MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause : Les publications reprennent le 26/12
Contribuer

SNCF Assistance, des volontaires dans vos gares

59
Publié le 2/12/2013

.
SNCF Assistance - Gilets rouges

Bonjour à tous, lors d’un incident majeur ou d’un chantier travaux important sur un week-end par exemple, vous avez sûrement rencontré des agents portant un gilet rouge avec les mots « SNCF ASSISTANCE ».

Il est fort probable que vous ayez sûrement déjà eu affaire à l’un d’eux, car dans le cadre d’une forte affluence en gare (grands départs, difficultés de trafic importantes), nous les appelons. Nous savons que nous allons devoir faire face à un grand nombre de voyageurs dans les principales gares du réseau et c’est dans ce cas que nous activons le dispositif « Les volontaires de l’info ».

Qui sont-ils ?

Ce sont des agents volontaires ayant des profils variés, ils viennent des directions centrales, régionales, territoriales ou simplement d’un d’établissement comme celui des lignes L, A et J.

Un échange bénéfique pour tous

Pour un établissement comme le nôtre, c’est du personnel en renfort qui vient soutenir les agents des gares pour mieux vous renseigner et vous diriger. Ces agents sont très impliqués et contribuent concrètement à nos efforts dans l’information et la prise en charge des voyageurs. C’est également une occasion pour eux de participer à des missions sur le terrain et d’enrichir leurs expériences et leurs connaissances des gares mais c’est aussi l’occasion d’aller au plus près des voyageurs.

L’intervention : formation en amont et déroulement le jour J

Une fois l’agent inscrit, il bénéficie d’une formation : connaissances de base, session de visite(s) de gare(s), visite de la gare (d’intervention) et de ses services, intermodalité (taxi, bus, tram, métro…), son réseau ferroviaire et ses dessertes…

Le jour de l’intervention, un point sur la situation par les principaux acteurs de la gare est fait aux gilets rouges. Ces derniers vont ensuite à la rencontre des voyageurs et sont accompagnés par des agents de la gare tout le temps de leur présence. Les gares bénéficient ainsi de renforts potentiellement très nombreux. Une fois l’intervention terminée, ils participent au retour d’expérience et permettent ainsi d’améliorer cette démarche.

 

Je sais que lors d’incidents importants certains  signalent, à leur manière, qu’ils jugent ces agents parfois mal renseignés et ne pouvant pas les renseigner beaucoup plus (alors que dans des incidents moins graves, la plupart du temps, les remontées sur leur présence sont positives). Je conçois qu’ils puissent l’être sur des incidents majeurs car le service est alors totalement désorganisé, même les agents en gare rencontrent dans ces moments-là beaucoup de difficultés pour avoir des informations.

Ces agents sont informés par les agents itinérants de l’escale ou les correspondant régularité qui sont eux équipés de radio qui reçoivent des informations de la part des gestionnaires de l’information voyageurs qui sont au centre opérationnel. En situation très perturbée, ils n’ont que peu d’infos parce que tant que le COT (par ex) n’a que des éléments approximatifs, partiels ou ambigus, ça ne redescend pas vers les gilets rouges.

Dans ces cas là, les gilets rouges sont alors présents pour tenter d’expliquer la situation aux voyageurs qui arrivaient en gare sans avoir d’information. Par ailleurs, ils aident les agents à être plus visibles, en effet, dans des cas comme ceux-là, la plateforme des départs est très vite saturée et nos agents ne sont alors pas assez nombreux par rapport à l’ensemble des voyageurs pour être assez visibles.

Donc la question devient :

  • Quel niveau d’info serait utile pour vous à ce moment-là ?
  • A partir de quel moment l’information approximative vaut mieux que pas d’info du tout ?
  • Est-ce qu’il faudrait malgré tout lâcher une info partielle dans certains cas ?
  • Ne seriez-vous pas dérouté si, quelques minutes après, cette information est susceptible de changer ?

 

59 commentaires pour “SNCF Assistance, des volontaires dans vos gares”

  1. fredo95 dit :

    Oui ils sont pratiques ces gens là, ce sont les bons lampistes de la SNCF. On les sort quand il y a des problèmes, comme ça ils prennent tout dans la figure pendant que les responsables, les chefs, les décideurs et les syndicalistes sont bien planqués dans les bureaux.
    C’est vrai qu’on devrait les respecter un peu plus ces gilets rouges, car il font le punching-ball des usagers pendant que les vrais responsables des soucis sont bien loin des usagers.
    En ce qui concerne leur réelle capacité d’information, il faudrait revoir votre commentaire, car souvent, ils sont aussi perdus que nous quand on leur pose des questions concrètes ….
    Quand à vos questions en bas, alors là, j’en reste sans voix …. « A partir de quel moment l’information approximative vaut mieux que pas d’info du tout ? », on rêve éveillé …
    Et aussi : « Ne seriez-vous pas dérouté si, quelques minutes après, cette information est susceptible de changer ? »
    Je ne sais plus quoi répondre ….

