MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Une grande dame de bientôt 175 ans

26
Publié le 16/07/2012

Bonjour à tous, vous êtes nombreux à passer tous les jours dans la gare Saint Lazare mais sans vraiment la connaître. Pourquoi porte-t-elle ce nom ? A quelle époque a-t-elle été construite ? Ce billet vous résume les différentes phases qui ont fait de la gare ce qu’elle est aujourd’hui.L’histoire de la gare Saint-Lazare débute en 1837 avec l’ouverture du chemin de fer de Paris à Saint-Germain. Une gare provisoire en bois est édifiée, « l’embarcadère de St Germain », et située à proximité de la place de l’Europe. La première ligne était alors directe et terminus le Pecq. Les gares intermédiaires dont les premières furent Asnières, La Garenne et Nanterre sont arrivées quelques années plus tard.

Quatre ans après, une seconde gare provisoire, est construite juste devant la place de l’Europe. Le bâtiment est construit à cheval sur les voies, à l’embouchure du tunnel de l’Europe. Deux rampes découvertes donnent accès aux quais. L’intention des promoteurs de ce chemin de fer est alors de prolonger la ligne vers le centre de Paris jusqu’à la rue Tronchet qui mène à l’église de la Madeleine. Mais devant l’opposition de la municipalité et des propriétaires concernés, ce projet est abandonné.

Et c’est enfin une troisième gare qui est construite sur le site actuel, rue Saint-Lazare, et elle en prend le nom. Les travaux vont durer 11 ans. En 1867, elle est devenue la plus importante de Paris, avec vingt-cinq millions de voyageurs par an. De 1885 à 1889, elle va encore s’agrandir, cet agrandissement donne à la gare Saint-Lazare sa physionomie actuelle.

C’est à cette époque qu’est construit l’hôtel Terminus (l’actuel hôtel Concorde), juste devant la façade principale de la gare à laquelle il est relié par une passerelle couverte désaffectée aujourd’hui. Depuis, la gare a été restaurée une première fois en 1936. Elle présente toujours, côté cour de Rome, son bel escalier double auquel on a ajouté un escalier mécanique. En 1907, un projet de gare souterraine dédiée aux trains banlieue est mis à l’étude, mais il demeure sans suite.

A une époque la gare Saint Lazare avait une vocation internationale avec l’existence des trains transatlantiques vers Le Havre-Maritime et Cherbourg-Maritime, en correspondances avec les paquebots pour New-York. Quant aux trains-bateaux vers Dieppe, en liaison avec les navires vers l’Angleterre, ils ont circulé jusqu’en 1994, et sont depuis remplacés depuis par l’Eurostar. Seuls les passagers vers l’Irlande, par bateau, continuent d’emprunter les trains Paris – Le Havre.

En novembre 2003, une nouvelle restauration de la gare a débuté et s’est achevée courant 2012. La gare de Paris Saint Lazare a maintenant 175 ans !

26 commentaires pour “Une grande dame de bientôt 175 ans”

  1. BNC dit :

    Merci Mme Larrouy, c’est une très bonne idée d’article que de rendre hommage à notre gare !

    L’espace métro (lignes 13, 12, 9, 14, 3) il s’est fait quand déjà ?

    Peut-on resituer pourquoi le TGV n’est jamais venu chez nous ?

    Néanmoins, entre 2003 et 2012 je ne parlerai pas de « restauration de la gare », mais de l’ouverture d’un centre commercial dans la gare..
    C’est quand même magnifique ce qu’ils ont fait à l’époque en 11 ans, comparé à ce que l’on fait aujourd’hui, en terme architectural..

    • Bonjour, je viens de faire quelques recherches rapides, je ne sais absolument pas si mes réponses sont les bonnes mais je fais confiance à certains commentateurs du blog pour me reprendre si besoin. Il semble que la ligne 13 dessert Saint Lazare depuis février 1911, la ligne 12 depuis novembre 1910, la ligne 9 depuis mai 1923, la ligne 3 depuis octobre 1904 et pour finir la plus récente ligne 14 depuis décembre 2003.

