendu que nous devons avant tout vous proposer un service à la hauteur de vos attentes. Toutefois, la validation de vos titres de transport reste indispensable, notamment pour mieux connaître vos types de déplacements et proposer une offre adaptée.

    • Mäx dit :

      « proposer une offre adaptée » cela signifie t’il qu’une augmentation de l’offre transilien est possible sur les axes Mantes – PSL?

    • Erik LECLERC dit :

      Si Transilien et STIF ont une capacité intellectuelle suffisante, cette analyse de l' »offre adaptée » leur permettrait de se rendre compte -avec quelques années de retard- de l’inadéquation des « franciliens » à un étage comparés aux nouveaux trains à deux étages du RER A !

    • stephadc dit :

      Pour le choix du matériel , il y a un gros dilemme !
      Soit du matériel plus capacitaire , mais avec des temps de stationnement plus important , générant une baisse de la capacité de ligne .
      Soit du matériel moins capacitaire facilitant les échanges en gare et stationnant moins longtemps sans baisser la capacité de la ligne .
      Difficile de faire un choix judicieux , surtout sur l’IDF où nous sommes déjà en déficit de capacité de transport!

    • nono95240Passer au statut dit :

      +10000000000000000000000000000000000000000!
      Que voulez-vous, les mots « anticipation » et « gestion à long-terme » ne sont hélàs pas bien connus de certains responsables…

    • stephadc dit :

      Surtout que se sont des politiques qui décident !
      Le Francilien est un (très) vieux projet de la SNCF , mais la décision ne c’est faite que pour la campagne électorale de JP Huchon .

    • stephadc dit :

      Attention , je ne reproche rien à sa couleur politique , les autres couleurs auraient fait la même chose.

    • SubyPasser au statut dit :

      « les mots “anticipation” et “gestion à long-terme” ne sont hélàs pas bien connus de certains responsables »
      Je ne suis pas d’accord à 100% car quand il s’agit de penser à sa future ré-élection, les élus savent voir loin…

    • Kabal dit :

      +10000000000000+10000000000000…………….

  12. R-icPasser au statut dit :

    Dites Monsieur LANGÉ, Tant qu’à faire valider tout l’monde…. pourquoi vous mettez pas les lecteurs de pass à l’entrée des voitures plutôt quà l’entrée des gares ? On sait très bien que les CAB n’arrêtent que les honnêtes gens…. L’investissement de départ serait substentiel mais avec tout l’argent que vous donne le STIF…. eh puis ça marche dans l’tram alors pourquoi pas dans le nouveau Francilien (Ah zut… trop tard… les cables sont pas tirés).

    R’ic

    • Une victime de la Sncf dit :

      je trouve que c’est une tres bonne idée.

    • Bonjour, il n’est pas possible d’installer des bornes à l’entrée des rames. Nous avons des protocoles à respecter propres au mode de transport ferroviaire. Les Trams auxquels vous faites référence sont , quant à eux, considérés comme des bus. Ce sont des modes de circulation routiers. Les trains Transilien comme le métro et le RER sont des modes de circulation ferrés.

  13. R-icPasser au statut dit :

    Dites, vous êtes sûr que le 15 mai il y aura du monde à MLJ ? Non, je demande parce que c’est pas un jour de manif ?

  14. R-icPasser au statut dit :

    @EricBarthas => C’est plus un bâton… c’est une traverse ;)

  15. Thomas L. (@ookook) dit :

    M. Langé, j’attends toujours votre éclairante explication sur le pourquoi des campagnes de comptage payées à nos frais alors qu’on a déjà des CAB qui n’ennuient que le gens honnêtes, nous donne une impression de mise en enclos (et ce n’est pas qu’une impression), CAB mal gérés parce que personne en gare ne veut les adapter à la fréquentation de la journée et surtout en panne bien plus qu’à leur tour, sans parler de leur entretien au coût assurement myrifique puisque vous persistez dans votre mutisme quant à nous donner des chiffres que NOUS PAYONS.

    Quel intérêt pour vous de garder ces chiffres secrets, si ce n’est nous donner du grain à moudre contre votre société que nous haïssons un peu plus à chaque fois qu’un train est en retard (donc en gros 13x par semaine et par personne, j’suis gentil on va dire qu’une fois par semaine ça passe approximativement à l’heure) ?

  16. Thomas L. (@ookook) dit :

    M. Langé: merci de répondre à ces questions (en plus des précédentes):

    1) Que faites vous avec ces validations en rapport avec le plan de transport
    2) Que faites vous des données des campagnes de comptage
    3) Que faites vous des données des CAB
    4) À qui vendez vous nos données nominatives contenues dans chaque pass
    5) À qui vendez vous nos données de parcours, qu’elles sont reconstruites ou non
    6) Combien les revendez vous

    Ce sont nos données, que nous produisons avec nos parcours, fait avec des titres de transports que nous payons, dans des trains payés à nos frais, conduits par des gens payés par nos impôts: nous voulons la TOTALE transparence.

    • Mäx dit :

      +1 Et de rajouter, sachant que le réseau est saturé, et qu’on ne peut pas augmenter la fréquence des trains, à quoi vous servent les données recueillies ?

    • nono95240Passer au statut dit :

      +1. Je répondrais qu’ils doivent compter les bétaillères en circulation! :-)
      Vu le taux de remplissage, cela ne peut s’appeler autrement!

      Plus sérieusement, il serait interessant d’avoir l’équation entre nombre de voyageurs circulant sur un axe donné de la ligne J entre 7 et 9h Vs nombre de places offertes par les missions en circulation sur ce même axe pendant la même période temps. Là, on va bien rigoler…jaune! :-)

      Allez, Monsieur Langé, svp, une réponse de votre part sera la bienvenue!
      Bien à vous,

    • Bonjour, c’est pour cela qu’il est important que nous connaissions au mieux l’affluence de chaque gare afin d’adapter au mieux notre plan de transport.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Monsieur LANGE,
      Je comprends bien votre position mais il faut reconnaître qu’à l’heure actuelle, l’offre de transport n’est pas compatible avec la demande si l’on prend des constats assez simples en local :
      1- soit on généralise les doubles niveaux plus capacitaires mais on perd en temps d’arrêt en gare : c’est la solution qui semble la moins pire vue que le ligne est saturée et qu’il faut des rames à haute capacité pour absorber le trafic et assurer le « minimum » de confort.
      2- soit on a des rames simples (RIB ou Francilien) mais vous n’avez pas la même capacité de transport qu’un VB2N ou un MI2N et vous sacrifiez la qualité de transports des clients. Même un Francilien blindé de voyageurs n’y échappe pas même si le voayge sera moins pire qu’en RIB.
      4 – le parc roulant est insuffisant puisqu’à chaque opération de maintenance imprévue (ce qui est une habitude désormais), on supprime des missions en l’absence de matériel disponible, alors qu’une réserve devrait être prévue en adéquation.
      3 – Pourquoi ne pas étudier la possiblité de bénéficer d’un redéploiement de matériel à 2 niveaux d’autres lignes qui serait compatibles avec la ligne? (solution peu couteuse et rapide à mettre en place).
      Bien à vous,

    • Bonjour, vos solutions sont, bien entendu, alléchantes mais elles sont matériellement impossibles. Nous n’avons pas assez de rames VB2N (ni même de RIB) à disposition pour en faire circuler plus. Emprunter des rames à une autre ligne engendre un coût conséquent et nécessite des demandes de dérogations. De plus, la ligne J préfère investir dans des rames beaucoup plus fiables et robustes comme le Francilien qui arrive progressivement sur certains axes.

    • stephadc dit :

      Toutes les lignes d’IDF sont en manque de capacité de transport !
      Il serait aberrant de déshabiller une ligne pour en habiller une autre.
      Il faut absolument que le STIF prenne une décision en matière de nouveau matériel 2 étages à larges portes pour la région de St Lazare,idéalement du type Francilien à 2 niveaux.
      Seul problème et non des moindre , le financement !
      Avec le report de l’écotaxe , se sont plusieurs dizaines de projets qui sont figés faute de financement !