  2. Jérémy dit :

    J’avoue personnellement que je ne vais jamais les voir pour plusieurs raisons :
    – il en savent en général bien moins que nous, et en tout cas que les divers canaux (plus ou moins officiels) qui peuvent nous aider à nous faire une vague idée de la situation (appli transilien, twitter, coup de fil à un ami) ;
    – ils ont souvent l’air assez peu concernés, y compris lorsque l’on s’adresse à eux ;
    – je suis souvent passablement énervé par la situation en question et préfère ne pas interagir avec tout ce qui porte un badge SNCF ;
    – j’ai bien souvent eu toute l’information utile à bord de mon train (non je déconne)

  3. EricBarthas dit :

    Quel niveau d’info serait utile pour vous à ce moment-là ? Le numéro de téléphone direct du chef du COT

    A partir de quel moment l’information approximative vaut mieux que pas d’info du tout ? Dès la première seconde de perturbation

    Est-ce qu’il faudrait malgré tout lâcher une info partielle dans certains cas ?L’information sur la cause de l’incident ne peut pas être partielle, celle des opérations visant à résoudre l’incident non plus, celle celle du délai de reprise devrait l’être, donc il y a beaucoup de choses à dire

    Ne seriez-vous pas dérouté si, quelques minutes après, cette information est susceptible de changer ? C’est déjà le cas tous les jours, on est donc habitué

    Sinon je suis d’accord avec vous et les autres commentaires, leur meilleure réponse est de lever la tête pour lire le tableau d’affichage (même technique que les agents du bureau d’information en fait)

  4. La fouine dit :

    Vos gilets rouges ! Ce sont effectivement parfois du personnel administratif appelé en renfort, ils ont le gilet rouge par dessus une tenue civile, de sont aussi des agents d’accueil, ils ont le gilet rouge par dessus la tenue Sncf, ce sont parfois aussi des agent Eiffia. Donc ça manque un peu d’harmonie et ça fait un peu désordre ! En fait on ne sait pas vraiment qui est sous le gilet rouge !

  5. Bonjour voici mes réponses :

    Quel niveau d’info serait utile pour vous à ce moment-là ?
    Les informations officielles provenant du COT. Encore faut-il que les gilets rouges aient l’info. Je suis tombé à plusieurs reprises sur des agents me disant d’un air désabusé qu’ils n’en savaient pas plus que moi…
    A partir de quel moment l’information approximative vaut mieux que pas d’info du tout ?
    Dès les premières secondes du début des perturbations.
    Est-ce qu’il faudrait malgré tout lâcher une info partielle dans certains cas ?
    Il n’y a pas plus désagréable que ne pas avoir d’info. Je dirais qu’il FAUT lâcher une info dans TOUS les cas.
    Ne seriez-vous pas dérouté si, quelques minutes après, cette information est susceptible de changer ?
    Non si il est bien précisé qu’a tout moment cette info peut changer.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  6. thierryPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    Personellement les gillets rouges ne m’ont jamais apris grand chose!!!
    Simplement car bien souvent il ne dispose pas d’information exact sur la situation d’une part et d’autre part car il n’on pas sufisament de connaissance des condition d’exploitation de la ligne et de sont environement!

    Je pense que sans ces elements il ne pourront jamais donner d’information exacte.

    Pourquoi ne pas equipé tous vos agents gilets rouges et agents d’informations de Smartphone leur permettant d’avoir acces au temp reel aux informations via une application interne à la SNCF? Cette aplication deliverait les information technique, brut et complette aux agents.

    Dans un esprit de transparence la SNCF ne serait elle pas en mesure transmettre ces memes informations au grand public?

    Personellement l’information la plus complette me conviendrait car elle me permetrait de me rendre compte de l’ampleur exact de l’incident!

    Normalement il ne devrait pas d’avoir d’information incomplette. Soit il y a un incident soit il n’y en a pas! Il y a toujours une cause à un incident! Nous devirons donc avoir la meme information dans toutes les gares. (Actuelement sa n’est pas toujours le cas)! Elle doit etre donner presisement! un foi un descicion d’exploitation elle doit etre prix et communiqué au client!!

  7. seb60240 dit :

    Bonjour M. Langé,
    Un petit état des lieux en ce milieu de semaine s’impose.
    Sur 4 trajets effectués 4 en retard soit 100 % .Il est encore plus intéressant de le ramener en unité de temps donc sur 4 trajets effectués 1h de retard soit comme si j’avais effectué 5 trajets. Ce matin j’ai eu l’agréable surprise ( c’est ironique bien sûr ) de découvrir que le train de 7h44 à chars est un train à 1 étage. Je rentre dans le 1er wagon et là joie immense ( c’est toujours ironique ) il n’y a pas de chauffage. Encore merci la SNCF pour ces agréables voyages. Je vais vous faire un nouvel état des lieux en fin de semaine car je pense que je serai encore très heureux.

  8. Guil95Passer au statut dit :

    Et pendant que les gilets rouges font ce qu’ils peuvent, les autres ne font rien.
    L’incompétence chronique des préposés à la communication m’exaspère de plus en plus.

