MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La Ponctualité du mois de Mai

106
Publié le 24/06/2013

heure.
Bonjour à tous, voici le bilan ponctualité pour le mois de mai. Ce que nous avons constaté se confirme, le résultat du mois de mai a été meilleur que les mois précédents. Certes, il s’agit d’une période de l’année plus calme (vacances scolaires, ponts du mois de mai) mais nos suivis nous indiquent que l’item lié au matériel qui a posé beaucoup de problèmes depuis quelques temps est en net progrès. Les suppressions de trains liées au matériel sont en diminution
(294 suppressions). C’est d’ailleurs en grande partie ce qui explique ce bon résultat.

Nous suivons de très près l’ensemble de ces résultats et le plan d’action souhaité par le directeur de la ligne semble porter ses fruits. Toutefois, nous savons que depuis le début du mois de juin, il y a eu de nouveaux événements qui n’ont pas facilité vos déplacements. Il est évident que les chiffres du mois de juin seront moins bons, et que vous avez beaucoup de choses à dire à ce sujet. Nous en reparlerons le mois prochain quand j’aurai en main tous les résultats de la ligne. Pour le moment, il faut savoir que le résultat de ponctualité pour la totalité de la ligne est de 91,5 % sur le mois et de 86,8 % en cumul depuis le début de l’année.

Sur les 3 axes, les résultats sont les suivants :

  • Paris – Ermont : 93,5 %
  • Paris – Mantes-la-Jolie via Poissy : 88,9 %
  • Paris – Mantes via Conflans (incluant Paris – Gisors) : 91,2%

Les incidents les plus marquants sont à noter les jours suivants :

  • Le 2 mai, l’absence d’alimentation électrique dans la zone de Sartrouville a impacté 38 trains et près de 15150 voyageurs
  • Le 24 mai, un accident de personne au niveau de pont Cardinet (personne ayant sautée d’un pont) a eu des impacts sur 73 trains et près de 23 100 voyageurs
  • Le 27 mai, c’est un problème d’aiguille en gare de Houilles qui a retardé 21 trains et près de 8475 voyageurs.
  • Le 29 mai, c’est un problème de signalisation dans la zone de Chars (problème d’alimentation EDF) qui a impacté 31 trains, et un peu plus de 11000 voyageurs ont été retardés.

106 commentaires pour “La Ponctualité du mois de Mai”

  1. drumoly dit :

    294 suppressions, c’est 10 suppressions par jour !

  2. Gabs dit :

    Bonjour,

    Merci pour ces informations; comme d’habitude, nous allons tous douter de leur crédibilité au vu de nos propres expériences personnelles et du nombre de bulletins de retards/suppressions accumulés…

    Cependant, pour faire suite à l’un de mes précédents commentaires, sur lequel de ces trois axes placez-vous les gares limitrophes de la Normandie (Bréval, Bonnière et Rosny), qui sont partie intégrante de la ligne J ?

    Cordialement,
    Gabriel

    • Bonjour, je ne vais pas parler d’axe. Le résultat de la ponctualité tient compte des voyageurs qui empruntent des trains Transilien.
      Donc, nous avons pris en compte ces gares en fonction de ce critère.

    • Et comme Bréval, Rosny et Bonnières sont desservie principalement par des TER, ce n’est donc pas pris en compte. Et si c’était le cas, les chiffres seraient encore plus mauvais…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  3. Richard dit :

    Bonjour.
    Merci pour ces chiffres. Mais je pense que dans cet objectif de transparence il serait agréable d’avoir peut être plus de précisions notamment sur le calcul du résultat de ponctualité.

    Comme tout le monde, je pense, j’ai l’impression que 90% c’est beaucoup et que les 10% qui sont annulés sont souvent ceux aux heures de pointes.

    Et sinon, plus de trains à 2 étages ça serait cool.
    Cordialement

    • Bonjour, pour en savoir plus sur le calcul de la ponctualité, je vous invite à lire le billet : De la régularité à la ponctualité. Au sujet des trains à étages, nous n’avons pas assez de rames de ce type pour en mettre sur toutes les missions. Elles sont affectées en priorité sur les missions longues (Paris-Mantes)

    • GP dit :

      Si je comprend bien vos calculs, lorsqu’un train est supprimé à un arrêt, vous prenez en compte le prochain train qui passera à cette station pour calculer le retard que subiront les voyageurs

      Malheureusement, dans ce cas de figure, ce dernier train arrive le plus souvent tellement plein qu’un nombre très limité de voyageurs pourront effectivement l’emprunter, les autres devant patienter encore au moins un ou deux trains pour pouvoir monter

      Le retard effectif est donc beaucoup plus important que celui que vous prenez en compte dans vos calculs et la ponctualité est donc largement surestimée

      Bien sûr lorsque les trains sont des RIO/RIB et non pas des VB2N, la différence entre théorie et pratique est encore plus importante

  4. Thomas78Passer au statut dit :

    Ces chiffres prennent t’ils en compte la greve du 4 juin qui a paralysé l’ensemble du reseau de 16h jusqu’a + ou – la fin du service?

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Non puisque la grève a eu lieu en juin et les statistiques sont celles de mai…

      Qui plus est, le modèle mathématiques est tel que pendant un jour de grèves, les trains supprimés pour la grève ne sont pas comptabilisé. S’il n’y avait qu’une seul train qui roule (sur tout St Lazare) et que ce train roule et est à l’heure, la ponctualité sur ce jour est de 100%.
      L’exemple est extrême, mais il fait bien comprendre comment la SNCF joue avec les chiffres…

    • Chris dit :

      Super !

    • Bonjour, non, il s’agit des circulations du mois de mai.

