Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

L’information à bord de votre train.

Bonjour à tous, vous le savez certaines de nos rames (2 étages) sont équipées du SIVE (Système d’Information Voyageurs Embarqué). Ce système vous indique sur le schéma de train (au dessus des portes) les gares desservies grâce aux indicateurs lumineux. Et dans la rame (en haut et en bas), un bandeau lumineux reprend la destination du train et indique avant chaque arrêt le nom de la gare à venir. Pour finir, les mêmes informations sont reprises par une annonce sonore automatique.

Je pense que pour beaucoup d’entres-vous, je ne vous apprends rien. Ce que je souhaite c’est en savoir un peu plus sur l’utilité de ce système.

Ces informations sont-elles pour vous essentielles, faut-il les adapter et pourquoi ?

Ce système est-il fiable ? les annonces sonores sont-elles audibles ? ne sont-elles pas trop répétitives, redondantes ?

Bref, si vous avez des remarques sur ce point, n’hésitez pas à m’en faire part !

35 commentaires pour “L’information à bord de votre train.”

  1. heddicmi dit :

    Bonjour,

    Les fois où j’ai des trains avec, je ne regarde jamais ce qu’il y a sur le bandeau lumineux. Je sais plus où moins toujours où j’en suis. Pour ça, je préfère les messages audios qui suffisent largement (mais ça, ça devrait être dans tous les trains).

    Par contre, pour le schéma et les point lumineux des gares desservies, c’est oui, oui et re oui ! Un bon moyen de vérifier qu’on prend le bon train !

    Pour le bandeau lumineux, il faudrait peut-être des infos plus pertinentes. Par exemple, je trouvais que sur la 14, il manquait une informations sur les prochains trains au départ de St Lazare. Mais dans notre cas… hmmm… Je sais pas trop.

  2. Moi je trouve que ce système est très pratique.

    Pour quelqu’un qui prend le train pour la première fois, ou alors de manière occasionnelle, cela lui annonce les gares desservies, et la destination. Pas moyen de se tromper.

    Pour les usagers quotidien, même si ils connaissent la ligne par cœur, cela a son utilité également. Lorsque par exemple on circule de nuit. De jour, on se repère par les paysages, mais de nuit on ne sait pas toujours ou on est. C’est pratique également pour ceux qui en profitent pour faire une sieste comme moi. Au moment du réveil, ils savent ou ils se trouvent !

    En ce qui concerne la fiabilité, j’ai constaté que ça marche toujours mieux sur le groupe V (Paris – Mantes via Poissy), que le groupe VI (Paris – Mantes via Conflans). En effet, sur le groupe VI, le système s’arrête parfois en cours de route. D’autres fois, il ne sait plus ou le train se situe. Dans ce cas, le plan au-dessus des portes marque les gares desservies (exemple : de Mantes à Conflans, puis Argenteuil, et Paris), et le bandeau lumineux marque en boucle : « …Ce train a pour destination Paris St Lazare… » Dès fois il réussi grâce au signal GPS à se restituer. Dans ce cas, le fonctionnement redevient normal. Parfois aussi il saute des gares. Le système va annoncer Limay, puis à Issou-Porcheville il restera muet, mais en affichant : « Arrêt : Limay ». Puis annoncera Gargenville, restera muet pour Juziers, ainsi de suite.

    Lorsque le conducteur qui a assuré la dernière mission la veille oubli d’éteindre le système, le lendemain matin le système marche à l’envers ! Ainsi, sitôt parti de Mantes la Jolie, le système annonce : « Mantes la Jolie, terminus du train ! » En arrivant à Limay, le système annonce : « Mantes-Station » Puis à Issou-Porcheville, il annonce : « Limay », et ainsi de suite. Heureusement lors de l’arrêt en gare, le signal GPS corrige, et la seconde annonce, (puisque le nom de la gare est toujours prononcé 2 fois), annonce la bonne gare. Tous ces dysfonctionnement évoqués ci-dessus n’arrive que très rarement sur le groupe V, alors que cela arrive très régulièrement sur le groupe VI.

    Enfin rare sont les fois ou le système est mis en marche. Je dirais que 8 fois sur 10 il est éteint.

    Je terminerai par une suggestion. J’ai remarqué que dans les gares de correspondance, le système annonce la destination et les gares desservies. Il serait bien aussi de rajouter une annonce avant l’arrivée en gare, qui informerait des correspondances. Par exemple pour Conflans Ste Honorine l’annonce pourrait dire : Conflans Sainte Honorine… Conflans Sainte Honorine… Correspondance dans cette gare pour Pontoise et Gisors.

    Je n’ai pas d’autres remarques sur le reste qui me convient.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  3. Jonathan dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Franck en tous points, et j’ajouterai que ce système est très utile pour les sourds-muets (affichage lumineux) et/ou les aveugles (annonce sonore).
    Le mieux effectivement serait qu’il puisse fonctionner en tous temps!

    Jonathan.

