MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

L’intermodalité, en cas de situation perturbée.

57
Publié le 11/09/2012

Bonjour à tous, lors d’un incident sur la ligne, la circulation est parfois totalement interrompue et nous ne pouvons pas toujours obtenir de bus pour vous proposer une autre solution.

En effet, en fonction du moment de la journée, les autocaristes ne peuvent pas toujours répondre favorablement à nos demandes et vous êtes nombreux à nous solliciter sur les itinéraires possibles pour rejoindre votre gare de destination. 

Nous avons donc travaillé sur ce sujet depuis plusieurs semaines et nous venons d’éditer des marque-pages qui reprennent les différents itinéraires alternatifs (bus, métro, RER) qui sont proposés au départ des gares. Voici un lien qui reprend quelques exemples.

Ces documents sont d’ores et déjà disponibles dans quasiment toutes les gares (hors PANG). Vous pouvez déjà vous en procurer aux guichets.

Si vous constatez, qu’il manque des informations ou que ces documents contiennent des erreurs, n’hésitez pas à me le faire savoir. Ces remarques seront les bienvenues, et nous pourrons les prendre en compte pour les prochaines éditions.

57 commentaires pour “L’intermodalité, en cas de situation perturbée.”

  1. Cédric dit :

    Bonjour,

    J’aime bien le support : facile à glisser dans un bouquin ou un agenda pour l’avoir à portée de main (et Dieu sait que c’est nécessaire ;) )

  2. R-icPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Grâce au petit lexique, quelques messages avant, je sais qu’un PANG est un point d’accès non géré.

    Mais c’est quoi un point d’accès non géré… une gare ?

    Merci

    Eric

    • mrlejustesncf dit :

      Bonjour R’ic

      un PANG c’est un Point d’Arrêt Non Géré. C’est à dire qu’il n’y a pas d’agent en poste dans cette gare. Des tournées de vérification des installations sécuritaire et/ou de ventes (accès,voies, automates de distribution) par tournée épisodique.

      Entendez pas de présence humaine/physique même si des trains circulent et des clients monte et descende dans cette gare ;-)

    • mrlejustesncf dit :

      lire « Des tournées de vérification des installations[…] sont réalisées par tournées épisodique

    • taggle dit :

      lire « quand il y a le budget »

    • taggle dit :

      Je me salue de ce troll doublé d’un déterrage de commentaire ^^ :-°

  3. nic' dit :

    ou est le lien ? merci

  4. Arnaud dit :

    Il est 20h30 a cergy ce 12 septembre moi aussi je voudrais rentrer mais cela va encore etre difficile. Il est annonce un accident voyageur a maison lafitte.
    21h40 on nous annonce qu’il n’y a rien de prevu pour cergy le haut.
    Je decide de terminer mon trajet a pieds en esperant que eux ne me lacheront pas.
    J’espere un jour beneficier d’une vie sociale autre, jusque la tout va bien.

    • Ce qu’a subit Arnaud hier pointe du doigt un problème concernant les situations perturbées en fin de journée. À partir de 20H00, certaines lignes de bus ne fonctionnent plus. Par conséquent l’intermodalité ne peut plus s’appliquer. Qu’est-il prévu dans ce cas Madame Larrouy ?

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, malheureusement, nous avons contacté plusieurs compagnies de bus pour mettre en place les substitutions routières. Pas une compagnie n’avait les moyens de satisfaire nos besoins. Compte tenu de l’heure et de l’endroit et des impacts de cet accident, plus aucun train ne circulait sur les branches Cergy, Poissy et Mantes… et nous ne pouvions même pas tenter de circuler sur une seule voie. Nous avons tout mis en œuvre pour reprendre la circulation des trains au plus vite mais pour cela, il faut l’autorisation de l’officier de police judiciaire ce qui a pris du temps. Sur ce type d’accident, il y a des procédures à respecter et nous n’avons pas le choix.
      Nous avons tenté d’assister au maximum les voyageurs avec le personnel présent dans les gares. Il y a eu des distributions d’eau et de plateaux repas à Mantes La Jolie(train bloqué en provenance de Rouen)

      Concernant l’information, nous avons diffusé régulièrement des annonces dans toutes les gares concernées, y compris à St Lazare et nous avons incité les clients à se reporter sur Paris Nord pour se rendre vers Pontoise via la Ligne H et/ou le RER C et Paris Montparnasse pour se rendre à Mantes via la Ligne N.