  5. Maxime13Passer au statut dit :

    Moi j’aimerais bien voir d’autres statistiques, afin de pouvoir juger de leur amélioration. Je pense à l’info « pertinente » dans les trains, et le pourcentage d’entassement des voitures…..ça serait bien marrant d’en voir les chiffres, et de mesurer, dans un « langage » que comprennent les cadres de la SNCF (les stats), l’amélioration ou non des conditions de transport….aujourd’hui il est clair qu’on est sous les 30%….la marge de progression est importante

    • stephadc dit :

      La marge de progression est très faible au contraire , carle nombres de personnes à transporter augmente sans cesse depuis des années alors que la capacité des transports n’ a que très peu évolué !
      Les seuls axes sur lesquels l’entreprise peut et doit évoluer, sont l’information et la fiabilité des trains.
      Le reste est du ressort des décideurs politiques. (Achat de nouveaux matériels adaptés et aménagement et création de nouvelles infrastructures , voire appliquer les lois de décentralisation pour l aménagement du territoire).

    • Maxime13Passer au statut dit :

      ouai, donc y’a bien une grosse marge de progression….les stats c’est un langage bien compris par les politiques et les patrons de grand groupe comme la SNCF…ils ont fait les mêmes écoles…et accessoirement ça veut diriger sans écouter les besoins..

    • EricBarthas dit :

      Le point critique est la fiabilité du matériel.
      Le jour ou le matériel sera convenablement entretenu (je ne dis pas que les techniciens travaillent mal) il n’y aura plus d’incidents c’est à dire plus aucune suppression de train.
      De plus les conditions de travail des cheminots sera meilleure donc moins de revendications donc moins de grèves (soyons fous, révons un peu). Et autant de suppressions de trains en moins.

      Vous voyez bien que la marge est importante : on peut éviter facilement les suppressions de trains.

  6. Gabs dit :

    Et ça commence… Incident aux mureaux, retards, et contrôles dans e train !!! C’est *réellement* se foutre de nous, ostensiblement, et le seul argument c’est « si vous voulez la police vous attend à St Lazare » !!!

    Et lorsqu’ils sont tombés sur un tract, ça a été « les papiers qui traînent c’est 45€ d’amende ». Aucune discussion, pas moyen de savoir qui est le responsable, t’es que dalle, tu raques et tu la fermes. Et comme ils n’ont pas de matricule…

    • Yoda dit :

      Il faut filmer les contrôles !

    • Attention Yoda, filmer les contrôles n’est pas toléré par la SNCF. Je me souviens qu’un usager avait filmé une opération de contrôle entre Mantes et Paris, car il trouvait les contrôleurs agressifs. S’en étant aperçu, ces derniers lui ont demandé d’effacer l’enregistrement vidéo. Devant son refus, il fut accueilli par la police ferroviaire à Paris St Lazare. Il fut emmené au poste, et la les policiers lui ont laissé deux choix :
      1. soit il effaçait l’enregistrement vidéo sous leur yeux, et dans ce cas ils le laissaient partir.
      2. soit il maintenait son refus, et dans ce cas il serait poursuivi pour refus d’obtempérer, et pour avoir filmé sans autorisation des services de la SNCF.
      Il a choisi la première option. N’oublions pas que nous sommes en plan vigipirate rouge renforcé, et que les prisent de photos et vidéos sont interdites dans les gares et dans les trains sans autorisations.

      Franck – Comité d’usagers de l’o

    • EricBarthas dit :

      Allons,
      on ne filme jamais les contrôles.
      On filme au choix : les gares et leurs superbes décorations, les voitures et leur décoration, on filme le paysage…
      Si ils n’ont rien à se reprocher, pourquoi nous empéche de prendre des preuves de leur travail ?

    • Koalux dit :

      Tout simplement, le droit a l’image.
      (tant pour l’agent, que pour l’entreprise).

    • Yoda dit :

      Nous n’avons pas 1000 façons de nous défendre face à la SNCF… Donc si je peux filmer un contrôle malvenu (car ils le sont tous vu les conditions dans lesquellles nous voyageons) alors je le ferai, s’il le faut sans que l’on voit les visages, mais il faut le son. Car moi, si on me contrôle, je refuse catégoriquement et systyématiquement de présenter mon pass’, sauf si c’est pour me faire rembourser. Certains comprennent et sont blasés (surtout quand plusieurs personnes dans le wagon suivent le mouvement), d’autres s’entêtent et c’est là qu’il est important d’avoir leur argumentaire !!!!
      De toute façon, moi je suis entré en guerre contre la SNCF, et mon seul et unique but est DE ME FAIRE REMBOURSER !!!! Si personne ne fait rien, et bien sachez que nous continuerons à voyager dans des conditions de m**de !!! Car c’est bien beau de dire que plein de choses sont encours pour améliorer notre quotidien, à ce que je sache il ne remplace pas le personnel ingérable et fainéant par des personnes qui ont envie (et besoin) de travailler, et les trains sont toujours aussi sales, supprimés, en retard, surchauffés… Et j’en passe !

      Et comme le dit si bien EricBarthas, comme d’habitude, ils vont dire qu’ils n’ont rien à se reprocher, jusqu’au jour où nous serons nombreux à apporter la preuve du contraire !

  7. xavier dit :

    40 minutes ce matin pour faire Conflans – St Lazare au lieu de 20…..
    Le train de 7h52 était comme souvent un petit gris. On était entassé comme du bétail…
    A Argenteuil, malaise voyageur… évacuation du train, pour prendre le suivant qui était, devinez…. un petit gris ! Donc double entassement pour un voyage super agréable jusqu’au terminus.
    Merci pour cette qualité de service de nouveau sans faille !
    Faudrait peut être un jour penser à acheter des trains non?
    Vos statisticiens maisons pourraient peut être faire des corrélations entre petits gris en circulation au heures de pointes et malaises passagers? ca serait intéressant….