      Au sujet du TGV, nous parlons d’aménagement du territoire. Les projets avaient pour but de réduire les temps d’accès à certaines régions éloignées et très fréquentées, c’est ce qui a été fait avec les axes sud-est et sud-ouest du TGV. Ensuite, il y a eu l’axe nord, au départ de Paris Nord afin de développer les relations à l’international et pour finir vers l’est. St Lazare ne rentrait pas dans cette logique de rapprochement des territoires.

    • Freddy dit :

      Il semble que la ligne 13 dessert Saint Lazare depuis février 1911, la ligne 12 depuis novembre 1910, la ligne 9 depuis mai 1923, la ligne 3 depuis octobre 1904 et pour finir la plus récente ligne 14 depuis décembre 2003.

      La ligne 13 a connu bien des modifications et des vicissitudes pour aboutir à son tracé actuel. Si elle dessert bien Saint-Lazare depuis 1911 (sous un autre nom de baptême), c’est seulement dans sa partie Nord vers Saint-Ouen.

      La seconde partie de la ligne, méridionale, est un amas de mises en service, remaniements et prolongements pour aboutir à un axe Invalides – Vanves, la ligne 14.

      La jonction entre les deux parties intervient au cours des années 1970. La ligne récupère alors comme numéro de baptême le numéro 13. Cette configuration est le résultat au rabais d’un projet de RER (SDAU de 1965) Nord-Sud.

      Les puristes rectifieront au besoin !!

    • StephanePasser en mode normal dit :

      On peut préciser au passage qu’autrefois la ligne 12 du Métro était la A du Nord-Sud et la 13, la B. Le Métro et le Nord-Sud étaient deux exploitants distincts. D’ailleurs, on voit (ou voyait il y a quelques années) encore, deux entrées différentes à la station Sèvres-Babylone (Métro pour la 10 et Nord-Sud pour la 12).

  2. Chris92700Passer au statut dit :

    Bonjour

    175 bougies… ça commence à faire beaucoup! :-)

    Existe-t-il des sites / expositions de référence où nous pourrions en voir plus ? Photos d’époque, peintures, exposition des trains de l’époque, … ?

    Merci
    Bien à vous,
    Christophe.

    • Bonjour Christophe, je ne sais pas. Je vais me renseigner. J’ai un collègue qui va pouvoir me renseigner mais il est absent en ce moment. Je reviens vers vous, si j’ai des infos par la suite.

    • Vous pourrez peut-être trouver des infos à la nouvelle boutique de la Vie du Rail. Elle se trouve dans la gare, après la voie 27, juste avant de sortir de la gare direction place de Budapest. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 20h00

  3. R-icPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Je suis simple voyageur et pourtant je trouve un intérêt certain à vous lire. Bravo à Mme LARROUY pour le lancement de ces sujets mais surtout à Freddy et Stéphane pour leur expertise sur un sujet qu’à priori on pourrait penser oublié ou sans intérêt… Ca change des critiques négatives dès que quelque chose est fait. D’ailleurs, à ce sujet, je voulais vous faire part de la satisfaction que je rencontre tous les matins et tous les soirs à traverser la gare, même si certains trouvent qu’elle s’est transformée en galerie commerciale. J’ajouterai qu’avant les travaux, elle était déjà truffée de commerces… mais c’était le bordel… aujourd’hui, on s’y retrouve ;-)
    Bonne journée à tous.

    R’ic

  4. Cédric dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette belle leçon d’histoire, je trouve toujours intéressant de savoir où l’on passe.

