Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Nous étions à votre écoute à Colombes.

Bonjour à tous, le 9 juin dernier lors de notre rencontre client, vous nous avez posé de nombreuses questions. Vous trouverez ici les réponses à ces question et un affichage sera présent dans votre gare prochainement.

« Les bords des quais sont dangereux. Ils s’effritent. De plus, l’espace entre les trains et les quais sont importants. Des travaux sont-ils prévus ? »

Une remise en état de certaines parties des quais a eu lieu. Malheureusement, d’autres parties viennent de céder. Nous l’avons signalé au prestataire agréé par Réseau Ferré de France. Il effectuera les travaux nécessaires mais nous ne connaissons pas encore la date de remise à niveau.

« Il y a beaucoup de monde en sortie le soir. Pourquoi ne pas mettre des lignes de contrôle automatique de billets en libre sortie ? »

Actuellement, 8 Contrôles Automatiques de Billets et un passage élargi en sortie sont situés à aux accès Nord et Sud ainsi que dans le hall. En organisant des sorties contrôlées en gare de Colombes, nous répondons à une décision du STIF qui est notre Autorité Organisatrice.

« Pourquoi, en heure de pointe, ne mettre que des trains d’un seul niveau alors qu’ils sont parfois à double niveau en heures creuses ? »

En heure de pointe, tout le matériel est engagé sur les lignes. Les rames à 2 niveaux ont été affectées en priorité sur d’autres lignes. L’utilisation de rames à 1 niveau présente cependant plusieurs avantages dont un accès facilité aux trains (pas d’escaliers gênant l’écoulement des flux). Le temps de stationnement en gare est ainsi limité et le temps de trajet optimisé.

« La gare est vétuste. De la rouille s’est formée au niveau des escaliers d’accès aux quais. Pourtant, des travaux ont été faits récemment. Comment cela se fait-il ? »

Les financements accordés ne permettaient pas une rénovation globale de la gare. Cette partie des travaux sera donc traitée ultérieurement.

« En période de pointe en direction de Paris, les trains font souvent un arrêt prolongé à Bois Colombes pour laisser passer des trains prioritaires. Pourquoi ? »

En cas de légers aléas, il est moins pénalisant de faire passer un train « direct » devant un train omnibus, ce qui entraine un arrêt un peu prolongé en gare. Laisser la priorité au train omnibus ralentirait le train direct et par effet domino, le reste de la ligne.

11 commentaires pour “Nous étions à votre écoute à Colombes.”

  1. Je viens de prendre connaissance de ce message. Il y a quelque chose qui me fait froid dans le dos.

    Question : Les bords des quais sont dangereux. Ils s’effritent […]
    Réponse : Nous l’avons signalé au prestataire agréé par Réseau Ferré de France. Il effectuera les travaux nécessaires mais nous ne connaissons pas encore la date de remise à niveau.

    Cette rencontre à eu lieu le 9 juin. Je suppose que vous avez signalé le jour même ou le lendemain le danger signalé par l’usager. Nous sommes aujourd’hui le 24 juin, il c’est écoulé 15 jours depuis le signalement, et rien n’a été fait ! Qu’attendez-vous ??? Qu’il y ait un accident grave ??? Je suis conscient que la réparation ne dépend pas de vous, mais à partir du moment ou il y a danger, il faut la faire dans les plus brefs délais !

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • Bonjour Franck, cette information a été prise en compte bien avant le 9 juin. La responsable de la gare nous a signalé le problème le 14 avril et un spécialiste de l’Agence Bâtiment Energie s’est rendu sur place dès le 15 avril. De plus, des mesures conservatoires avaient été prises dès constatations des dégradations.
      Dans son rapport, ce spécialiste de la « Cellule Expertise Bâtiment » a en effet reconnu qu’il fallait intervenir pour que des réparations soient effectuées mais, qu’à ce jour, le problème ne présentait pas de danger grave pour nos clients. Je pense que nous pouvons considérer que c’est un expert et lui accorder notre confiance. Son rapport d’expertise confirme bien que ce n’est pas dangereux pour notre clientèle. Rassurez-vous les travaux sont programmés.

  2. PIRARD dit :

    Bonjour,

    Je voudrais vous informer que j’ai deux petits enfants qui habitent
    bld du 11 Novembre à HERBLAY et que constamment ils heurlent et pleurent
    de peur suite aux klaxons intempestifs et très forts des trains qui
    à mon humble avis ne sont pas toujours fondés.

    Merci de voir ce problème.
    Cordialement

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Je partage l’avis de Pirard sur ce point.
      Les trains donnent des coups de « klaxons » quand ils se croisent. Peut-être est-ce un moyen de se saluer entre eux… Mais peuvent-ils éviter de klaxonner quand les trains sont côte à côte, ça fait mal aux oreilles tellement le volume sonore est élevé !