    • écoeurée dit :

      Bonjour,

      Quelques observations suite à votre réponse… A vous lire on pourrait penser que lorsqu’une situation comme cele ci se produit la SNCF n’a rien prévut en amont et ne dispose pas d’un partenaire capable de mettre en place un système de navette rapidement et que les agents sur place se retrouve avec leur annuaire à appeler les compagnies de bus, solution particulièrement inefficace !…CEla sera sans doute à suggérer à monsieur Pepy…Une fois encore vous nous prouvez que la ligne Rouen PAris a été mieux traitée que les banlieusards…Et une fois encore, la SNCF par votre intermédiaire n’a pas juger bon de s’excuser de cette situation… (hier soir des usagers se sont encore retrouvés bloqués plus d’une heure aà Acheres Grand cormier !!!)

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Malheureusement, c’est bien ce qui et dit : face à une urgence, la SNCF/Transilien cherche une solution de secours à la dernière minute (pour ne pas dire « à l’arrache »).
      Bien sûr, il faut savoir qu’une grande quantité de sociétés possède d’énormes flottes de bus et de conducteurs qui ne font rien qu’attendre le client… (c’était ironique bien sûr).

      La gestion de ces risques et l’anticipation de perturbations est un des gros points noirs du service qui nous est vendu.
      Et pourtant… la SNCF a obligation de nous fournir un moyen de transport intermédiaire pour un blocage de plus de 2 heures… comment font-ils ?

      Bien à vous,
      Christophe

    • EricBPasser au statut dit :

      Comme « écoeurée » je le suis. Non pas d’avoir subi l’incident (je compatis). Mais de voir encore une fois que transilien ne compte pas par rapport aux autres services sncf : TER, tgv et autres.

    • Bonjour Eric(ebarthas), pouvez-vous me dire ce qui vous laisse à penser que Transilien a moins d’importance que les autres activités ? Le fait d’avoir assisté les voyageurs d’une autre activité qui se trouvait sur le réseau. Pour votre information, nous avons porté une attention particulière aux trains qui étaient bloqués en ligne, Transilien, TER ou Intercités. Il faut arrêter de penser qu’il a du favoritisme envers une activité plutôt qu’une autre. Je vous rappelle que nous sommes liés au STIF par un contrat et que nous devons rendre des comptes. Si en effet, il y avait un quelconque favoritisme pour une activité plus qu’une autre, le STIF aurait déjà depuis bien longtemps pris les mesures nécessaires pour que cela ne soit pas le cas. C’est justement pour faire preuve d’impartialité vis-à-vis de tous que la Direction Circulations Ferroviaires existe.

    • écoeurée dit :

      Bonjour Christophe,

      je ne sais pas si l’ironie était par rapport à ma suggestion d’anticiper ces problèmes et a la faisabilité… En tous les cas, je suis absolument persuadée que vue les compagnies de bus présentes sur la région il est tout a fait possible de négocier un partenariat en amont et de définir une notion d’astreinte. Nombre de compagnies de services ont des salariés d’astreinte…Après c’est sûr que cela à un coût pour la SNCF. Mais très sincèrement mon abonnement de la zone 1à5 augmente pour que les usagers qui ne paient pas « plein pot » puissent voyager avec leur pass navigo sans frais supplémentaire le week end, sans aucune contrepartie pour moi usager de zone 1à5…La sncf pourrait envisager d’augmenter les tarifs de ces Pass pour négocier des parteniariats tels que je les ai décris, non ? Enfin par rapport à l’obligation de fournir un moyen de substitution si le blocage est + de 2 heures, j’aimerai aussi avoir l’éclairage de madame Larrouy et qu’elle nous dise si les usagers de mercredi soir vont être dédommagés d’une quelquonque façon….

    • Cédric dit :

      Bonjour,

      Je ne vois pas comment la SNCF peut trouver une solution de secours en cas de gros incident.

      Trouver des bus ou des cars ? Oui mais combien pour déplacer tous les passagers d’un train ? A 56 places dans un bus, ce doit être par dizaines de bus.

      Quel société de bus a cette flotte disponible à tout moment, avec les chauffeurs bien entendu…

      Si par hasard la SNCF trouve le nombre de bus, d’où partiraient-ils, combien de temps mettraient-ils pour arriver ? S’ils sont loin, il y a de fortes chances qu’ils arrivent sur le lieu d’incident alors que le train est reparti.

      Alors imaginez dans votre cas : plus aucun train ne circulait sur les branches Cergy, Poissy et Mantes…

      Dans ma vie professionnelle, j’ai parfois eu à chercher des bus ou des avis de secours…mais dans cette situation-là, c’est peine perdue :-(

      Toutefois, si seuls les voyageurs venant de Rouen ont eu de l’eau et des repas, alors que fatiguée explique qu’elle n’a eu aucun message, cette différence-là est intolérable.

