MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Une absence de quelques jours.

74
Publié le 29/10/2013

Bonjour, je vais m’absenter quelques jours et je ne vais donc pas pourvoir vous répondre ou publier de nouveaux billets.
En mon absence, n’hésitez pas à poursuivre vos échanges. A mon retour, lundi, je ne manquerai pas de vous lire.Pour toutes vos demandes concernant l’info trafic, je vous invite à consulter la rubrique « état du trafic » de transilien.com. Mais vous pouvez également obtenir ces informations sur SNCF Transilien,   ou le fil twitter de la ligne J

 

 

74 commentaires pour “Une absence de quelques jours.”

  1. tanguyl dit :

    Bonjour.

    A bientôt alors…

    Par contre il me semble que les trains absents sont, eux aussi, partis je ne sais où!!?? comme hier matin, je me suis retrouvé à Argenteuil, Pb d’adhérence car la première nuit de baisse de température significative,,, mais ça c’était avant et sinon aujourd’hui rebelote et je refuse d’aller à Argenteuil et suis toujours à Conflans st Honorine..

  2. tanguyl dit :

    Voila encore perdu 30 min au boulot effectif.. je dis bien effectif sans temps de trajet ni le temps de gare de Cormeilles- Travail, hier c’était 50 min de perdu car passage pour Argenteuil pour arriver à Cormeilles en parisis….. le problème est qu’on est à la fin d’octobre et après y’a novembre, décembre et après changement d’année…….. et après ….. et puis…..

    • Bonjour, le problème d’adhérence est lié à la saison. Les feuilles mortes sont tombées et tombent encore et cela favorise les enrayages ou les patinages. Lorsqu’un train patine, les roues abîment le rail en creusant sa surface. Dans le cas d’un enrayage, ce sont les organes de roulement qui sont endommagés par la formation d’un plat. Ces « plats » sont gravement préjudiciables pour le matériel et la voie, et nécessitent une immobilisation rapide du matériel, c’est ce que nous vivons en ce moment. Il y a des essieux endommagés et ces défauts nécessitent une maintenance lourde, ce qui provoque un manque de rame, il est donc parfois impossible d’assurer l’intégralité du plan de transport de la ligne.
      Pour tenter de réduire les effets négatifs du passage de l’automne des mesures sont prises. Dans les zones réputées pour être à risque, des opérations d’élagage voire d’abattage des arbres et arbustes situés à proximité immédiate des voies sont menées. Dans les zones plus critiques ou dans les zones où les lois sur la protection des sites sont très strictes, et que c’est impossible, des filets de protection destinés à retenir les feuilles sont installés. Des trains-laveurs ou brosseurs de rails et assurent également le nettoyage des voies au quotidien. Chaque année, c’est un combat contre ces feuilles. Ne pensez surtout pas que je ne cherche à excuser les problèmes de transport que vous rencontrez, je ne fais que vous exposer les faits. La saison a un impact sur vos transports, si on ajoute à cela, le problème de matériel que rencontre la ligne, nous n’avons pas le choix que d’adapter le plan de transport au quotidien

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Hélène, puisque le pb des feuilles mortes ne date pas d’aujourd’hui et que des mesures ont été prises, pouvez-vous nous présenter, disons sur les 10 dernières années, des données chiffrées montrant que ces efforts ont (considérablement) réduit les conséquences (en terme de trains et trains X km supprimés) de cette habitude automnale de la nature ?

    • EricBarthas dit :

      Stéphane,
      sur la Une du site Transilien.com, il y a un lien vers un communiqué de presse intéressant.
      Il y est raconté le retour d’expérience sur le RER D, page 3. En 2 ans, 52% de reprofilages en moins suite à l’installation des systèmes anti-enrayage.

      On dirait que c’est efficace.
      Mais pourqui avoir attendu 2013 alors que le problème est né avec le chemin de fer ?

  3. Jérémy dit :

    Encore du grand n’importe quoi ce soit-disant aménagement du plan de transport : c’est bien gentil de lister les trains supprimés sauf qu’il y en a eu 3 fois plus (au moins). Ce matin deux trains Ermont-Paris supprimés coup sur coup et au moins quatre en une heure glissante sur 07h15-08h14 … S’il vous plait, ne nous parlez pas de suppressions ponctuelles.

    Profitez bien de vos vacances et comptez sur nous pour vous réserver de la lecture pour lundi prochain.

    • JP dit :

      Les suppression annoncées, c’est ce que l’on pourrait appeler le « minimum syndical ».
      Cela veut dire qu’il faut s’attendre à pire…

  4. XenaPasser au statut dit :

    Bonjour, Encore 2 trains supprimés hier soir sur la ligne Ermont-Eaubonne, ceux de 18h17 et 18h27 (a priori le 18h37 aurait été supprimé). Obligé de prendre un direct pour Argenteuil qui s’est transformé en omnibus…Puis bus jusqu’à Sannois. Ce matin train de 8h46 supprimé lui aussi….On etend trains en réparation dans vos ateliers…Bizzarement l’année derniére, novembre, décembre, janvier….C’était la même chose….Ce serait pas plus simple de faire réparer les trains en périodes de grandes vacances (juillet aout). Si les trains doivent être supprimé pourquoi ne pas faire un plan de transport avec les vrais trains qui ne seront pas supprimés comme vous le faites lorsqu’il y à gréve. Au moins nous usagers que vous ne respecter pas, pouvons nous adapter pour éviter d’arriver en retard au travail, a la créche, au centre de loisir, chez le médecin……Avec la SNCF je m’apperçois qu’il ne faut pas avoir de vie aprés le travail. C’est PEKIN EXPRESS presque tous les jours….Pourquoi ne pas mettre de nouveaux trains comme sur les lignes de Gare du Nord….Toujours payer….payer…payer pour un service qui marche de plus en plus mal alors qu’il est de plus en plus cher….Le respect de l’usager, je dirais même le respect de l’être humain ….vous connaissez à la SNCF….Il ‘y à quelques années un de vos pub disait « TRANSILIEN NOUS ALLONS CHANGER VOTRE QUOTIDIEN »…Parie gagné….mais pas de le sens que l’on croyait…Par contre on paye tous pareil ….cherchez l’erreur….

    • Jérôme_ dit :

      Je confirme pour le 18h37 supprimé également. Il a été annoncé qu’un autre train (je ne sais plus lequel) faisait des arrêts supplémentaires à Asnières, Colombes, etc.

      Le 18h36 des Mureaux a sauté également hier soir, mais ça ce n’est pas nouveau non plus.

      De toutes façons en arrivant à la gare à 18h25, quel que soit le jour, on est sûr d’entendre « les trains de 18h30 Cormeilles, 18h36 Mureaux, 18h37 Ermont sont supprimés » (ou des variantes comme « ne circulent pas aujourd’hui »).

