MaligneJ.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Gare d’Asnières sur Seine

40
Publié le 8/10/2010

Vous souhaitez attirer mon attention sur un sujet propre à la gare d’Asnières sur Seine ?

N’hésitez pas à m’en faire part en déposant un commentaire à ce billet.

40 commentaires pour “Gare d’Asnières sur Seine”

  1. didou dit :

    Bonsoir,
    pourquoi a la gare d’asnière pour la defense , dans un sens ou un autre, il n’est possible que d’avoir des creneaux mmiités le matin et le soir ?
    cela oblige un changement a Becon qui bien entendu n’a pas calé la correspondance et oblige le voyageur a attendre 15 min pour le prochain train alors que la station est celle d’apres, ca double le temps de trajet ;
    quel est la limitation ?

    • Bonjour. L’offre de transport souhaitée et validée par le STIF, qui est le donneur d’ordre, est construite avec effectivement des arrêts à Asnières, dans les heures de pointes dans le sens de la « contrepointe » (vers la province, le matin et vers Paris, le soir). Cette offre a été montée en limite des capacités du réseau, uniquement pour les heures de pointe. En heures creuses, l’offre est modifiée et les trains de la ligne L2 ne s’arrêtent plus à Asnières. Le fait de rajouter des arrêts supplémentaires nécessiterait de revoir toutes les dessertes sur la ligne L2. En effet un arrêt nécessite un freinage, un temps de stationnement et un temps de réaccélération, ce qui a pour conséquence de créer un délai de route supplémentaire… Au final sur une journée complète l’ensemble de ces délais finit par réduire le nombre de trains que l’Infrastructure peut recevoir et obligerait dès lors à supprimer des trains. Il y a donc un équilibre à trouver qui tient compte, entre autre, des capacités du réseau et du nombre de clients par destination et tranche horaire

  2. didou dit :

    Bonsoir,
    pourquoi a la gare d’asnière pour la defense , dans un sens ou un autre, il n’est possible que d’avoir des creneaux mmiités le matin et le soir ?
    cela oblige un changement a Becon qui bien entendu n’a pas calé la correspondance et oblige le voyageur a attendre 15 min pour le prochain train alors que la station est celle d’apres, ca double le temps de trajet ;
    quel est la limitation ?

  3. Marc dit :

    Bonjour,

    j’habite Asnières et je me posais plusieurs questions sur les lignes J et L. Merci d’avance pour votre réponse

    Sur le quai D de la gare d’Asnières, ne serait il pas judicieux de changer le sens de l’escalator en heure de pointe, étant donné que très peu de personnes utilise cet escalator pour monter (car le train qui va a Nanterre est en tete de train alors que l’escalator va vers la queue du train), mais qu’en heure de pointe, avec les trains de la defense qui s’arretent le soir, il y a beaucoup de personnes qui descendent.

    J’observe qu’en heure de pointe, les trains de Ermont à Paris sont de plus en plus des trains à un étage alors qu’avant nous avions droit la plupart du temps aux nouvelles rames à deux étages. Cela s’est probablement fait au profit des lignes pour Cormeilles, Pontoise et Mantes La Jolie et je n’ai rien contre cela, car ces usagers ont un voyage plus long. Sauf que j’observe en heure de pointe que ces trains sont souvent beaucoup moins remplis que ceux qui vont à Ermont Eaubonne et qu’un train à un étage serait tout a fait suffisant pour que tout le monde ait une place assise sur ces lignes. (Je pense notamment aux trains Paris-Cormeilles à deux etages et qui sont quasi vides en heure de pointe…). En plus, comme le trajet Paris-ermont est beaucoup plus court qu’un Paris-Mantes via conflans, cela permet de faire circuler un train à deux étages deux fois plus et de donner l’impression aux voyageurs qu’il y a plus de trains à deux etages.

    Sur l’information au voyageurs, j’ai eu récemment l’occasion de prendre la ligne P en direction de Coulommiers et j’ai été agréablement surpris que le conducteur nous dise bonjour à paris est en nous précisant la direction du train, puis de nous souhaiter une bonne journée au terminus de Coulommiers. Dans les TER et les TGV, aussi les clients ont droit à ces messages du conducteur ou du chef de bord, qui donnent une impression de meilleure sécurité et de non anonymat. Au contraire, quand je m’estime heureux quand le conducteur de la ligne J ou L a pris la peine d’allumer la voix automatique qui indique la direction du train et les écrans lumineux. Pourquoi ne pas demander aux conducteurs de la ligne J, de souhaiter un bon voyage puis une bonne journée ? Ca donnerait moins l’impression qu’on est du bétail.

    Je reprends aussi le commentaire de didou sur l’interet de faire des études sur les avantages de créer un arrêt supplémentaire à Asnières sur les trains Paris-saint cloud en heure creuse. Je me dis que c’est techniquement possible en terme de capacité car cela existe deja en heure de pointe). A défaut, ne pourrait on pas au moins étendre d’une heure la période « d’heure de pointe » qui s’arrête pour le moment à 8h50 à paris Saint Lazare, alors que la plupart des gens commencent leur travail à la defense vers9h 10h!
    Il faudrait aussi faire des etudes sur l’interet de remplacer le stop à Pont Cardinet (peu fréquenté) sur la ligne Paris-Cergy par un arret à Asnières. Car cela permettrait de la gare d’asnieres un pole de correspondance (par exemple, faire ermont- la defense, saint cloud argenteuil, ou cergy-bois colombes SANS PASSER par Paris Saint-Lazare, totalement saturée avec les travaux)

  4. Marc dit :

    en plus ca participerait à la demarche du stif de developper les trajets banlieues banlieue.
    Merci d’avance pour votre reponse en esperant que ca fera un peu bouger les choses.

    • Bonjour. Je peux déjà vous répondre sur deux points différents :
      1) le sens de l’escalator : nous constatons effectivement un problème de flux sur le quai D à Asnières. nous avons testé l’escalier mécanique dans le sens de la descente. Mais le résultat est encore pire, car l’escalier est plein en descente et l’escalier mécanique est en descente aussi, il est donc très difficile de monter sur le quai. A chaque arrivée de train, nous assistons à un engorgement en haut des escaliers et il est impossible de monter. Seul l’escalier mécanique permet la montée. En fait, aujourd’hui, les gens refusent de faire les 20m supplémentaires à pied qui permettraient pourtant d’utiliser l’escalier mécanique en descente et de laisser libre l’escalier en montée.
      2) l’annonce par les conducteurs : c’est une excellente idée développée par nos collègues de la ligne P. Nous en avions connaissance et nous avons décidé de travailler sur cette idée pour la faire vivre chez nous aussi.
      en ce qui concerne le matériel à un ou deux niveaux, je préfère aller chercher l’information précise auprès de mes collègues spécialistes. Merci

  5. Sébastien dit :

    Bonjour et bonne année aux usagers de la ligne J et à H. Larrouy,

    Tous les jours, je me rends de la gare de Nanterre-Université à Ermont en passant par Asnières-sur-Seine.

    Les trains en partance de Nanterre-Université vers PSL prennent souvent jusqu’à 5 minutes de retard dès le départ (retard résultant lui-même du retard des trains Cergy->PSL). Le temps de correspondance pour Ermont à Asnières est réduit quand le train de Nanterre-Université est à l’heure, il arrive donc fréquemment que 10 à 20 personnes qui venaient de Nanterre ne puissent pas prendre le train d’Ermont.

    Le problème, c’est que les deux trains sont parfois à quai en même temps, que c’est le même quai, et qu’il suffirait au conducteur du train PSL -> Ermont d’attendre 20 secondes supplémentaires pour éviter à 20 personnes de perdre 10 minutes. Ce qu’il ne fait pas.

    Les deux lignes serait gérées par des sociétés différentes, je pourrais le comprendre. Mais là, j’avoue que je ne comprends pas pourquoi le confort des usagers est autant ignoré.

    • Bonjour. Effectivement, il n’y a pas de système de correspondance en banlieue, et ceci tout simplement parce que le réseau est tellement saturé que le moindre retard de 30 secondes impacte plusieurs trains qui le suivent. Mais en plus, dans le cas que vous évoquez, un conducteur de train qui serait arrêté à quai à Asnières voie 1 du groupe 4 (c’est-à-dire de Paris vers Ermont) n’a pas la visibilité du quai V2 groupe 3 (c’est-à-dire de Nanterre vers Paris). Donc tout simplement il ne peut pas décider d’attendre.

    • Sébastien dit :

      Il y a des agents sur le quai qui pourraient aider à coordonner les trains.
      Quant à la visibilité, depuis le bout du quai 2 vers Ermont, on voit les trains arriver de l’autre sens, malgré la présence du bâtiment voyageurs.

      Je suis conscient qu’un retard, même de 30 secondes, peut impacter la circulation des trains qui précèdent. Ceci dit, la fréquence de passage des trains par la voie du quai 2 vers Ermont est plutôt de l’ordre de 1 toutes les 5 minutes (alternance des trains pour Ermont qui sont toutes les 10 minutes avec des directs pour Argenteuil).

  6. Freddy dit :

    Les lignes d’Ile de France ne sont pas en correspondance entre-elles. Cela deviendrait un véritable casse-tête dans les gares à forte circulation, surtout en heure de pointe !!!!

    En outre, dans votre cas, le conducteur du train d’Ermont ne peut pas constater de sa cabine, l’approche ou l’arrêt d’un train sur une autre voie, qui plus est séparée par le bâtiment voyageur.

  7. Marc Amand dit :

    Sur la ligne L St Lazare St Cloud, pourquoi le matin dans le créneau horaire le plus chargé entre 7h et 9h30, les trains ne seraient ils pas tous omnibus jusqu’à la défense où un maximum de gens descendent de trains bondés, alors qu’on voit passer des directs st cloud ou versailles quasi vides? Cela ne dérèglerait certainement pas beaucoup le trafic, voire meme le fluidifierait puisque bon nombre des omnibus accusent des retards endémiques et sont souvent stoppés à Bécon où le contenu de deux trains doit renter dans un seul, sans compter le temps perdu.

    Quand à votre gare de la défense, elle devient tout à fait insuffisante dès que deux trains se vident, et pire si en dessous il y un métro et un ou deux RER. Il y a un manque d’ergonomie des flux grave, et dangereux, en cas de panique ou si un cinglé venait à avoir une idée genre Port Royal.
    Beaucoup à faire.
    Bon courage.

    • Bonjour. Comme nous l’avons dit, nous traitons ici la question de la ligne J et de ses gares. Nous ne pourrons pas donner les informations sur l’ensemble de toutes les lignes Transilien. J’espère que vous comprendrez donc que je ne peux pas vous répondre.

  8. Camille D. dit :

    Bonjour,
    Je fais quotidiennement une correspondance en gare d’Asnières (Le stade – Asnières, puis Asnières – Clichy Levallois).
    Je constate que seuls le souterrain et le quai B-C sont dotés d’écrans indiquant les prochains trains. Je trouve cela dommage qu’il n’y en ait pas sur tous les quais. Cela permettrait de savoir dès la descente du train si la correspondance est prévue à l’heure, sur quel quai….
    Avez-vous prévu d’en installer ?

    Enfin, s’il est vrai que nous, usagers, nous plaignons souvent, il me semble important et même primordial de souligner les choses qui vont bien. En ce sens, j’aimerais très sincèrement féliciter le professionnalisme des agents SNCF d’Asnières sur seine. Je suis toujours tombée sur des agents courtois et souriants, prenant le temps de répondre à mes questions.
    Voici deux exemples concrets. Le premier au guichet. L’agent transilien a pris la peine de chercher une adresse et m’indiquer la station de bus la plus proche. J’ai même eu droit à une impression d’itinéraire. Quand je sais que dans d’autres gares on me répond que la SNCF c’est pas l’office de tourisme… et bien ça fait plaisir de voir que des vendeurs prennent le temps d’informer !!
    Deuxième exemple, sur les quais. Une jeune femme m’a expliqué pourquoi les trains paris Ermont étaient souvent à 1 niveau. Elle m’a également informé, suite à mes questions, qu’il existait des associations d’usagers et quels étaient leurs buts. Chose que j’ignorais totalement. Enfin, elle m’a expliqué pourquoi le train qui va à Nanterre ne peut pas passer sur le quai B et celui qui va a Ermont ne peut pas circuler sur le quai D. Cela démontre une vraie attention et c’est vraiment appréciable.
    Contrairement à d’autres gares, j’ai le sentiment d’être considérée comme une personne et non comme du bétail.
    Heureusement qu’il existe des agents SNCF comme cela…

    • Bonjour, oui, oui, un projet pour les écrans est actuellement en cours. Il est prévu d’enlever l’ancien téléaffichage et d’ajouter des écrans supplémentaires aux accès et aux quais.
      Et pour finir, je vous remercie pour votre commentaire, je n’ai pas manqué de le faire suivre à l’équipe de la gare d’Asnières sur Seine.

  9. Benjamin - asnièrois dit :

    Bonjour,

    Je retrouve dans de nombreux postes des questions que je me pose sur la desserte de cette gare. Asnières est la gare avant une fourche importante et pour autant peu de trains s’y arrêtent.

    Je comprends la difficulté à « calibrer » les passages de trains dans un goulot pour en maximiser le nombre mais néanmoins je me demande si des études ont été réalisées pour mettre à jour les données démographiques? Asnières est passée d’une ville « vieillissante » (sans que ce soit péjoratif) à une ville attirant de jeunes couples avec enfants dont le bassin principal d’emploi est la Défense. La capacité mise à disposition le matin est inférieure à la demande réelle et je n’évoque même pas la question du soir où l’heure de pointe ne correspond plus aux horaires de travail.

    Est-il prévu de revoir ces horaires en fonction des flux de population? De mon côté je me suis lassé des déconvenues du matin et du soir et j’ai repris bien malgré moi la voiture et les bouchons. Mais je garde l’espoir d’une desserte différente.

    Merci à vous

    • FreshPasser en mode normal dit :

      Vous parlez de quelle ligne?
      Car pour vous rendre d’Asnières à Paris, il y a 12 trains/heure en heure de pointe le matin et en heure creuse, 10 trains/heure.

    • Benjamin - asnièrois dit :

      Je parle du trajet d’Asnières – La Défense.

    • Freddy dit :

      Bonjour Benjamin

      Vous illustrez à merveille une des principales contradictions auxquels sont confrontés STIF et opérateurs transports en Ile-de-France depuis des décennies. Les études et projections existent donc.

      Les voyageurs qui habitent, ou travaillent le plus loin, en bout de ligne, souhaitent disposer de trains directs, plus rapides en « shuntant » la proche banlieue. Ceux qui habitent, ou travaillent en proche banlieue souhaitent pouvoir profiter de dessertes plus efficaces et surtout plus fréquentes. Sur un autre blog, les voyageurs de Cergy et Houilles opposent des arguments qui éclairent ce point.

      Partant du principe difficilement opposable qu’il n’est plus possible, en pointe, d’ajouter des trains sur les grilles saturées d’Ile-de-France, le sujet est effectivement problématique et l’arbitrage difficile.

      En l’état, c’est le STIF qui, en sa qualité d’autorité organisatrice des transports en IDF, décide des desserte et de leur fréquence. Certaines lignes sont déjà tranchées : le tout omnibus apparait la solution (RER B et D à court terme).

  10. Pascal dit :

    Juste une question.
    Pourquoi les trains arrivant d’Ermont, aux heures de pointe sont-ils quasiment toujours des trains gris. Ce sont de vieux trains sans confort. Les portes s’ouvrent rarement bien. Mais surtout, c’est une ligne très fréquentée et les trains sont bondés. Pourquoi n’avons-nous pas droit aux trains à eux étages qui peuvent contenir bien plus de personnes. Ces trains gris sont de vraies bétaillères. Quand cela va t’il changer ?
    Merci pour votre réponse.
    Pascal.

    • Bonjour, Pascal, les RIB/RIO dits « petits gris » sont engagées en priorité sur les missions courtes (Paris Ermont) alors que les rames à 2 niveaux (VB2N) sont engagées en priorité sur les missions longues (Paris Gisors et Mantes) selon l’orientation du STIF. Les rames à 2 niveaux sont plus confortables et sont proposées aux voyageurs ayant un temps de trajet « long ». Nous attendons l’arrivée du nouveau Francilien d’ici 2 ans sur le réseau de Paris St Lazare, voilà pourquoi, en attendant les petits gris vont continuer à circuler.

    • heddicmi dit :

      Je ne connais pas les chiffres de fréquentation qui peuvent aisément contredire mon commentaire suivant leurs valeurs… Mais c’est étonnant que la répartition soit fait selon la « longueur » de la ligne…

      Une ligne courte peut-être beaucoup plus fréquentée qu’une longue !