    Ce matin, arrivée vers 7h40 à Cormeilles. L’écran annonce un train à l’approche quai A, et le 7h45 déjà à quai annoncé quai B, je choisis celui du quai B pour aller m’asseoir directement au chaud.
    Un train sans arrêt passe finalement quai A, et quelques personnes choisissent de rejoindre le quai B.
    Le train du quai A arrive enfin, 2 étages, presque vide, et c’est à ce moment-là que des gens, sur le quai B, nous préviennent par signe que notre train est indiqué « supprimé ». Nous sortons et rejoignons le quai A, trop tard pour prendre le train qui vient de nous partir sous le nez.
    Un nouveau train sans arrêt passe.
    Et c’est seulement à cet instant qu’une annonce sonore nous prévient que le 7h45 est supprimé et que le prochain train pour Paris arrivera dans 3 à 4 minutes. Il était déjà 7h47, les gens attendant toujours dans le 7h45 ont enfin eu l’info et nous ont rejoint…
    Comme tous les matins dans ces cas-là, par d’arrêt au Val, et pour moi, 1/4 d’heure de retard au boulot pour avoir fait le mauvais choix et n’avoir eu aucune information officielle dans les temps.
    Quand je pense que tout le monde n’est pas équipé de smartphone et que de ce fait la SNCF fait des efforts sur la communication, ça me fait bien rire, mais je ris de plus en plus jaune.

    • JP dit :

      Je suis monté dans le 7H45 sur le quai central qui était affiché normalement.
      C’est après le passage du train sans arrêt (habituellement il passa vers 7h43 que j’ai vu des gens descendre de mon train.
      Il était environ 7H47, j’ai regardé l’écran sur le quai et j’ai vu que le train dans lequel je m’était installé était affiché « supprimé ».
      Nous n’avons eu aucun message dans le train et comme on l’a dit hier, les messages sur le quai sont inaudibles, c’est encore plus vrai quand on est dans le train.
      J’ai pris le 7H50 et comme depuis le début de la semaine on a mis entre 28 et 30 minutes pour arriver à St Lazare.
      Donc depuis le début de la semaine, je suis à 2 voyages « à l’heure » sur 6.

    • Cormeillaise dit :

      Bonjour Guil95,

      En terme de communication, c’était le pompom ce matin…aucune info en gare à propos du 7h45. Une annonce quasi inaudible indiquant que le prochain train pour PSL passerait dans 5 minutes quai A.
      Pas d’alerte sur le smartphone non plus : trafic normal selon l’appli.

      Je ne suis pas montée dans le 7h45, flairant le problème : ce train est souvent supprimé.
      J’ai attendu sur le quai A. Le train est passé vers 7h53 quasi vide, pas d’arrêt au Val comme d’habitude.

      Et arrivée à 8h16 ou 17 à Paris.

      Conclusion : je pars plus tôt, j’arrive en retard.

    • Cormeillaise dit :

      Et j’ajouterai : depuis le début de la semaine , pas une fois un train est parti ou arrivé à l’heure, aller et retour…carton plein !

    • Guil95Passer au statut dit :

      Au final, nous étions tous les trois dans le même train, alors que nous aurions pu être dans le 7h45, voire dans le 7h42 qui, lui aussi, était quasiment vide vu qu’il y en a eu un vers 7h35 qui s’était arrêté (je l’ai vu au loin en m’approchant de la gare).
      Et comme vous, je n’ai pas eu de trajet correct de la semaine ! Matin et soir, retard, ou/et surtout un trajet qui est passé à 30 minutes au lieu de 18/20 théoriques.

    • Guil95Passer au statut dit :

      Je me suis toujours retenu jusqu’ici, ou tout du moins ai-je modéré mes propos, mais à force je vais finir par devenir grossier tant j’en ai ras le bol.
      Ce soir, rebelote, et j’ai l’impression de m’être fait avoir matin et soir de la même manière, en prenant un train qui est parti plus tard que prévu alors qu’il y avait mieux à faire…
      17h43 annoncé voie 12. 17h42, annonce sonore, il partira finalement voie 27 (la bonne blague).
      Je ne sais pas si vous avez déjà calculé, mais moi il m’a fallu plus de 3 minutes pour aller de la voie 12 à la voie 27.
      17h45 en voie 27, pas de train. Et là, hésitation cruelle : attendre ici ou retourner voir si le 17h50 est annoncé vers la voie 10, avec le risque de le voir partir sous mon nez si je mets encore plus de 3 minutes à y aller…
      J’ai attendu. Vu que le train ne s’est pas rempli, j’ai supposé que le 17h50 était là et avait attiré du monde.
      Départ pour nous 17h55, on roule à fond, puis on s’arrête sur le pont avant Argenteuil. Troisième voiture en partant de l’arrière, je me dis que la loco ne doit pas être loin du quai, alors quid de cet arrêt en pleine voie ??
      On attend que l’aiguillage soit remis dans le bon sens parce que le 17h50 a débarqué les gens à Argenteuil ? On attend quoi puisqu’on ne nous dit rien (à part que nous sommes arrêtés en pleine voie, si, ça il l’a dit, ce que l’on sait déjà on aime bien l’entendre encore).
      A Argenteuil, un train est arrêté sur la voie d’à côté, mais vu le peu de monde sur le quai, ce n’est pas le 17h50.
      Entre Argenteuil et le Val, on se traîne (comme tous les soirs en ce moment), là aussi on se demande pourquoi.
      Résultat : arrivée à Cormeilles à 18h18 (pendule au-dessus de l’escalier) / 18h20 (pendule sur le quai, à propos, il faudra compenser ce décalage un jour, qui peut porter préjudice à bon nombre d’entre nous quand on attend un train).
      Un train se trouve voie centrale, j’en déduis que nous avons été devancés par le 17h50… et qu’encore une fois j’ai mis 2 fois plus de temps que prévu à rentrer.
      Quelqu’un peut-il me dire ce qu’il en a été du 17h50 ? Et puis 18h20, c’est quasiment l’heure d’arrivée du 18h03 donc je suppose que ce n’est pas fini pour ce soir, les retards !
      Et y’en a marre ! 100% de retard cette semaine, et pourtant aujourd’hui on n’avait ni le brouillard ni les températures d’hier… Je redoute la neige comme l’an dernier !