  8. victors dit :

    Bonjour

    S’agit-il bien de 294 supressions « liés au matériel » ?
    Doit-on comprendre qu’il y a d’autres suppressions lié à d’autres facteurs, comme des coupures d’éléctricité ou autre ?

    Serait-il possible, pour des raisons de transparence, de connaître le nombre de trains n’ayant pas circulé par rapport au planning habituel du plan de circulation (donc inclus les trains ne circulant pas pour raison de grève, droit de retrait, mauvais temps où problème matériel)
    Le chiffre de ponctualité n’est pas complet sans cette infos.
    Je vous remercie de votre écoute et j’espère que votre point mensuel sur la ponctualité inclura bientôt plus de chiffres permettant de réélement juger de la qualité de service sur la ligne

  9. Mäx dit :

    bonjour,

    Bien que ces données ne soient pas disponibles, il serait bien plus intéressant d’avoir les stats en heure de pointe. Les heures creuses ont pour bénéfice de faire remonter la moyenne puisque la circulation y est bien plus fluide et tronque le ressenti des voyageurs réguliers.

    Pour « Paris – Mantes-la-Jolie via Poissy : 88,9 % » à mon avis on descendrait à 80% et peut etre moins !

    • Chris92700Passer au statut dit :

      La SNCF possède ces stats mais ne veut pas nous les donner.

      De même que la ponctualité est suivi en reliant le retard des trains et le nombre de passagers impactés, la SNCF devrait être capable de calculer le retard moyen d’un passager. Mais je ne pense pas qu’elle aura le courage de le publier.
      Car les statistiques de ponctualités donnent la part de gens à l’heure / en retard… mais pas de combien !

    • Elias dit :

      Visiblement , la SNCF ne peut communiquer au client que ce que le Stif lui demande d’être communiqué.

      Personnellement ces chiffres ne le semble pas « faux » -> mes déplacements qui se font sur la ligne en heure creuse et le WE essentiellement sont « ponctuels ».
      L’heure de pointe c’est là que les trains sont nombreux / pleins. Mais ça dure 5h par jour. Le reste du temps (16h) les trains sont moins nombreux et moins pleins, mais ils circulent quand même souvent et pas à vide.

      Pour autant, je comprends que ces chiffres vous semblent faux car ils ne correspondent pas à la réalité que vous percevez.
      Mais il n’y a pas que vos déplacements (ceux des pendulaires des heures de pointe) qui sont pris en compte.

      Je suis d’accord qu’avoir ce chiffre serait pertinent .

      Par ailleurs Madame Larrouy, est -il envisageable de nous communiquer le nombre de clients voyageant en heure de pointe VS en heure creuse ?

  10. fredo95 dit :

    Chiffres rassurants pour le STIF, mais bidonnés et faux, comme chaque mois.
    Comment voulez-vous être crédibles à la SNCF en nous pondant des trucs pareils ?????
    PRENEZ LE TRAIN SUR CES LIGNES TOUS LES JOURS PENDANT 3 OU 4 MOIS !
    Vous verrez ce que vous pourrez en faire de vos statistiques et de vos chiffres …

  11. Yoda dit :

    Non mais franchement vous n’avez pas peur !!! Comment osez-vous publier des pseudo statistiques complètement mensongères ! Mon dieu mais prenez le train au moins une fois dans votre vie et vous comprendrez !!!! Parce que là c’est clair que vous êtes complètement déconnectés de la réalité !

    Aller aller !!! Au boulot maintenant !!!!

    • Gabs dit :

      Non, le « au moins une fois », ça ne marchera pas: l’ensemble du personnel aura été briefé, et les syndicats payés pour ne pas faire grève ce jour-là !!

    • Gabs dit :

      Après, en écoutant les uns et les autres, j’en arrive à me demander lesquels sont les plus déconnectés de la réalité: la direction qui n’est pas capable de lever le nez de ses powerpoints et autres indicateurs, ou les cheminots qui ne veulent pas comprendre que la pérennité de leur entreprise passera dans tous les cas par de la division / privatisation / ouverture à la concurrence !!

      Parce qu’en filigrane des communications langue de bois officielles, et en (essayant) de discuter avec des agents SNCF (des *vrais* agents: contrôleurs, conducteurs, etc. pas les agents d’accueils ou les gilets rouges), on voit à quel point les cheminots boivent les communiqués de SUD-Rail sans aucune réflexion personnelle sur le contenu réel, ni tentative d’extrapolation viable sur le long terme…

      Donc du coup, c’est relou et rageant (pour rester poli) de voir son train supprimé, mais le fait de se demander, le lendemain, lequel s’est foutu de ma g****e le plus, décuple ce ressenti, avec les effets que vous pouvez constater sur ce blog, sur Facebook (Transilien: les Disparus, pour rappel), au sein des associations de voyageurs, etc.

      Alors qu’il vous suffirait, Mme Larrouy et Mr Monnet, de reconnaître *officiellement* l’ensemble des dysfonctionnements internes (matériel vétuste, réseau saturé, personnel ingérable, etc.) et de mettre en face de chacun un plan d’action concret, avec des dates, et les tenir. Et si ça ne plaît pas à une certaine catégorie de personnel, appliquer les sanctions prévues par la loi, tout simplement.

    • picard dit :

      Il y a un en effet véritable problème de management .
      Et les rares cheminots qui restent sont désabusés.

    • Gabs dit :

      Et la preuve en est: il y a très peu de problèmes les jours de *vraie* grève (avec préavis, plan de transport, etc.) car les seuls qui travaillent ces jours-là sont ceux qui ont à la fois un minimum de conscience professionnelle ainsi qu’un soupçon de ce qu’on appelle le « sens client »…

    • Elias dit :

      Lol !
      Vous ne pensez pas plutôt que si ça roule bien les jours de grève (ce que je constate comme vous), c’est plutôt parce qu’il y a moins de trains ?

      Et que c’est une preuve supplémentaire que le réseau est saturé et incapable de répondre aux besoins actuels ?

  12. JP dit :

    Oui, présentés de cette façon, ces chiffres sont difficiles à croire.
    Sur Paris Mantes via Conflans qui comprend les lignes martyr Paris-Gisors et Paris-Cormeilles on voit mal comment on peut arriver à 91%.
    Mais si on se dit que cela fait 1 train sur 10 supprimé ou en retard, c’est plus parlant. Si l’on considère que les conséquences sont plus importantes en pointe, on a donc 2 ou 3 trains supprimés ou en retard sur 10 en heure de pointe.
    Je pense que ces chiffres ne prennent en compte que les événements imputables à la SNCF, donc sans la neige, les gréves, les arbres tombés, les passages à niveau défaillants….. Alors imaginez le résultat avec ces événements qui ne sont pas transparents pour nous.

    • EricBarthas dit :

      Le problème de cet indicateur ponctualité des voyageurs est qu’il concerne l’ensemble des trajets, sans considérer la gravité de la gène.
      Les incidents pénalisants en pointe sont dilués sur l’ensemble des trajets en dehors des pointes.

      91% de voyageurs sont arrivés à l’heure. Certes.
      Mais en pointe, que devient cette ponctualité ?
      Quel est le retard moyen ?
      Comment se répartit le retard ?

      Mme Larrouy vous dites que la tendance à l’amélioration se confirme, que le plan d’action commence à produire ses effets. Bizarre car le STIF avec vos chiffres n’aboutit pas à la même conclusion si l’on se fie à son bulletin http://www.stif.org/IMG/pdf/QS_PONCTUALITE_V02.pdf .
      Je dirais même que la tendance sur les 4 premiers mois de 2013 est à la baisse par rapport à la même période 2012.

      Le mois de mai est meilleur que les précédents ?
      Heureusement avec les jours fériés, l’allègement du 10 mai, il aurait été dommage de faire pire.
      Mais ne vous réjouissez pas, en juin vous allez décrocher la timbale, et aucun plan d’action ne pourra corriger le tir, à part serrer la vis sur les points faibles de la sncf : le matériel, la gestion du personnel.

    • Bonjour, en effet, depuis le début de l’année les résultats ne sont pas bons, le mois de mai a été meilleur mais comme vous l’évoquez les chiffres de la ponctualité sur le mois de juin seront de nouveau en-deçà des attentes. Nous sommes loin de nous réjouir de cette situation et nous espérons revenir au plus vite à de meilleurs résultats.

    • phn60Passer au statut dit :

      On attend tous avec impatience cette amélioration; si quelque chose évolue ce sera nécessairement en bien; faire pire ça ne doit pas être possible…quoiqu’avec la SNCF on doit s’attendre à tout…

  13. Chris dit :

    la ponctualité du mois de mai des wagons à bestiaux !

  14. Mäx dit :

    Bonjour,

    Je viens de rentrer de PSL via Poissy en gare de Vernouillet. Le train de 17:21 nous a déposé sur le quai coté gare (habituellement on nous dépose sur le quai central). Sur le quai central était stationné le 17:16 PSL- Les Mureaux. Ce dernier du recevoir un projectile, en effet l’une des portes avait les fenêtres complètement brisées !

    • JP dit :

      Pas étonnant, la SUGE était à Argenteuil, il devait y avoir pas loin de 50 controleurs et une vingtaine de la SUGE

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Le rapport?
      Si la SUGE était dans le train incriminé, les crétins qui ont balancé les projectiles depuis le talus auraient réussi à voir des agents de la SUGE dans ce train qui passait à 120 km/h et se seraient dits, oups, on a réussi à voir « je ne sais pas comment » des agents de la SUGE dans le train donc on n’envoie pas de projectiles car le temps que le train s’arrête et que les cowboys nous poursuivent, nous n’aurons pas le temps du fuir….
      Bref, encore de la faute à la SNCF comme d’hab…

    • Mäx dit :

      fresh, je suis d’accord avec toi. Je pensais d’ailleurs qu’il s’agissait d’une pierre des voies (on appelle ca ballast je crois ?) que le train a du se prendre au passage d’un autre. Est-ce possible ?

    • JP dit :

      Le rapport, c’est que je pense que la SUGE est là pour faire peur aux « crétins » comme vous dites et pas aux voyageurs honnête.
      Quand je vois un tel déploiement de force, je pense que l’on me considère comme un voyageur malhonnête et violent. D’ailleurs mon premier réflexe a été de vérifier que j’avais bien mon pass dans la poche parce que je sais que si je ne l’ai pas je n’aurai pas de tolérances.
      Le comble c’est que dans l’histoire, la malhonnêteté est du coté de la SNCF puisqu’elle contrôle que l’on a bien payé un service qu’elle n’est pas en mesure de fournir.
      Mais la force est de votre côté et vous tenez à le montrer avec ce déploiement de moyens.
      Il me semble qu’avant de demander aux voyageurs s’ils ont les mains propres, il serait honnête de les avoir propres vous même.

    • Bonjour, la mission des agents de la SUGE est de veiller à la tranquillité des voyageurs. Ils assistent les contrôleurs lors d’opérations en gare mais ils interviennent aussi pour tous les délits ou actes d’incivilités.
      Votre impression n’est pas la bonne, l’objectif est avant tout d’être visible. Régulièrement, le reproche qui revient est que ces agents ne sont pas assez visbles. Dès qu’ils le sont leur présence est vécue comme une agression. Il n’est pas simple de trouver le bon compromis.
      Ils sont toujours à plusieurs pour des raisons de sécurité.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Moi je dis, mais ce n’est que mon opinion, plus il y a la SUGE et mieux c’est. Je paie tous mes titres de transport, je ne mets pas mes pieds sur les banquettes, je ne crache pas par terre, … bref je suis un client honnête et civilisé.
      Mais je veux que ce soit la SUGE, pas de cow-boys !

    • JP dit :

      Oui, sauf que quand nous on les voit, c’est surtout dans ces contrôles où ils sont plus là pour protéger les contrôleurs que les voyageurs honnêtes. Et les voyageurs malhonnêtes quand ils voient le déploiement de forces, ils poursuivent le voyage jusqu’à la prochaine gare sans contrôle.
      Et nous quand on veut discuter avec un contrôleur avant de montrer le pass, la réponse est le pass ou la SUGE à la prochaine gare même si on a l’air et on est un voyageur honnête.
      C’est mon impression et je ne pense pas être le seul, il semble être plus au service de la SNCF et de ses agents que des voyageurs honnêtes comme vous dites

    • Bonjour, je comprends ce que vous voulez dire mais comment faire autrement pour que cette présence ne soit pas vécue de cette façon par les voyageurs ? Je peux vous assurer que les missions de la SUGE ne se limitent pas à assister les contrôleurs. Ils travaillent en étroite collaboration avec les services de police. Il y a eu ces derniers mois de nombreuses interpellations grâce à ce travail. Ils réalisent également des tournées dans les trains afin de faire respecter les règles de bonne conduite. Avez-vous déjà tenté d’échanger avec eux ? Il est vrai que les conditions de transport (production) ne sont pas bonnes mais ce ne sont pas ces agents qui font rouler les trains. ils sont en contact avec les clients au quotidien et il n’est pas simple d’adapter une attitude différente sans savoir à qui on a affaire.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      JP
      Vous voulez qu’on mette un agent de la SUGE tous les 300m le long de toutes les lignes?
      Si vous n’avez rien à vous reprocher et que vous êtes en règle, ou est le problème de voir la SUGE dans votre train ou dans votre gare?
      Ce qui est marrant c’est que vous ne dites rien sur ces crétins qui ont balancé des pierres et qui auraient pu blesser des voyageurs et qui ont retardé le train mais tout de suite reporter la faute sur la SUGE…

    • JP dit :

      Fresh, relisez mes propos!
      Ce que je reproche c’est que la SUGE est plus au service de la SNCF et de ses agents que des voyageurs honnêtes.

  15. FM95 dit :

    Train en panne actuellement en panne au Val d’Argenteuil. Trafic bloqué sur la ligne. Le site Transilien indique trafic normal… Une explication?

    • Mäx dit :

      bonjour,
      Idem sur PSL via Poissy où le trafic était interrompu ce matin. En se rabattant sur le RER A (gare de Poissy) je n’ai pas vu un seul transilien passé aux alentour de 7:00, et les numéros de quai étaient completement faux dans la gare ! étrange…

    • chris78Passer en mode normal dit :

      et oui encore la pagaille ce matin avec un message « trafic normal » les seules alertes reçues concernant l’axe conflans/psl ! aucune alerte pour la suppression et les retards sur l’axe mantes/vernouillet/psl ! mais bon si le trafic est normal …

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      La ligne J arrêtée est depuis novembre une situation normale pour la SNCF voyons, vous le vivez tous les jours avec nous…

    • Koalux dit :

      Le train en panne est repartie.
      Il avais un problème traction (il ne pouvais plus allimenter ces moteur)
      Pour les premiere infos que j’ai ces une BB17000 plus une RIB.
      Ce train a étè suprimé a Argenteuil.
      Jessaye d’avoir d’autre infos quand j’arrive sur mon lieu de travail.

  16. Thomas L. (@ookook) dit :

    Outre le fait que ces statistiques nient totalement la réalité des voyageurs (un voyageur prend le train entre deux, voir quatre gares, rarement plus, à horaire fixe), je note mes voyages depuis deux semaines.

    Voici les résultats:

    Semaine 25: 96min de retard en 10 trajets (2 par jour ouvrés, entre St Lazare et la Val d’Argenteuil). La durée théorique de transport est de 14min en moyenne, soit 140min. Le calcul est simple: 68,6% de retard par rapport au temps de trajet théorique (dans un monde rose, ce taux serait de 0% bien évidemment). Donc 31,4% de ponctualité, pour reprendre votre novlangue.

    La voilà la réalité de la ligne J, nue, crue. C’est ce que vous nous faites subir tous les jours.

    C’est notre colère.

  17. Thomas L. (@ookook) dit :

    J’ajoute que cette semaine, sur 3 trajets (je n’ai pas pris le train lundi), j’en suis à 34min de retard pour 39min de trajet. Vous commencez la semaine avec un taux de ponctualité de 7,7% (et encore, parce que j’ai pris un bus pour palier aux problèmes d’hier matin).

    Comment pouvez-vous refuser de nous rembourser nos titres de transports?

  18. martindumatin dit :

    Un train supprimé ce matin sur la ligne j.
    09:11 de Cormeilles pour Paris.
    Qu’on supprime carrément les missions PIZA, qui font systématiquement les frais du moindre incident.
    Le score de ponctualité de juin s’annonce mal…

    • JP dit :

      C’est pour cela qu’il n’y a pas d’affichage de la ponctualité sur Paris-Cormeilles. Les résultats sont noyés dans les résultats de Paris-Mantes via Conflans. Les moyennes permettent de cacher les mauvais résultats, c’est la même chose pour Paris-Gisors.

    • fredo95 dit :

      exactement. Un train qui ne part pas et n’arrive donc jamais est parfaitement ponctuel !!!
      Et mélangé à des centaines d’autres qui circulent entre 10h00 et 16h00, qui sont à l’heure, qui sont plein de contrôleurs, et qui n’intéressent que peu de monde …

  19. fredo95 dit :

    il est écrit sur le site transilien « incident dans le poste de gestion du trafic à Argenteuil » pour ce matin.
    Et retour prévu à la normale pour 09 h30, qu’est-ce ça veut dire tout ça ?
    C’est quoi, un « incident de poste de gestion du trafic » ??

