MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Un problème de signalisation à Villennes.

7
Publié le 10/06/2011

Bonjour à tous, vers 7h10 hier matin suite à un problème de signalisation, les barrières du passage à niveau de la gare de Villennes sur Seine ne s’ouvraient plus. Le risque étant toujours le même, c’est à dire qu’un automobiliste puisse malgré tout essayer de franchir le passage à niveau fermé est toujours probable.

Nous avons donc aussitôt mis en place les mesures de sécurité qui s’imposent. Immédiatement, nous avons délivré à tous les trains concernés des ordres de marche prudente, afin de permettre au conducteur  du train de franchir la partie de voie concernée en réduisant sa vitesse. La mise en place de cette procédure explique les suppressions et les détournements de train sur les axes Paris Saint-Lazare – Mantes la Jolie via Poissy et Paris Saint-Lazare – Les Mureaux. Nos équipes de maintenance présentes sur les lieux dès le début de l’incident se sont mobilisées pour rétablir au plus vite la situation et permettre en toute sécurité la reprise normale de l’ensemble des circulations de trains. Nous avons été contraints de supprimer 2 trains  Paris Saint-Lazare – Mantes la Jolie via Poissy et les trains de la ligne J Paris Saint-Lazare – Les Mureaux ont été retardés, supprimés et / ou rendus terminus – origine en gare de Poissy. L’intervention a pris fin vers 8h35 et le trafic a pu reprendre de manière progressive avec quelques retards résiduels.

7 commentaires pour “Un problème de signalisation à Villennes.”

  1. Les ratés d’ouvertures, puisque c’est de cela dont il s’agit, arrivent 8 fois sur 10 au passage à niveau de Villennes. Que ce passe t’il avec ce passage à niveau ?

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  2. Freddy dit :

    Un grand nombre de circulations aux heures de pointe sur les deux voies. Les automobilistes s’inquiètent face aux barrières qui restent baissées et avisent d’un incident au passage à niveau via le téléphone à leur disposition.

    Le doute n’étant pas permis dans le domaine de la sécurité, l’intervention des agents de maintenance est obligatoire.

    Ceci sans compter les « vrais » dérangements, comme celui-ci !!

    Le même cas de saturation (décidemment) des voies est relevée dans la zone Herblay/La Frette.

  3. Elmer dit :

    Bonsoir,

    Malheureusement, comme dans beaucoup de cas de dysfonctionnements depuis quelques temps, c’est du au vieillissement des installations… Probablement une histoire de relais électro-mécanique qui reste collé, ou quelque chose dans le genre.

    Par défaut, une installation ferroviaire qui ne fonctionne pas correctement se place dans la position la plus restrictive et la plus sécuritaire : par exemple, un signal en dysfonctionnement va se mettre au rouge (sémaphore ou carré suivant le cas…), et si jamais il devait s’éteindre complétement, c’est le conducteur du train qui agirait en le considérant dans la position la plus restrictive, en provoquant notamment un arrêt d’urgence…

    Dans le cas d’un passage à niveau, s’il est clairement plus sécuritaire qu’il reste fermé même sans train annoncé, à la longue, ça pose un problème en poussant les automobilistes qui s’impatientent (à juste titre, d’ailleurs), et finissent par le franchir, sans savoir si un train n’arrive pas quand même… A Villennes, ça roule à 160 km/h, ce qui nous fait en gros 45 mètres chaque seconde tout de même !

    Effectivement, le passage à niveau entre Herblay et la Frette se rend aussi coupable de nombreux ratés d’ouverture ces derniers temps…

  4. Freddy dit :

    Pour reprendre votre exemple, l’extinction totale d’un signal reporte une indication restrictive sur le signal amont, souvent un avertissement (feu jaune pour les béotiens).

  5. Elmer dit :

    Effectivement ! Reglementairement, un avertissement (puisqu’il s’agit de ça !) annonce un signal fermé (rouge) ou éteint…

    Après, il reste le cas (avec un peu de malchance, mais ça m’est déjà arrivé !) où le signal partirait en vrille après que l’on ai franchi celui qui aurait du nous l’annoncer fermé ou éteint, d’où l’arrêt d’urgence dont je parle. =o)

  6. Merci Freddy et Elmer pour vos explications passionnantes.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  7. François dit :

    Comme souvent je connais d’avance la réponse à ma question (problème de coût, de temps, d’immobilisation du traffic, de faisabilité des travaux, etc), mais ne serait-il pas urgent de remplacer la majorité des passages à niveau -sinon tous- d’île-de-france par des tunnels/ponts et autres alternatives? En particulier sur les axes où le traffic est intense aux heures de pointes évidemment… mais également sur les autres, quand on voit l’effet « domino » d’un incident sur tout le réseau!

    N’étant pas du tout du domaine, je n’ai aucune idée de l’investissement que cela représente (même si je l’imagine considérable), mais si on le compare aux coûts engendrés par ces « incidents » à répétition (en particulier ceux qui n’en sont pas, comme expliqué par un intervenant plus haut), la balance ne penche-t-elle pas en faveur d’une modification?

    En tout cas cela améliorerait la vie tant des usagers que des automobilistes.

Les commentaires sont fermés.