      Ne pas trouver de solution de transport alternative est une chose, ne pas fournir la même aide à tous et ne pas communiquer en est une autre.

    • écoeurée dit :

      Juste pour rappel mercredi la SNCf a effectivement annoncé à 21 heures que des navettes de substitution allaient être mises en places… Est ce pertinent d’annoncer cela sans s’assurer d’en avoir les moyens ?

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      L’ironie était liée à ma phrase qui disait « qu’il et facile de trouver une société qui a à disposition une flotte de bus et de conducteurs ». Bien sûr qu’en vrai c’est peine perdue !

      La SNCF / Transilien est obligée de proposer une alternative pour des perturbations de plus de 2 heures.
      Mais dans les faits, comment font-ils ? Il espèrent trouver à la dernière seconde une grande quantité de bus et de conducteurs : ces moyens sont clairement insuffisants / utopiques / … [<i<hoisissez le terme qui vous convient] ! Le fait de dire « on recherche » est surtout un moyen de se défausser de sa responsabilité car « on aura essayé » !

      Une solution à étudier, pour une aussi grande entreprise, serait de disséminer des bus à travers le territoire (l’IdF plutôt). Cela permettrait d’avoir quelques bus assez rapidement et d’en avoir d’autres qui arriveraient assez régulièrement.
      Enfin bon… il y a d’autres solutions envisageables, mais il faut déjà se donner les moyens de chercher des solutions.

      Depuis combien de temps la SNCF / Transilien existe ?
      Car c’est depuis autant de temps que la SNCF / Transilien ne cherche pas de solutions utiles aux problèmes de perturbations !

      Bien à vous,
      Christophe.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Et combien faudrait-il de bus de substitution disséminés un peu partout comme vous le suggérez?
      Combien de compagnies de bus sont prêtes à avoir au minimum des dizaines et des dizaines de bus et de chauffeurs disponible 24h/24, 7j/7, 365j/365?
      On peut avoir jusqu’à 2500 personnes dans un train, même à 500 voyageurs par train et un train en circulation toutes les 10 min, comment faites-vous pour trouver le nombre de bus et de chauffeurs disponibles pour rapatrier tous les voyageurs?
      Un bus ne remplace pas un train.
      Quelles seraient vos solutions?

    • Surtout que si il y a beaucoup de monde en souffrance, et que la SNCF n’a trouvé qu’un seul bus, elle préfère ne pas le mettre en place pour éviter que des incidents comme sur la ligne H ne se reproduisent. Souvenez-vous lors d’un incendie à proximité de Pontoise, nécessitant l’interruption des circulations en pleine heure de pointe sur la ligne J et H, un seul et unique bus de 49 places avait été mis en place à Ermont pour Pontoise. Résultat : les usagers en sont venu aux mains pour essayé d’avoir une place dans le bus. Un adolescent a faillit être piétiné par les usagers.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Vous aurez remarqué que j’ai bien parlé de solutions à étudier… et pas de solutions.
      Maintenant, c’est tellement facile de se défausser en disant que ça n’est pas possible à cause de nous et des autres.

      Je conclue qu’on paie pour un service inexistant : en cas de soucis, la SNCF/Transilien doit mettre des moyens alternatifs à notre disposition (théorie donnée par les CGU), mais en fait c’est mission impossible (pratique)… et pourtant on paie pour cette théorie.

      Bien à vous,
      Christophe.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      C’est tellement facile de croire qu’on peut remplacer un train par un car et qu’on peut en trouver n’importe ou et n’importe quand et en nombre illimité à toute heure du jour et de la nuit….

    • Cédric dit :

      En effet Christophe,

      Nous payons pour des clauses contractuelles totalement inapplicables.

      Si la SNCF était honnête, elle pourrait ne pas s’engager sur des moyens de sustitution mais bien sur une indemnité.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Mais Fresh… le car / bus n’est qu’une solution.
      Dans vos obligations contractuelles, on parle d’un moyen de substitution, peut importe lequel il est.

      Si on me le propose, je veux bien payer moins cher mon abonnement et qu’on m’enlève cette clause qui n’est jamais respecté (au moins sur ma ligne).
      De tout façon, pour ce que ça changera…

    • Cédric dit :

      En plus, si on roule en quart bus, il en faudra 4 fois plus, lol

    • Louxor dit :

      Bonjour Christophe,

      Vous pourriez préciser quel numéro d’article de quel CGU prévoit les moyens de subsitution ?
      Est-ce qu’on trouve ces CGU sur le net ?
      Sinon où ?