      Bien à vous,
      Christophe

    • Lolilola dit :

      Si les trains sifflent quand ils se croisent c’est justement parce que cela fait partie de leur réglementation de conduite. Certains mécanos l’expliqueront bien mieux que moi mais ils ne font pas ça juste pour se dire bonjour ou pour le plaisir de réveiller les voisins.

    • Chris92700Passer au statut dit :

      Doivent-ils kalxonner / siffler
      – lorsqu’ils se croisent ?
      – ou juste avant de se croiser ?

      Ma question car dans les 2 cas ça perturbe le voisinage (bien que ça soit une règle de sécurité), mais dans un cas ça ne perturbe pas les usagers.

      Merci

    • Freddy dit :

      Christophe, il n’existe pas de règle et tout dépend de la longueur du train croisé mon capitaine, le tout étant d’être entendu et donc efficace. Ainsi, dans le cas d’un croisement entre deux trains de voyageurs de la ligne J, pour prendre un exemple « quotidien », il est habituellement observé que le coup de sifflet s’opère lorsque les deux convois se croisent.

      Au risque de perturber les usagers, le but est bien la mise en sécurité d’un éventuelle situation dangereuse.

  3. Freddy dit :

    Pour préserver la tranquilité et le confort des riverains, il existe une zone, proche de Paris, où l’utilisation du sifflet est restreinte et réservée à annoncer une situation de danger imminent pour laquelle cette restriction n’est plus valable. Sur la ligne J, elle s’étend de Paris à Cormeilles, Ermont et Poissy.

    En effet, en dehors de cette zone, et parfois de certaines heures, les trains qui se croisent sifflent. Ceci n’est pas destiné à saluer le collègue croiseur (un signe de la main suffit) mais permet d’anticiper, règlementairement, la traversée d’une personne malveillante ou tête en l’air (le fameux « un train peut en cacher un autre ») !!!

    Le volume est effectivement, et naturellement très élevé pour être toujours perçu en fonction de l’environnement ambiant (bruit).

    A noter que le sifflet d’un train, d’une locomotive, est un élément de sécurité sans lequel un train ne peut pas circuler !!

  4. Julien dit :

    Bonsoir.

    Je suis en stage sur la commune de Jouy-en-Josas (RER C), où le tracé de ce-dernier l’oblige à passer de nombreux passages à niveaux, et souvent lorsque deux trains de croisent à l’hauteur d’un PN, ils klaxon, surement comme le dit Freddy, éviter la traversé d’un piéton après le passage du premier train.

  5. FreshPasser en mode normal dit :

    PIRARD
    En effet, nous devons siffler lorsqu’on croise un train en pleine voie ou qui est arrêté à quai comme l’a expliqué Freddy.
    Nous devons siffler en cas de croisement ou de dépassement d’un train, à l’entrée et sortie de tunnel, entre 7h et 20h.

    Entre Achères Grand Cormier et Poissy en RER, nous devons siffler aussi bien le jour et la nuit à un certain endroit (pancarte S) tout comme juste avant la gare de Thun le Paradis dans le sens Mantes/Paris et après Montgeroult-Courcelles et Chars en direction de Gisors et dans l’autre sens aussi!!
    Nous devons aussi siffler avant de repartir en cas d’arrêt inopiné en pleine voie.
    Par contre, on peut siffler au croisement ou au dépassement d’un train qu’à partir de Cormeilles et Poissy sauf en cas de danger comme l’a expliqué Freddy!!

    L’usage du sifflet est donc justifiée et nous le faisons pas par plaisir ou pour dire « bonjour » au collègue que l’on croise!!

    • Elmer dit :

      Bonsoir,

      Effectivement, ce n’est pas pour dire « bonjour » (halte aux fausses rumeurs !!!) puisqu’il est prévu de le faire « avant la queue du train » que l’ont croise ! Et pas avant que les trains ne se croisent…

      Autrement dit, les mécanos des trains qui se croisent n’entendent quasiment jamais l’autre train siffler !

      CQFD.

      Cordialement.

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

🕙 22h00, votre fil d'info trafic se met en veille.

On se retrouve demain matin dès 6h pour une nouvelle semaine 😊

Passez une excellente fin de soirée 🌃

⚠ Mouvement social local - Lundi 5 décembre :

Le trafic de la ligne sera perturbé. Prévoyez en moyenne 3 trains sur 4

Vérifiez vos horaires via le calculateur d'itinéraires, la rubrique "Fiches horaires" du site http://Transilien.com ou sur l'appli SNCF.

Bonjour à toutes et à tous, l’info trafic se poursuit ce dimanche ! 😊

Je suis à votre disposition si besoin ! 📲

Jean

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs