MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La maintenance de nos rames

25
Publié le 22/09/2011

Bonjour à tous, l’une d’entre vous m’a questionnée  dernièrement sur la politique de maintenance des rames à la SNCF. Ce sujet m’a paru assez important pour rédiger un billet.

Sur la ligne J, c’est le Technicentre de Paris St Lazare qui est chargé de la maintenance des rames. Il est en charge de la maintenance du matériel roulant au sein de la région Paris St Lazare. Il réunit en moyenne 625 agents, répartis sur les sites de : Clichy, Levallois, Mantes, Val d’Argenteuil et Achères. Des agents sont présents 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 et ils interviennent sur toute la région de Paris St Lazare.

Pour assurer ses missions, il est organisé en 3 unités opérationnelles :
– unité opérationnelle d’Achères : chargée de la maintenance des locomotives et des wagons
– unité opérationnelle de Clichy : chargée de la maintenance des voitures
– unité opérationnelle de Levallois : chargée de la maintenance des automotrices

Pour commencer, en préventif nous avons un processus très clair.  Ces opérations sont programmées à l’avance (planning annuel) en fonction du nombre de kilomètres parcourus  par la rame. Il s’agit de faire de l’entretien et de la prévention de panne, c’est-à-dire que l’on change certains organes du matériel avant l’incident. Un peu comme pour votre voiture, régulièrement des vérifications et réparations s’imposent. Voici en détail les différents niveaux de maintenance que nous effectuons :

– niveau 1 : tous les jours, l’ensemble des éléments qui sont susceptibles d’interdire la circulation du train sont vérifiés. Vérification du type « station service ». Plus petit niveau de maintenance qui comprend des opérations de surveillance en service réalisées avant le départ, au cours ou à l’arrivée d’une circulation. Il s’agit aussi de s’assurer que tous les niveaux de remplissage de tous les fluides sont corrects.

– niveau 2 : une rame est examinée au maximum tous les 18 jours par 3 agents pendant 7 heures. Cet examen de contrôle comprend des vérifications, des tests, des échanges rapides d’équipements remplaçables en rame (mécanique, semelles de frein, toiture, confort, portes…) et des interventions de durée limitée pouvant être généralement réalisées entre deux circulations (pointe du matin et pointe du soir). Il est parfois nécessaire d’immobiliser 1 journée complète une rame pour garantir la conformité du matériel et des organes de sécurité.

– niveau 3 : ce contrôle a lieu tous les 200 000 kilomètres. Pour information, une rame effectue environ 10 000 kilomètres par mois. Il s’agit de visites plus techniques, on regarde plus en profondeur (mécanique, frein, électrique, confort, caisse…). On change des organes plus complexes et importants. Ce sont des opérations plus complètes et plus poussées. L’immobilisation est supérieure à 1 journée (entre 1 journée et 1 semaine), une rame est en général immobilisée au minimum 5 jours.

Le Technicentre de Paris St Lazare ne gère que les niveaux 1 à 3. Mais il existe un 4ème niveau :
– niveau 4 : la rame est dirigée vers Rennes pour une période de 2 mois. Une vérification de l’ensemble des câblages électriques est effectuée, le remplacement de tous les systèmes mécaniques est réalisé. L’ensemble des voitures est remis en conformité au niveau du confort.

En mode curatif, une fois le diagnostic établi, les réparations sont effectuées sur place pour les niveaux 1 à 3.  Si les réparations sont plus importantes la rame est alors dirigée vers Rennes pour une réparation plus poussée de niveau 4.

Sur le site du Technicentre du Val d’Argenteuil, la maintenance dite curative représente 1/3 du temps. Sur une équipe de 55 agents, 15 à 20 d’entres eux travaillent chaque jour pour réparer les différentes avaries matériel.

Pour finir, il faut savoir que malgré les processus existants pour la maintenance des rames, le parc matériel est à flux tendu… et notre matériel, vous l’avez constaté, est vieillissant. Il n’est plus adapté aux réalités d’aujourd’hui. La disponibilité des rames reste un élément fragile, notamment sur Paris – Mantes-la-Jolie par Conflans-Ste-Honorine…

Et malheureusement, certains matins le Technicentre ne peut pas mettre à disposition le nombre de rames nécessaires pour effectuer la totalité des trains, ce qui conduit forcément à des suppressions.