  4. BadCormeilles dit :

    Bonjour,
    Comme toutes nouvelles technologie, ce n’est pas encore au point. Pourtant, depuis le temps que c’est installé, ça devrait l’être!
    L’information est utile mais de nombreux bugs sont persistants:
    Annonces visuels et sonores indiquant les gares desservies et la destination du train erronées, ce qui créer de la confusion auprès des voyageurs.
    Le système ce bloque des fois sur une gare: les annonces visuel annonçant jusqu’à sont terminus une gare qu’elle a desservie, sans annonce sonores.
    système visuel restant bloqué sur la gare de départ du train durant tout le trajet, avec le système sonore annonçant durant tout ce trajet de façon intempestive la destination du train.
    de plus, je trouve le volume sonore des annonces trop fortes.
    Enfin, il y a comme un décalage dans l’intonation de la voix officiel de la SNCF, comme un air narquois, par rapport aux conditions de transport et la situation social régnant dans les trains. Je la trouve très bien sur les annonces TER, CORAIL, TGV, mais ça ne peux pas être la même voix sur le Transilien. La voix manque d’humanité et de sobriété. Par exemple, l’annonce interdisant de fumer dans les trains, incite selon moi d’avantage à fumer pour provoqué. Provoqué cette voix qui n’a jamais mit les pieds dans ce train et provoqué ce message enregistré émis pour la forme. Après tout, en envoyant un message enregistre, l’émetteur ne respecte par l’auditeur alors pourquoi ce dernier respecterait ce premier? Seul les annonces pour signaler la prochaine gare desservie par le train devrait être enregistré, pour les autres messages, afin d’humaniser le service, le conducteur devrait parler. j’ai déjà entendu des conducteurs parler avec empathie alors c’est possible! Il faut mieux formé le personnel parce que souvent, même les messages en gares sont épouvantable comme par exemple à Saint-Lazare. Savoir bien parlé permet de désamorcer certaines animosités.

  5. Arnaud dit :

    Il est vrai que ce systeme nous avait ete promis pour 2008 et que nous commencons a en beneficier. Je pense qu’il s’agit d’une amelioration notable bien que ce systeme fonctionne rarement. Par exemple, le train du 22/11/2011 de 8h11 au depart de gisors en est equipe mais non operationnel …

  6. sebastienf dit :

    Je ne me rappelle pas avoir vu d’affichage dans les rames, mais plusieurs trains (y compris à un étage) on le système d’affichage au-dessus des portes, et c’est particulièrement pratique.

  7. hmxsterPasser au statut dit :

    bonjour,
    il y a un système d’affichage défilant très bien conçu dans les trains à deux étages qui rappelle la gare terminus et la prochaine gare desservie. Ce système est visible à priori depuis toutes les places puisqu’il dispose de 4 implantations par voiture aux extrémités de chaque niveau. Pour moi, il s’agit du système le plus intéressant (quand il est bien réglé évidemment) car il permet de s’assurer à tout moment depuis sa place que l’on est dans le bon train et que l’on n’a pas manqué son arrêt.
    Je dois ajouter en outre que les systèmes d’annonces sonores ont au moins un inconvénient c’est qu’ils peuvent finir par lasser nos pauvres petites oreilles (surtout le matin de bonne heure) lorsque l’on cherche à se reposer dans le train (dix gares avec un délai de 3 à 5 mn entre chaque arrêt avec deux rappels par gare, cela fait déjà 20 messages en environ une heure. Si l’on ajoute les messages concernant la hauteur du quai et certaines communications sur les correspondances possibles aux gares concernées on frôle l’overdose d’informations …Mais il est vrai qu’il faut aussi penser aux déficients visuels qui prennent le train… Enfin,à ce propos, les systèmes micro utilisés par les chefs de train sont d’un rendu très variable, de l’annonce inaudible à très forte, avec des effets larsen parfois assez désagréables (un plan de vérification et d’entretien du système sonore des trains est-il prévu par les services de maintenance ?).

  8. AMartins dit :

    Bonjour,

    pour illustrer l’absence totale d’information à bord du train et le mépris de la Sncf pour ses clients, l’exemple de ce matin :
    train au départ de Cormeilles, à destination de St Lazare, départ théorique et affiché à 8h05…départ réel à 8h10. Aucun message vocal et aucun message défilant à bord du train…pour la bonne et simple raison qu’il n’y en a pas dans les petits gris !
    Arrivée au Val d’Argenteuil, 5 minutes plus tard, puis à Argenteuil à 8h23. Le train est alors complètement plein et la capacité de compression des passagers étant limitée, un grand nombre de personnes restent à quai.
    Le train arrivera à 8h35 à St Lazare soit 30 mn pour un trajet théorique de 20 mn…sans aucune annonce à bord.
    Bref une fois encore, les clients de la ligne J sont traité comme du fret et aimeraient à défaut de messages défilants, un message vocal qui leur montre que la SNCF considère ses clients comme des êtres humains !!!

    • EricBPasser au statut dit :

      Bonjour,
      je confirme le trou noir total de ce matin. ZERO information !

      A juziers le train de 7h01 est retardé sans annonce à 7h15, laissant passer un maudit TER à pleine vitesse.
      Et vu l’occupation du quai à cette heure, il aurait pu ce produire des accidents.

      Madame Larrouy, quelles informations pouvez vous produire cette fois ?

      Merci.

  9. Steph. G dit :

    Bonjour,

    Je suis assez d’accord avec toutes les remarques faites précédemment dans les autres commentaires.
    J’ajoute toutefois une chose. L’annonce des gares n’est pas toujours fiable en ce sens que parfois, certaines annonces de gare se font bien avant d’arriver à la-dite gare ! Un exemple: le train de 07h26 au départ de Gisors est direct entre Chaumont-en-Vexin et Chars (il ne marque pas l’arrêt à Liancourt St Pierre ni La Villetertre). Dans ce cas de figure, l’annonce de la gare de Chars se fait quasiment immédiatement après avoir passé la Villetertre, comme si on y était arrivé alors qu’on est encore en pleine campagne et qu’on en est encore « loin » ! Et bizarrement, à chaque fois, le système semble avoir compris son erreur et réannonce bien la gare de Chars une fois qu’on y entre. Je crois que le même soucis se produit également dans entre Pontoise et Osny : Osny est annoncé bien trop tôt !
    J’aimerais bien savoir comment est « calibré » le système pour générer les annonces: sur un timing ? sur une balise détectée à chaque gare ? sur des coordonnées GPS ? Autres ? Toujours est-il qu’il y a un dysfonctionnement des annonces qui ne sont pas correctement synchronisées par rapport aux gares et sur certains trajets uniquement.