    • Il faut absolument que le STIF prenne une décision en matière de nouveau matériel 2 étages à larges portes pour la région de St Lazare,idéalement du type Francilien à 2 niveaux.

      Un Francilien à 2 niveaux, Guillaume Pepy l’avait évoqué quelques jours après la mise en service du Francilien sur la ligne H Stephadc. Depuis, il n’en a plus reparlé, comme s’il avait abandonné l’idée. Mais c’est sur que ça serait l’idéal.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Monsieur Langé,
      Votre discours ne peut tenir la route, et vous m’en excuserez mais regardons les faits en face :

      1 – Une offre de transport est une offre avec une capacité définie de places sur une ligne donnée. L’offre est censée être opérante à 100%. L’objectif de la SNCF n’est pas rempli à ce stade même si elle essaie de la faire. La fiabilité du matériel est une voie d’amélioration mais ce n’est pas suffisant.

      2- le trafic de la Ligne J n’est pas paramétré avec l’offre de transport du fait de sa croissance connue et estimée pour les prochaines années. Avoir des trains fiables n’apportera pas plus de places dans les trains, le soutenir serait une ineptie!

      3 – vous avez vous même dit sur ce blog que la répartition du parc roulant pour Paris-Cormeilles-Pontoise va passer de 70% de VB2N à 50% de VB2N avec l’arrivée du Francilien.
      Le Francilien étant par définition moins capacitaire qu’un VB2N, on aura donc mathématiquement moins de places dans les trains alors que le trafic a augmenté (cf. mon point2).

      4- mes solutions sont « alléchantes » mais « impossibles » selon vous. Je ne peux vous rejoindre : l’exemple de la ligne A montre que quand on veut et quand on met suffisament la pression, il y a enfin des décisions prises (cf. généralisation des MI2N).

      Conclusion : Vos Dirigeants et le STIF devraient revoir leur copie assez sérieusement car le Francilien qui est un bon train a 10 ans de retard minimum et le remplacement des VB2N n’est pas encore anticipé.

      A vous lire,
      Bien à vous

    • nico92 dit :

      Il y avait eu un débat, avec la CNIL notamment, à la sortie du pass Navigo. Seules les 3 dernières validations sont conservées pour permettre le contrôle par les CAB ou les contrôleurs, et je crois pour une durée maximale de 48h, le reste des données sont anonymisées à des fins statistiques.

    • Bonjour, en réponse à vos différentes questions :

      Point 1 : la réponse à cette question apparaît dans la réponse apportée au point 2.

      Point 2 : comme les données de Validation, les comptages servent à fin de statistiques, et sont complémentaires. Les comptages nous servent à estimer le trafic et la charge de nos trains. Ces comptages ont lieu à plusieurs années d’intervalle sur l’ensemble d’une ligne un jour de semaine donné et un week-end, alors que les données de validation sont quotidiennes.

      Point 3 : les données des campagnes de comptage sont transmises au STIF qui les utilise, comme SNCF, à des fins statistiques.

      Points 4 et 5 : les données ne sont pas vendues. Elles sont « anonymisées » dans les bases de données, le numéro du pass Navigo n’est pas gardé. Il est donc impossible de rapprocher le propriétaire physique d’un pass avec les endroits où il a validé, sauf par un système très verrouillé activable uniquement sur commission rogatoire d’un juge. En tout état de cause, aucune des données n’est vendue.

  17. phn60Passer au statut dit :

    Le verbe valider me dérange particulièrement; je considère que mon abonnement payé d’avance par prélèvement automatique se doit d’être valide par définition.
    En effet j’ai un pass 5 zones qui équivaut à un forfait « illimité » sur l’ensemble du réseau à partir du moment où il est payé.
    Le fait de devoir le présenter ne doit consitituer qu’une vérification de la validité de mon pass et en aucun cas une validation de celui-ci
    De plus, les installations ne permettent pas partout de procéder à cette vérification; je prends mon train en gare de Trie-Château qui se trouve au delà de la zone 5, il n’y a bien sûr pas de borne de lecture, faudrait-il que je descende du train en gare de Chars pour présenter mon pass puis que je remonte dans le train pour être en règle???

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Sémantiquement parlant, vous avez mille fois raison. On valide un ticket unitaire, on fait tracer un forfait. Point.

    • Bonjour, il ne faut pas confondre « valider » et « valable ».

      « Valable » signifie que le contrat de transport est valable pour les dates et les zones souscrites.

      « Valider » désigne une action qui s’apparente au compostage. Cette action montre que le titre a été vérifié sur les équipements de validation et que celui-ci est conforme à votre trajet.

      Le rappel et l’obligation de validation des titres sont repris en page 26 du guide tarifaire 2014 édité par le STIF.

      Pour répondre à la seconde partie de votre post, il n’est pas prévu de validation pour les gares situées hors Ile de France aujourd’hui. En effet, les gares au-delà de CHARS n’appartiennent pas au STIF, ce qui signifie aussi que le STIF ne financera pas l’installation de borne spécifique.

    • Marie dit :

      Vous pourriez peut-être rappeler VOS obligations de temps en temps, ça changerait !

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      +1

    • phn60Passer au statut dit :

      Effectivement le verbe « valider » peut être employé, valider: rendre ou déclarer valide (cf petit Larousse), c’est donc dans le second sens qu’il faut l’entendre; un point pour vous Mr Langé.
      Par contre, charge au transporteur de mettre en place les bornes destinées à cette validation; pourquoi pas aux entrées des voitures comme dans le tram ou le bus?

    • Chris92700Passer au statut dit :

      M. Langé,
      Quand vous dites qu’il est obligatoire de valider son titre de transport (page 26)… vous voulez dire que St Lazare est hors-règlement depuis des années ???
      Et pour rejoindre Marie, je vous rappelle que vous avez de nombreuses autres obligations qui nous semblent (à tous !) prioritaires.

    • phn60Passer au statut dit :

      C’est bien gentil de nous rappeler nos obligations, comment puis-je les remplir:

      -Le matin je prends mon train à Trie-Château, JE NE PEUX PAS « VALIDER »
      -J’arrive en Ile de France à Chars, je pourrais « valider » mais pour celà IL FAUDRAIT QUE JE DESCENDE DU TRAIN, que j’AILLE JUSQU’A UN LECTEUR, que je REMONTE dans le train S’IL N’EST PAS PARTI ENTRE TEMPS.
      -Je change de ligne à St Lazare où JE NE PEUX TOUJOURS PAS « VALIDER »
      -Je prends un train (ligne L) pour La Défense où je descends.
      -Je traverse le quai, je monte dans le train (ligne U) pour La Verrière, JE NE PEUX TOUJOURS PAS « VALIDER »
      – Je desccends au Val d’Or où les portillons s’ouvrent automatiquement et je sort de vos installations.

      Le soir, j’emprunte le tram T2 pour me rendre à La Défense, je suis sur le réseau RATP et je peux valider mon pass en montant dans le tram.
      – A La Défense, je retrouve le réseau SNCF et monte dans un train (ligne L) pour St Lazare, à nouveau JE NE PEUX PAS « VALIDER ».
      – A St Lazare je change de ligne, je monte dans un train pour Gisors (ligne J) TOUJOURS SANS POUVOIR « VALIDER »….

      Lorsque je descends du train en gare de Trie-Château, j’ai passé environs QUATRE heures dans les installations de la SNCF et ELLE NE M’A MEME PAS VU PASSER…..
      Seule la RATP a pu comptabiliser mon passage d’une dizaine de minutes entre Les Coteaux et La Défense.

      Dans un tel contexte, les statistiques que vous pourrez établir seront sans doute d’une grande pertinence….

  18. nono95240Passer au statut dit :

    Bonjour Monsieur LANGE,
    au regard de ce sujet ainsi que celui sur les conditions hebdomadaires de transports, j’ai plusieurs questions/remarques sur l’affectation du matériel roulant aux missions « effectives » :

    1/ Le système de comptage via les portiques ainsi que la video surveillance doit pouvoir vous donner une photo et un reporting assez précis des flux de voyageurs sur un trajet donnés. Or, quand on voit des RIB circuler quasi-quotidiennement sur certaines missions mi-longues en heures de pointes (Paris Pontoise par ex), on se pose des questions sérieuses!

    2/Quel est le gain moyen des portiques contre la fraude? Je pose aussi la question car les contrôleurs ne sont pas très visibles : en moyenne, je pense les rencontrer à peine 5 fois par ans…et les fraudeurs sont plus nombreux qu’on croit hélàs! Si on se donne les moyens et la volonté de le faire, on peut très rapidement gagner de l’argent et gagner aussi de la place dans les trains qui n’ont pas à accueillir des fraudeurs qui en plus, s’en vantent très publiquement et manière assez ostentatoire!

    bien à vous,

  19. Marie dit :

    Et sinon, dans la réalité, on fait comment ?
    Vous vous foutez vraiment du monde !!! Comment voulez-vous valider à Saint-Lazare ?? C’est matériellement impossible.
    Idem dans de nombreuses gares de banlieue je suppose. Comment on est censé valider à Asnières ? En passant en courant d’un côté devant une des deux pauvres bornes puis en courant de l’autre pour voir le seul écran en fonction ?!
    Bougez-vous les fesses de votre bureau et arrêtez de nous sortir des âneries préformatées incompatibles avec la réalité !
    A Asnières le 13 ? Ah oui les deux nanas qui étaient en train de se faire engueuler pour les écrans par un usager, et si j’avais eu le temps j’aurais bien pris la suite… Il a eu du mal à passer le message… Eh oui, dans la réalité on a d’autres préoccupations !

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Chère Marie, ce n’est toujours pas réglé cette histoire d’écran à Asnières ??? Combien de temps que cela dure ? C’est assez hallucinant le manque de réactivité de la SNCF sur ce dossier. Imaginez dans un hôpital ou une école si l’on passait autant de temps à remplacer un équipement de sécurité défaillant (un extincteur, une alarme incendie), le responsable de la maintenance aurait déjà été licencié pour faute grave depuis longtemps. Mais à Asnières, on prend son temps… Après tout, dans une gare, l’information des voyageures, c’est complètement secondaire…. Les usagers de la gare d’Asnières n’ont pas besoin de cette information, ils viennent juste regarder passer les trains et les trains au départ ne les concernant pas ! Marie, si vous voulez que ça bouge vraiment pour résoudre ce genre de problème, UNE SEULE SOLUTION, CONSTITUER UN COLLECTIF. Seule, vous ne pourrez rien. RASSEMBLÉS, NOUS POURRONS EXIGER DES INTERVENTIONS ET AMÉLIORATIONS SIGNIFICATIVES… comme par exemple remettre à Asnières des écran qui fonctionnent…. ~@_ï -€

      Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation –
      Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • R-icPasser au statut dit :

      Ca s’ra réglé le 22 à Asnières. Foi de Fernand Raynaud

    • Marie dit :

      Non seulement ce n’est pas réglé, mais j’ai remarqué ce matin sur le quai A un changement d’affichage sur l’écran.
      Pourquoi aucune idée ? L’intérêt ? Aucun, il y a une ligne affichée en haut, le reste de l’écran est bleu, résultat c’est écrit plus petit et la lecture des gares desservies (je suppose même si là il n’y a que St Lazare…) est impossible sur fond foncé avec la luminosité –> VOUS POUVIEZ PAS PLUTOT VOUS OCCUPER DES AUTRES ECRANS au lieu de changer ENCORE un équipement qui marche pour un mettre un qui ne marche pas ???

    • Bonjour, ce sujet a été une de mes priorités la semaine dernière. Je vous ai posté également hier après midi un point plus détaillé sur ce sujet.

    • Bonjour, voici une question que vous auriez pu poser ce matin en gare… Quant aux retours sur le stand de ce matin, ils sont positifs. Beaucoup de questions ont été posées et ont su trouver des réponses…

    • Marie dit :

      Et je faisais quoi, je laissais passer le train ?
      Si vous parlez des écrans vous vous foutez une fois de plus vraiment de moi. J’en ai parlé à un agent un soir en gare, le résultat n’était pas très motivant… Je ne vois pas en quoi la réponse aurait été différente ce matin. Vous savez très bien que ce ne sont pas les agents qui décident de leur installation.

    • Gafarel dit :

      Marie, vous ne faites aucun effort. Vous n’avez pas posé votre matinée et ne vous êtes pas déplacée à Asnières pour un simulacre d’échange avec la SNCF. Vraiment ce n’est pas grâce à vous si la SNCF évolue.

    • SubyPasser au statut dit :

      A propos de réponse, pouvez-vous nous donner un retour sur vos échanges avec les responsables de la gare d’Asnières sur les écrans? Vous aviez une réunion avec eux la semaine dernière; qu’en est-il sorti? Quelles décisions ont été prises? Et surtout quand est-ce que les écrans fonctionneront correctement??

    • Jérémy dit :

      L’administrateur de ce blog est modeste, il ne nous a pas annoncé qu’il était venu réparer les écrans à Asnières pendant la nuit. Et bien OUI mesdames-messieurs, les écrans à Asnières remarchent !! Marie vous pouvez faire reposer le Caps Lock de votre clavier. Jusqu’à quand, les paris sont ouverts :-)
      Bilan de l’opération tout de même : 3 semaines sans écrans, aucune info alternative, aucune explication des agents en gare, aucune excuse, ni merci ni mer…credi, RIEN … Difficile de respecter le travail des agents SNCF de la gare d’Asnières après ça …

      Une bonne action en cachant souvent une mauvaise, certains écrans de quai ont été mis à jour : un affichage à première vue plus design mais complètement illisible du fait de la petite taille des caractères et de la couleur (hummm le magnifique « à l’approche » en bleu layette, à lire avec le soleil dans le dos pour un meilleur rendu).

    • Bonjour, tout arrive… Merci pour votre retour.

    • Jérémy dit :

      Je vous en prie, tout le plaisir est pour moi.
      Cela rattrape un peu, je l’espère, le post où je disais que les agents de la gare d’Asnières étaient des brnaleurs

    • Bonjour, j’ai fait un point avec la direction des lignes, je vous ai posté hier en en fin d’après midi un focus sur les écrans d’Asnières qui, j’espère, répondra à vos questions.

  20. Jérémy dit :

    Cette campagne sur la validation des Pass Navigo est proprement insultante vu les chiffres minables de ponctualité sur PSL (cf. articles dans les journaux ce matin) et les infrastructures absentes ou inadaptées (pas assez de bornes dans les gares qui en sont équipées, bornes souvent HS, absence de bornes à PSL etc.). Le comble c’est que même vos contrôleurs le reconnaissent (cf. discussion que j’ai eue avec l’un d’eux vendredi dernier).

    Vous avez vraiment faux sur tout la ligne : au lieu de vous focaliser sur les vrais problèmes (ponctualités, information à bord, information en gare, propreté …), vous imposez une contrainte en plus à vos voyageurs, que vous poussez à l’illégalité comme le fait très justement remarquer Christophe.

    Attention, vous ne vous rendez pas compte que le climat est explosif sur PSL.

