MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Moins de bruit à bord de la rame

43
Publié le 23/07/2012

 Bonjour à tous, dorénavant, nous avons quasiment tous un téléphone portable que nous utilisons à tout moment de la journée. Hélas, ce comportement n’est pas toujours adapté en tous lieux et à tous moments.Régulièrement, dans les transports en communs, j’entends mon voisin qui raconte son week-end ou bien son dernier rendez-vous professionnel et je n’ai pas d’autre choix que de l’entendre.

Comme sur TGV, Transilien a choisi de conseiller à ses voyageurs de mettre en mode silence les portables à bord de la rame. Il ne s’agit aucunement d’une obligation mais plus d’une préconisation de notre part afin de garantir la tranquillité de tous à bord de la rame. Si vous souhaitez téléphoner, vous pouvez bien entendu le faire, il n’y a pas d’interdiction mais l’idéal est de ne pas le faire trop fort et d’éviter que tous les voyageurs profitent de votre conversation. Depuis peu, vous pouvez donc voir à bord de toutes les rames cet autocollant qui rappelle ce principe de base.

43 commentaires pour “Moins de bruit à bord de la rame”

  1. Inviter les usagers à utiliser leur téléphone sur les plateformes comme dans les TER serait une bonne idée non ?

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Monsieur le juste SNCF dit :

      Vous arriverez à vous rendre au niveau des portes pour recevoir votre appel sur Transilien?! On peine à atteindre les portes pour sortir de la rame en gare, alors bon courage pour aller y recevoir vos appel. ;-) Hihihihihi et qui va à la place perds sa place ;-) Hihihihihi

      Difficilement réalisable à mon sens ;-) lol

    • Lolo78 dit :

      Quelles plateformes ??? Il n’y en a pas. Les trains sont bondés jusqu’aux portes !
      Cette préconisation est de trop. Au lieu de ça, la SNCF ferait mieux de commander de nouvelles rames plus grandes, plus espacées, plus climatisées pour tous les TER et virer les petits gris !

    • EricBarthas dit :

      Je plussoie. Il faut que les architectes d’intérieur qui conçoient les rames utilisent les nouvelles mesures. Les sièges sont trop proches.
      Impossible de s’assoir confortablement en vis à vis, même avec le dos bien plaqué au dossier, sans que les genoux ne se croisent. Et pourtant je ne suis pas un grand gabarit.
      Quitte à mettre moins de places assises, mais des vrais places.

  2. BNC dit :

    Vous parlez d’une « préconisation », mais bon nombre de voyageurs vont interpréter ça comme une interdiction.
    La guerre des regards foudroyants va pouvoir reprendre : Tout le monde va pouvoir dégainer.

    Je trouve ça dommage que vous vous soyez mêlés de ce sujet, ça va tout juste mettre la grouille, + que si vous n’étiez pas intervenus..

    • Lolo78 dit :

      Et puis, comment peut-on sérieusement demander cela alors que les trains sont remplis au maximum (souvent plus qu’au maximum, ne parlons même pas des petits gris encore bien présents sur certaines lignes et l’été) ?
      Il n’y a donc pas de coin tranquille pour téléphoner. On n’est pas dans un TGV avec des plateformes séparées par des portes !

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Et puis quand on voit que les gens crachent, jettent leurs déchets par terre, rayent volontairement les vitres et les revêtements, dégradent les sièges, …
      Comment peut-on imaginer qu’ils vont bien vouloir faire moins de bruit ?

      Inutile car utopique.

  3. Cédric dit :

    Bonjour,

    Le principe de communications discrètes est idéal, mais utopique, je pense que cette démarche est une perte d’énergie, de temps et d’argent.

    Bonne journée

    Cédric

  4. EricBarthas dit :

    Comme beaucoup d’entre nous je trouve l’initiative louable mais sans effets à attendre. Parfois, quand je pense pouvoir faire valoir mon droit (ma liberté) de voyager en confort, je fais la remarque à la personne. Et combien de fois la réponse est une insulte ? Assez (trop) souvent en fait.
    Aux problèmes de respect des autres s’ajoutent les contraintes matérielles qui rendent possibles un semblant d’isolement uniquement dans les VB2N.
    Les vicissitudes de la vie en société.