    Par ailleurs, le système n’est pas toujours mis en marche sur la rame VB2N/BB27300. C’est au mécanicien de l’activer ? Si oui, tous les mécanos ne le font pas systématiquement :-(.

    • EricBPasser au statut dit :

      Bonjour,
      à mon avis le mécanicien à la main sur le dispositif. En effet, il peut faire diffuser les messages sur l’interdiction de fumer ou l’interdiction de bloquer la fermeture des portes. Et c’est aussi le mécanicien qui choisit la mission (j’imagine dans une liste des missions disponibles et paramétrées au départ de chaque grande gare de paris). Donc si le système n’est pas démarré, c’est à mon avis (encore), c’est le fait du mécanicien.

    • Pour répondre à Steph G et Ebarthas, oui le mécanicien à la main sur le dispositif.

      On m’a expliqué comme cela fonctionne. En fait ça compte le nombre de tour de roue, et c’est couplé en plus à un GPS. Heureusement, car lorsque les roues patinent, les informations sont forcément faussées.

      Pour votre problème d’annonce trop tôt Steph G, c’est sans doute en raison d’un patinage au démarrage, ou d’un mauvais calibrage. Puis lorsque le train entre en gare de Chars, le GPS le restitue. D’après ce qu’on m’a expliqué, c’est lors des arrêts en gare que le GPS restitue, mais pas pendant que le train roule.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Steph. G dit :

      Merci Franck pour ces éléments d’information. Je pense plutôt à un mauvais calibrage plutôt qu’un patinage car cela se produit systématiquement pour l’exemple donné.
      Je suis surpris que ça soit un mix des tours de roue et du GPS: sûrement pour pouvoir quand même se repérer « à peu près » quand la réception GPS n’est pas bonne.

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Si le SIVE ne fonctionne, c’est à coup sûr à cause du conducteur, comme d’habitude, faut toujours un responsable!!
      Il faut savoir que le SIVE peut être en service mais ne fonctionne pas (écran noir) ou alors on entre le code mission mais il ne se passe rien, on ne sait pas le réparer nous conducteurs!!
      Lorsque nous mettons en marche le train, nous devons faire les essais avec le convertisseur « hors service »! Une fois les essais réalisés et avoir remis le convertisseur en service, il se passe un laps de temps avant que tout refonctionne grace au convertisseur (chauffage, éclairage, etc…) et pour le SIVE aussi, il s’initialise et faut attendre pratiquement 1 min!! Sachant que bien souvent nous avons peu de temps entre les changements de bout, il arrive qu’on parte et qu’on n’entre pas le code mission dans le SIVE tout simplement parce qu’on ne peut pas car il n’est pas encore initialisé et le départ nous est donné car il est l’heure!! Il faut attendre le prochain arrêt pour entrer le code mission!

  10. A Martins dit :

    Bonjour,

    je ne me lasse pas d’être surpris du fonctionnement de ce blog. Ce post de la catégorie « A votre avis » demande l’avis des clients et employés de la Sncf sur l’information donnée aux clients et en quelques jours plusieurs réponses sont données, des questions sont posées et des suggestions émises.

    Or, après une semaine, il n’y aucun retour et aucune réponse apportée par la/les personne(s) en charge du blog ? Pire, un nouveau billet est posté, pour encore une fois faire de l’autosatisfaction sur un autre moyen d’information.

  11. Chris92700Passer au statut dit :

    Bonjour,

    De manière générale, ce système d’annonce sonore et visuel est très pratique et utile. En particulier, il permet de nous faire « revenir à la réalité quand on est à l’approche de notre gare ». Bien souvent, cela m’a sorti de ma lecture ou de mon demi-sommeil lorsque j’ai entendu le nom de ma gare ou de celle juste avant.

    L’annonce visuelle est pratique quand on est dans un train qu’on prend pour la 1ère fois et qu’on ne connaît pas l’enchainement des arrêts…
    L’annonce sonore est pratique pour nous sortir de nos activités (si trop concentrés).

    Mais au-delà de notre simple confort…
    Je pense que ce système d’annonce sonore ET visuel est une aide incontestable pour les personnes avec des handicaps de la vue ou de l’ouïe. Je serai curieux d’avoir l’avis de ces personnes / représentants (associations ?) de ces personnes ! Mais je pense qu’ils en sont les 1ers contents.

    Aussi, il est dommage que dans certains trains, où le système est installé, ce système d’information ne soit pas toujours fonctionnel… ou mal réglé.
    Souvenir d’un trajet où le système était « à l’envers » et nous donnait les gares une fois qu’on l’avait passé : le train allait vers paris qu’il indiquait aller vers Mantes, du coup les annonces étaient retardées.