    • Chris92700Passer au statut dit :

      C’est un problème dans le poste (le lieu) ou est géré le trafic… la tour de contrôle quoi.

      D’après mes informations, il n’y avait plus de café. Il a donc été nécessaire que quelqu’un aille en acheter à Franprix. Mais le temps de négocier avec la direction les frais de déplacements… ça a mis le bazar sur les rails !

    • fredo95 dit :

      on ne saura jamais rien sur cet « incident », comme sur tant d’autres …. Pathétique ….
      A moins que, d’après nos gentils interlocuteurs-cheminots, ce soit ENCORE la faute des usagers …
      une séquelle du (stupide et dangereux) jet de pierres d’hier peut-être ??? y-a t’il eu une réunion pour savoir si on exerçait un droit de retrait sur toute la ligne J ???

    • JP dit :

      Je pense que c’est le 7H25 de Cormeilles qui est tombé en panne au Val.
      Pour ma part, j’étais dans le train de 7H45 (qui devait partir à..). Il y a bien eu des messages sur les quais, qui parlaient d’un train en panne au Val (messages difficilement audibles quand on est dans la rame), mais dans le train aucun message sonore, pas d’affichage jusque Paris malgré les nombreux ralentissements depuis Asnières. L’ADC avait du mettre le pilote automatique et il devait être bloqué dans les toilettes

  20. martindumatin dit :

    Dans les bilans de ponctualité, un train supprimé est-il compté comme une non-ponctualité (pénalisant pour l’indicateur), ou bien nest-il pas comptabilisé du tout, puisqu’il n’existe pas (les horaires ne sont pas contractuels)?
    En d’autres termes, quelle est la réalité de ma situation de ce matin, dans vos calculs :

    Je me rends de Cormeilles à Argenteuil.
    Je viens à la gare de Cormeilles pour prendre le train de 09:11, qui est retiré de la circulation.
    Je me rabats sur le train suivant, qui passe à l’heure à 09:23 en gare de Cormeilles. J’arrive à Argenteuil à 09:30.

    1 :
    Si le train de 09:11 avait circulé je serais arrivé à Argenteuil à 09:18.
    J’AI DONC 12 MINUTES DE RETARD.
    L’objectif de ponctualité n’est pas atteint.

    2
    Le train de 09:11 n’existe pas aujourd’hui.
    Mon horaire normal en gare ce matin est donc 09:23.
    JE SUIS À L’HEURE.
    L’objectif de ponctualité est atteint.

    On comprend aisément que l’interprétation et le sens qu’on donne aux situations importent directement la mesure de la ponctualité, et donc les résultats affichés.

    Selon moi, seul le raisonnement (1) est le reflet de la réalité. Mais je connais des secteurs dans lesquels le raisonnement (2) s’applique parfois.

    Je vous pose donc la question,Madame Larrouy, chez Transilien, quelle est la méthode de mesure : la (1) ou la (2) ?

    Fait-on une différence selon que le train est retiré de la circulation avant le début de mission (ex: panne à saint lazare), aucun passager à bord donc pas de passager en retard à cause de cette mission qui N’EXISTE PAS, ou que le train est retiré de la circulation pendant sa mission (ex: régulation de trafic à Argenteuil, tout le monde descend et le train est supprimé), dans ce cas les passagers sont en retard à cause dans mission qui N’EXISTE PLUS.

    Merci pour cette précision, grâce à laquelle nous parlerons tous de la même chose, et éviterons nombre de dialogues de sourds…

    • victors dit :

      Bonjour,

      Je me joins à ce commentaire car je me pose exactement la même question.
      Merci de nous répondre sur ce point !

    • Elias dit :

      C’est votre retard qui est pris en compte.
      Si vous arrivez avec un retard de +5′ ou plus, vous serez comptabilisé comme « en retard ».

    • victors dit :

      Bonjour Elias.

      Merci d’avoir pris le temps de répondre :
      Voici 4 questions pour essayer d’y voir plus clair :

      1. S’agilt-il d’une confirmation officielle ?
      2. Donc un train supprimé va automatiquement être comptabilisé comme un train en retard ?
      3. Même s’il est supprimé à l’avance ?
      4. Même s’il s’agit d’un train annulé pour raison de grêve ?

    • Elias dit :

      En fait il faut que dans ces chiffres vous voyez votre retard à l’arrivee, et non pas la suppression ou le retard de votre train .

      Supposons que vous deviez prendre le 18:02 pour une gare et qu’il est supprimé. Il devait arriver à 18:43 et être omnubus.
      Le suivant , Semi direct, part à 18:09 mais arrive aussi bien en théorie que e soir là à 18:47, soit pour vous 4′ de retard : vous êtes comptés parmis des voyageurs de la J ayant effectué un voyageur à l’heure.
      Si le lendemain le 18:02 est à nouveau supprimé, mais que cette fois ci le 18:09 arrive dans votre gare avec un retard de 3′ , pour vous cela fait 7′ de retard , donc vous êtes comptés comme un voyageur en retard sur la J ce soir là.

      3&4/ pour les suppressions à l’avance, ça ne marche que pour les grèves prévues (et non droit de retrait), et les travaux.
      Une suppression prévue depuis 10h du matin pour le soir est indiquée sur Transilien.com -> si ça fait arriver les clients en retard , ils seront comptés comme en retard, et non à l’heure sous prétexte que la suppression ait été annoncée avant …

      C’est plus clair ?

    • Bonjour Elias, c’est tout à fait ça, merci pour votre réponse.

    • GP dit :

      Et si du fait de la suppression, le suivant est tellement plein que je ne peux pas monter dedans, je suis compté comme à l’heure quand même je suppose ?
      C’est ce qui se passe généralement, en particulier sur les gares entre conflans et argenteuil
      Surtout lorsque le suivant a l’heureux bonheur d’être un RIO/RIB

    • victors dit :

      C’est beaucoup plus clair, merci !
      Avec ces informations, le chiffre parait effectivement plus représentatif que l’idée que je m’étais faite de prime abord

    • Elias dit :

      @GP : je dirai bien non ! Il me semble que ces chiffres sont calculés avec la capacité des trains qui roulent, mais je n’en suis plus sûr.

      Une confirmation de Mme Larrouy serait la bienvenue sur ce point .

    • Bonjour à tous, le système de calcul de la régularité s’est beaucoup amélioré avec le nouveau système de calcul de la ponctualité, cependant, l’outil que nous utilisons aujourd’hui n’est pas capable de définir le paramètre capacitaire du train.

    • GP dit :

      Maintenant que vous avez corrigé les chiffres sur la page de ce site, vous allez pouvoir les rentrer dans le calcul ;-)

      Plus sérieusement, tant que ce paramètre n’est pas pris en compte, vos calculs aboutissent à une grossière surestimation de la ponctualité tout particulièrement sur les gares entre conflans et argenteuil. Une fois de plus votre crédibilité n’en sort pas renforcée…

      Les usagers de ces gares sont excédés de ne pas pouvoir monter dans les trains à la moindre suppression. D’autant plus qu’ils voient passer sans arrêt des trains assez peu remplis

      Peut être devriez vous voir à assurer de façon plus systématique des arrêts supplémentaires dans ces gares en cas de perturbations

      Certes cela induirait de légers retards sur les trains normalement sans arrêt, mais fluidifierait globalement la circulation :

      En effet lorsqu’un train « blindé » s’arrête dans ces gares, l’arrêt est forcément rallongé du fait de l’affluence sur le quai et les trains sans arrêt qui suivent se retrouvent retardés par la signalisation

      Retard pour retard, ils feraient peut être mieux de s’arrêter…

      Je pense que vos spécialistes devraient se pencher sur la simulation d’un passage en omnibus ou quasi omnibus en situation dégradée, qui éviterait les arrêts trop prolongés et paradoxalement fluidifierait peut être la circulation

      Sans compter que pour les passagers des gares intermédiaires, la situation serait grandement améliorée

      Personnellement, je pars de Conflans donc ne suis que peu concerné, mais lorsque je suis dans un train loin d’être plein et que l’on passe à faible vitesse dans une gare où les quais sont bondés, je me pose des questions…

    • Bonjour martindumatin, Elias a très bien expliqué dans le commentaire ci-dessous le calcul de ponctualité que nous utilisons à présent. Je vous invite à le lire : commentaire Elias.

      Donc pour confirmation, c’est bien la méthode n°1 qui est utilisée pour nos calculs, et ce, que le train soit retiré de la circulation avant ou après le début de la mission, en fonction des horaires théoriques de la période.

  21. fredo95 dit :

    Non merci au modérateur de cette page d’avoir sucré mon post.
    La censure fonctionne bien sur le blog de la ligne J. je ne savais pas qu’il fallait éviter certains sujets …
    J’y parlais juste du procès qui va s’ouvrir à Lyon concernant le financement des manifs, des déplacements et même des achats d’alcool des différentes sections syndicales sur Lyon par le C.E. de la SNCF.
    Il y a bien de la présomption d’innocence en France non ? Vous vous sentez déjà attaqués juste parce qu’on en parle ???
    Combien de temps ce post-ci va tenir avant d’être ôté de ce mur ?
    On se croirait pendant la guerre 14-18 avec les censeurs aux ciseaux qui venaient dans les journaux pour enlever ce qui « allait saper le moral de la nation » ….

  22. dad dit :

    Ils sont bidonner vos chiffres et par rapport au tchat du 25juin,ou peut on voir le compte rendu

  23. EncoreEnRetard dit :

    Encore une situation Kafkaïenne ce soir à 18h à destination de Gisors. Je suis parti dans un train (apres 3 changement de quai) à 18h35 sans vraiment savoir où je vais…

  24. pimouss dit :

    Et oui ce soir encore des soucis sur paris-gisors. Et le mieux c’est que le chef de train annonce que le train va partir, liste les gares desservie et là un Agent sncf annonce de vive voix à la porte de chaque wagon que le train est supprimé et prendre le 18h20 voie 17 qui est bondé et dans lequel je ne pourrais pas monter. Parti du taf a 17h 30 et arrivé chez moi à 20h30. Mais ce sera compté comme un retard ?

  25. fredo95 dit :

    Non, ce n’est pas de la faute de la SNCF. C’est toujours les autres (usagers, météo, matériel …) qui font n’importe quoi, c’est bien connu ….

  26. Rémi f dit :

    Vous vous foutez de la geule de qui?!
    Le train de 13h42 affiché voie 16 est transferé voie 26 sans rien dire a personne..

    Non mais serieusement, si c’est pour sortir « personne peut parler dans le train sauf le conducteur » abstenez vous.

    Il y a tellement de personnel sncf qui reste plantés sur les quais, aucun peut passer dans le train??

    Heurement que les usagers regardent leur téléphone pour avoir des infos…

    11 minutes de retard deja, plus un changemeny de voie en cachette, pour le prelevment vous etes à l’heure hein !!!!

  27. Mäx dit :

    Bonjour Hélène,
    Allez vous publier un compte rendu du chat avec le directeur de la J qui a eu lieu le 25 juin ?
    Merci,

    • Lara dit :

      Bonsoir Max,
      Bonne question. N’ayant pu être présente ce soir-là comme d’autres personnes sûrement, ce serait bien que vous ayons les échanges à lire…. Cela tarde un peu !!
      Bonne soirée et bon week-end

    • GP dit :

      On peut lire sur la page du chat :

      Ch@t en direct
      Mardi 25 juin à 19h
      Vos questions à…
      Jean-Stéphane Monnet,
      Directeur des Lignes Transilien L, A, J

      Merci à tous d’avoir participé à notre Chat. La transcription des échanges sera disponible bientôt sur cette page.

      Reste à savoir ce que signifie « bientôt »…
      N’ayant également pu être devant mon ordi en direct, j’aimerais aussi lire ce qui s’est dit

    • picard dit :

      Le mieux serait d’avoir le power point présenté aux stagiaires chargés de répondre en direct.

    • picard dit :

      Cela fait plaisir de voir qu’a la sneufeu depuis eux on appelle un chat un chat (;

    • Bonjour, oui, je souhaite le faire aujourd’hui.

  28. fredo95 dit :

    Pourquoi ils ne viennent jamais dans les trains aux heures de pointe de et pour Gisors ??? On aurait 2 ou 3 trucs à leur demander ….

  29. heireanne dit :

    les chiffres on peux leur faire dire ce qu’on veut ! ou alors j’ai pas de bol utilisatrice de la ligne Paris-Mantes via Poissy je dois souvent tomber sur les 11,1% de trains retardés
    En parlant de ponctualité, un agent SNCF s’égosillait sur le quai ce matin pour annoncer qu’à partir de lundi les trains partiront 5 minutes plus tôt. Alors selon elle le train de 8h18 partira à 8h12 ça fait pas 5 minutes mais 6 minutes … enfin des minutes SNCF quoi !
    Je remarque que ni sur le site transilien ni sur le blog cela n’est mentionné. Qu’en est-il de la communication de ces changements ? Et si j’étais arrivé 1 minutes (minutes SNCF sic) plus tard ou plus tôt j’aurai loupé l’info.
    Les trains qui partiront 5 minutes plus tot arriveront-ils 5 minutes en retard ? C’est pas bon pour les stats tout ça !

    • Thomas78Passer au statut dit :

      Au depart de quelle gare les trains partiront 5 minutes plus tot? sur quelle axe?

    • Oui effectivement Heiranne, il est étonnant qu’il n’en soit pas fait mention sur le blog.

      Du 1er juillet au 30 août des travaux de renouvellement de voies et ballast entre Épone et Rosny, imposeront une limitation de vitesse de 60 km/h entre ces gares. Par conséquent, les trains directs Mantes – Paris auront leur départ avancé de 5, ou 6, voir 8 minutes, afin de compenser la perte de temps dû à la limitation de vitesse. 5 minutes étant une moyenne Heiranne. Les trains directs Paris – Mantes arriveront également 5 minutes plus tard (ou 6 ou 8 minutes). Quant aux trains semi-direct Mantes – Paris via Poissy, ils auront tous leur départ avancé de 4 minutes et une arrivée retardé de 4 minutes. Ainsi le train de 6H00, partira à 5H56, le 6H20 à 6H16, etc.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, en effet, il y a des travaux qui entraînent des limitations de vitesse du 1er juillet au 30 août entre Épône Mézières et Mantes-la-Jolie. Cette contrainte a un impact sur les trains Intercités sur la Basse et Haute Normandie qui circuleront avec un allongement de temps de parcours de 7 à 10 minutes, il y a donc un changement d’horaire qui concerne ces trains à compter du 1er juillet, vous pouvez obtenir les nouveaux horaires à partir du site intercites.sncf.fr http://www.intercites.sncf.com/infos-trafic.
      Pour les trains Transilien, j’ai publié un billet sur ce sujet : Les travaux à prévoir cette dernière semaine de juin et cette information est reprise sur le flyer remis au client.

    • Oui j’ai bien vu votre billet Madame Larrouy. Mais celui-ci parle des travaux de la dernière semaine de juin. Quant au flyer, il n’est dit nul part que tous les Transilien circulant via Poissy ont leur départ avancé de 4 minutes. Je l’ai su en lisant les affiches posées en gare de Mantes la Jolie.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, en effet, nous avons eu cette information trop tard pour l’intégrer au document. Nous avons donc réalisé en urgence la semaine dernière des flyers pour une distribution en gare de Mantes vendredi matin et il y a des affiches dans les gares.

    • Informer les usagers que les horaires des omnibus Mantes -> Paris par Poissy seront avancés de 4 minutes au départ de Mantes le vendredi matin, pour une entrée en vigueur le lundi suivant c’est un peu court non ? La SNCF connaissait ces modifications depuis fort longtemps. Des travaux comme ça, ça ne se prépare pas à la dernière minutes. Il aurait été bien d’informer les usagers 15 jours avant Madame Larrouy, afin qu’ils puissent s’organiser.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, je suis d’accord avec vous, ça aurait du être le cas.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      En effet, Hélène, Franck a raison ! Le site Transilien, pas même sa rubrique « Fiches horaires » (gare à gare), ne signale pas ce décalage de 4 min. Pire, les trains de pointe du matin sont supprimés…

  30. Gisors dit :

    Remarque : Le blog de la Ligne J, me semble être le plus populaire de la SNCF (en terme de contribution des usagers)….

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Je pense que c’est fortement dû à la qualité désastreuse de notre ligne depuis novembre 2012… Et le fait que les choses ne semblent pas s’arranger.

  31. Thomas L. (@ookook) dit :

    Semaine 25: 96min de retard en 10 trajets (140min de transports théorique). Donc 31,4% de ponctualité.
    Semaine 26: 52min de retard en 8 trajets (112min de transports théorique, dont 1 trajet en heure creuse). Donc 53,6% de ponctualité.

    C’est mieux, mais on est encore loin de chiffres honorables.

  32. EricBarthas dit :

    Bonjour,
    je sais que cela n’est pas facile mais pourrions nous connaitre le futur fameux bilan de juin 2013 s’il vous plait ?

    Au plaisir de vous lire.

Les commentaires sont fermés.