  5. Christophexaspéré dit :

    Bonjour,
    Je tiens à dire que ça fait 6 mois que j’utilise cette ligne et c’est la pire que j’ai pu emprunter. Nombre de trains annulés sans informations. Greves surpises avec traffic totalement interrompu sur la ligne. Bref cette ligne ce n’est que du bonheur.
    Ne parlons pas de l’été et la température « four à chaleur roulante » dans les train « 1 étage ».
    Ne parlons pas des flaques de vomi qu’on se tape matin et soir car on a la « chance » de retrouver le meme train.
    On passera sur le clodo en train de ch*er dans les wagons …

    Merci pour tous ces moments de plaisirs qui me donnent envie d’achter une voiture pour achever notre planette souffrante au plus vite !

  6. la blague ! dit :

    Mercredi 30 Octobre
    « Avaries techniques sur des trains de la ligne J. »

    C’est une blague …. ?!
    Vous avez carrément perdu vos trains et ou vos conducteurs là, non ???

    Attention : vous jouez de nouveau avec nos nerfs…

    Je ne pense pas que les contrôleurs se contentent d’une « avarie de titre de transport » de vos usagers… mais je peux me tromper : à tenter, tiens !

    • Elfa dit :

      Justement ! J’attends les contrôleurs pour leur faire le coup !
      « Suite à une avarie d’activité, le titre de transport ne pourra vous être communiqué. Merci de votre compréhension »

    • Attention Elfa, ceci est considéré comme refus de présentation du titre de transport, et est verbalisable ! C’est arrivé il y a quelques temps avec une usagère de Mantes la Jolie, en règle, mais qui s’est faite verbaliser parce qu’elle a refusé de présenter son pass Navigo.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • canada dit :

      Peux ton verbaliser les non présentation de train? lundi ce matin …??
      lundi partit 7h20 arriver à 10h15
      ce jour 6h40 arriver 9h45 (-15mn de pause pipi a st Lazare!!)?

    • Elfa dit :

      Étrangement, les jours de grèves, d’avarie de matériel, de pannes… Le jour où les gens sont le plus à nerf, il n’y a pas de contrôles. Donc aucun risque. Mais voilà, cela démontre qu’on ne peut rien faire à part se poser sur les rails pour bloquer la situation, et même ceci est déconseillé, car trop de risques.
      Je pense que tous les usagers transilien sont à bout, usés, fatigués…et qu’un jour, ça va péter sévère, et malheureusement, ce sont les employés SNCF qui risquent de trinquer, au lieu des dirigeants. Car admettons-le, ce sont les dirigeants (pas que de la SNCF) qui abusent ouvertement de nous !
      Et quand je vois que dans le 20 min, il est expliqué pourquoi les feuilles enraillent les trains… Les feuilles mortes, ça existe depuis la nuit des temps ! Ce n’est pas apparu du jour au lendemain !! Je ne comprend pas pourquoi les trains sont seulement équipés d’anti-enrailleurs (désolée, je ne sais plus le mot exact) QUE maintenant.

    • JP dit :

      Il y a aussi des contrôles dans ces périodes, en ce moment je pense qu’ils sont plus rares parce que l’on est en période de vacances.

    • Étrangement, les jours de grèves, pas d’avarie de matériel, de pannes…

      C’est simple Elfa : les jours de grèves il y a moins de train en circulation. Donc les rames disponibles suffisent. Quand à l’absence de contrôle les jours de grève, ceux-ci craignent pour leur sécurité. Ca serait du suicide de contrôler un jour de grève, et les contrôleurs le savent bien.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Et pourtant, j’ai déjà vu des contrôleurs en action un jour de grève… et même verbaliser sur le quai quelqu’un qui n’avait pas encore composté son billet (son train étant dans plus de 30 minutes). Je crois l’avoir raconté déjà dans un vieux commentaire ici…

    • Oui Christophe, c’est au choix du contrôleur en fait. La plupart ne contrôlent pas un jour de grève, mais j’ai été contrôlé un jour de grève dans un Serquigny – Paris.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. RAHAL dit :

    bonjour,
    c’est vrai que depuis le 21 octobre il y a des problèmes sur la ligne St Lazare Ermont
    le soir. on nous annonce : problème de signalisation, que les trains sont en réparation, problème de matériel et ce tous les soirs jusqu’à hier, attente de 30 mn à la gare St Lazare sans vraiment d’explications, les autres jours aussi
    c’est les vacances !!!!!!!!la SNCF prend les passagers pour des imbéciles…………pourquoi ne pas dire que les conducteurs ne sont pas là tout simplement……au lieu de ne rien dire ou d’annoncer des motifs très douteux
    c’est pourquoi je trouve que cette ligne devrait être supprimée et que la deserte de B colombes, Colombes, le stade, argenteuil soit remise comme avant (peut-être 5 ans)
    nous habitons colombes depuis 1987 et nous n’avions pas de problème quand nous étions sur la ligne Argenteui- cormeilles en parisis !!!!!!!!!!!
    au stade il y avait même des trains direct Paris !!!
    il serait bon que la sncf prenne en compte toutes les remarques faites par les utilisateurs
    et améliore le trafic!!!!!!!et pense aussi à indemniser les voyageurs de tous ces annulations et retards à répétitions
    Annie

  8. canada dit :

    elle à peur d’etre en rade cette dame elle est partit faire de la maintenance!!

  9. JP dit :

    Alerte enlévement ! On a perdu un train !
    Le 7h45 au départ de Cormeilles encore affiché il y a 10 mn a disparu des écrans.
    Disparu, p

    • Guil95Passer au statut dit :

      Comme tous les matins !!
      Moi ce matin je suis arrivé à 7h35, on annonçait un train quai A à 7h40, en arrivant sur le quai, un train approchait, indiqué « sans arrêt » sur les écrans, mais il était étrangement lent… et il s’est arrêté. Nous sommes montés, mais ceux qui allaient au Val n’ont pas dû le faire je suppose, car aucune information sur les gares desservies.
      La routine intérieure a annoncé le Val, mais cette fois nous allions trop vite et l’arrêt suivant a été marqué à Argenteuil.
      Résultat, pour une fois j’arrive avec 20 minutes d’avance au boulot, mais encore une fois, niveau com, c’est du grand art !
      Par contre, c’était le train des impressionnistes, je ne l’avais jamais eu avant, et là ça fait 2 fois en quinze jours… en même temps, si c’est un des seuls qui fonctionne encore, je vais le revoir souvent :-)

    • JP dit :

      Oui, très folklorique l’affichage ce matin:
      J’ai d’abord vu sur mon ordinateur le 7H45 affiché puis disparaitre vers 7H20 (pas supprimé, disparu de l’écran)
      En arrivant à la gare vers 7H40, il était bien affiché supprimé (j’ai vu le 7H40 partir), le prochain était affiché à 7H52.
      Vers 7H45, le 7H52 a disparu de l’écran dans le hall de la gare, le prochain était à 7H59.
      Sur le quai était affiché un train sans arrêt, une annonce presque inaudible (un train arrivait en direction de Pontoise) confirmait l’avarie matériel du 7H52 et le prochain à 7H59.
      Le train sans arrêt et passé et l’écran sur le quai affichait toujours l’arrivée d’un train sans arrêt.
      Vers 7H55 un train est arrivé et s’est arrêté (il était presque vide), on est monté. Aucune annonce ni sur le quai ni dans le train.
      Lui aussi affiché sur l’écran lumineux « prochain arrêt Val d’Argenteuil » mais ne s’est pas arrêté.
      Pas très rassurant tout ça.