    Si on devait compléter le système…
    – pour compléter l’affichage (texte), rajouter la représentation de la ligne avec des lumières allumées / éteintes pour les gares desservies. Mais j’ai peur que ça manque de place.
    – indiquer la destination du train à l’extérieur de celui-ci (je pense à la fois où les affichages étaient Hors-Service et que personne ne savait où allait les trains entrant en gare).

    En conclusion… il s’agit d’un système fort utile pour les personnes avec certains handicaps et qui améliore le confort de transport pour les autres.

    Bien à vous,
    Christophe

  12. Bonjour à tous, A Martins c’est votre surprise qui m’étonne. Il me semble avoir à plusieurs reprises expliqué que je ne peux pas réagir aussi vite que vous le souhaitez sur ce blog. Je ne vais répondre à tous les commentaires, c’est un échange à plusieurs. Je ne peux pas réagir à tous les commentaires en temps réel. J’ai posté ce billet le 21 novembre, nous sommes aujourd’hui le 29, il me semble que laisser un peu de temps aux bloggeurs pour réagir est justifié. Tout le monde ne vient pas tous les jours sur le blog et ce billet est d’ailleurs encore en page d’accueil.

    Pour les autres billets postés depuis il me semble que ce blog doit vivre et que c’est en postant de nouveaux sujets que c’est possible. De là, à parler d’autosatisfaction, je pense que vous y aller un peu fort, le dernier billet est juste là pour vous informer et loin de moi l’idée de dire que nous avons réglé le sujet de l’information voyageur en totalité avec la mise en place de cette nouvelle technologie. Nous avons du travail et je suis bien placée pour le savoir. Mais vous qui avez l’impression que rien n’est fait, vous pouvez constater que nous améliorons nos outils pour justement répondre à vos attentes, vous devriez justement être satisfait pour une fois !

    Pour en revenir au sujet, je vois que les avis ne vont pas tous dans le même sens. Certains trouvent les annonces sonores suffisantes et au contraire d’autres les trouvent peut-être trop nombreuses. Mais en global, je crois que le système est jugé intéressant. Pour ce qui est de l’affichage (bandeaux et points lumineux reprenant la desserte), il me semble comme Jonathan que c’est sûrement très utile pour les sourds muets, idem sur les annonces pour les personnes souffrants d’une déficience visuelle.

    Hmxster, oui, ce système est activé par les conducteurs peu de temps avant le départ, s’il ne fonctionne pas c’est que soit il n’a pas été activé ou bien il est en panne. Je suis moi aussi intéressée par ce sujet et je vais me renseigner pour connaître la fréquence de vérification de cet outil. Je vais voir s’il est possible de sensibiliser encore plus les conducteurs pour la mise en route du système, dès le départ du train. Franck, je vais aussi en profiter pour vérifier votre information sur le fonctionnement moins fiable sur l’axe paris Mantes via Conflans. Dès que j’ai des informations, je viens vers vous.

    Sur son fonctionnement et les différents bugs que vous avez constaté, Franck a tout expliqué de façon assez simple « En fait ça compte le nombre de tour de roue, et c’est couplé en plus à un GPS. Heureusement, car lorsque les roues patinent, les informations sont forcément faussées. Pour votre problème d’annonce trop tôt Steph G, c’est sans doute en raison d’un patinage au démarrage, ou d’un mauvais calibrage. Puis lorsque le train entre en gare de Chars, le GPS le restitue. D’après ce qu’on m’a expliqué, c’est lors des arrêts en gare que le GPS restitue, mais pas pendant que le train roule. » Je vais voir s’il est possible de recenser les différents bugs et d’y apporter des améliorations.

    Franck, il n’est pas possible d’ajouter des informations supplémentaires sur les correspondances dans les gares mais cette idée est intéressante. Il me semble, en effet, que ces informations peuvent être très utiles. Elles sont déjà reprises sur le schéma de la ligne mais pour les personnes ayant un handicap visuel, c’est pertinent. Maintenant de là à vous dire que lors d’une prochaine évolution du système ça sera possible, je ne peux pas. Je sais par exemple que la RATP dispose également du même système et qu’ils ne reprennent pas ces informations. Il est possible que techniquement cela ne soit pas faisable. Si j’en apprends plus je vous le dirai.

    Nous travaillons actuellement sur un nouveau projet d’information à bord. Nous en sommes pour le moment au développement technique et je ne peux pas encore à ce jour vous dire précisément quand nous pourrons exploiter ce nouveau système. Une fois qu’il sera développé, il faudra ensuite l’adapter au matériel que nous avons, tout cela peut prendre encore un peu de temps. Nous n’adaptarons bien évidemmment pas ce système d’information sur les RIB/RIHO (petits gris) car il s’agit d’un matériel en fin de vie.

    Donc en attendant, j’ai bien pris en compte vos remarques, n’hésitez pas à revenir sur ce billet si vous avez d’autres idées. Il me semble que ce système est plutôt jugé utile et intéressant et comme indiqué je vais voir si des améliorations sont possibles.

  13. A Martins dit :

    Madame Larrouy,

    merci pour votre réponse, mais encore je crois que vous (et cela ne s’adresse pas à vous intuitu personae, mais à la Sncf / Transilien, Stif) ne mesurez pas le niveau d’exaspération des clients du Transilien qui sont confrontés quasi quotidiennement à des trains hors d’âge, à des installations fonctionnant de plus en plus mal, à des suppressions et des retards réguliers, et à des conditions de transport inacceptables (cf le message de la personne enceinte sur un autre post).