    Cordialement,

    Cédric

  5. BadCormeilles dit :

    C’est super les petits cabanons refaisant leurs apparitions sur le quai transversal de la gare! On pensait ne plus jamais les revoir avec le ré-aménagement de la gare… Erreur! J’ai été tellement incrédule que j’ai cru que cela allait être des salles d’attentes! Ils sont tellement bien placé, qu’en heures de pointe, ils bouchent l’accès aux quais! Le bonus: vente de cigarette pour pouvoir ensuite fumer sur le quai en attendant le train! Enfaite la SNCF c’est une blague? Dite le nous franchement, au moins dorénavant on sera prévenu! La SNCF: toujours une vanne d’avance! MERCI d’exister!

    • BNC dit :

      Non, sans déconner, les trucs en plein milieu du quai transversal c’est des cabanons pour vendre entre autres des cigarettes ??!!!
      Mais ça serait la blague du sièccccle !!!

    • R-icPasser au statut dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, on avait enfin des têtes de quai dégagées, avec de la place pour stationner ET pour circuler… là, et nous sommes en juillet, ça redevient le bo..el (je voulais dire bazar) pour aller d’un bout à l’autre de la gare.
      Ca va être joli à la rentrée ou un jour de grève ou il faudra en plus laisser le passage pour les véhicules de secours en cas de malaise. C’est (à mon avis) une vrai fausse note dans le réaménagement de la gare… d’autant qu’il y avait de quoi les mettre ailleurs.

      Je profite de ce message pour demander à Madame LARROUY si une opération de rénovation de la verrière (et de la couverture en général) des quais est prévue dans un proche avenir ?

      Merci

      R’ic

    • Bonjour, l’installation de commerces en gare fait partie de la politique de la branche Gares et Connexions. Branche qui souhaite valoriser ses gares, il va donc y avoir 2 Relays H et 2 Autogrills. Ces bungalows font partie des concessions cédées au même titre que les magasins, elles font partie du projet de rénovation. Ils sont placés de façon à ne pas gêner les accès de et vers l’ex salle des pas perdus idem concernant les accès pompiers.
      @R’ic, ce projet est piloté par RFF, je peux juste vous dire que dans le cadre du projet de rénovation des grandes halles voyageurs des gares de France, celle de Paris Saint-Lazare a fait l’objet d’une expertise qui s’est déroulée au second semestre 2011 pendant plus de 4 mois. Les résultats de cette expertise son attendus et nous connaîtrons ensuite la décision de RFF. Nous espérons qu’une rénovation pourrait débuter entre 2015 et 2016. Cela paraît long mais c’est sûrement le temps qui sera nécessaire pour mettre en place ce projet.

    • EricBarthas dit :

      Bonjour Mme Larrouy,
      la phrase « sont placés de façon à ne pas gêner les accès de et vers l’ex salle des pas perdus « , c’est de l’ironie non ?

      Je confirme les remqarques précédentes, les cabanons gènent, un point c’est tout. Et la personne (architecte ? stagiaire alors) qui dit le contraire (je sais que vous ne faites que transmettre l’argumentation fournie par Gares&connexions) a interet à avoir de solide argument, sinon je l’invite en heure de pointe le soir à essayer de passer du métro (ligne 14) à la voie 27 en restant zen.

      Désolé mais là la pilule est dure à avaler.

      Respectueusement.

    • Cédric dit :

      Bonjour,

      D’accord avec ce qui est dit : s’ils sont là, ils ne pourront que gêner, on peux les mettre où l’on veut mais ca fera de la surface en moins pour passer, surtout quand il y aura la queue…

      Bonne journée

      Cédric

    • Cédric dit :

      Bonjour,

      La réponse apportée à R’ic confirme ce que nous (usagers) disons depuis des mois : l’ouverture de Coeur St Lazare n’est pas une rénovation, nous pauvres voyageurs allons devoir attendre 3 ou 4 ans avant de peut-être voir un début de rénovation de la GARE.

    • EricBarthas dit :

      pareil, je pensais aussi à uns salle d’attente ou un point info.

  6. Effectivement, moi-même je ne comprends pas le choix d’installer ces 2 bungalows sur le quai transversal. Même si leur positionnement est à égale distance des têtes de quai, et de l’entrée de l’ex salle des pas perdu, je suis persuadé qu’ils ne vont pas faciliter le déplacement dans la gare, bien au contraire. J’avoue que sur ce sujet gares & connexions à fait une grosse erreur. L’avenir nous dira qui avait tort, qui avait raison…

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. mrlejustesncf dit :

    Petit cadeau à vous Madame St Lazare,

    Pour votre anniversaire un petit lien sur une vidéo de vous y à quelques années, au temps jadis ;-)

    Bien avant « Coeur St Lazare » se substitue à la Salle des Pas-Perdus.

    Bonne anniversaire à vous Madame St Lazare est longue vie à vous encore!;-)

    http://www.youtube.com/watch?v=-K9hQPEUaeM&feature=relmfu

  8. Monsieur le juste SNCF dit :

    Lire [bien avant que « Cœur Saint Lazare » se substitue à la Salle des pas-Perdus »]

  9. benjaminTPasser au statut dit :

    dommage qu’ail ait fallu transformer ce lieu en centre commercial pour financer sa rénovation.
    Bon, à part ça, c’est plutôt réussi… Le seul reproche que j’ai à faire est que les escalators montants sont clairement sous-dimensionnés! rien de pire que de rester coincé dans un escalator alors que votre prochain train part dans une minute (bon nombre d’usagers ne laissant pas de passage libre pour les gens pressés)! Si des corrections pouvaient être apportées….

    • EricBarthas dit :

      Non, les escalators ne sont pas sous-dimensionnés.
      C’est calculé pour que les passants deviennent des clients. C’est fait exprès.
      Il n’y a donc aucune raison que cela change.

      Faites comme beaucoup d’autres dont moi, pour éviter les commerces et les blocages dans les escalators, prenez les escaliers. En plus c’est bon pour le coeur.

  10. O'Delant dit :

    Bonjour madame,
    savez-vous pourquoi la gare saint Lazare a -t-elle été construite ? Sa fonction a t-elle évolué au cours du temps ?

    merci d’avance

    • Bonjour O’Delant, je me permets de répondre, car votre question touche ma passion : l’archéologie ferroviaire et l’histoire des gares.

      La gare St Lazare fut une des premières gares parisienne. Construite en 1837 sous le règne de Louis-Philippe 1er, elle était le point de départ de la première ligne de banlieue qui reliait Paris à St Germain. Cependant la ligne s’arrêtait au Vésinet, car les locomotives n’étaient pas assez puissantes pour grimper jusqu’à St Germain. À cette époque, la gare portait le nom d’embarcadère de l’Ouest, et était une gare provisoire en bois située sur la place de l’Europe.

      En 1841 une seconde gare provisoire en maçonnerie est construite rue de Stockholm. Les frères Pereire qui étaient les promoteurs, avaient l’intention de déplacer le point de départ de la ligne à La Madeleine. Mais devant le refus des propriétaires des terrains convoités, le projet fut abandonné.

      Une troisième gare fut construite de 1842 à 1853 à l’emplacement actuel, rue Saint Lazare. C’est à ce moment qu’elle pris le nom qu’elle porte encore aujourd’hui. De 1885 à 1889 des travaux d’agrandissement lui donna l’aspect qu’elle conserve encore aujourd’hui.

      Au début de son existence, la gare St Lazare ne desservait que la ligne de St Germain. Puis la banlieue s’est développée. Ainsi ont été crées les lignes Paris – Auteuil (aujourd’hui reprise en partie par le RER C), Paris – Versailles/St Nom le Bretèche etc. Parallèlement ont été crées les lignes Paris – Rouen – Le Havre/Dieppe et Mantes – Caen – Cherbourg/Trouville. Il y avait jusqu’au milieu des années 70 des trains internationaux en correspondance avec les paquebots pour l’Amérique.

      En espérant avoir répondu à vos attentes.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour, vous avez dans ce billet toutes les informations que je connais : une grande dame de bientôt 175 ans

Les commentaires sont fermés.