    • Visiblement il y a des problèmes dans les affichages Madame Larrouy. Que ce passe t’il ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, c’est le train de 7H40 qui arrivait en gare et il ne marque jamais d’arrêt au Val d’Argenteuil. j’ai signalé l’incohérence de l’information sur l’écran et à bord.

  10. Jennifer dit :

    Bonjour,

    Mercredi 30 octobre j’arrive à la gare d’Argenteuil vers 7h et là surprise pas de train direct avant 7h31 (qui est passé ensuite à 7h32 puis 7h33 puis enfin 7h35) pour résumer tous les trains en direction de PSL supprimés (omnibus inclus avec pour le premier départ 7h30 photo à l’appuie). Motif: Avarie sur le matériel roulant!!! C’est dur quand on sait qu’à Argenteuil il y a un train environ tous les 5/7 minutes!!! Le pire c’est que vers 7h15 un train « sans arrêt » est passé 2 étages quasiment vide!!!! Chercher l’erreur!!! Ce que je ne comprend pas c’est que des fois on monte dans un train à PSL(sois disant direct) et on se retrouve à faire toutes les gares sans qu’on nous préviennent donc perte de temps mais à l’inverse les trains ne s’arrêtent pas histoire que tout le monde ne se retrouve pas dans le même train!!! Bref je suis blasée de payer , payer et encore payer pour rien!!! Hier sur le site il y avait écrit qu’en « raison des conditions climatiques exceptionnel de cette semaine les trains étaient retirés de la circulation »! VOUS ETES SERIEUX????? on est en automne donc rien d’exceptionnel (vent + feuilles) ATTENTION le mois prochain c’est l’hiver donc prévoir le froid, le gel voir même la neige après ce sera le printemps donc attention au giboulées (je vous préviens à l’avance afin que vous puissiez prévoir vous aussi à l’avance!!!!!!!!!!!!!!) Madame LARROUY quand comptez vous faire quelque chose de REEL et ne pas faire que de beaux discours!!!!!!!!!!!! Merci d’avance

    • Nicolas LD dit :

      Et oui, ils sont sérieux, et comme vous le dites justement, ensuite c’est l’hiver, et les agents seront encore surpris qu’il fasse froid et qu’il gèle…
      La SNCF est devenu une secte bercée par l’immobilisme et le protectionnisme. Il n’y aura pas de remboursement de nos titres, ni de geste commercial, ni même d’excuse, tout cela coûte trop cher. Il faut continuer de payer les salaires des super-actifs du rail… Et il faut aussi investir dans des solutions qui ne donnent AUCUN résultat, sinon ce n’est pas drôle. Et les pass augmenteront, et les contrôleurs contrôleront, tout cela en se foutant de notre tronche quotidiennement.

      La solution : Un rassemblement fort et une mobilisation pour refuser de payer dès le 1er Janvier, il faut nous faire entendre, je n’en peux plus en ce qui me concerne.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonsoir collègue argenteuillaise (Jennifer)
      Je comprendre à quel point cela est intolérable ! Être dans une gare, considérée comme « grande » gare car noeud de circulation » et ne pas avoir de train pendant une grosse demi-heure en période de pointe… c’est impensable !
      Les conditions climatique ? Il y a eu un coup de vent il y a quelques jours et la SNCF s’envole pour plusieurs jours. Bienvenue au 21ème siècle !
      Bref… SNCF = galère = arnaque ! Bon courage :-(

    • Le train qui est passé sans arrêt devait être un train qui montait à vide à Paris, pour ensuite effectuer une mission commerciale. Cependant Madame Larrouy, quand il n’y a pas eu de train pendant si longtemps, je trouve indécent de faire passer des trains à vide… Il faut lui donner des ordres d’arrêts exceptionnels. Je sais, vous allez me dire qu’il arrivera en retard pour effectuer sa mission au départ de Paris, mais tant pis. Plus de 30 minutes sans train c’est trop ! N’y voyez aucune incitation quelconque, mais je tiens à rappeler que lorsque les usagers de Bueil sont descendus sur les voies en début d’année, c’est parce qu’ils en avaient marre de voir des trains traverser leur gare sans s’arrêter, alors qu’ils attendaient depuis longtemps !

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, nous parlons des missions directes, il y a eu des trains à 7h07, 7h10 et 7h25.

    • Bonjour, oui, nous avons été contraints de supprimer les trains de 7h14 et 7h20, ce qui en effet réduit l’offre des directs Argenteuil Paris. Toutefois avant même de donner des arrêts supplémentaires à d’autres trains et risquer de voir la grille horaires dériver, vous avez sans doute pu le constater les trains de 7h07, 7h10 et 7h25 ont circulé. Les arrêts supplémentaires sont mis en place en fonction des évènements ou incidents et ils sont surtout liés à un trou de desserte (manque de train sur une période donnée), ce qui n’était pas le cas sur Argenteuil mercredi matin. La circulation sur la route peut être différente qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il gèle, neige, etc. Il en va de même sur le réseau ferré. L’hiver, les installations gèlent, l’été les rails se dilatent et à l’automne les feuilles provoquent des enrayages et patinages qui endommagent les rails et les essieux des rames. Il faut alors reprofiler les essieux et nous ne pouvons alors pas disposer de toutes les rames pour assurer toutes les missions. Malgré les moyens mis en œuvre et la mobilisation de tous, cet aléa climatique ne peut jamais être totalement maîtrisé. La réalité aujourd’hui, ce traduit par des équipes d’entretien des voies qui élaguent et débroussaillent les zones à risques dans les emprises ferroviaires pour limiter la chute des feuilles sur les voies. L’installation de filets destinés à empêcher les feuilles mortes de tomber sur les voies. Des trains laveurs-brosseurs nettoient la pâte végétale déposée sur les rails. Les tournées sont effectuées sur deux mois selon un programme très précis adapté en fonction des circonstances. Les ateliers de maintenance des trains passent d’une organisation en 2×8 la semaine à un travail en 3×8 parfois 7 jours /7. En cette période automnale, les centres spécialisés dans le réusinage de roues, quand à eux, mettent en place une astreinte renforcée et une organisation plus robuste qui vise à absorber le surplus de rames à traiter. Cette organisation concourt à l’absorption de la charge de travail supplémentaire et permet de réduire les délais d’immobilisation des rames en ateliers.

    • JENNIFER dit :

      Madame LARROUY, soit vous êtes mal renseignée, soit vous êtes de mauvaises fois!!!! Le mercredi 30 octobre 2013 les trains que vous cités ont été supprimés!!!!! Pas de 7h07 ni de 7h10 et encore moins de 7h25!!! J’étais à la gare à 7h CONTRAIREMENT A VOUS et j’ai pris des photos du panneau d’affichage et pas de trains de 7h à 7h30 (un omnibus) le direct était à 7h34!!!!! Y’a t il une adresse mail ou autre à laquelle je puisse vous faire parvenir la photo????????????? Visiblement vous avez décidé que je disais faux donc je ne m’attend pas à avoir une réponse de votre part!!! Le soucis étant que je ne suis pas la seule à avoir pris des photos et croyez moi je ne manquerai de leur faire écrire sur le blog!!!!! La SNCF nous prends pour des C…!!!!! C’est la dernière fois que j’écris sur votre blog puisque de toute façon les USAGERS ONT TOUJOURS TORT et ne sont bons qu’a PAYER!!!!!!!

    • Bonjour, je viens d’étudier en détail le graphique de tous les axes et le train de 7h07 à circulé et les autres non. Je vous prie de m’excuser, je ne suis pas une spécialiste et la lecture des graphiques reprenant toutes missions est parfois complexe. Je n’ai jusqu’à présent jamais caché la suppression d’un ou de plusieurs trains, vous n’avez pas tort concernant ce mercredi 30. Il y a eu des suppressions à cause du manque de matériel et d’autres suppressions inopinées ce qui a provoqué ce trou de desserte.

    • JENNIFER dit :

      Madame LARROUY,

      Je vous remercie pour votre réponse. Cependant je ne suis toujours pas d’accord avec vous!!!! Vous pensez peut-être que dire que le train de 7h07 à été supprimé m’amuse??? Et bien NON!!! Ce train n’est pas passé!!! A moins que ce soit le train qui est passé « sans arrêt » quasiment vide dont j’ai parlé dans mon premier post???? Vous pensez bien qu’en étant à la gare à 7h00 si le train de 7h07 s’était arrêté en gare d’Argenteuil je serai montée dedans et n’aurais pas attendu le 7h30 de plus omnibus pour partir a PSL!!! De plus ce jour la il faisait froid donc pas d’intérêts à attendre sur un quai de gare!!!! Je pense que votre graphique est faux et vous invite à venir faire un sondage sur le quai de la gare d’Argenteuil aux environs de 7h un de ces matins en posant la question aux usagers qui à cette heure ci sont toujours à peu près les mêmes (je dis ça car j’ai sympathisé avec certains à force de problème de train) et ils vous diront voir même ils vous montreront les photos prises ce jour là qui ne parle que d’elles mêmes!!!!! Et vous verrez que le train de 7h07 à été supprimé ou alors il ne s’est pas arrêté!!!!

    • Ce qui revient donc à ce que je disais Madame Larrouy, quand il y a des trous de dessertes important comme ça, <b<on ne fait pas passer des trains vide ! On demande au conducteur de faire des arrêts exceptionnels. Tant pis si le plan de transport est complètement chamboulé, mais au moins les usagers pourront rejoindre Paris.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  11. Jérémy dit :

    Bonjour à tous,

    Je relaie ci-dessous un témoignage déposé sur le site de nos collègues de l’association d’usagers « plus de trains pour la Défense » (ligne L), que je vous recommande d’ailleurs : http://www.plusdetrains.fr/.

    (Début des extraits de son témoignage)

    « Dans l’après-midi du lundi 21 octobre, station SNCF La Défense, le train pour rentrer à mon domicile à Asnières est annoncé supprimé. Je décide donc de monter dans le train qui se présente, direct pour Paris Saint Lazare, pour reprendre un train en sens inverse avec arrêt à Asnières et ainsi pouvoir récupérer ma fille dans les temps. Des agents de contrôle se présentent dans le wagon. Un des agents tente de me verbaliser alors que j’ai un Navigo mensuel zones 2 – 3 validé, je refuse catégoriquement et demande la présence des forces de l’ordre.
    Pour avoir voulu défendre ma bonne foi, l’agent m’a fait savoir son attention de déposer plainte à mon encontre, de plus dans mon désarroi et cette situation d’injustice, j’ai eu le droit à un commentaire d’un autre agent m’indiquant qu’il s’agit d’un one woman show pour lequel on pourrait me payer 20€.
    Ce contrôle m’a finalement amenée à être accueillie par 3 hommes de la force publique en gilet par balle à mon arrivée à Saint Lazare, j’ai été escortée au commissariat de police où on m’a demandé de patienter dans une cellule ouverte en compagnie de jeunes gens du voyage. L’agent a finalement dressé son procès-verbal en présence des forces de l’ordre.
    J’ai été particulièrement bouleversée et marquée par cet évènement. Je dénonce l’injustice, l’intimidation en groupe, l’oppression sur usager, l’abus de pouvoir d’un agent dans l’exercice de ses fonctions, la tolérance zéro, l’humiliation, l’indignation, l’absence totale d’humanité et je conteste ce procès-verbal »

    (Fin des extraits de son témoignage)

    A titre personnel, j’ai déjà été témoin de ce type d’intimidation sur un collègue refusant de présenter son passe Navigo lors d’un épisode de fortes perturbations pour cause de neige (nous avions ce jour-là ~1h de retard). La fin avait été moins extrême, mais ces témoignages démontrent une fois de plus le mépris manifesté par une frange du personnel SNCF/Transilien envers nous, usagers, d’autant plus révoltante qu’il se manifeste en période de perturbations.
    Face à ces agissements (et pour tout le reste …), je suis personnellement pour une action massive de la part des usagers lors des futurs contrôles, tant que le service rendu par Transilien sera dégradé. Cette action pourra prendre la forme d’une présentation très très ralentie des passe Navigo (toujours très difficiles à trouver dans un sac à main/sac à dos, n’est-ce pas ;-)) accompagné si possible d’un débat (ouvert et courtois) sur les conditions de transport et la justification de tels contrôles en période dégradée. Si tout le monde s’y met, l’impact peut être réel et surtout visible. Le but principal n’étant pas d’enquiquiner les agents dans l’exercice de leur travail mais de faire remonter notre mécontentement à leur direction, car visiblement les administrateurs des blogs sur lesquels nous intervenons comprennent assez mal les messages que l’on essaie de faire passer.

    • JP dit :

      Je confirme l’intolérance des contrôleurs.
      Pour ma part j’ai essayé de discuter l’année dernière lors des perturbations dues à la neige lors d’un contrôle dans un train Paris-Cormeilles.
      J’ai montré mon pass et j’ai voulu discuter sur nos conditions de transport avant de donner mon pass.
      Nos problèmes ne les intéressent pas et je me suis retrouvé entouré de controleurs à l’arrivée à Cormeilles. Il ne m’ont laissé descendre qu’après que j’ai montré mon pass.
      Cela n’a pas été si loin mais l’esprit est le même, aucune compassion.

    • Nicolas LD dit :

      Il est clair que les contrôleurs essayent souvent d’intimider les usagers.
      Sans parler d’un d’entre eux qui fait un peu trop de musculation… Pas naturelle de toute évidence…
      Bref, il est clair que les contrôles on ne peut pas être contre mais si le service est pourri et bien le contrôle il n’a plus de sens mais bon, je suis résigné, j’ai l’impression que tout continuera comme ça et que rien ne changera, ce groupe sectaire plein de faignants est voué à être immobile et sans aucune considération pour les clients. C’est un service privé, et non publique.
      De toute façon, les retards c’est tout les jours, personne ne fait rien, les droits de retraits illégaux ne sont pas punis, les fumeurs non plus, bref raz le bol de tout ces cons.