    J’ajouterai que les nouvelles affiches et les messages sonores rappelant que les clients sont l’une des causes principales des retards sont franchement déplacées : la majorité des clients respectent déjà ces règles et ceux qui les enfreignent ne seront pas dissuadés par une affiche. Si je ne m’abuse des sanctions pénales existent, notamment pour les signaux d’alarme, peut-être faudrait-il les faire appliquer ?

    Puisque nos suggestions vous intéressent, j’invite donc les responsables du Transilien, et en particulier de la ligne J, à venir vivre le quotidien des clients et des personnels de la Sncf, aux heures de pointe dans les rames ou sur les quais de St Lazare ou d’autres gares de la ligne. Je pense que cela serait très utile de se confronter à la réalité que nous évoquons ici.

    • Bonjour A.Martins, pour ma part, je peux vous dire que je suis réellement consciente du niveau d’exaspération des clients Transilien. Et vous assurer que l’entreprise et je le pense le STIF aussi, ont maintenant bien pris conscience qu’une partie du réseau Transilien était à bout de souffle tant au niveau du matériel que des infrastructures.

      Pour preuve : tous les projets en cours. Je sais, ils sont éloignés pour certains et ils n’améliorent en rien vos conditions de transport aujourd’hui. Nous pourrons en débattre encore longtemps. Pour vous, à ce jour, il n’y a pas de changement, mais en tous les cas, on ne peut pas nier que les projets en route sont bien la preuve de la prise de conscience.

      Quant à moi, j’œuvre au quotidien pour améliorer les choses, trouver des solutions rapides à mettre en place pour votre voyage (l’information à bord des trains, dans nos gares,..).
      Je sais que mes collègues en charge de la production font également de leur mieux pour assurer un trafic le plus normal possible.
      Il me semble que comme vous, ils ont hâte de voir arriver le terme d’un projet lié à la production ou bien d’avoir ce nouveau matériel tant attendu qui devrait améliorer vos conditions de transport et leurs conditions de travail.

      Ce blog en quelques mois est devenu un petit laboratoire à idée. Et quand, dans vos commentaires, je détecte un souhait, une idée que je sais pourvoir mettre en place ou que d’autres au sein de l’établissement des lignes L, A, J peuvent reprendre, je n’hésite pas à les en informer.

      Au sujet des campagnes de communication de Transilien, nous nous devons de faire de la pédagogie auprès de nos clients, je n’ai pas les chiffres précis en main mais il faut savoir qu’il s’agit en effet de l’une des causes principales de certains retards. Je ne dis pas que c’est la seule ! D’ailleurs, je passe suffisamment de temps à répondre sur ce blog à vos questions pour savoir que bien évidemment ce n’est pas la seule. Les incivilités sont de plus en plus nombreuses d’année en année. Comme la RATP par exemple, nous avons fait le choix de communiquer sur ce sujet. Pour ce qui est des sanctions, je vais essayer de me renseigner pour en connaître le taux et savoir si à chaque fois elles sont appliquées.

    • AMartins dit :

      Merci pour votre réponse.

      Mais elle ne me satisfait pas, je vais donner un exemple positif (pour une fois) pour illustrer le décalage entre les actions de la Sncf/Stif et les attentes des clients : ce matin dans le train venant de Pontoise, à l’arrivée à St Lazare, le conducteur a communiqué en nous informant que le train était en retard (quelques minutes) en raison d’un problème de correspondance et en nous souhaitant une bonne journée.

      Ce message, qui ne coût rien, permet aux passagers de la rame de penser qu’ils ne sont pas uniquement du fret et que la personne représentant la Sncf à ce moment prend en compte la gêne qu’un retard peut provoquer sur leur emploi du temps.

      Cela prouve que ce type de message peut être passé à tout moment, sans aucun coût supplémentaire ou perte de temps pour la Sncf, or cela se produit extrêmement rarement.

      Encore une fois, au-delà des projets technologiques ou technocratiques, plus ou moins utiles et performants, un simple message adressé aux passagers de la rame pourrait contribuer à améliorer un peu l’image du transilien auprès de ses clients.

      Je serai intéressé de savoir ce qui empêche la généralisation de cette consigne qui n’occasionne aucun coût supplémentaire en équipement ou en formation.

    • Marie dit :

      Bonjour,

      Je suis tout à fait d’accord avec vous, et j’avais déjà fait cette remarque à plusieurs reprises ici. Ces interventions sont trop rares mais toujours appréciées.
      De même toujours pas le moindre message à l’arrivée le soir quand le train a du retard. Hier soir c’était encore 8 minutes de retard, sans le moindre message, comme si de rien n’était… Pourtant 8 minutes sur un trajet théorique de 20, c’est loin d’être négligeable…

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Mathématiquement, rajouter 8 minutes à un trajet de 20 minutes, c’est rajouter 40% du temps initial…

      Quoiqu’il en soit, cette remarque se retrouve sur de nombreux articles de ce blog : un peu d’information vers les passagers ne peut être que positif.
      Tout le monde a bien compris que donner de l’information aux passagers ne résoudra pas le problème technique… mais cela sera une preuve que la SNCF/Transilien se préoccupe de ses passagers (ne le considère pas comme de la marchandise, ça aidera à plus de compréhension des passagers, …
      Ce qui est important en ces temps où les passagers reprochent un manque de communication.