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Jérémy, si vous ne nous avez pas encore rejoint au sein des Révoltés, vous êtes plus que le bienvenu parmi nous. Vous avez l’argumentation, vous citez des faits et vous faites l’effort de parler aux contrôleurs et agents SNCF pour tenter un dialogue. C’est aussi notre esprit chez les Révoltés, essayer concrètement de faire avancer les choses, en gueulant quand cela va mal mais aussi en essayant de co-construire une autre relation SNCF-Usagers, plus saine et plus équilibrée. ~@_ï -€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • Jérémy dit :

      Je suis (de loin) le montage de votre association, j’attends de voir quels moyens d’action elle compte mettre en place et comment je pourrais lui être utile :-)

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Bonjour Jérémy. Ce que les Révoltés de la ligne J vont faire ? Eh bien pour commencer, avec tous les autres Révoltés de la ligne J (plus de 150 membres sur notre groupe Facebook), nous allons faire un tractage cette semaine dans les gares de la Ligne J pour dire de notre ras le bol et de notre mécontentement sur la façon dont les usagers sont traités sur cette ligne. Usagers ignorés, usagers méprisés, usagers maltraités, usagers mal informés, obligés de prendre de vieilles rames pourries des années 60, de se serrer dans des boites à sardine, de subir chaque semaine retards, trains supprimés, wagons fermés, pannes, arrêts intempestifs et puis très régulièrement des grèves aussi, parfois pour des motifs futiles et dérisoires (au hasard…. un cheminot dont on a déplacé le poste de surveillance de 400 mètres : LIRE ET RELIRE ENCORE ET ENCORE L’ARTICLE SUIVANT, édifiant : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/04/01/31003-20140401ARTFIG00278-greve-a-la-gare-saint-lazare-un-cheminot-mecontent-trois-jours-d-enfers-pour-les-usagers.php ). Ensuite, NOUS SOMMES EN TRAIN DE PRENDRE CONTACT avec plusieurs autres associations d’usagers de lignes de Saint-Lazare et même d’ailleurs…. Et ce qu’on nous raconte et ce que nous découvrons sur le fonctionnement de ce chaos des transports ferroviaires franciliens est absolument HA-LLU-CI-NANT…. Ce n’est même plus du mépris que le STIF a pour les usagers…. c’est tout simplement que pour cette institution publique, payée avec NOS IMPÔTS, et qui théoriquement, est censée représenter les intérêts des franciliens, pour ce STIF donc, eh bien L’USAGER N’EXISTE TOUT SIMPLEMENT PAS. Il y a un grave problème de gouvernance dans la gestion des transports publics franciliens où quelques politiques ultra-minoritaires et NON-REPRÉSENTATIFS de la diversité des habitants et des territoire d’Ile-de-France (la grande couronne quasi-abandonnée) vont MAL décider pour une majorité de gens qui, ensuite, souffriront ensuite pendant des années, du manque de clairvoyance et des mauvaises analyses de ces décideurs incompétents…. Jérémy, vous pourrez nous rejoindre dans notre association et chez les Révoltés quand vous voudrez, en apportant votre regard et vos analyses toujours pertinentes (je pense que vous en savez plus sur les transports ferroviaires que les trois-quart des élus du STIF). ~@_ï =€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En fusion avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • Nicolas LD dit :

      @Jérémy,
      Il est clair que Monsieur Langé ne se rend pas compte du climat.
      J’ai vraiment peur que cela dégénère sérieusement un de ces 4.
      Il suffirait de peu pour que ça tourne au drame, humainement certes mais également en terme de sécurité.
      Sécurité TOTALEMENT baffouée et ignorée par la SNCF, sauf quand ça l’arrange.

    • Jérémy dit :

      Je pense que le confrontation entre usagers d’un côté et SNCF/Transilien de l’autre (direction, agents, syndicats …) est inévitable pour la simple et bonne raison que la communication et l’écoute entre les deux n’existe plus. Le blog en est un parfait exemple, soit dans les témoignages qu’il relaye, soit dans l’illustration de cette « écoute sourde » (et je ne parle pas des propos très « limite » de et envers certains agents SNCF).

      Une action plus radicale reste le dernier moyen pour les usagers de se faire entendre.

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Radicales, nos actions le seront peut-être, mais toujours dans le cadre de la légalité et en nous appuyant constamment sur nos droits, en tant qu’usagers, car même si nous somems quotidiennement baffoués, en tant que citoyens, il nous reste malgré tout des droits que l’on peut faire valoir devant un tribunal… et même jusqu’aux juridications européennes. Enfin, Jérémy, ne nous trompons pas de cible, les vrais responsables de ce désastre, ce ne sont ni la SNCF, ni RFF (qui ont cependant des responsabilités) mais le STIF et les élus franciliens qui ont laissé la situation se dégrader en méprisant les usagers pendant des décennies. C’est eux qui doivent aujourd’hui nous rendre des comptes et se mobiliser VRAIMENT pour améliorer nos conditions de transport. Et paradoxalement, en cela, la SNCF est notre alliée car le STIF est un « client » absolument ingérable et manipulateur. Le STIF impose des exigences inatteignables à la SNCF.. et dans le même temps, ne débloque pas les moyens pour y parvenir. Double-discours….La SNCF est le bouc-émissaire parfait, cela arrange bien le STIF et c’est à cette société que les usagers, parfois à tord, s’en prennent. ~@_ï -€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • Jérémy dit :

      Effectivement le Stif et la Région ont leur part de responsabilité, notamment dans le sous-investissement de ces dernières décennies. Mais il faut se rappeler que le Stif n’est que l’autorité organisatrice et dans tous les cas n’est pas un client de la SNCF.
      La SNCF en tant qu’opérateur de transport a une très grosse part de responsabilité dans les dysfonctionnements que nous dénonçons à longueur de blog : quand le Stif décide d’un remboursement et force la SNCF à l’appliquer, qui s’emmêle les pinceaux et refuse indûment certains remboursements ? Quand le Stif débloque une enveloppe pour améliorer l’affichage en gare, qui nous pond des écrans dysfonctionnels, sans cahier des charges intégrant la vision client ? Qui est responsable du climat délétère sur le secteur PSL (entre grèves, droits de retrait illégaux, gestion calamiteuse des situations dégradées) ? Qui est responsable des aménagements des plans de transport catastrophiques que nous avons connu ces derniers week-ends ?
      Pour moi, c’est d’abord et avant tout la SNCF qu’il faut secouer : attirer l’attention des médias, organiser des actions symboliques (mais légales et dans le respect du personnel) pour interpeller la direction ou les syndicats les jours de grève, etc.

    • Bonjour, pour la gare de Saint-Lazare, un projet de mise en place d’équipement (Borne, CAB ou les 2 technologies en même temps) est à l’étude. Pas de date prévue à ce jour.

  21. Les Révoltés de la Ligne J dit :

    Plutôt d’accord pour valider mon titre de transport (à Sannois, je suis de toute façon obligé de le faire) mais à Saint-Lazare, on fait comment ? Et d’accord avec Thomas L. (@ookook) : que faites-vous effectivement des données et des stats voyageurs enregistrées ? Les vendez-vous à fin d’exploitation commerciale ? On peut craindre le pire quand on se rappelle que vous aviez laissé en libre accès sur le net des milliers et des milliers d’informations nominatives de titulaires de pass Navigo. Bonjour le cadeau pour des pirates ou des gens mal intentionnés…. Néanmoins, d’accord aussi avec la SNCF pour lutter efficacement contre la fraude qui est une calamité pour tout le monde. Mais prévoyez-vous d’autres dispositifs que des contrôleurs pas toujorus très aimables dans les rames ou bouchant les quais (ce qui mécontente tout le monde, notamment les voyageurs en correspondance qui à cause de cela ratent leurs trains… je pense à Argenteuil où cela arrive parfois !). Et pour sourire un peu, si effectivement on valide systématiquement son pass Navigo, on gagne quoi concrètement en tant qu’usager à part enrichir la base de données trajets-voyageurs de la SNCF qu’elle pourra ensuite exploiter ? Ne pourrait-on pas avoir un rabais sur nos abonnements ? Ou bien accumuler des points… genre des « miles » au nombre de kilomètres parcourus ou au nombre de retards subis (sur la J, ce serait le jackpot !!!). Et si au moins, la validation systématique des titres de transports par les usagers, cela pouvait vous servir à faire de VRAIES PRÉVISIONS DE TRAFIC VOYAGEURS, par exemple pour deviner que le PLAN DE TRANSPORT DU VENDREDI 9 MAI 2014 SERAIT PARFAITEMENT INADAPTÉ A LA DEMANDE….. Si cela vous permettait d’anticiper efficacement sur la demande, alors oui, tous d’accord pour valider. ~@_ï -€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
    En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • Pierre95430 dit :

      Je suis entièrement d’accord !
      Combien vendez-vous vos fichiers ?
      A qui ?
      Pourquoi faire ?
      Quid des cyberattaque comme celle subie par Orange :-(

    • stephadc dit :

      A la RATP , cette validation permet de connaitre la fréquentation des lignes !
      Ces chiffres sont analysés et transmis au STIF pour justifier des demandes d’augmentation de moyens , mais aussi pour faire des campagnes de contrôle sur les lignes où la fréquentation est très forte malgré un taux de validation moyens !
      Quant à transmettre ses données à des tiers , je ne vois pas ce qu’ils pourraient en faire !