    • fredo95 dit :

      Et oui, comme je vous comprends.
      Dans les mêmes horaires, on a eu un retard conséquent sur le train de Gisors de 17h20 hier soir. On nous a fait attendre au niveau d’Argenteuil pendant plus de 10 minutes vers 17h35 sans aucune explication.
      Nous sommes arrivés à Pontoise et dans les gares suivantes avec 12 minutes de retard.
      Nous attendons encore une phrase du conducteur ou du chef de train pour nous avertir de quoi que ce soit …
      Organisation inexistante, information plus que défaillante et ponctualité détruite.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Autre chose étonnante hier soir :
      Le 18h01 (Paris-Mantes par Les Mureaux) part à l’heure. Il est dépassé à Houilles (il n’y avait pas de dépassement GL prévu puisqu’il n’y a pas de 18h05 au départ de PSL) par le terminus Les Mureaux de 17h56 parti en retard et sans doute vers 18h03-04. Du coup, le premier convoi cité se traîne derrière le second qui est omnibus entre Poissy et Les Mureaux. N’aurait-il pas été plus judicieux de faire partir le train à destination des Mureaux à 18h03 (s’il n’était pas prêt à partir avant) et celui ayant pour terminus Mantes à 18h05 ? En effet, il me semble que ce dernier aurait ainsi eu 5 min. de retard en moins à Verneuil et aux Mureaux tout en pouvant être dépassé par le GL de 18h10 à Houilles, lui aussi retardé.
      Cela dit, j’ai noté une autre chose inhabituelle : le 18h01 (et peut-être tous les autres trains du groupe V) a emprunté le groupe VI jusqu’au cimetière un peu avant le pont d’Asnières (au passage, je ne savais pas qu’on pouvait changer de groupe à ce niveau-là : cette connexion aurait-elle été récemment mise en service ?). Et ceci est peut-être à prendre en considération dans le curieux choix de régulation.

    • Je confirme bien ce que vous remontez, je le retrouve dans le suivi des événements hier . Le 17h56 est effectivement parti en retard suite à une application du guide de dépannage en gare Saint-Lazare. Je pense que le choix de dépassement entre deux trains qui ont la même desserte avait la finalité de conserver le matériel dans son roulement afin de garantir des rentrées de maintenance.

    • Votre remarque est judicieuse Stéphane, mais faire partir le 18H01 juste derrière le 17H56 aurait eu même cause, même effet. Vous vous seriez trainé entre Poissy et Les Mureaux à cause du train précédent.

      Concernant le changement de groupe avant le pont d’Asnières, il s’agit des aiguilles de sortie des Batignolles côté province. Je ne savais pas que l’on pouvait changer de groupe à partir de ces aiguilles, mais si cela a été fait hier… Je pense que cette possibilité existait depuis longtemps, mais que l’occasion de l’utiliser ne s’était pas encore présenté jusqu’à hier.

      Il faut savoir que les agents travaillant dans les postes d’aiguillage programment parfois des changements de groupe afin de « dérouiller les installations » selon le jargon cheminot. Il s’agit de faire circuler un train par des itinéraires inhabituels, en les faisant passer par de nombreux aiguillages. Des aiguillages qui sont rarement manœuvrés. Cela permet de vérifier leur bon état de fonctionnement, et de les faire bouger un peu. Mais cela se fait jamais en heure de pointe, à cause du trop grand nombre de circulation. En général, cela se fait avec le dernier train du soir, ou le 1er du matin.

      Ainsi je me souviens avoir pris un jour le train de 1H03 à destination de Mantes via Poissy. À Houilles nous avons été dirigé sur la voie centrale, puis nous avons poursuivi à contre sens jusqu’à Sartrouville ou nous avons été réceptionné voie centrale. À Maisons-Laffitte nous avons repris notre voie habituelle, mais à Achères nous avons circulé sur la voie des RER. À partir d’Aubergenville nous avons circulé voie centrale, et au lieu de revenir voie 1 en face de l’usine de Porcheville, nous avons circulé à contre sens jusqu’à Mantes la Jolie voie 2.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Franck, sans rentrer dans les détails, il me semble tout de même, et en théorie (car là on mettait plus de temps pour rejoindre Houilles), qu’on se serait un peu moins trainé mais je ne suis pas tout à fait sûr…
      La question de ce changement de groupe, qui s’était déjà produite dimanche soir avec le 17h53, reste ouverte. Est-ce lié à des travaux ? A un ralentissement sur la voie 1 du groupe V ?
      Quant au 1h03, il desservait en effet les gares de Sartrouville à Achères-Gd Cormier en plus. Ce n’est plus le cas pour cette dernière depuis un certain temps…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Jacques-Guy, on ne peut pas dire que les 17h56 et 18h01 ont la même desserte, même s’ils mettent le même temps entre PSL et Les Mureaux !
      Pas d’explication pour le départ sur le groupe VI et l’aiguillage vers le V à cet endroit inhabituel ?