  5. Bonjour à tous, nous souhaitons surtout faire appel au comportement citoyen de nos voyageurs et réaffirmer qu’en société, l’un des premiers devoirs est le respect des autres.

    • Patrick95Passer au statut dit :

      Pour une partie des usagers, la notion de « respect des autres » ne veut hélas pas dire grand chose.

    • Thomas L. (@ookook) dit :

      Et quand allons-nous parler du respect du plan de transport? Vous savez, le truc qui est censé justifié le prix de notre pass…

  6. Carole dit :

    bonjour,

    les rames sont équipées de climatisation, malheureusement la plupart des passagers ouvrent les fenetres.

    je pense qu’il serait agréable que le conducteur (surtout au départ de st Lazare) nous dise a peu pres ceci : « mesdames, messieurs les voyageurs, pour votre confort je vais mettre la climatisation, a ce titre et pour un fonctionnement optimal de celle-ci, je vous remercie de bien vouloir fermer les fenetres, et vous souhaite un agréable voyage » ho ce serait tellement bien en plus super pub pour la sncf qui prend soin de ses voyageurs !!!!
    merci de votre réponse.

    • Patrick95Passer au statut dit :

      Je pense que malheureusement, le conducteur peut dire se qu’il veut, la plupart des gens n’en ont que faire. Le plus simple serait que les fenêtres ne s’ouvrent pas.

    • EricBarthas dit :

      Entièrement d’accord sur le principe de condamner les fenêtres. D’autant que ceux qui les ouvrent en font surtout profiter les passagers derrière qui n’ont rien demandé que la clim’.

    • Elmer dit :

      Et malheureusement derechef, le conducteur n’aura pas forcément le temps de faire une annonce en plus de la remise en service du matériel, les essais réglementaires, le remplissage des documents de bord, la mise en service du SIVE, etc.

      Moi qui suis pourtant du genre à avoir le « micro facile », il m’est souvent tout simplement impossible de faire l’annonce réglementaire sur la destination et la desserte du train en cas de non fonctionnement du SIVE. Ou alors, on part en retard…

      Sinon, les fenêtres condamnées, c’est une bonne idée, jusqu’à ce qu’elle devienne mauvaise… Demandez aux malchanceux qui ont du un jour passer plusieurs heures dans un TGV (dont les fenêtres sont justement condamnées) arrêté en pleine nature, en plein soleil sous une caténaire non alimentée pour une raison quelconque, et donc, sans clim…

    • EricBarthas dit :

      En effet, dans certaines conditions, il eut été préférable de pouvoir ouvrir les fenêtres. Pour l’avoir vécu dans un petit gris un jour de grève, en plein été. Et encore ce jour là le train roulait, doucement mais il roulait.

      Mais dans les VB2N, il s’agit plus de meurtrières que de fenêtres avec tous les inconvénients sans les avantages : petites, pas systématiques. J’ai des doutes sur leur efficacité.

    • Elmer dit :

      Mais c’est mieux que rien !! =o)

    • EricBarthas dit :

      Pas d’accord, le seul effet est que cela ruine à coup sur l’effet de la clim.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Je suis plutôt d’accord avec Carole pour dire qu’une telle annonce sonore serait la bienvenue. Cela dit, si, comme Elmer l’affirme, les conducteurs n’en auraient pas forcément le temps (encore qu’elle pourrait être faite un peu après le départ, non ?), elle pourrait être écrite et défiler alternativement avec la desserte.
      Condamner les fenêtres serait une solution envisageable si la climatisation fonctionnait toujours et dans toutes les voitures mais il arrive assez souvent qu’elle soit défaillante au moins dans certaines d’entre elles ! D’ailleurs, pourquoi tombe-t-elle en panne, de plus seulement dans certaines voitures d’un même train ? Le fait d’ouvrir les fenêtres quand elle fonctionne y est-il pour quelque-chose, la réfrigération étant alors appelée à se déclencher plus tôt et devant se maintenir plus longtemps, le système fonctionnant en vain, ou du moins de façon moins performante, vu l’entrée de courants d’air chaud par les fenêtres ?

    • Elmer dit :

      Il se trouve qu’après le départ, le conducteur… conduit ! Et non, désolé de vous décevoir, mais le train ne roule pas seul, ne freine pas tout seul, et il n’y a pas de pilote automatique : on est pas au métro !

      Trêve de plaisanterie : franchement, je commence à en avoir plein le dos de toutes ces annonces à la noix pour nous dire « attention, il pleut, ça glisse », « attention, il y a une certaine hauteur entre le marchepied et le quai », « attention, il fait chaud, pensez à boire », « attention, vous êtes en train d’écouter un message inutile », « attention, vous n’écoutez plus celui qui est intéressant et qui passe inaperçu à cause des 25 précédents qui étaint inutiles »… Vous n’avez pas l’impression de retomber lourdement en enfance : « fais pas ci, fais pas ça »… Génération d’assistés… Alors, je suis navré, mais honnêtement, à l’arrêt et encore moins en roulant, je ne prendrai jamais le micro pour dire un truc pareil.

      Concernant le fait que les clim tombent en panne, c’est probablement du au fait qu’elles tournent quasiment 24h/24, avec les fenêtres et les portes (en gare pendant les retournements, mais aussi sur les lieux de garage, merci aux gens qui font le ménage…) ouvertes, effectivement… Elles ont beau être énormes et robustes, elles n’en sont pas moins faillibles en cas de surmenage…

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Elmer, cela pourrait être, comme celui qui rappelle, en plusieurs langues, l’interdiction de fumer et que l’on peut entendre même une fois le train parti, un message enregistré !
      Que pensez-vous, sinon, de l’idée d’un message écrit défilant alternativement avec celui de la desserte ?
      Parler de « génération d’assistés » me semble un peu exagéré ! Déjà, il y a toutes (et donc plusieurs !) générations qui prennent le train et puis mettre tous les voyageurs dans le même panier est aussi injuste que de dire du mal de tous les conducteurs ! Et n’oubliez pas non plus que c’est toujours une minorité d’usagers qui font la bêtise d’ouvrir les fenêtres nuisant ainsi à la majorité. Cela dit, tous les voyageurs n’ont pas une intelligence égale voire ne savent pas tous lire ce qui est écrit en bien petit sur les fenêtres…
      Mais qu’en pense Hélène ?

    • EricBarthas dit :

      Elmer,
      je suis d’accord avec vous les annonces du conducteur devrait se limiter à la sécurité et aux besoins de service (travaux, retards…).
      Les affiches suffisent. L’application du reglement devrait passer par la répression, les gens comprendraient à force.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Eric, il n’y a jamais assez de moyens pour la répression et, de toute façon, le fait d’ouvrir les fenêtres n’est pas pénalement sanctionné !

    • EricBarthas dit :

      Stéphane,
      les contrôleurs ne verbalisent pas que les infractions pénales. Les infractions au règlement intérieur sont aussi verbalisées. Par exemple, pénalement il n’est pas interdit de voyager sans billet, mais le règlement le spécifie, les contrôleurs appliquent le règlement et verbalisent en cas d’infraction. Ce raisonnement s’appliquerait donc au bruit gênant si le règlement de Transilien stipulé quelque chose à ce sujet.Voila pour le fond.
      Après sur la forme, effectivement ce n’est pas possible en fonction des moyens disponibles.

    • Louxor dit :

      Eric Barthas,
      Vous pourriez nous dire si le règlement intérieur dont vous parlez est consultable sur le net, à quelle adresse et sinon où ?

    • EricBPasser au statut dit :

      Le fameux reglement intérieur. Un extrait est affiché dans chaque gare.

    • Louxor dit :

      Bonjour Eric Ebarthas
      Vous êtes vraiment sûr ?
      Je me demande quand même si votre euh …« fameux règlement intérieur » introuvable sur internet n’est pas en réalité le fruit de votre … euh … imagination ? En tous cas, je n’ai pas vu de « règlement intérieur » affiché « en extraits » dans ma gare ..
      Par contre, est affiché dans ma gare l’article 74 du Décret du 22 mars 1942 qui interdit de voyager sans billet …et plein d’autres choses encore ..

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Les différentes interdictions verbalisables dans les trains sont toutes prévues par le décret modifié de 1942 sur la police des chemins de fer, règlement qui relève bien du droit pénal en tant qu’il édicte un certain nombre de contraventions. Autrement dit, et contrairement aux propos d’Eric, il n’y a qu’une catégorie de prohibitions sanctionnées et voyager sans billet est, en effet, bien pénalement (souligné !) réprimé !

    • Bourras dit :

      Est-ce qu’il y en a qui savent ici si les infractions dans les trains (pvs, sans titre de transport..) sont pris en compte (ou consultés) pour l’attribution d’un titre de séjour ou lors d’un processus de naturalisation ? Merci.

    • Bonjour à tous, toutes les infractions à caractère contraventionnelles relèvent du domaine pénal. Donc, comme le souligne Stéphane, voyager sans billet est donc bien pénalement réprimé. Ce qui est également le cas de toutes les infractions qu’un agent assermenté (contrôleurs ou agents de la SUGE par exemple) peut relever et donc verbaliser. Les procès verbaux seront alors dressés selon les différentes lois existantes, et notamment le décret du 22 mars 1942 que vous citez.

      @Bourras, en tant que transporteur, nous n’avons pas à nous immiscer dans les processus administratifs qui ne nous concernent pas. Je ne peux donc pas vous renseigner à ce sujet.

  7. Mäx dit :

    bonjour,

    à propos de climatisation, le conducteur a t’il la possibilité de la régler ? Il s’avère qu’en période de forte chaleur (genre aujourd’hui)je ne l’a trouve pas très efficace – même si les fenêtres sont fermées.

    • Elmer dit :

      Bonjour,

      Non, c’est impossible : le conducteur met sous tension le câble qui alimente les voitures en énergie depuis la locomotive (1500 V, tout de même !), et c’est tout. Les convertisseurs des voitures démarrent seuls, la clim se met en service d’elle-même, et le réglage de température est fait en atelier, une fois pour toute !

  8. ValeriePasser au statut dit :

    Je ne comprendrai jamais pourquoi il faut qu’on inculque le savoir-vivre de base à des adultes ? J’aime bien lire dans les transports et je suis souvent obligée de refermer mon livre à cause des gens qui parlent fort au téléphone. Ai-je moins de droits qu’eux ?

    • EricBarthas dit :

      Je vois 2-3 débuts de réponses :
      1- certains adultes ont été des jeunes ados qui ont grandis en zone sensible, là ou le m’as tu vu est prépondérant. Ces gens conservent cette habitude.
      2- certaines personnes âgées n’ont as l’habitude et se sentent obligé de hurler.
      3- certaines personnes parlent plus fort quand il s’agit de leur langue maternelle
      4- mais en général il s’agit simplement de sans-gêne qui n’ont pas honte d’exposer leur vie privée, et même ne se rendent pas compte de ce qu’ils font

    • BNC dit :

      Valérie,
      Votre cerveau n’arrive pas à filtrer les bruits environnants ? Pour que vous puissiez en faire abstraction ? ..
      Si vous écoutez votre voisin, c’est que soit votre bouquin n’est pas assez bon (suffit d’en prendre un autre), ou alors que ce que dit votre voisin est + intéressant que ce qu’il y a dans votre bouquin !

      Vous faîtes comment à la maison quand vos garçons regardent la télé, ou qu’ils se chamaillent, et que vous avez décidé de continuer la lecture de votre livre ?

    • EricBarthas dit :

      BNC,
      je suis dans le même cas que Valérie.
      Faites l’expérience : essayez de vous concentrez sur un media (lecture, tele, jeu sur smartphone…) quand quelqu’un commence à tenir un monologue avec un volume assez (trop) fort. Cela déconcentre, c’est génant. C’est normal.

      Pour reprendre votre exemple, je vois 3 solutions : je change de place, j’arrete de lire ou je file une paire de claque pour ramener le silence (humour).

      On peut très bien avoir une conversation téléphonique en parlant doucement. Les téléphones portables utilisent la technologie numérique, c’est à dire que si on capte, même mal, inutile de s’égosiller pour que le correspondant entende fort et clair.

    • Louxor dit :

      Le bruit est une nuisance et même parfois vécu comme une violence mais il semble effectivement que nous ne sommes pas égaux devant ce type de nuisances.
      Il m’arrive parfois de changer de wagon lorsqu’une ou des personnes y abusent longuement du téléphone .. pour ne pas avoir à les entendre pendant tout mon trajet ..
      Les auto-collants sont donc une bonne initiative ..

    • Ca dépend des personnes. J’en connais qui arrivent à se concentrer et faire abstraction des bruits environnants, même fort. C’est peut-être le cas pour BNC. D’autres n’arrivent pas si il y a trop de bruit, le cas de Valérie par exemple. Me concernant j’arrive à faire abstraction si le bruit n’est pas trop fort. Mais quand j’en suis rendu à relire 3 ou 4 fois la même phrase pour comprendre ce qui est écrit, la j’arrête.

      Il faut préciser aussi que le bruit environnant fait hausser naturellement la voix. Par exemple en cette période de canicule, tout le monde ouvre les fenêtres, ce qui a pleine vitesse génère un souffle bruyant. Je parlais un peu fort pour couvrir ce bruit, et être sur que mon voisin m’entendait. Mais j’ai vu d’autres usagers me jeter un regard de reproche. J’en profite pour leur présenter mes excuses si toutefois ils passaient sur ce blog. Avec le bruit on se rend pas compte…

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  9. leon dit :

    Bonjour
    Alors là je rigole alors que l’on est OBLIGES de supporter les Braillement des personnes en heures creuses qui font la manche (en plus de ceux qui chantent) La SNCF voudrais nous dire comment se conduire … Qu’elle fasse ce pourquoi elle a été créer : Transport de personnes et de marchandise dans des conditions HUMAINES (il suffit d’être a bord des Wagons a bestiaux pour s’apercevoir que ce n’est pas le cas !!
    En hiver suppression de trains a cause de la neige
    En automne suppression de trains à cause des feuilles sur la voie
    En eté suppression de trains à cause de la température
    VÉRIDIQUE mais pas vérifiable car la SNCF se cache dans un refus et affiche (de manière permanente) Tout est OK ….

  10. leon dit :

    J’ai une solution que j’utilise depuis de nombreuses année (car le problème existe depuis les années 90 … )! C’est un Walkman He oui avec un casque aux oreilles (il n’est pas nécessaire d’écouter quoique ce soit,) la présence juste de cet appareil évites tous dérangements et permet de se concentrer !
    Pour le personnel de la SNCF (contrôleurs): rappel il est recommandé de ne pas tenir conférence dans les trains mais de travailler …
    Les 12 contrôleurs de la ligne J qui se déplacent en « bande » eux ne risquent pas le Viol de la pauvre contrôleuse seule sur une ligne de province qui en plus travaillait en emploi « saisonnier » !
    Courage la SNCF est tombé bien bas, reste la privatisation !
    Qui a dit que on ne suit pas la Grande Bretagne (elle en est revenue ) mais bon il faut du temps …

    • EricBPasser au statut dit :

      Plus simple : les boules Quiès (ou une autre marque d’ailleurs).
      Mais ce n’est pas la question.

      L’objectif est de faire comprendre à tous que la vie en société impose des contraintes sur la liberté individuelle. Savoir être discret en parlant (dialogue ou téléphone) fait parti des contraintes.

Les commentaires sont fermés.