    • Nicolas LD dit :

      Je comprends bien le but pour le STIF, encore que pour pouvoir exiger quoi que ce soit d’un usager, il faut lui fournir le service vendu… Ah non par à la SNCF, l’obligation de résultat n’existe pas, ou du moins ne donne lieu a quasiment aucune sanction.
      Sinon pour les données a des tiers, une idée comme ça : Moi je suis annonceur, je paye un emplacement sur un écran a PSL je veux afficher de la pub en fonction de la provenance du train de la moyenne d’age de ce train…. Et ça je peux le faire évoluer selon la position des écran par rapport aux quais.

    • nono95240Passer au statut dit :

      +1!
      En effet, ces éléments chiffrés sont censés adapter l’offre au trafic voyageur. Or, autant à la RATP et dans les bus privé partenaires du STIF cela fonctionne à peu près, autant à la SNCF il y a un souci assez visible!
      Je reprends mon précédent post : peut-on avoir le chiffrage du trafic sur une durée donnée aux heures de pointe et la mettre en relation avec la capacité des rames mises en services sur les missions de la ligne donnée? Je pense que si l’on fait des études assez simples, on va voir les problèmes qui n »ont pas été anticipés une fois encore, hélas!
      C’est édifiant de voir qu’il faut être dans le mur pour avoir une réaction ! Certaines régions ont investi massivement dans les transports. Le STIF investi des sommes collosales depuis quelques années et on peut se poser des questions sur les solutions prises : commander des rames Franciliens alors que des doubles niveaux étaient déjà nécéssaires au moment de la commande….et j’en passe.

      Qu’attendons nous exactement pour prendre des décisions censées avec une vue à moyen et long-terme?

      bien à vous,

    • Nicolas LD dit :

      Il suffit simplement d’avoir des gens compétent pour le faire.
      Mais dans ce type de structure pachidermique, ça ne peut pas avancer, ça ne peut plus.
      A moins d’une révolution complète (ça mettrait beaucoup de monde en galère mais je pense sincèrement que c’est inévitable) rien ne changera, la SNCF continuera de passer des couches de peintures pour couvrir la misère.
      C’est le principe de la fonctione publique, comme personne, ou trop peu, est d’accord pour changer alors on campe et rien ne bouge.
      Je me suis fait presque insulter en mairie une fois car j’ai eu le « toupet » de dire sans animosité aux trois personnes qui géraient l’état civil (sincèrement on aurait dit une caricature) : « Je pense que vous pourriez allez plus vite si vous faisiez comme ça » Et la personne m’a répondu que le but n’était pas d’aller plus vite qu’il fallait du travail pour tout le monde… Du coup je me suis agacé et je lui ai expliqué que si le pays devait faire des coupes dans les budget de fonctionnement c’était aussi a cause des gens comme ça. Une personne volontaire et compétente aurait suffit pour aller deux fois plus vite que les trois.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Je suis assez d’accord sur le fait qu’il faut « faire bouger le Mamouth » comme disait un ancien Ministre de l’Education!
      Il est tant que des actions concrètes sur l’offre de transport soient menées avec une vrai vue d’ensemble et plus des actions ponctuelles « cache misère ».

      Propositions :
      1/ Créer (si ce n’est pas déjà fait) des comités Clients/SNCF/STIF pour remettre le client, qui paie le service, au coeur des décisions et mieux apréhender les besoins de la clientèle.

      2/ mettre en place une pétition avec un livre blanc des 10 mesures clés à prendre pour les 10 prochaines années (anticiper le remplacement des VB2N par ex, établir une vrai politique de communication « humaine » et sans jargon techniques, revoir les accès de sécurité de certaines gares…).

      Le Client que nous sommes doit être remis au coeur du débat car nous avons des besoins et nous payons un service.

      Bien à vous

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Bravo nono95240, je n’aurais pas mieux dit. C’est exactement ça. Quand l’association des Révoltés sera officiellement créée, nous aurons besoin d’usagers comme vous. Merci. ~@_ï -€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

    • SubyPasser au statut dit :

      Le STIF est composé d’élus qui ne pensent qu’à être réelus. Il n’y a que cela qui les intéresse. A l’approche des élections on va voir les membres un peu plus, à l’image de JP Huchon qui a tenté une sortie incognito sur la ligne 13 et s’est fait contrôlé. Je vous rassure ce n’était pas en période de pointe!

  22. Guil95Passer au statut dit :

    Bonjour tout le monde,
    A propos de St Lazare, quand nous en étions encore aux billets imprimés, je m’en servais pour le métro, puis je poinçonnais avant de monter dans le train. Un jour, un contrôleur m’avait dit que ce n’était pas la peine de poinçonner puisque le passage par le métro en avait fait office. Mais il faut dire qu’il s’agissait d’un billet train + métro à trajet unique. Je n’ai jamais eu besoin de poinçonner mon coupon de carte orange à PSL.
    Aujourd’hui, je « valide » mon pass en entrant dans le métro, ajouter des CAB à St Lazare ensuite n’a donc pas d’utilité.
    Maintenant, dans le sens inverse, je valide en entrant dans la gare de Cormeilles, puis de nouveau à l’entrée du métro, et ça ne me pose pas de problème.
    Cela ne me posera pas de problème non plus d’entrer dans St Lazare en devant poser mon pass sur une machine, mais pour l’instant, je trouve comme beaucoup que ce « concours » et tous ces sujets sont déplacés. Ce que je veux, avant tout, ce sont des trains à l’heure et avec un minimum de confort.

    Beaucoup d’entre nous ne voient jamais les contrôleurs, en effet, moi je les vois souvent, car le vendredi je termine plus tôt, et c’est quasiment systématique. Mais, inédit, je les ai vus pendant les dernières vacances dans le 17h43 pour Pontoise. J’étais dans la seconde voiture, et j’ai eu le temps de descendre à Cormeilles avant qu’ils ne me contrôlent, eh oui, à cette heure-là, il y en a du monde, à contrôler dans chaque voiture.
    Ca a très peu de sens pour eux de contrôler aux heures de pointe : les trains sont bondés, les déplacements y sont quasiment impossibles, et la majorité des voyageurs ont un pass valide.

    • Nicolas LD dit :

      Guil95
      « ajouter des CAB à St Lazare ensuite n’a donc pas d’utilité. »
      J’ai la chance de finir mon trajet a PSL, je valide mon pass à Herblay et puis c’est tout, je sors de la gare direct en arrivant à Paris.
      Il est clair que si des CAB venaient a faire leur apparition, ça serait un joyeux bordel chaque jour !
      Je vais donc sacrifier un hamster (encore un) et prier pour que ça n’aboutisse pas.

    • koam dit :

      Personnellement, je suis toujours en sens inverse des trajets de pointe, et je voyage à des heures où il y a peu d’usagers (quelle chance, sauf quand on est seule avec un tordu ou un fumeur de saleté bien sur), plus tot, en milieu de journée, ou bien plus tard que la plupart. Et pourtant, en 2ans et demi de trajet asnieres-ermont, je n’ai croisé que 2 fois les controleurs. On était 2 ou 3 dans le wagon. Donc non, malheureusement… les contrôleurs ne passent pas NON PLUS quand les trains ne sont pas bondés. Travaillant auparavant sur la ligne L, j’étais contrôlée plusieurs fois par semaine, et parfois 2 fois dans la meme journée. Il y avait toujours aussi peu de monde, mais au moins j’étais plus tranquille.

    • Bonjour, comme dit précédemment, il est important pour nous de connaître l’affluence dans les gares ainsi que celle de Paris Saint-Lazare. Pour répondre à votre seconde remarque, il n’y a pas assez d’équipes pour contrôler tous les trajets de la ligne J tout au long de la journée.

  23. UnJuzieroisPasser au statut dit :

    Il est intéressant de voir que personne n’évoque un autre sujet : celui du respect de la vie privée.

    Ne soyons pas dupes : la création des abonnements Navigo a permis à la SNCF et à la RATP de se constituer des fichiers clients monstrueux qui n’existaient pas à l’époque de la carte orange. Et il serait tout à fait naïf de croire qu’il n’y a pas croisement entre ces fichiers et les passages aux CAB. Au delà des simples statistiques de fréquentation, ce sont aussi des statistiques sur le type de population empruntant les transports qui peuvent être (ou sont) réalisées. Quoi de mieux que pour faire de la publicité ciblée dans nos gares, par exemple ? Surtout avec les nouveaux écrans pub numériques, il est aisé d’adapter la diffusion des publicités au type de population passant par là selon les créneaux horaires. Tantôt de la pub pour la ménagère, tantôt de la pub pour le cadre, tantôt de la pub pour le lycéen ou l’étudiant.

    Notons que c’est la CNIL qui a imposé le pass navigo découverte (sans fichier client, donc), le STIF ayant trainé des pieds pour le mettre en oeuvre. Sans compter la quasi absence de communication sur l’existence de ce pass par la SNCF ou la RATP, qui préfèrent évidemment se constituer des fichiers clients.

    C’est un premier sujet.

    Le second sujet, c’est aussi l’enregistrement des derniers passages sur le pass, auxquels les contrôleurs ont accès (les 3 derniers il me semble, corrigez-moi si je dis des bêtises). En quoi les contrôleurs sont-ils intéressés par savoir où je suis passé il y a quelques heures ?

    Quand le STIF, la SNCF et la RATP (et autres transporteurs) fourniront toutes les garanties que la validation du pass ne se limite qu’à faire un « +1 » sur un compteur, alors là, je le validerais comme il se doit.
    En attendant, je revendique le droit de circuler anonymement, sans être tracé.
    J’utilise donc un pass decouverte, et je fais face au système en ne le validant que quand je ne peux faire autrement.

    • Gafarel dit :

      Pass découverte dont la partie matérielle est payante de surcroît !
      Et oui, le respect de la vie privée a un coût !

  24. kabal dit :

    Le climat désastreux de ce réseau complètement a la ramasse créer des tensions électriques digne de la foudre ! Quand on écoute MR Langé dire que on en a encore pour une bonne dizaine d’années avec LES BETAILLAIERES VB2N qui je le rappel on 40 ans !!!! on comprend a ce jour que nos conditions de circulation seront encore compliqué et inconfortable pendant encore 10 ans au moins !!! C’est honteux et inadmissible !!!!!!!!!!
    Je propose donc le contraire ne plus payez notre pass navigo et organiser une manifestation devant le STIF le plus rapidement possible ! Nombreux nous pourrons faire bouger les choses

  25. Pierre95430 dit :

    Quel succès M. Langé !
    Un véritable plébiscite !
    Bravo !

    Et sinon… A quand des trains propres et à l’heure ?

  26. MaxximanuPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Valider, je trouve cela normal.

    Mais pour inciter les gens à cette validation il faudrait :

    – ajouter des bornes supplémentaires dans nos petites gares : actuellement à Triel sur Seine, une seule borne sur le quai. Insuffisant, si tout le monde se mets à valider. Il en faudrait 3, surtout que la seule borne est régulièrement HS.
    – positionner correctement les bornes. Actuellement, à Triel il faut faire un crochet d’une quinzaine de mettre depuis l’accès principal, pour trouver la borne. Sans parler des voyageurs qui utilisent l’entrée située en bout de quai. Absurde de leur faire remonter tout le quai !
    Pour que les voyageurs « jouent le jeu » il faut leur faciliter la vie, en mettant la borne de validation à l’entrée du quai.
    – Ajouter des bornes à ST Lazare, comment comprendre qu’il faille valider à l’aller mais… pas au retour. Absurde comme situation. En même temps, comment gérer les flux si on ajoute une étape de validation ? Je n’ose imaginer la queue…

    • Jérémy dit :

      Entièrement d’accord Maxximum.
      Avant de lancer à l’emporte-pièce cette obligation de valider, la SNCF/Transilien aurait dû réfléchir aux deux problèmes majeurs que vous citez : les infrastructures (trop) souvent HS, et la question de la gestion des flux, qui rend la validation systématique inenvisageable dans des gares comme PSL, Asnières, etc.

    • Erik LECLERC dit :

      Bonjour,

      Vous le dites bien : « SNCF/Transilien aurait du réflechir » … et surtout ces agents (car une entreprise ne réfléchit pas). Mais nous constatons chaque jour que cela ne fait pas partie des prérequis demandés aux candidats pour intégrer la SNCF !

      A la serpe, quand les voyageurs attendent leur train devant les écrans : 2000 personnes se jetent dans le train qui se remplit en 5 mn (300 secondes).
      – pour « charger » le train dans les temps, environ 7 voyageurs doivent valider chaque seconde ;
      – admettons que tous les usagers soient en règle et que 2 secondes soit nécessaire à chaque voyageur pour valider ;
      ==> Transilien devrait envisager 14 bornes pour valider à l’entrée de chaque quai !
      Après être devenu un centre commercial, Saint Lazare va devenir une foret de bornes à badger…

      A moins que STIF souhaite disposer les bornes à l’entrée de la gare : il faudrait analyser le nombre de banlieusards qui s’engouffrent dans la gare en 2 heures pour évaluer le nombre de bornes à mettre devant les accès …

      Bonne journée

      Erik

    • phn60Passer au statut dit :

      A mon sens, le « meilleur » endroit pour implanter ces bornes, c’est aux entrées des rames comme ells sont implanées dans les tram par exemple.

  27. Gafarel dit :

    **Jingle pourri façon pub des années 70**
     » A vous de jouer… Parce que valider, c’est gagné… »

    Hahaha ! Je suis mort de rire !
    Vous avez compris les enfants? C’est gagné !! Youpi !!
    Dire qu’il y a des gens qui font des études pour pondre ce genre de daube et prendre les gens pour de gros attardés…

    Merci d’avoir embelli ma journée Jacques-Guy ! :)

    • stephadc dit :

      Je confirme Gafarel , j’en ai déjà rencontré!
      Le pire , c’est leurs réactions quand tu critiques ce qu’ils ont pondu!
      Jacques Guy n’y est pour rien , c’est la Direction du marketing !

  28. fredo95 dit :

    On en a des obligations nous les usagers, plein ! Prendre un titre de transport ! Le valider ! Fermer nos bouches ! Ne jamais se plaindre !
    Et vous M Langé, et vos équipes ? Quelles sont vos obligations en échange de ça ? Faire circuler des trains de bonne qualité ? A l’heure ? Avec du chauffage ? Et des rames en bon état ? Alors si c’est le cas, j’ai l’impression d’un léger déséquilibre entre nous et vous.

    • Bonjour, tout ce que nous proposons n’a qu’un seul but : améliorer vos conditions de circulation. La validation obligatoire pour connaître l’affluence des gares et les trajets les plus empruntés, des travaux pour rénover les voies et les gares, et la rénovation du matériel pour une amélioration du trafic, de la ponctualité et de votre confort.

    • fredo95 dit :

      Ce n’est pas ce que je lis dans vos posts. Et surtout, ce n’est pas ce dont j’ai l’impression certains jours dans mes trains.
      Mais si vous dites vrai, j’en serai le premier ravi.