    • Fr4g0ü dit :

      Monsieur,

      Apparemment l’usagère était en son plein droit, passe Navigo valide, je ne comprends pas le motif de verbalisation ???.
      Pour votre collègue par contre, la dérision de la situation aurait été plus à même de désamorcer l’ambiance.

      Monsieur, allant tout a fait dans votre sens, compatissant car usager tout comme vous.

      Comme dans tous les domaines un manque de professionnalisme se fait ressentir,
      une impossibilité de recruter du personnel roulant fiable et d’autres problèmes viennent se greffer (genre les feuilles).

      Comme tout usager de la « Bétaillère », terme utilisé par la SNCF depuis la nuit des temps
      (des non-dits, mais réellement utilisé).. Le nom d’Usager, Client, totalement à proscrire.

      Au départ de Mantes la Jolie direction St-Lazare, dès le Lundi Matin, l’hiver dernier, retard du train 15 min, le train venant de Vernon s’arrête a quai et le contrôleur descend et balance :
      « TU CROIS QU’ILS DIRAIENT BONJOUR ???M’ENFIN C’EST DES ANIMAUX ».

      Comme dirait un collègue : on peut tout excuser , sauf l’inexcusable….

      Les contrôleurs sont la vitrine de la SNCF, on a pas accès au problèmes des cadres (même on s’en fout), on voit directement le contrôleur qui n’a d’autres perspectives que d’aligner pour n’importe quel motif et l’ancien qui demande le passe Navigo avec le sourire jusqu’à la banane car dans 2 ans il est a la retraite.

      M’enfin bon courage a tout(es) , fin Octobre 15à 20°C, l’hiver s’annonce très rude et les em****ent aussi

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Je confirme le comportement douteux de pas mal de contrôleurs SNCF (quantification suite à mon retour d’expérience personnel et lu sur les blogs). J’ai moi-même eu le droit à une séance « intimidation physique et menaces » de la part de ces agents qui n’ont aucune considération pour le genre humain.
      De toute façon, que peut-on attendre de la part de personnes qui s’arrêtent de travailler parcequ’il y a eu une altercation à 100 bornes la veille ?

    • Guil95Passer au statut dit :

      Comme nous le pensons tous, la seule technique possible reste une action de masse.
      Il y a eu une rencontre entre usagers du blog il y a quelque temps, je serais bien venu mais c’était un samedi à PSL, et si je peux éviter de reprendre le train le week-end, j’évite…
      Y’a-t-il quelque part un compte-rendu des échanges ?
      Une fois, malgré ma timidité, j’ai osé parler aux usagers dans un train qui traînait, et tout le monde était en accord avec mes propos, car tout le monde en a marre…
      Face aux contrôleurs, il faut un wagon, voire un train entier qui se rebelle.
      Même si j’ai lu ailleurs qu’une fois une action de la sorte avait été menée, et qu’ils avaient arrêté le train (enfin, je crois me souvenir avoir lu cela), sous prétexte que ce sont eux, contrôleurs et adc, qui commandent…
      Le ras-le-bol revient, et je suis sûr, vu cette semaine passée, que nous allons avoir droit au même hiver que l’an dernier…
      Je suis « ami » de la page facebook ouverte par un usager du blog il y a quelques mois, mais comment réaliser réellement une action de masse pour, sinon faire changer les choses, au moins se faire entendre ??
      A suivre, j’espère…

    • Fr4g0ü dit :

      Mais tu crois vraisemblablement, ce ras le bol existe dans ttoutes les lignes sont assignés a ce triste sort.

      De quoi agir pour rendre les médias plus clairs, Fournir 2 trains sur 3 , et se Faire chier , ta situation c’est toi qui la voulu, FTG

    • Face aux contrôleurs, il faut un wagon, voire un train entier qui se rebelle.
      Même si j’ai lu ailleurs qu’une fois une action de la sorte avait été menée, et qu’ils avaient arrêté le train (enfin, je crois me souvenir avoir lu cela), sous prétexte que ce sont eux, contrôleurs et adc, qui commandent…

      Vous avez bien lu Guil95. C’est moi qui avait rapporté les faits sur ce blog. Un train en provenance de Vernon, rébellion de tout une voiture lors d’un contrôle. Blocage du train à Mantes la Jolie, intervention de la police ferroviaire.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • StephanePasser en mode normal dit :

      En effet, Franck, les agents de Transilien ont toujours la force de leur côté, qu’elle soit légale ou non, légitime ou non ! Droit de grève (légal mais pas toujours légitime), droit de retrait (rarement invoqué dans une situation où les conditions légales sont réunies) ou appel (légal mais sans doute peu opportun vu ce que nous devons subir) à la SUGE, comme dans le précédent que vous évoquez…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Guil95, comme action de masse, je propose que des usagers des différentes lignes d’Ile de France présentent une liste, apolitique, de candidats aux prochaines élections régionales.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Et pourquoi ne pas enrubanner nos Pass Navigo dans des feuille mortes (sèches) quand on les tend au controleur ?

    • EricBarthas dit :

      Bonjour,
      je confirme aussi, en 2012, après le mois d’octobre calamiteux; une équipe de cotrôleur a essayé d’agir dans un RIB/RIO surchauffé, parti en retard de PSL. Les premiers contrôlés commencent à hausser le ton, rapidement soutenus pour les autres personnes présentes.
      Je peux vous dire que sans issue rapide, les contrôleurs ont vite mis fin à leur tentative.

      Cas de figure moins facile dans un VB2N, a configuration des lieux laisse trop d’issue de fuite (interconnexion entre voiture, les 2 escaliers).

    • Bonjour, tous les jours nos agents sont au contact de la clientèle, ils s’adaptent à toutes les situations et aux comportements / attitudes des voyageurs. C’est peut-être le fait qu’ils soient plusieurs qui induit chez les voyageurs un sentiment d’intimidation mais nous pouvons assurer que ce n’est pas l’effet recherché. Les missions de ces agents sont le contrôle et la lutte anti-fraude.
      Ils ne verbalisent pas par plaisir mais bien parce qu’ils constatent une fraude. Quand ils doivent faire face à des insultes ou des comportements excessifs, ils doivent savoir garder leur calme et adopter une attitude de service, ce qui semble avoir été le cas. Je ne vais pas polémiquer sur ce témoignage qui n’est que la vision d’une personne. Les conditions de transports sont certes difficiles et mais nous ne pouvons pas décider de ne plus être présents dans les gares ou les trains pour autant.
      Il y a actuellement un mécontentement d’une part des voyageurs de la ligne J. Tous les jours, nous cherchons à limiter les impacts des suppressions, l’idée étant que sur l’intégralité des voyageurs un maximum ne soit pas impacté. Nous le faisons en nous assurant que les trains supprimés n’induisent pas un trou de desserte important, c’est donc sur les liaisons qui ont une offre de trains importante que nous adaptons les circulations. Les agents qui sont dans les gares ou les trains, ne sont pas tous des experts  » production  » et surtout ils ne sont pas présents au moment des choix qui se font tous les jours en opérationnel. Ils ne connaissent pas tous les problèmes de production (matériel, site de garage, incident en cours, moyen humain) qui existent et ne sont parfois pas en capacité d’échanger avec vous sur ces sujets. De plus, ils sont en général en phase de contrôle et ils doivent faire leur travail.

    • Nicolas LD dit :

      Madame Larrouy, comment pouvez vous le savoir ? Venez prendre le train un peu.
      Ce matin, comme dit plus tôt, train de 8:00 Supprimé, le 8:04 arrive à l’heure, un wagon fermé, un chiotte dégeulasse (le même depuis 1 Mois qui n’est PAS néttoyé, et il arrive ne retard, si un agent de contrôle c’était présenté pour un contrôle je crois que j’aurais perdu mon sang froid.
      Contrairement à ce que vous dites les Agents de contrôle n’en ont absolument rien à faire des usagers ce sont des moutons qui executent des ordres stupides sans reflexion. Je suis tout de même convaincu que certains sont plus intègres que les autres , mais ce ne sont pas les plus nombreux.
      Comment pouvez vous cautionner le fait qu’un agent verbalise sur une ligne ou le service n’est PAS fourni, c’est du vol, du racket.

      Il faut nous battre maintenant.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Face aux difficultés récurrentes de la ligne, je ne vois pas l’intérêt de s’en prendre aux contrôleurs qui ne font que leur travail (j’écrit cela en souhaitant tout de même qu’ils puissent dans un cas, comme celui récemment rapporté sur France inter, se montrer plus compréhensifs mais cela nécessiterait peut-être des instructions de leur encadrement) et évitent sans doute que nos conditions de transport soient encore pires. En effet, pas de contrôleur voudrait dire plus de resquilleurs qui ne sont pas forcément les voyageurs qui se comportent le mieux dans les trains, ne serait-ce, justement, que parce qu’ils ne paient pas.
      Cela dit, c’est à peu près la seule cible de proximité pour les usagers excédés qui, contrairement aux agents de la SNCF, ne peuvent pas faire grève ou, pire dans ses conséquences pour les clients, exercer abusivement leur droit de retrait. Ils ne peuvent que décider de ne plus payer (ou de payer moins), ce qui peut poser un pb matériel (lorsqu’il y a des CAB à franchir, ce qui varie, d’ailleurs inégalitairement, selon les gares) et les conduit à prendre le risque d’être verbalisé, ce qui, rappelons-le, au bout de 10 fois devient un délit passible de prison.

    • EricBarthas dit :

      Oui les controleurs sont nécessaires mais la seule façon à notre disposition pour faire changer les choses, en fait que les diificultés arrivent jusqu’aux yeux et oreilles de la direction sncf, reste de faire pression sur ceux qui sont au contact du public : agent aux guichets, contrôleurs.

      Beaucoup disent faire des remontées sur les diffcultés et semblent ne pas être entendus. Peut-être parce qu’ils n’y mettent pas la conviction nécessaire.
      A nous de les motiver en les mettant dans le même état d’esprit que nous autres usagers. C’est un lobbying psychologique et systématique qui sera utile, toujours en respectant le règlement (présenter son titre de transport APRES avoir exprimé son avis et poser la question sur le pourquoi des incidents de la veille).
      Au bout d’un moment, si les agents sont vraiment concernés par les conditions de transport, ils devraient être motivés pour que la situation s’améliore.
      Et pas en faisant grève évidemment.

    • Nicolas LD dit :

      « Au bout d’un moment, si les agents sont vraiment concernés par les conditions de transport, ils devraient être motivés pour que la situation s’améliore.
      Et pas en faisant grève évidemment. »

      Voila voila, tout est dit, on a plus qu’a chialer, je ne crois plus du tout en cette éventualité, par contre des ordres clairs de la direction pour controler les trains les plus sensibles et être tolèrant avec les usagers, ça serait bien.

  12. Fr4g0ü dit :

    Humm a voir .

    De la gare de Bécon, les Bruyères, de basse et haute Normandie , la SNCF transite plus de 310 000 personnes par jour, y’a pas de bus ? pas de RATP ? Non mais franchement faudrait se la fermer Ligne L , c’est couvert partout…. Pas de métro non plus xD

  13. Gisors dit :

    Bonjour, Vendredi matin à la gare de Gisors : départ prévu à 6h16 – voie 1 . Il est 6h16 et aucun train n’est à quai ! pourtant le train est là en voie de garage !!! celui ci arrive vers 6h23 sans explication aucune ! nous sommes partis à 6h28 ! que c’est-il passé encore ? nous accumulons des heures et des heures de retard depuis plusieurs mois (voir années et décennie sur cette ligne…) ce genre de pb matinale ne devrait pas arriver !! merci pour Notre compréhension !

    • Nicolas LD dit :

      La réponse que vous aurez sera très simple a interpreter : La SNCF n’en a rien à faire de vos problèmes !

  14. Chris92700Passer au statut dit :

    Madame Larrouy,
    Vous nous avez expliqué que si on ne se plaint pas, alors tout va bien. Je viens donc vous exposer les problèmes que la SNCF m’a créés ce matin :
    – J’allume mon smartphone à 7h00 ce matin et pars de chez moi à 7h40 : pas d’alerte Transilien
    – Arrivé à la gare d’Argenteuil, j’apprends via les panneaux que mon train Argenteuil -> Conflans -> Mantes ne fera aucun arrêt jusqu’à Mantes ! >>> Merci les alertes inexistantes
    – Le conducteur nous indique que le train est terminus Argenteuil… alors que les annonces sur le quai répètent que le train est direct Mantes >>> Quelle incohérence !
    – Je vais voir le conducteur qui me dit “eh oui, en fait non… en fait mon train va jusqu’à Mantes mais rien au milieu”. Nouvelles annonce du conducteur pour indiquer un “Direct Mantes sans aucune idée de l’heure d’arrivée”. >>> C’est à nous d’aller interroger directement les conducteurs et de leur apprendre où ils vont ?
    – Je monte dans le train et 15mn plus tard mon smartphone a enfin les alertes
    – Arrivé à Mantes, l’application Transilien (à 8h25) et les affichages sur le quai indiquent un Mantes -> Limay à 8h28. Or, à 8h28 l’affichage disparaît sans aucune annonce sonore… et les agents ne sont pas au courant. >>> Communication inexistante !
    – Bilan, j’ai du prendre un taxi pour arriver à Limay à l’heure…

    Résultat : la SNCF \ Transilien est toujours aussi incompétente sur la question de la communication.

    • Bonjour, impossible de prévenir dès 7h, l’incident a été déclaré à 7h20, une fuite de gaz près de la gare de triel sur Seine a nécessité une coupure d’urgence pour que les pompiers puissent intervenir.
      Dès 7h26, le PC info a été avisé et une information a été émise à 7h30 :
      Fuite de gaz à proximité de la gare de Vaux sur Seine le trafic sur la ligne J, L’intervention des pompiers est en cours. Le trafic est interrompu en direction de Paris Saint-Lazare entre les gares de Juziers et Conflans Fin d’Oise. Des retards et des suppressions ponctuelles et des modifications de desserte sont possibles dans les deux sens de circulation sur l’axe Paris Mantes La Jolie via Conflans.
      Le retour à une situation normale est prévu à 8h30. Il y a ensuite eu plusieurs mises à jour (8h05, 8h07, intervention des pompiers terminée, 8h24, 8h33, 8h59, 9h30 et enfin 9h55 fin de l’incident et des retards). Nous avons en effet limité les missions de deux trains à Argenteuil et un autre à Conflans Ste Honorine. Un troisième train à emprunté l’axe Mantes via Poissy. L’incident a été résolu rapidement et la circulation a donc repris assez vite. Il y avait toutefois des retards importants allant de 10 à plus de 40 minutes. Le conducteur ne pouvait pas en savoir plus sur l’incident que ce qu’il ne vous a dit. Vous êtes arrivé en gare peu de temps avant la reprise et le trafic était alors désorganisé. Nous suivions l’avancée du travail des pompiers et les décisions étaient alors prise au compte goutte et ensuite transmises aux agents. Les agents de conduite ne sont pas toujours les premiers informés, les GIV informent les PIVIF et le chef régulateur les agents de conduite. Il y a sûrement eu un décalage de quelques minutes entre les PIVIF et l’agent de conduite. Non, ce n’est pas à vous d’informer l’agent de conduite, d’ailleurs comme vous avez pu le constater, il a été informé. Le train de 8h28 au départ de Mantes avait 11 minutes de retard, je ne peux pas vous expliquer ce qui a provoqué sa disparition de l’affichage.

    • Et les comiques de la SNCF !!!! dit :

      Prise en flagrant délit de mensonge, le maire de TRiel a écrit ceci dans un mail aux habitants de Triel :
      « Madame, Monsieur,
      Aujourd’hui, vers 6h30, un incident sur le réseau électrique a provoqué une interruption de la distribution en gaz naturel dans le quartier de la gare SNCF à Triel-sur-Seine. Cet incident a provoqué une fuite.
      Les équipes de GrDF (Gaz Réseau Distribution France) se sont rapidement rendues sur place. Les pompiers ont établi un périmètre de sécurité en collaboration avec GrDF…. »

      Connu dés 6h30, cet accident n’a pas été signalé à vos CLIENTS à cause du je m’en foutisme de la SNCF et de l’INCOMPETENCE de vos services.

    • EricBarthas dit :

      Attention,
      Mme Larrouy indique que la sncf n’a été averti qu’à 7h20.
      Est ce que Grdf a fait le nécessaire rapidement ?
      Ou le maire de triel ?
      Ou les pompiers ?

      Cependant, il est clair que l’information a du mal à circuler au sein de la sncf, quel que soit le canal.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Votre réponse est, comme souvent, composée de certaines pirouettes pour détourner l’incohérence du service vendu.
      – « Le conducteur ne pouvait pas en savoir plus sur l’incident que ce qu’il ne vous a dit »
      J’ai écrit « Le conducteur nous indique que le train est terminus Argenteuil… alors que les annonces sur le quai répètent que le train est direct Mantes » >>> Où voyez-vous que je demande des informations sur l’accident ! Je demande juste à ce que les annonces soient cohérentes…
      – Une information a été émise à 7h30… mais pas sur les smartphones à priori (ni ma collègue ni moi).
      – Le train de 8h28 a disparu sans que vous ne sachiez pourquoi, ni vos collègues de Mantes… En clair, personne ne savait rien ! Et qui est-ce qui en souffre ? Les clients qui sont obligés de se payer un taxi parceque personne n’a pu leur dire que le train était « seulement » en retard…

    • Il y a des choses que je n’ai pas compris dans l’information émise à 7H30. De plus j’ai l’impression que le rédacteur ne se relie pas. Sa première phrase bizarre !

      Fuite de gaz à proximité de la gare de Vaux sur Seine le trafic sur la ligne J,

      Qu’est ce que « le trafic sur la ligne J vient faire ici ?

      L’intervention des pompiers est en cours. Le trafic est interrompu en direction de Paris Saint-Lazare entre les gares de Juziers et Conflans Fin d’Oise.

      Donc je comprends qu’il y a des trains qui circulent entre Mantes la Jolie et Juzier, et entre Conflans Fin d’Oise et Conflans Ste Honorine. Ça me parait curieux…

      Par ailleurs, il n’est évoqué que le sens Mantes – Paris. On en déduit que la circulation était normal dans le sens Paris – Mantes, ce qui la encore m’étonnerait. Une fuite de gaz impose l’interruption des circulations dans les 2 sens.

      Des retards et des suppressions ponctuelles et des modifications de desserte sont possibles dans les deux sens de circulation sur l’axe Paris Mantes La Jolie via Conflans. Le retour à une situation normale est prévu à 8h30.

      Maintenant on parle des 2 sens, mais on ne parle toujours pas d’interruption dans le sens Paris – Mantes.

      J’ai parfois reçu des messages du genre :

      – Trafic interrompu
      – Trafic perturbé
      – Retard sur la ligne

      Sans savoir de quelle ligne il s’agissait. Était ce la A, la L, ou la J ??? Que ce passe-t’il avec les alertes Transilien Madame Larrouy ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  15. Alice dit :

    Bonjour

    ce matin grosse fuite de gaz à proximité de la gare de triel, dans la rue au-dessus des voies, juste devant chez moi
    évacuation en catastrophe avec les enfants, tout le monde en pyjama, bref…
    vers 7h45, ordre est donné par les pompiers, via la police de couper la ligne de train dans les 2 sens (nous étions réfugiés dans la voiture de police un peu plus loin, avec la radio de la police en fond sonore)
    mais je n’ai pas vu d’informations à ce sujet nulle part… pauvres usagers, j’espère que la coupure n’a pas été trop longue, j’imagine que c’est pour cela que les trains étaient sans arrêt.