      Bien à vous,
      Christophe

    • Bonjour A. Martins, je suis tout à fait d’accord avec vous et j’applaudis des 2 mains, ce genre d’initiative.
      Quand le conducteur connaît la raison d’un retard, il doit en effet pouvoir réaliser ce type d’annonce.
      Je ne vais pas manquer de reprendre votre commentaire et en faire part aux personnes responsables des agents de conduite.
      Ils pourront juger par eux-mêmes de l’intérêt de faire ce genre d’annonce quand c’est possible.
      Concernant votre remarque sur les gros projets lourds ou technocratiques, c’est vrai que ça parait plus simple, mais non !
      Jusqu’à présent les agents de conduite avaient des missions précises, conduite, sécurité,…..Ils doivent être vigilants et concentrés, il s’agit là d’une nouvelle mission.
      Ils ne sont pas formés à la prise de parole et n’ont peut-être pas tous l’envie de prendre la parole face à des centaines de voyageurs.
      Ce sont des hommes, des femmes qui ne sont peut-être pas tous préparés à intervenir sur le vif pour vous expliquer la situation à un instant T. Ils n’ont pas les mots pour vulgariser la situation, du coup ils hésitent à prendre la parole et ensuite c’est trop tard.
      Il faut donc former, accompagner, expliquer cette mission. Et cela, peut s’avérer aussi coûteux (formations) et complexe que de gros projets technologiques.
      Cette démarche est en cours, vous avez pu le constater vous même grâce à cet agent de conduite. J’espère que vous pourrez le constater à nouveau de plus en plus souvent à l’avenir.

    • AMartins dit :

      Bonjour,

      votre réponse est tout simplement surréaliste !!!

      Vous nous expliquez que la généralisation d’une action qui existe déjà ponctuellement qui est gratuite et simple à mettre en oeuvre – certains conducteurs(trices) le font déjà – pour qu’elle soit généralisée va demander des « formations » et toute une procédure adminstrative complexe et coûteuse !!!

      C’est tout simplement scandaleux et cela témoigne d’une incapacité flagrante de la Sncf de prendre en considération ses client(e)s et cela montre aussi le mépris de la direction de la Sncf pour ses conducteurs qui seraient « timides », pas « préparés » à passer un message et incapables d’expliquer simplement une situation.

      Je ne comprends pas la logique qui se cache derrière cette réponse : il faut continuer coûte que coûte à investir dans des projets technocratiques et coûteux qui occupent du monde, plutôt que d’investir dans le matériel et les infrastructures, et mettre en oeuvre des solutions simples et peu coûteuses.

    • Cédric dit :

      Bonjour,

      J’avais posé il y a quelques semaines la question de la formation des agents à propos de la communication, j’y trouve ici une réponse, qui est négative.

      Je comprends sans problème que la communication n’est pas une des compétences requises pour conduire un train, et que faire évoluer ce que j’appelle un descriptif de fonction est long et complexe, nécessite des accords avec les partenaires sociaux, un travail au niveau de la DRH, sans doute une validation en Comité d’Entreprise ou CHSCT etc…

      Toutefois, il me semble qu’il est grand temps pour la SNCF de prendre des engagements qualité, et la communication devrait en faire partie.

      Accompagner vos collaborateurs, oui bien sûr, les sensibiliser aux engagements qualité pris, oui bien sûr.

      Les former ? Je ne suis pas sûr qu’il failler aller jusque là, dans le sens où il s’agit d’un message passé par l’intermédiaire d’un micro, sans avoir à affronter les passagers vu que nous ne serions pas en mesure de répondre à l’annonceur.

      Je pense que commencer par figer les circonstances et conditions dans lesquelles une annonce devrait être faite est un préalable. Personnellement, je suis contre les scripts tout préparés qu’on nous bassine sur certaines hotlines.

      A votre disposition pour développer

      Cordialement

      Cédric

      PS : pourriez-vous me dire ce quels sont les domaines de compétences de la direction des services aux clients ?

    • Bonjour Cédric, comme vous l’évoquez, ce type de processus est long et complexe notamment dans une entreprise comme la SNCF. Nous avons pris les choses en main, des actions sont en cours, les effets ne sont certes pas encore visibles mais je peux vous assurer que la démarche est lancée. Transilien a bien conscience que l’information des voyageurs est essentielle. Nous devons convaincre tous les métiers que l’information est un maillon de la chaine au même titre que la sécurité (par exemple, ce n’est pas le seul). Ce travail est en cours, nous échangeons avec les responsables des conducteurs pour développer le réflexe « prise de parole à bord en situation perturbée », il y a aussi un travail en commun clients/conducteurs sur la description des situations perturbées, leurs causes et les annonces attendues.
      Pour finir, la direction des services des lignes L, A, J a en charge, l’animation : des nouvelles offres de services et tarifaire, de l’information voyageurs, de l’accessibilité dans les gares. C’est aussi le suivi, l’aménagement, la gestion et la maintenance des gares. Ainsi que la comptabilité et gestion des recettes du périmètre L, A, J

  14. Je sais que cette décision n’est pas de votre ressort Madame Larrouy, mais je ne pense pas que la SNCF a fait le bon choix en commençant par équiper la ligne H avec le Francilien. Elle aurait du équiper en priorité le réseau qui en avait le plus besoin.

    Je voyage sur la ligne H depuis 2003, et jusqu’à l’arrivée du Francilien en 2009, il n’y avait que très rarement des périodes de flux tendu avec le matériel, excepté, comme partout ailleurs, lors de la chute des feuilles en automne. Avec l’arrivée du Francilien, des rames Z6100 ont été retiré de la circulation. Puis, il y a eu des soucis avec le Francilien, provoquant une interruption momentanée des livraisons. Depuis la ligne H est elle aussi en flux tendu.