    • nono95240Passer au statut dit :

      Bonjour Monsieur Langé,
      Nous sommes d’accord sur la volonté de faire mais pas sur l’effectivité :
      1/ pour ce qui s’agit des rénovation de gares par exemple, le mot renover ne doit pas se résumer à des actions de formes et de visuels comme mettre un coup de peinture qui prend des mois d’ailleurs,…
      Comme je vous l’ai déjà signalé pour la Gare de Cormeilles par exemple qui n’est plus en adéquation avec son trafic et qui ne répond pas aux contraintes élémentaires de sécurité surtout pour les personnes à mobilité réduites ou poussettes : dans ces cas là c’est l’entraide voyageurs et non le personnel qui est soit invisible, soit en sous-effectif ou encore en train de fumer sur les quais alors que l’on aide des personnes à descendre leurs poussettes ou béquilles…et on pourrait même filmer les scènes….

      2/ rénover des trains : l’exemple des RIB est édifiant. L’espace entre les sièges est prévu pour des personnes très petites (la population a grandi en 50 ans… le saviez-vous? :-) ). Le système de chauffage est obsolète et les ouvertures de portes sont manuelles: un VB2N reste moins de temps à quais car les portes s’ouvrent plus vite…

      Conclusion : rénover, oui mais cacher la misère, non svp!

      Bien à vous

    • OBO dit :

      « 2/ rénover des trains : l’exemple des RIB est édifiant. L’espace entre les sièges est prévu pour des personnes très petites (la population a grandi en 50 ans… le saviez-vous? ).  »

      Ceci étant, les sièges des Franciliens, avec leurs accoudoirs monstroplantesques, sont au final assez étroits, pour les physiques hors normes. Je n’avais pas cette impression de compression de mon popotin avec les sièges des RIB/RIO à accoudoir ou les sièges des VB2N à accoudoirs.

    • nono95240Passer au statut dit :

      +1 OBO !
      Je suis assez d’accord sur ce point « concret » et cela reflète bien encore une fois le manque de politique ‘long-terme’ : le Francilien a été choisi et déployer de manière généralisée il y a plusieurs années pour les besoins de l’époque sans se soucier des besoins futurs et des augmentations de trafic prévisibles….
      Certes un Francilien est confortable et maintenant à peu prés fiable mais il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas suffisant pour absorber le trafic quant on voit par exemple que certains VB2N Paris-Pontoise sont pleins à craquer! :-)

      Bien à vous,

    • Bonjour, la responsable de la gare de Cormeilles travaille actuellement sur ce sujet. Je reviendrai vers vous courant juin pour vous faire part des actions qui seront menées en gare mais également pour vous demander votre avis, vos conseils et vos préconisations.

    • Nicolas LD dit :

      Monsieur Langé, n’ayant pas encore eu la chance de prendre un transilien (habitant à Herblay je peux réver) pour moi aucune action n’a amélioré mon confort au quotidien, les toilettes sont toujours toujours aussi accueillantes, les trains en retard, toujours un peu, beaucoup… J’ai tellement le sentiment que vous regardez cela de votre tour de contrôle, sans vraiment savoir de quoi vous parlez.
      Les seules fois ou je suis à l’heure pile c’est quand je prends ma meule…

    • Bonjour, dès que possible, vous serez le bienvenu pour me rendre visite dans « ma » tour de contrôle :) Je serai ravi de vous faire découvrir mon quotidien.

    • samir1206 dit :

      C’est une Excellente idée ! On va enfin comprendre se qui se passe sur la ligne J ! C’est pour quand la visite … ???

    • Bonjour, je proposerai de nouvelles dates de visites à compter de la rentrée de septembre (les travaux du COT doivent durer jusqu’en août). A ce sujet, je ferai paraître un billet la semaine prochaine.

  29. Nicolas LD dit :

    Monsieur Langé, je ne voudrais pas paraitre désagréable mais à la fin de chacune de vos interventions sur cette page et beaucoup d’autre on pourrait s’amuser a ajouter : « Mais rien ne change », « Mais on s’en fou », ou encore « ça ne répond certainement pas à votre question mais en même temps pour quoi faire ».
    Essayez, c’est amusant, ça marche bien dans beaucoup de cas :
    « Bonjour, je viens d’avoir des retours sur le stand qui s’est déroulé ce matin à Asnières. Les clients ont apprécié ce temps d’échange sur la validation et ont beaucoup appris de leur rencontre avec les contrôleurs présents sur place. Si certains d’entre vous, présents ce matin à Asnières, pouvaient nous faire un retour via le blog, ce serait l’idéal… Mais on s’en fou »
    ——————-
    Vous frôlez l’irrespect le plus total.

  30. Voyageur_Steph dit :

    Comme d’habitude on demande au voyageur de faire ci et de faire ça !!!
    Mais on retour on a rien, encore mieux la semaine dernière à Vernouillet, on valide le pass pour entrer en gare et 1 mètre plus loin 4 contrôlleurs et 4 agents de sécurité qui redemande le pass et le re valide sur leur machine !!! Ca c’est de la performance…. Qu’est ce qu’il c’est passé c’est Mr n’avait pas fait leur quota et allait rater leur prime ???!!!

    Tout ce que l’on voit c’est que l »on paye de plus en plus, on nous demande encore plus de nous conformer au règles mais de votre coté cela va de pire en pire.
    Quand on voit que même pour le remboursement du mois de Novembre qui devait arriver au plus tard fin Avril est arrivé le 6 Mai (et encore moi j’ai de la chance on m’a remboursé, c’est pas le cas de tout le monde) on se demande si le virement passe pas par un train.

    Et je passe les excuses des trains en maintenance, remarqué quand ils sont pas en maintenance ils sont supprimés quand même car en panne.

    • Les Révoltés de la Ligne J dit :

      Bien dit Voyageur_Steph ! LA LIGNE J, CE SONT LES USAGERS QUI EN PARLENT LE MIEUX. Bravo ~@_ï =€ Signé : Les Révoltés de la Ligne J – Association en cours de consolidation – Mail : revoltes.lignej@gmail.com
      En synergie avec le groupe Facebook : Ligne J: Usagers Usés! Mobilisons-nous!!!!

  31. chris78Passer en mode normal dit :

    oui c’est clair que ce jour là on ne risquait pas de passer à travers les mailles du filet … pour ceux qui n’ont pas de ticket ou de badge ! on valide sous leur nez et on nous demande à nouveau le navigo ! et puis au pied des escaliers à nouveau la surprise. des contrôleurs un peu partout et surtout des agents en bleu marine. A croire que la sncf craint de faire circuler ses agents de contrôle sans escorte.

  32. daniel95 dit :

    vos stats me font bien rire… entre ceux qui utilisent les entrées reservés pour les bagages encombrants « en levant les pieds et s’asseyant sur le rebord », et ceux qui bosculent aux portiquent pour passer derriere les gens qui payent leurs pass navigo… bah ça fait pas grand monde qui valide.

    • OBO dit :

      ça, pour ceux qui poussent au portique, j’ai la méthode si ça en est un avec porte qui tourne.
      Technique du « Okuto No porte dans ta gueule ». Hyper efficace.

  33. Grangy dit :

    A partir du moment où je paie mon abonnement, j’estime être en règle.
    Je refuse d’être suivie à la trace par validation de mon pass.
    Je ne le valide que lorsque je n’ai pas le choix en présence de portiques.
    Je refuse de participer à quelconques statistiques de la SNCF qui, ne nous le cachons pas, ne ferons pas évoluer les choses.
    Je refuse de valider tant que la chasse aux fraudeurs ne sera pas réellement engagée et tant que nous ne voyagerons pas quotidiennement dans des conditions sereines.
    Et je trouve que votre petit jeu pour gagner des voyages sur le réseau Grandes Lignes est proprement déplacé…

  34. Pierre95430 dit :

    Bonjour M. Langé.