  16. Anne Marie dit :

    Bonjour,
    Cela fait….44 ANS QUE J’EMPRUNTE LA LIGNE ASNIERES – BOIS COLOMBES ! d’abord comme étudiante, puis pour mon travail. Je connais parfaitement la ligne et ai une certaine légitimité à en parler …
    Première remarque : la situation N’A CESSE DE SE DEGRADER; Un exemple : dans les années 70, quand un train arrivait exceptionnellement en retard de 2 mn, on en parlait le soir à table… Maintenant c’est plutôt quand on n’a pas eu « d’incident » qu’on en parle en famille !
    Concernant les incidents techniques : bien sûr que le matériel s’est dégradé, comme l’ensemble du service public de la SNCF, qui, n’en déplaise à nos politiciens démagogues, ne peut pas « rapporter » de l’argent, puisque justement c’est un SERVICE PUBLIC payé (chèrement) par nos impôts.
    Certaines « excuses » développées par la SNCF pour expliquer son incurie sont franchement COMIQUES : le coup des « feuilles mortes » à l’automne, du « gel » l’hiver, des rails tordus par la « canicule » l’été relèvent tout simplement du MEPRIS pour les usagers : Bien sûr, tout le monde sait que les trains ne circulent pas en hiver dans les pays nordiques, ni sous la canicule dans les pays tropicaux ! Et pourquoi les feuilles mortes ne causaient-elles aucun retard dans les années 1970 ? Ni le gel ? Ni la canicule ?
    Ne ressortez pas l’argument de l’augmentation du trafic : sur la ligne « J », le nombre de trains pour Asnières – Bois-colombes n’a pas augmenté depuis plus de 30 ans !
    Ne nous prenez plus pour des imbéciles. Dites tout simplement que votre matériel est dangereux, en bout de course, ou que vous êtes « victimes  » de grèves larvées, ou tout simplement en proie à une désorganisation totale.
    Vous désirez avec juste raison qu’on respecte les personnes et le matériel de la SNCF : commencez pas nous respecter, nous simples voyageurs, qui vivons quotidiennement un ENFER.
    Une usagère SNCF de 62 ans, citoyenne en colère

    • Bonjour, les saisons malgré ce que vous en pensez ont des effets sur les circulations. Depuis 1970, le réseau a vieillit, il est aujourd’hui très sollicité et nous ne pouvons plus l’exploiter de la même manière. Les circulation étéaient moins nombreuses et les enrayages ou patinages avaient alors moins de répercussions. Le nombre de trains entre Asnières et Bois Colombes n’a peut-être pas changé mais ce ne sont pas les seules gares du réseau. Ailleurs, ce n’est pas le cas. Les voies sont empruntées par de nombreux trains pas seulement ceux qui desservent vos gares.
      Dans les pays froids, le matériel est acheté en fonction des conditions climatiques. Dans un pays, comme le notre, le choix d’acheter du matériel spécifique pour faire face à une ou deux périodes critiques dans l’année n’a pas été retenu. Dans les pays chauds, les rails se dilatent également, ce n’est pas propre à la France.

    • Anne-Marie dit :

      Bonjour,
      Vous reconnaissez donc que l’état du réseau s’est considérablement dégradé en 30 ans…Malgré toute la technologie actuelle, vous faites donc moins bien actuellement que dans les années 80 !
      C’est également un choix de votre entreprise : faire des améliorations « cosmétiques », sonorisations, réfections des gares … AVANT CE QUI CONSTITUE VOTRE les usagersMISSION PREMIERE : acheminer à l’heure et dans des conditions décentes (ah la canicule dangereuse pour les personnes malades l’été dans les rames !) .
      A propos d’améliorations indispensables , quid des quais DEFONCES (trous, manque de bitume) à leur extrémité dans la gare saint Lazare : ils ne sont pas éclairés et constituent un véritable danger dont est responsable la SNCF.

    • Elfa dit :

      Bonjour
      comme vous l’indiquez, le nombre de trains a du augmenter suite à la grande hausse des passagers. Est-ce que l’ajout des trains s’est fait au fur et à mesure, càd, sur le plan de voyage, les « techniciens » ont vu qu’il était possible de placer une mission à tel endroit, à telle heure… ?
      Ou est-ce que tout le plan a été revu ? Si non, au jour d’aujourd’hui, n’est-il pas possible de réorganiser tout le plan de voyage/missions présents sur les lignes ? Je pense pouvoir dire que cela représente un travail considérable, mais ne vaut-il pas le coup vu les nombreux problèmes rencontrés ?
      Certes ça n’a aucun rapport avec le matériel, mais peut être qu’une meilleure organisation du réseau pourrait éviter des désagréments.

    • nico92 dit :

      Je ne sais pas si une réorganisation du réseau changerait quelque chose… Le problème principal étant la saturation du réseau aux heures de pointes, notamment dans les derniers km avant paris saint-lazare (en gros entre Bois-Colombes et PSL et entre Becon et PSL) où toutes les lignes L et J convergent (un départ et/ou une arrivée toutes les 28s en moyenne), ce qui oblige beaucoup de trains à ralentir à l’intérieur de cette zone et même à s’arrêter en attendant qu’un quai se libère en gare…

    • EricBarthas dit :

      Donc, le plan de transport ne serait pas tenable même dans des conditions idéales.

      Pourquoi ne pas revoir à la baisse en terme de fréquence mais avec du matériel adapté en terme de capacité (pas les NAT évidemment, réponse inadaptée) ?

    • R-icPasser au statut dit :

      N’oublions pas que, si le nombre de train a augmenté, le nombre de voitures par train a lui diminué. On est passé de 7 voitures passagers avant rénovation des VB2N à 6 (à cause des nouvelles motrices qui sont trop longues pour les quais). Encore un cahier des charges qui a été fait à la va-vite. Et en soirée, la condamnation de la voiture de tête fait qu’il n’en reste plus que 5… heureusement que ce n’est pas aux heures de pointe !

    • StephanePasser en mode normal dit :

      R’ic, il n’en reste plus que 5 aussi le WE toute la journée et ce, même si des travaux ont pour conséquence la prise en charge de voyageurs supplémentaires, du RER A, dans les trains des axes Paris-Mantes !

    • R-icPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,

      J’ai la chance de ne pas avoir besoin de la sncf le week-end ;) … mais votre complément d’information était indispensable !

    • Chris92700Passer au statut dit :

      « Depuis 1970, le réseau a vieillit, il est aujourd’hui très sollicité et nous ne pouvons plus l’exploiter de la même manière »
      En clair, vous nous dite que le réseau est de plus en plus fragile… et que les catastrophes type Brétigny sont vouées à être de plus en plus fréquentes ?

    • Anne-Marie dit :

      Hélas, il semble en effet que tout le monde accepte avec fatalisme la situation actuelle. Non, cette situation n’est ni normale, ni inévitable. Elle pénalise toute une région; Savez-vous que certains DRH de la Défense départagent les candidats à un emploi en fonction de leur parcours pour aller au travail ? Il y a les « bonnes » lignes, pour lesquelles on sait que les employés auront rarement du retard, et les autres … Et les lignes de St lazare ont très mauvaises réputations !
      Des transports de qualité sont VITAUX pour l’économie. La SNCF DOIT faire des choix : tout a été sacrifié aux TGV (qui par ailleurs ont à présent également des problèmes) : la priorité doit être la banlieue, parce que c’est là que les gens travaillent et vivent. IL faut contacter les maires, les députés,la presse locale partout, dans toutes les villes ou nous vivons pour faire connaitre le SCANDALE des transports en commun en banlieue; Pour avoir beaucoup voyagé, l’état misérable de notre réseau ferré m’apparait parfois comme celui d’un pays « en voie de sous développement » …

Les commentaires sont fermés.