De gros investissements sont actuellement en cours pour moderniser la flotte des trains en Ile-de-France. L’arrivée de ces nouvelles rames dans les années à venir traduit concrètement la politique de renouveau lancée par le Stif et elle va permettre de remplacer ou de rénover 100% des trains en 10 ans. A terme, le parc matériel sera plus homogène et nous gagnerons du temps sur toutes ces opérations de maintenance. Si vous souhaitez en savoir plus cette fois sur les infrastructures, je vous invite à consulter ce billet .

25 commentaires pour “La maintenance de nos rames”

  1. Voila pourquoi il n’y a pas un jour sans suppression de train ! Les nouvelles rames n’arriveront qu’en 2013. Qu’est-il prévu d’ici la ?

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  2. StephanePasser en mode normal dit :

    Est-ce lors de la maintenance de niveau 1 que les cuves des toilettes « automatiques » des VB2N sont vidées ?
    Pourquoi la disponibilité des rames reste-t-ellle un élément fragile particulièrement sur Paris – Mantes-la-Jolie par Conflans-Ste-Honorine ?

    • Bonjour Stéphane, sur la ligne J, nous avons des rames tractées-poussées (et non des automotrices). La maintenance de ces rames est réalisée sur plusieurs sites (Clichy, Levallois, Val Notre Dame, Achères) qui sont difficiles d’accès. En outre, une partie de ces rames sont les RIB/RIO (petits gris) et nous savons tous qu’elles sont vieillissantes et moins fiables. Au sujet de la maintenance de niveau 1, non il n’y a pas de vidange des toilettes (pas de cuve de rétention sur les VB2N – train à 2 étages). La vidange fonctionne lorsque la rame est en déplacement. Elle est activée à un certain niveau de vitesse pour éviter les effluents en gare.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Merci pour ces réponses toutefois présentées dans l’ordre inverse des questions.
      1) Pour ce qui est de la vidange des toilettes des trains à deux niveaux (ou à étage), si elle se fait en déplacement, pourquoi, si souvent, les trois cabinets à la fois sont HS ?
      2) Je vous demandais pourquoi la disponibilité des rames reste un élément fragile particulièrement sur Paris – Mantes-la-Jolie par Conflans-Ste-Honorine et votre réponse concerne l’ensemble de la ligne J… Où est donc la particularité des rames circulant sur Paris-Mantes par Conflans ?

  3. Merci de répondre à ma question madame Larrouy : Qu’est-il prévu pour remédier aux problèmes d’ici 2013 ?

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour à tous, Franck, je n’oublie pas de vous répondre, votre question ne concerne pas mon cœur de métier et j’ai besoin de mes collègues du Technicentre pour vous répondre. Dès que j’aurai des éléments, rassurez-vous je ne manquerai pas de vous informer. Stéphane, je vais reprendre ma réponse. Question d’habitude, j’ai écrit « la ligne J » mais en effet, j’aurais dû commencer par « les rames de l’axe Paris – Mantes la Jolie via Conflans Ste Honorine sont des rames tractées-poussées……

      Au sujet des toilettes, ils sont parfois tous hors service en même temps uniquement parce qu’ils ne sont plus alimentés en eau. Les rames sont alimentées en eau au départ du dépôt, les cuves ont une capacité limitée. Quand il y un défaut d’approvisionnement en eau, les toilettes sont alors hors service. Ce problème n’est en rien lié au fait que la vidange se fait en mouvement.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Cela dit, il n’y a pas, sur la ligne J, que les missions de l’axe Paris-Mantes par Conflans qui sont assurées par des rames tractées-poussées. C’est même la quasi-totalité des trains qui le sont, si je ne m’abuse ! :) Donc cela n’explique toujours pas l’emploi par vous de l’adverbe « notamment »…

      Quant aux toilettes, que ce soit parce qu’elles sont pleines de matières ou vides d’eau, cela en empêche l’usage avant le retour au dépôt ! Dès lors, me confirmez-vous que cela relève aussi (cf ma question du 22 septembre) du niveau 1 de maintenance ? Ne pourrait-on pas revenir à un système moins sophistiqué ? En effet, auparavant, alors que déjà il y avait plus de cabinets (un par voiture car il n’y avait pas de clim’), les WC n’étaient jamais HS, ce qui serait tout de même appréciable sachant que ces rames assurent des parcours pouvant durer jusqu’à 1h30 !