    • Madame Larrouy, je pense qu’en disant que transilien à moins d’importance que les autres activités, Eric(ebarthas)évoquait le fait qu’à Mantes la Jolie il y a eu de la distribution de boisson pour les usagers à bord du TER, mais rien pour ceux qui étaient dans les transiliens.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour Louxor,

      Votre question est très intéressante, car je n’ai demandé plusieurs fois aux agents SNCF et autres services (contrôleurs, guichetiers, membres de ce blog (dont Madame Larrouy), mails au STIF, mails sur le site transilien (sans jamais de réponse), …), sans JAMAIS avoir de réponse. Il faut savoir que la SNCF est incompétente dès qu’il s’agit de renseigner sur les droits des usagers (mais pas sur les devoirs, pour ça ils savent verbaliser !
      Bien sûr, le mot « incompétent » est donné avec des arguments : jamais de réponse via ce blog, jamais de réponses à mes mails transilien, au guichet on m’a dit qu’on ne savait pas que des CGU pouvaient exister, …

      Voici les résultats de mes investigations :
      – CGU Navigo : au dos de votre contrat ou http://www.ratp.fr/fr/upload/docs/application/pdf/2012-08/cgu_du_forfait_navigo_annuel_version_fevrier_2012.pdf
      – CGU des tickets : soit-disant consultables en gare…
      – Décret du 22 mars 1942 en vigueur : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006074984&dateTexte=&categorieLien=cid (une partie de ce décret sont affichés en gare)
      – Règlement du parlement européen : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2007:315:0014:0041:FR:PDF

      Faites en bonne lecture

      Bien à vous,
      Christophe.

    • Bonjour Christophe, merci pour cette lecture.
      Il me semble que les dispositions reprises dans ce document Article 18 – paragraphe 3 ne s’appliquent pas sur notre réseau.
      Avant d’en arriver à l’article 18, il y a le 2 « Champs d’application » point 5 :
      « Un État membre peut déroger à l’application des dispositions du présent règlement en ce qui concerne les services ferroviaires urbains, suburbains et régionaux de transport de voyageurs. » On peut, je pense considérer que cela ne s’applique pas à Transilien.

    • écoeurée dit :

      Bonnsoir, le ton des réponses qui nous explique que nous devons comprendre que ce n’est pas possible de mettre en place des bus et quand même nous pourrions faire un effort pour le comprendre me laisse songeuse.Mais je pense que cela illustre bien comment le commun des mortels usagers de la sncf est considéré !!!!Outre le débat sur les bus, ne pensez vous pas que des annonces FIABLES et REGULIERES devraient être faites dans ces cas là ? Qu’à la reprise du trafic un mot du conducteur serait le bienvenue ? Que si on distrubue de la norriture à des personnes blouqées dans une gare pourquoi ne peut on pas le faire pour les autres ? Et surtout toujours pas un mot d’excuse aux 2500 voyageurs bloqués ce soir là, qui si ils n’avaient été que 50 auraient eu droit à un bus… En tout cas je suis contente j’ai bien choisi mon pseudo !

    • Juju972 dit :

      Bonjour,

      Travaillant pour le groupe Veolia Transport, je vais répondre à certaines interrogations (comme je l’ai déjà fait sur le blog de la ligne A sous mon autre pseudo).

      « Pourquoi la SNCF a t elle du mal à trouver des navettes »

      Les perturbations arrivent souvent en pleine heures de pointe, et il est difficile pour un réseau d’envoyer des bus, car nous n’avons pas forcément de conducteurs à dispo sur le moment. Chaque dépôt à ses lignes régulières à gérer

      En fin de journée, il se pose le problème du temps de travail effectif qui est de 9h maxi. Les services conducteurs sont déjà à 7h30 voire 8h de TTE, il s’avère donc difficile d’enchaîner avec des services spéciaux.

  5. R-icPasser au statut dit :

    R’ic -> mrlejustesncf : merci pour ces précisions.

    bonne journée à tous

  6. ecoeurée dit :

    En complément du message d’Arnaud… Mon mari était dans le premier train bloqué hier soir à maison Laffite. Il m’a prévenue vers 20h50. Il y a eu une annonce assez rapide sur la mise place de navettes/ Malheureusement l’annonce a été rapide mais à priori on attend toujours les navettes ! Conclusion : j’ai réveillé mes 2 enfants de 4 et 7 ans à 22h45 et nous sommes partis à Maison Laffitte récupérer leur père…parce que maison laffite / poissy à pied c’est quand même trop long et dangereux (et nous avons croisés des gens effectivement à pieds). A noter aussi le « civisme » des taxis qui refusaient de prendre plus d’une personne à la fois !
    En ce qui concerne la vie sociale nous on a abandonné l’idée en semaine :-) , par contre renoncer à la vie de famille c’est + dur !

  7. fatiguee dit :

    je me suis retrouvée bloquée hier soir en gare de Maisons-Laffitte
    de 20H45 à 24H.Durant ces trois très longues heures aucune information ne nous a été communiquée dans le train.Aucun message de la part du conducteur quand nous sommes repartis.Nous avons étés très patients.C’était juste un arrêt « normal »arrivée à 24h30 chez moi,debout depuis 5h du matin.Pas de toilettes dans le train on fait comment dans ces cas là?

  8. nic' dit :

    bonjour, en moin d’une semaine mes temps de trajets se sont fortement rallongés, la cause ?
    vendredi 7/09 train 7h04 aubergenville mantes 15mn de retard,
    lundi 10/09 train 17h33 poissy mantes supprimer,
    mercredi 12/09 train 13h42 poissy mantes supprimer,
    jeudi 13/09 train 6h54 aubergenville poissy supprimer,

    On a déjà peu de train alors si vous les supprimer tous comment fait ton pour arriver a l’heure au travail ? On paye un abonnement navigo d’une certaine somme pour avoir des un minimum de train. Attendre 45mn un train en region parisienne sur une ligne importante tel que Paris Saint Lazare- Mantes la Jolie cela semble assez paradoxale.

    cordialement

    • Bonjour nic’, en effet, vous avez depuis une semaine du subir de nombreux incidents. Voici quelques explications le vendredi, votre train a circulé avec 10 minutes de retard (une enquête est d’ailleurs en cours pour comprendre ce qui a provoqué ce retard au départ de St Lazare). Lundi, c’est une avarie sur le matériel qui a provoqué la suppression de votre train.
      Mercredi, c’est un train de Fret d’une autre entreprise qui est tombé en panne à la sortie de Mantes en direction d’Achères, et nous n’avons pas pu assurer deux missions dont la votre.
      Le jeudi, c’est un élément lié à la sécurité sur la rame qui a provoqué sa suppression. Je ne sais pas si toutes ces informations vont vous aider à comprendre ce qui a provoqué ces suppressions et vos retards, dans tous les cas, je l’espère. Concernant ce retard de 45 minutes pouvez-vous m’en dire plus ? A l’étude des graphiques, vous n’auriez pas du avoir une attente aussi longue malgré les suppressions.

    • nic' dit :

      bonjour,
      Merci pour ses explications.
      je voulais dire que:
      mercredi 12/09 j’ai une autre correspondance (bus) avant de prendre le train j’arrive donc vers 13h20 en sachant que le train de 13h42 est supprimer et que le prochain est a 14h12 cela me fait attendre 50 mn.Ceci est un exemple parmi tant d’autre similaires.

  9. nic' dit :

    merci pour l’explication du lien :)

  10. nic' dit :

    merci pour l’explication du lien :)

  11. Arnaud dit :

    Je souhaite vous donner de mes nouvelles. C’est interessant, socialement parlant, de faire 7 km a pieds apres 21h et de traverser une ville nouvelle comme cergy. Je le recommande une seule fois dans votre existence. Je concois tres bien les difficultes rencontres pour mettre en oeuvre une solution de remplacement. Nous, usagers/clients, connaissons au quotidien ce que represente un deplacement en train. Toutefois, pour ces 7 km j’eu ete content de trouver un velib … a mediter messieurs et mesdames les decisionnaires. Concernant plus de km, j’avoue qu’une autre solution s’impose.
    Et je n’ose imaginer les cas d’une personne handicapée.
    PS: mes pieds en cloque s’en remettront.

  12. Bonjour à tous, je viens de lire vos interventions concernant les bus. Vous abordez un sujet qui est crucial, j’en conviens. Négocier des partenariats avec les compagnies de bus comme le propose écœurée, c’est déjà le cas.
    Lors d’un incident, le COT prend immédiatement contact avec les autocaristes, ils peuvent nous fournir parfois quelques bus mais ils ne disposent pas des ressources suffisantes pour faire face et assurer un service pour tous les voyageurs.
    De plus, comme l’évoque Franck, quand il y a un ou deux bus pour plusieurs trains, c’est parfois compliqué et la situation peut très vite dégénérer.
    Pour les autocaristes, impossible de garder des bus à disposition et des conducteurs 24h/24h, le coût serait trop élevé. L’idée d’une augmentation du prix, n’est pas de notre ressort comme le dézonage d’ailleurs. Je ne pense pas que les voyageurs iraient dans ce sens même pour avoir des bus disponibles dans ce genre de situation. Le coût serait énorme, les augmentations également. Côté Stif et la région Ile-de-France qui prennent en charge une grande part du coût du transport aujourd’hui, je ne pense qu’ils envisagent d’augmenter encore cette participation. De plus, un afflux de bus sur le réseau routier va reporter le problème ailleurs
    (Routes surchargées et circulation impossible)
    Ensuite, je comprends que vous attendez beaucoup au niveau des substitutions mais contrairement à ce que Christophe écrit, je ne connais aucun document qui stipule une obligation à mettre en place cette substitution en cas d’interruption des circulations. Maintenant, je peux vous assurer pour voir ce qui se passe au COT en temps de crise que les agents effectuent réellement cette recherche de bus, et que nous ne cherchons en aucun cas à ne pas faire face à la situation. Tous les agents font le maximum, d’ailleurs lors de cet accident, des agents qui n’étaient pas en service se sont spontanément portés volontaires pour aider. Cet accident a eu lieu à 20h30, nous avons, au début, pensé pouvoir trouver des bus pour les voyageurs sans autre solution et c’est sûrement ce qui explique ces annonces concernant la mise en place de navettes, mais au fur et à mesure de nos recherches, nous n’en n’avons pas trouvé. En temps normal, ce type d’accident provoque un arrêt des circulations de + ou – 2 heures. Le 12, les officiers de police sont intervenus très vite mais la nuit a commencé à tomber et les recherches et constations ont été plus longues que d’habitude. La plupart des voyageurs ont trouvé des solutions et certains comme fatiguée ont du faire preuve de beaucoup de patience et j’en suis désolée, j’espère toutefois que vous m’accorderez le bénéfice du doute quand à l’implication des agents présents en gare ce soir là.

    • écoeurée dit :

      A vous lire je pense qu’il est nécessaire dans les dépliants INTERMODALITES de rajouter : votre train est bloqué, enfilé vos basckets et partez à pieds et bonne chance !

    • Chris92700Passer au statut dit :

      A vous écouter, vous auriez en effet le droit de nous abandonner.

      Pourtant, je lis bien :
      Article 18 – Paragraphe 3 :
      Si le service ferroviaire ne peut plus se poursuivre, les entreprises ferroviaires mettent en place dès que possible d’autres services de transport pour les voyageurs.
      http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2007:315:0014:0041:FR:PDF

      Je ne retrouve pas l’information pour les 2 heures de retard… mais je suis persuadé qu’on en a même déjà parlé sur ce blog.

      Bien à vous,
      Christophe

    • Cédric dit :

      Bonjour Christophe,

      C’est bien le côté vicieux du texte : dès que possible.
      Il n’y a donc pas de délai imposé car intenable.

      Ceci étant, autant je pense qu’une solution alternative est quasiment impossible à mettre en place, autant je me réjouis de ne jamais avoir connu pareille mésaventure.

      Cordialement,

      Cédric

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour Cédric,

      En effet…
      Mais j’avais vu un autre texte qui parlait bien du délai de 2 heures, dans des termes différents. Simplement, je n’arrive plus à remettre la main dessus :(

      Bien à vous,
      Christophe.

  13. thierryPasser au statut dit :

    Je viens de découvrir vos commentaire à tous.

    Voici quelques réflexions que je voudrai compléter.

    – Un train sa peut être jusque a 2500 personnes vous imaginer que pour un seul train il faut 39 autocars. Par exemple entre Poissy et Mantes en heure creuse il y a 2 trains par heure et par sens. Considérant que le trafic soit interrompu 2 heures et qu’il fasse plus de 2 heures à un bus pour faire l’allée retour entre Mantes et Poissy il faudrait donc environ 312 autocars. En plus selon d’où vient le bus il lui faut un certain temps pour rejoindre sont point de départ. Avec les bouchons franciliens aux heures de pointe ce temps n’est vraiment pas négligeable.
    C’est démonter vouloir remplacé un train par des bus sur l’intégralité de sont parcours s’est une absurde utopie (du moins en Ile de France).

    – Par contre vos différents témoignages m’interpellent sur plusieurs points :

    —> Le train venant de Rouen à été retenue en gare de Mantes la Jolie. Pourquoi l’itinéraire de ce train n’a pas été détourné via Conflans Ste Honorine ?

    Toutes les circulations ont étés impossibles au niveau de Maison Laphitte. Cela n’interdit pas forcement de les faires circulés ailleurs sur le réseau !!!
    —> Pendant l’interruption du trafic, des missions partiels ont étés mises en place entre Poissy et Mantes ?

    Ma pensé est la suivante :
    Je pense qu’en cas d’incident important la SNCF devait avoir un plan de transport de remplacement. Certain agents me diront que sa n’est pas possible mais je pense que cette démarche mériterait d’être tester. Peut être qu’un jour RFF s’intéressera a cette proposition ! Des l’incidents tous les trains de la ligne adopterait un nouvelle désert prédéfini. Plusieurs plans de transports seraient prédéfinis en fonction des différentes hypothèses d’exploitation.
    Dans le cas présent pourquoi ne pas reporté le terminus des Missions Mantes – Paris en gare de Pontoise et faire des navettes entre Cergy le haut et Poissy avec les rame du RER A disponible ! Cette modification du plan de transport est je le reconnais très destructuratrice pour les roulements du matériel et des agents. Mais je pense qu’il rendrait un véritable service aux clients en permettant des correspondances de et vers Paris dans les gares de Pontoise Eragny et Conflans Fin d’Oise. Pour chaque situation chaque disposerait d’un stock de brochure ou de marque page expliquant au client les itinéraires de remplacement (train et bus urbain).
    Un tel plan limiterait l’utilisation de bus de substitution au trajet Sartrouville – Poissy et diminuerait le nombre de bus nécessaire.

    Je pense également que le problème des substitutions routières ne doit pas être porté uniquement par la SNCF mais également par le STIF. Dans le cas des contrats signé entre le Stif et les transporteurs routier il pourrait être compris des substitutions routières ou le renforcement de ligne régulière dans le cas d’incident sur le réseau ferré. Pour être efficaces les substitutions doivent être le plus courte possible ( en thermes de distance)!!

    En espérant que ces quelques éléments permettront de faire avancer le débat !!

    • EricBarthas dit :

      Je tiens à signaler que la déviation par conflans n’est pas une solution viable en l’état actuel de sa mise en œuvre.

      Certes cela permettrait aux grandes lignes de rouler au détriment des transilien de cette qui sont SYSTÉMATIQUEMENT supprimés dans cette situation. Du coup le problème est reporté sur l’autre branche déjà laissée pour compte en cas de coup dur.

    • Cergymaan dit :

      Le détournement par conflans n’est certes pas une solution viable mais pour soulager le Groupe V et libérer de précieux sillons en cas de perturbations, il est quand même necessaire de dévier certains trains par Conflans .

      Le détournement via Conflans, se fait lorsque justement le groupe V via Poissy est très perturbé, les régulateurs utilisent cette solution sauf quelques trains qui passent par Conflans quotidiennement.

      La grille de circulation du Groupe V (via Poissy) est très sensible en heure de pointe puisque de nombreux flux, radicalement opposés (en terme de vitesse et de desserte) y cohabitent (Grandes Lignes, TER, Transilien omnibus Mureaux ou accélérés Mantes).

      Deuxième chose le plan de voie ne parvient pas, à certains endroits précis, à écouler correctement ce trafic (hiatus à 2 voies entre Poissy et Villennes et entre Mureaux et Aubergenville par exemple) et toute perturbation, même légère 2 minutes de retard pour un PSL-Mureaux suffisent pour mettre à mal l’ensemble du plan de transport.

      Quelques procédés sont utilisés pour minorer les conséquences en chaîne d’une perturbation, procédés tant conjoncturels (limiter la vitesse d’un rapide, organiser des dépassements en lignes ou en gare, dévier un train par un axe parallèle).