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Franck, l’indisponibilité partielle de la voie 1 du groupe V au départ de PSL semble se confirmer. En effet, aujourd’hui, le 16h39 (Paris-Mantes par Conflans partant habituellement sur le groupe VI) est parti un peu après le 16h41 (Paris-Mantes par Les Mureaux partant habituellement sur le groupe V) et lentement alors que le 16h36 (Paris-Gisors) était parti bien à l’heure sur le groupe VI. Conséquence : 6 min. de retard à Conflans mais il fallait sans doute tenir compte de la plus grande fréquence des départs sur le groupe V (GL à 16h45, 16h50, 16h53).
      Jacques-Guy, que se passe-t-il ? Pourquoi ne sommes-nous pas officiellement informés que les trains de ces deux groupes peuvent subir plusieurs min. de retard ?

    • Bonjour, il n’y avait pas d’incident majeur, ce qui explique le fait qu’il n’y a pas d’alerte. Par contre avez-vous consulté la rubrique « les prochains trains » ?
      Tous les jours, il y a de nombreux petits incidents (matériel, infrastructure, acte de malveillance, flux important dans certaines gares,..) qui désorganise le trafic en créant des retards.
      Les petites pertes de temps se cumulent et provoquent des retards. Au final, parfois sur une journée complète l’ensemble de ces délais finit par réduire le nombre de trains que l’Infrastructure peut recevoir et même si il n’y a pas un incident avéré important, nous sommes parfois contraints de supprimer quelques missions.

  9. La fouine dit :

    Très drôle Seb , on sait bien que paris -Gisors est une ligne pourrie ! eh ne dites surtout pas ´vivement la privatisation ´ car aucun repreneur ne voudrait reprendre cette ligne pourrie et non rentable. Cela dit vous êtes hors sujet car le sujet dans ce paragraphe est : les gilets rouges. Cordialement

    • seb60240 dit :

      Bonsoir la fouine,
      En effet ce sujet traite des gilets rouges pour lesquels je rejoins les précédents posts.
      Mon commentaire peut en effet paraître hors sujet mais il n’y a aucune catégorie généraliste sur laquelle le poster je me suis donc permis de le mettre sur un sujet récent afin que M. Langé, qui ne m’a toujours pas répondu d’ailleurs, puisse le voir.

    • EricBarthas dit :

      Pour information, vous pouvez toujours poster sur votre gare de départ, les commentaires s’affichent dans la colonne de droite par ordre chronologique, donc Mr Langé le verra aussi bien et cela évitera le hors sujet.

    • Bonjour, vous avez bien fait et c’est en général ce que font la plupart des commentateurs. Comme l’évoque EricBarthas, vous pouvez également poster sur le billet qui est lié à votre gare de départ ou d’arrivée. Je n’ai pas répondu à votre commentaire car, je n’y vois aucune interrogation mais plutôt comme vous le dites un état des lieux que vous souhaitiez faire.

    • Gisorss dit :

      Bonjour, si la ligne PSL Gisors est pourrie et non rentable, pourquoi est elle toujours ouverte ?
      Je ne vois pas l’intérêt de maintenir une ligne non rentable, peut être est-ce politique??? Afin d’améliorer ‘légèrement’ la rentabilité de cette ligne, il serait judicieux d’effectuer des contrôles de billets de manière plus régulière…..
      Je serai intéressé de savoir le nb d’abonnement de travail + Pass Navigo vendu chaque mois à la gare de Gisors par rapport au nb de voyageurs (plusieurs series de comptage ont été effectuées à Gisors) moins le nb de cheminots présents au départ….et ainsi en déduire le taux de fraude (important) !

  10. *lulu60 dit :

    On joue à quoi là….
    lundi 5h59 chaumont arrivé avec 20min de retard
    mardi 5h59 chaumont, la même, mardi soir 20h saint lazare arrivé à chaumont 20 min de retard
    mercredi 18h00, chouette je vais rentrer tôt voir mes enfants, et bien non, arrivée 20min de retard
    Ce matin, 8h16 chaumont, bloqué à argenteuil depuis x temps. retard prévu au moins x min.. quand je discute avec le chef de train, il m’annonce qu’on n’est pas sorti de l’auberge avec l’hiver qui arrive.
    par ailleurs je ne comprends pas opouurquoi systematiquement le temps de trajet est doublé entre paris et Argenteuil, il y a beaucoup de forêt et de feuilles mortes sur ce passage!!!!!!
    Pourriez-vous nous dire si nous sommes condamnés à perpertuite?!?

  11. *lulu60 dit :

    On joue à quoi là….
    lundi 5h59 chaumont arrivé avec 20min de retard
    mardi 5h59 chaumont, la même, mardi soir 20h saint lazare arrivé à chaumont 20 min de retard
    mercredi 18h00, chouette je vais rentrer tôt voir mes enfants, et bien non, arrivée 20min de retard
    Ce matin, 8h16 chaumont, bloqué à argenteuil depuis x temps. retard prévu au moins x min.. quand je discute avec le chef de train, il m’annonce qu’on n’est pas sorti de l’auberge avec l’hiver qui arrive.
    par ailleurs je ne comprends pas opourquoi systematiquement le temps de trajet est doublé entre paris et Argenteuil, il y a beaucoup de forêt et de feuilles mortes sur ce passage!!!!!!
    Pourriez-vous nous dire si nous sommes condamnés à perpertuite?!?

  12. *lulu60 dit :

    Synthèse de cette semaine
    lundi 5h59 chaumont arrivé avec 20min de retard
    mardi 5h59 chaumont, la même, mardi soir 20h saint lazare arrivé à chaumont 20 min de retard
    mercredi 18h00, chouette je vais rentrer tôt voir mes enfants, et bien non, arrivée 20min de retard
    Ce matin, 8h16 chaumont, bloqué à argenteuil depuis x temps. retard prévu au moins x min.. quand je discute avec le chef de train, il m’annonce qu’on n’est pas sorti de l’auberge avec l’hiver qui arrive.
    par ailleurs je ne comprends pas opourquoi systematiquement le temps de trajet est doublé entre paris et Argenteuil, il y a beaucoup de forêt et de feuilles mortes sur ce passage!!!!!!
    Pourriez-vous nous dire si nous sommes condamnés à perpertuite?!?

    • Bonjour, les retards que vous subissez le matin sont liés à la saison et aux feuilles. Il ya beaucoup d’enrayage et de patinage et c’est un véritable fléau. Je vous invite à lire ce billet pour en savoir plus.Le retard du mercredi soir est le résultat de plusieurs problèmes. L’agent de conduite n’a pas pu arriver à temps à la suite d’un incident sur sa précédente mission et pour finir, le nombre de voyageurs était très important et la marche du train a été ralentie dans chaque gare.En effet, un arrêt nécessite un freinage, un temps de stationnement et un temps de ré accélération, Tout cela est déjà pris en compte dans le montage du plan de transport mais dans le cas d’une forte affluence ces étapes sont plus longues et du coup le délai de route aussi …Entre Argenteuil et Paris, l’explication est simple, ce tronçon est particulièrement sollicité, il ya beaucoup de circulations qui se rejoignent (les trains venant de Mantes, de Gisors, de Cormeilles), L’offre correspond à la limite des capacités de la ligne, si un problème survient (comme le patinage à Gisors), ce sont tous les trains qui se rejoignent sur cette partie de ligne qui vont subir du retard.

  13. drsd dit :

    Mardi soir, le train de 18h35 à Houilles direction Mantes la Jolie est annoncé avec 20 minutes de retard. En route, il se prend 20 minutes supplémentaires. Le train est donc arrivé à Aubergenville avec 42 minutes de retard. Aucune annonce, aucun gilet rouge, rien comme ci tout était normal ! Pourquoi tous les trains ne sont pas listés dans les bulletins de retard sur le site transilien?

    • Bonjour, un train a été stoppé lors de son départ de St Lazare suite à un problème de porte. Il fallu condamner la voiture avant que la rame puisse reprendre sa marche. Cet incident a bloqué la circulation sur plusieurs groupes de voies et c’est ce qui a provoqué le retard de 20 minutes.Le trafic est alors important à ce moment de la journée et ce tronçon de ligne est particulièrement sollicité, il y a beaucoup de circulations et cet incident a perturbé le trafic de façon importante. Les gilets rouges sont mobilisés en cas d’incident majeur et en cas de rupture de circulation. Ce soir là, certes les retards étaient importants mais la circulation n’était pas interrompue.Les bulletins de retard, voilà bien un sujet qui pose problème. A ce jour sur le site transilien.com, il n’est pas possible d’obtenir des billets de retard en dehors des trains des heures de pointe dans le sens Province Paris. Cela concerne certes une grande majorité de nos clients mais pas la totalité Il faut savoir que dans toutes les gares de la ligne J les agents ont à leur disposition un modèle de bulletin de retard qu’ils peuvent utiliser. Je vous invite à le demander en gare si besoin.L’idéal, en effet, serait que tous les retards et suppressions soient répertoriés sur le site internet. Nous avons déjà formulé ce souhait mais le Webmaster du site vient de me confirmer qu’à ce jour ce n’est techniquement pas encore réalisable. L’équipe technique en charge de ce sujet chez à la direction Transilien travaille pour améliorer ce service, nous espérons des évolutions très prochainement.

    • Cormeillaise dit :

      Bonsoir Mr Langé,
      Vous dites « L’idéal, en effet, serait que tous les retards et suppressions soient répertoriés sur le site internet. Nous avons déjà formulé ce souhait mais le Webmaster du site vient de me confirmer qu’à ce jour ce n’est techniquement pas encore réalisable. L’équipe technique en charge de ce sujet chez à la direction Transilien travaille pour améliorer ce service, nous espérons des évolutions très prochainement. »
      J’aimerai comprendre ce qu’il y a de techniquement non réalisable. Que la donnée ne soit pas présente je peux le concevoir, qu’on ne puisse pas la restituer si elle est disponible, çà me laisse perplexe. C’est sans doute de la déformation professionnelle ( je suis chef de projet) mais mon équipe technique me dit souvent : « rien n’est impossible, c’est juste une question de moyen »..
      Maintenant, ce sont peut être des données considérées comme sensibles…commercialement.

    • Bonjour, je vais tenter d’en savoir plus.

    • Bonjour, la difficulté dans la mise en place des bulletins de retard est liée à la récupération automatique des infos. En effet, pour récupérer l’ensemble des données, il faut saisir train par train et nous n’avons pas la possibilité de le faire pour toutes les lignes. A cela s’ajoute les problèmes de récupération des infos à saisir et les risques liés aux saisies manuelles. Les responsable du projet m’indiquent que pour le 3ème trimestre 2014, il est prévu de refondre le module complet des bulletins de retards . Je n’ai pas les détails techniques et fonctionnels mais cela semble prometteur.

    • EricBarthas dit :

      Mr Langé, le COT reçoit en temps réèl touts ces infos. Et ne nous faites pas croire que les agents du COT vont chercher les infos trains par trains.
      Donc si vous avez l’info en temps réèl, vous pouvez mettre à jour l’info (et les bulletins de retard) en temps réèl, disons avec un cadencement de 5 minutes histoire de ménager le système.
      Parmi les blogueurs, de nombreuses personnes savent gérer des projets, développer des solutions informatiques. Si vous avez besoin de ressources n’hésitez pas. Je me porte volontaire en tant que développeur web et grand système.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Jacques-Guy, pourquoi avez-vous la possibilité de récupérer l’ensemble des données pour certaines lignes et pas pour d’autres ? Pouvez-vous nous présenter la lise des lignes Transilien disposant déjà de cette facilité ?
      EricBarthas, selon vous, peut-il exister un logiciel qui récupère ces données ? Serait-ce plutôt à partir des graphiques en temps réel du COT ou des données transmises par les balises auxquelles nous avons déjà accès en temps réel ?

    • Bonjour, toutes les lignes fonctionnent plus ou moins de la même façon et ce sujet de bulletin retard est commun à toutes. Je sais que c’est aussi une attente de la part de mes collègues des autres lignes.

    • EricBarthas dit :

      Stéphane, l’acquisition des données est réalisée par les balises.
      Mais la construction du graphique utilise un logiciel.
      Les données sont stockées sur une base. Elles peuvent servir à tracer un graphique, et elles peuvent aussi bien servir à calculer la ponctualité.
      Les données sont déjà présentes. Il suffit de s’en servir.

    • Bonjour, je ne suis pas un spécialiste, mais il existe peut-être un problème qui ne permet pas la transmission de ces données.

    • N’aurait-il pas été possible de faire refouler le train à quai pour libérer les voies et permettre de moins impacter les circulations Monsieur Langé ? Je sais que cela est contraignant, mais en pleine heure de pointe c’était justifié.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  14. seb60240 dit :

    Bonsoir M. Langé,
    Pour vivre la situation au quotidien je trouve vos propos hors sujet. En effet il nous est dit depuis quelque temps que les problèmes de retard sont dû aux feuilles mais je peux vous assurer que le retard n’est pas sur le tronçon gisors pontoise mais bien sur pontoise PSL soit le tronçon où les feuilles sont inexistantes. Donc merci d’arrêter de nous prendre pour ce que l’on est pas et de enfin nous donner les véritables raisons. Sinon nous en sommes à 6 trains en retard sur 8 soit très loin de vos stats.

    • Nicolas LD dit :

      Ce matin, train de 8:00 avec 7 minutes de retard a Herblay, arrivé à 08:33 PSL
      Avec une grosse reflexion du client chez qui je preste.
      Il va falloir que je prenne le train de 7h40 maintenant, j’en ai plein le dos de l’incompétance TOTALE de la SNCF et du mépris.
      Arriver a PSL et voir des agents mort de rire sur le quai, qui gènent la déscente des usagers en retard, ça n’a pas de prix, merci à eux également, ils ne peuvent pas ce pousser non ?

    • Bonjour, les agents de conduite adaptent la vitesse des trains sur le tronçon Gisors /Pontoise, donc cela induit des retards. Ils arrivent ensuite sur le tronçon Pontoise PSL avec du retard et doivent s’insérer dans la circulation. Ce tronçon est très fréquenté et comme je l’évoque dans ma première réponse : cette portion de ligne est utilisée au maximum de ses capacités. C’est entre Conflans et Paris que ça se complique avec l’ajout des trains provenant de Mantes, Boissy et Cormeilles. On ne peut insérer qu’un train de plus par tranche de 20 minutes en utilisant le sillon (espace-temps réservé pour un seul train) libre pour absorber les retards de la grille horaire. Ce sont donc tous les trains qui se rejoignent sur cette partie de ligne qui vont subir du retard.

    • seb60240 dit :

      Bonsoir m. Langé,
      Je vous propose de venir quelques jours au COT afin d’analyser vos problèmes parce que j’ai l’impression que la gestion laisse à désirer.
      De plus on vous dit que les retards sont dans la quasi totalité du temps accumulé entre pontoise et PSL et vous nous répondez l’inverse écoutez un peu les gens qui empreintent ce trajet au quotidien.
      Merci

    • Monsieur Langé, les annonces sur le site Transilien.com parlait d’une limitation de vitesse sur l’axe Gisors/Pontoise jusqu’au 1er décembre. Il n’est plus stipulé nul part que cette limitation était prolongée cette semaine. Je ne comprends donc pas pourquoi vous parlez encore de vitesse adaptée sur ce tronçon.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, quand il y a du retard sur l’axe Gisors/Pontoise, il devient plus important une fois que le train rejoint l’axe Pontoise /Paris car la circulation y est plus dense. Franck, il n’y a pas de limitation de vitesse en ce moment appliquée sur toutes les circulations. Toutefois en opérationnel et en fonction des conditions climatiques, les agents de conduite réduisent la vitesse si besoin. Sur cette zone cela reste fréquent.

    • Gisorss dit :

      Bonjour, Pourquoi ne pas prolonger le train de 17h40 (PSL Boissy) jusqu’à Gisors ?? ça serait déjà ça ! merci

    • Bonjour, nous ne pouvons pas décider de prolonger une mission. Les missions Boissy sont décidées et financés pas le Stif qui est en charge des transports de la région Ile de France. Gisors ne dépend pas de la même région.

  15. fredo95 dit :

    Bonjour,
    Prenant la ligne Paris Gisors depuis 12 ans, je ne puis qu’abonder dans le sens de SEB. Depuis 3 ans environ, tout se dégrade de manière continue et accélérée. Les feuilles ont bons dos ! Le matin, oui, pourquoi pas ? Mais tous les jours pendant des semaines quand même … j’ai le souvenir d’incidents de ce genre il y a 10 ans qui concernaient 1 ou 2 trains par jour et ça durait 2 semaines au grand maximum.
    Là c’est tous les convois et sur un mois ! Faut arrêter de nous prendre pour des idiots !
    De plus, oui, SEB a raison, les trains du soir, c’est entre Paris et Argenteuil ou Conflans que ça dégénère, elles sont où vos feuilles là ?
    De plus, pourquoi, quand il y a des perturbations, faire passer des omnibus avant les directs après le Val d’Argenteuil ? Comme ça, au lieu d’un train en retard, vous en créez artificiellement et volontairement vous-mêmes 3, 4 et plus …. C’est d’une bêtise déconcertante.
    Au lieu d’avoir 300 eu 400 personnes en retard, nous nous retrouvent à 1000 ou encore plus !
    La ligne J est en train d’exploser petit à petit et rien n’est fait pour arranger les choses. Un de ces jours, il y a aura une très gros problème et on pourra se retrouver sans train pendant des mois afin de tenter de le régler.
    Alors au lieu de vous défausser sur la météo ou sur les autres, trouvez des solutions pour que nos trains soient présents, à l’heure, avec du chauffage et de la lumière. C’est tout ce qu’on veut.
    Plein le dos des explications bidon et des discours commerciaux à 2 balles.

  16. seb60240 dit :

    Bonjour M. Langé,
    Comme promis voici un état des lieux de la semaine dernière.
    Donc 3 trains à l’heure sur 10 soit 30% et 1h30 de retard cumulé.
    Comptez vous nous indemniser pour ce trajet et demi effectué en plus sans le vouloir ?
    De plus le retard est bien entre PSL et pontoise je peux vous donner les détails gare par gare du trajet de 17h59 au départ de PSL et à destination de Gisors du vendredi 7/11
    Ce matin ça ne sent pas mieux l’application nous parle d’un accident de voyageur au Val d’argentueil la semaine commence bien !!!

  17. fredo95 dit :

    Bonjour M Langé,
    mon bilan de la semaine passée : 5 trains en retard sur 10 pris entre PSL et Us. Soit un magnifique taux de ponctualité de 50 % !! Formidable.
    J’ajoute que mes retards cumulés font 45 minutes soit l’équivalent d’un voyage Us-Paris en plus dans ma semaine.
    Et j’ai bien d’autres trucs à faire que d’attendre dans des trains qui ne sont pas à l’heure.
    Facile d’être ponctuel à la SNCF pour les trains de 11h00 ou de 14h27 ! Il y a 15 personnes par voiture. par contre les trains de 06h00 ou de 17h00, on est un peu plus nombreux là ….

  18. linor9510 dit :

    Je me rends mieux compte de la complexité de la mission des volontaires de SNCF assistance,si bien que je me doutais bien déjà que leur mission n’était pas simple.Ce que je retiens le plus,c’est lorsque ceux-ci ont été présent parce que je me sentais mal et que l’un d’eux en compagnie d’un secouriste m’a accompagnée jusqu’à une infirmerie.

  19. Amanda dit :

    Bonjour, vous dites que les gilets rouges « sont des agents volontaires ». Dans ce cas, est-il néanmoins possible de postuler comme gilet rouge alors que l’on n’ait pas employé à la sncf ? Car je pensais postuler pour cet été (avec les travaux du A) mais je suis étudiante sans expérience à la sncf…

Les commentaires sont fermés.