      Par ailleurs, Transilien n’a toujours pas rebondi sur ma proposition de rendre gratuites les toilettes de la gare St-Lazare ! Pourquoi pas au moins pour les titulaires d’un Pass Navigo ? Avec tout ce que les baux des magasins de la nouvelle gare vont rapporter, ce serait la moindre des choses que la SNCF pourrait devoir à ses clients, non ?

    • Bonjour Stéphane, « notamment », « entre autre », nous jouons sur les mots et je ne vois rien à ajouter de plus, en dehors du fait que ce sont les rames tractées-poussées qui nous posent le plus de problème. Je vais donc de suite passer au second point de votre commentaire sur les toilettes.

      Comme indiqué dans mon commentaire du 28/09 : maintenance de niveau 1, non il n’y a pas de vidange des toilettes pour les VB2N

      La technologie des toilettes VB2N est sophistiquée et fragile. Les déjections sont recueillies dans la cuvette puis aspirées vers un réservoir et enfin rejetées sur la voie de façon aléatoire en dehors des gares.
      L’ensemble de ce processus est géré de façon électronique, grâce à des capteurs et d’autres éléments. Certains de ces éléments ou l’un des capteurs peuvent être à l’origine de nombreuses pannes.
      Ce n’est que si les toilettes sont bouchés ou qu’un élément est défaillant que la rame est dirigée vers le Technicentre. La rame est alors immobilisée sur une triple fosse et les agents font le nécessaire. Il est fréquent que ce travail ne puisse être fait car la triple fosse est utilisée pour des opérations de maintenance prioritaires (réparations mécaniques).

      Lors des rénovations des rames VB2N, elles ont été équipées de la climatisation. Le bloc de climatisation a été installé à côté du réservoir d’eau des toilettes. Ce réservoir est alors passé de 300 à 150 litres (soit 45 chasse d’eau environ), ce qui est, en effet, limité.
      Maintenant, revenir à ce que vous proposez semble difficile. Soit des toilettes, soit la climatisation, je laisse les bloggeurs vous donner un avis sur ce point. Il me semble pour ma part difficile de faire un choix suite aux différents commentaires laissés sur ce blog sur l’un ou l’autre sujet.

      Concernant la gratuité des WC en gare de paris St Lazare, ce n’est pas du ressort de Transilien mais de Gares & connexions (entité en charge du maintien de l’aménagement et du développement des gares). J’ai sollicité une réponse de leur part sur ce point et j’attends un retour.
      Je reviens vers vous dès que possible.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Comme nous n’avons que les mots pour nous comprendre, « jouer » dessus me semble incontournable quand il y a ambiguïté ou, pour le moins, des questionnements qui subsistent mais restons-en là en effet ! :)

      J’avais bien compris qu’il n’y avait pas de vidange des toilettes lors de la maintenance de niveau 1 mais ma question avait pour but de savoir si, en revanche, c’était bien lors de cette maintenance qu’on remplissait d’eau les réservoirs.

      Pour ce qui est des causes de mise hors service des toilettes, ai-je bien compris ? Cela peut avoir une cause banale, à laquelle il est remédié lors du niveau 1 de maintenance, à savoir remettre de l’eau, ou une cause plus délicate, nécessitant une opération supposant des outils pas toujours facilement disponibles ?

      Revenir à l’ancien système, qui d’ailleurs demeure sur certaines rames VB2N circulant sur d’autres sous-réseaux que PSL, n’aurait pas pour conséquence de supprimer la clim’ mais seulement d’éviter les effets pervers d’un dispositif électronique et donc trop sophistiqué !

      Je vous remercie de la transmission de ma demande concernant les toilettes de la gare St-Lazare à l’autorité compétente.

    • Bonjour Stéphane, c’est lors d’une opération classique de nettoyage d’une rame que les agents remplissent le réservoir d’eau. Pour cela, il faut que la rame stationne sur l’un des sites suivants: Val d’Argenteuil, Mantes, Achères et la Folie.
      Pour ce qui est des causes de mise hors service des toilettes, non, le remplissage des réservoirs n’est pas intégré dans la maintenance de niveau 1. La rame n’est dirigée vers le Technicentre que si les toilettes sont bouchés ou qu’un élément est défaillant. Et c’est parfois à ce moment là que nous rencontrons des problèmes (indisponibilité pour la triple fosse, défaut de pièces de rechanges de la part des fournisseurs).
      Revenir à l’ancien système ou pas, la question ne se pose même pas, on m’indique que cela n’est de toute façon pas possible.
      J’espère que cette fois vous avez toutes les réponses à vos questions et rassurez-vous je reviens vers vous dès que j’ai des informations concernant les toilettes en gare de Paris St Lazare.

    • Bonjour Stéphane, je ne vais pas pouvoir vous apporter beaucoup plus de réponse sur la gratuité des toilettes. Je peux juste vous dire que la gestion est confiée à un opérateur externe et que cette prestation restera payante pour le moment. Vous dire si votre idée sera étudiée ou pas n’est pour le moment pas possible. Par contre je vous invite à la proposer également sur Transilien Lab.

    • Bonjour, ça y est, j’en sais un peu plus pour vous répondre. Un plan d’action est bien mis en place pour maintenir un niveau de fiabilité correct dans l’attente de l’arrivée du nouveau matériel.

      Pour commencer, les équipes de nuit de certains sites sont renforcées, des agents vont se spécialiser sur un type de matériel en particulier et devenir des supers référents ce qui va permettre d’améliorer la qualité des dépannages et limiter les récidives. Toutes les rames en maintenance sur le site de Val notre Dame seront contrôlées avant chaque départ.

      Un grand effort va être mené afin d’améliorer la qualité des interventions. Pour ce faire, un agent est maintenant en charge d’analyser l’ensemble des opérations et des dépannages réalisés sur le matériel de la ligne J. Le but étant de rapidement identifier et améliorer certaines étapes du processus qui posent des problèmes.

      En parallèle, afin d’augmenter la capacité de dépose d’organes mécanique (ex : remplacement d’essieu) plus importants, les équipes sont renforcées afin d’étendre la plage d’intervention

      Les portes des rames, l’étanchéité des baies supérieures sont en cours de vérification sur l’ensemble des rames afin de s’assurer de leur bon fonctionnement et ne pas dégrader la régularité.

      Et pour finir, comme je l’ai expliqué nous devons faire toutes les interventions à partir de 4 sites différents, ce qui complique beaucoup les choses.

      Les responsables des différents sites travaillent actuellement sur un projet qui va nous permettre de fiabiliser la planification des opérations de maintenance. Voilà, j’espère avoir répondu à votre question.

    • Maxime13Passer au statut dit :

      billet interressant mais peut on dire aujourdh’ui vu la situation, que cela est un echec complet

  4. Arnaud dit :

    Je suis un usager devenu client pour mes trajets quotidiens qui ont une durée superieure a deux heures par jour. J’utilise frequemment la ligne A et J. J’ai cru comprendre que de nouvelles rames seront prevues en remplacement. Est-t-il possible de connaitre quels objectifs ont ete donnes au constructeur pour l’amelioration du confort ?

    • Bonjour Arnaud, je ne vais pas pouvoir vous renseigner sur ce sujet car le projet n’a pas été mené que par la SNCF mais aussi par le STIF, il y déjà quelques temps. En revanche, je peux vous renseigner sur ce qu’est Francilien aujourd’hui. je vous invite à consulter ce billet .

  5. TUDAL dit :

    Bonjour, mon message n’a qu’un lien lointain avec la maintenance des rames. J’habite une cité le long des voies où s’est installé le centre de maintenance qui tourne jour et nuit. Avez-vous envisagé la pose de murs anti-bruit pour que nous puissions passer des nuits un peu plus calmes ? Je ne sais pas à quelle échéance est prévue la mise en place de la Tangentielle mais est-il prévu dans le cadre de ces travaux d’installer des murs anti-bruit ?
    Merci

    • Bonjour, je vais vous répondre par une question où habitez-vous ? Pour vous répondre, j’ai besoin d’en savoir plus … En général, les nuisances liées à cette maintenance restent dans les normes et nous ne prévoyons pas de murs anti-bruit. Ces ateliers de maintenance ou garage de rames existent tous depuis plusieurs années et le volume de maintenance n’a pas évolué.
      Des études de bruits sont réalisées par Réseau Ferré de France (propriétaire de l’infrastructure ferroviaire), pour les circulations et si des points noirs sont identifiés, en fonction des normes en vigueur, ils peuvent ensuite être traités par notamment des murs anti-bruit.
      Pour finir, lors de nouveaux projets ferroviaires, des solutions visant à réduire les nuisances liées aux circulations peuvent être prévues ou étudiées si l’augmentation du trafic le justifie. Pour mieux vous répondre notamment au sujet de la tangentielle il faudrait savoir où vous résidez ?

  6. amina dit :

    Bonjour,

    Le message précédent date d’un an, mais comme je ne trouve aucune informations sur internet, je poste mon message ici.

    J’habite juste à coté des rails du ce technicentre (je peux vous envoyer mon adresse exacte par mail). Depuis le début de l’été il y a beaucoup plus de trains, une vingtaine aujourd’hui. le bruit est infernal, impossible d’ouvrir les fenêtres malgré la chaleur.

    J’avais quelques questions mais je ne sais pas à qui m’adresser.
    Pourquoi tous les trains sont démarrés alors qu’ils sont à l’arrêt ? je vois des agents de nettoyages dans certains, dans ce cas c’est compréhensible, pour les autres je ne comprends pas !!!

    Cette situation devient invivable, les bruits assourdissant nous donne des maux de tête, et on entant à peine la télé.

    Si vous avez une adresse à me communiquer pour faire une réclamation, je vous serrai très reconnaissante.

    Merci d’avance

    • StephanePasser en mode normal dit :

      amina, contactez plutôt un avocat. Je pense que votre cas pourrait relever de la responsabilité sans faute de la Puissance publique pour rupture de l’égalité devant les charges publiques vous causant un préjudice anormal et spécial.

    • On vous répondra la même chose que ceux qui se sont plaint à Mantes la Jolie Amina : les trains restent en route en journée pour pas que les rames se vident d’air, et qu’elles soient prêtent à partir immédiatement.

      Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. Nicolas Chamboux dit :

    Bonjour M.Langé

    J’aurais aimé savoir quel type de maintenance est effectué au garage du Val d’Argenteuil (si il y a des changements de pièces : si oui lesquels ?)

    Merci d’avance

    • Bonjour, je vais vous demander de patienter un peu pour avoir des réponses sur ce point. Nous aurons l’occasion d’en parler prochainement. Pascale, une de mes collaboratrices, s’est rendue sur place et a collecté pas mal d’informations qui devraient vous intéresser sur le sujet de la maintenance…

  8. Nicolas Chamboux dit :

    Merci M.Langé pour cette information. En fait, je demande ces informations car je suis actuellement en classe de première au Lycée Jules Verne de Sartrouville pour préparer un BAC PRO MEI (Maintenance des équipements industriels). Dans le cadre de ma formation je dois effectuer deux périodes de stages en entreprise. L’une se déroule du 19/01/15 au 13/02/15 et la deuxiéme du 01/06/15 au 26/06/15. Je doit effectuer des opérations de « Démontage/Remontage » dans la Maintenance préventive et curative. Ayant déjà effectuer des stages au Technicentre de Paris Saint Lazare (maintenance des Z6400), j’aurais aimer savoir s’il était possible de faire une (ou les deux) périodes de stage au garage du Val d’Argenteuil ?

    Dans l’attente de votre réponse, je vous remercie d’avance.

    Cordialement,

    Nicolas CHAMBOUX

  9. Jaafar dit :

    Bonjour, et merci pour toutes ces informations intéressantes.
    Pourriez-vous détailler encore plus quelques points :
    – Quelle est la durée d’entretien par rame pour le niveau 1? 1heure? 2 heures?
    – Combien d’agents sont mobilisés par rame pour chaque niveau? Le salaire horaire moyen est-il le même pour les 4 niveaux?
    Merci pour vos réponses.

Les commentaires sont fermés.