    • Bonjour, @Thierry mea culpa, le train allait vers Rouen et pas l’inverse, c’est d’ailleurs le train qui a été impacté par l’accident. Il est resté bloqué très longtemps en ligne et lors du passage à Mantes, il y a eu un arrêt pour effectuer un ravitaillement. Pour les missions entre Poissy et Mantes, il y a un A/R Mantes – Poissy qui a circulé mais sans possibilité de relation entre Poissy et Sartrouville. Une autre navette était prévue, mais elle a été prolongée jusqu’à St Lazare suite à la possibilité de circuler sur une voie aux alentours de Maisons Laffitte.
      @ Ebarthas, à chaque fois que les voies sont interceptées complètement sur Paris Mantes via Poissy, les agents en opérationnel (GTI, CRC et régulateurs) s’efforcent de les dévier sur Paris Mantes via Conflans. Cela a pour conséquences de nombreux retards et des suppressions. En effet, il est impossible de faire cohabiter sur la même ligne des trains omnibus et des trains directs avec pas (ou très peu) de possibilités de dépassement. Nous ne supprimons pas systématiquement des missions sur Paris Mantes via Conflans pour faciliter la circulation des Intercités. Cela peut arriver, mais ça dépend du lieu de l’incident, de l’heure et du jour. Ce qui est sur, c’est qu’il est impossible de ne pas avoir de conséquences, soit des Grandes lignes roulent avec des retards pouvant aller jusqu’à plus de 30 minutes, soit des retards sur Paris Mantes via Conflans du même ordre, soit des suppressions totales ou partielles. La seule règle que tout le monde a en tête c’est le désengorgement et l’évacuation de Paris St Lazare. Si la gare St Lazare est complètement saturée, c’est toutes les lignes qui sont touchées.

    • EricBarthas dit :

      Je lis votre réponse tardivement.
      Et je suis déçu.
      Je persiste à dire qu’il y a au moins un train qui est systématiquement supprimé, car 3 fois sur 3 que j’ai eu à subir cette situation ce fut le cas.

      Vous proposez l’alternative suivante :
      soit des Grandes lignes roulent avec des retards pouvant aller jusqu’à plus de 30 minutes, soit des retards sur Paris Mantes via Conflans du même ordre, soit des suppressions totales ou partielles

      Dans ce cas pourquoi ne pas mettre en retard UNIQUEMENT le service qui subit l’incident, c’est à dire les missions du groupe V déviées sur le groupe VI ?
      Pourquoi faire l’inverse ?

      C’est ce choix que je ne trouve pas logique.

  14. écoeurée dit :

    Bonjour Franck,

    Pouvez vous m’exliquer s’il vous plait « comité d’usagers de l’ouest Francilien », l’onjectif de ce comité, comment peut on en faire partie ?… Merci

  15. Bonjour Ecoeurée,

    Je ne peux pas vous en dire plus sur ce blog concernant le Comité que je représente. Je serai hors charte (considéré comme de la publicité). Je vous invite à faire une recherche avec un moteur du même nom sur l’intitulé : « Comité d’usagers de l’ouest francilien. » Vous serez dirigé vers notre blog ou vous y retrouverez toutes les informations que vous recherchez.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  16. écoeurée dit :

    Bonjour Franck,

    merci pour les infos. J’ai lu avec attention le blog, et même avec ce que j’ai vécu au quotidien depuis 3 ans je me rends compte que si j’habitais Mantes j’en aurais bavé 2 ou 3 fois plus !

  17. Et oui Ecoeuré, plus on s’éloigne de Paris, plus on en « bave » comme vous le dites.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  18. EricBPasser au statut dit :

    Mme Larrouy,
    ce n’est pas la première fois que je me plains de la différence de traitement entre les grandes lignes et le Transilien.

    L’exemple typique reste pour moi la déviation des trains (TER, intercités…) par la branche de conflans entraine SYSTÉMATIQUEMENT la suppression d’au moins un Transilien.

    Vous ne pouvez pas dire le contraire.

    Les arguments ne manquent pas pour justifier ce choix de déviation. Je les comprends.

    Je critique juste la mise en oeuvre.

    Pourquoi en cas d’incident sur la branche de poissy, les trains circulent normalement même en étant dévié, perturbant le service normal de l’autre branche ?

    De mon point de vue, bien sur que la déviation est nécessaire. Mais il faut accepter que les trains grandes lignes s’intercalent entre 2 transiliens du service normal, quitte à rouler à allure réduite.

    Ainsi seuls les usagers concernés par l’incident auraient à supporter les conséquences : un léger retard.

    Dans le cas précis de mon commentaire précédent, je « plussoie » une remarque qui révèle cette priorisation.

  19. Arnaud dit :

    Je me suis apercu qu’une station de velo se trouvait en face de la gare de cergy le haut … il est donc tres certainement possible de trouver des solutions a nos problemes de deplacement en cas de pertubations importantes. Maintenant il reste a coordonner tous ces acteurs et trouver un moyen pratique pour la substitution de certains moyens de transport par d’autres en de blocage et faciliter son usage/facturation. Reste a delimiter des perimetres en fonctions de la distance a parcourir. Le nombre de voyageurs est egalement a prendre en consideration. Le transport doit donc etre traite dans sa globalite et non de maniere unitaire.

Les commentaires sont fermés.