    Je ne voudrais pas m’attirer les foudres d’usagers de la ligne P qui sera également équipé du Francilien, et ou sans doute leur situation est encore plus tendu que sur les lignes J et H, mais en comparant la ligne J et la ligne H, celle qui avait besoin le plus rapidement possible du nouveau matériel est la ligne J. En connaissant bien la situation de la ligne H, moi je dis qu’elle aurait pu équipé en dernier… En attendant c’est nous qui trinquons !

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  15. Bonjour, A.Martins, justement il n’y a aucun mépris de la part de la direction de la SNCF vis à vis de ses clients et de ses agents. C’est tout le contraire !

    Si nous ne prenions pas en considération nos clients, nous n’aurions aucune raison d’inciter les conducteurs à prendre la parole.

    Deuxième point, je ne dis pas que les conducteurs sont timides mais j’affirme qu’ils n’ont pas pour mission première l’information des voyageurs. Certains le font d’eux même, et là encore, je suis la première à dire bravo. Mais nous ne pouvons pas arbitrairement et du jour au lendemain imposer à nos agents de faire ou ne pas faire. Il faut toujours un minimum accompagner toute nouvelle démarche.

    Puis-je me permettre de vous demander si vous travaillez dans un grand groupe ou pas ?
    Il me semble que si c’est le cas, vous devez bien savoir qu’il est impossible de mettre en place une nouvelle démarche dans une entreprise sans y associer les hommes et les femmes qui y travaillent.
    Il est impératif d’accompagner les salariés mais aussi leur donner les moyens d’exécuter et réaliser cette nouvelle mission.

    Dans une entreprise comme la mienne, chaque métier est cadré et nous sommes confrontés à des règles assez strictes notamment vis-à-vis des métiers liés à la production.

    Plus les conducteurs seront sensibilisés et formés et plus ils seront engagés pour répondre à vos besoins en terme d’information.

    A ma connaissance à ce jour, aucune entreprise digne de ce nom ne va mettre en place de nouvelles pratiques sans avoir au préalable en interne préparé tous ses salariés.

    Je le redis, les agents de conduite n’ont pas été recrutés pour faire de l’information voyageur mais bien pour conduire nos trains et veiller à la sécurité des voyageurs. Il nous faut entamer cette démarche qui vient s’ajouter à leurs missions premières. Ceci dit, je pense qu’elle fait son chemin puisque vous l’avez constaté vous même, ce type d’annonce est parfois réalisé.

    Pour finir, comment pouvez-vous dire qu’il n’y a pas d’investissements dans le matériel ou les infrastructures ? Vous venez assez souvent sur ce blog pour vous rendre compte que dorénavant, il ne se passe pas un mois ou même une semaine sans que je n’annonce pas un nouveau programme de travaux. Les investissements sont là, le Francilien arrive, il ne peut pas arriver partout en même temps mais il va commencer à être de plus en plus présent sur notre réseau Transilien.

    Il n’est pas possible de répondre à vos attentes du jour au lendemain, un jour, un grand matin ce n’est pas possible !

  16. Elias dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai débattre avec vous. En effet, vous dîtes  » les agents de conduite n’ont pas été recrutés pour faire de l’information voyageur mais bien pour conduire nos trains et veiller à la sécurité des voyageurs ». Je trouve quelque part déplacée cette remarque. La sncf, en Ile-de-France, à été très heureuse de se débarrasser de ses contrôleur, cela a permis de faire baisser les coûts du Transilien, grâce à l’EAS. Sauf que les conducteur ne peuvent pas réaliser les actions du contrôleur, et il ne peut pas prendre la parole comme un contrôleur, qui n’aurait « rien d’autre à faire » (j’entends par là que l’information est une des missions des ASCT).
    Alors, je vous demande clairement, pensez-vous, qu’en heure de pointe, une expérimentation de la présence d’un agent supplémentaire dans le train est possible? Il serait dédié principalement à l’information voyageur, mais il pourrait très bien agir sur d’autres thèmes, comme aller réarmer un signal d’alarme, ce qui, sur ce genre d’intervention, permettrait de gagner de précieuses minutes.

    Je suis plus que prêt à discuter de cela avec vous,
    Bien à vous,

    • Bonjour Elias,

      Dans la plupart des cas, le conducteur peut le faire, il faut pourtant qu’il soit formé car il ya un changement du geste métier. Ce sont des pratiques que l’on retrouve dans de nombreuses entreprises. En général, si on demande à un salarié d’effectuer une nouvelle mission, soit il a les compétences pour, soit on s’en assure en lui proposant des formations. C’est également le travail que nous devons faire.

      En revanche, pour améliorer les annonces sonores à bord, il ne me semble pas forcement que la meilleure solution soit la présence systématique d’un agent en plus, ce qui d’une autre part est couteux et nous avons quand même des budgets à tenir. Je vais ajouter que les réarmements de signaux ne sont pas suffisamment fréquents, eux non plus, pour justifier la présence systématiquement d’un agent à bord de chacun de nos 1600 trains quotidiens !
      A mon avis, il est plus intéressant de faire aboutir le projet de « Système d’Information Voyageurs Embarqué communiquant ». C’est un projet en cours sur notre réseau, il n’est pour le moment pas assez « mûr » pour que je vous en parle. Mais au moment opportun, il y aura un billet sur le blog.