    • EricBPasser au statut dit :

      L’argument présenté par mme Larrouy est logique : si on doit voyager longtemps, autant le faire dans les meilleures conditions alors qu’un certain inconfort peut être supporté pendant un court trajet.
      Mais il est vrai que si le trajet doit se faire debout à cause de la forte fréquentation, il y a abus.

  11. heddicmi dit :

    Bonjour,

    C’est pas dans mes habitudes, mais j’ai envie de comprendre le pourquoi du comment du problème du jour.

    Donc arrivé aujourd’hui sur Asnières par le PAPE de 8h44, à peine arrêté, un message du conducteur nous demande de descendre car « une avarie matérielle fait que ce train est terminus ». On est plus à ça prêt.

    Mauvais choix de ma part, je traverse la gare pour prendre le POPI de 8h56, car j’imagine que ça va perturber la circulation sur la ligne. Pas de bol, le POPI aura 5 minutes de retard et j’aurais le droit aux foudres de mon amie.

    Ma question reste sur le PAPE :
    Quelle avarie matérielle fait qu’un train devient terminus à mi-parcours, mais surtout, ne l’empêche pas de repartir ? Puisque le train a rapidement bel et bien disparu du quai et le PAPE 10 minutes après est passé tout à fait normalement sur le quai A.

    Merci d’avance pour la réponse.

    Je rajouterais : Que bien évidement y en a marre et je vais passer dans le mode que certains font déjà ici, à savoir, transmettre un mail à chaque incident ou retard que je subit auprès de transilien / sncf. Je vais la chercher, mais au cas où je me gourerais, pouvez-vous me rappeler à quel mail il faut envoyer ses plaintes ?

  12. Heddicmi, plusieurs avaries peuvent nécessiter une évacuation des usagers, mais n’empêche cependant pas le train de rouler. C’est surtout lorsque cela concerne la sécurité des usagers. Par exemple : les portes ne se ferment plus. Le conducteur peut neutraliser le système qui l’empêche de rouler si une porte est ouverte. Mais on comprendra que la, il sera obligé d’évacuer sa rame si il doit circuler avec les portes ouvertes…

    Autre exemple : une panne d’éclairage. Ça peut paraitre bénin, mais un train ne doit pas circuler avec des usagers sans éclairage. Il y a va de leur sécurité. Donc si il y a panne d’éclairage, on fait descendre les usagers, mais cela n’empêche pas le train de rouler.

    Dernier exemple : une vitre brisé. La il y a la possibilité de condamner la voiture dans laquelle se trouve la vitre brisé, et continuer ce que la SNCF appelle : le service commercial. Cependant, si cela vient d’arriver, sachant qu’il faut compter environs 10 minutes pour évacuer les usagers dans une autre voiture, et condamner l’accès, si cela se produit sur la ligne d’Ermont en heure de pointe, ça ira plus vite de supprimer le train et de le faire partir vide, sachant qu’il y en a un autre dans 10 minutes.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

    • ID dit :

      Merci pour ces précisions et explications.

      J’étais moi aussi dans le train mentionné. Le chauffeur avait réellement l’air navré donc ça s’est relativement bien passé. Seulement c’est fatigant : tous les jours il y a une bonne raison, mais tous les jours il y a un problème. On parle du stress au travail, mais personnellement je subi plus le stress des transports : combien de minutes de retard non dépendantes de ma volonté vais-je avoir aujourd’hui.

  13. heddicmi dit :

    Merci Franck pour ces infos.

    Ce qui est chiant, c’est qu’en effet, tout ça parait logique et en règle général je le comprendrais.

    Mais la frustration de se voir débarquer, lié à la non explication de pourquoi on évacue et à la répétition, tout cela fait monter la pression et ne plus « comprendre ».

    Par principe, est-ce que je pourrais obtenir l’information précise de sa suppression ? Certes, je n’aurais aucun moyen de vérifier, mais par principe, j’aimerais savoir. Ce serait possible Mme Larrouy ?

  14. Bonjour, j’ai eu des informations sur le train dont vous me parlez. Il a eu pour terminus la gare d’Asnières en raison de disjonctions sur la locomotive. La rame a donc été évacuée et s’est rendue à notre centre de maintenance pour que l’on puisse effectuer une réparation. Cet incident était donc propre à la rame, c’est pourquoi vous avez pu le voir repartir mais sans voyageurs à bord car votre sécurité était mise en jeu. Je rejoins donc, en ce point, les propos de Franck.
    Je suis consciente que les mesures que nous prenons soit frustrantes mais il existe des règles que nous devons suivre à la lettre.

    • ID dit :

      Merci pour ces informations et c’est normal que les règles de sécurités soient suivies à la lettre.

      Cependant vous pourrez sans doute remarquer nous ne sommes plus en février et pourtant il y a (encore) des incidents. Le préjudice que nous subissons n’est donc pas seulement cantonné à la première quinzaine de février.
      Pourquoi n’avons donc pas droit à un geste commercial ?

    • heddicmi dit :

      Merci pour ces informations qui complètent en effet celles de Franck. C’est certains que la sécurité prime, mais que les multiples incidents, comme le dit ID, frustrent, comme vous le dites.

    • heddicmi dit :

      Pour information, voici une partie de la réponse reçue aujourd’hui après avoir envoyé un message via le site Transilien :
      « Après une demande de renseignements auprès des services concernés, je vous informe qu’un incident affectant la voie à Maisons Laffitte a perturbé le trafic sur la ligne J, pour la journée du 14 mars 2012.

      Les trains circulaient avec des retards de 10 à 15 minutes dans les deux sens de circulation et des modifications de desserte étaient constatées. »

      Le fait d’avoir ce blog et un plus. Mais on note encore plus facilement les problèmes de communications et de diffusions des informations.

  15. Lu dit :

    Bonjour,

    Arrivée en gare d’Asnières-sur-Seine vers 11 heures, j’ai pu constater qu’aucun écran d’information ne fonctionnait ; difficile, donc, de savoir précisément à quelle voie arrivera tel ou tel train (je pense à celui allant à Ermont-Eaubonne par, exemple ; quai Z ou C, quand rien n’est indiqué ?).
    Beaucoup de personnes sont dans le même cas que moi, d’autant plus qu’aucun agent n’est présent sur les quais et qu’aucune annonce sonore n’est diffusée (à ce propos, sur les quais B et C, il arrive fréquemment que les annonces concernant un incident soient quasiment inaudibles, à cause du volume sonore trop bas, tandis que celles diffusées quelques minutes plus tard et pouvant concerner les bagages à étiqueter, par exemple sont parfaitement audibles).
    J’utilise donc l’application SNCF Direct, sur mon mobile, mais il me revient à l’esprit le fait que les voies indiquées sont tout à fait farfelues (en tout cas pour la voyageuse que je suis) pour cette gare (voies 13, 23, 24…). Heureusement, le site mobile Transilien indique, quant à lui, sur la page « Prochains trains » les bons numéros de quais ; il n’y avait plus qu’à croiser les doigts pour que celui indiqué soit le bon.

    En somme, rien de grave (nous sommes d’ailleurs bien partis à l’heure), mais je pense encore une fois aux personnes peu habituées à fréquenter ces gares et qui pourraient se sentir quelque peu déroutés par tous les petits détails parfois agaçants.

    • monsieurlejustesncf dit :

      Bonjour Lu!

      En ce qui concerne les annonces sonores, je suppose -d’après ce que vous me dites – que les annonces sonores enregistrés (bagages,…) sont plus audibles que celle annonçant par exemple un incident,… Effectivement nous rencontrons ce problème dans de nombreuses gares : Les jingle (tu tu tu du) et les annonces sécuritaires (enregistrés) sont audibles. Mais les annonces : Jingle (tu tu tu du) et annonce de l’incident sont en direct sont inaudible par endroit.

      Effectivement c’est un problème de haut-parleur et de micro. Je crois savoir aussi que ce problème est en cours de résolution (ou du moin que nous prenons en compte ce problème)et que des études sont en cours et des remplacements de hauts-parleurs, effectués régulièrement.

      Dame LARROUY à je crois parlait aussi de ce sujet dans un post concernant du nouveau pour l’information voyageurs.

      Je pense qu’elle pourra nous redonner des informations concernant ce problème de hauts-parleurs et d’inaudibilité. C’est un problème que nous rencontrons beaucoup dans l’ensemble des gares.

    • Lu dit :

      Merci beaucoup pour cette première réponse, monsieurlejustesncf !

    • Bonjour, les annonces sonores qui ne sont pas pré-enregistrées sont diffusées depuis le Pivif d’Argenteuil. Effectivement, monsieurlejustesncf a raison, nous avons fait un diagnostic audio pour toutes les gares rattachées à ce Pivif, et il s’agit en fait d’un problème sur nos lignes électriques, qui engendre une baisse du volume sonore. Nous avons demandé à ce qu’elles soient changées, mais cela engendre des coûts, et malheureusement nous n’avons pas encore le budget. Mais je ne désespère pas de convaincre de l’intérêt des investissements sur le sujet !

  16. monsieurlejustesncf dit :

    Pour les horaires des prochains passages dans votre gare (et idem pour Asnières).

    N’hésitez pas à télécharger sur vos plates-formes dédiés (« App Store », Androïd Market » ou autres) l’application « SNCF Transilien » qui concerne les Trains d’Ile-de-France. Les voies y sont correctement indexées.

    « SNCF DIRECT » est l’application pour les Grandes Lignes (TER, Corail Intercité, TGV,..)

    pour le fait que vous apperçeviez sur cette application voie 13, 12 ou encore 24.

    Il s’agit je pense du langage qeu nosu utilisons en interne : les voies 12 et 13 correspondant aux quais direction Banlieue, groupe 2 et 3 et la voie 24 : quai A direction Paris st lazare sans arrêts jusqu’à Paris.

    Le quais « z » lui doit être représenté sur cette application par : « voie 16  » et voie 26″ = direction Banlieue et direction Paris saint Lazare sans arrêts (quai utilisé en cas d’indisponibilité des voies qui sont dans la continuité des Quais A et B)

    Dame LARROUY, pourra nous confirmer si c’est bien ce que je viens dire et vous expliquer le langage des voies en interne. A noter que dans certaines gares le nom des quais à changé pour permettre une simplicité de communication en interne et en externe par rapport à avant. Je crois que ce sujet avait déjà été abordé antérieurement par Madame LARROUY?…

    • Lu dit :

      Bonjour, monsieurlejustesncf,

      Possédant un mobile de la marque BlackBerry, la seule application disponible pour connaître l’horaire des lignes Transilien que j’emprunte est bien SNCF Direct (d’autres applications sont proposées sur l’App World par la SNCF pour le TGV et le TER).

      Votre explication confirme ce que je pensais, concernant l’appellation des voies ; c’est un peu plus clair, expliqué de cette façon ! Il est simplement dommage que l’application ne propose pas des noms de voies comparables à ceux affichés en gare pour certaines gares telles qu’Asnières-sur-Seine (pour d’autres gares comme Argenteuil, les numéros de voies sont fidèles) ; ne serait-ce que pour les voyageurs n’ayant pas l’habitude de se rendre à certains endroits.

      Bonne journée !

    • EricBPasser au statut dit :

      Bonjour Monsieurlejustesncf, la technologie c’est beau mais tout le monde n’a pas de smartphone.
      Donc la réponse : télécharger l’application toto m’a fait mal aux yeux quand je l’ai lue.

  17. Sztejnhorn dit :

    Bonjour,
    Pour des raisons de sécurité évidentes, le paniers fraicheurs de la gare d’Asnières présents le mardi ne peuvent plus s’installer à la sortie du passage souterrain. L’équipe dispose-t-elle d’un autre point de vente ? Pourriez-vous me transmettre leurs coordonnées ou une nouvelle localisation ?
    Cordialement,
    Delphine Sztejnhorn

    • PascalePasser au statut dit :

      Je crois savoir que vous avez déjà eu l’information par ailleurs mais je la donne ici pour en faire profiter tous les lecteurs : il y a eu un malentendu quant à l’absence du producteur en gare le mardi 17 novembre. Le producteur est toujours à son emplacement initial et sera de retour la semaine prochaine.

  18. thierryPasser au statut dit :

    Etrange car hier la vente du panier fraicheur s’est effectué normalement à Ermont!

    Les règles de sécurité sont elle différente en fonction des gares?

Les commentaires sont fermés.