    Formidable !
    Grâce à votre système de validation, vous allez pouvoir enfin me faire profiter de votre offre (royale) de remboursement consécutive à votre service déplorable…
    En effet, comme vous pourrez nous pister comme de dociles bovins, vous pourrez const
    En validant, SNCF Transilien peut optimiser vos déplacements et le confort de votre trajet : toutes les validations nous permettent en effet de mieux connaître les habitudes de transport.

    En revanche, qu’en pense la Cnil ?

    • Bonjour, les données sont « anonymisées » dans les bases de données, le numéro du pass Navigo n’est pas gardé. Il est donc impossible de rapprocher le propriétaire physique d’un pass avec les endroits où il a validé, sauf par un système très verrouillé activable uniquement sur commission rogatoire d’un juge.

  35. Pierre95430 dit :

    Bonjour M. Langé.

    Formidable !
    Grâce à votre système de validation, vous allez pouvoir enfin me faire profiter de votre offre (royale) de remboursement consécutive à votre service déplorable…
    En effet, comme vous pourrez nous pister comme de dociles bovins, vous pourrez constater que j’utilise bien votre ligne moisie…

    « En validant, SNCF Transilien peut optimiser vos déplacements et le confort de votre trajet : toutes les validations nous permettent en effet de mieux connaître les habitudes de transport. »

    En revanche, qu’en pense la Cnil ?

  36. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Mr Langé, il y a deux jours, le 14 mai à 10h02, je me suis inquiété sur ce blog de savoir comment je pouvais remplir mon obligation de « valider » que vous rappelez aux usagers.
    je vous ai décrit mon trajet quotidien (quand le service est assuré) pour exemple, je pense que de nombreux autres usagers ont des trajets similaires vu le taux de remplissage que les trains de Gisors atteignent déjà aux horaires qui sont les miens.
    Je pense que tous ces gens seraient heureux d’être pris en compte dans les résultats des statistiques qui seront faites grace à ces « INDISPENSABLES » validations.
    Merci de votre réponse.

  37. R-icPasser au statut dit :

    Ah, voilà qui militerait pour l’installation des valideurs dans les trains plutôt que sur les quais…. et ça résoudrait de fait le problème des gares hors périmètre du STIF.
    Ceci dit pour les statistiques, il y a aussi sur les cellules qui comptent les mouvements d’entrée et de sortie mais je ne sais pas s’il y en a dans tous les trains ?

    • phn60Passer au statut dit :

      Bien sûr, c’est comme ça dans les bus et dans les trams et ça semble fonctionner très bien. La circulation des usagers est facilitée et la validation reste possible même après le départ.

  38. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour Mr Langé, il y a maintenant SIX jours, le 14 mai à 10h02 (question reformulée le 16 mai), je me suis inquiété sur ce blog de savoir comment je pouvais remplir mon obligation de “valider” que vous rappelez aux usagers.
    je vous ai décrit mon trajet quotidien (quand le service est assuré) pour exemple, je pense que de nombreux autres usagers ont des trajets similaires vu le taux de remplissage que les trains de Gisors atteignent déjà aux horaires qui sont les miens.
    Je pense que nombre de tous ces gens seraient heureux d’être pris en compte dans les résultats des statistiques qui seront faites grace à ces “INDISPENSABLES” validations.
    Envisagez-vous de me répondre?

    • écoeurée dit :

      phn60 : vous avez oublié de mentionner l’année 2011, 2012, 2013 :-) ?.????. Les questions pertinentes ont très peu de réponse sur ce blog. Quand il y a réponses elles sont souvent estampillées master communication option langue de bois !

    • phn60Passer au statut dit :

      Tout à fait d’accord!

    • Bonjour, désolé pour ma réponse tardive, j’ai dû me renseigner auprès des personnes concernées par ce sujet. Vous faites partie des cas particuliers. Il ne vous sera pas demandé de sortir de la rame pour valider votre titre de transport. Si vous êtes contrôlé, vous devrez vous justifier en délivrant vos 2 titres (pass navigo + complément de parcours)

    • phn60Passer au statut dit :

      Merci pour cette réponse, je comprends par contre que les cas particuliers dont je fais partie ne seront pas pris en compte dans les statistiques.

    • phn60Passer au statut dit :

      Celà ne va pas arranger les affaires de certains usagers qui en compensation de la « non qualité » du service ont choisi de circuler sans le complément; vue la rareté des contrôles au delà de Chars, l’option pouvait être payante (en 22 ans de trajet, je n’ai fait l’objet que de 2 contrôles sur ce tronçon); 22 ans soit environ 22 fois 11 mois au tarif actuel de 45€ coûteraient 10890€ contre moins de 100€ pour 2 prunes…le calcul est vite fait!
      Avec ces dispositions, un contrôle entre Chars et PSL se soldera pour eux par une amende soit pour absence de complément, soit pour défaut de validation….à voir ce qui est moins cher…!

  39. linor9510 dit :

    Je tenais à préciser qu’un jour,quelqu’un a été injurié dans une gare du 95 parce que un passager apparemment fraudeur s’est collé à cette personne pour sortir du CAB et lorsque cette dernière a exprimé son mécontentement,elle s’est fait injuriée et pas des moindres grossièretés!

    • Ce n’est pas un fait isolé Linor9510. J’ai assisté à des scènes similaires à Haussman St Lazare. D’ailleurs la configuration des lieux fait qu’on voit les contrôleurs ou les agents de la SUGE au dernier moment. Ils se mettent après les CAB, le long du mur. On voit les fraudeurs monter les escaliers, et hop demi-tour. Sitôt que quelqu’un fait demi-tour, les agents de la SUGE passent les CAB, rattrapent la personne, et demandent à voir le titre de transport.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • OBO dit :

      Je me suis bien fait insulter aussi parce que j’ai la mauvaise manie de n’ouvrir que de peu la porte (je parle d’une gare avec valideurs à tourniquet et porte à pousser).
      Du coup, vlam le resquilleur. Et tu peux m’injurier autant que tu veux j’en ai rien à cirer.

    • Pas mal votre anecdote OBO. Ils fraudent, et encore ils trouvent le moyen de vous insultez parce que vous ne l’avez pas laissé passé. Moi j’ai aussi une anecdote qui m’est arrivée à Hausmann St Lazare.

      Je suivais un usager au passage d’un CAB. Le lecteur Navigo était HS. L’usager recula et me heurta. Je me suis excusé, et je me suis effacé. Il est allé à un autre CAB, et je l’ai suivi. La il me ferma le portillon à la figure en me disant quelque chose que je n’ai pas saisi en raison du bruit ambiant. C’est en analysant la situation que j’ai fini par comprendre qu’il croyait que je voulais le coller pour passer en fraude. Alors que j’avais mon Navigo, et que j’attendais tout simplement mon tour…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  40. linor9510 dit :

    Non seulement le fraudeur s’est imposé pour passer avec la personne qui était en règle avec son titre de transport,mais en plus il l’a insultée ce qui peut amener à choquer!

  41. Inessuu dit :

    Blablablabla toujours les mêmes qui se plaignent, si tous le monde était un peu plus civilisé, il y aurait moins de retard des trains, les stats démontrent que 80% des retards sont dû aux personnes qui bloquent les portes pour les autre et oui cela engendre des retards sur tous le réseau (comme un accident dans le périph) alarme tiré pour faire chier le monde et là bizarrement personnes s’en prends à ses gens là ou appel le 3117 mais se permettrent d’être mécontent auprès du personnel SNCF qui eux font en sorte de faire circuler les trains et vous facilitez votre trajets au quotidien mais ça non vous ne le voyez pas, les gens sont devenus trop personnel et bah ravalez votre mécontentement et faite bouger les choses au lieu de faire du bruit pour ne rien dire, on dit que le Français et raleur moi je dis ils sont chieur, si vous êtes pas content prenez votre voiture et insulter les gens derrière votre pare brise, prenez vous des amendes de stationnement et please taisez vous c’est tellement plus âgréable.

Les commentaires sont fermés.