      Bref, grâce à cet outil, les gestionnaires de l’information du Centre Opérationnel Transilien des lignes L, A, J pourront passer directement des annonces à bord lorsque le conducteur est occupé à autre chose, comme par exemple, à appliquer le guide de dépannage. Je crois vraiment que si nous avons cette possibilité, l’information à bord sera bien meilleure.

    • EliasPasser au statut dit :

      Bonjour Madame,

      Merci pour votre réponse claire et précise. Je viens seulement de la voir grâce à votre collègue de la ligne L. D’abord, l’EAS, responsable de la disparition des contrôleurs (en gros), c’était c’était il y a longtemps. J’entends par là, ce n’était pas hier, car les débuts de l’EAS étaient en 79 si je me souviens bien, avec le Roissy Rail (c’est çà?). C’est pour ça que quand vous dîtes qu’il faut former les conducteurs, j’ai envie de vous répondre que cela aurait pû être fait avant. Mais bon, il y a un peu d’avancée. Pour le SIVE communicant, si vous vous donnez les moyens nécessaires pour bien vous en servir (1 personne derrière la platine pour parler à tous vos trains cela ne marchera pas), c’est une vrai avancée.
      Enfin, je ne veux pas vous ravivez des souvenirs qui font froid dans le dos, mais en septembre 2003 , si le conducteur de ce RER D (vous voyez de quoi je parle?) avait pu déléguer la tâche des annonces à une personnes dont c’est le métier, on aurait peut-être pas assisté à cette scène, qui aujourd’hui encore me laisse sans voix.
      Je ne veux pas là tout mélanger mais je pose alors une question plus vague : la mise en place de l’EAS en IDF a-t-elle été faîte sans griller pleins d’étapes ?

      Merci pour votre blog qui nous permet de nous exprimer,
      Elias

    • Bonjour Elias75, je n’étais pas en poste à ces moments là et je ne vais pas pouvoir vous renseigner. Pour vous en dire plus sur le nouvel outil que nous souhaitons mettre en place. Justement nous ne souhaitons pas nous précipiter. J’explique sur Paris St Lazare, nous avons déjà un outil similaire qui permet de passer des annonces (automatiques) à bord sur la ligne L (Z 6400, Z 6400 GCO) et sur la ligne J (VB2N et RIB).
      Ces systèmes sont différents d’une ligne à l’autre car conçus par 2 entreprises différentes. Dans un premier temps, nous devons vérifier que ces deux outils peuvent évoluer pour permettre la prise de parole à distance. Sous quelles contraintes, quelles échéances et à quels coûts.
      En fonctions des réponses apportées à ces questions, il sera (ou pas) envisagé de mettre en place ce nouveau système.
      Quoiqu’il en soit, les rames les plus anciennes ne seront pas équipées (elles seront remplacées par le Francilien avant). Pour info, le Francilien est le seul matériel roulant équipé par ce système d’origine.

    • Elias dit :

      Merci de la réponse. sachez que moi, je vous parle de 1979, mais vous n’étiez peut-être pas en poste à ce moment là, mais moi, je n’étais pas né ! Ce que je constate, c’est que des régions qui ont pourtant du trafic très soutenu fonctionnent avec des ASCT systématiques. Et les trains sont souvent moins fréquentés. Donc j’ai du mal à comprendre votre explication sur les coûts que cela engendrait. Bien sûr que cela serait une dépense supplémentaires très importante, mais peut-être à la hauteur des dizaines de milliers de voyageurs que vous transportez chaque jour.

      Bien à vous,

  17. usager ligne j qui en a marre des retards dit :

    Bonjour, je viens de lire certains commentaires et je suis d’accord avec la plus par. Je trouve Elias a raison sur le point des contrôleurs. Si les conducteurs ne sont pas habilités à faire des annonces pourquoi ne pas mettre 1 autre personne avec le conducteur qui lui serait habilité) à faire les annonces ? Il serait bon de revoir les compétences métiers conducteur de train au recrutement : conduire, sécuriser et informer. Je voyage sur la ligne J et plus ça va plus on nous prend pour du ‘bétail’. Quasiment tous les jours il y a un pb soit au départ du train soit à l’arrivée. Exemple lundi matin le train 8h19 à Thun le paradis devait arriver à ST Lazare à 9h06 est arrivé à 9h07 juste avant la gare et nous avons été obligés d’attendre 15 mn environ parce qu’il y avait un pb aux niveaux des rails. Hors, il est passé 4 ou 5 trains de chaque coté et dans les 2 sens, alors que nous nous restions bloqués dans notre train. Il faudrait aussi que les agents en gare soient au courant de ces pb pour pouvoir nous délivrer les billets de retard plus rapidement. Ce matin j’ai attendu 5 mn pour avoir mon billet de retard. De plus les agents en gare de St Lazare devraient être plus à l’écoute des usagers. Merci de votre attention.

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne J jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneJ :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Pontoise / Gisors / Mantes via Conflans et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

Vous l'avez peut-être remarqué, cette semaine le blog a été relooké ✨

Jetez-y un œil 👇🏾
https://malignej.transilien.com/2021/12/06/un-coup-de-jeune-pour-votre-blog/

Quelles sont vos impressions ?

🎄 [#EnAttendantLesFêtes] 🎀

♻️ en 2021, les poubelles bi-flux sont déployées dans la majorité de nos gares : 82% de la ligne L et 89% de la ligne J.

Objectif : Vous accueillir dans des trains ET des gares propres et durables pour aboutir à 0 déchet non valorisé en 2025.🌱

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne J jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneJ :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Paris Saint-Lazare et Mantes la Jolie via Poissy. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs